n°52 - les neurones à l'envers (MATHAN)

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 08/10/2016
›› Commérages : 21
›› Pseudo : Australia (mathilde)
›› Célébrité : Alycia Debnam-Carey
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

n°52 - les neurones à l'envers (MATHAN) ✻ ( Lun 10 Oct - 1:14 )


Les neurones à l'envers (FB)
feat Mathias & Regan


C'était un soir d'été où Regan était seule dans son appartement en train de regarder l'une de ses séries favorites tout en buvant une bière et en mangeant du pop-corn. Une soirée de gras, de larve. Elle n'avait pas voulu suivre le reste de sa colloc à une soirée. Une soirée qui s'avérait être des plus barbantes. Elle n'avait pas non plus tenue à faire un casse, trop dans les vapes. Elle s'était contentée de mettre un vieux pull et un short. C'était une soirée à faire pitié, mais pour une fois elle s'en foutait. Elle avait la paix, et n'avait pas besoin de rendre de compte. Dans le noir, elle buvait sa bière tranquillement, le saladier de sucrerie entre les jambes. Elle veillait tard, espérant pouvoir terminer sa série, et se mettre à jour. Elle sentait bien que la fatigue commençait à prendre le dessus, mais elle essayait de maintenir ses yeux ouverts. À moitié concentré sur ce qui passait à la télé, un bruit au niveau de l'entrée attirait son attention. Tournant la tête vers la porte d'entrée, elle se demandait qui était trop bourrée pour avoir des difficultés à rentrer. Pouffant rapidement de rire, elle s'était levée et avait posé ses affaires sur la table basse qui se trouvait juste devant elle. Il n'était pas assez tard pour rentrer de soirée, mais une chose était certaine la personne ne voyait plus clair. « Dis donc, j'en connais une qui a trop ... » En ouvrant la porte elle s'était interrompue voyant qu'elle s'était trompée de personne. D'ailleurs, elle ne comprenait pas ce que la personne faisait ici. Elle fronçait des sourcils ne comprenant pas ce qu'il se passait. « Euh … Mathias qu'est-ce que tu fous-là ? » C'était vraiment étrange comme situation. Elle voyait son voisin dans un piteux état, c'était même assez gênant comme situation. La porte entre ouverte Regan regardait autour d'elle s'il était seul. Personne aux environs. Elle ne comprenait pas ce qui se passait, et encore moins pourquoi son voisin voulait entrer chez elle dans un état d'ivresse absolu à une heure aussi tardive. Il n'était jamais venu chez elle, alors pourquoi il ressentait le besoin ce soir-là. « Ne me dis pas que tu as besoin d'aide pour vomir. Ce n'est pas vraiment mon délire ce genre de plan. » Le frais entrait dans la pièce principale alors que Regan attendait que le beau brun lui réponde. Elle croisait les bras sur sa poitrine tout en le regardant.

_________________
un quasi renouveau
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/06/2016
›› Commérages : 247
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Matthew cutie Daddario
›› Schizophrénie : Cameron Thomson (Dylan Obrien), Joyce Hamilton (Selena Gomez), Shane Hollister (Jack Falahee), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: n°52 - les neurones à l'envers (MATHAN) ✻ ( Mer 12 Oct - 11:40 )



Les neurones à l'envers
REGAN is in da place

Matthias à la tête qui tourne. Il ne se souvient plus réellement du pourquoi du comment il se retrouve avec une dizaine de shots remplis devant lui, et la même chose sur sa gauche, mais vide. Un pari ... Oui ! Voila. C'est partie d'un pari débile. Celui qui tomberaient le premier à terre à force de s'enfiler plusieurs centilitres de vodka pure. Très bien. Un. Deux. Cinq. Son foie commence légèrement à faire ses à entrevoies, mais l'italien tient bon. Il ne peut pas perdre. Ce n'est même pas envisageable. Alors, il continue jusqu’à ce que son cerveau ne soit plus capable de se souvenir des détails les plus insignifiants. Il finit d’ailleurs rapidement aux toilettes de ce bar, nettoyant du mieux qu’il peut le trop plein. Mais Matthias se rend bien vite compte qu’il ferait mieux de s’allonger dans son lit et de dormir. L’italien est même assez fou pour reprendre sa voiture pour revenir dans son quartier. Que tout le monde se cache, il est un véritable danger. C’est même étonnant qu’aucun policier ne l’ait arrêté ou qu’il soit arrivé vivant jusqu’au parking. Muni de sa clé, il cherche la porte d’entrée. Il se concentre du mieux qu’il peut pour ne pas faire du bruit, allant même jusqu’a se donner plusieurs baffe pour remettre son esprit en place. Ô miracle, la porte vient de s’ouvrir. « Dis donc, j'en connais une qui a trop ... » Urhm. Cette voix féminine ne correspond pas à celle de sa jumelle, ni à la soeur d’Oswin. « Ch’ui un gars. » A défaut de savoir qui se trouvait devant lui, le jeune homme prévenir qu’il n’a pas une chatte entre les jambes. Et heureusement ! « Euh … Mathias qu'est-ce que tu fous-là ? » Mais ! C’est bien une personne curieuse. Matthias relève la tête pour tomber sur une Regan, un poil trop sexy à ses yeux. « J’aimerais ... » Matthias se stoppe pour poser une main sur sa tête. Nom d’un spaghetti, ça tourne. « Rentrer dans mi casa. » Oui, un italien bourré, ça parle sa langue natale. « Ne me dis pas que tu as besoin d'aide pour vomir. Ce n'est pas vraiment mon délire ce genre de plan. » Non. Non. « T’as pas de la glaaace ? » Si elle lui répond oui, il l’embrasse d’amour et de bonheur. D’ailleurs, en parlant de glace, il a l’impression que son corps est en ébullition. « J’dois faire pipi. Je peux ? » Oui ? Non ? La décision est trop longue à son goût alors il pousse un peu Regan sur le côté pour chercher les toilettes. Malheureusement, il n’arrive pas à tenir correctement sur ces deux pieds et la lumière n’étends pas allumée, il emporte la brunette avec lui dans le canapé. « Oups. » Et il éclate de rire comme un bébé de cinq mois, amusé par un rien du tout.

_________________
KEEP FIGHTING
Men are complicated, we all know that I wanted it bad but there were so many red flags. Now another one bites the dust, yeah let's be clear, I'll trust no one. You did not break me I'm still fighting for peace. I've got thick skin and an elastic heart.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 08/10/2016
›› Commérages : 21
›› Pseudo : Australia (mathilde)
›› Célébrité : Alycia Debnam-Carey
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: n°52 - les neurones à l'envers (MATHAN) ✻ ( Ven 21 Oct - 21:16 )


Regan ne comprenait pas vraiment ce qui était en train de se passer sous ses yeux. Jamais on était venu chez elle dans un tel état, et encore moins en pensant être arrivé à bon port. Visiblement, Matthias s'était trompé, et avait atterri à la coloc. Ça montrait l'était de sobriété de l'italien. Tout en le toisant du regard Regan essayait de lui faire comprendre qu'il n'était pas chez lui, et qu'il ferait mieux de rebrousser chemin. Mais toute tentative s'avérait déjà être un échec, Regan n'allait pas insister pour lui faire comprendre, elle irait le remmener chez lui s'il le fallait. « Dommage, tu arrives trop tard, j'ai terminé le dernier pot. Tu peux rentrer chez toi maintenant. Je suis certaine que ton congélateur en est rempli. Allez ! » Mais, comme je le disais, c'est comme parler à un mur. Matthias en avait rien à secouer de ce que pouvait dire l'Anglaise. Il avait plein d'idées en tête, et ne savait pas ce qu'il voulait vraiment. Regan n'a jamais aimé voir les gens dans un état pareil. Elle trouve que c'est pitoyable comme situation, pire qu'un gosse. Elle s'apprêtait à le renvoyer bouler encore une fois, mais cette fois, il ne lui avait pas laissé le temps de poser un mot. Dans son élan, il emportait la brunette avec lui, tombant tous les deux sur le canapé, elle écrasé sous son poids comme une crêpe. Elle râlait, beaucoup même. « Putain tu fais chier le romain ! Dégage, t'es lourd ! » Elle avait tenté de l'enlever, mais il était bien trop lourd pour elle. Elle tapait des poings son torse afin qu'il arrête de rire comme un âne, et qu'il se relève enfin. Mais n'y faisait, il était pris d'un fou rire monumental. Elle ne comprenait pas vraiment ce qu'il y avait de bien marrant dans cette situation. Elle trouvait qu'au contraire c'était exaspérant, et qu'il devrait se faire tout petit, honteux de son attitude. C'était bien loin de ce qu'il pensait. À ce moment, elle s'était promise de ne jamais en arriver à ce stade. C'était du n'importe quoi, et elle aurait eu honte de son comportement. Commençant à ne plus vraiment pouvoir respirer sous un tel poids, elle continuait à le bousculer afin qu'il se dégage d'elle. Finalement, elle réussit à le faire tomber sur le côté. « T'abuses Matthias, vraiment. Crois-moi tu fais pitié dans cet état, on dirait un gosse de cinq ans. » Il était étalé sur son tapis de salon, et Regan ne manquait pas une miette de la situation. Elle se demandait pourquoi le sort s'acharnait sur elle, et qu'est-ce qu'elle avait bien pu faire pour mériter ça. Elle savait qu'elle avait fait bien des choses, que ce n'était pas une fille blanche. Mais elle se posait tout de même la question. « Tu te rends compte que tu es étalé comme une merde dans mon salon ? C'est grave quand même. » Elle s'était levée et avait allumé la lumière afin de voir plus clair. C'était dommage, il faisait encore plus de la peine une fois le visage baigné de clarté. « Vas pisser avant d'inonder mon tapis, et par pitié fais le assis, je n'ai pas envie de nettoyer après toi. »

_________________
un quasi renouveau
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/06/2016
›› Commérages : 247
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Matthew cutie Daddario
›› Schizophrénie : Cameron Thomson (Dylan Obrien), Joyce Hamilton (Selena Gomez), Shane Hollister (Jack Falahee), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: n°52 - les neurones à l'envers (MATHAN) ✻ ( Mer 26 Oct - 18:30 )



Les neurones à l'envers
REGAN is in da place

Pourquoi est-il bourré ? C’est vague. Il n’a plus réellement de souvenir et dans le fond, Matthias ne s’en soucis guère. Il s’est bien amusé. Il a réussi à conduire jusqu’a chez lui et le voilà devant sa porte à tenter de trouver cette foutu serrure qui semble être toujours en mouvement. Il est prêt à lui dire deux/trois mots quand la porte s’ouvre sur la belle Regan. Oh ! Coucou. Mais Matthias ne s’attarde pas. Il ne veut même pas savoir pourquoi elle est. Enfaite, si, il veut savoir, mais la question ne veut pas sortir de sa bouche. Par contre, il n’est pas contre une petite glace pour remettre ses pensées en ordre. « Dommage, tu arrives trop tard, j'ai terminé le dernier pot. Tu peux rentrer chez toi maintenant. Je suis certaine que ton congélateur en est rempli. Allez ! » Quoi ? L’italien fait les gros yeux. Il est même certain que les larmes commencent à montrer le bout de leur nez. « Plus de glace ... ? » Il va mourir. Concrètement, Matthias ne peut pas vivre, ni même survivre sans glace. « Fait que j’aille vérifier. » Il était presque certain d’en avoir acheter plusieurs pot avant hier. Regan ne peut pas avoir tout mangé. Si c’est le cas, il ne lui parlera plus jamais de la vie. On va le croire. sans vraiment savoir s’y prendre correctement, il entre dans la petite maison mais finit sa course sur le canapé. Outch. C’est rigolo comme jeu ça. Il risque même de se pisser dessus à ce tarif. « Putain tu fais chier le romain ! Dégage, t'es lourd ! » Le Romain ? Oh. C’est rigolo aussi ça. Deux fois plus amusé, il est incapable de se relever. Heureusement que Regan, après plusieurs essais, le fait tomber sur le sol. « Aïe. » Il s’est cogné la tête, le petit. « T'abuses Matthias, vraiment. Crois-moi tu fais pitié dans cet état, on dirait un gosse de cinq ans. » Rhhhhooo. « T’es pas ma mère. » Et donc, par conséquent, pas son gosse de cinq ans. La logique. « Tu te rends compte que tu es étalé comme une merde dans mon salon ? C'est grave quand même. » Comme une merde ? Meh. « C’est toi qui m’a foutu à terre, l’anglaise. » C’est tout de suite moins drôle que « le Romain » mais ça arrive quand même à amuser le brun. « Vas pisser avant d'inonder mon tapis, et par pitié fais le assis, je n'ai pas envie de nettoyer après toi. » Un sourire passe sur ses lèvres. « Je dois plus faire pipi ... » Eh ouais. Eh ouais. C’est un grand garçon le Di Lazio. « Fait chaud chez toi. » Ou alors, c’est qu’un simple effet secondaire. « Où c’est toi qui me rend toute chose. » Fort possible aussi. Il lève un sourcil en laissant son regard glisser sur le corps de la jeune femme. « Attends, je me met à mon aise pour que tu fasses de même. » En deux, trois mouvements, Matthias enlève sa veste en cuir et sa chemise. Il se sent tout de suite bien mieux. « Tu fais ta timide ? » c’est le comble là. « T’es entrain de me dire que tu es chez moi, à moitié à poil et que c’est pas une proposition ? » Matthias, il est perdu là. « Merda. Finalement, je dois faire pipi. »

_________________
KEEP FIGHTING
Men are complicated, we all know that I wanted it bad but there were so many red flags. Now another one bites the dust, yeah let's be clear, I'll trust no one. You did not break me I'm still fighting for peace. I've got thick skin and an elastic heart.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: n°52 - les neurones à l'envers (MATHAN) ✻ ( Aujourd'hui à 18:50 )

Revenir en haut Aller en bas

n°52 - les neurones à l'envers (MATHAN)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération