Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra

 :: cap harbor is my home :: Southport Road :: The Bronze
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/07/2016
›› Commérages : 497
›› Pseudo : Kailini
›› Célébrité : natalie Dormer
›› Schizophrénie : Lexie Waters & Calixte Hamilton
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Mar 12 Juil - 16:01 )

Where the fun ain't got no end
High all the time to keep you off my mind
Zack ✧ Cassandra
J’ouvre les yeux avec difficulté, putain mais pourquoi j’ai pas baissé les stores ? C’est trop lumineux ! Euh et je fous quoi dans ma voiture ? Je suis assise dans ma voiture… côté passager ! Euh… mes mains descendent instinctivement sur ma tenue, je ne porte rien dessous… Et merde j’ai foutu quoi encore ? Oh puis ce mal de tête ! Après plusieurs minutes à me triturer les méninges pour me rappeler ce que j’ai pu faire, je me décide à descendre de la voiture. Je fais le tour de l’auto. L’avant est légèrement abimé et la peinture est rayée par endroit mais je n’arrive absolument pas à me souvenir de comment j’ai fait ça…. Pas plus que comment je suis rentrée ! Ah si quelques souvenirs me reviennent.


Une soirée, une villa assez classe, des mecs et des filles… de la boisson et plus… de la musique… une piscine, un striptease… oui. Nous étions une douzaine, peut-être plus. Notre hôte avait prévu de délicieux cocktails à vous faire perdre les sens. La soirée avançant, l’alcool aidant, j’avais provoqué un défi pour attirer l’attention je crois… ah non c’est vrai, il y avait une autre raison. Je grimace à cette pensée. J’avais entrevu mon voisin dans les invités et je n’avais rien trouvé de mieux à faire que d’aller la salle de bain et me faire un petit rail discrètement. Pour rester zen et détendue, je n’avais qu’à en prendre un tout petit peu. Pfiouuu tout allait bien. Pas de crise de colère, pas d’hystérie… par contre et surtout avec l’alcool, la fatigue, je n’avais plus aucune inhibition, ni morale… et les idées qui vont avec… Le fameux striptease ! Il y avait une autre fille qui tournait autour de Zack. Par jeu, par défi, pour savoir laquelle irait le plus loin. Nous avions jeté nos tenues sur une chaise longue et étions rentrées dans l’étendue turquoise et tiède de la piscine. Certains nous avaient rejoint se mettant à demi nu comme nous et d’autres continuaient à siroter leur verre discutant sur les airs endiablés de la musique. Une des nageuses avait suggéré un défi. Prendre nos dessous maintenant mouillé et essayé de les lancer le plus loin possible. Le gagnant aurait une nuit avec le partenaire de son choix… mais qu’est que l’on peut faire comme truc con avec la tête en vrac ! On m’aurait proposé partouze j’aurais surement dit oui … en attendant sur ce coup là, j’avais été dans les premières à me retrouver complètement nue. J’avais un avantage, je ne portais pas de soutien-gorge sous ma robe mais un inconvénient aussi ! Je ne portais qu’un string et un string c’est extrêmement léger. Je le compactais de mon mieux dans la piscine tentant de le gorger pour l’alourdir. Je le lançais avec le plus d’élan possible. Un brouhaha d’adolescent régnait dans la soirée, entre les rires et les encouragements, les cris. Je regardais la boule de tissu noir, à peine plus grosse qu’une balle de golf atterrir à l’autre bout de la piscine dans l’eau avec un minable plouf. Je me souviens des rires, des discutions, des crises de fou rire, des bras contre moi je crois mais après c’est un peu flou.
Je regagne la maison et après avoir pris une aspirine, je me fais couler un expresso. Je m’y prends mal pour me remémorer la soirée. Je me remets dans l’ambiance de la vielle et je repars dans le passé.


Il s’agit juste d’une embrouille, je dois me détendre, oublier tout ça. Tu veux oublier ? Tu vas oublier !. Il est vrai que ces derniers jours au lieu d’être dans un havre de paix, j’étais plutôt dans un labyrinthe ! À chaque fois que je pensais que j’allais me trouver au calme… Je déclenchais une catastrophe ! Ou plutôt j’en provoquais une. Ah bien y penser d’ailleurs, je faisais ça depuis si longtemps. « The bronze » à Southport road m’avait été conseillé un peu plus tôt dans la semaine. Un bar chic où je ne devrais pas me faire emmerder. Bien qu’à 17h dans cette tenue je ressemble plus à une call girl qu’à une cliente, je m’en fous Je vais le tester quand même. Je referme la portière de Jeep Cherokee rouge. J’ai volontairement opté pour une tenue provoquante. Une robe noire un peu moulante qui ne cache rien de mon décolleté. J’ai besoin de m’amuser et je compte bien profiter de ma soirée. Je m’assieds sur un tabouret au comptoir. Je commande un whisky et je fais tourner le liquide ambré dans le verre. Un homme pousse la porte il a une certaine prestance. Je l’observe moins d’une minute et mon regard se reporte à ma boisson et je la bois d’un trait. C’est amusant, peut être dû à mes cours de dessins mais je pourrais dessiner le mec qui vient d’entrer de mémoire là ou presque. Il est dans la moyenne en taille à deux ou trois centimètres près, il doit faire 1 m 80. Sa tenue ne me permet de voir s’il est en surpoids mais j’en ai pas l’impression il doit peser quoi 70 à 73 kg. Des yeux bleus assez pétillants, une tignasse blonde, un sourire charmeur avec le petit air dragueur qui va bien avec… en gros l’archétype masculin avec qui on sait qu’on risque de ne pas rester longtemps ! et pourtant ça me tente … pfff et c’est mon premier verre…. J’en commande un second
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Dim 17 Juil - 1:13 )





Cassandra O'Malley - Zack Hemsworth

Where the fun ain't got no end 







Je me réveille dans un lit qui n'est absolument pas le mien... Ce serait le mien, il y aurait déjà probablement Shay ou alors elle m'aurait réveillé en criant pour que je bouge mon cul et que je l'aide à faire le petit déjeuné, n'ayant aucune pitié pour mon mal de crâne impossible. Je me tourne et le mal de tête s'intensifie... Mais rien d'insurmontable. J'ai déjà fait pire. Mes pensées sont totalement brouillées et vague et je fais tellement de fête que toute pourrait se ressembler... Pourtant lorsque je vois le corps nu de la fille endormie à côté de moi je me souviens... Ce n'est absolument pas avec elle que je voulais finir la nuit au départ, mais... Puisqu'elle était là et que j'avais envie, j'ai du m'en contenter...

Je me redresse dans le lit et tente de me rappeler un peu plus en détail la nuit d'hier, puisque je suis sur et certain qu'en plus j'avais invité mon frère. Sauf que le troue noir, est-il encore dans la maison ou quoi ? Aucune idée... C'est donc avec difficulté que j'arrive à me rappeler de quelques bribes de la soirée mouvementé d'hier.

La première bride qui me reviens est bien entendu le fameux lancer de sous-vêtement ou comment avoir une poêler de femmes sexy et nues en un rien de temps dans une piscine ! Je ne me souviens plus exactement qui avais lancer ce pari à la con, mais bon sang, on devrait bénir cette personne ! Moi j'étais simplement au bord de la piscine, un verre à la main, déjà en train de voler bien haut et j'observais la scène ! Et soudainement je me souviens ! Cassandra... Voilà la fille que je voulais me faire à la base et que j'avais trouvée vraiment super-sexy et ce n'étais rien de le dire. Lorsqu'elle avait retiré ses vêtements j'avais pu voir la totalité de son corps et elle avait de quoi rendre jalouse pas mal de meuf présente à la fête. Les rires fusaient et les encouragements pour que d'autres suivent et se dénude totalement... Moi je me rappelle juste avoir attrapé la jolie Cassandra lorsqu'elle était sortie de l'eau pour l'embrasser de manière suggestive. J'ai encore le goût de ses lèvres et de sa langue, c'était un baiser presque trop sauvage pour ne pas être poursuivi dans une chambre...

Sauf que comme j'ai pu le constater ce matin... Je n'ai visiblement pas fini ma soirée avec la belle Cassandra. C'est totalement flou dans ma tête. Je me relève donc et mets quelques minutes à retrouver mon boxer, une fois enfilé, je me décide à aller voir l'étendue des dégâts ! Peut-être qu'un ou deux vases cassé me rappellera quelques choses. Je commence donc à marcher à travers les pièces, les pensées visé directement sur la belle blonde... Peut-être que j'arriverais à savoir comment et pourquoi je me suis retrouvé au final avec une jolie brune. Putain je déteste ne pas me souvenir de ce genre de chose !

Mais soudainement j'arrive au moins à me souvenir du début de la soirée, disons... Avant même que la soirée ne commence d'ailleurs ! J'avais été dans un bar, histoire de me mettre bien dans l'ambiance avant même l'ambiance... Et c'est là que je l'ai vu. Assise sur sa chaise, habiller de manière totalement sexy et l'air si... En colère. Nos regards ne se sont croisés que quelques secondes, mais assez pour que je m'approche et commande un verre à mon tour avant de me mettre sur le banc juste à côté d'elle. Une fois que mon verre est servi, je joue un petit peu avec le liquide avant de me tourner vers la femme présente à mes côtés.

-Au risque de paraître lourd... Je crois qu'il est presque interdit de ne pas avoir de jolies sourires sur un aussi beau visage...

Puis je pose mes doigts sur mon menton comme si j'étais en intense réflexion et l'air également totalement sérieux. Assez pour pouvoir l'amuser ou la faire au moins un peu sourire de par ma bêtise.




CSS par Gaelle



Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/07/2016
›› Commérages : 497
›› Pseudo : Kailini
›› Célébrité : natalie Dormer
›› Schizophrénie : Lexie Waters & Calixte Hamilton
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Lun 18 Juil - 15:56 )

Where the fun ain't got no end
High all the time to keep you off my mind
Zack ✧ Cassandra

Je bois mon second verre aussi vite que le premier. J’en commande un troisième et je dévisage mon interlocuteur tandis qu’il me parle

-Au risque de paraître lourd... Je crois qu'il est presque interdit de ne pas avoir de jolies sourires sur un aussi beau visage...

Ah ben sa petite phrase ironique me conforte dans ma première impression. L’Archétype masculin ! Il sait qu’il attire le regard et en plus il fait de l’humour ! Je ne peux m’empêcher de sourire à sa tirade. Je ne peux m’empêcher non plus de penser : ça fonctionne vraiment comme phrase pour draguer ça ? Il prend une pose qui me semble décalée par rapport à sa locution précédente. Se prendre pour le penseur de Rodin après un plan drague a quelque chose de complétement inédit pour moi.

- bonsoir j’approche mon verre du sien pour trinquer ta phrase là … tu l’as souvent utilisé pour draguer ? Ce n’est pas très subtil je continue avec un sourire amusé.

J’avale une gorgée du liquide ambré et le whisky glisse comme du velours dans ma gorge. Je quitte mon tabouret et je m’approche de l’homme. Je lui tends la main.

- Cassandra et toi ?

Une fois les présentations faites je me rassieds mais cette fois plus proche de lui. Je lui raconte que j’ai passé une sale journée à cause d’un mec et j’élude les détails. De toute façon, ressasser ma journée n’est pas le but. Je veux m’amuser. Je me rends compte que le fait de ne connaitre personne dans cette ville présente des avantages comme des inconvénients.  Le premier avantage qui n’était pas des moindres. Personne ne m’espionnait, ici ils ne savent pas trop qui je suis. Cependant le gros inconvénient, c’est que je n’ai jamais aimé être seule. S’amuser seule ce n’est pas drôle. Vous entrez dans un bar vous vous ferez direct draguer si vous êtes seule… Et c’est parfois difficile de se débarrasser d’un dragueur. Certains sont civilisés et n’insistent pas. D’autres ne comprennent pas la finesse et finissent par se recevoir un non bien clair ou une gifle. Mais ceux dont je voulais me débarrasser étaient des mecs ou femmes bien lourds. Là celui-ci semblait plus amusant que lourd.

- Tu vis depuis longtemps à Cap Harbor ?

Je lui raconte que je viens juste d’aménager dans le quartier de haywood hill residence. Chouette quartier mais un peu calme du coup je teste ce bar.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Mar 26 Juil - 18:42 )





Cassandra O'Malley - Zack Hemsworth

Where the fun ain't got no end 







J'ai franchement l'habitude d'aborder les femmes... Pas que d'ailleurs, dans mon métier, si tu vas pas au-devant du client, tu peux perdre gros. Mais les femmes tout particulièrement. Ouai on peut dire que je dois être un des seuls agents à vendre le plus de superbe villa de jolie femme célibataire n'attendant que ça ... Être satisfaites. En tout cas ça ne me fait pas peur, je ne suis pas non plus nerveux et je sais quoi dire. La tchatche c'est mon domaine... Surtout devant une aussi jolie fille qui ne semble pas aller au plus bien ! D'ailleurs j'espère bien que ma petite phrase fera son effet et... Bingo ! Je peux rapidement la voir sourire ce qui fait naitre le mien, plus en coin. Je bois un petit peu et m'installe correctement sur mon tabouret. Je soulève légèrement mon verre pour trinquer avec la magnifique blonde alors qu'un petit rire m'échappe lorsqu'elle me démasque assez rapidement et qu'elle ne semble pas du tout tomber dans le piège comme beaucoup. Intéressant ! Un peu de défis... !

-Démasquer, je me rends ! Mais je ne parlerais qu'en présence de mon avocat ! Ou ... Bien on peut s'arranger et parler simplement autour de plusieurs... Verres ?

Finis-je avec un petit sourire amusé alors que je lui lance un petit regard qui en dit long. On ne peut pas dire qu'elle soit affreuse à regarder et je ne compte pas passer à côté d'une aussi jolie fille. Surtout que... Plus sérieusement, elle a réellement l'air triste et je n'aime pas ça. Ça doit être mon âme de bon samaritain je n'en sais rien ! Mais je préfère remonter personnellement le moral des jolies filles. Profiteur ? Moi ? Ouai... P t'être un peu. Je la regarde descendre lentement le liquide que contient son verre et mon regard glisse quant à lui le long de son corps... Sur son décolleter presque outrageux. Mes yeux se relèvent soudainement lorsqu'une main apparaît dans mon champ de vision et je la saisis avec un petit sourire en coin alors que je continue dans mon rôle du petit clown. Le dragueur un peu clownesque, comprenant bien qu'elle avait besoin de sourire. Je dépose alors un baiser sur sa main, comme un vieux dandy et comme un vieux dragueur. Un sourire amusé apparaît à nouveau sur mes lèvres alors que je la regarde dans les yeux, les miens brillant d'une lueur espiègle.

-Enchanté belle Cassandra, moi c'est Zack !

Je relâche doucement sa main alors qu'elle se rapproche de moi. Je fais signe au barman de servir deux verres de plus, et sur mon compte, et me tourne de nouveau vers la jeune femme. Elle semblait un peu trop... Perdu pour ne pas être qu'une simple touriste dans les horizons. Et il allait de mon devoir de lui laisser un bon souvenir de Cap Habor ! D'ailleurs rapidement la question vient sur la table et ma tête se hoche alors que je joue avec un petit quelques choses trouver là.

-Pour tout dire, je suis né ici !

Je lui retourne la question, même si je pense avoir la réponse et... Je n'étais pas si loin de la vérité. Un sourire se dessine par contre sur mes lèvres. Me la jouant subtilement.

-J'ai aussi une résidence là-bas ! C'est marrant, je ne t'ai jamais croisé... Parce que crois-moi je m'en serais souvenu... Et tu fais quoi dans la vie ?

Je m'intéresse un peu à elle pour la mettre plus à l'aise. Ce sera plus simple ainsi pour savoir son état d'esprit et savoir où est-ce qu'elle aimerait aller ce soir. Pour savoir si elle est du genre coincé ou si je sens que je vais bien pouvoir m'amuser avec elle et donc peut-être l'invité a la soirée que je compte bien organiser dans une des résidences que je dois vendre !




CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/07/2016
›› Commérages : 497
›› Pseudo : Kailini
›› Célébrité : natalie Dormer
›› Schizophrénie : Lexie Waters & Calixte Hamilton
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Jeu 28 Juil - 16:54 )

Where the fun ain't got no end
High all the time to keep you off my mind
Zack ✧ Cassandra

- bonsoir ta phrase là … tu l’as souvent utilisé pour draguer ? Ce n’est pas très subtil

– -Démasquer, je me rends ! Mais je ne parlerais qu'en présence de mon avocat ! Ou ... Bien on peut s'arranger et parler simplement autour de plusieurs... Verres ?

J’avale une gorgée du liquide ambré et le whisky glisse comme du velours dans ma gorge. Je quitte mon tabouret et je m’approche de l’homme. Je lui tends la main.

- Cassandra et toi ?

– Enchanté belle Cassandra, moi c'est Zack !

Je souris à sa flatterie tandis qu’il me salue avec un baise main.

- Tu vis depuis longtemps à Cap Harbor ?  lui dévoilant que j’ai amenagé depuis peu dans le quartier de haywood hill

– Pour tout dire, je suis né ici ! J'ai aussi une résidence là-bas ! C'est marrant, je ne t'ai jamais croisé... Parce que crois-moi je m'en serais souvenu... Et tu fais quoi dans la vie ?

Je ne peux m’empêcher de me demander si Cap Harbor est si attractive que ça pour vouloir y rester. La ville semble un peu trop calme à moins qu’il y ait dans l’air une substance addictive… pff n’importe quoi. Je regarde Zack avec une moue taquine

- hum… ce que je fais ? Ben semblerait que là je me fasse draguer dis-je en rigolant

Que pourrais-je lui dire ? Nous savons tous les deux que c’est surtout une convention sociale ces questions. Nous ne pourrions pas nous sauter dessus comme des animaux. Un peu trop bestial et ça manquerait de charme ou plutôt de ce petit côté joueur… devenir amis…. Je ne sais pas si c’est vraiment ce que je cherche. Après tout je n’y ai pas réfléchi, j’étais juste énervé et envie de me détendre. Mais pourquoi pas? Si je m'installe définitivement à Cap des amis me seront bien utiles... surtout les longues soirée d'hiver

- Et le reste du temps je suis plutôt dans l’artistique… peinture ou photographie selon mon humeur. Et toi ?

Je positionne une paille dans le cocktail dans le sens que je souhaite. Puis je mets mes coudes sur le comptoir posant me tête entre mes mains. Ma bouche arrive juste à hauteur de l’embout de la paille et j’écoute l’explication de mon interlocuteur.

- Comme ça fait un moment que tu es dans le coin je suis sûre que tu pourrais me suggérer des coins sympas pour une soirée animée.

Je penche la tête un air enjoué puis je dis en rigolant

- Et tu n’as pas l’air du genre à passer à coté d’occasion de t’amuser, non ?

Je sirote mon verre plus doucement cette fois. Les premiers effets de l’alcool sont là et ils sont suffisant pour que je commence à me détendre. Puis soudain prise d’une inspiration je le regarde fronçant les sourcils

- Eh tu ne m’as pas dit, quand tu dragues avec aussi peu subtilité, ça fonctionne ? ou tu choisis que les proies faciles dans mon genre ?

Puis une autre question me vient en tête tandis que tu réponds aux premières.

- Dis tu t’es déjà pris une gifle ? Rassure toi ce n’est pas du tout mon intention. J’ai juste envie de m’amuser ce soir…. Surtout pas de me prendre la tête.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Sam 20 Aoû - 15:44 )





Cassandra O'Malley - Zack Hemsworth

Where the fun ain't got no end 







Elle ne semble pas être une femme qui se laisse facilement avoir et avec sa question je le sens bien. Mais ce n’est pas comme si ça me gênait réellement au fond ! Parce que ce que j’aime encore plus que le sexe... Et la drogue, c’est le défi que me lance silencieusement une femme lorsqu’elle paraît totalement inaccessible avant de finir dans mon lit. Oui, je suis aussi sûr que ça ! Parce que je rate rarement mon coup, aussi gamin que je suis, aussi irresponsable que je suis, aussi taré que je suis ! Mais c’est ce qui leur plaît je crois au fond. Le beau gosse, totalement libre et rebelle. Elle se rapproche de moi pour se présenter et lorsque j’en fais de même je peux voir un sourire sur son visage. Et je souris à mon tour. Visé, touché ! Le sourire d’une femme est toujours présage de bon augure, surtout avec des pensées comme les miennes !

En tout cas j’apprends rapidement que la jolie blonde vient tout juste d’arriver dans cette ville et ça ne peut que m’intéresser. Ça veut dire qu’elle ne connaît rien, ni personne certainement. Dommage qu’elle est cependant déjà déménagée puisque ça m’aurait fait un bon moyen de lui montrer mes nombreuses villas. Mais bon point... Elle ne peut pas connaître certains murmures, certaines rumeurs... Et là, je tente de savoir ce qu’elle fait dans la vie et sa réponse, forte originale et surprenante, me fait finalement rire.

-Touché, coulé. C’est vrai ! Mais en même temps... Ce serait un vrai crime de ma part de ne pas le faire devant une telle beauté...

Finis-je avec une moue, comme si je pesais le pour et le contre de la draguer ou pas. Et puis... Je suis plutôt du genre droit au but lorsque c’est comme ça. Elle sait que je la drague et moi... Je ne suis pas du genre à me défiler, donc j’assume, totalement. Lorsqu’elle me répond de manière un peu plus sérieuse, juste avant de me retourner la question, je prends tout de même quelques secondes pour observer sa divine bouche ce refermer autour de sa paille, son corps dans une cambrure un peu trop charmeuse.

-Et moi je ne suis qu’un simple petit agent immobilier, mais j’ai l’avantage d’avoir de belles villas à ma disposition. Quel genre de peinture ou photo ? Plutôt abstrait ou des portraits ? Paysage ou réel ?

Et ouai ! On ne dirait pas comme ça, mais je suis un minimum cultivé. Ouai je suis un gros bourrin avec Sam, avec Shay ou... Avec mes autres frères, mais devant les jolies nanas ? Je sais me tenir, parler bien, et usé de mes charmes ! Je finis mon rire en entendant ses deux phrases suivantes et surtout sa question, mais avant d'y répondre je finis rapidement mon verre et me tourne totalement vers elle, alors qu’elle a le regard brillant d’amusement et de taquinerie. Un regard intéressant, qui me donne juste envie de jouer à ma tour.

-C’est exact ! Et je crée même les événements pour être sur de totalement m’éclater ! D’ailleurs ce soir... J’organise une petite fête dans une superbe villa… Peut-être que j’aurais la chance d’avoir ta jolie compagnie accrochée à mon bras ?

Elle enchaine alors sur deux sujets totalement opposés à l’amusement, enfin... Dans un sens ! Elle parle de ma drague et certaines filles peut-être repoussées. Lorsqu’elle me parle de claque, c’est vrai qu’on pourrait croire que c’est ce qu’elle compte me faire, puis je ris en me montrant légèrement.

-J’ai une vraie gueule d’ange, comment on pourrait avoir envie de frapper un rigolo dans mon genre hm ?

Honnêtement, j’y pense et j’ai rarement dû me faire frapper. Repousser, quelques fois, comme tout le monde, je ne suis pas totalement irrésistible à mon grand damne… Mais frapper, pas jusqu’ici ! En tout cas je lui lance un grand sourire totalement angélique et innocent, alors que je comprends quand même qu’elle ne compte ni me frapper, ni me repousser et qu’en plus elle sous-entendrait qu’elle aimerait beaucoup s’amuser avec moi.

-Et puis tu ne devrais pas te rabaisser comme ça, crois moi tu es beaucoup moins cruche que beaucoup de nana que je peux croiser, mais toi j’imagine que pour avoir l’air aussi... Peu surprise, tu dois te faire draguer a la pelle non ?

Je prends le même air intrigué qu’elle, comme un miroir, la même position, juste pour l’amuser ou la faire sourire. Je la regarde ensuite dans les yeux.

-Et toi, tu es le genre à donner beaucoup de claque lorsque c’est le cas ?

Je la regarde encore un instant dans les yeux avant de me rapprocher doucement d’elle, toujours appuyer à moitié sur le bar... Finalement mon visage ne se retrouve qu’a quelques centimètres, nous faisant presque loucher.

-Et si je comble cet espace, est-ce que je prends un risque d’en prendre une ? Ou toi tu prends le risque d’en devenir accro ?

Finis-je avec un sourire en coin, murmurant presque.



Excuse moi:
 




CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/07/2016
›› Commérages : 497
›› Pseudo : Kailini
›› Célébrité : natalie Dormer
›› Schizophrénie : Lexie Waters & Calixte Hamilton
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Dim 21 Aoû - 14:05 )

Where the fun ain't got no end
High all the time to keep you off my mind
Zack ✧ Cassandra

- hum… ce que je fais ? Ben semblerait que là je me fasse draguer dis-je en rigolant

– Touché, coulé. C’est vrai ! Mais en même temps... Ce serait un vrai crime de ma part de ne pas le faire devant une telle beauté...  

Sa réponse me tire une moue amusée… mais bien sûr logique il continue son petit plan drague. … et je suis obligée de m’avouer à moi-même que j’adore son petit jeu même s’il est un peu lourd…. Quoique non pas vraiment lourd mais flagrant

- Et le reste du temps je suis plutôt dans l’artistique… peinture ou photographie selon mon humeur. Et toi ?

– Et moi je ne suis qu’un simple petit agent immobilier, mais j’ai l’avantage d’avoir de belles villas à ma disposition. Quel genre de peinture ou photo ? Plutôt abstrait ou des portraits ? Paysage ou réel ?

J’élude sa question en lui montrant une toile d’un paysage sur mon téléphone.

- Comme ça fait un moment que tu es dans le coin je suis sûre que tu pourrais me suggérer des coins sympas pour une soirée animée. Je penche la tête un air enjoué puis je dis en rigolant Et tu n’as pas l’air du genre à passer à côté d’occasion de t’amuser, non ?

– C’est exact ! Et je crée même les événements pour être sur de totalement m’éclater ! D’ailleurs ce soir... J’organise une petite fête dans une superbe villa… Peut-être que j’aurais la chance d’avoir ta jolie compagnie accrochée à mon bras ?

Je sirote mon verre plus doucement cette fois. Les premiers effets de l’alcool sont là et ils sont suffisants pour que je commence à me détendre. Puis soudain prise d’une inspiration je le regarde fronçant les sourcils

- Eh tu ne m’as pas dit, quand tu dragues avec aussi peu subtilité, ça fonctionne ? ou tu choisis que les proies faciles dans mon genre ? … Dis tu t’es déjà pris une gifle ? Rassure toi ce n’est pas du tout mon intention. J’ai juste envie de m’amuser ce soir…. Surtout pas de me prendre la tête.

– J’ai une vraie gueule d’ange, comment on pourrait avoir envie de frapper un rigolo dans mon genre hm ? repond t il en rigolant Et puis tu ne devrais pas te rabaisser comme ça, crois moi tu es beaucoup moins cruche que beaucoup de nana que je peux croiser, mais toi j’imagine que pour avoir l’air aussi... Peu surprise, tu dois te faire draguer a la pelle non ?

Je rigole à mon tour en secouant la tête.

- Oh non je ne disais pas proies faciles dans le sens proies idiotes mais plus une femme seule dans un bar à cette heure-ci !... ben soit c’est une pro et dans ce cas je t’aurais déjà donné mes tarifs ou alors une femme qui cherche de la compagnie soit rupture depuis peu soit célibataire depuis trop longtemps j’avale une gorgée donc proies faciles car elles ont envie d’être séduite

Puis il imite l’air intrigué que j’avais en lui demandant si ses plans drague fonctionnaient.

– Et toi, tu es le genre à donner beaucoup de claque lorsque c’est le cas ?

Je secoue la tête négativement. Je hausse les épaules c’est vrai que j’ai giflé un mec il n’y a pas longtemps..

– Et si je comble cet espace, est-ce que je prends un risque d’en prendre une ? Ou toi tu prends le risque d’en devenir accro ?

Je me mords la lèvre, le défiant du regard. Il est à peine à quelques centimètres de moi. C’est un joueur aguerri apparemment, je souris. Je me penche vers le coté de son visage, je souffle légèrement dans son cou. Il porte un parfum un peu boisé, limite épicé qui lui va à ravir. Je m’approche de son oreille et je lui murmure

- apparemment tu aimes les risques ? La vie sans danger serait ennuyeuse

Puis je recule doucement, je prends la dernière gorgée. Je passe la main dans mes cheveux et je pose la main sur ton épaule… pas mal ! un peu musclé.

- Excuse-moi un instant, je vais me rafraichir … et si tu es là à mon retour je prendrais le risque de t’accompagner à ta soirée

Je laisse ma main glisser le long de son torse. Je fais un pas vers le fond du bar puis je me retourne.

- Oh et si…. Je te laisse nous trouver une idée pour manger, tu dois connaitre des lieux sympas

Je pousse la porte des toilettes et je regarde le contenu de mon sac. Il v falloir que je me trouve un fournisseur dans le coin ou que j’aille à Jacksonville peut être. Je tends l’oreille, n’entendant rien je sors un peu sachet presque vide. Je pose un peu de poudre blanche sur le muscle de mon pouce puis je prends deux grandes inspirations aspirant les résidus. Juste assez pour me détendre un peu plus, pas assez pour être complètement déchirée Je relève la tête vivement. Je range le sachet et vérifie dans le miroir que je n’ai aucune trace. Je repose un peu de rouge sur mes lèvres puis je finis par une goutte de parfum au creux de mon cou. Je ressors me demandant s'il sera encore là.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Dim 28 Aoû - 1:00 )





Cassandra O'Malley - Zack Hemsworth

Where the fun ain't got no end 







La façon que j’utilise ce soir pour l’approcher n’a que deux déboucher, ça passe ou ça casse. Il n’y a pas de juste milieu ! Soit elle est receptive et toute roule, soit elle me prend pour un lourd et au pire des cas, j’aurais évité de me coltiner une chieuse ! Mais apparemment elle est réceptive et je dois dire, que même lorsqu’elle me « grille » je ne prends pas la mouche et continue de façon totalement innocente. Et c’est sur ce terrain-là, celui de l’amusement ou on avance petit à petit, ce n’est pas dit qu’on apprenne réellement grand-chose de la vie de l’autre, mais assez pour déboucher peut-être ailleurs, oui je parle bien d’un lit, pas autre chose. La femme qui me mettra la corde autour du cou... N’est pas née je crois.

Bref quoi qu’il en soit, je tente d’en savoir plus sur elle, lui montrer, où lui faire croire tout dépend comment on voit les choses, que je m’intéresse à elle et lorsqu’elle me montre une peinture sur son téléphone portable, je ne peux pas nier qu’elle ait grave du talent. Ça saute aux yeux.

-C’est sympa, je ne m’y connais pas vraiment en arts, un de mes frères un peu plus... Mais je trouve ça quand même pas mal !

Je lui jette un regard, alors qu’elle me parle de fête et que subtilement je l’invite à l’une d’elles. Seulement... Je n’obtiens aucune réponse, puisqu’elle enchaine sur les possibles claque que je peux me prendre par les femmes. Je réfléchis et répond très honnêtement avant de tourner la question dans son sens. Elle secoue la tête et me reprends sur le sens qu’elle voulait donner. Lorsqu’elle me parle des styles de femmes « facile » qu’il y a hormis les idiotes, je la regarde de haut en bas, discrètement et reprend.

-Et toi, tu fais partie de quelle catégorie ? Tu cherches de la compagnie ? Ou tu n’en as pas eu depuis trop longtemps ?

Puis je continue mon petit jeu, cette fois je deviens son miroir alors que je prends la même position qu’elle. Est-ce que je tente le diable ? Certainement. Est-ce que j’ai peur de me brûler ? Non pas réellement, au moins je serais rapidement ou m’en tenir ! Je suis à présent très près d’elle, nos lèvres ne se touche pas, mais presque. Je peux voir qu’elle mord ses propres lèvres et mon je concentre mon regard sur le sien, retenant un sourire totalement taquin et joueur. Elle déplace alors son visage, mais ne s’éloigne pas, elle vient murmurer à mon oreille en me parlant de mon goût pour le risque, je souris en coin et en profite pour répondre, tandis que son oreille n’est pas loin non plus.

-Ennuyeuse et fade, les risques... C’est fait pour se sentir vivant…

Et puis lorsqu’on échappe à ses risques a ce sens soudainement putain de vivant ! Elle recule finalement et c’est là qu’elle répond enfin à ma question, ma tête se hoche légèrement, alors que je frissonne sous mon haut suite au chemin de sa main sur mon torse. Elle s’éloigne et disparaît derrière une porte. Je réfléchis un petit instant et demande au barman un papier et un stylo. Je gribouille rapidement quelques mots « si tu aimes toi aussi le goût du risque, alors retrouve-moi... »

Et je me glisse sous son verre, puis je pose un billet pour payer mon propre verre et pars ensuite hors du bar, m’appuyant sur ma moto, les bras croisés. Je suis assez visible, elle n’aura pas réellement de mal à me retrouver en réalité ! Mais je suis assez éloigné, donc à elle de venir en ma direction, ou pas. Je sais qu’elle est en robe, mais mon idée risque d’être sympa, si elle veut monter un peu en adrénaline. Et puis, on ne vit qu’une fois pas vrai ?! Finalement je la vois sortir et moi, j’ai un sourire en coin coller aux lèvres, elle me repère et lorsqu’elle vient finalement vers moi, je remarque une toute petite marque blanche sur son visage, je lève la main pour effacer un peu la trace à l’aide de mon pouce, glissant finalement ce dernier dans ma bouche en la regardant dans les yeux avec un air espiègle.

-Alors, prête à jouer un peu avec le danger, je connais un restau pas loin et même si tu es en robe, en la remontant un peu ça peut ce faire…

Je finis ma phrase en me tournant vers elle pour lui filer mon casque, puis je monte moi-même sur ma moto avant de lui jeter un regard en souriant.

-Alors ?





CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/07/2016
›› Commérages : 497
›› Pseudo : Kailini
›› Célébrité : natalie Dormer
›› Schizophrénie : Lexie Waters & Calixte Hamilton
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Jeu 8 Sep - 11:44 )

Where the fun ain't got no end
High all the time to keep you off my mind
Zack ✧ Cassandra

– Et toi, tu fais partie de quelle catégorie ? Tu cherches de la compagnie ? Ou tu n’en as pas eu depuis trop longtemps ??

Je ne peux réprimer un sourire et je lui réponds évasivement

- Disons que je ne me fais pas payer. Pour le reste savoir si j’ai eu de la compagnie y a peu ou pas n’est pas important

Je lui fais un clin d’œil et je change de sujet. Je m’approche de son oreille et je lui murmure

- apparemment tu aimes les risques ? La vie sans danger serait ennuyeuse

– Ennuyeuse et fade, les risques... C’est fait pour se sentir vivant…

Puis je recule doucement. Je vais aux toilettes me repoudrer le nez non sans m’être retournée vers lui une dernière fois en lui suggérant de nous trouver où manger. Lorsque je ressors il est parti. Je prends un air dépité en me rendant là où j’étais assise. Je remarque sous mon verre une note griffonnée. Mon sourire taquin revient immédiatement à sa lecture « « si tu aimes toi aussi le goût du risque, alors retrouve-moi... »

Je paye les consommations restantes avec une carte puis je sors d’un pas assuré. Je regarde le parking et le remarque. Sur son visage s’affiche un air de vainqueur avec un sourire en coin, je me dirige vers lui. Ça me rappelle une pub des années 90, il a la voiture il aura la femme. L’acteur avait ce même air de vainqueur mais je dois lui accorder que Zack le porte bien mieux. Je m’approche de lui il tend la main et son pouce caresse le dessus de ma lèvre. Je ne bouge pas surprise. Il porte le pouce à sa bouche lentement et je remarque gênée des traces blanches. Son regard ne me quitte pas. Je me rassure très vite, il ne semble nullement accusateur, il ne semble pas juger et il semble plus amusé qu’autre chose. J’en déduis qu’il doit surement consommer. Il ne demande rien et m’évite toute explication en abordant un tout autre sujet.

– Alors, prête à jouer un peu avec le danger, je connais un restau pas loin et même si tu es en robe, en la remontant un peu ça peut ce faire…

Oki un défi de plus oui mais non… Je regarde ma tenue et son engin. Un deux roues rutilant, il doit le bichonner. Il me tend un casque. Je n’ai pas encore assez bu pour ignorer les complications. Je regarde ma tenue… mon regard se tourne vers mon auto garée à quelques mètres. Il enfourche son bolide. Il me tire de mes réflexions.

– Alors ? me demande t il se tournant vers moi.

Je lui souris puis je fais un geste de la main pour lui montrer ma tenue. C’est bien un mec ! Ils n’imaginent pas que les talons aiguille ce n’est pas adapté à toutes les situations. Puis épaules nues et vitesse ça me semble être le cocktail parfait pour prendre un coup de froid mais relever le défi est tentant !

- C’est l’étape suivante de ton plan drague ? Les sensations fortes ? dis je en rigolant j’accepterais bien ton défi….

Ma main glisse sur le réservoir. Ça doit bien faire deux ou trois mois que je n’ai pas été sur une moto. Une idée soudaine me traverse l’esprit.

- On revient ici après ?  

Tu hoches la tête affirmativement. Je me dirige vers mon véhicule je récupère une paire de tennis en toile et une chemise ample. Je m’habille de la chemise par-dessus la robe et mets les escarpins dans mon sac. Je relève mes cheveux et enfile le casque.

- J’ai toujours de quoi aller peindre dans des coins sauvages

Je relève le bas de ma robe déjà pas bien long et je m’installe derrière lui. Je prends une grande inspiration puis mon bras entoure sa taille. Je pose mes pieds sur les repose pieds puis je lui dis que je suis prête au départ. Il démarre sa moto et je me surprends à espérer qu’il ne soit pas un pauvre con voulant m’impressionner. Emplie de doutes tandis que l’engin commence à rouler je regrette déjà d’être montée ! Une chute même à 10km/h me ferrait mal, pourquoi ai-je accepté ?

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Jeu 22 Sep - 20:04 )





Cassandra O'Malley - Zack Hemsworth

Where the fun ain't got no end 








Cette blonde, aussi sexy soit-elle, est tout autant mystérieuse ! Elle me dit qu’elle ne se fait pas payer, mais le reste… Elle reste évasive, me laissant imaginer mille et une choses. Laissant libre cours à mon imagination ! Et après que je lui ai donné ma vision de la vie et des risques elle part ce refaire une beauté, autrement dit un terme bien joli qui convient aux femmes, mais je n’ai jamais cru une seule minute que lorsqu’elles utilise ça... C’est pour réellement le faire. Qu’importe ce qu’elles font, je trouve juste ça drôle ! Du coup, je suis d'humeur taquine et je trouve que la jolie blonde l’est aussi, mais pour réellement être sur je la mets légèrement à l’épreuve. Une sorte de cache cache version simplifier, qu’elle me retrouve si elle le souhaite et je saurais où m’en tenir. Si elle ne le fait pas, je saurais aussi. Et sur ce petit mot glissé sous son verre, je sors.

Je n’ai pas besoin d’attendre réellement longtemps pour la voir sortir, me cherchant probablement du regard et lorsque nos regards se croisent, même de loin, elle s’approche de moi et je ne peux empêcher un sourire de naitre sur mon visage. J’en profite aussi pour regarder d’un peu plus après sa démarche et elle a réellement celle d’une femme fatale et ça l’a rend encore plus sexy. Elle est assurée. Sauf que lorsqu’elle s’approche de moi je remarque la petite trace blanche au-dessus de sa lèvre, sans un mot, mais seulement un regard amusé je retire cette marque. Je peux voir son regard troublé et surtout son comportement soudainement gêné. Elle perd de son assurance et je trouve ça mignon. Je ne réponds cependant rien ! Et je lui propose plutôt de passer aux choses sérieuses, c’est-à-dire : faire de la moto avec moi ou pas. Elle regarde cette dernière et semble pensive… Moi j’en profite pour lui passer mon casque et grimper moi-même sur mon petit bébé. Je la sors de sa rêverie et je peux voir son regard clair toujours incertain. Elle me montre sa tenue et je hausse les épaules, avant de sourire à sa question et croiser les bras sur mon torse tout en la fixant.

-Non pas réellement de la drague, disons que je t’offre un échantillon de ce que je suis capable de faire ressentir à une jolie fille !

Je finis ma phrase sur un petit clin d’oeil alors que je tente de percevoir si elle risque de céder ou pas. Elle me pose alors une question qui me prend un peu de cours et ma tête se hoche légèrement, après tout, j’aurais d’autre chose à finaliser avant la fête et je suppose qu’elle n’est pas venu à pied jusqu’ici, c’est un peu perdu, donc… Oui, on reviendra. Je lui confirme donc que je la ramène ici par la suite et je peux alors la voir partir plus loin. Heureusement sa voiture n’est pas loin et je peux la voir enfiler un t-shirt ample et un peu tâcher de peinture, puis elle change également de chaussure. Je relève les yeux et sors de mon matage lorsqu’elle reprend la parole et ma tête se hoche.

-Dommage, je peux oublier le fantasme de toi faisant de la peinture nue au milieu de la nature alors ?

Je suis sur qu’il y a des artistes qui le font ! Pour être en totale communion avec la nature où je sais pas quoi. Après tout… Le naturisme, je ne suis pas contre ! Je trouve même ça super-cool et je suis totalement pour. Surtout si je suis entouré de joli petit canon ! Elle me rejoint ensuite et un énorme sourire est placardé sur mes lèvres lorsque je comprends qu’elle embarque bel et bien ! Je la laisse grimper, se mettre en place et lorsqu’elle enlace ma taille, je démarre la moto.

-Go !

Je la préviens simplement pour qu’elle s’y attende ! Je fais vrombir le moteur et démarre aussitôt. Je roule alors, mais je fais super attention. Je suis totalement clean et… J’ai donc conscience du danger, d’autant plus que j’ai quelqu’un avec moi ! On arrive donc sans difficulté à destination quelques longues minutes plus tard ! Même si j’ai joué deux trois fois de la vitesse sur la route, mais juste pour lui vendre un peu plus de rêve et dans la limite de ce que je pouvais gérer ! Une fois garé sur le parking du restaurant, je la laisse descendre et suis également. Je me tourne vers elle et la laisse retiré son haut qui cache beaucoup trop de ses magnifiques formes à mon goût et changer à nouveau de chaussure. Puis je lui tends mon bras.

-Alors ? La petite note sur 10 ?

Tout en demandant ça, je l’entraine tout en même temps dans le restaurant où on nous saute quasi dessus pour nous demander si nous avons réservé ou non, je signale que non et on nous trouve donc rapidement une table pour ensuite nous y conduire.




CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/07/2016
›› Commérages : 497
›› Pseudo : Kailini
›› Célébrité : natalie Dormer
›› Schizophrénie : Lexie Waters & Calixte Hamilton
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Mar 27 Sep - 13:40 )

Where the fun ain't got no end
High all the time to keep you off my mind
Zack ✧ Cassandra

- C’est l’étape suivante de ton plan drague ? Les sensations fortes ? dis je en rigolant j’accepterais bien ton défi….

– Non pas réellement de la drague, disons que je t’offre un échantillon de ce que je suis capable de faire ressentir à une jolie fille !

Il me tend un casque en ponctuant sa phrase d’un clin d’œil. Je lui demande si nous revenons sur ce parking après le restaurant. Il hoche la tête et je vais à mon véhicule en lui expliquant que j’ai toujours une tenue pour peindre dans la nature. J’enfile un haut plus adéquat puis j’enfile le casque.

– Dommage, je peux oublier le fantasme de toi faisant de la peinture nue au milieu de la nature alors ?

- Quand je suis nue je peux faire plein d’autres choses qui ne manquerait pas de te faire fantasmer je réponds avec un sourire taquin

Je m’installe derrière lui, j’enserre sa taille et il me signale qu’on va y aller. Ma première appréhension disparaît très vite dès les premiers mètres. Il semble aimer la vitesse mais il reste un conducteur prudent… du moins quand il a une passagère. J’apprécie les frissonnements que me procurent la vitesse. Le vent fouette mes jambes, l’air est frais mais j’adore la sensation. Je resserre mes bras autour de lui. Nous arrivons sur le parking presque trop vite à mon gout. Il me laisse descendre galamment, Je retire mon haut puis je change de chaussures. Il me montre son case box et j’y dépose mes affaires. Il me tend le bras et je réponds à l’invitation avec grand plaisir. Il m’entraine vers l’entrée et me demande

– Alors ? La petite note sur 10 ?

- La note c’est pour le choix du restaurant ? pour le plan séduction ou pour la balade en deux roues ? Je lui demande avec un sourire taquin Je t’avoue que je craignais un peu que tu essayes d’en faire de trop en moto mais tu as su doser parfaitement entre sensation et prudence. Je dirais 9/10

Dès que nous entrons l’hôtesse nous saute dessus. Elle nous demande si nous avions réservé hésitant un moment sur quoi nous dire. Il discute un instant avec elle tout bas usant de quelques sourires charmeurs puis elle trouve une table. Je souris amusée. Je n’ai pas encore eu l’occasion de partir explorer les divers établissements de Cap Harbor mais celui-ci est plutôt classe. La serveuse nous propose les cartes et nous apporte deux apéritifs qu’il semble avoir choisi. Je le félicite pour son initiative et le choix du contenu. Un simple verre de vin, un cru de Napa Valley, je trinque portant un toast à une soirée qui s’annonce des plus agréable.

- à notre rencontre et à cette soirée qui débute sous de bons augures je lui dis avec un sourire séducteur ;

Je choisis un homard en sabayon lorsque l’on vient prendre la commande. Il commande son repas et une bouteille de vin ;

- Ce restaurant est luxueux tu viens souvent ici ? Je ne connais pas les lieux de Cap Harbor si tu as des adresses à me refiler je suis preneuse

© Starseed

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Mar 11 Oct - 14:20 )





Cassandra O'Malley - Zack Hemsworth

Where the fun ain't got no end 







Elle vraiment me voir que comme un gros lourd de dragueur et… Ouai, je peux carrément l’être, mais là ce n’est pas le cas, enfin par totalement ! Je suis également très joué sur ce coup-là et je suis curieux de savoir jusqu'où va la témérité de la jolie blonde. Surtout qu’elle et moi semblant planer sur la même poudre blanche si vous voyez ce que je veux dire. Et je ne peux pas déçu lorsqu’a ma réponse je peux la voir se changer pour se préparer à faire un tour avec moi ! Je souris en coin à sa phrase et penche légèrement la tête pour la regarder.

-Et tu crois que je pourrais fantasmer rien qu’un peu d’ici la fin de cette soirée ?

Un peu plus franc, un peu plus rentre-dedans… Disons que je pense que nous avons passé une certaine frontière là ! Et que nous sommes sur le point de réellement passé une bonnes soirées ! Et c’est quoi pour moi ? Déjà être en jolie compagnie, mais surtout ne pas à avoir à se mordre la langue pour plaire à la jolie fille qui me fera passer une bonne soirée.

En tout cas elle monte derrière moi et après m’être assuré de ne pas la prendre par surprise je démarre. Et là je commence à véritable travail de compositeur ! Je compose et dose à la perfection, sensation, ressentit et prudence. Je tente de m’éclater, mais de ne pas lui faire peur, mais d’aussi l’éclater tout en frôlant sa peur. Une fois qu’on arrive sur le parking je me gare et l’aide à descendre correctement. Là je la laisse faire ce qu’elle a à faire et saisit ton bras alors que je lui demande une note. Et tout ce que je peux dire, c’est que j’aime vraiment sa repartie et je pourrais être tenté de lui mettre un 10 rien que pour ça. Lorsqu’elle m’annonce un joli 9 sur 10, je ne peux m’empêcher de chercher la petite bête pour avoir la perfection !

-Qu’est-ce qu’il me manque pour avoir le dernier point ?! Dites-moi toute jolie blonde, que je m’exécute de ce pas !!

Je dis cette phrase sur un ton très théâtral, faisant de grand geste également, et encore une fois, toujours dans le but de la faire rire et l’amuser ! Vous savez ce qu’on dit sur les femmes qui rit après tout non ? On finit par entrer dans le restaurant et là je mets en place ma petite stratégie de séduction pour réussir à pouvoir manger ici, dans la meilleure place, sans même avoir réservé ! Ça ne me prend que quelques secondes et nous finissons par être placé. Là je glisse quelques mots au serveur et quelques instants plus tard, nous voilà servis en boisson et en apéritif, je lui lance un sourire lorsqu’elle remarque l’initiative et je finis par lever mon verre en la regardant droit dans les yeux.

-À cette rencontre et à cette fin de soirée qui s’annonce des plus piquantes !

Parce qu’elle semble être une femme aussi explosive que je suis un homme qui aime l’action, rapidement on vient prendre notre commande et je rends ensuite ma carte après avoir pris un homard, parce que quitte à venir dans ce genre d’endroit, autant ce faire plaisir ! Je bois un petit peu de mon verre, relevant finalement mes yeux bleus vers elle.

-Non… Seulement pour les jolies femmes mystérieuses et l'air piquant…

Je souris en coin et je n’ai pas le temps de lui glisser d’autre petite information que nos plats nous sont servis. Je remercie le serveur et la regarde.

-Comme on dit en France : Bon appétit... !

Je le dis en français, ne retenant pas un sourire. Je sais que parler d’autre langue, dont le français, peut-être très exotique pour nous autre américain et j’aime bien la langue de Molière, je me suis donc amusé à apprendre quelques petites phrases comme ça que je peux glisser en bonne compagnie ! Je commence à manger.

-Et sinon, tu as des animaux ou des frères et sœur ? Je ne peux pas croire que tes parents se soient limité a créé un seul chef-d'oeuvre





CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/07/2016
›› Commérages : 497
›› Pseudo : Kailini
›› Célébrité : natalie Dormer
›› Schizophrénie : Lexie Waters & Calixte Hamilton
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Mer 2 Nov - 6:56 )

Where the fun ain't got no end
High all the time to keep you off my mind
Zack ✧ Cassandra

Je ne réponds que par un sourire teinté de sous-entendu lorsqu’il me demande si je lui offrirais de quoi fantasmer dans la soirée. Le trajet en moto se déroule plus que bien et nous arrivons dans un restaurant luxueux.  Il semble deçu par la note que je lui attribue lorsqu’il me le demande.

– Qu’est-ce qu’il me manque pour avoir le dernier point ?! Dites-moi toute jolie blonde, que je m’exécute de ce pas !!

- 9/10 est la note la plus haute que je peux donner à une première ! si je donnais 10/10 directement tu limiterais peut être tes efforts de séduction… alors que là… je pense que tu vas encore déployer certains de tes charmes je lui dis cela avec un sourire entre le coquin et le taquin

Une fois installée nous portons un toast à la soirée. Je ne peux m’empêcher de me demander si ça sera ça ma nouvelle vie. Des rencontres au coin d’un comptoir, dans la rue ou ailleurs… A bien y penser je n’avais jamais vraiment été seule… que ce soit mes partenaires du moment, des domestiques, du personnel soignant ou la famille je n’avais jamais passé plus de 48heures seule. Je souris à Zack lorsqu’il porte le toast. Piquante…. Piquante ? Où compte t il m’emmener après le repas. Le serveur vient prendre notre commande puis repart.

- Ce restaurant est luxueux tu viens souvent ici ? Je ne connais pas les lieux de Cap Harbor si tu as des adresses à me refiler je suis preneuse

– Non… Seulement pour les jolies femmes mystérieuses et l'air piquant…

- Piquant ? C’est un mot que tu aimes. Est-ce pour désigner les choses qui te plaisent aussi ? je finis ma phrase en rigolant.

Le serveur arrive coupant la conversation. Il dépose nos plats. Nous remercions le serveur

– Comme on dit en France : Bon appétit... !

Je le regarde étonnée mon sourire s’élargit.

- Merci beaucoup, bon appétit à toi aussi je lui réponds dans un français ma mère a pas mal voyagé quand j’étais gamine et m’embarquait avec elle, du coup je connais les mots genre bonjour, manger, boire, merci, bon appétit, viens jouer enfin le vocabulaire de base pour s’entendre avec les autres que tu rencontres dans une douzaine de langue  je lève les yeux au ciel mais je connais juste quelques mots. Je serais bien incapable d’avoir une conversation.

Nous entamons nos plats respectifs. Je déguste mon homard puis je coupe un morceau. Je plante la fourchette dans la chair tendre et blanche..

- tu veux gouter ? dis je en tendant la fourchette.

– Et sinon, tu as des animaux ou des frères et sœur ? Je ne peux pas croire que tes parents se soient limité a créé un seul chef-d'oeuvre

Je ne peux empêcher mes joues de rosir lorsqu’il me complimente.

- Merci pour le compliment. Les chef d’œuvre sont des œuvres qui ont de la valeur lorsqu’elles sont en exemplaires unique. Je t’avoue que je n’ai jamais vraiment eu d’animaux de compagnie à moi c’était ceux de mes amis ou d’autres enfants avec qui je jouais  Et toi des sœurs, des frères ? des animaux ?

Je continue à manger mon homard puis ma curiosité l’emporte. Je ne résiste pas à lui demander où il m’emmène après.

- Et c’est quoi la suite du programme ? Qu’est que tu me réserves dis-je passant ma langue sur ma lèvres inférieure sans le quitter du regard

Nous finissons nos assiettes et le serveur propose les desserts. J’opte pour un café avec un digestifs

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Dim 27 Nov - 1:37 )





Cassandra O'Malley - Zack Hemsworth

Where the fun ain't got no end 







Elle ne me donne pas la totalité des points et j’avouerais avoir une pointe de déception ! Après tout je suis beaucoup plus habitué à être mieux noté que ça, mais sa réponse et sa justification me fait sourire. Ok ! Je suis réellement tombé sur une joueuse, mais avant tout une femme qui semble parfaitement savoir ce qu’elle veut et désirs et moi ? Ça me convient entièrement. Je souris alors en coin et hoche la tête.

-Un défi ? J’adore ça, ça tombe bien !

Je lui offre un petit clin d’oeil alors qu’on entre finalement très rapidement dans le restaurant. Je n’ai aucun mal à nous faire bien placer même si aucune réservation n'a été faite et une fois que nous sommes plus ou moins bien installés, que vous avons les premières choses à boire et nos commandes, commander, nous portons à toast. Enfin je porte et espère beaucoup de cette soirée et cette belle rencontre ! Elle semble surprise par les mots que j’emploie et me fait une petite remarque alors que je me mets au fond de mon siège en reposant mon verre.

-Hm c’est vrai ! Je l’ai pas mal employé, mais… C’est un peu tout ce que tu m’évoques, la femme fatale, l’air mystérieuse et joueuse, piquante, dominante, mais pas trop… Fragile même et sensible…

Je me penche finalement sur la table en croisant mes mains entre elles avant de poser ma tête dessus et de la fixer intensément dans les yeux tout en essayant de la percer à jour, avec un petit sourire. Ma petite analyse se termine rapidement lorsque nous sommes servis et j’en profite pour sortir un peu de culture… Je sais que ça plaît aux nanas et aux dernières nouvelles s’en est une non ? Elle en semble étonner et je le suis tout autant lorsqu’elle me répond dans un parfait français également. Je souris, j’aime les surprises ! Et avec elle j’y vais de pas en pas.

-Et elle bossait dans quoi ? Ce ne sont peut-être que quelques mots, ce n'est toujours plus que certaines personnes et surtout assez pour arriver à impressionner ou intriguer !

Et je sais de quoi je parle, je lui lance d’ailleurs un regard et sourire entendu avant de commencer à manger mon plat, juste avant que la jolie blonde me propose de partager une fourchette avec elle, chose que j’accepte volontiers en me penchant pour prendre le bout de homard sur sa fourchette histoire de gouter, puis comme j’ai pris le même plat, mais pas avec le même accompagnement je lui fais gouter à mon tour un bout de mon assiette. Je souris ensuite.

-Des regrets ? Ou tu préfères bel et bien le tien ?

Je m’intéresse ensuite plus à elle puisque quitte à partager un repas autant que se soit agréable. Je peux la voir rosir et je dois avouer que cette couleur lui va divinement bien ! Ça fait ressortir ses yeux bleus et je ne peux m’empêcher d’apprécier l’effet sublime que ça rend sur elle. En tout cas par ce qu’elle dit je comprends qu’elle est enfant unique avant qu’elle ne me retourne la question, je ris un peu en finissant mon plat.

-Je suis le 4 ème fils de mes parents, j’ai trois grands frères... Comme tu peux donc le comprendre, mes parents ont gravé galérés avant d’atteindre la perfection !


Je ris légèrement, la regardant d’un œil brillant et amusé avant de boire un coup et reprendre doucement.

-Aucun animal, même si ma colocataire en voudrait certainement.

La jeune femme devient curieuse et j’aime jouer avec sa patience et le mystère que peut dégager cette soirée. Je la fais donc patienter encore un peu avant de sourire en finissant mon plat.

-Imagine une énorme villa... Avec tout ce que tu peux rêver qu’il puisse exister dans une villa... Et une fête comme tu n’en as jamais vu... ? Tu le vois ? Eh bien je peux faire de ce moment d’imagination, une réalité !

Après avoir commandé nos desserts, ils arrivent très rapidement et je dois dire que ça doit bien être la partie que j’engloutis le plus rapidement ! Vu que c’est la meilleure partie d’un repas tout simplement ! J’attends que la jolie demoiselle en face autant et paye finalement l’addition après avoir demandé la note. On ressort ensuite du restaurant et je lui tends à nouveau un casque avant de faire le chemin inverse pour retourner jusqu’à son véhicule, mais avant de partir, je lâche un petit.

-Accroches-toi ! Ça va aller vite !

Dans le sens où vu qu’on vient de manger, la vitesse, les tournants etc. peuvent donner le mal de moto et peut-être des nausées ! Je ne l’ai jamais eu moi, mais certaines nanas monter derrière moi... J’espère juste qu’elle n’en fasse pas partie.




CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/07/2016
›› Commérages : 497
›› Pseudo : Kailini
›› Célébrité : natalie Dormer
›› Schizophrénie : Lexie Waters & Calixte Hamilton
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Mar 6 Déc - 14:58 )

Where the fun ain't got no end
High all the time to keep you off my mind
Zack ✧ Cassandra

Il semble accepter ma réponse à sa demande de point comme un défi. Son sourire en coin le confirme. Nous prenons commande et sommes assez vite servis. Notre discussion va bon train. Il me sort de nouveau ce mot piquante et je ne résiste pas à lui en demander la raison.

- Piquant ? C’est un mot que tu aimes. Est-ce pour désigner les choses qui te plaisent aussi ? je finis ma phrase en rigolant.

Le serveur arrive coupant la conversation. Il dépose nos plats. Nous remercions le serveur

- Hm c’est vrai ! Je l’ai pas mal employé, mais… C’est un peu tout ce que tu m’évoques, la femme fatale, l’air mystérieuse et joueuse, piquante, dominante, mais pas trop… Fragile même et sensible…!

Je le regarde amusée, fragile et sensible ? C’est cette impression que je lui donne… amusant. Il me surprend en me souhaitant bon appétit en français. Je n’ai aucun mal à lui répondre dans la même langue. Je lui explique que je connais des mots basiques en plusieurs langues. Puis je lui raconte que soit je ne pourrais pas tenir une conversation dans certaines langues mais dans tous les pays que j’avais traversé j’avais réussi à me faire comprendre. J’avais réussi me faire des amis… d’un autre coté les enfants ne parlent pas forcément pour jouer.

- Et elle bossait dans quoi ? Ce ne sont peut-être que quelques mots, ce n'est toujours plus que certaines personnes et surtout assez pour arriver à impressionner ou intriguer !

- Hum elle bosse toujours dis-je amusée ma mère est un professeur en sciences naturelles. Elle m’amenait souvent sur des chantiers où elle étudiait les traces de vies animales, leur possible évolution et leur impact sur les êtres humains je le regarde imagine en gros une archéologue qui cherche que les trucs concernant des animaux et des insectes. En tout cas ça m’a permis de m’instruire, je t’avoue que ça me sert surtout dans les expo… pas pour intruguer, draguer ou impressionner je finis en rigolant.

Je déguste mon homard puis je coupe un morceau que je lui propose. Il me propose à son tour un morceau du met qu’il a dans son assiette. La différence de cuisson et sauce donne au sien un goût vraiment diffèrent du mien.

– Des regrets ? Ou tu préfères bel et bien le tien ?

- Ils sont délicieux tous les deux mais je n’ai aucun regret quand à mon choix.

Il s’avère un hôte agréable, amusant et intéressant. Je souris intérieurement au vu de mon début de journée je n’aurais jamais imaginé finir en galante compagnie

– Et sinon, tu as des animaux ou des frères et sœur ? Je ne peux pas croire que tes parents se soient limité a créé un seul chef-d’œuvre

- Merci pour le compliment. Les chefs d’œuvre sont des œuvres qui ont de la valeur lorsqu’elles sont en exemplaires unique. Je t’avoue que je n’ai jamais vraiment eu d’animaux de compagnie à moi c’était ceux de mes amis ou d’autres enfants avec qui je jouais Et toi des sœurs, des frères ? des animaux ?

- Je suis le 4 ème fils de mes parents, j’ai trois grands frères... Comme tu peux donc le comprendre, mes parents ont gravé galérés avant d’atteindre la perfection !

Je rigole avec lui à sa réflexion vaniteuse... Je me demande un instant comment sont ses frères vu le phénomène que j’ai face à moi.

- Aucun animal, même si ma colocataire en voudrait certainement.

Je le regarde intriguée une seconde… Une colocataire ? Je n’aurais pas imaginé un dragueur surement plus que trentenaire vivre avec d’autres. Une façon à lui de dire je suis en couple ? Non peu probable, il avait plein d’occasion. Je n’ai pas envie de réfléchir et je change de sujet.

- Et c’est quoi la suite du programme ? Qu’est que tu me réserves dis-je

Il prend largement son temps avant de me répondre comme s’il cherchait à tester ma patience.

– Imagine une énorme villa... Avec tout ce que tu peux rêver qu’il puisse exister dans une villa... Et une fête comme tu n’en as jamais vu... ? Tu le vois ? Eh bien je peux faire de ce moment d’imagination, une réalité !

Je hoche la tête avec un sourire d’affirmation. Je n’ai pas vraiment besoin d’imaginer, des fêtes luxueuses... excessives, j’en avais connues… sauf que cette nuit je ne comptais pas avoir le rôle de la femme trompée mais le rôle de celle qui s’amuse. Nous finissons nos assiettes et le serveur propose les desserts. J’opte pour un café avec un digestif. Zack se jette sur son dessert comme un vorace. Lorsque la note arrive il la règle sans que je n’ai le temps d’intervenir… Je fronce un sourcil, légèrement gênée. Nous ressortons de l’établissement et il me tend un casque.

– Accroches-toi ! Ça va aller vite !

Je le regarde, il remet ça. Je lui souris un air taquin… Oki, mon cerveau laisse la prudence de côté. J’accepte le jeu.

- Vas y mollo quand même, tu as bu autant que moi…. Et je ne compte pas finir la nuit dans un lit d’hôpital

Nous retournons à mon auto avec quelques pointes de vitesse. Il me donne une adresse pour le rejoindre. Puis il remet son casque Je ne sais pas si c’est un nouveau jeu. Il part sans même s’inquiéter de savoir si je le rejoindrais. Je regarde ses phares s’éloigner au loin. Je remets ma chemise et les tennis dans le coffre de ma voiture. Je parcours des yeux le parking. Il y a à peine 5 ou 6 voitures de plus que tout à l’heure. Je referme le coffre. Mon esprit analyse que personne ne m’a vu partir avec lui s’il m’arrive quoique ce soit. Mais d’un autre coté s’il avait été dangereux je l’aurais ressenti … ou pas. Je m’installe sur le siège conducteur puis je regarde l’adresse. Oh puis mince on a qu’une vie.

© Starseed

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Ven 23 Déc - 16:30 )





Cassandra O'Malley - Zack Hemsworth

Where the fun ain't got no end 







Elle semble amusée par ce que je dis et… En réalité j’aime beaucoup l’air qu’elle a. On ne sait au final pas réellement sur quel pied danser, ni où se situer. Comme la poudre tout à l’heure sous son nez, à première vue elle ne semble pas être ce genre de nana et pourtant… Oui, je sens que la soirée va être très intéressante ! Encore plus si a la fin, au bout du compte, elle accepte de venir avec moi à ma fête. J’ai d’ailleurs déjà une idée de comment nous pourrions finir la soirée ! Mais je me garde cette idée pour l’instant.

C’est à ce moment-là que je sors la carte du français, enfin la carte du français. Je ne parle pas vraiment Français, disons que j’ai appris quelques phrases qui me sont utiles. Pas besoin de bien parler la langue pour emballer ! Quelques mots, un petit accent et le tour sont joués, je me fais quelques françaises facilement, ou américaine, parler dans une autre langue leur plaît aussi. Cependant je ne m’attendais pas à ce qu’elle sache quelques mots de français également et c’est comme ça qu’on apprend au final a un petit peu plus ce connaître. Je la regarde droit dans les yeux en l’écoutant me parler de sa mère et de son enfance avant qu’elle ne me tire un sourire amusé a la fin de sa petite remarque.

-Peut-être que ça va t’étonner, mais je trouve ça super-intéressant, vraiment ! Et ce n'est pas non plus pour te séduire plus, je n’ai pas vraiment besoin de ça…

Je lui offre un sourire. Oui je suis peut-être un peu trop sur de moi, mais je sais que je ne le suis pas « trop ». Je sais juste qui je suis et ce que je vaux. Je ne me mens pas à moi-même comme la plupart des gens.

En tout cas le repas est délicieux et je souris en coin de façon amusé lorsqu’elle me dit qu’ils sont délicieux tous les deux, mais qu’elle ne regrette pas son choix, parce que ça revient à ce que je disais : elle sait ce qu’elle veut et j’aime ça. Lorsqu’on parle un peu plus de notre famille, je ne peux pas m’empêcher de tacler mes frères, même s’ils ne sont pas là et qu’ils ne m’entendent pas… C’est plus fort que moi ! De toute façon, je penserais presque sincèrement que j’ai raison ! En tout cas on dirait bien que ça amuse la jolie blonde face à moi ce qui me tire un sourire. Mais elle semble devenir pensive lorsque je parle de ma colocataire et ne fait plus aucune remarque si ce n’est comment je compte finir la soirée.

-Je te réserve une des plus belles nuits de ta vie, crois-moi tu ne le regretteras pas…

Je continue de détailler mon programme de la soirée, histoire de la faire un peu plus rêver et je peux la voir hocher la tête avec un sourire. Je ne lui ai faite aucune promesse en l’air, je compte bien les tenir ! D’ailleurs pour qu’elle y goute le plus rapidement possible, à cette nuit de folie, je paye rapidement l'addition et nous retournons près de ma moto. Elle me met en garde et je ne réponds rien, me contentant de lever les yeux au ciel, ah les nanas… Prudence, prudence et prudence. Mais dans tous les cas je le suis ! Et c’est en un seul morceau que je la dépose après lui avoir filé l’adresse de la petite fête de ce soir, puis après lui avoir juste fait un petit clin d’oeil je m’en vais. Ni plus ni moins ! Si elle est comme je le pense et qu’elle se sent frustrer, elle viendra me demander des comptes ou au mieux elle viendra, car elle a le goût de la fête. Dans tous les cas je pense qu’il y a peu de chances qu’elle ne vienne pas, mais je mets quand même toutes les chances de mon côté.

Je rentre très rapidement chez moi me préparer, je prends une douche rapidement et me change, puis je quitte à nouveau mon appartement. Il n’y a pas Shay, dommage pour elle ! Elle va rater une sacrée fête. Je prends mes clés et me dirige tout simplement à l’endroit où j’ai invité à peu près tout mon carnet d’adresses et plus encore ! J’installe quelques boissons et commence à mettre l’ambiance. Je suis rapidement rejoint par plusieurs personnes qui emmène également des boissons, leurs musiques… Leurs folies. Oui vraiment, cette soirée va être d’enfer ! En plus il y a de ces petites nanas… À croquer.




CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/07/2016
›› Commérages : 497
›› Pseudo : Kailini
›› Célébrité : natalie Dormer
›› Schizophrénie : Lexie Waters & Calixte Hamilton
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Ven 6 Jan - 7:06 )

Where the fun ain't got no end
High all the time to keep you off my mind
Zack ✧ Cassandra

- Et c’est quoi la suite du programme ? Qu’est que tu me réserves dis-je

Il prend son temps avant de me répondre. Il m’explique où se passe la fiesta. Une villa de luxe et il me vend la soirée comme s’il vendait un voyage

– Je te réserve une des plus belles nuits de ta vie, crois-moi tu ne le regretteras pas…

Je souris amusée par cette phrase clichée complètement dépassée. On dirait une réplique d’une comédie des années 80. Nous continuons à discuter sur la soirée ainsi que le repas. Il paye l’addition avant que je ne réagisse. Puis il propose de me ramener à la voiture. Après quelques pointes de vitesses maitrisées qu’il fait juste pour les sensations d’adrénaline, je regagne mon véhicule. Il me donne l’adresse puis il me fait un clin d’œil. J’ai une légère hésitation sur la conduite à tenir. Mon hésitation ne fait pas le poids bien longtemps face à mon envie de détente. Je devrais plutôt dire mon envie d’oubli ! Oublier mon divorce ! Oublier les prises de tête ! Oublier le voisin aussi… m’amuser en gros. Je n’ai pas spécialement envie de rentrer avant d’y aller et je n’aime pas arriver les mains vides. Après une petit réflexion je décide d’aller au Wheelior, l’hôtel où j’avais séjourné à mon arrivée à Cap Harbor. Le barman est toujours le même. Je lui commande deux bouteilles et je lui laisse faire un cocktail de son choix. Après tout je vais de surprise en surprise ce soir, je trouve que ça reste dans l’esprit de la soirée de ne pas savoir quel sera le cocktail que j’aurais. Le barman s’avère à la hauteur et me propose un subtil mélange. Je ne résiste pas à en commander un second que je déguste tout en discutant.

Je me gare à l’adresse donnée. La villa est effectivement tape à l’œil. Une structure assez grande qui est encadrée de verre. Peut-être de trop d’ailleurs ! Le quartier semble bercer dans une douce quiétude. Je regarde un peu les environs, je pourrais peut être voir pour une maison dans le coin, ça m’a l’air sympa mais une maison un peu plus discrète. J’adore ma tranquillité et cette villa ci semble avoir à mon gout trop de vis-à-vis avec le voisinage. Je pousse le portail. Il y a déjà du monde, certains se trémoussent sur de la musique d’autres discutent alanguis sur des chaises longues. J’ai mis tant de temps à venir ? je regarde mon phone.. Ah oui quand même deux heures ! J’ai n’ai pas vu le temps passé… j’ai bu combien de verre ? oh puis quelle importance. Après l’avoir repéré en grande discussion a ses invités je me dirige vers mon hôte a avec mes bouteilles. Je me demande s'il s'est demandé si je viendrais vu le temps que j'ai mis à arriver?

-  tiens je me suis dit que ça serait  approprié comme cadeau puis je déteste arriver les mains vides dis je en rigolant lui tendant les bouteilles.


© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Jeu 12 Jan - 22:15 )





Cassandra O'Maley - Zack Hemsworth

where the fun ain't got no end







J’avais fait une bonne pioche aujourd’hui. Enfin… Pour l’instant, après j’aurais vite la réponse tout à l’heure. Je rentre très rapidement me préparer, sans forcément me demande si elle va réellement venir, pourquoi ? Parce que dans ma tête c’est ok ! C’est sur qu’elle vient même. Je finis donc par rapidement retourner là où se déroulera la petite fête que j’ai organisée. La fête prend d’ailleurs assez vite ! Je n’ai besoin que d’accueillir les gens et boire des coups et repérer également des jolis petits coups !

Je ne sais pas quelle heure il est, ni combien de temps ça fait que j’attends la belle du bar, mais lorsqu’elle se présente devant moi je ne m’attendais presque plus à la voir ! Surtout que j’ai déjà pas mal de verre dans le nez ! Elle me tend alors des bouteilles et je ris un peu en les prenant.

-Hey ! Voilà la plus belle ! Celle qu’on n’attendait plus !

Je regarde un peu ses bouteilles et lui lance un grand sourire avant de prendre sa main pour l’entrainer à l’intérieur allant directement jusqu’à la cuisine. Je sors de quoi ouvrir les bouteilles et la regarde en posant deux verres devant nous.

-On va voir si tu nous as apporté de la bonne !

Je souris et ouvre une des deux bouteilles avant d’en verser dans nos verres. Je lui lance un petit regard avant de saisir les deux verres et lui en tendre un.

-Aller, à notre soirée, à ton arrivée et que l’alcool coule à flots se soir !

Je ris en trinquant avec elle tout en la regardant bien dans les yeux avant de vider mon verre rapidement. L’alcool, ça devient comme le petit lait à un moment donner ! Je repose mon verre vide et attend qu’elle finisse de boire également puis je me rapproche d’elle, passant finalement un bras autour d’elle.

-Comment tu comptes finir de te faire pardonner de ton retard ?

Finis-je en la regardant dans les yeux, le regard brillant d’amusement, mais surtout aussi grâce/ a cause de l’alcool.




CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/07/2016
›› Commérages : 497
›› Pseudo : Kailini
›› Célébrité : natalie Dormer
›› Schizophrénie : Lexie Waters & Calixte Hamilton
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Mar 17 Jan - 15:54 )

Where the fun ain't got no end
High all the time to keep you off my mind
Zack ✧ Cassandra

Je me dirige vers lui d’un pas tranquille. C’est rigolo je n’avais jamais fait gaffe avant que mes talons étaient si désagréables. Ils font mauvais ménage avec l’alcool surtout je crois.

– Hey ! Voilà la plus belle ! Celle qu’on n’attendait plus !

La plus belle. Je ne peux que sourire à ce compliment. Je plaisante lui disant qu’acheter des bouteilles dans la nuit quand on ne connait les lieux ça prend du temps. Je ne pouvais pas venir les mains vides lorsqu’on est invité quelque part on apporte un cadeau.

– On va voir si tu nous as apporté de la bonne !

-  Quand on reste dans le classique ce n’est jamais du mauvais.

Il ouvre la bouteille et me sert un verre. Il le boit d’un trait et je le déguste.  Je sens moins le goût que je ne l’aurais cru. J’ai décidément un peu trop bu… une petite voix dans ma tête me sermonne et une autre me dit profites et oublies… il propose un toast qui semble approprié et je trinque avec lui.

– Comment tu comptes finir de te faire pardonner de ton retard ?

Il s’est rapproché de moi. Son bras enserre ma taille. Son regard est plongé dans le mien. Bien qu’assourdis les bruits du bord de piscine parviennent à nos oreilles. Je m’approche de son oreille avec un sourire taquin.

-  Je n’ai jamais affirmé que je viendrais donc je ne suis pas en retard ! et je n’ai rien à me faire pardonner.

Je le défis du regard avec une lueur d’amusement. Puis ma main caresse son cou, ma bouche s’approche de nouveau de son oreille.

-  Mais on pourrait peut-être passer à des jeux plus intimes tout à l’heure.

Je recule d’un pas, regardant les gens de l’autre côté de la baie vitrée. Certains dansent sur le bord de la piscine, d’autre discutent vers ce qui semble être un bar vu les bouteilles et les verres. Un peu plus loin, il y a des chaises, deux tables et des chaises longues.

-  En attendant j’aimerais aller m’amuser… on rejoint tes invités ?

Je m’aventure vers les danseurs et je commence à me déhancher. Mes chaussures me dérangent rapidement, je les jette sur un rebord. Puis je me décide à aller entraîner mon hôte sur cette piste de danse improvisée. Encore faut il que je le trouve, c'est un peu flou. Je regarde autour de moi puis je le repère vers les chaises longues. Il discute avec un type qui me semble familier mais je n’arrive pas à me souvenir d’où je l’ai vu. Oh ce n’est pas grave. Surement un commerçant. Ça doit être dû à l’alcool, d’habitude j’ai une bonne mémoire photographique.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Ven 27 Jan - 16:07 )





Cassandra O'Maley - Zack Hemsworth

where the fun ain't got no end







Je ne sais pas comment ni pourquoi je parviens à reconnaître Cassandra en la voyant, je parviens même à me souvenir de son nom malgré ma dose d’alcool déjà bien chargé ! Franchement je m’impressionne de jour en jour ! Sur cette pensée très vaniteuse, je récupère la main de jolie blonde pour nous conduire ailleurs, souriant lorsqu’elle dit que lorsqu’on prends du classique, on prends une source sur.

-Je pense que ça, ça marche dans tout sauf le sexe, c’est bien de découvrir des choses aussi…

Je lui jette un petit regard avec un sourire en coin, complètement amusé, même si je suis aussi complètement sérieux ! Eh oui ! On ne rigole jamais avec le sexe, enfin presque. Je nous sers et je dois dire que c’est franchement pas mal ce qu’elle a pris ! Mais je ne peux m’empêcher de vouloir la chercher encore et lui demander comment elle compte se faire pardonner.

C’est en l’entendant me parler à l’oreille que je me mets à sourire de manière vraiment amusé ! Elle à bien jouer ! C’est vrai ce qu’elle dit et je ne m’attendais pas à ce genre de réponse là, sur ce coup-là, elle m’a eu ! Mais sa seconde réponse me plaît un peu plus. Je la regarde un instant dans les yeux en me mordant quelque peu la lèvre et lorsqu’elle recule je me retiens de la rattraper pour Juste me servir un nouveau verre à la place.

-Crois-moi ma jolie ! Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd ! Mais tu as raison, profitons de la fête avant !

Je lève à nouveau mon verre et la regarde partir s’amuser je ne sais où. La maison est peut-être grande, il y a peut-être beaucoup de monde, mais impossible que je perde réellement une beauté pareil des yeux. Je bois un peu avant de commencer à discuter avec tout le monde, boire, manger et aussi danser avec pas mal de jolie nana. Je tourne les yeux et croise le regard de Cassandra pendant quelques secondes tandis que quelqu’un hurle un « tout le monde dans la pisciiiiine » en même temps, aussi fort qu’il le peut par-dessus la musique. Bien sur que tout le monde ne pourra pas y aller ! Mais ça peut être sympa !




CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/07/2016
›› Commérages : 497
›› Pseudo : Kailini
›› Célébrité : natalie Dormer
›› Schizophrénie : Lexie Waters & Calixte Hamilton
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( Lun 6 Mar - 13:25 )

Where the fun ain't got no end
High all the time to keep you off my mind
Zack ✧ Cassandra

Il fait une allusion à ses pratiques sexuelles lorsque je lui dis être restée dans le classique pour le choix de la boisson. Les bases sont posées. Notre petit jeu de séduction n’aura pas vraiment de vainqueur et on le sait tous les deux. Nous finirons la nuit ensemble mais avant je veux m’amuser.

-  En attendant j’aimerais aller m’amuser… on rejoint tes invités ?

– Crois-moi ma jolie ! Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd ! Mais tu as raison, profitons de la fête avant !

Je m’éclate en allant danser. En regardant les gens présents je reconnais une tête ou je devrais dire une tête ne m’est pas inconnue mais je n’arrive pas à mettre un nom de dessus ! Je reporte mon attention sur notre hôte, nos regards se croisent. J’esquisse un sourire puis je continue à me déhancher au son d’une musique je serais bien incapable de reconnaitre. Mon esprit s’embrume de plus en plus. Un invité propose de se jeter à l’eau. Je regarde aux alentours. Une minette danse avec Zack, je m’approche toutes griffes dehors, c’est ma proie ! Elle m’énerve cette pouf. Au vu de ce que j’ai bu et sniffer, il y a un moment que mon inhibition dû aux conventions sociales est tombée. En temps normal je ne me déshabillerais pas devant tant de monde mais là je m’en fous, elle va voir cette minette que moi aussi j’ai des atouts ! Je finis quasiment nue dans l’eau suivie par d’autres invités. Le type que j’e n’arrive pas à reconnaitre me regarde avec un air de dire « n’importe quoi » ou le classique « tu fais pitié ». Ça me rappelle le regard de ces cons de flics quand ils intervenaient chez nous suite à une dispute avec mon ex ! Je l’emmerde ce connard… oh merde ça me percute l’esprit c’est mon voisin. Je sors de l’eau et me dirige dans la salle de bain me faire un petit shoot pour rester zen. A mon retour je me glisse dans l’eau puis je crois que je propose un jeu idiot et je finis complétement nue cette fois. Et c’est là que c’est de plus en plus confus, ma tête m’ordonne n’importe quoi, j’ai juste quelques instants de lucidité parfois. Des bras autour de moi, des baisers échangés… mon hôte je crois…. Il me propose un boostant… oh et après tout je ne suis pas à ça prés.  Ma tête s’emplit d’étoiles…. Oh y en a dans le ciel aussi. Je souris bêtement… Tiens le voisin se lève de sa chaise… il va tomber vu comment il penche… ah non il ne penche pas c’est ma tête qui tourne. Je sors de l’eau.. je crois… je sais plus.

Je reviens au présent, ça ne m’avance guère plus à savoir comment diable je suis rentrée mais j’ai bien trop mal à la tête pour réfléchir. Je me dirige dans la chambre et après une bonne douche je m’effondre sur le lit pour un sommeil réparateur.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Where the fun ain't got no end ℑ Zack & Cassandra

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road :: The Bronze
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération