https://www.youtube.com/watch?v=v34w65U98gI

 :: the city of cap harbor :: Woodbridge Avenue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Prince de la banque

❝ Family don't end with blood ❞
Prince de la banque
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 29/10/2016
›› Commérages : 40
›› Pseudo : Yakov Bezhill
›› Célébrité : Ash Stymest
›› Schizophrénie : Seule dans ma tête
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

https://www.youtube.com/watch?v=v34w65U98gI ✻ ( Lun 31 Oct - 22:24 )

• • Aujourd’hui était un jour béni pour le jeune Russe, il allait passer du temps avec sa mère qu’il aimait plus que tout. Ces propos sont bien sûres ironiques, Yakov n’avait absolument aucune envie de passer la journée avec sa génitrice. Il avait bien essayé de prétendre un rendez-vous important au boulot, mais ce n’était pas passé. Le pire était sûrement que Yakov allait devoir faire ce qu’il détestait le plus, poser pour un magazine débile et refléter l’image d’une famille parfaite et bien fausse.

• • Contrairement à certains membres de sa famille, il n’aime absolument pas se mettre en avant préférant rester dans l’ombre, il n’accorde aucune interview lorsqu’il expose ou lorsqu’il joue, même si le dernier cas devient plus rare. Il n’a plus le temps de faire des concerts qui lui prennent trop de temps, il s’agit d’ailleurs de l’un de ses plus grands regrets, ne plus pouvoir jouer de musique. Il pensa à tout cela en attendant l’arrivée de sa mère qui comme d’habitude allait l’accabler de reproches alors que le brun avait fait l’effort de mettre un costard, chose qu’il détestait. Rien n’était plus inconfortable qu’un costard, le russe n’en portait quasiment jamais et cela ne correspondait en aucun cas à son style habituelle, même s’il veillait à ne jamais ressembler à un souillon. Il entendit le portail s’ouvrir lentement et regarda la personne qui arrivait dans sa cour, il termina de fumer sa cigarette avant de se lever doucement pour saluer sa mère.


Il ne s’éternisa pas en salutation et monta directement dans la voiture sous le regard de sa génitrice. Ensemble ils allèrent au journal qui avait réservé une interview de sa mère, il l’écouta d’une oreille discrète raconter les enjeux de cette couverture pour le lancement de son commerce. Apparemment le magazine touchait un public que sa mère voulait conquérir et Yakov allait lui servir de mannequin d’un jour. Le brun n’était pas trop moche et il possédait de longues jambes dues notamment à sa taille de géant. Ils arrivèrent aux locaux du journal, sa mère fut prise en charge par différentes personnes et il se retrouva comme un con sur le perron sans vraiment savoir quoi faire. Il passa sa main dans ses cheveux avant de porter sa cigarette à la bouche.

• Yakov n’était pas un petit con imbu de lui-même, mais il avait un petit côté rebelle adoucie par son côté enfantin. Par exemple, il était actuellement en train de fumer sa cigarette juste en dessous du panneau montrant l’interdiction de fumer en train de chanter Hakuna matata comme l’enfant qu’il pouvait être. Il rougit en entendant un raclement de gorge juste au-dessus de lui et ne put s’empêcher de lâcher un gros mot. * Merde, on peut faire semblant que vous n’avez rien entendu ? Ou alors vous chantez avec moi, vous connaissez la chanson chantée dans le dessin animé Mulan ?  Si déjà je m’ennuie en entendant ma mère, on peut chanter ensemble. Je m’enfonce ? Je m’appelle Yakov, j’accompagne ma mère pour je ne sais quel magazine. Vous faites quoi ici ? Vous avez l’air jeune petit lapin ?

*Yakov haussa les épaules avant de reprendre sa cigarette chantonnant sans s’en rendre compte et bien entendu il chantait des chansons entendues dans les dessins animés qu’il regardait chaque matin. * Vous avez un cendrier s’il vous plaît ? Et vous pouvez demander à ma mère quand elle compte sortir ? Vous vous appelez comment ? Je pose trop de questions, d’accord je me tais. Vous avez du papier ?  Enfin un truc pour dessiner ? Ou une tâche que je pourrais faire ?  Je me fais royalement chier.

_________________


Si vous ne vous battez pas, qui le fera pour vous?
Source: Bazzart/ Schwarzette
Revenir en haut Aller en bas
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/02/2016
›› Commérages : 515
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Ashley Perfect Benson
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Joyce Hamilton (Selena Gomez), Ryan Oakley (Chris Wood), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: https://www.youtube.com/watch?v=v34w65U98gI ✻ ( Mer 2 Nov - 9:47 )



Hakuna Matata,
Mais quelle phrase magnifique
Hakuna Matata,
Quel chant fantastique!
YAKOV is in da place

Mia a toujours voulu faire ce qu’elle est actuellement entrain de faire. Lire des articles, souligner les petits points qui lui semble incorrecte ou plus ou moins mal écrit et redonner tout ceci aux journalistes pour qu’ils puissent corriger. La plupart du temps, ce n’est jamais de grand changement, juste des tournures de phrases qu’elle trouve trop sophistiquées comparés au reste, ou des fautes de frappe dues à de l’inattention. Bref. Mia passe de bureaux en bureaux redonnaient les manuscrit et dire ce qu’elle en a pensé. Elle s’arrête même rapidement à celui où elle a mis son meilleur journaliste sur le coup. Une interview avec une russe des plus séduisantes. La blonde se présente rapidement avant de demander si tout se déroulait à merveille. Les sourires sur les personnes en face d’elle la rassurant, elle repart à ses occupations non sans préciser qu’elle reviendrait un peu plus tard. Néanmoins, alors qu’elle longe un couloir, la jeune femme se stoppe. C’est quoi cette odeur ? Et cette chanson ? Tout le personnel semble ne pas y faire attention mais c’est plus fort qu’elle : elle regarde à l’étage du dessus pour voir un homme entrain de chanter et fumer en même temps. « Merde, on peut faire semblant que vous n’avez rien entendu ? Ou alors vous chantez avec moi, vous connaissez la chanson chantée dans le dessin animé Mulan ?  Si déjà je m’ennuie en entendant ma mère, on peut chanter ensemble. Je m’enfonce ? Je m’appelle Yakov, j’accompagne ma mère pour je ne sais quel magazine. Vous faites quoi ici ? Vous avez l’air jeune petit lapin ? » Mia écarquille de surprise les yeux et ouvre la bouche pour la refermer aussitôt. Elle secoue légèrement la tête avant de prendre les escaliers et de descendre rejoindre ce Yakov, donc. «Je suis celle qui gère le magazine dont vous ne connaissez pas le nom. » Sa voix est douce et elle tend poliment la main pour dire « bonjour ». « Et je connais toutes les chansons Disney. Ce sont mes classiques. » Par contre, valait sûrement mieux pour tout le monde qu’elle ne chante pas. Elle n’a pas la voix d’une chanteuse et elle risque de faire pire que mieux. « Vous avez un cendrier s’il vous plaît ? Et vous pouvez demander à ma mère quand elle compte sortir ? Vous vous appelez comment ? Je pose trop de questions, d’accord je me tais. Vous avez du papier ?  Enfin un truc pour dessiner ? Ou une tâche que je pourrais faire ?  Je me fais royalement chier. » Mia souffle quelque peu. « Mia. » répond-t’elle doucement avant de prendre la cigarette des mains du jeune homme. « Vous comprendrez bien que c’est interdit et que si de la fumée arrive aux détecteurs de fumée, ils vont se déclencher et mouiller tous nos papiers. » La blonde ne veut même pas y penser. Elle écrase le bout de la cigarette sur la poubelle avant de la jeter. « Et votre maman en a encore pour une heure minimum. Mais je peux vous proposer quelque chose d’autre que de dessiner pour vous faire patienter, si vous le désirez ? » Un petit sourire espiègle traverse son visage. « Suivez-moi ! » Elle remonte les escaliers et bifurque vers une petite salle vide où son entreposés des piles de vêtements et de quoi faire des photos pour le prochain magazine. « Nous sommes entrain de préparer le prochain numéros : celui de Mars. Cette après-midi, on fait passer un casting pour choisir des mannequins hommes. » qu’elle explique en déplaçant une pile de vêtement d’une chaise à une table. Elle laisse Yakov prendre place sur la chaise alors qu’elle s’installe tranquillement sur le bord de la table. « Pourquoi vous êtes venu ? Vous ne semblez pas apprécier d’être ici et d’attendre votre mère ... »

_________________
Come to me, Ravenheart
Messenger of evil, what's the news ? ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. The ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Prince de la banque

❝ Family don't end with blood ❞
Prince de la banque
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 29/10/2016
›› Commérages : 40
›› Pseudo : Yakov Bezhill
›› Célébrité : Ash Stymest
›› Schizophrénie : Seule dans ma tête
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: https://www.youtube.com/watch?v=v34w65U98gI ✻ ( Ven 4 Nov - 23:31 )



Dansons.
On trémousse le popotin.
Yaya et Mia sont sur la piste.
Da !!

AvecMia Smith


*Yakov n’avait jamais souhaité être banquier, il n’aimait pas les gens, enfin il n’aimait pas voir le malheur des gens. Son portefeuille client comportait des personnes riches, mais aussi des personnes qui arrivaient dans son bureau en pleurs sans savoir comment ils allaient pouvoir payer le loyer. Dans ces situations, Yakov ne savait pas comment réagir, il ne pouvait pas aider ces personnes et il était juste bon à leurs tendres des mouchoirs comme un imbécile. On pouvait le penser sans cœur, mais c’était loin d’être le cas, sa mère avait aussi un cœur, enfin il avait quand même un doute. Disons que cette dernière préférait les gens riches, mais elle n’était pas foncièrement méchante, juste un peu snob et peu ancrée dans la réalité. Le russe sortit de ses pensées en entendant une jeune femme prendre la parole : «Je suis celle qui gère le magazine dont vous ne connaissez pas le nom. » , il sourit penaud de s’être fait prendre avant de se relever dépassant largement la jeune femme en taille. *

Je ne voulais pas vous vexer, j’ai suivi ma mère tôt ce matin, je n’ai pas pensé à lui demander le nom du magazine. Puis vous savez les magazines et moi, je préfère me perdre dans un bon roman, surtout que vous êtes un magazine plutôt pour fille, même si c’est vrai que cela ne veut rien dire. Veuillez m’excuser petit lapin, je me suis comportée comme un malpoli et cela ne se reproduira plus. *Il mit ses mains dans les poches après lui avoir serré la main. Il écouta à nouveau la jeune femme qui avait repris la parole : « et je connais toutes les chansons Disney. Ce sont mes classiques. Yakov lui fit un sourire, heureux de rencontrer quelqu’un avec un minimum de culture générale. * Vous me voyez ravie de savoir cela, je passe déjà pour un fou, après vous n’avez pas l'air du genre à chanter en plein milieu d’un hall, vous êtes au travail. Bon, je chante aussi au travail, mais cela fait partie de mon caractère, je chante des chansons de dessin animé et je donne des surnoms pourris. Je ne suis pas un cadeau comme vous pouvez le constater. *Il se tut laissant la jeune femme parler, même si cela lui coutait beaucoup, le stress lui faisant généralement parler beaucoup sans s’arrêter. * Enchantée Mia, vous travaillez dans un endroit somptueux. Je n’avais plus pensé aux détecteurs de fumée, je suis tellement accro à la nicotine que je ressens le besoin de fumer n’importe où. Le tabac est un excellent antistress cependant. *
Son interlocutrice s’adressant de nouveau à lui, il l’écouta avec attention alors qu’elle lui disait : « et votre maman en a encore pour une heure minimum. Mais je peux vous proposer quelque chose d’autre que de dessiner pour vous faire patienter, si vous le désirez. », Il regarda la jeune femme ne loupant pas son sourire espiègle. * J’accepte toute occupation, je vous suis. *Yakov l’a suivi d’un pas rapide avant de s’installer sur la chaise quelle lui donna sans émettre la moindre protestation, il n’avait jamais sélectionné de mannequin, mais pourquoi pas. *Je serais ravie de vous aider, je ne suis pas sûre que mes goûts plaisent à tout le monde, mais je connais quelques trucs sur le mannequinat. Et pour répondre à votre question, je pose pour votre magazine aujourd’hui normalement, enfin sur quelques photos seulement. Ce n’est pas le travail que je préfère étant hyperactif, mais c’est ma mère donc je n’ai pas trop le choix. *Il étudia la jeune femme un moment avant de lui répondre doucement. * Vous m’avez l’air jeune, vous travaillez ici depuis longtemps. Et ce sont les vêtements prévus pour le shooting. Je ne mettrais pas cela, si je serais vous après je n’y connais rien donc oublier ce que j’ai dit. *Yakov haussa les épaules sans rien ajouter de plus, il avait une mère folle de mode et elle devait lui avoir transmis certain de ses gènes, comme celui d’être bien habillé en permanence ou de savoir quel habit vont ensemble, le genre d’information bien utile dans la vie de tous les jours.*

Code by Joy

_________________


Si vous ne vous battez pas, qui le fera pour vous?
Source: Bazzart/ Schwarzette
Revenir en haut Aller en bas
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/02/2016
›› Commérages : 515
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Ashley Perfect Benson
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Joyce Hamilton (Selena Gomez), Ryan Oakley (Chris Wood), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: https://www.youtube.com/watch?v=v34w65U98gI ✻ ( Mar 15 Nov - 12:22 )



Hakuna Matata,
Mais quelle phrase magnifique
Hakuna Matata,
Quel chant fantastique!
YAKOV is in da place

Le journal est en effervescence aujourd'hui. C'est normal, une personne vient se faire interviewer, une autre prendre des photos. Il tourne à pleins régime et Mia en est fière. Enfin ! Voilà quelque chose qu'elle a construit d'elle-même qui fonctionne. C'est pas comme sa vie sentimental ou même familiale, non. Là, c'est son avenir qui se dessine peu à peu devant elle et elle ne peut que se sentir bien actuellement. Mais, elle se sentirait encore mieux si un jeune homme, plutôt mignon, ne fumerait pas dans ses locaux. Comment dire que la blonde déteste ça ? On peut vouloir se tuer et se bousiller, mais pas de cette manière. Il y a des choses bien plus radicales. Malheureusement, la belle en a déjà fait les frais et ce souvenir l'attriste un peu avant qu'elle n'entende la voix de ce dit-jeune homme chanter du Disney. Ok. Elle l'aime déjà pas mal ! Je ne voulais pas vous vexer, j’ai suivi ma mère tôt ce matin, je n’ai pas pensé à lui demander le nom du magazine. Puis vous savez les magazines et moi, je préfère me perdre dans un bon roman, surtout que vous êtes un magazine plutôt pour fille, même si c’est vrai que cela ne veut rien dire. Veuillez m’excuser petit lapin, je me suis comportée comme un malpoli et cela ne se reproduira plus. Heu ... Elle reste muette quelque instant. Est-ce qu'il vient de la surnomme petit lapin ? Elle ne va pas dire qu'elle déteste. Loin de là. Mia aussi a tendance à surnommer les personnes autour d'elle par des surnoms d'animaux. C'est surtout ce point en commun les caractérisant qui la rend aussi surprise. « Pas de soucis. Les excuses sont acceptés Yakov, mon petit bichon ? » Peut-être n'aimait-il pas qu'on le surnomme en retour ? Elle ne sait pas pour le coup. Mais qu'il se rassure, Mia adore les Disney, et les musiques sont en intégralité dans son téléphone portable en mode répétition. Vous me voyez ravie de savoir cela, je passe déjà pour un fou, après vous n’avez pas l'air du genre à chanter en plein milieu d’un hall, vous êtes au travail. Bon, je chante aussi au travail, mais cela fait partie de mon caractère, je chante des chansons de dessin animé et je donne des surnoms pourris. Je ne suis pas un cadeau comme vous pouvez le constater. La blonde rigole. Enfaite, elle adore le caractère du jeune homme et la façon dont il a de se justifier. C'est très mignon. « A vrai dire, je chante TRES TRES mal. » Et c'est la raison pour laquelle elle ne chante jamais en public. Si vous voulez savoir d'ou vient la pluie, c'est parce que la blonde fredonne sous la douche. SORRY. « Et vous n'êtes absolument pas fou, juste vous. Et c'est très bien comme cela. » Oui, il ne faudrait pas changer tout ceci. Il est honnête avec lui-même et c'est l'essentiel. Enfin, il semble honnête avec lui même. Enchantée Mia, vous travaillez dans un endroit somptueux. Je n’avais plus pensé aux détecteurs de fumée, je suis tellement accro à la nicotine que je ressens le besoin de fumer n’importe où. Le tabac est un excellent antistress cependant. Elle fait une petite grimace. Elle aussi, elle a des addictions : l'alcool. Mais elle préfère garder ceci sous silence. C'est mieux ainsi. « Oh. Merci. C'est très gentil. Et pas de soucis. Allez, suivez moi maintenant, je vais vous faire visiter. »

Ca ne prends pas trop de temps. C'est simple comme bâtiment et les décorations sont juste d'antan. La plupart du temps, c'est le rendu entre l'ancien et le nouveau qui donne cette ambiance si casual des lieux. Je serais ravie de vous aider, je ne suis pas sûre que mes goûts plaisent à tout le monde, mais je connais quelques trucs sur le mannequinat. Et pour répondre à votre question, je pose pour votre magazine aujourd’hui normalement, enfin sur quelques photos seulement. Ce n’est pas le travail que je préfère étant hyperactif, mais c’est ma mère donc je n’ai pas trop le choix. AH ! « C'est donc vous ! » Mia était complètement à côté de la place dit donc. « Vous inquiétez pas. On vous a mis Alex, notre meilleure photographe. Vous n'allez clairement pas vous ennuyer et surtout, vous allez bouger : je vous mettrais les chanson de Disney pour que vous puissiez danser s'il le faut ! » Parole de la blonde. Elle est prête à tout pour que Yakov se sente à l'aise. Vous m’avez l’air jeune, vous travaillez ici depuis longtemps ? Et ce sont les vêtements prévus pour le shooting. Je ne mettrais pas cela, si je serais vous après je n’y connais rien donc oublier ce que j’ai dit. La blle rigole, une vraie explosion de joie. « Ca fait deux ans que j'ai créé le RavenHeart. Et je gère tout ceci tout en finissant mes études. C'est quelque chose qui me tenait à coeur. » Elle a toujours voulu devenir journaliste. C'est dans ses gênes. « Et les vêtements à vrai dire, non, ce n'est pas ce que vous allez porter. C'est ceux-là que vous sont destinés. » Elle pointe le doigt vers un monticule de vêtement, ceux que sa mère a envoyé exprès pour les photos. Une de ces conditions d'ailleurs. « Enfaîte, ceux que vous voyez sont prévu pour un décor. Une idée d'Alex, justement. Il avait envie de faire une cascade de vêtements derrière vous. » Alors, comme il en fallait beaucoup, les journalistes et photographes avaient été piochés dans tout ce qu'il pouvait et ça donnait ce mélange assez spécial de vêtement. « Mais je dis pas non pour que vous me montriez vos dons en habillement. » Mia se lève de son siège et se dirige vers une pièce annexe. Toutes les dernières collections sont entreposées. « Fais toi plaisir ! »

_________________
Come to me, Ravenheart
Messenger of evil, what's the news ? ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. The ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Prince de la banque

❝ Family don't end with blood ❞
Prince de la banque
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 29/10/2016
›› Commérages : 40
›› Pseudo : Yakov Bezhill
›› Célébrité : Ash Stymest
›› Schizophrénie : Seule dans ma tête
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Le miracle de Noël ✻ ( Jeu 29 Déc - 23:03 )





Avec Petit Lapin

*Yakov n’avait rien contre les interviews, il n’en voyait juste pas l’utilité. On lui posait des questions écrites à l’avance, transmis à sa mère qui lui avait transmis les réponses. En gros, toute l’interview était faussée dès le départ. Le russe  était déjà fatigué à l’avance rien qu’à l’idée de devoir subir cette interview, mais le petit lapin à côté de lui avait l’air d’être marrante, peut-être qu’il n’allait pas s’ennuyer après tout. Elle n’avait pas l’air de prendre mal le surnom que lui avait donné Yakov et cela était déjà un bon point aux yeux du jeune homme qui ne supportait pas les personnes sans humour ou sans caractère. Il s’entendait bien avec les personnes joyeuses étant lui-même quelqu’un d’assez décalé voir fou, selon certain. Le brun était souvent un incompris et sa carapace le faisait souvent passer pour un être froid incapable de ressentir le moindre sentiment, ce qui était loin d’être le cas. Toutefois il savait se protéger émotionnellement de certaines blessures et ne donnait pas sa confiance et encore moins son cœur à n’importe qui. Sa propre mère n’avait même pas le droit au moindre amour du jeune homme lorsque celui-ci avait compris qu’elle ne l’aimerait jamais, il avait cessé de l’aimer maintenant l’illusion en public pour sauver les meubles. Il sourit en entendant les propos de la jeune femme qui lui trouva un joli surnom, enfin jolie…*

Votre surnom est horrible petit lapin, pourquoi bichon ? Je n’ai même pas les cheveux frisés, mais si vous voulez m’appeler comme cela, grand bien vous fasse. Il lui fit un léger sourire, n’ayant pas réellement sourit ou rit depuis bien longtemps. Il s’apprêta à prendre la parole quand sa mère le coupa lui donnant des ordres en russe, le brun lui répondit en levant les yeux au ciel avant de se reconcentrer sur la jeune femme. * Veuillez m’excuser, ma mère à tendance à être excessivement directrice lorsqu’elle donne une interview, l’habitude d’être une chef d’entreprise je suppose. Vous avez dit chantez mal ? Laissez-moi en juger par moi-même non ? Puis je n’ai pas une voix exceptionnelle et alors ? Chantez et dansez sous la pluie sans vous soucier de l’avis des autres. Vous avez cette liberté, profiter en et ne dites rien à ma mère, sinon elle me tue.*Il écouta ensuite les propos de la jeune femme et il dut admettre que sa phrase lui plût :
« Et vous n'êtes absolument pas fou, juste vous. Et c'est très bien comme cela. » . Il était content de voir que la jeune femme avait l’air ouverte d’esprit après cela pouvait être une ruse de journaliste, il devait donc se méfier gardant des propos mesurés. De toute manière, il ne se voyait pas dire que c’était la première fois en six mois qu’il voyait sa mère, que sa soi-disant famille n’était en rien une famille enfin des choses comme celle-là.* Merci pour le compliment, c’est toujours agréable d’entendre quelqu’un dire que l’on n’est pas fou, même si pour moi, les fous sont des gens bien enfin c’est ce que l’on dit non ? *Yakov ne réagit pas à la grimace de la jeune femme se contentant de l’a suivre pour visiter d’autres endroits. Elle le déposa donc dans une pièce remplie de vêtement avant de lui proposer de montrer ses talents de styliste. Le brun farfouilla dans les vêtements répondant aux réflexions de la jeune femme auxquelles il n’avait pas répondu trop pris par la visite. * Je fais confiance à votre photographe, ma famille et moi avons été photographiés par des grands noms de la photographie, mais le stress est identique à chaque fois. Après tout, un infime détail peut parfois tout faire basculer. Et conseil petit lapin, ne mettez pas de chanson Disney si vous ne voulez pas voir ma mère hurler, elle déteste les chansons d’enfants et les enfants aussi d’ailleurs. Je ne suis pas fils unique pour rien, même si elle s’est occupée de moi, un lui suffisait largement. *Yakov pensa dans sa tête qu’elle avait juste créé un héritier pour combler ses beaux-parents avant de retourner faire le tour du monde avec son adoré mari, il soupira avant de sortir deux pièces.* Ma mère va adorer, mais le jean est horrible, sans vouloir vous vexer, je vous conseille celui-ci, il ira mieux à ma mère grande et fine. *Il se tourna vers son interlocutrice impressionnée.*

Vous êtes un modèle de courage alors ? Félicitations, conjuguez étude et travail est une chose compliquée encore plus lorsqu’on occupe un poste aussi important. Ma mère risque de bien vous aimer et j’aime l’idée du tas de vêtements, je vais devoir sauter dedans ? L’idée est originale, je me demande ce que cela va donner en photo. Je vais devoir prendre mon mal en patience, mais pas en portant cette chose. *Il montra une pièce qu’il n’arrivait pas à identifier, une espèce de cache cœur en laine immonde. *

Je reste un homme vous savez, même si je chante du Disney petit lapin et mes goûts en matière de vêtement me viennent de ma mère. Le malheur de l’enfant unique, cela ferait un excellent film d’horreur, il se passerait dans un défilé de mode. J’assiste à tous les grands événement, sauf quand je peux m’enfuir. La mode est moi nous ne sommes guère amis, je trouve ce monde beau, mais je suis plus chiffré, compte bancaire. Vous allez poser avec nous petit lapin ? *Il la regarda intriguer avant de fouiller dans les vêtements dans un coin.* Vous pensez quoi de ceci avec cela ? *Il lui montra deux pièces avant de faire la grimace en voyant le résultat.* Vous avez raison, c’est horrible. Vous avez des frères ou des sœurs ? Vos parents habitent ici ? *Il se tourna vers la jeune femme avant de reprendre ses recherches chantonnant sans s'en rendre compte une nouvelle mélodie de dessin animé. *

Code by Joy

_________________


Si vous ne vous battez pas, qui le fera pour vous?
Source: Bazzart/ Schwarzette
Revenir en haut Aller en bas
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/02/2016
›› Commérages : 515
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Ashley Perfect Benson
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Joyce Hamilton (Selena Gomez), Ryan Oakley (Chris Wood), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: https://www.youtube.com/watch?v=v34w65U98gI ✻ ( Ven 30 Déc - 19:08 )



Hakuna Matata,
Mais quelle phrase magnifique
Hakuna Matata,
Quel chant fantastique!
YAKOV is in da place


Votre surnom est horrible petit lapin, pourquoi bichon ? Je n’ai même pas les cheveux frisés, mais si vous voulez m’appeler comme cela, grand bien vous fasse Comment ça, son surnom est pourri ? Ca ne se dit pas ! Les russes ont vraiment des manières différentes d'agir. « Moi je trouve cela mignon. Et vous savez, il me reste plus beaucoup de surnom utilisable. La plupart sont déjà pris. » Ours pour Noah. Papillon pour sa Olivia. Chaton, pour Jay. Non, vraiment .. Mia aime bichon et restera sur ce dernier. Elle trouve que ça lui colle à la peau. De toute façon, il n'a pas le choix. C'était sortie comme cela et ça risque de se reproduire. Veuillez m’excuser, ma mère à tendance à être excessivement directrice lorsqu’elle donne une interview, l’habitude d’être une chef d’entreprise je suppose. Vous avez dit chantez mal ? Laissez-moi en juger par moi-même non ? Puis je n’ai pas une voix exceptionnelle et alors ? Chantez et dansez sous la pluie sans vous soucier de l’avis des autres. Vous avez cette liberté, profiter en et ne dites rien à ma mère, sinon elle me tue Il faut dire qu'il a totalement raison sur un point : sa mère est directive. Et pas qu'un peu ! Mia est bien contente d'avoir léguer cette interview à d'autres journalistes. Elle aurait certainement pris peur et se serait enfuie en courant. Elle n'a pas de caractère et se faire traiter comme la mère de Yakov traite tout le monde, elle ne pouvait pas le supporter. « Sûrement oui. » Quand à la chanson .. « On chantera toute à l'heure pour que vous puissiez vérifier par vous-même que ma voix n'est pas aussi jolie que mon minois ! » Parfois, c'est fait ainsi. Toutes les chanteuses n'ont pas le don de savoir écrire. C'est pareil avec la jeune femme. Elle sait écrire mais ne sait pas chanter. Merci pour le compliment, c’est toujours agréable d’entendre quelqu’un dire que l’on n’est pas fou, même si pour moi, les fous sont des gens bien enfin c’est ce que l’on dit non ? Était-ce vraiment ce qui était dit ? « Je ne sais pas. Tout dépends de votre définition de fou. Car les fou-furieux, c'est pas des gens bien à mes yeux. Mais les gens fous et insouciants, ça oui. »

Le petit débat clos, Mia emmène le jeune homme vers une pièce plus calme. Celle prévue pour les photos, de quoi la faire parler un peu plus et s'ouvrir à Yakov. Elle n'est pas doué en photographie mais Alex est le meilleur dans son domaine. Elle l'adore ! Il a cette façon de voir les choses d'un oeil nouveau et pour rien au monde elle ne voudrait que ce dernier ne change. Je fais confiance à votre photographe, ma famille et moi avons été photographiés par des grands noms de la photographie, mais le stress est identique à chaque fois. Après tout, un infime détail peut parfois tout faire basculer. Et conseil petit lapin, ne mettez pas de chanson Disney si vous ne voulez pas voir ma mère hurler, elle déteste les chansons d’enfants et les enfants aussi d’ailleurs. Je ne suis pas fils unique pour rien, même si elle s’est occupée de moi, un lui suffisait largement. La jeune femme le note dans un coin de sa tête mais ce qui l'interpelle, c'est la fin de sa phrase. « Vous êtes entrain de me dire que votre famille n'est pas aussi soudée qu'elle n'en a l'air ? » Peut-être qu'elle ne devrait pas poser cette question, mais il est trop tard. « Vous pouvez être honnête avec moi. Je ne le noterait pas dans le magazine. Je ne suis pas ce genre de personne qui aime faire le buzz. Je préfère rester fidèle à moi-même. Je n'apprécierait pas que ma vie privée soit déballer à tout vent, alors je ne dévoile pas celle des personne qu'on interview. A part si j'ai leur consentement, bien-sûr. » C'est une chose rare dans le milieu mais Mia est fière de cette petit idée. Au moins, si le magazine est lu, c'est pour le contenu réel et le travail de ces journalistes, pas pour se faire de l'argent à tout va. Ma mère va adorer, mais le jean est horrible, sans vouloir vous vexer, je vous conseille celui-ci, il ira mieux à ma mère grande et fine La blonde fronce les sourcils. « On lui laissera le choix. » Ce Yakov a une vision bien particulière de la mode. Mia en connait tout de même un petit rayon, elle fait des études dans ce domaine aussi. Vous êtes un modèle de courage alors ? Félicitations, conjuguez étude et travail est une chose compliquée encore plus lorsqu’on occupe un poste aussi important. Ma mère risque de bien vous aimer et j’aime l’idée du tas de vêtements, je vais devoir sauter dedans ? L’idée est originale, je me demande ce que cela va donner en photo. Je vais devoir prendre mon mal en patience, mais pas en portant cette chose La jeune femme rigole. « Vous verrez avec Alex s'il faut sauter dedans ou pas ! » C'est pas elle qui décide. « Et c'est gentil. J'ai toujours voulu avoir mon propre magazine, je ne pensais pas qu'il marcherait aussi bien. C'est parfois difficile de conjuguer étude et travail, mais j'ai une équipe d'enfers ! » Mia peut faire confiance en ses employés les yeux fermés. Ils savent exactement ce qu'ils doivent faire. Je reste un homme vous savez, même si je chante du Disney petit lapin et mes goûts en matière de vêtement me viennent de ma mère. Le malheur de l’enfant unique, cela ferait un excellent film d’horreur, il se passerait dans un défilé de mode. J’assiste à tous les grands événement, sauf quand je peux m’enfuir. La mode est moi nous ne sommes guère amis, je trouve ce monde beau, mais je suis plus chiffré, compte bancaire. Vous allez poser avec nous petit lapin ? Hum. Bonne question. « Si vous n'aimez pas ce milieu, pourquoi ne prenait vous pas votre envole ? Faites ce dont vous avez envie. Vous êtes jeunes, insouciant, fou ... Vous pouvez réussir, j'en suis certaines. » Il fallait juste qu'il croit en lui. « Et je ne pense pas que je poserait avec vous. Mais si vous voulez faire quelques photos en plus, juste pour s'amuser, ça ne me gêne pas de poser. » Après tout, Mia devenait parfois mannequin pour les besoins du magazine. Vous pensez quoi de ceci avec cela ? Elle grimace. « Quelque chose cloche ... » L'ensemble aurait pu être bien mieux. Vous avez raison, c’est horrible. Vous avez des frères ou des sœurs ? Vos parents habitent ici ? Pour une fois qu'elle a raison, Mia ne résiste pas au fait de faire un petit ri de joie. « Mes parents sont décédés. J'ai été adopté. » Franchement, elle n'a pas eu l'enfance qu'elle aurait aimé avoir. « J'ai une soeur adoptive : Hope. Elle est journaliste aussi. Pour le moment, elle est partie faire le tour du monde. » Et il fallait qu'elle en profite. « Et j'ai un demi-frère aussi. Enfin ... Je lui ai jamais parlé. J'ai pas réussi à trouver le courage d'aller le voir et le rencontrer. » La timidité est un méchant défaut. « Et vous, alors. Vous avez une petite amie ? »

_________________
Come to me, Ravenheart
Messenger of evil, what's the news ? ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. The ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: https://www.youtube.com/watch?v=v34w65U98gI ✻ ( Aujourd'hui à 16:59 )

Revenir en haut Aller en bas

https://www.youtube.com/watch?v=v34w65U98gI

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Woodbridge Avenue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération