✻ do you want a cup of te(a)quila ? (aiden)

 :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 14/04/2015
›› Commérages : 1400
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Rebecca Beautiful Breeds
›› Schizophrénie : lissa valentine ✻ rachel campbell ✻ liv burrows ✻ riley emerson ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

✻ do you want a cup of te(a)quila ? (aiden) ✻ ( Dim 16 Oct - 20:15 )



✻ ✻ ✻
you don't have to say you're sorry or redeem yourself to me
i'm not asking for confessions , you don't even have to speak

Aujourd'hui, Ophelia est complice. Non pas de meurtre, mais plus d'une surprise. A la demande de Joshua, le mari de sa meilleure amie, Ophelia a eut pour mission d'occuper cette brune durant toute la journée, elle s'est même contrainte à aller faire les boutiques. Ce qui n'est absolument pas naturel quand on connait Ophelia. Franchement, elle aurait plutôt préférer courir 50 kilomètres que subir cette corvée. Mais Ophelia aime Joyce, autant qu'elle admire le couple qu'elle forme avec Joshua. Alors, elle s'est sacrifiée pour sa nation ! La médaille d'honneur, elle est où ? En plus d'avoir passer des heures et des heures dans les magasins avec Joyce à l'entendre lui dire que ce petit haut irait bien avec une jupe, un jean's, sans parler des chaussures ... Ophelia a en plus acceptée de prendre la place de sa meilleure amie, ce soir au Silverlake. Ce n'est que partie remise, de toute manière, Ophelia n'avait rien à faire ce soir. Depuis que Shane avait annulé leur soirée ensemble, il y a deux jours, Ophelia n'avait pas eut de nouvelle et ça lui fend presque le cœur, cet homme l’obsède un poil trop. A la place de Shane, Ophelia trouvera bien un autre homme pour passer sa soirée. Absolument pas. Ce n'est pas le genre de la brune de papillonner à droite et à gauche, puis son esprit ni même son corps ne désire autre chose en ce moment. C'est une femme sage ! Ophelia a beau essayer d'être en avance sur ses horaires, la brune n'est point surprise d'y croiser l'un des employés et pas n'importe lequel. « ELIOTT ! » Dit-elle en haussant la voix, tout en faisant le tour du comptoir pour l'enlacer et le couvrir de baisers. Oui, ça fait un peu trop longtemps qu'elle n'a pas été dans la même pièce qu'Eliott, ni à faire la même soirée que ça la rend presque toute chose. « J'ai pas rêver, c'était pas Joyce qui devait être là ce soir ? » Ophelia hoche la tête avec un bref sourire aux lèvres. « Exact, tu ne te fais pas encore vieux. » Pas encore, il est important de le souligner. « Mais dit le que tu n'es pas content de me voir. » Voyons s'il parvient à vexée la brune, ça serait une première. « Au contraire, j'ai quelques petits trucs à te dire d'ailleurs. » Okay ... De quoi veut-il vraiment parler avec la brune ? Il veut une augmentation ? Revoir ses horaires de son planning ? Plus de pourboires ? « Shane est en train de me rendre fou, alors s'il te plaît, la prochaine fois qu'il t'appelle, répond lui et accepte ce qu'il te demande ! » Même si c'est un plan à trois ? Hum ... Sur ce point, Ophelia ne cherchera pas midi à quatorze heures, ça sera non ! La demoiselle n'aime pas partager et faire l'amour à trois, elle est bien trop timide voire trop chaste pour ce genre de chose. « Euuuuuh ... » Eliott dépose ses mains sur les épaules de la jeune femme la fixant droit dans les yeux. « Tu n'as pas besoin de réfléchir, accepte juste, sinon je vais me tirer une balle et tu perdras ton meilleur barman. Joyce te tuera pour ça ! » Donc elle n'a pas vraiment le choix ... « Uniquement pour ta santé morale. » Et certainement parce qu'elle apprécie énormément Eliott également. « Il est si chiant que ça ? » Eliott pousse un long et profond soupire, ça veut tout dire ! Ophelia apprend donc que Shane, son actuel petit ami ou futur ou quelque chose y ressemblant semble être un client trop régulier de ce bar et que son meilleur ami est trop souvent obligé de le raccompagner chez lui ... On lui rappelle qui a rompu avec qui ? C'est pas sa faute, enfin si peut être ... mais elle aurait dû faire quoi ? Taire ses sentiments pendant 30 ans encore ? C'est pas le genre de chose que la brune aime garder pour elle. En fin de compte la parenthèse Shane est vite fermé, les deux collègues en venant à parler d'un tout autre sujet tout autant intéressant.

Les heures passent, les personnes défilent et Ophelia ne compte plus le nombre de mojitos qu'elle a pu servir, ni même de bières et encore moins de whisky coca. Toujours en train d'essuyer l'un des verres qu'elle a en main, la brune relève la tête à l'entente de son prénom. « Oui, c'est moi. » Cependant, l'homme en face d'elle ne lui dit absolument rien du tout. Il doit simplement avoir entendu Eliott l'appeler de cette façon. « Je vous sers quoi ? » Il n'est pas venu ici pour commander ? Ophelia arque un sourcil, c'est perturbant ça. Quoi il veut la draguer ? « Je suis désolé, je suis ... » Sauf qu'une fois en levant sa main, la brune se rappelle qu'elle n'est plus fiancée et qu'elle n'a malheureusement pas la bague de fiançailles qui a traîner à son doigt durant les deux dernières années. Si la brune avait réussit à s'en sortir avec cette excuse durant autant de temps, aujourd'hui il allait vraiment valoir qu'elle trouve une autre parade. Ceci dit, Shane n'est pas obligé de lui en offrir une. « ... rien. Laissez tomber. » Dit-elle en bafouillant. L'endroit est certes sombre, mais quand elle voit le visage du jeune homme celui-ci ne lui parait pas si inconnu que ça. « On s'est déjà vu quelque part non ? » Ophelia plisse légèrement les yeux tout en faisant fonctionner son cerveau à la recherche de cette information.

_________________

    if you're ready, heart is open i'll be waiting, come find me. if you're searching for forever i'll be waiting, come find me. i can see you, you're in the darkness blinding lights right where your heart is. iIf you're ready, heart is open i'll be waiting, come find me.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/09/2016
›› Commérages : 72
›› Pseudo : gat'
›› Célébrité : Richard Harmon
›› Schizophrénie : Une blonde, une brune et une rousse..
›› more about me

Re: ✻ do you want a cup of te(a)quila ? (aiden) ✻ ( Jeu 27 Oct - 1:26 )




Do you want a cup of te(a)quila ?


Comme chaque matin depuis qu'on habite ensemble, Cameron, Candice et moi, je n'ai même pas le temps d'ouvrir la porte de ma chambre qu'une Princesse me saute dans les bras. Bon, pas toujours puisque ça dépend de l'heure à laquelle je me réveille suivant mon emploi du temps au boulot, mais bref. On s'en fout un peu. Là, ce matin, c'est bien le cas. Baillant à m'en décrocher la mâchoire, une petite tête rousse finit par me sauter dessus alors que je referme la porte de ma chambre dans un geste assez laborieux. C'est ça que de n'avoir dormi que cinq pauvres et maigres heures. « Ah, Princesse. Tu commençais à me manquer. » Et oui, je ne l'ai pas vu depuis.. hier matin ! J'ai passé ma soirée et une bonne partie de la nuit à l'hôpital, donc je n'ai même pas été présent pour l'histoire du soir avant que le marchand de sable ne passe pour endormir le p'tit monstre. Bien entendu, je lui manque tout autant, enfin je crois. Surtout qu'en échange d'un gros câlin, elle m'offre un gros bisou sur ma joue droite tout baveux comme je les .. Non. Enfin, juste les siens alors, sinon je ne suis pas fan des bisous ventouses bien baveux. J'oublie un peu qu'elle n'a pas école. Ceci expliquant pourquoi elle est toujours à l'appartement malgré l'heure bien avancée de cette matinée. Et forcément, mon cher Chouchou ne tarde pas à pointer le bout de son p'tit nez à son tour. Il veut aussi un câlin ?

La journée se passe plutôt bien. Pas le choix, de toute façon. Pourquoi ? Simplement parce qu'aujourd'hui est LE jour où je la vois. Et comme chaque semaine, je vais rentrer chez moi avec une fleur qui finira dans ma chambre puisqu'elle n'ira dans les mains d'aucunes demoiselles. Comme quoi, un homme intrigué par une demoiselle est capable de n'importe quoi pour l'inviter -ou lui proposer, plutôt..- de prendre un verre. Pas un café, puisque cet arc-en-ciel décoloré n'aime pas ça. Leçon retenue. Donc voilà, je l'ai vu. Manque de chance pour moi, j'ai des choses à faire. Du coup, sa petite pause en ma charmante compagnie devra attendre une semaine de plus. Mais il est clair que juste l'apercevoir me rend.. je ne sais pas, mais je n'en ressors jamais vraiment comme le Aiden que je suis, pourtant. Une fleur sauvage, avec plein d'épines qui rendent son approche plus compliquée que pour d'autres. Mais, ça en vaut la peine de s'y piquer. En tout cas, je n'ai toujours pas balayé son visage de mes pensées alors que j'arrive chez mon frère. Ca fait longtemps que je ne l'ai pas vu -bon, ok.. Deux jours !-. Il n'a clairement pas le moral, pauvre bichon. Je sais que ce n'est pas que mon départ qui le met dans cet état.. Il y a autre chose aussi, c'est évident. Une femme. Brune. Au petit prénom d'Ophelia, bien entendu. Même si on ne se raconte pas tout, je suis suffisamment un fin observateur pour avoir déceler certaines choses au sujet de cette jeune femme et de mon frère. Et quoiqu'il en dise, il est clair qu'il est bien en manque de sa douce présence. Il n'y a qu'à voir le nombre de cadavres de bouteilles vides qui s'accumule !

Finalement, je ne peux pas vraiment m'attarder chez mon aîné. J'ai un anniversaire à fêter ce soir. Un ami de la fac. Je ne cache pas que ça ne me réjouit pas des masses d'y aller en solo, mais je vois mal Candice débarquer dans un bar. Ouais, je me la joue tonton protecteur avec elle. Tout beau et tout prêt à m'y rendre, je ne tarde plus à entrer dans le lieu déjà bien bondé. Mon regard s'égard sur quelques courbes, toutes féminines bien entendu, mais je me ressaisis rapidement jusqu'à m'avancer vers la table de cette joyeuse bande qui m'acclame à mon arrivée. « Décidément, personne ne peut se passer de moi aujourd'hui ! » que je leur lance joyeusement tout en claquant -virilement- certaines mains. On papote, tranquillement, jusqu'au moment où, franchement, je meurs de soif. Mon regard s'attarde vers le bar où une silhouette bien élancée à la chevelure brune me fait arquer un sourcil. Non, ce n'est pas une potentielle proie. Surtout que celle-là, c'est chasse gardée du frérot -et que je n'ai pas encore envie de mourir-. Finalement, j'en profite pour prétexter passer la commande d'une nouvelle tournée pour aller vers elle. Plissant les yeux, je la regarde attentivement. « Ophelia ? » La voilà qui stoppe son essuyage pour croiser mon regard. « Oui, c'est moi. » Une esquisse de sourire effleure mes lèvres. Comme quoi, je suis encore assez doué pour associer silhouette rapidement aperçue et prénom. La classe Hollister ! « Je vous sers quoi ? » Un frère heureux et qui se tient à distance d'une bouteille de 20 ans d'âge ? C'est possible ? Non, parce que bon. Il est quand même bien susceptible le frérot. « Une menthe à l'eau ? » Comment ça, ça fait rouiller ? « Non, plus sérieusement, je réfléchis. » Genre. En fait, je ne suis même pas allé vers elle pour réellement passer commande. Juste pour évoquer certaines choses. Brièvement. Un simple état des lieux, en gros. Et oui, je prends soin de mon ainé, moi. « Je suis désolé, je suis ... » Me voilà à me passer la main dans mes cheveux. Elle croit franchement que je suis en mode dragouille ? Je tiens à ma peau, je l'ai déjà dit dans ces quelques lignes ! Ok, elle est plutôt pas mal. Il faudrait être aveugle et fou pour ne pas le penser. Mais, non. Penchant ma tête sur le côté, je la regarde avec un léger sourire. Il ne manquerait pas quelque chose à sa main, là ? « ... rien. Laissez tomber. » Pourtant, je suis certain que Shane a déjà craqué sa super carte bancaire pour les beaux yeux de cette demoiselle. Même pour une bague. « Hey, du calme. » que je lui dis alors, à peine amusé en constatant qu'elle en bafouille presque. « Je ne fais pas partie de ces lourds qui draguent sans finesse. » Et oui, c'est tout un art. Il ne suffit pas d'interpeller quelqu'un pour jouer de ses charmes. « Puis même, je tiens à ma peau. » Un petit ajout nécessaire que je case avec un air à moitié sérieux, à moitié ironique. Shane serait bien capable de m'éventrer pour toucher à sa proie de prédilection. Même s'il ne se l'avoue pas. Quel con. « On s'est déjà vu quelque part non ? » Je finis par m'asseoir sur l'un des tabourets hauts face à elle. Bon, en fait, ça risque d'être plus délicat que je ne le pensais d'amener le sujet Shane sur le tapis. « Il semblerait, oui. » Simple réponse que je laisse traîner, tout en tapotant le bord du bar du bout de mes doigts. « C'est bien l'impression que j'ai eu en venant jusqu'ici. » Haussant doucement les épaules, je suis bien content, tout de même, qu'elle ne me cerne pas complètement à vue d’œil. Ca veut dire que je n'ai pas trop emmerdé mon monde -pour l'instant-, dans la vie du vieux. « Une de nos.. Connaissances communes vide toutes les bouteilles qu'il a sous la main. Me voilà obligé de lutter contre la déshydratation ailleurs que chez lui. » Et ça, c'est la grosse tristesse. Additionnant ces quelques mots d'un regard déprimé, dépité et désespéré, j'estime qu'il est temps pour moi de me présenter. Le suspense a assez duré. « Aiden. Hollister. » Nom de famille qui n'est pas étranger aux personnes vivant dans cet état, mais plus encore pour elle. Plissant à nouveau les yeux pour lutter contre l'obscurité des lieux, j'en suis à attendre et à observer la moindre réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 14/04/2015
›› Commérages : 1400
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Rebecca Beautiful Breeds
›› Schizophrénie : lissa valentine ✻ rachel campbell ✻ liv burrows ✻ riley emerson ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ do you want a cup of te(a)quila ? (aiden) ✻ ( Mer 9 Nov - 12:22 )



✻ ✻ ✻
you don't have to say you're sorry or redeem yourself to me
i'm not asking for confessions , you don't even have to speak

Quand Joyce, sa meilleure amie, lui a proposer de reprendre avec elle la gérance du Silverlake, Ophelia n'a pas hésité une seule seconde. La brune se souvient cependant que ce n'était pas au goût de Julian, son ex-fiancé, qui trouvait qu'elle passait de moins en moins de temps en sa compagnie. On rappelle qu'ils travaillaient quand même dans le même établissement. Puis suite à l'accident de Joyce, il était évident que la brune n'allait pas laisser tomber sa meilleure amie au moment où elle en avait le plus besoin d'elle. Ophelia a donc adapter un train de vie que certainement peu de personne envie, cependant ça colle totalement avec son tempérament, puis elle ne travaille pas tous les jours non plus. Sa semaine est certes bien remplit, mais la brune a tout de même des jours de repos. Ophelia ne sort peut-être que quatre heures par nuit, mais elle ne reste pas un robot pour autant. La brune a besoin de temps pour elle, pour ses proches et pour son petit ami, du moins quand il y en aura un. Ce que Ophelia adore dans cet endroit c'est avant tout, Eliott. Cet homme est frais, cet homme est pimpant et surtout cet homme est drôle. Il rend toujours le service beaucoup moins long. Le comble dans cette histoire c'est comment comme lieu peut-être le meilleur ami de Shane ? Ils sont totalement différents ... A croire qu'il est vrai, que les contraires s'attirent. Après tout, elle est la meilleure également à avoir été séduite par le Hollister. Ou alors, il y a une histoire de lavage de cerveau derrière tout ça ! Mais pas le temps de penser à Shane, c'est l'heure de servir les clients. « Une menthe à l'eau ? » Alors d'un il l'appelle par son prénom et maintenant il lui demande un sirop ? Pourquoi pas ? Après tout, le client est roi. Alors que la demoiselle partait en cherche du sirop de menthe, l'homme l'interpelle encore une fois. « Non, plus sérieusement, je réfléchis. » Donc c'était une blague ? Ophelia n'a pas comprit la subtilité de celle-ci et elle ne la trouve absolument pas marrante. Lui, il ne fera pas carrière dans la comédie. « Non mais je ne vous juge pas, vous êtes libre de boire ce que vous voulez. » Dans la limite du raisonnable, bien évidement. S'il se met à vomir sur le comptoir, pas sûr que Ophelia apprécie. « Sinon, je peux vous faire un cocktail ? » Quelque chose de fruité dont l'alcool passe presque inaperçu. Mais s'il désire un bon vieux whisky ça va très bien aussi. Bon s'il n'est pas la pour boire, il est là pour quoi ? La draguer ? HORS DE QUESTION ! Ophelia Rhodes n'est pas un morceau de viande ! Elle est d'ailleurs fi ... Ah bah non, elle ne l'est plus, ça la gêne et ça se voit ... « Hey, du calme. Je ne fais pas partie de ces lourds qui draguent sans finesse. Puis même, je tiens à ma peau. » Les derniers mots de l'homme face à elle l'intrigue. Qu'est qu'il veut dire par là ? « C'est-à-dire ? » Ophelia peut être blonde parfois, elle n'a toujours pas comprit qui il est et où il veut en venir ... Cependant si lui ne veut pas boire, elle ne se gêne pas pour boire une ou deux gorgées d'eau. « Il semblerait, oui. » Il va crachait le morceau ? Ou la faire tourner autour du pot encore longtemps ? « C'est bien l'impression que j'ai eu en venant jusqu'ici. » Ok, il va vraiment la faire tourner en bourrique longtemps. « Une de nos ... Connaissances communes vide toutes les bouteilles qu'il a sous la main. Me voilà obligé de lutter contre la déshydratation ailleurs que chez lui. » « Et ça doit être mon problème, parce que ? » Ophelia est en temps normal une femme très patiente, seulement là ça l'énerve de ne pas savoir d'où elle connait l'homme juste face à elle. Et celui-ci a le don de ne pas vouloir lui révéler son identité. Dans le genre chiant, il détient la palme. « Aiden. Hollister. » Hollister ? Comme dans Shane Hollister ? « Ahhhhhh, mais oui !!! » Maintenant ça lui revient. C'est justement chez Shane qu'elle avait déjà eut l'occasion de croiser cette bouille devant ses yeux. Ophelia comprend mieux maintenant. « Mais ce soir c'est la Saint Shane ? Entre Eliott et toi, vous vous êtes passer le mot c'est ça ? Enfin on peut se tutoyer ? » Question de politesse, la brune préfère demander quand même avant. « C'est si dramatique que ça ? » Pour que son meilleur ami en vienne presque à la supplier et maintenant son frère qui veut certainement la soudoyer, la brune n'aurait jamais cru que ce pauvre garçon vivrait si mal leur rupture ... « Point positif, grâce à Shane, tu vas renflouer les caisses du Silverlake. » Peut-être qu'elle devrait même l'appeler pour le remercier. Sauf que ce n'est pas son genre et qu'en fait ça lui fait presque mal au cœur. Voilà qu'elle va se mettre à culpabiliser ... « Qu'est que je peux faire concrètement pour toi Aiden ? » Hormis lui offrir un verre ? D'ailleurs c'est cadeau et offert par la maison. Si, si, elle insiste. « Je peux te poser une question ? Shane voit quelqu'un en ce moment ? » Ouai ça l'intrigue assez d'avoir la réponse à cette question. Mais peut-être réellement compter sur l’honnête du frère de son quoi d'ailleurs ? Aiden doit être certainement très loyal à son frère, comme elle, elle peut l'être avec Grace. « Et toi, tu as quelqu'un dans ta vie ? » La conversation n'est pas obligée de tourner autour de Shane et Ophelia non ? Aiden va lui aussi avoir droit à son petit interrogatoire.

_________________

    if you're ready, heart is open i'll be waiting, come find me. if you're searching for forever i'll be waiting, come find me. i can see you, you're in the darkness blinding lights right where your heart is. iIf you're ready, heart is open i'll be waiting, come find me.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/09/2016
›› Commérages : 72
›› Pseudo : gat'
›› Célébrité : Richard Harmon
›› Schizophrénie : Une blonde, une brune et une rousse..
›› more about me

Re: ✻ do you want a cup of te(a)quila ? (aiden) ✻ ( Sam 31 Déc - 0:10 )




Do you want a cup of te(a)quila ?


J'aurai sincèrement dû m'en douter. Statistiquement parlant, c'est déjà un exploit de ne pas avoir croisé la route de cette jeune femme dans une ville aussi petite que Cap Harbor. Il fallait bien que le hasard l'amène face à moi un beau jour. Evidemment, j'aurai préféré que cela soit en des circonstances un peu plus joyeuses, parce qu'avec l'ainé qui boit du noir -et pas que-, tout seul chez lui .. Disons que je ne dors pas réellement sur mes deux oreilles. Alors, ouais. On n'est certainement pas les frères les plus soudés qu'il soit. Mais, il n'en reste pas moins un membre de ma famille. Plus précisément encore, le seul frère -à ce jour, certes-, que j'ai. Et même s'il nous arrive de se prendre la tête pour des broutilles... je m'inquiète pour lui. Disons qu'on ne déborde pas de grandes preuves d'amour l'un pour l'autre, mais on sait qu'on peut compter sur notre joyeux duo de frangins en cas de pépins. Et, clairement, ce n'était peut-être pas l'idée du siècle de quitter sa petite maison si vite ou même si tôt alors qu'il n'allait pas vraiment fort. Après, j'dis pas. C'est un grand garçon qui devrait savoir se gérer. Mon p'tit Loulou a bien d'autres soucis, lui aussi, à gérer. Et comme dans ma tête, je suis incapable d'aider mon frère à se rapprocher de cette nana qui pourrait le changer une bonne fois pour toute, je me suis tout bonnement replié autour de Camou. Après, évidemment, je n'abandonne pas mon aîné. Clairement pas. Je lui ai bien dit qu'il a intérêt à laisser ma chambre intacte pour les jours où Camou et Candice, pour n'importe quelle raison, doivent partir de l'appart. J'irai squatter chez lui. Non-négociable. Sauf que.. Voilà cette fameuse brune face à moi. Et ça change pas mal de choses. « Non mais je ne vous juge pas, vous êtes libre de boire ce que vous voulez. » qu'elle me répond, adorablement, alors qu'elle était partie pour me préparer une douce menthe à l'eau. Elle devrait pourtant savoir que l'eau, ça fait rouiller ? Après, si elle compare avec l'éponge alcoolisée qu'est devenu le Shane.. Ouais. Bon, autant être rouillé. Mais quand même. « Attitude très pro. Surtout que, personnellement, quand je vois des personnes commander des jus de tomates dans un bar, cela sonne comme une hérésie à mes oreilles. » Franchement. Quelle idée. Autant profiter des lieux avec une boisson qu'on ne trouve pas forcément chez soi, non ? « Sinon, je peux vous faire un cocktail ? » Voilà. Comme un cocktail. Par exemple. Encore faut-il qu'il soit buvable, certes. Mais, je pense bien que cette demoiselle de l'autre côté du bar maîtrise son art. « Bonne idée. Ca va me changer de mes habitudes. » Et vu la situation, ce n'est sans doute pas plus mal. Bon, si elle peut tout de même éviter les cocktails pour nana sucrés comme pas deux, je l'en remercierai bien. Un minimum de caractère et de cachet, allons ! « C'est-à-dire ? » C'est-à-dire que c'est compliqué ? Réponse acceptée ? Je me contente de faire une petite mou tout en haussant doucement les épaules, histoire de lui faire comprendre que ce n'est clairement pas une blague. En parlant de blague.. Voilà qu'un lourdeau décide de faire son apparition, histoire d'en lancer une bien vaseuse et juste trop pourrie à l'adresse d'Ophelia. J'en soupire, me tournant vers lui. Un rapide coup d'oeil, et je lui lâche sans mâcher mes mots. « Moi, j'en ai une que tu devrais connaître, l'ami. Quoique.. Peut-être pas en fait. » Disons qu'il a surtout l'air d'avoir de la parlote, mais rien pour poursuivre. C'est con pour lui. « Quelle est la différence entre 'Hooo' et 'Haaa' ? » Du coin de l'oeil, je lance un regard à la brune, avant de le reporter vers mon nouvel ami qui a l'air de sécher. « Ouais, t'as pas dû en entendre souvent en fait. Mais, ouais. Cinq bons centimètres.. » Et voilà le petit rictus qui déforme mes lèvres alors même que je le sens bouillir à côté de moi. Estimant le problème résolu, je me repositionne face à cette fameuse Ophelia, ignorant le balourd qui râle doucement. « Et ça doit être mon problème, parce que ? » Reprise de conversation. Ouf. « Parce que sinon, il risque de dévaliser le magasin près de chez lui et de picoler jusqu'à en faire un coma éthylique et lâcher son dernier soupir dans son vomi. » Lorgnant ce verre qu'elle tient alors, j'hausse doucement les épaules. « Y'a quand même plus sympa comme compagnie pour agoniser. » Si elle ne saisit pas le sous-entendu que je balance et que même Shane, aussi bourré qu'il l'est peut entendre.. Je démissionne ! « Ahhhhhh, mais oui !!! » Bon au moins, elle se souvient d'un Hollister. Tout n'est pas perdu, finalement. « Mais ce soir c'est la Saint Shane ? Entre Eliott et toi, vous vous êtes passer le mot c'est ça ? Enfin on peut se tutoyer ? » Une réplique qui me fait arquer un sourcil. Elle connait Eliott ? Bon sang, j'ai de sacrés wagons -même trains- de retard, en fait. Tiens, je ne suis pas le premier à avoir vendu la mèche.. « T'sais, quand tu vis avec lui, même quelques mois, tu te rends compte que la Saint-Shane, c'est quotidien ! » Aller, un petit sourire pour lui prouver que c'est à prendre avec taquinerie -je ne voudrai pas être la cause d'un divorce pré-mariage !- « C'est si dramatique que ça ? » Et un petit oui de la tête.. « Point positif, grâce à Shane, tu vas renflouer les caisses du Silverlake. » Bien une nana dans le commerce ! Bien à penser à son chiffre d'affaire ! « Ca en ferait, des menthes à l'eau.. Tu as assez de sirop ? » Ok, je sors. J'ai compris. « Merci. » que je lui dis simplement, lorsqu'elle pose devant moi ce fameux cocktail. Tout coloré. Ca change de mes habitudes, parfait. « Qu'est que je peux faire concrètement pour toi Aiden ? » Difficile à dire. Je laisse un soupire flotter dans le vent, alors que je me contente de poser ma main sur la base du verre à cocktail. « Disons que je ne connais pas réellement ton point de vue concernant Shane. Et ça m'intrigue pas mal. » Haussant doucement les épaules, je ne tarde pas à ajouter « J'sais qu'il a l'air d'un parfait crétin. C'est de famille, certainement. Mais.. Mais ouais, l'est pas vraiment en forme. Et j'me demande si ce n'est pas à cause de toi. » Je fronce subtilement le regard en le relevant vers elle, à l'affût de ses réactions. « Je peux te poser une question ? Shane voit quelqu'un en ce moment ? » Alors ça.. « Non. » Bah, c'est vrai ! Les seules nanas qu'il est susceptible de ramener chez lui, ce ne sont ni plus ni moins que de simples passes-temps pour lui. Donc non, il ne voit personne. « Et toi, tu as quelqu'un dans ta vie ? » Heureusement que je n'étais pas entrain de boire. Si j'ai quelqu'un dans ma vie ? A part une certaine obsession pour un arc-en-ciel qui a perdu de ses couleurs, qui ne sait presque même pas que j'existe et qui me prépare simplement la même fleur chaque semaine.. « Non plus. » Encore un schéma assez semblable au grand frère. « Et c'est bien pour ça que vous êtes juste à baffer tous les deux. Ca crève les yeux qu'il se passe quelque chose entre vous. » Donc, s'ils pouvaient être sympa et assumer un peu ce qu'ils ressentent l'un pour l'autre, très sincèrement, ça m'arrangerait. Ce ne serait plus obligé de jouer à Aiden : pro en maçonnerie pour cœurs brisés. Parce que oui, il a beau dire ce qu'il veut le frangin. Il en a un..

_________________
© OMEGA
When nothing is going right, go left.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: ✻ do you want a cup of te(a)quila ? (aiden) ✻ ( Aujourd'hui à 16:57 )

Revenir en haut Aller en bas

✻ do you want a cup of te(a)quila ? (aiden)

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération