Chercher une aiguille dans une botte de foin •• Ellemy

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street :: Heaven Central Park
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 14/10/2016
›› Commérages : 732
›› Pseudo : mr.turtle
›› Célébrité : Lee Pace
›› Schizophrénie : Le veuf qui adore les dadas et ses frères, Lincoln Hemsworth
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Chercher une aiguille dans une botte de foin •• Ellemy ✻ ( Mer 26 Oct - 23:47 )

Ok. Calme-toi. Tout va bien. Bien que rien ne va, je ne vois rien et je suis dans la merde. J'aurai dû apporter ma deuxième paire et je serai pas dans cette situation. Enfin, arrête de t'énerver, tout va bien se passer, tu connais le chemin, tu l'as pris plusieurs fois. Tu peux le faire. Rappelle-toi ce que t'as dit l'aveugle à l'hôpital, base toi sur les formes, les bruits et ta mémoire visuelle... Mais elle est à chier ma mémoire visuelle, je ne vais pas arriver jusqu'à chez moi sans me prendre un poteau ou une personne. Je ne saurai même pas marcher droit ! Ok ok... Je reste calme...

Remy soupira et se massa les yeux, il était assis sur le banc et semblait être vraiment de mauvaise humeur. Il n'avait pas envie de parler à quelqu'un, pourtant ce serait la meilleure chose à faire s'il voulait rentrer chez lui en toute sécurité. Pourtant, il ne pouvait pas s'empêcher d'avoir la haine contre ce sale gamin qui s'était amusé à lui voler ses lunettes, il l'imaginait être quelque part à l'observer tout en ricanant. Sale môme. C'était sûrement le gamin dont il avait entendu parler de ses patients... C'était un adolescent qui restait dans le parc et qui n'hésitait pas à faire vivre un calvaire aux gens en leur volant les petites choses ... Sauf que pour Remy, les lunettes n'étaient pas une petite chose ! Il en avait besoin, c'était complètement vital merde ! Il faisait chier à faire chier le monde. Quand il l'attrapera, il ... Il ... Il improvisera voilà. Même s'il ne connaît pas son visage. Il l'avait vu ... En flou. Forcément. Il aurait pas dû laisser ses lunettes sur le banc à côté de lui. Il était quand même con pour faire ça quoi. Il avait eu une poussière dans l'oeil et il avait été obligé d'enlever ses lunettes...

Alors il avait attendu, attendu, encore et encore. Puis un moment donné, quand il avait lu l'heure, il avait compris que ça commençait à devenir un peu urgent et qu'il devait aller voir son patient. Il lui avait promis de passer en fin de journée pour lui retirer le poids. Bah là, Remy était complètement emmerdé et encore, il pouvait demander à Gaëlle de venir à sa place, mais ça ne faisait pas très professionnel... En même temps, il se connaissait très bien, Remy avait un certain don pour se sortir des situations assez emmerdantes d'une façon assez ... Étrange.

Aujourd'hui, le bon ciel ne semblait pas être décidé à vouloir lui sauver la peau. Il devait se débrouiller tout seul...

Et c'est ce qu'on appelle être complètement dans la merde. Sérieusement ... Je ne peux pas rester assis sur ce banc pendant des heures. J'ai des choses à faire moi. Je pourrai très bien demander à quelqu'un de l'aide, mais vous savez, je peux pas trop dire à un inconnu : bonjour, désolé de vous déranger, j'aimerai bien emprunter un peu de votre temps parce qu'un sale môme m'a volé les lunettes et je ne vois rien du tout, je ne saurai pas rentrer chez moi et ni décrire le sale gamin.

... Enfin je sais qu'il y a une autre manière de demander... Mais non, je ne vais pas embêter quelqu'un avec mon histoire et puis ... Qui s'arrêtera pour m'aider ici hein ? Y a bien forcément des gens sympas, mais sont tous pressés. À moins que je me jette sur la route et tout serait réglé... Quoique ... Je pourrai appeler un ami pour qu'il me sorte de là. Mais j'ai l'impression que comme un con que je suis, j'ai laissé le téléphone chez moi. Oui je sais, je suis bête dans ces moments-là.

Remy devait arrêter de penser et ferait mieux de passer à l'action ! C'était avec un pas presque hésitant qu'il se décida de se lever et marcher vers la droite. Il faisait tout comme si rien n'était et marcha. Il avait l'impression de marcher dans le flou et c'était exactement ce qui se passait, il voyait flou et ne pouvait pas voir la tête des gens pour deviner leur pensée. Il se sentait complètement ridicule à marcher comme ça. Il se concentrait sur la direction à prendre et n'était pas sûr de ce qu'il voyait ou pas, mais il y avait une sorte de grand cadre. Oui il pouvait confirmer. Un cadre qui s'agrandissait et qui tombait même !

Si Remy pouvait le confirmer, c'était parce qu'il s'était complètement cogné contre le cadre et le truc qui le tenait... Un trépied ? Il voyait une silhouette floue qui s'était pris le cadre contre son buste ? Remy ne comprenait pas se qui se passait et fronça les sourcils en se rapprochant un peu - tout en tenant le trépied. Il réalisa vite la situation et lâcha un gros soupir fatigué, leva les yeux au ciel avant de les fermer.

- ... Je suis vraiment.... Désolé. Je n'ai pas voulu que vous vous preniez ... Ce cadre-de-je-ne-sais-quoi. Je regardais parfaitement où je marchais sans vraiment bien regarder. Enfiin... Euh c'est quoi ce que j'ai à la main ? C'est quoi ce truc qui glisse là ... ? Il observa la main et haussa les sourcils quand il reconnut la peinture avant de regarder la femme d'un air complètement emmerdé. Vous peigniez ? Oh merde. Je suis désolé si j'ai foutu votre peinture en l'air !


_________________

Rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout les efforts pour l’ignorer... Il y a un certain point dans la vie où tout paraît plus étroit. Des choix ont été fait, il ne reste plus qu’à continuer.  
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/07/2015
›› Commérages : 790
›› Pseudo : ginger squid, a.k.a. Laura ♥
›› Célébrité : Emmy cutie Rossum
›› Schizophrénie : bree, bruce & zoé
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Chercher une aiguille dans une botte de foin •• Ellemy ✻ ( Ven 4 Nov - 0:58 )



✻ ✻ ✻
Great things are not done by impulse, but by a series of small things brought together.
― Vincent Van Gogh

C'est l'automne. Et moi, j'aime bien l'automne. Et vous, vous êtes heureux de le savoir. J'aime bien l'automne, parce que les feuilles des arbres prennent des jolies couleurs en tombant et que ça me donne envie de peindre. En plus, l'air de fin d'après-midi est toujours frais sans être trop froid non plus. Du coup, j'ai décidé de profiter de ne pas travailler aujourd'hui pour aller peindre des couleurs d'arbres au parc. Bien sûr qu'Anton s'est moqué de moi lorsqu'il m'a vu partir avec ma salopette toute tâchée et un gros gilet, chevalet, toile et caissette remplis d'accessoires de peinture sous le bras. Mais Anton est fourbe et ne comprend pas mon côté artistique. A vrai dire, je ne suis pas sûre que quelqu'un le comprenne. Parce que j'ai décidé de me compliquer la vie, je me rends au heaven central park à pied. Non, en vrai, j'avais vraiment la foi. ! Mais j'avais à peine atteint le bout de ma rue que mes muscles m'ont dit d'aller me faire voir, que je n'allais jamais trouver une position confortable pour transporter tout ça sans peine et que je ne tiendrais pas dix minutes ainsi. Du coup j'ai fait demi-tour, ai subit encore plus de moqueries de mon vil petit-frère lorsque j'ai dû rentrer récupérer les clefs de ma voiture et après, pour de vrai, je suis partie.

Et j'avais raison. Le parc est vraiment joli, l'air fait vraiment du bien aux poumons et le cadre est vraiment parfait et propice pour peindre. Je pourrais même le décrire d'idyllique s'il n'y avait pas cet abruti de Ted qui traînait dans les parages. Ted est un adolescent turbulent qui aime bien enquiquiner son monde et a une certaine tendance cleptomane. J'avais souvent affaire à lui, lorsque j'étais patrouilleuse... Et je le vois bien qu'il rôde autour de moi et de mes peintures. S'il s'approche, je le frappe. C'est de la légitime défense. Il n'a pas dû me reconnaître, sans mon uniforme et mes cheveux détachés... C'est temps pis pour lui. Au bout d'un moment, il faut outre-passer la crise d'adolescence, diantre ! J'essaie tout de même de ne pas me formaliser de sa présence néfaste en augmentant légèrement la musique diffusée par les écouteurs dans mes oreilles et en faisant attention aux couleurs que je mélange et étale sur ma toile. Comme à chaque fois que je peins, je sens une douceur s'emparer de moi, mon cœur battre un peu plus fort dans ma poitrine et j'ai envie de sourire. Et de chanter. Peindre, c'est comme tomber amoureux encore et encore... Je me sens vivre, et revivre. Je me sens bien.

Je me sens bien jusqu'à ce qu'une personne ne décide de me foncer droit dessus. Enfin, de foncer droit sur ma toile. Je n'ai même pas le temps de réagir, à vrai dire, qu'il se prend les pieds dans mon chevalet et me pousse ma toile dessus. « Meh ! » Que je m'écris, indignée. Bon, ok d'accord, ce n'était pas le chef d'oeuvre du siècle mais... Il ne méritait pas autant de violence. Moi non plus, d'ailleurs. La toile tombe mollement à nos pieds, laissant au passage des traces sur mon gilet et ma salopette. Par contre, elle a le chic de tomber sur le côté pas sec ! Dans la bataille, je perds également mes écouteurs... Très bien ! Je relève la tête pour observer l'homme source de tous mes malheurs. Il a l'air blasé. Je ne vais pas tarder à me mettre à pleurer, s'il continue comme ça ! « Je suis vraiment.... Désolé. » Je fronce les sourcils. Il ne l'a vraiment pas fait exprès ? Est-ce qu'il est handicapé mental ? Est-ce que je dois appeler l'hôpital psychiatrique pour qu'il puisse avoir les soins nécessaires ? Maintenant je suis intriguée. « Je n'ai pas voulu que vous vous preniez ... Ce cadre-de-je-ne-sais-quoi. » Oh, mais voilà qu'il insulte encore ma fibre artistique. Je rêve ! « C'était une toile sur l'automne ! » Sisi, j'y avais mis tout mon petit cœur dedans ! « Je regardais parfaitement où je marchais sans vraiment bien regarder. Enfin... Euh c'est quoi ce que j'ai à la main ? C'est quoi ce truc qui glisse là ... ? » Je ris légèrement face à l'air désemparé de l'homme. D'accord, maintenant je veux bien croire qu'il ne l'a pas fait exprès et qu'il a un problème. Mental ou pas, ça ça reste à définir ! « Vous avez sauvé mon chevalet, bravo ! Par contre, ma peinture est fichue. » Bon en vrai, elle ne représentait rien de bien précis si ce n'est que des arbres alors elle peut facilement passer pour de l'art abstrait maintenant. Comme environ quatre-vingt dix pour-cent de mes toiles, oui.

Je garde un sourire lorsqu'il me regarde, même si je suis en train de me demander s'il me voit vraiment... A la manière dont il plisse autant les yeux, je ne suis pas sûre. Aux dernières nouvelles, je ne brillais pas autant que le soleil et ne faisais pas cet effet là. « Vous peigniez ? Oh merde. Je suis désolé si j'ai foutu votre peinture en l'air ! » Je hausse légèrement les épaules. Il a l'air débile. Dans le sens... Con du terme ? Pas débile complètement idiot ? Mais si ça peut rassurer j'ai aussi l'air débile. Encore plus tâchée de peinture que d'habitude, palette et pinceau toujours à la main... Et parce que je suis débile con aussi, c'est sans vraiment réfléchir que je vais appliquer mon pinceau encore humide de peinture dorée sur l'une de ses joues. « Maintenant, vous êtes la peinture. » C'est une transformation inattendue qui change la vie d'un homme... Comment il se sent ? Honoré, j'espère ! Après un léger soupir de désespoir, quand même cette situation m'amuse mais ne m'enchante pas, je redresse le chevalet et vais ramasser la toile pour la reposer dessus. Je vais poser mon pinceau et ma palette dans ma caissette à peinture, mon portable et mes écouteurs dans la poche kangourou de ma salopette, et maintenant je suis prête à régler toute cette histoire. « Très bien, vous avez maintenant toute mon attention... Est-ce que vous avez décidé de vous payer ma tête, auquel cas sachez que je suis tout à fait capable de vous frapper pour me venger, ou bien vous avez un problème ? Si vous avez un problème, je peux sans doute vous aider ? » Sinon... Je le frappe. Sauf s'il est retardé mental, bien sûr. Je suis une bonne citoyenne, pas un monstre.

_________________
lumiere over me
≈ we are surrounded by all of these lies and people who talk too much. you got the kind of look in your eyes as if no one knows anything but us. and should this be the last thing I see, I want you to know it's enough for me, 'cause all that you are is all that I'll ever need. I'm so in love
Revenir en haut Aller en bas
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 14/10/2016
›› Commérages : 732
›› Pseudo : mr.turtle
›› Célébrité : Lee Pace
›› Schizophrénie : Le veuf qui adore les dadas et ses frères, Lincoln Hemsworth
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Chercher une aiguille dans une botte de foin •• Ellemy ✻ ( Ven 4 Nov - 22:38 )

« C'était une toile sur l'automne ! »


Ho merde. Une toile ? Une toile ? Remy ne comprit pas tout de suite, il était tellement confus pour s'être cogné comme ça. Il aurait dû regarder où il marchait, sauf que oui, ah oui, il n'avait pas ses lunettes, il marchait comme un aveugle. Il aurait quand même pu se faire renverser par une voiture s'il avait réussi à sortir du parc sans incident. Il ne voulut pas dire qu'il avait perdu ses lunettes, qu'il s'était fait volé par un adolescent dont il n'avait aucune idée du visage. À vrai dire, tout ce qu'il comprenait, c'était qu'il avait intérêt à s'excuser tout de suite, quoique ... Attendez ? Il venait déjà le faire ? Cela ne semblait pas suffire pour que la jeune femme se calme - parce que oui, au son de la voix, il était sûr que c'était une fille (ça existe des mecs aux cheveux longs, wink wink Roman).

Une fille qui peignait en plus ! Il venait de sauter sa peinture et Remy se sentit immédiatement mal pour avoir mit les bâtons dans les roues. Il ne savait pas peindre pour réparer son automne, il ne savait pas où aller précisément, il ne savait pas comment réparer tout ça ... Surtout que sans lunettes, il était capable à pas grand chose. En fait, il était un poids mort et ça l'énervait dans le fond, il devait prendre sur lui, garder son calme, ne pas hurler, la balle n'était pas dans son camp depuis tout le début. La fille avait des raisons de plus que lui de s'énerver.

Oui, je sais bien que la balle n'est pas du tout dans mon camp, je suis dans la merde parce que voilà, j'ai perdu mes lunettes, j'ai bousillé sa peinture et je ne serai pas surpris qu'elle veuille me frapper pour avoir détruit son chef d'oeuvre. La peinture lui est tombé contre elle, c'est sûr, avant que ça atterrisse par terre ! Je l'ai interrompue ... J'aurai dû rester assis et ... Rah j'ai même l'air débile, je dois vraiment passer pour un attardé, à la fixer comme ça alors que je vois absolum...


Il fut interrompu dans le fil de ses pensées quand elle bougea un peu pour s'approcher vers lui, lui foutre quelque chose de frais sur sa joue.

- Eh ! fit-il en essayant de reculer un peu face à contact trop frais. Argh ! Mais ... Hé ! C'est... Il fut interrompu quand elle lui dit qu'il était maintenant la peinture. Ouais bah là ouais.


Encore de la peinture ?! Elle venait de lui en mettre sur la joue ? Bon ça aurait pu être pire ... En fait, elle n'était pas énervée finalement ? Remy mit la main sur sa joue pour essayer d'enlever la peinture avec un léger sourire. Difficile de dire s'il était amusé ou juste un petit peu dépité ou juste énervé. Peut-être des trois, il était aussi soulagé qu'elle n'était pas si énervée que ça finalement, cela voulait dire que sa peinture ne représentait pas grand chose pour elle. Enfin, Remy ne s'y connaissait pas grand chose en art, mais il savait que chaque personne se donnait à fond pour donner vie à ce qu'ils étaient en train de faire ... Dont la peinture.

« Très bien, vous avez maintenant toute mon attention... Est-ce que vous avez décidé de vous payer ma tête, auquel cas sachez que je suis tout à fait capable de vous frapper pour me venger, ou bien vous avez un problème ? Si vous avez un problème, je peux sans doute vous aider ? »

Ah ben... Ouais. Fallait quand même s'en douter. Elle était énervée dans le fond, parce qu'elle ne cachait pas qu'elle avait envie de le frapper. Remy ne savait pas quoi faire sur le moment, mais le choix était vite fait entre être frappé ou être encore plus con en racontant sa mésaventure. Parce qu'il avait quand même l'attention de quelqu'un, donc il pouvait le dire, peut-être qu'elle l'aidera. Sinon, ce n'était pas grave, au moins il évitera de se faire frapper. Remy n'était pas d'humeur à ça et ne se serait pas laissé faire non plus si jamais elle prendrait la première option. Il ne voulait pas se payer la tête de la jeune femme, au contraire, il voulait juste être tranquille bon sang !  Remy était là, assez embêté et ne sut pas comment le dire qu'il le dit tout d'un coup à une vitesse un peu trop fulgurante.

- Onmavolémeslunettescesttoutbêtevouspouvezvousmoquezdemoi. Non là, il était encore plus que ridicule maintenant ... ! Il soupira et se pinça intérieurement les joues, il détourna le regard assez embêté de devoir lui expliquer ça. Il détestait carrément demander de l'aide et déranger les gens comme ça. Pardon. Je voulais dire... Je suis myope, je marchais un peu à l'aveugle jusqu'à me cogner contre votre chevalet... En fait, je ne vous vois pas très bien pour tout dire. Un gamin a profité que j'ai enlevé mes lunettes sur le banc pour me les voler, je n'ai pas pu voir sa tête... Je me suis retrouvé à attendre à ce qu'il me les rende tout bêtement. Mais je pense qu'il doit vraiment s'amuser au loin. finit-il par soupirer à la fin. Vous vous dites que j'ai l'air bête, vous avez tort, je n'ai pas l'air, je le suis. Pour tenter de marcher comme ça, mais j'avais pas trop le choix.



_________________

Rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout les efforts pour l’ignorer... Il y a un certain point dans la vie où tout paraît plus étroit. Des choix ont été fait, il ne reste plus qu’à continuer.  
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/07/2015
›› Commérages : 790
›› Pseudo : ginger squid, a.k.a. Laura ♥
›› Célébrité : Emmy cutie Rossum
›› Schizophrénie : bree, bruce & zoé
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Chercher une aiguille dans une botte de foin •• Ellemy ✻ ( Mer 9 Nov - 20:35 )



✻ ✻ ✻
Great things are not done by impulse, but by a series of small things brought together.
― Vincent Van Gogh

« Meh ! » Voilà, maintenant... On n'a plus le droit de peindre oklm dans le parc. Un homme, la quarantaine je ne sais pas, a décidé de me foncer droit dessus. Trop lente pour réagir. Je me prends ma toile en pleine poire, avant qu'elle n'aille s'échouer sur le sol. La vie est triste. J'me sens triste et blessée au plus profond de mon ego d'artiste. Ce type doit au moins être un partisan de Trump pour m'en vouloir autant. « Je suis vraiment.... Désolé. » ET SA MÈRE, ELLE EST DÉSOLÉE D'AVOIR ENGENDRÉE UN DÉCHET DE LA NATURE ? Pardon, c'était violent. Pour me pardonner, je n'aurais qu'un mot à dire : Flula. Bon, en vrai... Il a vraiment l'air désolé. Donc je ne comprends plus rien à ma vie. Et ce n'était pas un cadre de je ne sais quoi, c'était une toile sur l'automne ! Namého. Il va bien, lui là, à m'insulter comme si de rien n'était. Il est vilain. Mais je ne sais pas si je suis prête à le détester de tout mon être, lui en vouloir un petit peu ou autre. Ou d, la réponse d. Au final, je me mets à sourire. D'accord. La situation est plutôt cocasse. Et le type a l'air vraiment perdu, alors... Okay, finalement je pense lui en vouloir juste un petit peu. « Vous peigniez ? Oh merde. Je suis désolé si j'ai foutu votre peinture en l'air ! » Huum, ça peut s'arranger ! Dans un geste totalement impulsif, je me décide à le transformer lui en oeuvre d'art. Boum bébé, un joli trait doré sur ta face ! « Maintenant, vous êtes la peinture. » « Eh ! Argh ! Mais ... Hé ! C'est... » De l'art moderne, oui oui ! Je ris face à sa réaction, me moquant légèrement de lui. Eh, ce n'est que justice. Il vient de détruire sans doute ma plus belle oeuvre d'art de l'année ! « C'est un chef d'oeuvre ! » Je regrette presque de ne pas avoir de miroir pour lui montrer... Temps pis, il attendra d'être rentré chez lui. Et j'ai été gentille, j'aurai pu lui dessiner un pénis sur la joue. Meh.

Je finis par ranger ma peinture pour lui porter toute mon attention. Je le préviens tout de même que si c'est une mauvaise blague, je suis tout à fait apte et prête à le frapper. On ne plaisante pas avec Ellie Fitzsimmons. Bon alors, c'est quoi le problème ?! « Onmavolémeslunettescesttoutbêtevouspouvezvousmoquezdemoi. » « KWA ? » Moins vite, plus d'articulation, sans viole de la langue anglaise c'est possible. J'ai compris le mot lunettes. Et bête. Mais après... Oui ? « Pardon. Je voulais dire... Je suis myope, je marchais un peu à l'aveugle jusqu'à me cogner contre votre chevalet... En fait, je ne vous vois pas très bien pour tout dire. Un gamin a profité que j'ai enlevé mes lunettes sur le banc pour me les voler, je n'ai pas pu voir sa tête... Je me suis retrouvé à attendre à ce qu'il me les rende tout bêtement. Mais je pense qu'il doit vraiment s'amuser au loin. » Aaaawh. « Aaawh ! » Je comprends mieux. L'inconnu a rencontré Ted le débile cleptomane. D'un coup, tout s'éclaire. Mauvais jeu de mots souhaités, bien évidemment. Et je glousse un peu. C'est malheureux, c'est une sale affaire tout ça, mais ça me fait rire. Je suis vile, I know no shame. « Vous vous dites que j'ai l'air bête, vous avez tort, je n'ai pas l'air, je le suis. Pour tenter de marcher comme ça, mais j'avais pas trop le choix. » Je hausse légèrement les épaules. « Mroh, mais non, ça arrive à tout le monde ! Enfin, non mais... Ouais. » Juste pour vérifier, j'agite trois doigts devant son petit nez. Pauvre bébé chat perdu. « J'ai combien de doigts ? » Normalement dix. Je pousse un léger soupir, un sourire sur les lèvres. « Bon bon bon... Je vous pardonne pour la toile. Et je peux peut-être faire quelque chose pour vos lunettes, mais... Qu'est-ce que j'y gagne, moi, dans tout ça ? » En vrai, je le taquine. Même s'il n'a rien à m'offrir, et d'ailleurs je ne lui demande rien en vrai, j'irais quand même lui chercher ses lunettes. Aider son prochain, toutes ces conneries.

_________________
lumiere over me
≈ we are surrounded by all of these lies and people who talk too much. you got the kind of look in your eyes as if no one knows anything but us. and should this be the last thing I see, I want you to know it's enough for me, 'cause all that you are is all that I'll ever need. I'm so in love
Revenir en haut Aller en bas
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 14/10/2016
›› Commérages : 732
›› Pseudo : mr.turtle
›› Célébrité : Lee Pace
›› Schizophrénie : Le veuf qui adore les dadas et ses frères, Lincoln Hemsworth
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Chercher une aiguille dans une botte de foin •• Ellemy ✻ ( Mer 9 Nov - 22:30 )

- C'est un chef d'oeuvre !
- Hein ?! Un coup de pinceau sur les gens et vous les considérez comme un chef d'oeuvre ?! Euh... Je ne veux pas être exposé;.. Mais ravi hum. Ravi d'avoir été "peint" par une artiste peut-être célèbre.

Et si c'était une artiste super connue ? Hein hein ? Il ferait quoi Remy ?! S'il avait mis en rogne quelqu'un de ... Enfin, il n'en savait trop rien, il ne s'y connaissait absolument rien à l'art alors reconnaître les artistes ... Il connaissait juste les classiques mais ça n'allait jamais plus loin. Un point et puis c'était tout. Enfin, il espérait que la jeune femme n'allait pas prendre la mouche à cause de son humour douteux, il s'était un petit peu comparé au tableau à exposer dans une galerie ou un musée. Enfin, ouais, Remy n'avait pas pu se contrôler dans ses paroles, il n'avait pas pu s'empêcher en fait ... Au moins, elle avait l'air d'être marrante et ... Bon il avait intérêt à parler vite, à expliquer sa situation s'il ne voulait pas être frappé ou rempli de peinture. Ce serait vraiment la dernière chose dont il aurait besoin ...

Voilà. Elle connaissait toute l'histoire, elle pouvait se moquer de lui, elle pouvait lui dire qu'il était bête, elle pouvait tout faire, mais pas le frapper. Remy n'allait pas bien réagir quand on le frappait, il détestait ça. Il l'entendait rire et lui, il lâcha un léger soupir dépité. Oh qu'est-ce qu'il en avait marre de cette situation, mais bon ... Au moins, pas un autre coup de pinceau ... Oh wait, quoiqu'il était peut-être pas à l'abri de cela encore.

- Mroh, mais non, ça arrive à tout le monde !
- Mh ? fit-il pas trop convaincu.
- Enfin, non mais... Ouais.
- On est d'accord ... concéda-t-il avec un regard dépité avant d'être surpris par un main qui gigotait. Ew !
- J'ai combien de doigts ?
- ça m'aiderait si vous arrêtiez de les gigoter devant mon nez, on dirait qu'il y en a six, neuf. Mais c'est pas possible d'avoir autant de doigts comme ça avec une seule main.  Il plissa les yeux pour mieux voir avant d'hésiter Trois ?
- Bon bon bon... Je vous pardonne pour la toile. Et je peux peut-être faire quelque chose pour vos lunettes, mais... Qu'est-ce que j'y gagne, moi, dans tout ça ?
- Un diner. répondit-il sans réfléchir du tout.


Un moment donné, Remy avait cru qu'il était sauvé. Quelqu'un voulait l'aider ! Mais sérieusement ... ? Un dîner ? Il n'avait pas du tout réfléchi à ce qu'il allait dire, en fait il l'avait balancé direct sans se rendre compte qu'elle plaisantait tout simplement. Enfin ouais, un diner quoi... Il aurait pu proposer un verre ou un massage parce que c'était sa spécialité ... enfin non pas un massage, qu'il oublie. Oh, heureusement qu'il avait pas dit ça de suite. Sinon elle aurait trouvé ça bizarre. Heureusement qu'il ne voyait pas tout, parce qu'il n'était pas sûr de vouloir voir la réaction...

- Hem. Comment vous allez m'aider ? Je suis pas pessimiste, mais ... Voilà. Le gosse devait être parti là avec mes lunettes, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

Oui voilà. Paraître naturel, tout à fait naturel. C'est bien Remy, comme ça tu peux aller loin.

_________________

Rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout les efforts pour l’ignorer... Il y a un certain point dans la vie où tout paraît plus étroit. Des choix ont été fait, il ne reste plus qu’à continuer.  
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/07/2015
›› Commérages : 790
›› Pseudo : ginger squid, a.k.a. Laura ♥
›› Célébrité : Emmy cutie Rossum
›› Schizophrénie : bree, bruce & zoé
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Chercher une aiguille dans une botte de foin •• Ellemy ✻ ( Mer 9 Nov - 23:26 )



✻ ✻ ✻
Great things are not done by impulse, but by a series of small things brought together.
― Vincent Van Gogh

« C'est un chef d'oeuvre ! » Oui, tout ce que je fais est un chef d'oeuvre. MA VIE EST UN CHEF D'OEUVRE. Lolilol. Il a l'air dubitatif. « Hein ?! Un coup de pinceau sur les gens et vous les considérez comme un chef d'oeuvre ?! » Meh. Il me vexe vraiment, c'est pas possible ! Il aurait complètement mérité le pénis ! « Eh oh, c'est vous l'artiste ?! » C'EST QUI LE CHEF ICI ? « Euh... Je ne veux pas être exposé;.. Mais ravi hum. Ravi d'avoir été "peint" par une artiste peut-être célèbre. » Je glousse. Mon dieu, s'il savait. je ne suis célèbre que dans le salon de mes parents ! Et de chez quiconque j'arrive à refiler l'une de mes toiles, aussi. Non je ne suis pas un boulet. « C't'un plaisir ! » C'était gratuit, ça me fait plaisir ! Mais bon... Pourquoi on est arrivé à cette situation ?

Ah, monsieur est myope et Ted le cleptomane. C'est drôle. Pour moi. Lui, il n'a pas l'air de bien le vivre. Je ne comprends pas pourquoi, eh ! « Mroh, mais non, ça arrive à tout le monde ! » Eh oh, il y a des choses pires dans la vie, on ne se laisse pas abattre ! Il y a Donald Trump. Oui, désolée Léa, je vais le foutre partout dans ce MP. « Mh ? » J'essaie de ne pas glousser une nouvelle fois, il va me prendre pour une dinde sinon. « Enfin, non mais... Ouais. » J'essaie d'être mignonne et de compatir ok ? Je ne suis pas une insensible mauvaise. « On est d'accord ... » Mais par contre, j'ai envie de tester s'il est vraiment myope. Et je manque de lui crevez deux ou trois yeux au passage, pardon. « J'ai combien de doigts ? » La question bien chiante qui donne envie d'étrangler l'abruti qui la pose, ahah ! « ça m'aiderait si vous arrêtiez de les gigoter devant mon nez, on dirait qu'il y en a six, neuf. Mais c'est pas possible d'avoir autant de doigts comme ça avec une seule main. » AAAAAh bah oui, effectivement, il ne voit pas très bien. Je ris. Mon dieu, c'est drôle ! « J'suis un extraterrestre en fait, paniquez pas. » J'ai des doigts en trop, c'est normal. « Trois ? » « Ouiiiiii ! »

Parce qu'il a trouvé, je veux bien l'aider. Et parce que je me sens d'humeur fourbe, je lui demande qu'est-ce que moi je gagne dans l'histoire. « Un diner. » Omg, il me prend par la bouffe. « DEAL ! » C'est le cri du coeur. Je m'apprête à tendre la main haut en l'air pour un high five, mais je ne le fais pas. Il ne va pas me voir et je vais me prendre un vent. « Hem. Comment vous allez m'aider ? Je suis pas pessimiste, mais ... Voilà. Le gosse devait être parti là avec mes lunettes, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. » Coucou la petite référence au titre du RP. Je ris, parce que bonjour je suis une fille pleine de mystères. « Ne vous inquiétez pas, j'ai des pouvoirs magiques. »Extraterrestre, je vous rappelle. « Bougez paaaas, je reviens ! » Et je le plante là, à la recherche de Ted. Bisou.

Ted est sur un banc, comme à son habitude. Ce gosse n'a rien à faire de sa vie, j'vous jure. « Salut salut ! » Il pose ses yeux sur moi, le regard amuseur et intriguée à la fois. J'me sens pas très à l'aise sous ce regard, mais... Urg, soit. « J'te file cinq dollars contre les lunettes que tu as volé au myope de service. C'est pas drôle. C'est dur de vieillir, un peu de compassion. » Ted rit. « C'est pas beaucoup, cinq dollars. » OH MAIS IL NE NIE MÊME PAS CE PETIT CON ! Un sourire mauvais prend place sur mes lèvres tandis que je prends le temps de remonter mes cheveux en une queue de cheval. « J'peux aussi te botter les fesses, et tout ce que tu auras ce s'ra un beau bleu. » Il me fixe quelques secondes. Coucou, ici Ellie la policière chieuse. Bien ou bien ? Finalement, il semble me reconnaître et pousse un soupir. « M'ok. » Ta-daaaa ! Une paire de lunettes ! « Oh mais elles sont moches. » Il acquiesce vivement. Eh oh Ted, t'as pas le droit de donner ton opinion là ! « Arrête de voler, la prochaine fois j'te botte vraiment le cul. » Il a de la chance que je ne sois pas d'humeur et que j'ai un brave citoyen à rescourir ! Allez, bisou Ted !

« Je suis de retouuuuur ! » COUCOUU. J'attrape l'une de ses mains, un sourire aux lèvres, pour lui glisser ses lunettes. J'attends avec un grand sourire sur les lèvres qu'il les remette. « Bonjouuur ! » On voit plus clair, tout d'un coup ? « Je m'appelle Ellie, je suis une extraterrestre slash peintre slash policière et vous me devez un dîner ! » Et voilà, boum bb, mission accomplie !

_________________
lumiere over me
≈ we are surrounded by all of these lies and people who talk too much. you got the kind of look in your eyes as if no one knows anything but us. and should this be the last thing I see, I want you to know it's enough for me, 'cause all that you are is all that I'll ever need. I'm so in love
Revenir en haut Aller en bas
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 14/10/2016
›› Commérages : 732
›› Pseudo : mr.turtle
›› Célébrité : Lee Pace
›› Schizophrénie : Le veuf qui adore les dadas et ses frères, Lincoln Hemsworth
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Chercher une aiguille dans une botte de foin •• Ellemy ✻ ( Jeu 10 Nov - 6:04 )

ENCORE JE PREFERE LARGEMENT LE COUCOU DE LOLLA MDR

Deal ? Ok ! Il lui devait un diner sur le coup si elle retrouvait ses lunettes, Remy savait dans quel restaurant aller. Il n'existait pas plus gourmand que lui et il adorait la nourriture, alors il pouvait manger tout et n'importe quoi, même les choux de Bruxelles qu'il avait déjà goûté et apprécié. Ce qui était à remarquer, c'était que la jeune femme était super enthousiasme aussi, apparemment elle adorait la nourriture aussi. Oh, ils pourraient bien s'entendre sur ce point-là ! Il était peut-être pessimiste, mais il ne pouvait pas s'empêcher de poser la question sur comment elle allait faire. Tout ce qu'il put avoir comme réponse était pleine de mystère et elle disparaissait assez rapidement.

- Ne vous inquiétez pas, j'ai des pouvoirs magiques.  
- Parce que vous êtes une extraterrestre. compléta-t-il avec un léger sourire.
- Bougez paaaas, je reviens !
- Hein ?


Et elle avait disparu. Pouf comme ça. Il pouvait juste sentir le courant d'air et il ne voyait plus sa forme. Il soupira en se retrouvant tout seul comme un crétin avec les affaires de l'artiste, il essaya d'enlever la peinture de sa joue mais n'y arriva pas, il essaya de bouger un petit peu aussi mais c'était une mauvaise idée. Bon, il attendait sagement, sans trop savoir ce qu'il attendait ... Peut-être qu'elle allait lui trouver les lunettes, qu'elle allait lui en acheter parce que oui, c'était pas anondin le test avec les doigts. Enfin non, elle ne pouvait pas connaître les valeurs pour les verres, ce n'était pas possible... Elle avait juste fait ça pour s'amuser et rien que pour ça, il avait envie de la secouer dans tous les sens, m'enfin mais non. Il ne ferait pas ça à une personne qui proposait son aide en échange d'un diner.

  - Je suis de retouuuuur !
- Pour vous jouer de mauvais touuurs ? compléta-t-il encore une fois après avoir reconnu la voix de la jeune femme.


Il sourit un petit peu et fronça les sourcils quand elle lui prit la main pour lui déposer quelque chose... Ses lunettes ? Noooon ? Ce sont vraiment ses lunettes ? Il avait ce regard à la fois surpris, soulagé, impressionné, mais surtout soulagé putain. Oh mais ouais, elle avait trouvé ses lunettes et il n'attendit pas plus longtemps pour les remettre sur le nez. Oh le soulagement.

- Bonjouuur !
-Bonjour ! .


Ok ils avaient tous les deux l'air débiles comme ça depuis tout à l'heure, mais il s'en fichait parce que de toute façon personne ne les écoutait et ne les observait à part le sale gosse adolescent. Remy préférait ne pas penser à comment la jeune femme avait réussi à récupérer les lunettes, mais il ne pourra pas s'en empêcher, il était trop curieux pour ça...! Le kiné observa la jeune femme, maintenant qu'il pouvait voir clair et elle avait de la peinture sur elle, ah oui ... Il avait fait un petit dégât là. Elle ne pouvait pas imaginer à quel point ça faisait du bien, mais un bien de malade depuis qu'il avait remis les lunettes.

  - Je m'appelle Ellie, je suis une extraterrestre slash peintre slash policière et vous me devez un dîner !
-Remy. Je suis ... Hum... Oui, je suis un kiné qui voit comme une taupe et je vous dois un diner. Vous aimez manger thaïlandais ? . répondit-il avec un petit sourire avant d'observer le tableau qu'il pouvait voir maintenant. Désolé encore pour ce tableau... Comment vous avez réussi à récup... érer mes lunettes aurait-il pu dire


En fait il avait peut-être sa réponse tout de suite. Une, elle était une extraterrestre. Deux, elle était policière, donc ça devait lui connaître ce genre d'affaire, elle savait toujours se débrouiller. En fait, Remy était bien tombé et avait eu de la chance. Vraiment....!


_________________

Rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout les efforts pour l’ignorer... Il y a un certain point dans la vie où tout paraît plus étroit. Des choix ont été fait, il ne reste plus qu’à continuer.  
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/07/2015
›› Commérages : 790
›› Pseudo : ginger squid, a.k.a. Laura ♥
›› Célébrité : Emmy cutie Rossum
›› Schizophrénie : bree, bruce & zoé
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Chercher une aiguille dans une botte de foin •• Ellemy ✻ ( Sam 12 Nov - 21:12 )



✻ ✻ ✻
Great things are not done by impulse, but by a series of small things brought together.
― Vincent Van Gogh

Je suis un extraterrestre à plusieurs doigts, enfin à plus de dix en tout cas, et des talents de psychique. Genre... Shawn Spencer ! Oh mon dieu, il me faut un Gus ! Est-ce que le type veut devenir mon Gus ? Non, le type veut m'offrir un dîner en échange de mes services. J'accepte. Dit comme ça, on dirait que Ellie se prostitue c'est sympa. Faut pas me parler de nourriture et s'attendre à ce que je ne réagisse pas. « Parce que vous êtes une extraterrestre. » Gus a tout compris ! Je souris grandement en acquiesçant, même si je sais maintenant qu'il ne peut pas vraiment me voir.  « C'est çaa ! Allez, bougez paaas je reviens ! » Non, en fait tout ça était un mensonge. Je me casse et je le laisse dans sa merde tout seul, il n'avait qu'à pas détruire ma toile sur l'automne, meh !

Non, en vrai. Je suis une citoyenne modèle, je ne vote pas Trump, et j'aide mon prochain. Ah, ça fait aussi partie de mon métier. Donc je reviens. Hastag trop mignonne. « Je suis de retouuuuur ! » « Pour vous jouer de mauvais touuurs ? » Je glousse. Cet homme me fait glousser sans complexe, oui ! Je le vis bien, je crois. « Vous êtes pas trop vieux pour regarder Pokémons ? » Ou alors, et ce qui est plus probable... Il a des enfants ? Oui, pour Ellie Remy a 50 ans, faut pas chercher. Je lui rends ses lunettes. Il retrouve la vue. Est-ce que ça fait de moi une faiseuse de miracle ? Ou Dieu, carrément ? « Bonjouuur ! » Salut bébé. Pour toi, j'ai une énoorme paire de pépites. « Bonjour ! » Je souris. C'est drôle, on se rencontre pour la première fois une deuxième fois. C'est... Cocasse ! Du coup, une présentation s'impose ! « Je m'appelle Ellie, je suis une extraterrestre slash peintre slash policière et vous me devez un dîner ! » Non, je n'oublie pas mes priorités.

Il sourit légèrement avant de répondre. « Remy. Je suis ... Hum... Oui, je suis un kiné qui voit comme une taupe et je vous dois un diner. Vous aimez manger thaïlandais ? » Je fronce légèrement les sourcils, essayant d'intégrer ce petit flot d'information. Remy. Pas Gus. Remy Gus Thaïlandais ? « Oooh, comme le petit rat de Ratatouille ! » Oui, bonjour, c'est pour les références débiles ? Oui, vous êtes au bon endroit ! « Et je n'ai jamais mangé thaïlandais, je crois, donc... » Remy, transporteur de savoir depuis 1950 ! What ? « Moi ça me va, je dis oui ! » Je ne suis pas difficile, eh. « Désolé encore pour ce tableau... Comment vous avez réussi à récup... » Je hausse les épaules. « C'est pas grave, pour le tableau. Et je vous l'ai dit, je suis une extraterrestre. »   Bon, je vais sans doute bientôt me faire chasser du pays vu que je suis une immigrée mais... Non les références à Trump ne cesseront jamais. « En vrai, ce n'est pas la première fois que Ted ennuie son monde dans ce parc. » Mais maintenant, Papy Remy peut investir dans un petit cordon pour attacher ses lunettes autour de son cou ! Je sors un petit bout de papier de ma poche kangourou, on trouve tout dans cette poche c'est fou et note dessus mon numéro de portable. Que je lui donne. « Appelez moi quand vous voulez, pour ce repas ! ... Et si vous perdez encore vos lunettes. Même si je ne suis pas sûre de pouvoir toujours faire des miracles. » Je peux essayer ! Et changer mon deuxième prénom en Dieu, aussi... Uh. Un dernier sourire, une salutation de la main et Remy repart, apparemment en retard pour un rendez-vous. Moi, je reprends ma peinture un sourire aux lèvres. La coccassance.

FIN

_________________
lumiere over me
≈ we are surrounded by all of these lies and people who talk too much. you got the kind of look in your eyes as if no one knows anything but us. and should this be the last thing I see, I want you to know it's enough for me, 'cause all that you are is all that I'll ever need. I'm so in love
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Chercher une aiguille dans une botte de foin •• Ellemy ✻ ( Aujourd'hui à 18:51 )

Revenir en haut Aller en bas

Chercher une aiguille dans une botte de foin •• Ellemy

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street :: Heaven Central Park
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération