✻ i know when i need you, you're still here (sasha)

 :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/07/2016
›› Commérages : 257
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Megan Fucking Hot Fox
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

✻ i know when i need you, you're still here (sasha) ✻ ( Mer 14 Sep - 12:58 )



✻ ✻ ✻
i wanna live with you even when we're ghosts
cause you were always there for me when i needed you most.

Si le vendredi tout est permis, le samedi c'est encore pire. Mila est même de sortit ce soir. L'une de ses anciennes amies de lycée va se marier le weekend prochain et à cet occasion, Mila est conviée au mariage en question. Elle se demande d'ailleurs si elle doit proposer à Raphaël de l'accompagner ... Il est de retour depuis peu en ville et elle sait que le fait qu'il soit devenu père, change quelque peu ses habitudes. Puis lui demander de venir avec elle à ce genre d’événement ça serait peut-être trop rapide également ? Ils ne sont ensemble que depuis quelques mois et même s'ils s'amusent énormément à deux, Mila sait très bien qu'il n'est pas l'homme de sa vie, comme elle, la femme de sa vie. Au pire des cas, Mila demandera à Sarah d'être sa cavalière et si celle-ci refuse également, Mila sait très bien que Sasha ne refusera pas. En parlant de Sasha ça va faire un petit moment qu'elle ne l'a pas vu, la brune s'impose de passer chez lui demain dans l'après midi afin de prendre de ses nouvelles. Mais en plus d'être invitée à ce mariage, Mila s'est également fait réquisitionner pour participer au célèbre et pas moindre, enterrement de vie de jeune fille de la mariée. Mais c'est surtout l'occasion de rattraper le temps perdu avec les anciennes copines, savoir ce qu'elles sont désormais devenues. Sont-elles mariées ? Enceinte ? Déjà maman ? Divorcée pour la sixième fois ? Devenue sénatrice des Etats-Unis ? Et tant d'autres possibilités. Mila voit même ce mariage comme une aubaine d'observer ce que fait la concurrence et peut-être même de piquer quelques idées. Son amie a osée ne pas l'engager comme organisatrice de mariage. Pour sa défense, l'une des cousines du marié est spécialiser également dans l’événementiel et donc il a été logique que ça soit elle qui remporte le droit d'être la maîtresse de l’événement. Mila aurait fait mieux c'est tout. Quoi qu'il en soit pour cette occasion, le groupe d'amies avaient prévu différentes activités de quoi faire passer une agréable et inoubliable journée à la future mariée.

Oh cette journée de même que cette soirée, Mila n'était pas prête de l'oublier, c'est même certain. La journée qu'elles avaient passer toutes ensemble avait été très agréable. Tout ce complique à partir du soir. Les demoiselles ont eut idée de sortir en dehors de la ville, soit à peine à une dizaine de minutes de Cap Harbor. La demoiselle d'honneur en chef avait soi-disant choisit le lieu parfait pour célèbre l’événement. Pourquoi aurait-elle du s'en méfier ? Il n'y aucunes raisons. Le repas avait été parfait, c'est après le choix de la sortie en boite de nuit qui se complique. Ce qui avait été annoncer comme un club de Strip-tease spécialement réservée pour les femmes se trouvent être en réalité, un club échangiste. Ou autre chose, en réalité, Mila n'en a pas la moindre idée ... Elle sait juste qu'il a des fesses à porter de ses yeux. Et, tant qu'il y a boire, elle suivra le groupe. Mais hors de question, qu'elle participe à une orgie. « Je ne peux vraiment pas, je suis désolé, je suis avec ces filles ! » Sauf que les filles en questions avaient disparu de son champ de vision. « Je vais voir dehors si j'y suis. » Un sourire sur ses lèvres et la demoiselle titube presque pour atteindre la porte de sortie. L'air frais sur son visage lui fait le plus grand bien. Combien de temps était-elle rester dans cet endroit ? Une voire deux, voire peut-être trois heures. Elle ne sait plus, il fait toujours noir dedans, c'est d'une grande aide. Mila tient difficilement sa tête, tout en se tenant au mur à sa droite. La brune fait certes quelques pas, mais elle se rétame assez vite par terre, tout en se mettant à rire sans fin. Merde mais il y avait quoi dans son dernier verre pour qu'elle soit dans un état aussi pitoyable que celui-ci ? C'est pas les deux verres de vins qu'elle avait bu qui avait pu la rendre aussi euphorique, si ? La brune ne sent réellement pas bien ... Pourtant tout ce qu'elle désire à ce moment actuel, c'est son lit. La brune n'est pas en état de conduire et hors de question qu'elle reste dans le coin, elle ne veut pas mourir, elle est trop belle pour ça. La seule solution qui s'offre à elle ? C'est d'appeler quelqu'un pour qu'on lui vienne en aide. La question ne se pose même pas. Mila arrive a déverrouiller son téléphone et chercher le numéro de son correspondant. Plusieurs sonneries plus tard, la voix masculine décroche. « BON SANG ! Tu sais que je t'aime ? » S'il ne le savait pas, Mila vient de lui faire un rappel en l'espace de quelques secondes. « J'ai besoin de toi, je suis en train de mourir sur un trottoir. » Non, elle ne se prostitue pas. « Je crois qu'on a mit quelque chose dans mon verre. » La brune aimerait se mettre à pleurer, sauf qu'à la place, elle éclate littéralement de rire. « Ouai, je suis défoncée. » Elle ne confirme que les paroles du jeune homme. « Tu peux venir me chercher avec ton bus magique ? » Aux dernières nouvelles, Sasha n'a pas investit dans un bus magique mais Mila trouvait que ça rimait bien, sauf qu'il n'y a pas de rime dans cette phrase. Où est-elle ? C'est une très bonne question ... « J'ai criée, tu m'as entendu ? » Bien sûr que non. Elle n'est pas dans la merde. « Attend, j'ai une idée de génie ! » La brune raccroche sur le coup, relève la tête en arrière et essaye de prendre en photo l'enseigne de l'établissement en photo, avant de l'envoyer à Sasha par sms. En espérant qu'il est fort dans ce genre de domaine. Si non, elle attendra gentiment qu'un taxi lui vienne en aide et qu'elle décuve un peu.

_________________
help, i have done it again i have been here many times before. hurt, myself again today and the worst part is there's no one else to blame. be my friend, hold me, wrap me up, unfold me. i am small, i'm needy, warm me up and breathe me.
Revenir en haut Aller en bas
Life sucks without you

❝ Family don't end with blood ❞
Life sucks without you
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 751
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Samuel ₪ Draven ₪ Axel
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ i know when i need you, you're still here (sasha) ✻ ( Sam 24 Sep - 12:09 )

Mila & Sasha

« I know when I need you, you're still here. »

 
Lenny est étalée à mes côtés sur le canapé, mais alors vraiment étalée dans la longueur et qui plus est dans le sens inverse. C'est-à-dire que de fait, cette bonne grosse Rott n'a pas trouvé mieux que de me filer des coups de patte arrière en pleine poire dans son sommeil agité. C'est en sentant un truc me grattouiller l'aile du nez que je dégage le bras placé en travers de mon visage et redresse la tête pour zieuter ce qui se passe. Et merde, j'me suis encore endormi devant le film ! Je m'étais promis de sortir faire un tour au lieu de m'avachir devant la télé. Flagrant manque de motivation encore une fois.

- Lenny ... dégage de là, dis-je en poussant la chienne pour me relever.

Si elle se réveille illico frais comme un gardon, moi c’est bien moins le cas. Je suis à moitié dans le pâté. Et en me regardant dans le miroir de la salle de bain en y faisant un petit tour, je confirme, j’ai vraiment une tronche de pâté de foie. Je m'asperge le visage d'eau puis vais me griller une clope sur la terrasse pour me réveiller. L'air frais me revigore en un instant. Lenny pose ses pattes avant sur la balustrade pour être à ma hauteur, réclamant des caresses sur la tête. Putain, c'que j'peux aimer cette chienne. Je n'aurais vraiment su m'en séparer après le divorce. Elle me suit partout même au boulot parfois. Mais je sais qu'au-delà des caresses, elle réclame aussi de jouer. je lui envoie la balle deux ou trois fois et l'observe courir comme une folle.
Tiens, le téléphone sonne. Je me précipite à l'intérieur. Bordel, où je l'ai mis ??!! Je parcoure le salon un instant et le trouve dans le creux du canapé. Il a du glisser quand je me suis endormi.

« BON SANG ! Tu sais que je t'aime ? »

Au premier abord, ta voix est tellement criarde que j'éloigne aussitôt le té"téléphone de mon oreille. Et ton "tu sais que je t'aime" me radoucit aussitôt.

- Tu sais que j'aime quand tu me dis ça ? m'amusais-je à l'autre bout du fil.

« J'ai besoin de toi, je suis en train de mourir sur un trottoir. »

- Mmmhh ... toi tu m'as l'air d'être pétée comme une huitre ... ! dis-je en pensant que tu exagères la situation comme ça t’arrive quand t'as un peu trop bu et que tu réclames à me voir sur un coup de tête. Ce ne serait pas la première fois que tu m'appelles en plein milieu de la nuit après tout. Je jette d'ailleurs un coup d’œil à l'heure qu'il est. Il est effectivement tard. Toutefois, face à tes propos suivant, tout mon sérieux revient d'un coup.

« Je crois qu'on a mit quelque chose dans mon verre. »

- Quoi ?? Putain où t'es ?!

« Ouais, je suis défoncée. »

- Bordel j'men fous ! Dis moi tout de suite où tu te trouves !

« J'ai crié, tu m'as entendu ? »

- Bêtise OFF, réactivité ON Mila ! tentais-je de te secouer pour que tu me donnes enfin l'info.

« Attend, j'ai une idée de génie ! »

Et là, ça raccroche. Oh non putain, me dis pas que t'as plus de batterie ?! Fais chier ! Je m'apprête à rappeler mais je reçois un mms au moment où je termine de composer ton numéro. Ok, c'était là l'idée de génie ... . Une enseigne. Bordel de merde, une enseigne qui me dit que dalle. Je pense que je reconnaitrais si c'était situé à Cap Harbor. Je fonce à l'étage dans le bureau et vais de suite taper le nom de l'enseigne sur le net, recherchant avec les mots clés des environs. Bingo ! Gros coup de pot, je trouve tout de suite. Le seul hic, ce n'est pas ici mais à environ une dizaine de minutes de route. Un foutu club échangiste, mais qu'est-ce que t'as été foutre là-bas dedans ??!!

Maintenant, reste à m'assurer que tu te tiennes en sécurité le temps que j'arrive, parce que si on a réellement drogué ton verre, le ou les types en question vont forcément chercher à te remettre le grappin dessus. Je te renvoi un sms tandis que je prend juste le temps de chopper une veste et mes clés.

Sms : Tâche de rejoindre les videurs de l'établissement mais reste pas seule en attendant. J'arrive d'ici une dizaine de minutes, voir moins.

Je guète ta confirmation pour être certain que tu lises bien le message tandis que je démarre déjà après avoir fait grimper la chienne dans la voiture. Je devrais trouver facilement l'endroit après l'avoir localisé sur la map de leur site web. Dix minutes ou plus de trajet, je crains qu'il t'arrive n'importe quoi durant ce court délais. Il peut s'en passer des choses en une dizaine de minutes. Je balise sévèrement et tente de maitriser le flot de pensées qui se percutent dans mon esprit. J'évite les feux en prenant des raccourcis et sort de la ville. J’ai tendance à rouler un peu vite mais je reste toutefois un minimum prudent et alerte. Il ne s'agirait pas d'avoir un accident entre temps.

Nouveau sms : J'arrive.

Une fois sur les lieux, je me gare en trombe et surtout en vrac au milieu du parking, rien à foutre. Je descend illico, regardant partout autour de moi. Bon sang, où t'es ma puce ?!

 
© Chieuze

   

_________________
Life sucks without you.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/07/2016
›› Commérages : 257
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Megan Fucking Hot Fox
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ i know when i need you, you're still here (sasha) ✻ ( Dim 9 Oct - 19:31 )



✻ ✻ ✻
i wanna live with you even when we're ghosts
cause you were always there for me when i needed you most.

En cas de soucis, on a toujours tendance à se tourner vers les mêmes personnes. Pourquoi ? Certainement parce qu'on a toujours été présents pour eux et qu'ils ont toujours été là également. Un mutuel échange équivalent. Pourtant l'amitié ne repose pas sur cette base, du moins selon Mila. Un vrai ami sera toujours présent qu'importe la situation. C'est certainement pour cette raison que la brune a naturellement composée le numéro de Sasha, son meilleur ami. Dire qu'ils se sont rencontrés par tout hasard, une histoire de doudou si les souvenirs de Mila sont bons. Sasha avait une nouvelle fois fait acte de bravoure en sauvant celui-ci d'une mort certaine, la poupée pas elle. Puis le temps avait fait qu'ils étaient devenus inséparables, même si les parents de Mila n'approuvait pas réellement cette amitié à ses débuts. Sasha était un poil trop vieux selon eux. Maintenant c'est qui les vieux ? Dans tous les cas, Mila n'en a toujours fait qu'à sa tête et ne pas écouter ses parents et déroger aux règles, était l'une de ses activités favorites. C'était qui l'homme qui s'incrustait dans la chambre de la brune part sa fenêtre ? Bel et bien cet homme qu'elle a actuellement à l'autre bout du fil. Mon dieu ! Mila était dans un état pitoyable. C'est possiblement la première fois qu'elle arrive dans un état comme celui-ci. Certes ce n'est pas sa première cuite, ni la dernière, mais tous ses membres semblent endormit et non fonctionnel comme à son habitude. Merde, il y avait quoi dans son verre ? « Tu sais que j'aime quand tu me dis ça ? » Qui n'aime pas les doux mots ? Les cons certainement et ceux qui n'ont pas assez d'amour propre. « Tu vas avoir le droit à une déclaration d'amour tous les jours maintenant ! » C'est cadeau et offert par la maison Matthews. Mila se la joue un peu trop GOT. « Mmmhh ... toi tu m'as l'air d'être pétée comme une huître ... ! » Non c'est même pas vrai d'abord ! « J'aime pas les huîtres, c'est trop visqueux ! » Et surtout la dernière fois qu'elle en a mangée, la demoiselle a finit sa soirée dans les toilettes et ça n'avait absolument rien de glamour. Alors non elle n'est pas une huître. Cependant complètement pétée, elle veut bien y croire. Par la suite Mila fait part de sa supposition première comme quoi, son verra a du être corrompu par une tierce personne. Ça s'appelle du viol de verre. Même si de l'autre côté du téléphone, Sasha a l'air totalement furieux, toute cette colère coule le long de son indifférence. La brune se met même à rire de bon cœur, c'est juste plus fort qu'elle même. Malgré tout, elle a vraiment besoin de lui de toute urgence. D'où son idée de génie de prendre l'enseigne de l'endroit en photo pour lui envoyer. Cependant il aurait été beaucoup plus prudent de rester au téléphone avec Sasha que de raccrocher aussi rapidement. Mais on lui pardonnera son erreur, parce que d'un elle est bourrée et de deux elle est trop mignonne. Non, il n'y a pas de petits trois pour une fois. Au final, Mila ignore totalement si Sasha viendra la récupérer ou pas. Dans le doute, la brune va rester joliment coucher sur ce trottoir. Première fois de sa vie qu'elle fait le trottoir. Du moins c'est que Mila croyait avant de voir l'une de ses amies apparaître au dessus de sa tête, se plaignant que ça fait une heure qu'elle la cherche. « J'ai pas bougée moi. » Dit-elle pour sa défense. « J'ai pas envie d'y retourner, il fait trop chaud la dedans. » Mila réussit tout de même à se lever. Oh, elle n'a même pas besoin de se battre plus ? Oh tant mieux ! Point négatif on l'abandonne encore une fois. Deuxième point négatif dans l'histoire, on vient l’accoster. Si en temps normal, Mila adore se faire séduire à cet instant c'est pas vraiment ce dont elle a envie. « C'est lourd comme phrase d'accroche. Puis je ne suis absolument pas intéressée. » Sa gueule ne va absolument pas avec le reste de son corps, où alors c'est l'inverse, elle ne sait pas. « Bats les pattes ! Je ne viendrais pas avec toi ! » Certes la brune n'a plus toute sa tête, mais quand même, elle sait qu'elle n'est pas en état de suivre n'importe qui surtout ainsi amocher. « Si tu veux te payer une pute, tu t'es trompée de trottoir. » Merde, Mila ne veut pas donner de ce corps ce soir. « Maintenant tu vas me lâcher tout de suite ! » Autrement dit : sur le champ. Sinon ? Et bien sinon ... « Il ne va pas être content du tout. » Dit-elle en voyant Sasha apparaître devant ses yeux, si ce n'est pas lui, Sasha lui a cacher avoir un jumeau maléfique quelque part. « Mon sauveuuuuuur ! » Crie t'elle en se jetant dans ses bras, plus exactement en tombant dans les bras de celui-ci après avoir trébucher. « Tu es venu avec ton bus magique ? » Aux dernières nouvelles Sasha n'avait pas de bus et encore moins magique, mais sait-on jamais cet homme peut la surprendre. « Je ne le connais pas celui là, il est juste grave lourd doublé d'une mocheté hors du commun. » Il aurait très bien sa place dans un film d'horreur. « Je connais ce regard, mais non, on ne sort pas les gros bras on reste sageeeeeeeee ! » Comme une image.

_________________
help, i have done it again i have been here many times before. hurt, myself again today and the worst part is there's no one else to blame. be my friend, hold me, wrap me up, unfold me. i am small, i'm needy, warm me up and breathe me.
Revenir en haut Aller en bas
Life sucks without you

❝ Family don't end with blood ❞
Life sucks without you
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 751
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Samuel ₪ Draven ₪ Axel
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ i know when i need you, you're still here (sasha) ✻ ( Ven 14 Oct - 12:39 )

Mila & Sasha

« I know when I need you, you're still here. »


« Si tu veux te payer une pute, tu t'es trompée de trottoir. »

Ce sont les paroles qui captent mon attention aussitôt alors que je te cherche du regard. J'avais pas dit "devant la boite près des videurs" ?! Mila décidément ... tu n'écouteras jamais rien ! Quoi qu'il en soit, je n'ai pas le temps de me laisser aller plus longtemps à mes réflexions. Le type qui t'as pour ainsi dire mis la grappin dessus ou plutôt qui s'y efforce vu la façon dont il ne semble pas décidé à te lâcher la grappe, me fait quelque peu presser le pas. Lenny est descendue du véhicule en passant par l'avant illico presto et a tout juste eu le temps de se glisser par la portière avant que je ne la referme, pas décidée à rester enfermée dans la voiture. Plutôt cabocharde elle aussi dans son genre !
Le ton montre entre les deux. Je débarque alors que tu lances très fière de toi un argument de poids face au type alors que tu me désignes en me voyant arriver :

« Il ne va pas être content du tout. »

Puis tu te dégages de la prise du type pour te précipiter vers moi dans un élan un brin théâtrale, t'écriant :

« Mon sauveuuuuuur ! »

Tu trébuches et me tombes alors littéralement dans les bras alors que je te rattrape de justesse en esquissant un pas en avant.

- Bordel Mila ... soupirais-je sur un ton malgré tout teinté d'amusement face à la façon dont tu as bien failli te manger le trottoir.

« Tu es venu avec ton bus magique ? »

- Hep ... te signifiais comme une façon de t'intimer le silence et d’arrêter une seconde tes conneries. Puis tu te retournes vers le type.

« Je ne le connais pas celui là, il est juste grave lourd doublé d'une mocheté hors du commun. »

- Je plussoie ... fis-je par rapport au côté mocheté, en dévisageant le mec, à demi railleur mais aussi à demi prêt à lui rentrer dans le lard.

« Je connais ce regard, mais non, on ne sort pas les gros bras on reste sageeeeeeeee ! »

Je retourne mon regard vers toi et esquisse un léger sourire. Ok ok t'as gagné ... . Je claque alors des doigts dans un geste qui signifie "Tu dégages !", en direction de l'entrée de la boite, comme je m'adresserais à un clebs pour lui dire de rentrer illico. Lenny se tient à mes pieds, calme mais toutefois menaçante. C’est certainement ce qui y fait réfléchir le type à deux fois. Ce dernier ne se faisant visiblement pas prier pour regagner l'intérieur.

- Bon allez, on remballe ! te signifiais-je en te soutenant pour te guider jusqu'à la voiture. Et pas de misères ! t'avertis-je alors que je m'attends à ce que tu m'en joues une ou deux en chemin vu ton état.

Tu peux être une vraie pile quand tu t'es torchée à ce point la gueule. Ça dénote tellement de ton attitude habituelle. C'est drôle comme j'aime ces deux facettes de toi. En même temps, on se connait depuis mômes. J'ai su t'apprivoiser depuis le temps, ma carne ! Enfin pas toujours en fait, mais soit. Tandis que je cherche à te faire grimper dans le véhicule, je songe à ces amies avec lesquelles tu es venue d'après tes dires. Mais rien à carrer. Qu'elles aillent se faire mettre si elles n'ont même pas été foutues de garder un œil sur toi. Je ne prendrais pas la peine de chercher après elles et de les prévenir au final. Pis le côté serviable, il a des limites ma belle. Pour toi ok, les autres, peu importe.


© Chieuze


_________________
Life sucks without you.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/07/2016
›› Commérages : 257
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Megan Fucking Hot Fox
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ i know when i need you, you're still here (sasha) ✻ ( Mer 19 Oct - 23:23 )



✻ ✻ ✻
i wanna live with you even when we're ghosts
cause you were always there for me when i needed you most.

Mila a pour habitude de boire de l'alcool à une fréquence régulière. Le vin est une passion pour elle, voire presque un équivalent à de l'eau de source. La brune boit quotidiennement un verre de vin, pour son bien-être, pour son plaisir et parce qu'il parait que c'est bon pour la santé. Mais en plus de ça, occasionnellement la brune boit souvent en dehors des repas et lorsqu'elle est avec ses amis. Il y a toujours une bonne occasion pour faire la fête et boire plus qu'il ne le faudrait : une naissance, un mariage, une promotion, un chagrin d'amour et ici un enterrement de vie de jeune fille. Autant dire que Mila connait son corps et les répercutions de l'alcool sur celui-ci. Or, Mila est obligée de constater que quelque chose ne va pas quand elle sent son corps totalement faiblir, comme si elle avait déjà bu plus d'une douzaine de bouteille. Incapable de faire le moindre effort, Mila trouve quand même du courage pour appeler Sasha afin qu'il vienne voler à son secours. Il devait certainement dormir vu son timbre de voix au téléphone, mais Mila peut toujours compter sur lui et elle est heureuse de savoir qu'il va venir la récupérer dans cet endroit paumé, ce club échangiste. La brune n'a plus qu'à attendre sagement son meilleur ami. C'est tout du moins ce qu'elle avait prévu. Ce qu'elle n'avait pas prévu c'est qu'on vienne la draguer d'une façon lourde et maladroite. Puis rappelons que Mila n'est plus sur le marché, elle est en couple avec Raphaël depuis quelques mois et soulignons le fait qu'elle sorte aussi avec Jeremy. Bref, la brune n'a pas de place pour une troisième relation, ce n'est absolument pas gérable. Bon il va lui lâcher la grappe ou quoi ? Bien heureusement que Sasha arrive au même instant, une minute de plus, elle passait à la casserole. Contente de voir son brun, Mila ne tarde pas à lui atterrir dans les bras. « Bordel Mila ... » « Oups, je n'avais pas vu la marche ! » Il fait trop noir et le trottoir n'est pas à sa hauteur. Elle en tout cas, ça la fait mourir de rire. « Hep ... » Mais ... Mila elle a besoin de parler, elle n'a pas eut son quotas de mot de la journée ... La brune affiche même une petite mine, comme si elle venait de se faire réprimander par un parent. Sauf que cet instant, ne dure justement un instant. Maintenant qu'elle est dans les bras de Sasha, la brune se sent en position de puissance et n'hésite pas à faire comprendre au lourdingue, qu'il est moche. « Je plussoie ... » « Ah ! Enfin quelqu'un qui va dans mon sens. » C'est pour cette raison qu'elle aime Sasha, il a toujours les mots juste qui font chaud au cœur. « Je pensais que ma vision me jouer des trucs, merci de me faire savoir que je ne suis pas encore folle. » Si d'habitude l'alcool a pour but de rendre les gens plus beaux, lui ça n'était absolument pas son cas. Mila comprend très vite à travers le regard de Sasha qu'il est presque furieux. Non, ce soir on ne se bat pas on reste sage ! Oh, Sasha ne rouspète même pas ? Oh mais parfait ! Le guignol s'en va pour les laisser en tête à tête, enfin pas réellement, Lenny est aussi de la partie. « Coucou toi ! » Dit-elle en adressant un signe de main à la chienne. Oui, elle va lui répondre, on y croit. « Bon allez, on remballe ! » Et on va où comme ça ? Jusqu'à la voiture tout là-bas ? Mais c'est trop loin ... « Pooooorte moi, je vais tomber ... » Et se ramasser par terre entre une fois. La brune tend les bras en l'air, avant de se sentir soulever du sol. C'est magique, elle vole. « Et pas de misères ! » Ça c'est une menace de faut niveau. « Très bien mon capitaine ! » Dit-elle en faisant le  signe de main approprier à cette réplique. « Tu ne veux pas me raconter une histoire avant qu'on arrive à la voiture ? » Il était une fois dans la fôret lointaine, lointaine ... Non ? « Tu n'es pas drôôôôôle ! » Mais, Mila ne va pas se plaindre, elle est en vie, en un seul morceau et elle vient de trouver place à l'avant de la voiture de Sasha. Elle a même l'impression d'être une princesse. « Je comprend maintenant comment la terre tourne. » Sa tête va lui donner le tournis à force. Mila tient sa tête entre ses mains, comme si elle voulait atténuer les effets de l'alcool. « Bon mon coco, tu ne roules pas vite, sinon je vais refaire la tapisserie de ta voiture. » Ou moquette, elle ne connait pas réellement les termes adéquat dans ce genre de situation. « Conseil de moi à toi, cet endroit craint, je ne te conseille pas de faire de l'échangisme là-dedans. » C'est pas un établissement pour Mila, elle est trop saine d'esprit pour ça. L'endroit n'était pas sain. « Tu as déjà testé de l'échangisme toi ? Avec Gina peut-être, j'en sais rien. » Quoi simple question, Mila c'est une femme curieuse, encore plus quand elle est sous l'effet de l'alcool. « D'ailleurs, tu as eut des nouvelles d'elle dernièrement ? » Autant faire la conversation, Mila savait très bien que la route allait être très longue ...

_________________
help, i have done it again i have been here many times before. hurt, myself again today and the worst part is there's no one else to blame. be my friend, hold me, wrap me up, unfold me. i am small, i'm needy, warm me up and breathe me.
Revenir en haut Aller en bas
Life sucks without you

❝ Family don't end with blood ❞
Life sucks without you
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 751
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Samuel ₪ Draven ₪ Axel
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ i know when i need you, you're still here (sasha) ✻ ( Jeu 20 Oct - 11:36 )

Mila & Sasha

« I know when I need you, you're still here. »

 


- Sérieusement, il faut que je te porte ? fis-je mine d'être exaspéré. Mais il réside un certain amusement malgré tout dans mes propos et je te soulève alors entre mes bras non sans tenter de dissimuler ce petit sourire en coin qui me trahis. Ce que t'es choute comme ça, l'air fin heureuse de pouvoir être transportée comme une princesse jusqu'à la voiture. Tu me tires malgré moi un doux rire mais je t'avertis toutefois :

« Et pas de misères ! »

« Très bien mon capitaine ! »

Tu accompagnes tes propos d'un signe de salut militaire.

« Tu ne veux pas me raconter une histoire avant qu'on arrive à la voiture ? »

- Humpf ?!

Ouais c'est une drôle de réflexion pas vrai ? On dirait que j’ai manqué à moitié de m'étouffer sous la surprise. Ma réaction traduite par ce soupir amusé autant que réticent m'amuse d'ailleurs beaucoup.

« Tu n'es pas drôôôôôle ! »

- T'es pas drôle Sasha !!! Rends-moi mon nounours Sasha !! minaudais-je en t'imitant alors que je fais référence à l'époque où tu râlais tout le temps après moi, lorsque nous étions tout mômes.

Un instant plus tard, je t'installe alors côté passager et tandis que je rejoins l'autre côté, je t'entends souligner ce qui révèle la manifestation d'un léger tournis. Tu plonges d'ailleurs une seconde la tête entre tes mains puis m'avertis :

« Bon mon coco, tu ne roules pas vite, sinon je vais refaire la tapisserie de ta voiture. »

- Moi qui voulais à tout prix éviter d'évoquer cette possibilité ... .

En tout cas, ça va de soi. Je démarre alors et abaisse la vitre de ton côté au cas où. Puis l'air frais te fera sans aucun doute du bien en roulant.

« Conseil de moi à toi, cet endroit craint, je ne te conseille pas de faire de l'échangisme là-dedans. Tu as déjà testé de l'échangisme toi ? Avec Gina peut-être, j'en sais rien. »

- Nope chérie. D'ailleurs, explique-moi un peu d'ailleurs qu'est-ce qui vous a pris d'aller vous fourrer là-dedans ?!

Je réalise le double sens de mes propos et me met à rire, une main sur le volant, l'autre à demi fermée contre ma bouche.

- Hum ... en espérant que tu n'aies pas été jusque là ... m'amusais-je grandement.

Autant en rire, pas vrai ?!

« D'ailleurs, tu as eu des nouvelles d'elle dernièrement ? » parles-tu en revenant sur Gina.

Mon visage se ferme. Sujet à éviter. Aussi, à mon tour d'esquiver !

- J'en reviens pas que t'aies été assez nouille pour pas surveiller ton verre. Tu crois réellement qu'on te l'a drogué ?

Pour l'instant, tu as juste les symptômes d'une fille fin ivre. D'après ce que j'en sais, les effets de ce genre de drogue s'il s'agit bien de celle dont il ne peut que forcément s'agir, les effets sont bien plus violents et tu ne saurais vraisemblablement plus tenir une conversation ni marcher ou encore rester vraiment éveillée si c'était de ça dont il était question. Je ne sais toutefois combien de temps ça peut mettre à avoir de l'effet mais c'est censé être plutôt rapide dans le genre. Si j'en crois le temps passé entre ton appel ou du moins un peu avant et mon arrivée, ça me parait douteux. Peut-être y as-tu cru en forçant trop sur la boisson et en commençant à te sentir mal. J'en sais foutre rien au final. Le principal est que tu vas rentrer à bon port. Je me demande toutefois si je te ramène à la maison ou si je te redépose chez toi. Question que je te pose alors.



© Chieuze

  

_________________
Life sucks without you.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/07/2016
›› Commérages : 257
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Megan Fucking Hot Fox
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ i know when i need you, you're still here (sasha) ✻ ( Mer 2 Nov - 17:55 )



✻ ✻ ✻
i wanna live with you even when we're ghosts
cause you were always there for me when i needed you most.

« Sérieusement, il faut que je te porte ? » Il pose réellement cette question ? Il pense réellement que Mila âgée de trente ans va marcher sur ses jambes jusqu'à sa voiture ? Oh, oh, oh c'est très mal connaitre la brune, Mila en serait presque déçue d'un coup. Ce soir, elle a besoin d'être traitée comme une princesse. Donc désolé Sasha, mais il va falloir céder à ce caprice sinon il est possible que dans trois heures ils soient toujours devant cet établissement peu recommandable. « J'ai une tête à rigoler ? » Dit-elle en essayant de se tenir droite, sans le quitter des yeux. Très bien, la brune tend les bras et se sent quitter le sol pour finir dans les bras de Sasha. Elle en profite pour toucher le bras de Sasha, avant de se mettre à rire. « AH bah je vois qu'on s'est remit à la muscu ! » Ou alors c'est le résultat du célibat et donc de la branlette. A méditer ! L'alcool donne vraiment des idées loufoques à Mila, oui c'est plus sage de mettre ça sur la boisson. En parlant de sagesse, la brune a promit à son sauveur de se tenir à carreau. Jusqu'à quand ? Hum ... C'est trop dur à savoir ... Mila essaye même d'amadouer Sasha en lui quémandant une histoire. Elle l’entraîne pour plus tard. « T'es pas drôle Sasha !!! Rends-moi mon nounours Sasha !! » La bouche de la brune forme un grand rond. Elle s'offusque presque. Pour la peine, elle claque sa main sur le bras de Sasha. Ça n'avait rien de violent, même une mouche n'aurait rien sentit. « Comment que t'es fourbe ! Pour ma défense, j'étais jeune et insouciante, puis tu abusais un peu trop de ma générosité !» Ce pauvre doudou, il lui manque d'ailleurs. « Avoue tu étais jaloux de mon doudou, tu voulais le même ! » Mila n'aurait absolument pas fait une bonne inspectrice dans les forces de l'ordre. Elle et la déduction ça faisait deux voire même trois ... Bon, bon trêve de plaisanterie. Le doudou, il reste sagement à sa place tandis que Mila, elle, prend place dans la voiture de Sasha. Elle prévient le chauffeur que ça ne tourne pas rond dans sa tête, donc qu'il y a une chance sur deux qu'elle retapisse sa voiture. « Moi qui voulais à tout prix éviter d'évoquer cette possibilité ... » C'est raté. « Promis, je suis propre. Si j'ai envie de vomir, je te fais signe pour t'arrêter. » Ils ont besoin d'un nom de code pour cette possibilité ? Ou un geste de main suffit ? Oh Sasha est un homme intelligent, il lui ouvre la fenêtre. La sensation de l'air frais sur son visage lui fait un bien fou, ça lui remettra les idées claires. « Nope chérie. D'ailleurs, explique-moi un peu d'ailleurs qu'est-ce qui vous a pris d'aller vous fourrer là-dedans ?! » Il veut la version courte ou la version longue ? « Alors, alors ! La semaine prochaine c'est le mariage d'une amie, donc aujourd'hui avait lieu l'EVJF de la mariée. Tout est la faute de la demoiselle d'honneur, c'était son idée cet endroit. Elle a du croire que c'était une boite de nuit ... » Ou alors, elle était réellement au courant que c'était un club échangisme et qu'elle avait juste envie de se faire troncher. « Et personne n'a rien fourré chez moi !! » Ce soir, Mila a été chaste et innocente. « Hum ... en espérant que tu n'aies pas été jusque là ... » Cet homme la taquine un peu trop ce soir et il profite de ces faiblesses, c'est lâche ! Mila pousse un long soupire pour la peine, voilà c'était cadeau ! « J'en reviens pas que t'aies été assez nouille pour pas surveiller ton verre. Tu crois réellement qu'on te l'a drogué ? » Cette question mérite longue réflexion, seulement Sasha lui demande de trop réfléchir et actuellement ça n'est absolument pas dans ses cordes. « Je pense ... » Du moins, pour elle ça coule de source. « ENFIN JSP ! Tu me demandes de trop réfléchir chaton ! Je peux te dire par contre que j'ai faim ! » Mila ignore totalement l'heure qu'il peut être, mais elle serait capable de manger un éléphant. Ou a défaut d'un éléphant des frites avec une tonne de sel, mais ce n'était peut-être pas une bonne idée d'autant plus qu'elle a des envies de vomir. « MAIS ! Sash' je crois que j'ai fumée une cigarette magique ce soir ! » Ceci expliquerait un tas de choses ! C'était le moment révélation by Mila, trente ans plus tard. « Chez toi, chez moi, dit comme ça, ça sonne drôlement sexuel. » Sauf qu'il n'a jamais été questions de sexe entre eux et que ça convient totalement à la brune. De toute façon, ce soir qu'importe l'homme, la brune aurait été incapable de chevaucher quelqu'un. « Tu m'offres le petit-déjeuner ? » Bah quoi ? Mila veut être traiter comme une princesse, donc tout dépend de sa réponse.

_________________
help, i have done it again i have been here many times before. hurt, myself again today and the worst part is there's no one else to blame. be my friend, hold me, wrap me up, unfold me. i am small, i'm needy, warm me up and breathe me.
Revenir en haut Aller en bas
Life sucks without you

❝ Family don't end with blood ❞
Life sucks without you
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 751
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Samuel ₪ Draven ₪ Axel
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ i know when i need you, you're still here (sasha) ✻ ( Jeu 3 Nov - 16:45 )

Mila & Sasha

« I know when I need you, you're still here. »

Tu m'expliques que vous avez atterri dans cet endroit pour fêter l'enterrement de vie de jeune fille d'une amie. Bon sang, ce que je peux avoir horreur de ça ... même ceux pour les mecs. C'est ridicule et complètement crétin ce genre de soirées. Enfin j'entends par là celles qui sont vraiment à thèmes en mode chippendeals et gloussements de poules en chaleur. Pareillement pour les mecs qui foncent dans des boites de strip. Pour ma part, j'avais été forcé de fêter ça sous la pression d'Anton et Eliott. Mais pour moi, c'était sans regrets que je m'apprêtais à entamer cette vie à deux avec Gina et à part se faire plaisir autour d'une bonne bouteille dans un bar sobre et chic, rien n'aurait autrement pu susciter mon intérêt.

« Et personne n'a rien fourré chez moi !! » lâches-tu soudain en rapport avec ma réplique précédente.

Je ne peux me retenir de pouffer de rire. Ça c’est comme ta réplique plus tôt sur mes bras musclés. Je n'ai pas cherché à te contredire mais j'ai eu une envie furieuse de te balancer que c'était plutôt le résultat de la branlette. A croire que je suis trop fatiguée pour balancer autant de conneries que d'habitude. Et ouais, sans doute un peu en effet. Il me tardera de retrouver mon lit une fois de retour à la maison. Mais ça c'est sans compter sur tes fringales de femme pas enceinte, un peu plus tard lorsque tu demandes à ce qu'on se trouve un café pour prendre le petit dej.

« Chez toi, chez moi, dit comme ça, ça sonne drôlement sexuel. »

- Tu oublies.

« Tu m'offres le petit-déjeuner ? »

- A part des diners de routiers ouverts super tard, je vois pas, "chérie". Mais soit, trouvons ça maintenant que tu as réveillé mon estomac. T'as toujours su me prendre par les sentiments, vieille saloperie ! plaisantais-je.

C’est ainsi qu'on échoue dans un diner en bord de route, aux néons criards rose, jaunes et bleus qui sont suffisant pour nous défoncer les yeux mais pas assez pour éclairer vraiment plus loin que le parking et nous éviter de nous tordre les pieds dans des nids de poule.
Nous nous installons dans un coin au fond côté vitre. Les banquettes sont confortables, je m'y pose, étalant mes jambes le long de cette dernière en prenant appuie de mon dos contre la vitre, un bras courant sur le haut de la banquette tandis que tu t'installes sur celle d'en face. Une serveuse débarque et je te fais signe.

- Ce sera quoi, p'tit chat ?

Puis je passe commande à mon tour. Une crêpe et un café. Mon regard s'égare sur la salle. Je suis déjà venu ici avec Gina au retour d'une soirée merveilleuse en sa compagnie à quelques kilomètres d'ici. Elle et moi étions inséparables. Nous étions là, deux ou trois tables plus loin, Gina blottie tout contre moi. On était fou amoureux, complètement accro. Le pire, c’est que ça remonte à désormais un peu plus d'un an. Mon regard se teinte de cette lueur de désespoir ou de mélancolie. On aurait du s'arrêter ailleurs ... en même temps, va trouver un endroit où elle et moi ne nous soyons pas arrêtés que ce soit en ville ou aux environs.


© Chieuze


_________________
Life sucks without you.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/07/2016
›› Commérages : 257
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Megan Fucking Hot Fox
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ i know when i need you, you're still here (sasha) ✻ ( Mer 9 Nov - 19:41 )



✻ ✻ ✻
i wanna live with you even when we're ghosts
cause you were always there for me when i needed you most.

La prochaine fois qu'on lui propose un EVJF, Mila y réfléchira à deux fois. Parce que finir dans un club échangiste ce n'était pas l'une des choses qu'elle voulait absolument faire dans sa vie. Déjà que Sasha se moque d'elle, quand elle va raconter ça à Sarah, elle va en tomber à la renverse et se foutre d'elle aussi. Ou peut-être, être jalouse de ne pas y avoir été invitée pour rire en sa compagnie. Ca lui fait d'ailleurs penser que Noël approche dangereusement et qu'elle n'a pas encore d'idée de cadeaux pour sa meilleure amie ... Dans le pire des cas, si elle vient à rompre d'ici là avec Alec,  ce qu'elle ne lui souhaite pas, Mila lui offrira bénévolement un chippendale.Ils doivent avoir ce genre de contact dans ce genre d'établissement. Mais que Sasha se rassure personne n'est passé sous le corps de Mila ce soir et personne n'a rien fourré dans son vagin, jusqu'à preuve du contraire ! « Tu es vil ce soir Fitzsimmons, tu ne fais que te moquer de moi ! » Elle croise les bras contre sa poitrine, tourne la tête de l'autre côté. Oui elle va tout raconter à sa maman et il va se faire gronder. Non elle se contentera de se plaindre deux seconde à Jeremy la prochaine fois qu'elle le verra. « Tu oublies. » Mais elle n'a rien dit ! Juste que ça sonnait drôlement sexuel ! Puis elle sait très bien que Sasha et il doit très bien le savoir que jamais ô grand jamais, il ne se passera quelque chose entre eux. Ça serait comme de l'inceste ! « Mollo l'asticot ! » Et non, elle ne fait absolument pas référence à l'entrejambe de Sasha ! « A part des diners de routiers ouverts super tard, je vois pas, "chérie". Mais soit, trouvons ça maintenant que tu as réveillé mon estomac. T'as toujours su me prendre par les sentiments, vieille saloperie ! » Mila sait parler aux hommes et encore plus aux membres de famille et à son meilleur ami. « Ouai enfin fait gaffe mon chou, je trouve que tu as pris un beau de bide depuis la dernière fois non ? Tu nous attend un bébé ou quoi ? » Ça se voit que Gina n'est plus là pour lui préparer des bons petits plats. « Va falloir se remettre au sport sérieusement. » Dit-elle avant de se mettre à pouffer de rire au vu de la tête de Sasha. « Ça va je te charrie ! Mais un peu de sport, ne te ferait pas de mal ! » Le couple d'amis débarque donc dans un établissement encore ouvert à cette heure-ci. Le serveur ou la serveuse va les maudire, ça c'est même certain ! Est-ce qu'elle va réussir à se lever ? Hum verdict dans 3, 2, 1 ! « J'arrive à marcher toute seule ! » C'est une victoire pour Mila Matthews. Elle est toute fière et elle sautille même sur place. Puisque Sasha ne va pas assez vite, la brune lui harponne le bras et le tire vers l'intérieur où il fait meilleur. Ils s'installent dans l'un des coins, cette odeur de café donne déjà faim à la brune. « Ce sera quoi, p'tit chat ? » Mila y réfléchir deux secondes avant de prendre la parole. « Une gaufre, des œufs du bacon et un café bien chaud ! » Quoi ? Elle a faim ! C'est un petit gabarit mais elle mange bien cette petite, du moins quand elle a bu encore plus. « Une crêpe et un café. » Bon, elle va passer pour une morfale à côté de Sasha, tout va bien ! La brune adresse un sourire à la serveuse avant qu'elle ne parte. « T'es déjà venu ici ? » Parce qu'elle, elle n'y a jamais mit les pieds et n'en avait même pas connaissance. « Je sais pas t'a l'air ... nostalgique ... » Du moins c'est ce qui lui laisse paraitre. « Et c'est mal d'éviter mes questions, j'ai oubliée ce que j'ai dis sur Gina ... » Il a eut des nouvelles ou pas ? C'est pas sorcier ... Puis Mila ne va pas le manger et certainement pas le juger. Mais c'est un putain d'homme et parler à cœur ouvert n'est pas simple tous les jours.

_________________
help, i have done it again i have been here many times before. hurt, myself again today and the worst part is there's no one else to blame. be my friend, hold me, wrap me up, unfold me. i am small, i'm needy, warm me up and breathe me.
Revenir en haut Aller en bas
Life sucks without you

❝ Family don't end with blood ❞
Life sucks without you
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 751
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Samuel ₪ Draven ₪ Axel
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ i know when i need you, you're still here (sasha) ✻ ( Jeu 24 Nov - 14:17 )

Mila & Sasha

« I know when I need you, you're still here. »



« T'es déjà venu ici ? Je sais pas t'a l'air ... nostalgique ... »

Je me passe un instant le visage entre les mains. Tu n'as pas manqué de remarquer mon regard s'égarer sur la salle avec cet air nostalgique. Je laisse échapper un long soupir sans équivoque.

- Ouais, avec Gina.

Tu râles d'ailleurs après moi quant au fait que plus tôt lorsque nous étions sur la route, j'ai esquivé tes questions à son propos.

- Tu sais pertinemment que je ne veux pas en parler, soupirais-je en appuyant ma tête entre mes bras, à demi étalé sur la table, comme accablé par tout le poids de ce qui me bouffe par rapport à ça. Parler d'elle ne résoudra rien, ni ne me soulagera.

Je tape des mains sur la table comme pour me reprendre et me redresse alors. La crêpe arrive accompagnée de son café. Je regarde ce que tu as pris d'un air gourmand et je me dis que j'aurais sans doute du commander la même chose finalement. Mais plutôt que d'interpeller la serveuse, je commence à piocher dans ton assiette comme un voleur.

- Dépêche-toi de bouffer si tu veux pas que je vide ton assiette ! te menaçais-je d'un air taquin alors que je cherche à me changer les idées par mes taquineries.

Manger me refile à nouveau un coup de pompe. J'ai hâte de retrouver mon lit et je crois que si tu n'étais pas dans cet état, je t'aurais tout simplement refilé le volant. Je jette un œil à l'extérieure en direction de l'endroit où la voiture est garée. Je vois la bouille de Lenny qui semble attendre en position assise. Je n'aime pas la laisser dans le véhicule comme ça. Si on s'attarde un peu, j'irais sans doute faire une pause clope dehors pour la sortir.



© Chieuze


_________________
Life sucks without you.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: ✻ i know when i need you, you're still here (sasha) ✻ ( Aujourd'hui à 20:45 )

Revenir en haut Aller en bas

✻ i know when i need you, you're still here (sasha)

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération