You, me and a bottle of wine [Mila♥]

 :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/05/2015
›› Commérages : 462
›› Pseudo : Une Flo sauvage ♥
›› Célébrité : Zoeey Deschanel
›› Schizophrénie : Boris ✻ Eliott ✻ Oscar
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

You, me and a bottle of wine [Mila♥] ✻ ( Mer 10 Aoû - 18:24 )












Appuyée contre la porte de la chambre de KC, je la voyais apporter les dernières touches à sa valise. Elle allait s'envoler pour l'Allemagne et ça me rendait triste. Pendant 2 semaines je ne pourrais pas la voir, lui faire des câlins ou même lui râler dessus. Elle allait terriblement me manquer, mais en même temps je n'allais certainement pas l'empêcher de partir en vacances. Elle avait bien raison d'en profiter. En plus elle partait avec Kévin, Boris et Lynn. Je savais d'avance qu'elle avait bien s'amuser. D'après ce que j'avais compris, Boris était allemand et il avait une maison de vacances là bas et il avait soumis qu'ils partent tous ensemble. Évidemment cette idée avait conquis tout le monde et KC la première qui rêvait déjà de pouvoir rencontrer ce footballeur allemand au nom imprononçable. Elle avait bien essayé de m'apprendre, mais dès que j'essayais de le dire, j'avais l'impression d'avoir une patate chaude dans la bouche et tout ce que je sortais ne ressemblait absolument pas à son nom. « Tu es sûre de n'avoir rien oublié ? » Un soupir exaspérée, KC me souriait. Oui j'avais un peu tendance à me comporter comme une mère poule avec elle, mais ce n'était pas de ma faute. Je l'aimais de tout mon petit coeur et je voulais m'assurait que tout se passerait bien pour elle. « Tu me téléphone quand tu arrives. Et au pire si tu oublie, c'est que tout va bien » Je savais qu'il y avait plus de chances de ne pas avoir de nouvelles que le contraire. Ce n'était pas un manque de considération de sa part, c'était juste qu'elle n'y pensait pas. « Promis si j'oublie pas, tu es la première à qui j'envoie un message » Je m'approchais d'elle pour la prendre dans mes bras. J'avais besoin d'amour et puis surtout je ne pourrais pas lui en faire avant 15 jours alors il fallait que j'en profite « Tu vas me manquer » la maison risquait d'être bien triste sans elle. « Toi aussi, mais je t'assure je vais revenir » Encore heureux qu'elle allait revenir, sinon j'étais prête à venir la chercher au bout du monde. « Tu veux que je te dépose à l'aéroport ? » Oui j'essayais de grappiller des minutes en son compagnie. « Oh non c'est bon. KK et Bob doivent passer et après on prend Lynn au passage » Oh bah tout était prévu apparemment. D'ailleurs je n'avais pas le temps de rajouter quelque chose, que j'entendais klaxonner dehors et la porte s'ouvrir. Okay donc on entrait ici comme dans un moulin, c'était bon à savoir « KC au secours, il y a un chien qui m'attaque. NE ME LAISSE PAS MOURIR, JE SUIS TROP BEAU POUR CA » C'était impossible de ne pas rigoler face à cette situation. D'après elle, c'était la voix de Bob et qu'on ferait mieux de descendre sinon il serait capable de prendre une douche pour se sentir plus propre. J'aidai KC avec ses valises et apeller Yoko pour qu'elle laisse ce jeune homme tranquille. Me prenant l'une des valises des mains, il me souhaitait des bonnes vacances et repartais comme il était venu. « Tu fais pas de bêtises et oublie pas de pratiquer le sexe protéger avec Alec.» J'hochais la tête en rigolant à ses recommandations, elle pouvait compter sur moi. Comme à son habitude, elle m'embrassait sur la bouche avant de partir valise à la main. Voilà c'était officiel, j'étais toute seule maintenant.

Depuis le départ de KC, j'avais passé ma journée à ne rien faire. Enfin si, je m'étais mise dans le canapé avec un bol de pop-corn et j'avais regardé des films à l'eau de rose. Pendant un moment j'avais été tenté de téléphoner à Alec, de lui proposer de venir et de passer la nuit ici, mais finalement je m'étais ravisé. Depuis notre dispute, j'avais l'impression que quelque chose c'était cassé entre nous et ça me rendait triste. J'étais amoureuse de lui, je l'aimais et pourtant notre couple était loin d'être sur un petit nuage. Le 4 juillet avait marqué un tournant important dans notre relation parce qu'il avait préféré son ex petite-amie à moi et je n'arrivais pas à passer au dessus. Je m'étais habituée à ses silences, tout comme lui avait du s'habituer aux miens. Cette situation me rendait triste et je ne savais pas trop quoi faire.
Finalement je prenais mon courage à deux mains pour lui téléphoner. Peut-être que cette soirée nous ferait du bien et on retrouverait notre complicité et ce qui faisait notre force. Je l'espérais vraiment, mais en entendant la voix qui me répondait tout mes espoirs fondaient comme neige au soleil. « Pourquoi ce n'est pas Alec qui répond ? » En attendant la voix féminine, j'en avais oublié les formules de politesse et oui je le vivais bien. Elle le méritait. Il était encore avec Avalon. Okay donc si moi je vivais mal la situation, lui semblait très bien aller. C'était vraiment du foutage de gueule. « Sarah ce n'est pas ce que tu crois. Je te passe Alec » Et ta mère tu allais me la passer aussi ? Je n'essayais même pas de discuter et raccrocher directement. Je n'avais pas envie d'entendre des excuses foireuses. Évidemment il tentait de me téléphoner à son tour, mais c'était trop tard. Je n'avais plus envie de lui parler et encore moins de passer la soirée avec lui. J'aurai du me douter qu'il n'en avait rien à faire de moi. Notre histoire était bien trop belle pour être vrai. Pour éviter d'entendre mon téléphone sonner à de trop nombreuses reprises, je l’éteignais. C'était bien plus simple comme ça. Puis KC venait tout juste de partir, donc je n'allais pas avoir de ses nouvelles aussi rapidement. Il y avait bien trop d'heure de vol pour arriver à Munich.
Maintenant deux solutions s'offraient à moi. Soit je passer ma soirée à déprimer, à manger de la glace et me morfondre sur mon sort en me disant que je n'avais pas de chance avec les hommes, ou alors j'allais frapper chez Mila. La deuxième solution était bien meilleure à mon goût et puis c'était exactement ce dont j'avais besoin. Je devais juste bouger mes fesses du canapé pour mettre une tenue convenable. Bon je savais que j'aurai pu y aller en pyjama et pas coiffer et tout ça, mais non j'avais envie de me faire belle pour ma meilleure amie alors voilà.

Après avoir pris une bonne douche, je me sentais fraîche et pimpante. Mon moral était pas au top, mais ma personne physique l'était. En plus par un miracle, je n'étais pas tombé dans la salle de bain, je n'avais pas glissé, absolument rien ne m'était arrivée. Ce n'était pas normal et je commençais à croire que ma poisse légendaire était définitivement partie. Grossière erreur que de croire ça, parce qu'en voulant ouvrir mon armoire et trouver de quoi m'habiller, je me cognais la tête contre la porte. La douleur étant, je me reculais et en fait je trébuchais sur Yoko qui dormais bien sagement au pied de mon lit et je me retrouvais à terre, à deux cm du coin de ma table de chevet. Okay j'avais vraiment eu de la chance pour le coup. La seule chose que j'allais avoir, c'était une bonne sur le front, mais ça limite j'étais habituée. En tout cas les gens n'était plus étonné de me voir avec des marques. Pire encore James lui s'amusait à imaginer la situation. Bien souvent en essayant de trouver les idées les plus farfelues, il n'était pas loin de la réalité. Je ne comptais même plus le nombre de pari perdu. Je ne savais pas jouer en équipe avec moi-même et voilà le résultat, c'était James qui profitait de l'oseille. En attendant, je devais trouver quelque chose à me mettre. J'avais ma tenue emballée pour le jour où je rencontrerai la reine d'Angleterre. Alors certes j'aurai pu mettre cette tenue pour aller voir Mila. Mais de 1) cette tenue était bien trop habillée et trop classe pour une soirée où je comptais boire et de 2) même si j'aimais Mila du plus profond de mon être, elle n'était pas la reine d'Angleterre. CQDF ce soir je me contenterais d'un joli jean et d'une jolie tunique. Voilàààà. Et parce que j'étais prévoyante, je mettais un pyjama dans mon sac, parce que conduire ou boire il fallait choisir et ce soir mon choix était tout fait et Titine de moi dormirais bien sagement devant chez Mila et moi dans son lit.
C'était armée de mes deux bouteilles de vin que je me présentais devant la porte de chez Mila. Et parce que les portes ne m'aimaient pas, je me sentais obligé de lui parler et de lui dire des mots doux « Coucou la porte, est ce que tu veux que je frappe ou que je rentre directement. Je sais que tu veux faire ton boulot, mais en même temps je voudrais pas te déranger tu comprends. La journée à du être longue » Si un voisin passait par là, il y aurait de forte chance pour qu'il appelle les flics ou une ambulance. Heureusement pour moi personne ne passait par la et puis de toute façon je m'en foutais royalement. Au final je décidais de rentrer toute seule, comme une grande et sans annoncer mon arrivée. J'espérais ne pas avoir fait de grossière erreur et que Mila ne soit pas en train de pratiquer le sexe, mais non elle était bien sagement dans le canapé à faire ce que je faisais plus tôt dans la journée. « Coucouuuuu, j'ai ramené du vin » Je montrais fièrement les deux bouteilles, même que j'avais écris nos prénoms dessus. Je le posais sagement sur la table basse pour attaquer ma meilleure amie à grand coup de bisous et de câlin, parce que oui j'étais vraiment en manque d'amour en ce moment. « Tu es prête à boire jusqu'au bout de la nuit avec moi ? » C'était une question purement rhétorique, je savais qu'elle était toujours prête pour ça.




lumos maxima

_________________
Talking to the moon.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.


Dernière édition par Sarah Miller le Ven 2 Sep - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/07/2016
›› Commérages : 257
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Megan Fucking Hot Fox
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: You, me and a bottle of wine [Mila♥] ✻ ( Mar 23 Aoû - 0:58 )



✻ ✻ ✻
if you ever find yourself stuck in the middle of the sea
i'll sail the world to find you
if you ever find yourself lost in the dark and you can't see
i'll be the light to guide you.

« Mila va trancher pour nous ! N'est-ce-pas ? » Plait-il ? Plusieurs paires de yeux se tournent vers elle, comme si Mila avait réponse à tout. Du moins, là c'est dans son domaine de prédilection, donc elle pourra sans douter essayer de résoudre le problème. On lui demande d'être l'arbitre dans cette dispute qui a lieu depuis une bonne dizaine de minute devant ses yeux, tout ça pour une histoire de fleurs pour un centre de table. La future mariée désire des lys, quant à la mère de cette dernière, elle préfère quelque chose de beaucoup plus classique comme des roses par exemple. Quant au marié, il n'a pas d'avis, il beaucoup trop occupé à chercher des Pokémons autour du domaine. Hum, on rappelle à Mila qui doit se marier d'ici six semaines ? La jeune femme fait mine de réfléchir pendant quelques secondes. « Et pourquoi pas ne pas faire un mariage des deux ? » Au moins, tout le monde est content et Mila ne se met personne à dos. « C'est possible non ? » Dit-elle en s'adressant à la fleuriste qui ne sait plus où donner de la tête depuis une dizaine de minutes. Cette dernière hoche la tête, avant de s'essayer à composer un bouquet. « On pourrait y rajouter des pivoines ou des hortensias, pour y rajouter un peu plus de fraîcheurs également. » Dans les mêmes tons orange / pêche / blanc afin de satisfaire tout le monde et de rester dans le thème du mariage. Après si madame la spécialiste des fleurs avaient une meilleure idée, Mila était toute ouïe, puis ce n'était pas à proprement parlé son boulot non plus. Bien que la mère est la fille ne cesse de se chamailler encore, les deux se stoppent net en voyant le résultat. « C'est exactement ça que je voulais ! » Miracle ! La troisième guerre mondiale n'aura donc pas lieu à cause d'un fâcheux bouquet de fleurs, c'est toujours ça de gagner. « Regarde chéri comme c'est beau ! » La chasse de pokémons à été bonne ? Vu le sourire satisfaisant qui squatte ses lèvres, certainement. Ce dernier observe l'objet qui est au cœur de tous les regards. Il hoche plusieurs fois la tête avant de s'emparer des lèvres de sa fiancée. Traduction : il est tout d'accord avec elle, même s'il ne comprend pas ce qui est différent de l'ancien bouquet qu'ils avaient vu ensemble. « Mila ? » Oui c'est elle-même. « Joshua vient de m'apprendre qu'il a déjà quelque chose de prévu demain et donc qu'il ne pourra pas se rendre à son rendez-vous pour ses essayages ( ... )  » « Considérez que c'est fait. » Sinon, le Joshua en question aurait très bien pu ouvrir la bouche et parler, non ? Mila n'allait pas le manger. D'accord, il parait que c'est une croqueuse d'hommes mais en ce moment, sa vie sentimentale est bien fade. Raphaël est partit à l'autre bout du monde pour ses vacances annuelle. Quant à Owen, ce dernier a également prit des vacances avec sa femme. Autant dire qu'en ce moment même, Mila est en manque d'amour. MERDE ELLE VEUT DES CÂLINS ET DES BISOUS ! Même si Obi-wan est très cool et très doux, mais selon Mila il est un peu trop poilu à son goût. C'est officiel, Mila va sortir ce soir pour se changer les idées et profiter du corps d'un bel apollon ! Avec un peu de chance, la brune aura même l'honneur de boire des litres de rhum sur son torse et lui sur sa poitrine. C'est un bon plan qu'elle mettra vivement en exécution dès que la nuit tombera, mais avant de laisser ses pensées fantasmer sur un bel inconnu, il y a plus important à faire. Comme régler une nouvelle fois, cette querelle entre une mère et sa fille à propos cette fois-ci du bouquet de la mariée. C'est reparti pour un tour, si Mila s'absente pour aller aux toilettes ça sera certainement pour prendre sa dose d'aspirine. Elle veut mourir et pourtant le sourire sur son visage ne trahit en rien ce qu'il se passe dans sa tête. Dans une autre vie, Mila Matthews était actrice, sans aucun doute.

Finalement en fin de journée, après son dernier rendez-vous du jour, en déposant un pied chez elle, Mila s'était presque écroulée sur son canapé. La sortie qu'elle avait auparavant prévu dans son esprit avec l'homme mystère, venait de tomber à l'eau et d'être reporter à une date ultérieure. Tout ce qu'elle avait réellement envie à cet instant c'était d'un bon verre d'eau fraîche. « Maddie ? » Mila répète l'opération trois fois en prenant bien le soin de laisser porter sa voix à travers la cage d'escalier. Pas de réponse ? Celle-ci doit encore être en cours ou dans un endroit que Mila ne veut même pas savoir. Mila se précipite donc dans la cuisine, à la recherche d'un verre d'eau qu'elle boit d'une traite. C'est alors que son regard vient se figer sur le réfrigérateur et qu'elle voit à l'intérieur de celui-ci ce qui ressemble le plus au Saint Graal selon elle : des fraises et une bombe de chantilly. « C'est exactement de toi dont j'avais besoin ! » Mila se mord même sa lèvre, les yeux pétillant de bonheur avant de se précipiter avec son saladier remplit de ces fruits rouges dans les mains et son accompagnement blanc sous son bras, direction la pièce à vivre : le salon. La brune repose délicatement son postérieur dans son canapé, du moins elle se laisse totalement tomber dans celui-ci. Mila quitte même ses talons. Il est temps pour elle de rattraper son retard dans Orphan Black et on dit merci à Netflix de proposer si gentiment la dernière saison. Sans attendre, la brune lance le premier épisode curieuse de savoir ce qu'il peut se passer dans la vie de Sarah, Helena, Alison, Cosima, Rachel, Krystal ... Et à chaque fois qu'elle se souvient qu'il s'agit de la même actrice qui incarne l'ensemble de ces rôles, Mila est encore plus que conquisse. TATIANA MASLANY EST UNE QUEEN PAS ASSEZ RECONNUE AU GOÛT DE MILA ! Si les minutes de l'épisode défilent, son estomac lui ne perd pas le nord. Il gargouille. Oui, il est l'heure de le nourrir ! Il ne pouvait pas être patiente cinq minutes ? Mila dépose le saladier remplit de fraises sur ses cheveux, déposant une couche de chantilly sur la pointe de l'une des fraises, avant que celle-ci ne vienne prendre possession de son palais. Ses yeux se ferment. Cette femme est désormais sur une autre terre et rien ni personne ne la fera retomber sur la terre ferme. Hum si ... Peut-être quand il n'y aura plus de fraises ou que son estomac en aura fait une overdose. Mais puisque cette heure n'est toujours pas d’actualité, Mila va se goinfrer comme une ogre. Ce n'est qu'à la moitié du seconde épisode qu'elle vient de lancer, qu'elle entend la porte d'entrée s'ouvrir. La brune balance sa tête en arrière et dès lors que son regard se pose sur ses courbes généreuses, un sourire s'installe sur son visage. La présence de Sarah chez elle ou que ça soit uniquement dans sa vie est un cadeau tombé du ciel. A croire que sa meilleure amie avait lu dans ses pensées et qu'elle avait comprit que venir passer la soirée avec elle, était la plus belle des solutions. « Coucouuuuu, j'ai ramené du vin. » Une bouteille dans chaque mains, heureusement que les êtres humains n'en avait pas trois ou quatre, sinon Mila était certaine que Sarah en aurait apporter autant pouvant tenir dans ses mains. « On fête quelque chose en particulier aujourd'hui ? » Elle a loupée son anniversaire ? Impossible, Mila se souvient même l'avoir fêter en sa compagnie le jour même, soit le dix mai. « Tu viens m'annoncer un truc de dingue c'est ça ? » Ou non. Seulement Mila n'a pas un doctorat en devinette, elle est même plutôt très nul à ce jeu. « Laisse moi deviner ! Alec a arrêter d'agir comme un con et il a comprit que tu étais la femme parfaite et qu'il voulait se marier avec toi ? » Si c'est ça, elle saute au plafond ! Mais vu la tête de son amie, Mila en doute sincèrement. De toute façon, Sarah a décidée de la couvrir de baisers et de câlins, qu'elle ne peut presque plus respirer. HELP ! La brune retrouve donc ses esprits quelques secondes plus tard, embrassant la joue de sa plus belle moitié. « Tu es prête à boire jusqu'au bout de la nuit avec moi ? » Totalement ! C'est une proposition qu'il ne faut pas faire deux fois à une femme et encore moins à Mila. « Je ne veux pas te décevoir mon petit koala, mais avec deux bouteilles, on n'en aura jamais assez. » Mais heureusement l'alcool n'est pas ce qu'il manque dans cette maison. Bien qu'elle soupçonne sa nièce de vider quelques bouteilles, avant de le vider entièrement, il faudrait inviter toute une équipe de basket. « Tu veux des fraises ? » En fait c'est une mauvaise idée, le saladier est déjà vide. Mila est une mauvaise hôtesse. La brune se lève donc en vitesse, récupérer deux verres à ballon, un tire bouchon ainsi qu'une boite de macarons dans laquelle il en manque quelques uns pour revenir précipitamment vers Sarah. « Je me trompe peut-être mais je te connais assez pour savoir que venir ici avec du vin pour se changer les idées est souvent synonyme qu'il y a une histoire de garçon derrière tout ça. » Mila est capable de faire deux choses à la fois, la preuve, elle parle, tout en essayant d'ouvrir cette bouteille de rouge. « On commence par là, Sarah ! » C'est le doux nom inscrit sur celle-ci. « Je sais que c'est toi le flic, mais je ne vais pas te faire passer un interrogatoire pour savoir ce qu'il se passe avec ton homme. » Si ce Alec brise le coeur de sa Sarah, Mila s'engage à lui briser la tête, d'accord ? « C'est encore cette Ava ... Lanche c'est ça ? » Mila et les prénoms ça faisait deux. Certes, elle n'avait jamais eut l'occasion de rencontrer cette femme qui s'était immiscer dans le couple de sa meilleure amie. Mais selon le code d'honneur des filles, si une femme veut piquer le copain de sa meilleure amie, ce n'est qu'une salope. Mila en est une, mais au contraire de cette femme dont elle ne se souvient plus le prénom, elle au moins elle l'assume. « Ou Alec est réellement con ? » Qu'importe sa réponse, Mila vient de trinquer son verre contre celui de sa brune, savourant la première gorgée de ce liquide rougeâtre, totalement attentive aux moindres paroles de sa meilleure amie. Ce soir, Mila a envie de se faire plaisir, de pourrir les autres, juste pour le plaisir de vivre.

_________________
help, i have done it again i have been here many times before. hurt, myself again today and the worst part is there's no one else to blame. be my friend, hold me, wrap me up, unfold me. i am small, i'm needy, warm me up and breathe me.
Revenir en haut Aller en bas
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/05/2015
›› Commérages : 462
›› Pseudo : Une Flo sauvage ♥
›› Célébrité : Zoeey Deschanel
›› Schizophrénie : Boris ✻ Eliott ✻ Oscar
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: You, me and a bottle of wine [Mila♥] ✻ ( Ven 2 Sep - 11:38 )











Sans la présence de Casey, la maison me paraissait incroyablement vide et triste. Elle n'était même pas partie depuis une journée qu'elle me manquait déjà un peu trop. A son retour elle serait couverte de bisous et de câlins. Ce n'était pas possible autrement. En attendant, j'avais Yoko pour me tenir compagnie. Pour parler toute seule c'était très bien, mais quand on attendait des réponses, c'était un peu plus compliqué. La chose qui me semblait la plus logique c'était de téléphoner à Alec. Après plusieurs jours sans le voir, sans même lui parler, il me manquait un peu trop et j'avais besoin de sa présence. Ma désillusion fut un peu trop grande en entendant la voix d'Avalon au bout du fil. J'aurai pu attendre qu'elle me passe Alec comme elle le suggérait, mais non je n'avais plus envie. Il voulait passer la soirée avec son ex, très bien. Grand bien lui fasse. On aurait pu commander à manger, regarder un film et faire l'amour, mais au final on ne ferait absolument rien de tout ça et ça me rendait triste. Alors que moi je me morfondais toute seule à la maison, lui passait du bon temps .Je comprenais mieux maintenant pourquoi je n'avais pas eu de ses nouvelles. Il était trop occupé avec Avalon pour pouvoir se soucier de moi. J'enfonçai ma tête dans un coussin en essayant de réfléchir calmement. Si je m'emportais maintenant, je pourrais prendre des décisions que je regretterais plus tard. Alors non, je respirais un grand coup et réfléchissais à la suite de ma soirée. J'avais de la glace dans le congélateur au pire. Mais non je savais pas, même la glace ne me tentait pas. Je ne voulais pas être toute seule.

Parce que je ne voulais pas déprimer toute seule chez moi, j'avais décidé de prendre du vin et de m’incruster chez Mila. En soit je ne m'incrustais pas vraiment, je rendais visite à ma meilleure amie, qui je le savais, serait ravie de me voir. Surtout que je venais pas les mains vide. Puis de toute personne ma seule personne devrait suffire à illuminer sa soirée. Même que c'était pour ça  que je ne prenais pas la peine d'attendre qu'elle vienne m'ouvrir pour entrer directement chez elle. J'avais de la chance en la trouvant dans le canapé et pas dans une position inconfortable avec un homme au dessus d'elle ou en dessous. Pas que j'étais pure et chaste, mais j'aimerais autant ne pas voir ma meilleure amie en action. En l'occurrence elle regardait la télé et moi je posais mes bouteilles sur la table basse avant de la rejoindre dans le canapé. « On fête quelque chose en particulier aujourd'hui ? » Huuum non pas vraiment. « Non, j'avais juste envie. Ceci dit, on peut trouver une excuse bidon pour boire si tu veux » Toute les occasions étaient bonnes non ? « Tu viens m'annoncer un truc de dingue c'est ça ? » Pour Mila, il semblait que ma venue avec des bouteilles cachait forcément quelque chose, alors que pas du tout. J'avais juste envie de passer du temps avec elle, c'était une raison suffisante non ?  Pour moi oui en tout cas. « Non, pour un truc important, j'aurai pris le champagne. » Genre si j'avais été enceinte j'aurai ramené une bouteille pour que Mila puisse boire pendant que je le regarderais. Heureusement ce n'était pas le cas, je n'étais pas du tout enceinte. J'avais pas d'autre idée de nouvelles importantes, donc j'allais arrêter de me triturer les méninges. Mila le faisait très bien pour nous deux. « Laisse moi deviner ! Alec a arrêter d'agir comme un con et il a comprit que tu étais la femme parfaite et qu'il voulait se marier avec toi ? » Uurg si seulement. J'aimais Alec de tout mon petit coeur et si lui me confirmait ressentir la même chose, il m'arrivait de douter. Alors non le mariage ce n'était pas pour tout de suite. «  Je suis pas sûre que le mariage soit vraiment dans ses projets. » Il n'était pas forcément dans les miens non plus, mais avant l'arrivée intempestive d'Avalon, oui je me voyais vraiment finir ma vie avec lui. Maintenant j'avais un peu plus de doutes. Comme parler d'Alec ou pensait à Alec qui passait sa soirée pas avec moi me déprimait, j'avais décidé de couvrir Mila de bisous et de câlins. C'était une valeur sûre pour se sentir mieux. Surtout avec du vin qui nous attendait. Je voulais boire jusqu'au bout de la nuit. Ou du moins jusqu'à ce que je n'y arrive plus. « Je ne veux pas te décevoir mon petit koala, mais avec deux bouteilles, on n'en aura jamais assez. » Sur ce point elle n'avait pas tout à fait tort, ça risquait même de faire pas beaucoup du tout, du tout. Après ce n'était qu'un détail. « Oui je sais bien, mais je sais aussi que chez toi, on trouvera ce qui nous manque » C'était même sûre. Pas que Mila était une alcoolique, mais je savais son bar était beaucoup plus fournis que le mien. D'ailleurs, je prévoyais même d'aller chercher la bouteille de tequila une fois que le vin serait terminé. « Tu veux des fraises ? » Dans l'idéal oui j'aurai voulu des fraises. Parce que les fraises c'étaient bon, très bon même, mais en tendant le bras vers le bol, ma main ne rencontrait que le vide. Il n'y avait absolument plus de fraises. C'était la tristesse absolue. Heureusement Mila n'était pas à court d'idée et de douceur. Parce qu'en plus de ramener des verres, elle avait aussi penser aux macarons. Cette femme était parfaite. Pour une peu je pourrais lui demander de m'épouser. « Je me trompe peut-être mais je te connais assez pour savoir que venir ici avec du vin pour se changer les idées est souvent synonyme qu'il y a une histoire de garçon derrière tout ça. » Elle me connaissait un peu trop bien. Heureusement ce n'était pas dans le genre psychopathe parce que ça m'aurait rendu triste de devoir l'enfermer et tout ça. En tout cas elle lisait un peu trop bien en moi. « On peut rien te cacher » Mentir ne servirait à rien. J'essayais de retarder le moment où j'allais me plaindre et me mettre à pleurer parce que mon copain passait plus de temps avec son ex qu'avec moi. Mila voulait commencer par la bouteille Sarah et ça m'allait très bien. De toute façon les deux seraient vides dans la soirée alors bon. « Je sais que c'est toi le flic, mais je ne vais pas te faire passer un interrogatoire pour savoir ce qu'il se passe avec ton homme. » Elle était trop adorable et moi je mangeais un peu trop de macaron. J'essayai de pousser la boîte loin de moi, mais finalement je la tirer à nouveau à mes côtés pour piquer un autre macaron que je prenais bien le soin de déguster avant de répondre à Mila « Le problème c'est qu'il se passe trop de truc. Ou alors pas assez. Je suis complètement perdue en fait. » Voilà, c'était ça. J'étais perdu et je ne savais absolument pas quoi faire pour retrouver ce qu'on avait au début avec Alec. Il me manquait alors que je le voyais presque tout les jours. Exception faites cette semaine. La vie c'était trop compliqué voilà. « C'est encore cette Ava ... Lanche c'est ça ? » Je ne pouvais m'empecher de sourire en voyant comment elle avait nommé Avalon. Je trouvais que celui lui allait comme un gant en tout cas. Elle était arrivée sans prévenir et elle détruisait tout sur son passage, incluant ma relation avec Alec. « Ou Alec est réellement con ? » Mila était décidément très forte pour me faire sourire. Elle était mon remède miracle. Ca et le vin. D'ailleurs en prenant une gorgée, je trouvais que Sarah était un vin très bon. « Je lui ai téléphone tout à l'heure, je voulais qu'il passe à la maison, qu'on se fasse une soirée, qu'on se retrouve » dans l'absolue je trouvais que c'était une excellente idée. Jusqu'à ce que j'entende la voix au bout du fil. « C'est Avalon qui a répondu. Il passe encore une soirée avec elle » Je n'avais même pas cherché à lui parler. On se serait encore disputer et je n'avais pas envie. Enfin je n'avais surtout pas le courage en fait. « Je comprends tout à fait qu'il passe du temps avec elle pour connaître son fils. C'est pas ça le problème » Non c'était même normal. Enfin normal jusqu'à un certain point quand même. « Le problème c'est qu'elle est toujours amoureuse de lui et il n'y a qu'Alec pour ne pas le remarquer » A croire qu'il était aveugle. « J'ai peur qu'un matin il se réveille en se disant qu'en fait Avalon est la femme de sa vie » Rien que cette pensée me donnait la nausée et je finissais mon verre cul sec avant de me resservir et boire la moitié de mon verre. Mon crâne n'allait pas apprécier demain, Bernard et Catherine allait me le faire payer j'en étais sûre. « Tu crois qu'il va me tromper comme James ? » Si j'avais pardonné à James, je n'étais pas sûre d'avoir la force de le faire pour Alec. J'en avais marre de passer pour une conne. « A croire que je suis le genre de personne qu'on préfère tromper plutôt qu'autre chose » C'était la triste réalité de ma vie et ça me rendait un peu trop triste. Certes mon idée première c'était de déprimer, mais je voulais pas le faire chez Mila, alors je reprenais mon plus beau sourire pour regarder ma meilleure amie « Raconte moi tout toi. Il doit se passer des choses bien plus passionnantes dans ta vie » C'était même sûr et certain.




lumos maxima


_________________
Talking to the moon.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.


Dernière édition par Sarah Miller le Jeu 3 Nov - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/07/2016
›› Commérages : 257
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Megan Fucking Hot Fox
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: You, me and a bottle of wine [Mila♥] ✻ ( Mar 4 Oct - 0:47 )



✻ ✻ ✻
if you ever find yourself stuck in the middle of the sea
i'll sail the world to find you
if you ever find yourself lost in the dark and you can't see
i'll be the light to guide you.

Selon Mila les amis se comptent sur les doigts d'une main, voire de deux, pas plus. Les amis, la brune n'en possède pas des millions et ça ne la dérange en aucun point. La qualité prône toujours la quantité. Puis avec son caractère d'égocentrique, râleuse et insatisfaite de la vie, il n'a jamais été évident pour Mila de correspondre aux autres. Cette femme est un poil bien trop compliquée à suivre, un brin trop superficielle aussi. Mais, au fils des années, Mila a su s'entourer des bonnes personnes et en l’occurrence Sarah Miller est l'un des piliers de sa vie. Mila aurait bien prit volontiers Sarah comme sœur à la place de la sienne. Non pas que Bobbie soit une mauvaise soeur, bien au contraire, c'est juste que depuis ses dernières années, le courant ne passe plus aussi bien entre elles. La faute à Jeremy qui n'a pas su garder sa queue entre ses jambes. Bon d'accord c'est aussi un peu la faute de Mila qui n'a pas su garder ses cuisses fermées. Mais Sarah était le petit rayon de soleil dans la vie de Mila. Non pas que cette dernière soit chaotique, bien au contraire, seulement Sarah avait le don pour toujours égayer les journées de la brune. Que ça soit par son rire communicatif, ses gaffes à répétition, son humour qui parfois manque d'humour ou encore sa maladresse légendaire. Tout le monde aurait besoin d'une Sarah Miller dans sa vie. Pas de chance, elle n'est plus sur le marché des meilleures amies. Mila a déjà réservée sa place depuis un bon nombre d'années et elle ne compte pas laisser sa brune disparaître aussi facilement dans les mains d'autres femmes. Possessive ? A peine. Cependant Mila reste sympa, elle prête généreusement sa brune aux hommes. Sachez que si à ses 40 ans, elle est toujours célibataire et elle également, Mila et Sarah auront un mariage de princesses à deux. Alors oui Mila est prêteuse, mais elle n'est point d'accord pour qu'on lui rende avec le cœur brisé. Elle a déjà eut assez de mal à la récupérer à la petite cuillère la dernière fois, qu'elle espère que l'action ne se reproduira pas une fois prochaine. Tous ses espoirs se portent envers Alec ! Si ce con la déçoit, elle lui brise la nuque, la colonne vertébrale, les jambes et ce qu'il a entre les jambes, entre autre. Ainsi quand Mila aperçoit sa meilleure amie lui fait une visite surprise, son visage s'illumine d'un large sourire. Sourire qui s'agrandit encore plus dès lors que ses yeux tombent sur les deux bouteilles de vins que Sarah tient. Ah Mila et le vin c'est une grande histoire d'amour, tout comme avec l'alcool en général. L'histoire d'amour la plus belle, la plus longue et la plus profonde que l’humanité n'est jamais connue. « Non, j'avais juste envie. Ceci dit, on peut trouver une excuse bidon pour boire si tu veux. » Mila fait mine de réfléchir une fraction de secondes. « Pas vraiment, mais j'ai soif c'est une assez bonne excuse pour boire, tu ne trouves pas ? » Peut-être pas jusqu'à s'en rouler par terre et vomir dans toutes les pièces de la maison, mais suffisamment pour avoir le beau sourire qui ne voudra plus quitter leurs lèvres. « Non, pour un truc important, j'aurai pris le champagne. » Effectivement ! Sarah marque un point. Le vin n'est pas assez festif pour marquer un événement de compétition. « Tu étais en manque de ma personne, j'en étais sûre. Dans une réalité alternative, je suis certaine qu'on est mariés avec des millions d'enfants. » Dans la réalité, Mila aime un peu trop les hommes pour venir à sortir avec une femme. Sarah n'a malheureusement pas ce qu'il faut entre ses jambes pour subvenir aux besoins sexuels de la brune. C'est pas plus mal. « Je suis pas sûre que le mariage soit vraiment dans ses projets. » Comment ça ? Mila n'est point d'accord ! « Je rêve d'un jour organisée ton mariage, même si c'est juste pour le plaisir de vivre. » Mila le répète, si jamais Alec ne veut plus de Sarah, Mila la récupère avec grand plaisir. Avant que le Jeremy quitte sa femme, Mila aura bien le temps de se marier avec Sarah et d'avoir à deux un mariage de princesses. « Mais il est encore un peu tôt pour parler de mariage, je le comprend totalement. » En effet, Sarah et Alec ne sont pas en couple depuis longtemps. Un mariage serait peut-être précipiter dans ce genre de situation. Pourtant, Mila a déjà eut et vu de nombreux couples se marier de cette façon. Certains résistent, d'autres non. « Oui je sais bien, mais je sais aussi que chez toi, on trouvera ce qui nous manque. » Cette petite est maligne doubler d'une intelligence hors du commun. Mila est fière. « Tu me connais trop bien. » Ces talents d'officière de police doivent y être pour beaucoup sur la question, Mila en mettrait sa main à couper. De toute façon, Mila sait qu'il y a toujours une bouteille de rosé et de blanc au frais, quant au reste, les bouteilles ne sont qu'à quelques mètres d'elles, joliment ranger dans le buffet. Mais il ne fait pas que soif, il fait faim également. Petit problème ? Mila n'a plus de fraises et court donc en cuisine chercher de quoi se remplir l'estomac. Une fois de retour, Mila comprend bien que tout n'est pas rose dans l'esprit de sa meilleure amie et ça la trouble légèrement.  Le problème provient donc d'Alec. Pour subvenir à ce problème : le vin. Mila commence donc par la bouteille Sarah et verse dans les deux verres, une partie de son contenu. « Le problème c'est qu'il se passe trop de truc. Ou alors pas assez. Je suis complètement perdue en fait. » Le bébé chat. Malheureusement pour Sarah, Mila n'est pas experte en relation amoureuse, elle n'est point conseillère conjugale. « Tu as essayée d'en parler avec lui ? » Certainement que oui, mais Mila préfère être sûre. La brune ne peut pas mentir, cette histoire la chagrine. Depuis James, Mila n'a jamais vu sa meilleure amie aussi heureuse avec un homme. Elle ignore ce qu'il a réussit à lui offrir, mais le résultat était très satisfait à voir. Du moins jusqu'à l'arrivée de cette fameuse Avalon ... Cette femme n'aurait pas pu rester tranquillement dans son pays au lieu de venir faire chier son monde à Cap Harbor ? Non mais sérieux quoi ! « Je lui ai téléphone tout à l'heure, je voulais qu'il passe à la maison, qu'on se fasse une soirée, qu'on se retrouve. C'est Avalon qui a répondu. Il passe encore une soirée avec elle. » Autant qu'il ne puisse pas participer à une soirée en amoureux, Mila pouvait très bien le comprendre, on a tous des obligations. Mais de là, à passer la soirée avec son ex, Mila ne le comprend absolument pas. « J'ai raison ce mec est un con. Il basse dans mon estime ! » Pour la peine, ça mérite même une gorgée supplémentaire de vin. « Je comprends tout à fait qu'il passe du temps avec elle pour connaître son fils. C'est pas ça le problème. Le problème c'est qu'elle est toujours amoureuse de lui et il n'y a qu'Alec pour ne pas le remarquer. » Mila se relève légèrement, tout en agitant son doigt de droite à gauche pour contredire ses paroles. « Non Sarah, ce n'est pas normal de passer du temps avec elle pour cette raison. C'est pas aux travers des yeux d'une personne qu'on apprend à en connaitre une autre. Je trouve ça bien trop facile comme excuse. Cet enfant, il en avait rien à foutre pendant 5 ans ou 6, bref je ne sais plus son âge, et l'autre pimbêche n'en avait également rien à faire qu'il est un père ou pas. Elle est revenue trop facilement dans sa vie, du jour au lendemain. Excuse moi mais c'est bien trop facile. Ok, il a peut-être envie d'apprendre à connaitre son fils, mais il ne pense pas une seconde à toi dans cette histoire. » C'est officiel, Mila veut lui crever les yeux. Ou peut-être qu'elle veut jeter Avalon sous un bus d'abord. Elle ne sait pas, elle y réfléchit encore. « Elle est encore amoureuse de lui ? » Mila n'était pas prête à cette révélation. « Non mais c'est une blague cette meuf. » Et Alec est un petit-ami en carton. « Il n'y a que les hommes pour ne pas voir ce qu'il y sous leurs yeux. » Alec détient même la palme du mec le plus perchée de la terre. « J'ai peur qu'un matin il se réveille en se disant qu'en fait Avalon est la femme de sa vie. » Mila n'est malheureusement pas diseuse de bonne aventure, elle est incapable de savoir de quoi demain sera fait. « Alors il aura fait la plus grosse erreur de toute sa vie en quittant la femme la plus formidable au monde. » Et il formera avec Avalon un magnifique couple d'idiots. Mila se refuse à organiser leur mariage. «  Tu crois qu'il va me tromper comme James ? A croire que je suis le genre de personne qu'on préfère tromper plutôt qu'autre chose. » « Je l'émascule moi-même si c'est le cas. » Personne ne brisera à nouveau le cœur de sa meilleure amie. « Mais tu ne devrais pas penser à des choses aussi ... triste. » Parce que ça noue l'estomac de la brune et ce n'est pas bon. « Je sais qu'en ce moment ce n'est pas facile avec Alec, mais ce n'est peut-être qu'une passade à passer et que ça ira mieux d'ici quelques temps. » C'est ce qu'elle espère du moins. « Vous vous aimez tous les deux, ça crève les yeux. » Machinalement, Mila avait déposer sa main sur celle de son amie pour essayer dans un sens de la réconforter dans ses idées. C'était le mieux qu'elle puisse faire pour l'instant. « Raconte moi tout toi. Il doit se passer des choses bien plus passionnantes dans ta vie. » Hum ? Par où doit-elle commencer ? « Plus passionnante qu'une Avalon ? Hum, je ne sais pas. » Bon sang ! Ses parents ne devaient pas l'aimer pour lui donner un prénom aussi peu courant ... Mila était bien heureuse de s'appeler Mila d'un coup. « En fait oui, j'ai un truc de fou à te raconter. J'attendais qu'on se voit pour t'en parler, mais on ne s'est pas vu, bref ! » Mila pose son verre à pied sur la table basse, puis reprendre place confortablement dans le sofa face à la brune. Et au passage, deux macarons pour le plaisir de vivre. « Tu sais que je joue toujours à des jeux idiots. » Ceux sur les émissions de radios, à la télévision et tout un tas de chose. Mila est un peu trop dépendante au télé-achat d'ailleurs, notons que la moitié des choses qu'elle achète, elle ne s'en sert jamais. « Et bien figure toi que l'autre jour, j'ai gagnée des places pour aller voir ... » Pour faire durer le suspense, Mila avale un macaron de plus. Elle est sadique, un peu. « Roulement de tambours !!! » La brune s'exécute même. « ADELE ! » Mila n'en est pas sa plus grande fan, mais elle sait très bien que sa meilleure amie apprécie fortement son style. « Ouai c'est un rencard mon koala ! » Une virée entre filles, juste pour elles. « Tu libères ton weekend, il faut que je vérifies les dates. Ça m’embêterai de demander à Maddie de venir avec moi. » Et ça serait vraiment dommage. La brune se sert à nouveau du vin, complétant le verre de sa brune. Une bouteille en moins, une ! « Sarah était bien bonne ! » Dit-elle en levant son verra, y trempant ses lèvres par la suite. « Et sinon, non Jeremy n'a toujours pas quitter sa femme. » LE SALAUD ! « Et Raphaël vient d'être papa, donc je suppose que je viens de devenir belle-mère aussi. » Mila a l'impression de se prendre dix ans d'un coup, merci le coup de vieux !

_________________
help, i have done it again i have been here many times before. hurt, myself again today and the worst part is there's no one else to blame. be my friend, hold me, wrap me up, unfold me. i am small, i'm needy, warm me up and breathe me.
Revenir en haut Aller en bas
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/05/2015
›› Commérages : 462
›› Pseudo : Une Flo sauvage ♥
›› Célébrité : Zoeey Deschanel
›› Schizophrénie : Boris ✻ Eliott ✻ Oscar
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: You, me and a bottle of wine [Mila♥] ✻ ( Jeu 3 Nov - 12:32 )











Quand tout allait mal et qu'on avait besoin de parler, il n'y avait qu'une solution. Aller chez Mila. Elle m'avait accueilli à bas ouvert.Bon d'accord je m'étais imposé, mais c'était la même chose et puis elle m'aimait donc voilà c'était tout ce qui comptait.  « Tu étais en manque de ma personne, j'en étais sûre. Dans une réalité alternative, je suis certaine qu'on est mariés avec des millions d'enfants. » Si seulement ça pouvait être la réalité vrai, ça serait beaucoup plus simple. En tout cas l'idée me plaisait beaucoup. « Tu sais bien que je suis toujours en manque de ta personne » Ce n'était absolument pas un mensonge. Même si on ne se voyait pas tout les jours, ou même pendant une semaine complète – ce qui était assez rare soyons clair – il ne se passait pas une seule journée sans que je pense à Mila parce que j'avais fait une connerie, ou que j'étais tombé ou tout simplement parce que quelque chose m'avait fait penser à elle. Pour l'instant en tout cas c'était bien le seul mariage que je pouvais envisager. Avec Alec pour l'instant c'était un poil trop compliqué pour l'envisager. « Je rêve d'un jour organisée ton mariage, même si c'est juste pour le plaisir de vivre. » Moi aussi j'en rêvais. Ce jour là je savais que Mila ferait tout pour que ce soit parfait. « Mais y'a pas des gens qui le font justement ? Pour le plaisir de vivre. » Il me semblait avoir vu un reportage sur ça, mais je n'étais pas très sûre en fait. Au pire on pouvait juste organiser un enterrement de vie de jeune fille et engager un strip-teaseur. Personnellement ça m'allait très bien. C'était l'assurance de passer une excellente soirée en tout cas.

Même si parler de notre future mariage et boire jusqu'à plus soif me semblait être une excellente idée, je devais avouer que j'étais aussi venu avec une idée derrière la tête et Mila n'était pas dupe pour ça. J'avais besoin de parler et elle l'avait très bien compris. Depuis l'arrivée d'Avalon dans ma vie, ma relation avec Alec n'était plus aussi idyllique. Si avant tout coulé de sources, tout était simple, maintenant ce n'était plus le cas. J'étais pas désespérée, mais presque. « Tu as essayée d'en parler avec lui ? » Je regardais Mila dubitativement. Je ne comptais plus les fois où on avait essayer d'en parler. Le problème c'était que ça se terminait toujours de la même façon. « Plusieurs fois oui, mais il me reproche d'être jalouse et tout ça tout ça » Dans le fond il n'avait pas tort, j'étais un chouïa beaucoup trop jalouse, mais en même temps j'avais de quoi l'être. Et uuurg ça me gavait. J'aimerais pouvoir faire comme si j'en avais rien à faire qu'il passe autant de temps avec elle, mais ce n'était pas possible. Je ne demandais pas non plus à ce qu'il reste H24 avec moi, mais bon un minimum quand même. Surtout que ce soir il passait encore sa soirée avec elle. Okay elle repartait bientôt, mais c'était pas une raison. Il l'avait peut-être oublié, mais c'était moi sa petite amie. Je ne savais vraiment plus quoi faire pour arranger les choses entre nous. Il devait bien y avoir une solution. « J'ai raison ce mec est un con. Il basse dans mon estime ! » Oui enfin non quand même pas. D'accord ce qui se passait c'était nul, mais de là à dire qu'Alec était un con, c'était un gros. Enfin je ne pouvais pas en vouloir à Mila de penser ça. Elle devrait penser ça d'Avalon, c'était elle le gros problème de l'histoire. « Non Sarah, ce n'est pas normal de passer du temps avec elle pour cette raison. C'est pas aux travers des yeux d'une personne qu'on apprend à en connaître une autre. Je trouve ça bien trop facile comme excuse. Cet enfant, il en avait rien à foutre pendant 5 ans ou 6, bref je ne sais plus son âge, et l'autre pimbêche n'en avait également rien à faire qu'il est un père ou pas. Elle est revenue trop facilement dans sa vie, du jour au lendemain. Excuse moi mais c'est bien trop facile. Ok, il a peut-être envie d'apprendre à connaître son fils, mais il ne pense pas une seconde à toi dans cette histoire. » Okay Mila était remontait à bloc et mon regard était comme hypnotisait par son doigt qui allait de gauche à droite. « Forcément il en avait rien à foutre, il était pas au courant. Le problème c'est cette salope. Du jour au lendemain elle arrive et seul un aveugle ne verrait pas la véritable raison. Ou alors Alec » J'avais posé la question à Alec, je lui avais demandé pourquoi maintenant et même lui avait était incapable de répondre. Seule Avalon avait des réponses, mais plutôt mourir que d'aller lui parler. En tout cas la situation était délicate. « Elle est encore amoureuse de lui ? » J'hochais la tête. C'était l'affreuse vérité qui me faisait peur. « Non mais c'est une blague cette meuf. » Mila était génial et je l'aimais, c'était aussi simple que ça.   « Je n'ai pas de preuve qu'elle soit amoureuse de lui, mais ça crève les yeux. Sinon pourquoi elle serait revenu ? » Je ne voyais pas d'autre raison. Puis au fond de lui, j'étais persuadé qu'Alec ressentait encore des choses pour elle. Il voulait juste pas me faire de mal. Seulement j'avais peur qu'un jour il ne s'en rende compte et me quitte. Je ne savais pas ce que je ferais si c'était le cas. Je viendrais me saoulait chez Mila sans doute. « Alors il aura fait la plus grosse erreur de toute sa vie en quittant la femme la plus formidable au monde. » Je ne savais pas si ça serait vraiment une erreur, mais en tout cas Mila savait vraiment s'y prendre pour me remonter le moral, même si c'était l'espace de quelques secondes, parce que de nouveau les doutes m'assaillait. Au pire il n'allait pas me quitter, mais tout simplement me tromper comme James avait pu le faire avant. « Je l'émascule moi-même si c'est le cas. » C'était une bonne idée ça. « Je pourrais t'aider à le faire ? » Autant en profiter pour me venger non ? « Puis on pourra faire la même chose avec Avalon » Rien que de penser à ça, ça me mettait en joie. Je devrais peut-être prendre peur d'être heureuse de parler de torture. « Mais tu ne devrais pas penser à des choses aussi ... triste. » J'aimerais bien, vraiment si elle avait un remède miracle, j'étais plus que preneuse. « Je sais bien oui, mais je sais pas. » Concrètement ma réponse ne voulait absolument rien dire, mais pour moi c'était logique. « Je sais qu'en ce moment ce n'est pas facile avec Alec, mais ce n'est peut-être qu'une passade à passer et que ça ira mieux d'ici quelques temps. » Je croisais les doigts, tout mes membres et priais pour ce qu'elle dise soit vrai. « Non, mais en fait il faudrait que je trouve quelque chose pour renvoyer Avalon en Irlande encore plus rapidement. Genre que j'arrive à prouver qu'elle fait du trafic de drogue même si c'est pas vrai. » D'accord, être jalouse ne me convenait vraiment pas, parce que dans ce genre de situaiton je n'avais plus aucune morale et je ne me sentais même pas coupable de vouloir tendre un piège à Avalon. J'allais devoir me mettre une paire de claque pour résister à la tentation. « Vous vous aimez tous les deux, ça crève les yeux. » Oui, mais des fois l'amour ne suffisait pas. Mais elle avait raison, je l'aimais et lui aussi m'aimais alors il fallait que je relativise. A mon tour je posais ma main sur celle de Mila. Pour un peu on pourrait faire une bataille de main, mais non. C'était l'instant tendresse. « Tu sais que je t'aime toi aussi » A un point inimaginable.

Parler de moi et mes problèmes c'était bien gentil, mais je serais une amie affreuse si je ne prenais pas des nouvelles de Mila. C'était naturel et surtout sa vie était moultement plus joyeuse que la mienne. Quand moi je devais mettre à terre tout les pires enfoirés de la ville, Mile organisait des mariages. Enfin ça devait pas être tout les jours faciles, parce que les futures mariées devaient être affreuses par moment. Puis j'étais persuadée qu'elles avaient peur de Mila parce qu'elle était canon et magnifique. « Plus passionnante qu'une Avalon ? Hum, je ne sais pas. » Si c'était obligé, sinon je rentrais chez moi et mangé de la glace. « Avalon n'est pas passionnante, c'est juste un cafard trop résistant dont j'arrive pas à me débarrasser. » Je me mordais la langue pour dire autant de méchanceté. Ce n'était vraiment pas sympa de ma part. Je me concentrais sur Mila pour garder ma paix intérieure. Peut-être que je devrais me mettre au yoga ou à la méditation. Hum ouais j'allais réfléchir à ça. « En fait oui, j'ai un truc de fou à te raconter. J'attendais qu'on se voit pour t'en parler, mais on ne s'est pas vu, bref ! » Okay, elle avait toute mon attention. Coudes sur la table, je posais ma tête dans mes mains et la regardais avec insistance. « Je suis toute ouïe » Je voulais tout savoir. « Tu sais que je joue toujours à des jeux idiots. » J'affichais un large sourire. Faire des jeux, c'était la grande passion de Mila. Dès qu'elle entendait un truc dans le genre à la télé ou à la radio elle envoyait toujours un message. Le pire, c'était que ça fonctionnait et elle gagnait régulièrement. « Oui tu pourrais gagner ta vie à faire ça, que tu le ferais » Ceci dit, ça serait une façon plutôt sympa de gagner sa vie. « Et bien figure toi que l'autre jour, j'ai gagnée des places pour aller voir ... » Okay, je me redressais, prête à attendre la suite. Pour un peu elle serait capable de dire qu'elle allait voir le clampin du coin. « Pour aller voir ? » J'étais pendu à ses lèvres et cette fourbesse en jouait. « Roulement de tambours !!! » On était pas dans un jeu et elle mettait trop de suspense ça me perturbait. J'attrapais ses mains pour lui faire arrêter son fameux roulement de tambours « Cesse donc et dit moi tu vas voir qui » Je l'aurai bien menacé de lui passer les menottes, mais Mila aurait certainement adoré ça. « ADELE ! » Oh doux Jésus elle était sérieuse ? Aussitôt je lâchais ses mains pour retomber sans aucune grâce sur mon postérieur. Mila avait une chance incroyable. J'en étais presque jalouse. « Ouai c'est un rencard mon koala ! » J'avais vraiment bien entendu. « Oh mon dieu t'es sérieuse ? On y va ensemble? » J'étais tellement contente que je ne pouvais pas m'empêcher de sautiller sur place et je me levais pour aller couvrir Mila de bisous « C'est trop géniale. T'es la meilleure » Je ne savais même plus quoi dire tant j'étais contente et heureuse et blblblbl. « Tu libères ton weekend, il faut que je vérifies les dates. Ça m’embêterai de demander à Maddie de venir avec moi. » Alors ça, il ne fallait pas me le dire deux fois. Quitte à supplier Didier pour avoir des jours supplémentaires, mais il était hors de question de louper un week-end avec Mila « Tu peux compter sur moi, je serais toute à toi et ça sera un week-end qu'on oubliera pas » Oui, je venais de le décider. Ce week-end là, on fera plein de choses complètement dingue.
Mila avait raison, c'était le moment idéal pour se resservir du vin et constater qu'on venait déjà de finir la première. C'était une très bonne chose. « Sarah était bien bonne ! » Je ne pouvais que confirmer. « Mila le sera tout autant. Même plus je suis sûre » Oui, oui j'en profitais même pour lui faire des compliments, j'étais comme ça. « Et sinon, non Jeremy n'a toujours pas quitter sa femme. » Lui non plus je ne savais pas ce qu'il attendait pour quitter sa femme. Plutôt que de la tromper, il devrait se montrer honnête avec lui. Tss les hommes étaient vraiment des lâches en fait. « Tu veux que je le convoque au poste pour lui faire passer un interrogatoire et lui faire peur ? » On ne dirait pas comme ça, mais quand j'étais au boulot je devenais une toute autre personne et oui je devenais intimidante. color=#d65656]« Et Raphaël vient d'être papa, donc je suppose que je viens de devenir belle-mère aussi. »[/color] Oulaa, il y avait trop d'information pour moi là. « Genre sérieusement ? » C'était dans ce genre de moment que je me rendais compte que Mila et moi on était faite l'une pour l'autre. James avait aussi mis Lauren enceinte avant qu'il ne se mette avec moi et de toute évidence Raphaël avait fait la même chose. S'en était presque émouvant. « J'ai besoin de bien plus de détail là » Surtout que je n'imaginais pas vraiment Mila à s'occuper d'un enfant tout juste né. Ce n'était pas un reproche, ce n'était juste pas son truc. « Quand tu joueras à la belle-mère qui change les couches, tu pourras me téléphoner pour que je vienne filmer ça » Je ne voudrais louper ce moment pour rien au monde. « La situation est pas trop bizarre avec un Raphaël et un bébé et une mère ? » Je savais pas quelle était la relation entre la mère et le père, mais personnellement je le vivrais un peu mal. Ceci dit, Mila était beaucoup plus forte que moi. « Sache qu'à ton prochain enfant. Qui sera de toi cette fois, je m'impose comme Marraine » Je ne lui laissais absolument pas le choix.




lumos maxima


_________________
Talking to the moon.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: You, me and a bottle of wine [Mila♥] ✻ ( Aujourd'hui à 20:46 )

Revenir en haut Aller en bas

You, me and a bottle of wine [Mila♥]

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération