Looking at you like a star #Flavien&Mia

 :: postcard for far away :: Sometimes they back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/02/2016
›› Commérages : 495
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Ashley Perfect Benson
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Joyce Hamilton (Selena Gomez), Ryan Oakley (Chris Wood), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Looking at you like a star #Flavien&Mia ✻ ( Dim 22 Mai - 11:41 )

❝  Looking at you like a star
Flavien Delorme & Mia Smith


Ses doigts ne cessent de taper sur les touches de son clavier d'ordinateur portable. Mia n'arrivent plus à arrêter le flux d'idée et de mots qui lui vrillent presque le cerveau. Elle a mal à la tête, mais elle tient bon. Il faut qu'elle arrive à bout de cet article qui semble interminable. Enfin ... Elle n'aurait certainement pas dit la même chose si ce qu'elle écrivait allait finir dans son propre journal. Là, c'était juste pour qu'un des professeurs de sa section voient si elle a réussi à intégrer les derniers cours. Une sorte de mise en application, qui, après avoir déjà écrit plus de dix mille mots, commencent à être un peu chiant à faire. Mais Mia ne lâche pas l'affaire. Elle a décidé que d'ici ce soir, elle aurait réussi à ajouter les cinq mille termes manquants et qu'elle aurait imprimé ce papier. Ainsi, elle pourrait le faire lire à Hope pour qu'elle juge si elle a réussi à remplir tous les critères. Après tout, sa sœur adoptive travaillait comme journaliste, elle savait différencier ce qui était "bien", de ce qui était "nul". Puis, peut-être qu'elle prendrait le temps de passer par la bureau de Noah. Son avis pouvait être très important. C'était l'un des employés les plus âgés du Ravenheart, alors il avait des bagages non négligeable. Et puis, ça lui permettrait de le voir pendant quelque minutes.. C'était mal. Elle le savait. Mais la jeune blonde ne pouvait pas s'empêcher de toujours vouloir croiser son regard bleu azur. Il avait le don de savoir apaiser son âme rien qu'avec un seul mot ou toucher. Mia se stoppe dans son élan, secoue la tête légèrement de droite à gauche pour sortir Noah de ses pensées. « Mais quelle pauvre fille tu fais ... » murmurait-elle pour elle-même, tout en passant une main sur son visage. « Un soucis ? » La voix tendre de Jay, son colocataire se fit entendre dans son dos. Il pose ses mains autour de ses hanches, posant sa tête délicatement sur une de ses épaules. Si quelqu'un rentrait dans le loft et les voyait ainsi, il pourrait penser qu'ils forment un petit couple. Or, non. Loin de là. Jamais les deux voudraient changer quoi que se soit à leur relation amicale. Certes, ils sont très proches, mais les évènements personnelles dans leur vie les ont poussés à compter autant l’un sur l’autre. « Non. J’ai juste dévié de mon sujet principal. » A cause d’un homme qui plus est. Mieux valait qu’elle garde ceci pour elle. Elle connaissait suffisamment le pompier pour savoir qu’il lui poserait des milliards de questions pour être sur que Noah, tout autre homme dans tes pensées, soient bien pour toi. En même temps, quand on voit que le dernier t’a envoyé à l’hôpital, il y a de quoi facilement s’inquiéter. « Tu peux me faire un verre de vin ou de bière, s’il y en a encore, s’il-te-plait ? » Mia devait encore tenir une après-midi entière, il fallait au moins ce petit remontant. « Tu rigoles j’espère ? Tu as une tête qui ferait peur à un épouvantail ! Hors de question que tu bois un verre de plus aujourd’hui. » Oh ! Il ose faire ça. « C’est méchant ... » Jay hausse les épaules, Mia lui tire la langue. Elle enregistre rapidement son écrit, referme son ordinateur. Si vraiment elle faisait peur, il fallait qu’elle se prépare pour son rendez-vous de cette après-midi. Elle devait se rendre chez Monsieur Delorme pour pouvoir poser des questions pour l’un de ses prochains articles.

Le teint claires, les cheveux lisses, Mia passe la porte du bâtiment loué par le label. Ses yeux bleus regardent la décoration fraîche et discrète. Elle aime, c’est déjà un bon signe. Puis, elle avance d’un pas légers jusqu’au comptoir de la secrétaire où elle se nomme. Son mal de tête matinale commence à se dissiper et pour cela, pas besoin d’un dafalgan, juste de plusieurs verres d’alcool supplémentaires. Certes, elle est désormais bien saoul, mais elle n’est pas encore entrain de tituber, elle pourrait assurer cette interview. On la dirige vers un bureau, Mia toque à la porte, attendant un peu avant d’entrer. « Bonjour. Mia Smith, la journaliste. » la blonde esquisse un sourire alors que le jeune homme relève la tête. Pendant un cours instant, elle est toute chamboulée. Il est loin d’être son style et pourtant, il a un charme fou. Elle irait même jusqu’a dire qu’il a ce petit truc en plus qui le rend très, et trop, attirant. « Je suis un peu en avance. Ça ne te dérange pas ? » Oubliez le vouvoiement ... La jeune femme voulait semblait ouverte et courtoise mais surtout, familière. Sait-on jamais qu’il finisse par lui donne son numéro de téléphone. « Je peux ? » Sa main montre le siège installé devant le bureau. Heureusement qu’elle avait pris le temps de se pouponner avant de débarquer ici. Elle aurait eu l’air bien bête devant le Delorme. Il faudra qu’elle pense à remercier Olivia de lui avoir offerte cette petite robe blanche et bleue qui mettait ses formes en valeurs. Un sourire à nouveau sur le minois, Mia sort son enregistreur, ainsi que quelques papiers avec un stylo. « Ow ... » Elle s’arrête en cours de route pour regarder le brun. « Tu préfères peut-être faire le tour du Label avant que je ne te pose des questions ? » Ou ils pouvaient rester enfermés dans ce bureau ... Et faire autre chose.

© MADE BY LOYALS.

_________________
Come to me, Ravenheart
Messenger of evil, what's the news ? ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. The ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 18/05/2016
›› Commérages : 122
›› Pseudo : Myu
›› Célébrité : Devon Bostick
›› Schizophrénie : Je suis un monde à moi tout seul
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Looking at you like a star #Flavien&Mia ✻ ( Dim 22 Mai - 17:11 )

Looking at you like a star
...
Mia ✧ Flavien   
Le réveil sonne. J'ouvre les yeux lentement tandis que lovée contre moi, Erin grelotte. Comme à mon habitude, j'ai tiré le draps entièrement de mon côté, la dépossédant de celui-ci. Je soupire en appuyant brutalement sur le bouton off de l'alarme, puis me redresse en faisant attention à ne pas la réveiller pour de bon tandis qu'elle gigote dans son coin. Je la couvre lentement et avec délicatesse tandis que je dépose un chaste baiser sur son front. Je me redresse et m'étire longuement, il est temps pour moi de me préparer, ce matin, j'ai un rendez-vous important avec un petit groupe local prometteur. Ils sont jeunes mais Raising Kane possède un potentiel qui fait vibrer mon corps à chaque fois que j'écoute leur démo.  

Je me rend dans la salle de bain et laisse couler l'eau le temps qu'elle se réchauffe. J'en profite pour me dévêtir avec lenteur et de regarder mon reflet dans le miroir. Je passe ma main sur mon visage, il est temps pour moi de me réveiller pour de bon, une grosse journée m'attendait, et je me devais de paraître présentable pour mon rendez-vous de l'après midi, encore plus que celui de ce matin. Une journaliste venait m'interviewer pour le label, et cela pouvait me faire un grand coup de pub. J'entre dans l'habitacle de la douche et laisse le jet d'eau brûlante parcourir ma peau avec délice. Elle parcourt mes courbes dans une course effrénée, me donnant l'impression d'être enveloppé entièrement dans une sorte de draps de soie réconfortant. Je savoure cet instant de détente puis fini ce moment dix minutes plus tard. Je me sèche et me vêtis d'une chemise blanche et d'un jean sombre. Je ne suis pas du genre à être très propre sur moi, et je préfère largement avoir ce petit style décontracté. Mon label devait me représenter, et le fait d'être superficiel ne collait pas vraiment à mon image. J'ébouriffais mes cheveux d'un geste sûr de la main puis sorti de la salle de bain afin de me diriger vers la cuisine. Un petit déjeuner copieux s'imposait.

* * *

" Voilà ce que je vous propose, une date dans une salle de concert de la ville. Je viendrais vous écouter en personne afin de voir ce que vous valez en live. Si je suis séduis, et si le public l'est autant que moi, alors je m'engage à enregistrer un disque avec vous et vous représenter. " Les cinq jeunes semblent plus heureux que jamais. Venant de quitter le lycée, certains s'étaient totalement engagés dans leur musique tandis que seulement deux d'entre eux jouaient la carte de la sécurité en entrant dans des études supérieures. Ils y croyaient, ils avaient du talent, et de la volonté. Le sourire aux lèvres, j'attendis leurs réactions finales suite à une délibération plus ou moins discrètes. Ils furent évidemment d'accord. Après m'avoir chacun serré la main, ils partirent aussi vite qu'ils étaient venus, me laissant seul dans mon bureau. Je laissais échapper un petit rire. A leurs âges, j'aurais rêvé qu'un type comme moi me fasse confiance jusqu'à signer un contrat pour ma gloire. Enfin bon. Reprenant mes esprits, je tapotais sur mon clavier d'ordinateur une recherche de musique. Il était temps pour moi de me détendre jusqu'à l'arrivée de la journaliste.

* * *

Elle entre et se présente avec assurance. Je lève les yeux vers elle et découvre une jeune femme de grande classe et d'une beauté indéniable. Ses yeux bleus me scrutent avec insistance tandis que j'esquisse un sourire. " Flavien Delorme, ravi de vous rencontrer mademoiselle... Smith. " Elle ne me vouvoie pas, et cela me surprend quelques peu. Elle semble être quelqu'un de vraiment sûre d'elle, et cela me fait esquisser un nouveau sourire. Elle me demande si le fait qu'elle soit en avance me dérange, je lui fais signe que non. Elle demande si elle peut s'installer et je lui fais signe de se mettre à son aise, cependant, elle se reprend bien vite et me demande si je ne préfère pas lui montrer les locaux. Ma foi, pourquoi pas. Tout est bon à prendre. Je me redresse de mon siège et l'invite à me suivre avec un sourire. Sa silhouette mise en valeur par sa robe ne laisse pas indifférents certains de mes employés lorsque nous pénétrons dans la salle d'enregistrements. Ils ne prêtent plus attention à l'artiste qui s'efforce de faire de son mieux. Je soupire. " Allez les gars ça suffit, on s'remet au boulot ! " Je me tourne vers la jeune journaliste et frappe dans mes mains avec enthousiasme. " Alors, entre mon bureau et le studio, il n'y a pas grand chose à voir à part la salle de repos et les WC, du coup la visite guidée sera extrêmement rapide ! Donc... c'est ici que la magie opère. On peut passer des heures et des heures dans cette salle, le but étant d'atteindre la perfection. On croit en nos artistes et nous nous efforçons de leur donner le meilleur de nous-mêmes. Je suis pas quelqu'un qui veut faire des profits à tout bout d'champs. Je préfère que mon label ait une âme. Qu'on travaille en harmonie et dans une sorte de... enfin... si vous voulez, mes employés ne travaillent pas pour moi, mais avec moi. Nous sommes une grande famille. "


.
© Starseed

_________________
Flavien Delorme
I, I will be king And you, you will be queen Though nothing will drive them away We can beat them, just for one day We can be Heroes, just for one day
Soulmates
Revenir en haut Aller en bas
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/02/2016
›› Commérages : 495
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Ashley Perfect Benson
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Joyce Hamilton (Selena Gomez), Ryan Oakley (Chris Wood), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Looking at you like a star #Flavien&Mia ✻ ( Sam 28 Mai - 19:18 )

❝ Looking at you like a star
Flavien Delorme & Mia Smith


La blonde s’était toujours demandé comment les gens pouvait trouver une personne attirante sans la connaître réellement. Enfin, attirante dans le sens « éprouver des sentiments ». Elle adorait les histoires de princesses trouvant son prince charmant après un simple regard, mais elle doutait fortement que cela puisse marcher dans la vie réelle. Dommage, n’est-ce pas ? Mia avait suffisamment donné niveau amour. Elle n’attendait plus grand chose vis à vis de cela. Et pourtant, elle semblait bien plus attachée à ce sentiment qu’elle ne voulait le faire croire. Mais là n’était pas le moment adéquate pour penser à tout ceci, elle devait se montrer présentable face à son client et montrer tout le professionnalisme qu’elle avait. Il faut dire qu’a vingt-trois ans, elle est souvent lynchée par les jeunes patrons ou patronnes. À croire qu’il fallait avoir de l’expérience avant de pouvoir prendre son indépendance à l’égard du travail. Non. La jeune femme suivait parfaitement les pas de son défunt père. Il avait bâti son empire à partir de rien du tout, pour finir presque millionnaire. Certes, il avait eu le malheur de finir parfois sur la une des magazines people car des journalistes trop curieux voulait faire un buzz. Mia avait prévu de faire de même sauf que les journalistes chiants, elle pourrait les renvoyer chez eux ! Enfin, pour le moment, elle doit faire cette interview. La blonde défroisse légèrement sa robe, entre dans le bureau du supérieur, et se présente. « Flavien Delorme, ravi de vous rencontrer mademoiselle... Smith. » Flavien, c’était donc le nom qui se cachait derrière ce « Delorme.F ». Elle ne savait pas d’ou ce prénom tirait ses origines mais elle trouvait qu’il sonnait de façon douce et adorable a l’oreille. Et puis, peut-être qu’il a cet effet sur la blonde car sa bouille est tendre et attachante. Elle a du mal à poser son regard sur autre chose que son visage. Pourtant, elle est bien obligé de sortir les quelques affaires de son sac, avant de se ressaisir. Une visite était probablement préférable afin qu’elle puisse prendre quelque photos ou envoyer un de ses photographes le faire, après avoir donné les directives. Elle est bien contente de voir que Flavien est sur la même longueur d’onde. Tant mieux. Elle se serait senti bête si ça n’aurait pas été le cas. « Allez les gars ça suffit, on s'remet au boulot ! » Mia avait finalement bien fait d’avoir quelques grammes d’alcool dans le sang. Pas sur qu’elle aurait apprécié les regards que lui jettes les hommes présent dans cette pièce. « Je les comprends. Ce n’est pas tous les jours qu’ils doivent voir du beau monde. » En effet, la blonde était presque persuadé que les personnes travaillant pour ce label voyait toujours les mêmes têtes dans les couloirs. « Alors, entre mon bureau et le studio, il n'y a pas grand chose à voir à part la salle de repos et les WC, du coup la visite guidée sera extrêmement rapide ! » Elle tourne son visage vers le brun, plantant automatiquement son regard dans le sien. C’est donc si petit que cela ? Elle pensait voir plusieurs salles d’enregistrements, peut-être même voir quelque chanteurs et chanteuses. Mais à priori, elle s’était trompé. « Ça nous laissera plus de temps pour parler ! » Voilà le seul avantage qu’elle voyait dans le tout. Sourire sur le minois, elle n’hésites pas à paraître, parfois, un peu trop entreprenante. « Donc... c'est ici que la magie opère. On peut passer des heures et des heures dans cette salle, le but étant d'atteindre la perfection. On croit en nos artistes et nous nous efforçons de leur donner le meilleur de nous-mêmes. » Elle acquiesce, note quelque mots sur son cahier. Puis, elle observe toutes ses touches sur la console de commande. « Vous savez vous-même l’utiliser ? » Elle pointe du doigt la machine. « Ça a l’air compliqué ! Je ne pense pas que je pourrais retenir à quoi correspond chaque bouton. » Elle rigole légèrement, approchant de l’appareil pour le toucher du bout des doigts. Puis, elle repose son regard sur Flavien, lui demandant de continuer. « Je suis pas quelqu'un qui veut faire des profits à tout bout d'champs. Je préfère que mon label ait une âme. Qu'on travaille en harmonie et dans une sorte de... enfin... si vous voulez, mes employés ne travaillent pas pour moi, mais avec moi. Nous sommes une grande famille. » Les yeux de la blonde s’illumine. « Je fonctionne de la même façon dans mon entreprise. Toute personne y travaillant à son mot à dire pour faire progresser le magazine. Je ne pensais pas que tu avais la même vision de la chose que moi. » Et cela faisait que le brun était encore plus agréable et attachant qu’il ne l’avait été depuis qu’elle avait ouvert la porte du bureau. « Et donc, si tu ne souhaites pas faire de profits, j’insinue donc que tu travailles avec des personnes passionnées dans tous les domaines musicaux ? » Si la réponse était oui, il marquait un très gros point. « Ça vous dérange si je vais dans la salle où le chanteur fait ses vocalises ? J’ai toujours rêvé de voir ce que l’on peut ressentir dans une telle pièce. Enfin ... » Elle sourit tendrement avant de continuer. « J’entends par là qu’on peut réellement se rendre compte de l’émotion des musiciens quand, enfin, ils peuvent enregistrer leurs chansons. »

© MADE BY LOYALS.

_________________
Come to me, Ravenheart
Messenger of evil, what's the news ? ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. The ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 18/05/2016
›› Commérages : 122
›› Pseudo : Myu
›› Célébrité : Devon Bostick
›› Schizophrénie : Je suis un monde à moi tout seul
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Looking at you like a star #Flavien&Mia ✻ ( Mar 18 Oct - 17:04 )

Looking at you like a star
"Eh bien pour vous répondre. Je dirais que je connais l'essentiel de ses fonctionnalités. Le reste, c'est à ma fine équipe que voilà de gérer." Je désignais mes collègues de la main, qui se firent un plaisir de saluer la jeune femme. A croire qu'ils n'avaient jamais vu d'individus de sexe féminin aussi plaisant. Je riais intérieurement.

Je l'écoutais parler de la sensible ressemblance entre son entreprise et la mienne. Cela me fit légèrement sourire. Nous étions en phase sur le travail, et cela montrait à quel point, même à notre époque, certains restaient passionnés par ce qu'ils faisaient et ça, il fallait se l'avouer, c'était plutôt rare. J'observais le chanteur faire son refrain pour la trentième fois aujourd'hui, sa voix semblait indéniablement se fatiguer, mais il persévérait. Je fis une moue quelques peu compatissante, avant de replonger mon regard sur la blonde sulfureuse. "Eh bien... Je pensais la même chose du domaine du journalisme, c'est rare de rencontrer des gens comme vous, avec cette optique du non profit !" Je laissais échapper un petit rire discret. "J'ai tellement vu des journalistes qui préfèrent viser les chiffres plutôt que le contenu..." Je prenais une pause afin de prendre place sur le coin d'une table. "Du coup je suis très heureux de vous rencontrer, ça fait vraiment du bien." Le regard de mes employés se tournèrent alors vers nous, insistants. Je les observais du coin de l'oeil, sachant pertinemment ce qu'ils pouvaient bien penser. Quelque chose de pas très professionnel en somme. Je retenais un rire, et cachais un sourire qui se dessinait sur mon visage de la main. "Mh... allez en pause vous autres, tous autant qu'vous êtes !" Et après un oui patron enjoué, ils partirent en petit groupe afin de respirer l'air frais sur la petite terrasse du bâtiment.

Elle me demanda alors si  je préférais travailler avec des passionnés. Là, je ne pus m'empêcher de rire pleinement. Elle était réellement loin d'être comme les autres journalistes, avec leurs questions à trois francs qui volaient pas plus haut que les ambitions financières. Je lui désignais un siège afin de s'asseoir. "En effet. Si j'existe, ce n'est pas pour moi, c'est vraiment pour les artistes qui ont du talent, et qui possèdent cette flamme pour la musique. Un vrai artiste, je ne cherche pas à faire d'eux des musiciens commerciaux comme on en voit partout, c'est pas intéressant." Je l'observais admirer l'environnement dans lequel nous avancions, ses yeux bleus électrisant parcourir les machines et la salle d'enregistrement. Elle me demanda alors si elle pouvait entrer dedans, son sourire tendre se dessinant sur son visage. Je souris à mon tour, écoutant la raison pour laquelle elle désirait tant s'y rendre. Je m'humectais les lèvres. "Oui allez-y, on peut même faire mieux qu'ça. Que diriez-vous que je vous enregistre ? Histoire que vous sachiez c'que ça fait ?"

Je me levais d'un bon afin de placer une main sur l'omoplate de la journaliste et l'entraîner dans la salle d'enregistrement. Avec douceur, je lui tendis le casque après lui avoir demandé sa chanson préférée. Celle qu'elle connaissait forcément, histoire de lui simplifier la tâche. Je fermais la salle et m'installais aux commandes, mettant un casque sur les oreilles, j'enclenchais la machine ainsi que mon micro. "Quand vous voulez !"

_________________
Flavien Delorme
I, I will be king And you, you will be queen Though nothing will drive them away We can beat them, just for one day We can be Heroes, just for one day
Soulmates
Revenir en haut Aller en bas
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/02/2016
›› Commérages : 495
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Ashley Perfect Benson
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Joyce Hamilton (Selena Gomez), Ryan Oakley (Chris Wood), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Looking at you like a star #Flavien&Mia ✻ ( Mer 26 Oct - 18:29 )

❝ Looking at you like a star
Flavien Delorme & Mia Smith


Trop de boutons tuent les boutons. Mia ne s'y retrouve absoluent pas. Comment ces hommes peuvent-ils y arriver ? « Eh bien pour vous répondre. Je dirais que je connais l'essentiel de ses fonctionnalités. Le reste, c'est à ma fine équipe que voilà de gérer. » Elle hoche la tête de haut en bas et offre un grand sourire aux hommes qui les observent. « Vous devez avoir une mémoire de dingue ! » Mais non. C'est simplement parce qu'ils aiment ce qu'ils font qu'ils arrivent à enregistrer autant d'informations. Comme elle, quand elle bosse sur un article. Elle sait rester des heures et des heures à écrire quatre mots juste pour trouver celui qui correspondra le mieux à ce qu'elle veut faire passer comme messages.

« Je pensais la même chose du domaine du journalisme, c'est rare de rencontrer des gens comme vous, avec cette optique du non profit ! » Oh. Non ! Il dit juste cela pour que les joues de la blonde se mettent à rosir tendrement. Flavien arrive même à la faire sourire comme une idiote. « Les gros magazines sont corrompus, je l'accorde. Mais il ne faut pas faire d'un cas, une généralité. » Ce n'était aps juste pour les petites entreprises qui ne demandaient rien à personne. Mia voulait juste profiter de la vie et de son magazine. Ecrire des articles étaient une passion, et elle ne devrait jamais oublier ce petit détail. C'est grâce à cela qu'elle pourra vivre, et c'est aussi grâce à cela qu'elle pourra permettre au gens d'avoir une meilleure vie. Qui sait ? Peut-être que les conseils qu'elle donne auront un impact un jour. « J'ai tellement vu des journalistes qui préfèrent viser les chiffres plutôt que le contenu... » Elle se mordille la lèvre. « Oui ... » Souffle-t'elle. Elle est d'accord. Elle-même en a croisé. « Mais la plupart du temps, ce n'est pas ce qu'ils veulent. On les oblige à être ainsi. On les oblige à faire du profit. » C'est un système qui ne correspond pas à la blonde. Mia préfère laisser ses employés respirer et donner leurs idées. « Du coup je suis très heureux de vous rencontrer, ça fait vraiment du bien. » Ce Flavien est un vrai petit ange. « Je vous retourne ce compliment. » C'était bien un compliment, non ? « Mh... allez en pause vous autres, tous autant qu'vous êtes ! » Mia tourne la tête pour voir les employés les regarder. Il y a un soucis ? Peut-être a-t'elle quelque chose dans les cheveux ? Ou sa robe est mal mise ... Elle vérifie discrètement tout ceci et est soulagé de voir que le soucis vient juste du fait qu'elle soit : une femme. « En effet. Si j'existe, ce n'est pas pour moi, c'est vraiment pour les artistes qui ont du talent, et qui possèdent cette flamme pour la musique. Un vrai artiste, je ne cherche pas à faire d'eux des musiciens commerciaux comme on en voit partout, c'est pas intéressant. » D'accord. Elle comprends. Chaque artiste à son âme et c'est l'âme qu'il tente de trouver. « Vous marchez au coup de coeur alors ? » Pour trouver les artistes, bien entendu. « Vous vous baladez, pouvez entendre une personne chanter dans la rue et si ça vous plait, vous le faite venir ici, si j'ai bien tout suivi ? » Mais il est possible qu'elle soit à côté de la plaque, complètement. « Oui allez-y, on peut même faire mieux qu'ça. Que diriez-vous que je vous enregistre ? Histoire que vous sachiez c'que ça fait ? » QUOI ?? « Je ne sais pas chanter. » Mia est mal-à-l'aise. Elle a tout sauf une voix merveilleuse en chantant ... « Mais ... Si vous pourriez mettre une chanson calme, plutôt d'actualité. Se ne sera peut-être pas si moche ça. » Du Adèle ou un truc du genre. Même si c'est commercial, Mia arrive toujours à trouver la voix de la jeune femme à son apogée. Comme si elle la berçait. « Quand vous voulez ! » Mia s’humidifie un peu lèvres et tente de se dire qu'elle est prête mais ... « Je peux pas. Je vous assure, je vais dérégler vos machines. » Mia rigole un peu avant de tourner un peu pour regarder l'endroit et ressortir. « C'est vraiment très aimable mais je préfère laisse ce job là aux professionnels. » C'est bien mieux ainsi. « Vous gérez l'entreprise tout seul ? »

_________________
Come to me, Ravenheart
Messenger of evil, what's the news ? ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. The ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Looking at you like a star #Flavien&Mia ✻ ( Aujourd'hui à 10:53 )

Revenir en haut Aller en bas

Looking at you like a star #Flavien&Mia

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Sometimes they back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération