Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

≡ (une petite route aux alentours de CH) ▪ such a coincidence + CHARLIE

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 615
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia la jolie brune qui a pas eu une vie toute rose
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

≡ (une petite route aux alentours de CH) ▪ such a coincidence + CHARLIE ✻ ( Ven 28 Oct - 17:19 )

charlie&sevan ⊹ Il y a tout un tas de points positifs à vivre dans cette petite ville de Caroline du Nord. C'est vrai à Cap Harbor il y a de la verdure à perte de vue, un air sain, et des personnes qui te sourient quand tu les croise dans la rue et pourtant malgré tout ça Sevan doit avouer que New York lui manque. Le stress, le bruit, la pollution, les visages froid et sans sourire dans les rues. Après trente ans d'existence il semble qu'il se soit habitué aux défauts de sa ville natale. Ce que tout étranger déteste lorsqu'il vient à New York et bien lui il ne peut plus vivre sans. Addict à cette ambiance dans laquelle il a été élevé. Mais qu'il se plaise ou non dans sa nouvelle ville de résidence il doit une fois de plus jouer le jeu et cela pendant un temps indéterminé. Pour ne laisser surgir aucun doute Sevan a même prévu de se rendre à la soirée d'Halloween de Cap Harbor, déguisé. A New York il aurait adoré se rendre à ce genre de soirée mais simplement parce qu'il aurait été entouré de ses amis, ici c'était juste un moyen de s'intégrer mais il est persuadé qu'il n'y trouvera pas une once de plaisir. Qu'importe en attendant cette fameuse soirée Sevan avait décidé de ralentir un peu la cadence dans sa mission intégration afin de reprendre le cours de sa vrai mission, en dehors de Cap Harbor. Afin de pouvoir se déplacer sans contrainte le New Yorkais avait trouvé une bonne âme charitable qui avait accepté de lui prêter sa voiture. Roman. Il avait prétendu avoir quelques courses à faire dans la ville voisine et Roman avait alors accepté sans même réfléchir. Roman c'est le point de repère de Sevan, c'est lui qui lui a fait découvrir la ville, lui qui l'aide lorsqu'il a besoin de quoi que ce soit. Il est le premier à qui il a menti à son arrivé ici et c'est pourquoi il est son meilleur alibi. Le jeune blond avait demandé à Roman de lui prêter sa voiture et pourtant maintenant qu'il était dedans, seul, en train de la conduire il regrettait presque son acte. En réalité tout se contredit dans la tête de Sev'. Ses émotions, ses idées. Il est constamment partagé entre son devoir, sa mission et ce qu'il ressent réellement pour les gens. En apparence Roman est son ami, véritablement et pourtant en réalité il n'est qu'un pion de plus dans le jeu de l'agent. Depuis son entrée au FBI il lui semble qu'aucune de ses relations, aucune de ses rencontres n'est réelle. Il a beau être lui-même dans son comportement il n'empêche qu'en réalité il n'est qu'un immense mensonge humain. C'est peut être juste le fait d'être loin des siens qui lui fait penser tout ça, loin de son père, son frère, sa sœur. Loin de ceux qui le connaissent vraiment, qui connaisse Sevan Martell, agent du FBI. Ceux pour qui il n'a aucun secret... En fait non, c'est même en leur présence qu'il porte son plus gros fardeau, son plus gros mensonge. Finalement c'est un peu ça l'histoire de sa vie. Mentir. Mentir tout le monde. Mentir à ceux qu'il aime.

Il est 18 heures et Sev' rentre de son après-midi d'enquête, il n'a pas l'impression d'avoir avancé d'un pas ce qui ne joue donc pas en sa faveur pour son moral. Pourtant l'espace d'un instant les routes désertiques de la campagne autour de Cap Harbor réussissent à le détendre. Il admire le paysage quelques instants avant de remarquer quelques mètres plus loin une voiture garé sur le bas-côté. En la dépassant il se rend compte qu'elle est vide, aucun conducteur et personne aux alentours. C'est finalement en regardant à nouveau dans son rétroviseur qu'il aperçoit une jeune femme, à quatre pattes par terre en train d'examiner le dessous de sa voiture. Sevan fait alors marche arrière et se gare sur le côté juste devant le second véhicule. « Excusez-moi, vous avez besoin d'aide ?» Dit-il en direction de la jeune femme. Celle-ci finit par se relever et lui fait face. « Vous êtes en panne ? » Pas de chance pour elle il n'y connait rien en voiture en revanche il en a une et qui plus est, elle roule ce qui est un avantage considérable « Je ne suis pas sur de pouvoir vous aider à la faire repartir mais je peux vous déposer si vous voulait. Je vais à Cap Harbor » Si ça se trouve elle avait encore trois heures de route et n'habite pas du tout ici mais il était tout de même prêt à l'aider. Un preux chevalier Monsieur Martell

_________________
Tu as réparé avec ta douceur, tout ce qui fut ravagé dans mon coeur ♒︎Je sens que le jeu se referme sur moi. Finalement j'avais rien compris, c'était pas ça les règles, y'a pas de gagnant y'a pas de perdant. Juste un ultimatum. L'amour ou l'amitié© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 03/04/2016
›› Commérages : 499
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : Britt Robertson, la sublime
›› Schizophrénie : Avalon la jolie brune et Noah le romancier a ses heures perdues
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ≡ (une petite route aux alentours de CH) ▪ such a coincidence + CHARLIE ✻ ( Lun 31 Oct - 14:08 )



❝ Don't leave me, come now enlighten me❞
Such a coincidence
Charlie referme ses doigts sur le carnet rouge de l’étalon Silver dappel. Il a un nom à rallonges, un de ceux dont on ne se souvient jamais, elle est déjà certaine de le renommer une fois qu’il sera dans ses écuries. Pour le moment, elle reste attentive au discours de l’ancienne propriétaire, obligée de mettre en vente le poulain qu’elle a élevé pour des causes de maladie. Elle aurait sûrement pu le vendre beaucoup plus cher que ce que Charlie vient de payer, mais elle recherchait avant tout une bonne maison et c’est ce que la belle propose. Sans oublier que malgré son physique de rêve, l’étalon n’est, pour le moment, pas débourré et reste assez difficile, compliqué donc de le vendre rapidement. « Je vous promets de vous donner des nouvelles. » Elle voit les larmes qui perlent aux yeux de l’ancienne propriétaire, c’est le genre de situation qu’elle ne peut que comprendre. Elle n’a jamais eu à vendre un cheval, pas encore du moins et se connaissant, elle risquait d’être aussi malade que cette femme qui se trouvait en face d’elle. Pour le moment, la seule jument capable d’être mise en vente, elle avait préféré l’offrir à son cousin. Elle reculait pour mieux sauter, mais un jour où l’autre Charlie ressentait sûrement cette même douleur. Avant de monter dans sa voiture, elle jette un coup d’œil dans le van. L’étalon semble assez calme, plus intéressé à manger son foin qu’à s’occuper de ce qui l’entoure, ce qui n’est pas plus mal. La blonde dépose le carnet et son sac sur le siège passager avant de démarrer le moteur. Dans deux heures de route, elle arriverait aux écuries.

Un paquet de noms défilaient dans l’esprit de la jolie blonde, mais aucun ne semblait être à la hauteur de l’étalon rocky mountain horse qui voyageait avec elle. Pour le moment, elle allait l’appeler : mon beau. À défaut de mieux, peut-être que Gaëlle allait pouvoir l’aider à trouver un nom potable. Elle n’allait pas tarder à passer, elle lui demanderait, parce que Charlie commençait sérieusement à ne plus avoir d’idées en tête. Elle avait donné des noms a environ 10 chevaux en deux mois, surtout des poneys, et du coup, son imagination s’était un peu tarie… Puis de toute manière, il était plus facile de trouver un nom en ayant pris connaissance du caractère du cheval, pour le moment, elle ne connaissait rien de lui, si ce n’est, ce que sa propriétaire lui en avait dit. À savoir des problèmes d’irrespect, un cheval gentil, mais têtu avec ses humeurs. Rien qui ne permettait à la blonde de vraiment le cerner.

Charlie roulait sur le chemin du retour, quelques kilomètres de plus et elle arriverait au ranch. Enfin si sa voiture arrêtait tout de suite de faire ce bruit étrange, ce n'était franchement pas rassurant. « Pourquoi tu tousses ? » Impossible pour une voiture d’attraper un rhume, la brune essaie de remettre de la vitesse, mais la voiture refuse catégoriquement d’avancer. « Merde ! » Elle jure avant de mettre son clignotant pour se garer sur le bas-côté. Charlie et la mécanique ne font pas bon ménage, son premier réflexe est donc de saisir son téléphone pour aller l’homme de la situation. À savoir son cousin : Roman. Il l’aidait pas mal au ranch et la blonde lui offrait avec un certain plaisir les taches ayant un rapport avec tout ce qui touchait à la mécanique. Chanceuse, Charlie remarqua bien rapidement que son portable, bien présent dans sa voiture, ne lui serait pas d’une grande aide, sa batterie étant déchargée. Charlie se retrouvait donc seule, en pleine campagne, avec un van aux fesses… Le bonheur total.

« Zen, Ais confiance en toi ! » Charlie sort de la voiture, ouvre le capot et observe à l’intérieur. Elle reconnaît l’endroit où l’on met l’huile et le produit pour laver les vitres, pour le reste, disons que c’est un peu chinois pour elle. Elle soupire, referme son capot avant de tourner autour de la voiture, c’est à ce moment-là qu’elle remarque que sa voiture fuit. Sauf qu’elle ne sait même pas d’où. En tout cas, ce n’est pas de l’essence, point positif, parce que Charlie regarde un peu trop de films. Si ça avait été de l’essence, elle aurait été morte de trouille en pensant à une possible explosion. Bon… Prenons son courage à deux mains, la blonde tente de ramper sous la voiture, mais elle voit que dalle, si ce n’est que ça goutte pas mal et que c’est chaud… Sans oublier que ça pue.

Finalement, Charlie entend une voix masculine, ô bonheur. Elle entend son chien qui aboie contre la fenêtre de la voiture, heureusement qu’elle l’a laissé enfermé, parce que le connaissant, il aurait pu mal accueillir leur possible sauveur. Charlie sort de dessous la voiture et se redresse avant de poser son regard bleuté sur l’homme en question. « Je crois bien . » Elle aime bien jouer à la femme forte, mais pour le coup, elle n'a pas le temps de faire sa chiante, elle a un cheval qui attend et il ne va sûrement pas tarder à s’impatienter. « Vous êtes en panne ? » « Oui après de belles années, je crois qu’on vient définitivement de rompre. » Et ça c’était pas chouette parce qu’elle y était attachée quand même. « Je ne suis pas sur de pouvoir vous aider à la faire repartir mais je peux vous déposer si vous voulait. Je vais à Cap Harbor » C’est sûrement pas plus mal, elle pourra toujours appeler le dépanneur de chez elle. Y a juste un problème : Le van. « J’habite un peu avant la ville, a juste quelques kilomètres. Vous pouvez tracter ? J’ai un cheval dans le van, je ne peux pas le laisser là. » Le regard de Charlie se pose sur la voiture, elle grimace, avant de poser son regard sur le brun qui lui fait face. Elle connaît la plaque, c’est la voiture de son cousin. « Vous connaissez Roman ? » Ou sinon c’est un voleur et il va vouloir la tuer, mais si ses souvenirs sont bons Roman lui a parlé qu’il devait prêter sa voiture, enfin si elle a tout bien suivi, ce qui n’est franchement pas sûr.


© Pando

_________________
Never Grow Up
⊹I cannot even imagine where I would be today were it not for that handful of friends who have given me a heart full of joy. Let's face it, friends make life a lot more fun.
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 615
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia la jolie brune qui a pas eu une vie toute rose
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ≡ (une petite route aux alentours de CH) ▪ such a coincidence + CHARLIE ✻ ( Sam 12 Nov - 16:25 )

charlie&sevan ⊹ Finalement c'est peut-être se remettre dans le bain après des mois et des mois sans travail qui est le plus dur. C'est même plus de quelques mois en fait. Lors de sa dernière mission, la mission "Mina" comme il aime l'appeler il a passé tellement de temps sur le terrain, auprès de celle qu'il aimait qu'il a fini par en oublier son but premier. Il était en mission d'infiltration et pourtant cette identité qu'il avait adopté trois ans plus tôt était devenu sa véritable identité. Perdu entre travail et réalité. Il était grand temps qu'il se reprenne en main et cette journée à enquêter lui avais permit de se mettre à nouveau dans la peau d'un agent du FBI. Même si ses recherches n'avait pas abouti à grand chose une partie de lui, lui répète qu'il est en bonne voie et qu'il doit garder le sourire. Pour un New Yorkais tel que lui le chemin du retour jusqu'à Cap Harbor pourrait paraître court. En effet il n'y a pas de bouchons, pas de voiture de tous les côtés, aucun son de klaxon, aucun taxi coupant la route à toute vitesse. Et pourtant il semblerait qu'il n'ait jamais trouvé un voyage en voiture aussi long. Des champs à perte de vue, des collines, des arbres, pour lui tout se ressemble si bien que s'il n'avait pas aperçu cette voiture arrêté sur le bord de la route il aurait certainement finit par se demander s'il n'était pas en train de tourner en rond depuis le début. En bon gentleman qu'il est Sevan c'était bien sur arrêtez, espérant pouvoir venir en aide à cette jeune femme dont il ne voyait pas encore le visage puisqu'elle semblait apparemment croire que son problème se situez sous son véhicule. Sevan s'approche donc de la voiture et fait un pas en arrière quand soudain un chien saute contre la vitre et se met à aboyer. Bon sang il lui a fait une peur bleue. Finalement il propose naturellement son aide à la jeune femme qui se relève finalement avec quelques traînées noires sur le visage et les vêtements. Apparemment malgré toute son énergie elle n'a pas trouvé comment redémarrer cette voiture. «Oh et bien je suis désolé, mais comme on dit une de perdue, dix de retrouvé.... Oui enfin bon vous avez compris l'idée quoi » Sev se passe une main derrière la nuque, espérant qu'elle rigole à sa blague plus ou moins drôle. Aller il vient l'aider elle pourrait au moins faire semblant de rire. Tracter ? Bon sang mais oui il n'avait même pas fait attention qu'il y avait un cheval dans ce van avant de finalement l'entendre hennir quelques secondes après que la jeune femme ai annoncé son existence. Sev allait donc devoir ramener cette jeune femme, se cheval et son chien. Merde il ne c'était pas douté que son sauvetage serait si compliqué. Heureusement qu'il adore les animaux. A la question suivante Sevan fronce les yeux. Elle ne pouvait pas avoir posé cette question par hasard elle devait certainement connaître Roman et même plutôt bien pour reconnaître aussi vite sa voiture « Et bien oui, il m'a prêté sa voiture pour la journée, du coup je suppose que vous le connaissait aussi ? » Le New Yorkais se rend finalement compte qu'il ne connait toujours pas le nom de cette jeune femme et se dit que une fois les présentations faite il se rendra peut être compte que Roman lui a déjà parlé d'elle qui sait. « Au fait je m'appelle Sevan » Le blondinet regarde alors sa voiture de "location" puis celle de la jeune femme. Elle a parlé de tracter le van. Oui très bien mais il ignore complètement comment on fait pour faire ce genre de choses. Comprenez-vous à New York il prend le taxi ou le métro la plupart du temps alors tout ceci lui est complètement inconnu « Bon alors du coup, je ne sais absolument pas si j'ai ce qu'il faut, je vais aller regarder dans la voiture » Espérons que Roman soit ce genre d'homme prêt à tout en toute situation et qu'il ait donc ce qu'il faut. En ouvrant le coffre Sevan découvre une grosse pièce en acier qui semble se fixer quelque part « Est-ce que ça sa peut nous aider ? » Heureusement la jeune femme l'avait rejoint afin de l'aider dans ses recherches. Ils furent bien plus efficaces à deux et finalement après plusieurs minutes ils étaient prêt à partir. Bon il faut bien dire que si Charlie ne s'y connaissait pas un minimum Sevan aurait certainement fini par ramener ce cheval à pied en marchant à côté de lui. « J'espère que Roman ne m'en voudra pas trop pour les poils de chien » Dit-il avant de laisser le chien de la demoiselle monter à l'arrière. Sev s'installa donc au volant, sa nouvelle rencontre sur le siège passager et avant de démarrer il lui dit « Au fait vous avez un peu de noir juste là » Il posa sa main sur sa joue pour lui indiquer l'endroit « Désolé de ne pas vous l'avoir dit plus tôt mais je trouvais que ce serait un peu violent de rentrer en conversation avec un " hey au fait t'es sale là c'est moche" » Sevan n'était absolument pas confiant pour conduire avec ce van accroché derrière, il n'avait aucune idée de la façon dont il devait rouler. Par logique il décida de rouler le plus doucement possible. Il allait si doucement que Charlie pourrais certainement le doubler à pied alors il décida d’accélérer un peu. Aller aussi doucement était un sacrilège pour lui qui aime tant la vitesse et le danger, mais avec deux animaux à bord et une inconnue il était hors de question qu'il prenne plus de risque. Comme quoi des fois il sait se résonner, son patron devrait être là pour voir ça.

désolé pour le temps de réponse

_________________
Tu as réparé avec ta douceur, tout ce qui fut ravagé dans mon coeur ♒︎Je sens que le jeu se referme sur moi. Finalement j'avais rien compris, c'était pas ça les règles, y'a pas de gagnant y'a pas de perdant. Juste un ultimatum. L'amour ou l'amitié© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 03/04/2016
›› Commérages : 499
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : Britt Robertson, la sublime
›› Schizophrénie : Avalon la jolie brune et Noah le romancier a ses heures perdues
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ≡ (une petite route aux alentours de CH) ▪ such a coincidence + CHARLIE ✻ ( Dim 27 Nov - 14:21 )



❝ Don't leave me, come now enlighten me❞
Such a coincidence
Elle détestait les engins à moteur, c’était de la merde, ça ne fonctionnait jamais et pour compléter le tableau, elle y connaissait rien. Charlie était bien plus douée avec un cheval entre les mains qu’avec un volant. Il suffisait de voir le temps qu’elle avait mis pour obtenir son foutu permis. Au grand désespoir de son père, ancien militaire, qui s’occupait de son entraînement. Le nombre de fois où elle s’était pris un trottoir, elle ne préférait même pas y penser, heureusement qu’elle avait un pick-up, ça lui facilitait pas mal la vie. Enfin quand celui-ci ne décidait pas de la lâcher en plein milieu de la route. Bordel, elle avait encore quelques kilomètres à faire et elle ne voyait pas les faire avec le cheval en bout de longe. Elle aurait pu appeler Axel, histoire qu’il vienne la sortir de ce pétrin, mais il avait prêté sa voiture à un ami, du coup, aucune voiture pouvant tracter un Van se trouvait aux écuries à ce moment précis. Bon, il aurait parfaitement pu prendre sa moto ou même un vélo, mais pour ça Charlie devait être en mesure de le contacter, ce qui n’était franchement pas possible avec un portable totalement déchargé. Parfois, elle s’énervait elle-même, elle était idiote, et pas du tout prévoyante. Elle était en train de s’énerver toute seule, pensant à tort qu’elle finirait bien par trouver la peine et la réparer quand une voiture se gara juste à côté de la sienne. Bon, vu la mouise dans laquelle elle venait de se mettre, peut-être qu’il était temps pour la jolie blonde d’accepter de demander de l’aide, ce qui pour Charlie était loin d’être un exercice facilement réalisable. En tout cas point positif, l’homme qui lui fait face ne semble pas être un serial killer, bien que si c’était le cas, ça ne serait sûrement pas marqué sur sa tête. En tout cas, elle ne le connaissait pas. Un jour ou l’autre, elle allait devoir remettre un pied en ville, juste histoire de savoir ce qui s’y passe, parce que pour le moment, elle a juste l’impression d’être de plus en plus étrangère à la ville qui l’a vu grandir. Mais d’un côté, c’est elle qui a décidé de se mettre en retrait.

«Oh et bien je suis désolé, mais comme on dit une de perdue, dix de retrouvé.... Oui enfin bon vous avez compris l'idée quoi » Elle écarquille les yeux, c’est censé être une blague ? A coup sûr c’est un ami à Cameron, ils sont, tous les deux, aussi nuls à ce niveau-là. « Je suis pas sûre que ça fonctionne pour les voitures, c’est bien dommage d’ailleurs. » Bien qu’elle ne soit pas sûre non plus que cela fonctionne avec les filles ou les mecs d’ailleurs. Non c’est plus un dicton pour éviter à certains de se suicider. Y a franchement peu de chance qu’une toute nouvelle voiture lui tombe dans les bras dans les jours à venir. La seule chose qu’elle espérait c’était qu'Axel arrive à réparer la voiture et que cela ne leur coûte pas un bras. La blondinette ne roulait pas sur l’or, loin de là même, pour le moment, elle dépensait plus qu’elle ne gagnait, mais cela finirait bien un jour par s’inverser, du moins, elle l’espérait. La blonde finit tout de même par remarquer que la voiture dans laquelle il est arrivé, ne lui est pas inconnue, vu que c’est celle d’Axel. « Et bien oui, il m'a prêté sa voiture pour la journée, du coup je suppose que vous le connaissait aussi ? » Ah ah c’est donc ça. « T’es son pote de New-York ? » Le gars de la ville, elle n'avait pas cherché plus loin, disons qu’elle avait juste écouté ce que lui racontait son cousin. Mais elle n’avait pas plus approfondi la question. D’ailleurs elle ne se souvenait pas du prénom du copain en question, ça lui était complètement sorti de la tête. « Au fait je m'appelle Sevan » Ah bhé voilà, au moins comme ça, elle était sûre de pas faire de connerie. « Enchantée, Sévan, je suis Charlie, il a dû te parler de moi, il a intérêt. » Elle sourit amusée avant de regarder Sevan partir regarder dans la voiture s’il peut trouver quelque chose pour aider. Hélas, lui, comme elle, semblent tout deux incapable de faire redémarrer le vieux pick-up. Ne reste donc plus qu’une solution, attelée le van à la voiture d’Alec et abandonner le véhicule de Charlie sur le bas-côté pour quelques heures. « Laisse moi faire, ça sera fait en un rien de temps. » La blonde bloque le van avant de décrocher le pick up et de le pousser avec l’aide de Sevan un peu plus loin. Quelques minutes plus tard, celui-ci est de nouveau attelé et Charlie peut remettre le cheval à l’intérieur qu’elle avait préféré sortir pour éviter un accident, si celui-ci s’était trouvé à l’intérieur lors du changement.

Une demie heure après leur rencontre, la blonde monte dans la voiture et s’installe à côté de l’ami de son cousin. « S’il t’embête, dis-lui de venir me voir, je le priverai de dessert ! » La blonde se met à rire avant de jeter un coup d’œil derrière elle, le cheval est calme, le reste du trajet devrait bien se dérouler. « Au fait vous avez un peu de noir juste là » La blonde grimace avant de se mettre à frotter l’endroit indiqué. Y a plus qu’à espérer qu’elle ne fasse pas plus de mal que de bien en étalant au lieu de retirer. « Oh non c’est pas grave t’inquiète, j’ai toujours aimé me peindre le visage avec des peintures de guerre ! » Elle plaisante bien sûr, quoi qu’avec un père militaire, l’idée lui est peut-être plusieurs fois passé à l’esprit. Voyant qu’il ne semble pas vraiment à l’aise, la blonde finit par lui proposer son aide. « Tu veux que je conduise ? C’est jamais facile de traîner un van, j’ai l’habitude et ça ne me dérange pas ? » Elle n’avait pas envie qu’il stresse jusqu’au ranch, ils pouvaient parfaitement bien échanger leur place. « Au fait, juste comme ça, tu l’as connu comment mon cousin ? » Charlie ? Curieuse ? Juste un peu et ça venait de commencer.


© Pando

Spoiler:
 

_________________
Never Grow Up
⊹I cannot even imagine where I would be today were it not for that handful of friends who have given me a heart full of joy. Let's face it, friends make life a lot more fun.
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 615
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia la jolie brune qui a pas eu une vie toute rose
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ≡ (une petite route aux alentours de CH) ▪ such a coincidence + CHARLIE ✻ ( Ven 16 Déc - 17:41 )

charlie&sevan ⊹ Sevan semblait être passé au bon endroit au bon moment du moins c’est surement ce que devait se dire la jeune femme en face de lui. C’est vrai la voila en panne au beau milieu de nulle part avec un cheval et un chien. Pourtant il était plus prudent pour elle de ne pas crier victoire trop tôt car bien que le jeune homme est proposé son aide en réalité il était loin d’être sur de pouvoir l’aider. En voyez-vous Sev est loin de s’y connaître en voiture ou en mécanique alors la seule chose qu’il pouvait faire pour elle c’était lui proposer de la ramener. Seulement il semblait que le cheval et le chien soit compris dans le forfait. « Je suis pas sûre que ça fonctionne pour les voitures, c’est bien dommage d’ailleurs. » Elle avait compris la blague hein ? Mon dieu ce qu’il peut ne pas être drôle quand il s’y met, sa sœur le lui a déjà dit de nombreuses fois mais il s’obstine. Il se dit que à force d’essayer quelqu’un finira bien par rire de bon cœur à l’une de ses blagues non ? Oui bon ben l’espoir fait vivre. Finalement la jeune femme face à lui le questionne. Axel ? En effet il le connait et surement que elle aussi. « T’es son pote de New-York ? » Ok donc Axel a parlé de lui. Espérons que ce soit en bien s’il veut que son mensonge ne soit pas démasqué. « Euh et bien oui je pense, à moins qu’il en ai d’autres » C’est vrai, peut être que Axel connait tout un tas de personnes à New York, mais à première vue il semblait bien que ce soit de lui dont on parle. « Enchantée, Sévan, je suis Charlie, il a dû te parler de moi, il a intérêt. » Charlie. Oui c’est sa cousine. Du moins c’est ce qu’il lui semble. Une jeune femme qui tient une écurie de ce qu’il se souvient. Cela expliquerait donc le cheval dans le van. « Enchanté, en effet il a dû me parler de toi une fois ou deux » A vrai dire à part son métier, Sevan n’avait pas retenu grand-chose sur la jeune femme en face de lui. A écouter Axel elle lui avait paru gentille, généreuse. Et a première vu elle semblait l’être. Sevan décide d’aller voir dans la voiture ce qui pourrait servir afin d’acheminer le van jusqu’à Cap Harbor. Il se sent bien démuni face à tout ce bazar présent dans le coffre. Finalement après avoir fouillé ensemble ils trouvent ce dont ils ont besoin. « Laisse moi faire, ça sera fait en un rien de temps. » Bon et bien voila en une phrase la leçon numéro 1de : Comment perdre toute crédibilité face à une femme. Malgré tout le jeune homme ne dit rien et lui vient en aide. Charlie garde le cheval, tandis que Sevan pousse le van vers la voiture de Axel. Heureusement l’animal ne semble pas apeuré et rentre rapidement dans le van une fois l’attelage installé.

Finalement les deux jeunes gens montent dans la voiture et partent en direction de Cap Harbor. Après quelques minutes Sev se permet de faire remarquer à Charlie qu’elle a des traces sur le visage. Signe de son exploration sous sa voiture quelques minutes plus tôt. Il espère qu’elle ne prendra pas mal sa remarque. En même temps c’est une femme, elle pourrait très bien le prendre mal parce qu’il lui a dit, et le prendre tout aussi mal s’il ne lui avait pas dit. Comme je le dit c’est une femme. C’est complexe. « Oh non c’est pas grave t’inquiète, j’ai toujours aimé me peindre le visage avec des peintures de guerre ! » Sevan se met à rire tout en l’observant se frotter le visage pour faire disparaître son « déguisement » Le jeune homme est prudent, il ne veut pas effrayer l’animal à l’arrière et ne veut surtout pas le blesser non plus. Alors il roule doucement. Peut être un peu trop doucement même. Charlie semble avoir remarqué son inquiétude puisqu’elle lui demande alors « Tu veux que je conduise ? C’est jamais facile de traîner un van, j’ai l’habitude et ça ne me dérange pas ? » Une nouvelle occasion de perdre toute sa crédibilité mais cette fois non. Pas question. Il a quand même un peu de fierté encore « Je suis déjà passé pour un imbécile tout à l’heure en ne sachant pas comment atteler ce van alors s’il te plait laisse-moi te raccompagner en gardant un peu d’aisance » Les femmes sont compliquées et les hommes ont leur fierté. Sevan décide donc de garder sa place et accélère légèrement se sentant finalement plus serein malgré le poids qu’il traine « Au fait, juste comme ça, tu l’as connu comment mon cousin ? » Une question à laquelle il peut répondre sans mentir. Ça fait du bien des fois. « On s’est rencontré à l’aéroport. On cherchait tous les deux un taxi pour aller à Cap Harbor et comme ils se faisaient rare et bien on a décidé de partager le même. » Enfin une histoire normale, une rencontre non planifiée. Certes Sevan avait commencé à jouer son double jeu à l’instant même ou il a su ou se rendait Axel mais il n’avait pas prémédité cette rencontre. « Et du coup il t’as parlé de moi alors mais il t’as dit quoi exactement ? » La curiosité de la jeune femme l’avait finalement atteint.

_________________
Tu as réparé avec ta douceur, tout ce qui fut ravagé dans mon coeur ♒︎Je sens que le jeu se referme sur moi. Finalement j'avais rien compris, c'était pas ça les règles, y'a pas de gagnant y'a pas de perdant. Juste un ultimatum. L'amour ou l'amitié© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 03/04/2016
›› Commérages : 499
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : Britt Robertson, la sublime
›› Schizophrénie : Avalon la jolie brune et Noah le romancier a ses heures perdues
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ≡ (une petite route aux alentours de CH) ▪ such a coincidence + CHARLIE ✻ ( Lun 9 Jan - 14:16 )



❝ Don't leave me, come now enlighten me❞
Such a coincidence
La blonde était soulagée, rien de pire que de se retrouver en rade avec un Van occupé par un cheval. Certains chevaux peuvent s'impatienter, et avoir un cheval qui s'énerve dans un si petit espace, ce n'est jamais une très bonne idée. Charlie était donc plus que contente que sa route est croisée celle de Sevan. Pour une fois qu'elle a de la chance, elle ne va s'en priver. Dommage qu'il ne sache pas réparer sa voiture, ça aurait éviter qu'elle reparte la chercher, mais c'était déjà ça. Au moins, elle n'était pas en train d'attendre une dépanneuse avec un cheval en longe. D'une nature assez méfiante, pour le coup, Sevan lui paraît très rapidement être quelqu'un de bien, elle n'a donc aucun gêne à monter en voiture avec lui. Puis bon s'il la touche, il ne doit surement pas se douter qu'elle est assez douée pour se défendre vu les années de self defense qu'elle a derrière elle, sans oublier un père militaire et parano de surcroît. Charlie pouvait s'en sortit, elle était sûre, mais quelque chose lui disait qu'elle n'en aurait pas besoin. Après tout, heureusement qu'il existait sur cette terre des personnes sympathiques et honnêtes qui ne profiterait pas d'une pauvre blonde -presque- sans défense. Puis il ne faut pas non plus oublier, qu'en plus très charmant – Elle aurait pu tomber sur plus moche – Sevan est aussi un ami de cousin. Du coup, d'une certaine manière, il fait un peu partie de la famille !

« Je sais pas, mais le dernier arrivé ça doit être toi ! » Elle plaisante avant de faire le tour de la voiture, direction le Van, pour qu'elle puisse l'atteler. « Enchanté, en effet, il a dû me parler de toi une fois ou deux » What ? La blonde se tourne vers Sevan, il est sérieux là ? « Que ça ?! » Bha ouais, on dirait bien... Franchement, quelle ingratitude, après tout ce qu'elle avait pour elle, il aurait pu au moins dire à quel point elle était géniale et rabâcher les oreilles de Sevan avec la perfection de sa cousine. Axel, cet ingrat ! Quoique bon... peut-être qu'il avait d'autres choses en tête que de parler de Charlie... Mouais, ça devait sûrement être ça. Un sourire taquin se dessine sur son visage. « Hmm c'est normal, il ose pas avouer que je lui suis indispensable ! » Ouais heureusement qu'elle était la gentille cousine Charlie !

Finalement, le van de Charlie se retrouve rapidement attelé à la voiture d'Axel, enfin de Sevan pour le moment, il est donc temps pour le duo de prendre la route en direction des écuries de la jolie blonde. Mouais, ça devait sûrement être ça. Par contre sur le coup, elle est finalement assez contente que Sevan décide de conduire, parce que la blonde, conduire, elle a jamais vraiment aimé ça. Dès qu'ils vont faire une course avec Axel, elle ne met pas longtemps à grimper sur le siège passager, pour se faire conduire comme une princesse et vaguer à ses occupations, laissant ainsi sa petite imagination l'emporter pour rendre sa vie encore plus palpitante.

« On s’est rencontré à l’aéroport. On cherchait tous les deux un taxi pour aller à Cap Harbor  et comme ils se faisaient rare et bien on a décidé de partager le même. » Ha ouais ? Bha en fait, ils se connaissaient pas vraiment. « Je croyais que vous etiez des amis de longue date. » Un sourire amusé se dessine sur les lèvres de la blonde. « Faut vraiment que j'apprenne à écouter les gens et surtout à le souvenir de ce qu'ils disent... »Oui parce que bien souvent, chez Charlie tout passe par une oreille pour ressortir de l'autre et le pire, c'est que c'est aussi le cas quand ça la concerne. Elle a jamais vraiment eu une bonne mémoire. « Et du coup, il t’as parlé de moi alors mais il t’as dit quoi exactement ? » Heu... « Que tu venais de New York et que tu connaissais rien à la campagne... » Elle le regarde de haut en bas. «Enfin ça je pouvais deviner..... » C'est un peu marqué sur sa tronche, c'est qu'elle toujours très gentille Charlie ! « Hmmm laisse moi deviner ! » Elle a toujours aimé essayer d'en apprendre sur les gens, rien qu'en les regardant, un peu comme le mentalist, en beaucoup moins doué. « T'as fait genre un burn-out ! Un gros coup dur dans ta vie ? Hmm et hop tu viens ici pour essayer de te reprendre en main ? » Ou elle fait totalement fausse route, mais elle ne voit pas ce qui pourrait pousser quelqu'un à venir habiter ici, surtout quand on a vécu dans une ville comme New-York ! « T'es pas obligée de me répondre, c'est ta vie. Par contre, si t'as besoin de tuyaux, tu peux me demander ; j'ai toujours vécu ici, donc je connais pas mal la ville ! » Un peu moins, ses habitants parce que Charlie, même si ça ne se voyait pas vraiment, elle était assez sauvage.

© Pando

Spoiler:
 

_________________
Never Grow Up
⊹I cannot even imagine where I would be today were it not for that handful of friends who have given me a heart full of joy. Let's face it, friends make life a lot more fun.
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 615
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia la jolie brune qui a pas eu une vie toute rose
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ≡ (une petite route aux alentours de CH) ▪ such a coincidence + CHARLIE ✻ ( Sam 21 Jan - 16:53 )

charlie&sevan ⊹ Très vite Charlie avait fini par comprendre que Sevan connaissait son cousin. Axel. Est-ce parce que personne d'autres n'a ce genre de voiture à Cap Harbor ? Ou bien juste parce qu'elle connait sa plaque d'immatriculation par cœur ? Surement la deuxième raison. C'est un peu creepy non ? Enfin je veux dire les seules plaques d'immatriculation que Sevan a retenu dans sa vie c'est celle des trafiquants ou terroriste qu'il devait suivre. Même celle de sa propre voiture il ne la connait pas. « Je sais pas, mais le dernier arrivé ça doit être toi ! » Ah ben oui certainement, donc du coup c'est surement lui.  Elle lui demande finalement s'il lui a parlé d'elle et il trouve cette question assez drôle. Ils doivent certainement être assez proches pour penser qu'il a dû parler d'elle et en effet c'est le cas, il lui en a parlé mais Sevan ne s'est pas vraiment appliqué à retenir tout ce qu'il pouvait lui dire. Dommage d'ailleurs car cela aurait pu lui être utile aujourd'hui. Surtout une fois qu'ils seront tous les deux dans cette voiture sans plus aucun sujet de conversation. Mais Charlie à l'air assez bavarde  alors peut être que ce moment gênant n'aura finalement pas lieu. « Que ça ?! » Oh. Il ne voulait pas la vexer. S'il avait su il aurait dit qu'il n’arrêtait pas de parler d'elle. Malgré tout sa remarque le fait rire, elle semble plutôt amusante comme fille. Finalement peut être que le trajet en voiture ne sera pas si long.« Hmm c'est normal, il ose pas avouer que je lui suis indispensable ! » Il sourit à nouveau et finit par répondre « Oh oui oui je suis certain que c'est pour cela, il cache bien son jeu » Espérons qu'elle ne l'agresse pas en pensant qu'il se moque d'elle. Non ça va pour le moment elle a l'air d'avoir compris son sens de l'humour. En même temps après avoir sorti la fameuse phrase "une de perdue, dix de retrouvés" elle a bien du comprendre que notre cher New Yorkais est un grand humoriste en quête d'un public qui le comprend. Public encore introuvable pour le moment -il faut qu'elle lui présente Cameron - Finalement les deux jeunes gens finissent par réussir à atteler ce van et après être tous monté dans la voiture ils se mettent en direction de Cap Harbor. Sevan roule avec prudence sur plusieurs kilomètres puis se sentant plus confiant il décide d'accélérer un peu. Restant toujours prudent car il ne veut pas agiter le cheval à l'arrière ou lui faire du mal. Et puis quelque chose me dit que Charlie ne le louperait pas si c'était le cas.« Je croyais que vous etiez des amis de longue date. » Ah oui donc en fait il ne lui a pas vraiment parlé de lui. A moins qu'elle n'est pas écouté, tout comme lui l'a fait lorsqu'il lui a parlé d'elle.« Faut vraiment que j'apprenne à écouter les gens et surtout à le souvenir de ce qu'ils disent... » Et bien voila sa réponse. Finalement il se sent un peu moins seul à n'avoir pas écouté, même s'il n'ira certainement pas lui dire. Après tout pour l'instant elle a l'air d'avoir confiance en lui et de le considérer comme un gentil garçon. N'allons pas gâcher tout ça. Ah ben bien bravo, je te préviens ses propos seront répétés, modifiés et amplifiés » Encore une fois bien sur il rigole, après tout il est mal placé pour parler. Néanmoins même si elle n'a pas tout écouté il est persuadé qu'elle a retenue quelques petites choses et il aimerait bien savoir quoi Oui il aimerait bien savoir ce qu’Axel a dit de lui. Enfin en même temps même s'il a dit de mauvaises choses elle ne va certainement pas lui dire « Que tu venais de New York et que tu connaissais rien à la campagne... » Oui, bon et bien c'est bref, concis, mais sa résume plutôt bien la situation en fait. «Enfin ça je pouvais deviner..... » Sevan prend alors un air consterné et la regarde quelques secondes, mimant le choc, avant de recentrer son attention sur la route « Ah ben merci sa fait plaisir. Dire que je viens te sauver la vie et toi tu me traites comme ça. Quel ingratitude » Il rit et se met à sourire. C'est assez étrange cette sensation qu'il a en sa présence. Il lui parle comme s'il la connaissait depuis des années alors que cela ne fait même pas une heure. Espérons juste que cela ne la dérange pas. Au pire elle le lui dira certainement vu sa franchise jusque-là.     « Hmmm laisse-moi deviner ! » Deviner quoi ? Deviner qui il est ? D'accord, cela risque d'être amusant. A vrai dire c'est un des aspects de son métier que Sevan aime bien. Voir ce que les gens pensent savoir de lui. On pense toujours connaître les gens juste en les voyant et Sevan joue la dessus tous les jours dans son métier. Il se crée un faux personnage, une fausse apparence et parfois c'est amusant de voir les gens tomber dans le panneau. Sauf quand ce sont les personnes à qui il tient. « T'as fait genre un burn-out ! Un gros coup dur dans ta vie ? Hmm et hop tu viens ici pour essayer de te reprendre en main ? » Sevan ne peut s'empêcher de rire. C'est pourtant assez plausible comme théorie mais sa fait tellement "film". On dirait le scénario de la future comédie romantique à sortir. « T'es pas obligée de me répondre, c'est ta vie. Par contre, si t'as besoin de tuyaux, tu peux me demander ; j'ai toujours vécu ici, donc je connais pas mal la ville ! » Finalement ils ne sont pas si loin que ça de Cap Harbor et le panneau qui indique la ville à 10km le prouve. Dommage, Sevan s'amuse bien finalement « A vrai dire non pas vraiment. Je connais quelques personnes ici, à Cap Harbor et j'avais pour ambition de me lancer dans un nouveau défi alors j'ai décidé d'ouvrir un bar ici, à Cap Harbor » Bien que maintenant qu'il vit ici depuis quelques semaines Sev s’est rendu compte qu'il y avait déjà pas mal de bar en ville, assez pour cette petite ville, mais c'est son alibi alors il doit s'y tenir. « Néanmoins c'était la première fois que je mettais le pied ici il y a un mois alors je serais ravi que tu me fasse visiter »  Finalement le petit jeu de "je devine qui tu es" est assez amusant alors Sevan décide de s'y prêter  à son tour « Bien, à moi maintenant de découvrir qui tu es » Il se creuse la tête un court instant, réfléchissant à ce qu'il a pu voir d'elle depuis leur rencontre il y a une heure. Il la regarde à plusieurs reprises et se lance finalement « Tu es une fille souriante, généreuse... » Jusque-là tout le monde aurait pu dire la même chose « Tu es une battante, les échecs ne te font pas peur, tu sais te relever à chaque fois, pourtant tu as peur d'une chose. Tu as peur de t'attacher et pour ça tu préfères te réfugier dans ta passion des chevaux ou avec tes amis surement. Tu aimes les animaux et tu rêves d'un jour pouvoir ouvrir ta propre écurie, ne plus être sous les ordres de qui que ce soit » Sevan se rend finalement compte qu'il a peut-être été un peu loin dans les descriptions qu'il se fait d'elle. Il est rentré dans des détails assez intime, dans son caractère. Malgré tout il demande tout de même « Alors ? Comment je m'en sors ? » Il espère plutôt bien car cerner les gens au premier contact cela fait partie de son travail. Il espère que ces mois d'arrêt ne lui ont pas fait perdre tout son instinct, toute son intuition. Et puis au pire surement pensera-t-elle que c’est Axel qui lui a dit tout ça.

_________________
Tu as réparé avec ta douceur, tout ce qui fut ravagé dans mon coeur ♒︎Je sens que le jeu se referme sur moi. Finalement j'avais rien compris, c'était pas ça les règles, y'a pas de gagnant y'a pas de perdant. Juste un ultimatum. L'amour ou l'amitié© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 03/04/2016
›› Commérages : 499
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : Britt Robertson, la sublime
›› Schizophrénie : Avalon la jolie brune et Noah le romancier a ses heures perdues
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ≡ (une petite route aux alentours de CH) ▪ such a coincidence + CHARLIE ✻ ( Mer 15 Fév - 19:55 )



❝ Don't leave me, come now enlighten me❞
Such a coincidence
Charlie est une petite curieuse et aimerait bien tout savoir, mais elle n'a pas encore la science infuse. Par contre, elle possédé un bon sens de l'observation, en tout cas, c'est ce qu'elle croit, mais il est vrai qu'elle remarque facilement ce qu'ils se passent autour d'elle, alors que beaucoup sèche. Axel ne prêtait pas sa voiture comme ça et Charlie connaissait la plupart de ses amis, mais pas lui. Du coup, en éliminant les prénoms et les possibilités, elle en était arrivée à Sevan, sans oublier qu'il possédait aussi un petit accent. Léger, certes, mais pas du coin. Elle se garda cependant de le dire. Pas de sa faute s'il n'est pas originaire de la ville. 

Ah ben bien bravo, je te préviens ses propos seront répétés, modifiés et amplifiés  La blonde hausse les épaules, tandis qu'un petit sourire innocent se dessine sur son visage. Charlie, elle parle, beaucoup, peut-être un peu trop et il lui arrive très souvent de ne pas assez écouté, sans oublier les moments où elle s'imagine des trucs qui n'ont pas lieu d'être. Elle a peut-être tout simplement confondu ? C'est tout a fait possible. « Rha, me voilà dans une mauvaise situation » dit-elle en faisant mine d'être sérieuse, même si elle sait que son cousin ne lui en tiendra pas rigueur. Après tout elle est Charlie et il est assez habitué à son comportement, surtout qu'elle aime bien se plaindre la blonde. « Fais attention, je suis très attentive aujourd'hui. » Ou comment lui dire que tout ce qui sortirait de sa bouche n'irait pas dans l'oreille d'une sourde. De toute manière vue sa curiosité, elle n'allait pas le laisser parler dans le vent, mais bien enregistré les quelques informations le concernant. En tout cas, au vue de sa tête, elle ne devait pas avoir si mal écouté que ça. Il n'était pas du tout habitué à la campagne, alors que Charlie, elle, ne connaissait que ça. Pour elle, une ville et une grande ville, signifiaient un peu l'enfer sur Terre et elle ne comprenait aps comment certains pouvaient apprécier vivre dans ces fourmilières géantes recouverts par le béton et la pollution. Elle ne se voyait pas quitter Cap Harbor, encore moins ses chevaux et son ranch, elle était bien ici, alors pourquoi aurait-elle envie de changer de lieu de vie ? « Ah ben merci sa fait plaisir. Dire que je viens te sauver la vie et toi tu me traites comme ça. Quel ingratitude »  . Avec son petit sourire innocent aux coins de ses lèvres, la blonde hausse les épaules, ce n'est pas vraiment de sa faute si son look va pas vraiment avec un mec du coin. Sans oublier qu'il sait même pas atteler un van et encore moins réparé une voiture. Quoique bon, ça veut pas dire grand chose, suffit de prendre Cameron comme exemple pour savoir que cela n'est pas une vérité. Un garçon de la campagne peut-être incapable de se débrouiller avec ce genre de truc. « Me sauver la vie ? Vraiment ? » Rien que ça ? Et bhé dit dont, elle ne pensait pas être dans une situation si dangereuse. « Merci quand même » Oui, il avait pris sur son temps pour lui venir en aide et ça c'était gentil.

« À vrai dire non pas vraiment. Je connais quelques personnes ici, à Cap Harbor et j'avais pour ambition de me lancer dans un nouveau défi alors j'ai décidé d'ouvrir un bar ici, à Cap Harbor »   Rha ! Elle s'était trompée.  « Voilà pourquoi je ne gagne pas au loto ! » Elle roule des yeux. « Je n'ai pas encore des pouvoirs de médium. » Et c'est bien dommage, qu'est-ce que ça doit être cool d'avoir des super pouvoirs, comme les x-mens. Charlie est pas chiante, elle se contenterait même d'une petite baguette comme dans Harry Potter. Hélas, le monde est beaucoup moins amusant que dans le film et la magie n'a pas vraiment sa place. Dommage, parce qu'elle a toujours trouvé ça super cool. « Pourquoi un bar ? » Demande-t'elle avec curiosité. « Tu aimes voir du monde ? » Cela pouvait expliquer son envie d'ouvrir ce genre d'établissement. « Néanmoins c'était la première fois que je mettais le pied ici il y a un mois alors je serais ravi que tu me fasse visiter »  Un mois, en effet, c'était une période assez court pour apprendre à connaître une ville, même si elle n'était pas si grande que ça. « Tu l'as déjà trouvé ton bar du coup ? » Elle l'ignorait, preuve qu'elle devrait remettre plus régulièrement les pieds en ville, histoire de se tenir au courant de ce qui si passe. 

Charlie avait joué, c'était désormais au tour de Sevan, et même si elle n'aimait pas trop l'idée qu'il fouille dans sa vie, elle l'avait bien cherché et puis de toute manière ce n'était pas comme si elle avait quelques choses à cacher. 
« Tu es une fille souriante, généreuse... »   Mouais... même si elle en était pas vraiment sûre, elle savait qu'elle était chiante par contre. Souriante ? Pas trop, ça dépendait des moments, mais elle était heureuse de vivre. 
« Tu es une battante, les échecs ne te font pas peur, tu sais te relever à chaque fois, pourtant tu as peur d'une chose. Tu as peur de t'attacher et pour ça tu préfères te réfugier dans ta passion des chevaux ou avec tes amis surement. Tu aimes les animaux et tu rêves d'un jour pouvoir ouvrir ta propre écurie, ne plus être sous les ordres de qui que ce soit »   Okay... il avait raison, mais pas sur tous les points. « Hmmm, je suis une battante, c'est vrai, mais je ne pense pas avoir peur de m'attacher, j'aime les chevaux vraiment, c'est pas une thérapie, c'est juste que j'ai c'est mon truc. » Et depuis toute petite, elle aimait la sérénité que lui apportaient les chevaux. « Je pense que tout le monde devrait être à leur contact, car c'est un animal qui peut t'apprendre à être plus à l'écoute du genre humain. » Parce qu'avec les chevaux, il fallait écouter en silence, observer, analyser, jouer entre douceur et fermeté entre amour et écoute. C'était un savant mélange qui permettait aux gens de s'équilibrer. « J'ai déjà ma propre écurie, je sauve des chevaux dont personne ne veut, je les soigne aussi bien physiquement que psychologiquement et quand ils sont prêts, je les vends à tes personnes triées sur le volet. » Et pour le coup, elle se montrait assez intransigeante. « Celui que je transporte, sa propriétaire ne pouvait plus le garder, gros problème dans sa famille, elle ne pouvait plus payer sa pension, il devait partir vite, elle m'a contacté pour que je vienne le prendre et qu'il parte dans un endroit sûr. » C'était le genre d'histoire triste que Charlie détestait. Une situation de vie déchirante que la propriétaire n'avait pas souhaitée, mais elle avait au moins tout tenter pour sauver son cheval. « J''ai aussi des poneys, je ne vais pas tarder à ouvrir les écuries pour développer un partenariat avec les écoles du coin pour que les enfants apprennent à s'ouvrir et à grandir au contact des chevaux. » Ils apprenaient aussi à avoir plus confiance en eux. Quand Charlie voyait Candice, elle ne pouvait que s'étonner de son évolution positive à leur contact, elle était désormais un peu plus rassurée et s'affirmait tout doucement. « Mais j'avoue, que t'es meilleur que moi à ce jeu-là ! » Ou c'était elle qui était vraiment nulle ?


© Pando

Spoiler:
 

_________________
Never Grow Up
⊹I cannot even imagine where I would be today were it not for that handful of friends who have given me a heart full of joy. Let's face it, friends make life a lot more fun.
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: ≡ (une petite route aux alentours de CH) ▪ such a coincidence + CHARLIE ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas
Poster un nouveau sujet

≡ (une petite route aux alentours de CH) ▪ such a coincidence + CHARLIE

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )
Répondre au sujet



Outils de modération