such a little world + LISSA

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 520
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia la jolie brune qui a pas eu une vie toute rose
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

such a little world + LISSA ✻ ( Sam 5 Nov - 17:58 )

lissa&sevan ⊹ « Je sais mais je ne peux pas revenir ! » « Bon sang mais ça te coûte quoi un aller-retour ? Ils ne vont pas te retirer ton job parce que t’as été mettre des fleurs sur la tombe de ta mère non ! » « Sa suffit je te dis que je ne peux pas venir c’est tout ! » Sa sœur est à l’autre bout du téléphone. Elle hurle et pleure en même temps ce qui est une prouesse assez exceptionnelle il faut l’avouer. Dans quelques jours cela fera 10 ans que la mère des enfants Martell c’est suicidé et pour la première fois en 10 ans Sevan refuse d’aller se recueillir sur la tombe de sa mère. La seule fois ou il n’a pas pu s’y rendre c’est lorsqu’il était en Irak alors autant dire que c’était une assez bonne excuse. Mais hormis cette fois-là il s’y est toujours rendu, déposant chaque année un bouquet de roses blanches sur sa tombe. Alors pourquoi ne pas s’y rendre cette année ? Tout simplement parce que Sevan en veut à sa mère, il lui en veut de lui avoir confié son secret, le secret de sa maladie. Cela fait dix longues années qu’il garde ce secret pour lui, parce qu’il le lui as promis, parce qu’il n’aurait jamais pu lui refuser quoi que ce soit. Mais aujourd’hui il lui en veut et il sait que s’il se rend à New York, dans ce cimetière, devant sa tombe il lui en voudra encore davantage. Il sera épié par sa sœur, outré qu’il ne verse pas une larme comme toujours et alors, là, devant elle, devant sa tombe il pourrait bien exploser, il pourrait bien se débarrasser de son fardeau, de ce poids qui s’alourdit sur ses épaules années après années. Tout le monde allait lui en vouloir, son frère, son père, sa sœur, peut-être qu’il allait lui-même s’en vouloir mais pour l’instant en tout cas il se persuade que c’est la meilleur chose à faire. A bout de nerf par un tel manque d’explication sa sœur finit par lui raccrocher au nez. En vérité c’est assez habituel, c’est souvent comme cela que leur conversation se termine dès lors qu’ils parlent de leur mère. Elle en veut à la terre entière pour la mort de leur mère et il la comprend malgré tout ce n’est pas suffisant. Sevan range son portable dans sa poche arrière. Il relève la tête et regarde le numéro de plaque sur la boite aux lettre juste devant lui : N°11. Il est arrivé. Il y a quelques jours alors qu’il avait été chercher un café au Nora’s café comme il en avait pris l’habitude il entendit une conversation qui attira son attention. Ou plutôt un nom. Lissa Valentine. Deux femmes discutaient et l’une d’entre elles avait balancé ce nom. En écoutant plus attentivement il comprit que l’une des femmes allaient divorcer et l’autre lui recommander un avocat et en l’occurrence une avocate. Il ne lui fallut pas plus d’informations pour attiser sa curiosité. A peine rentré à l’appartement il ouvrit son ordinateur, son logiciel de recherche et tapa le nom de sa vieille amie d’enfance dessus. Ce qu’il espérait s’afficha devant lui. Elle habite à Cap Harbor. Il ne lui fallut que quelques minutes de plus pour trouver son adresse exacte. Il était idiot de s’emballer autant, après tout peut être y as-t-il une autre Lissa Valentine que celle qu’il connait sur cette terre. Peu importe il fallait qu’il sache s’i c’était elle et le voilà donc aujourd’hui, au N°11 de Haywood Hill Residence. Sevan s’approche de la porte, il hésite un instant. Et si ce n’est pas elle ? Que va-t-il dire ? Et si c’est elle que va-t-il dire aussi d’ailleurs. De toute manière si ça se trouve elle n’est même pas là et il retournera juste chez lui avec ses doutes et ses questions. Il donne quatre coups sur la porte. La porte s’ouvre dans les secondes suivantes. Elle est là, face à lui. Sevan laisse échapper un léger rire, signe de soulagement. « Lissa… Bon sang c’est bien toi… J’avais peur de me tromper mais en même temps t’es bien la seule Lissa que je connaisse » A vrai dire il était plutôt drôle de retomber sur elle tant d’années après et surtout après avoir parlé de sa mère avec sa sœur. Car elle était là ce jour-là. Elle et sa mère elles sont venues le jour de l’enterrement. La plupart ignoraient surement qui elles étaient mais pour Sevan leur présence était réellement importante. La voir ici devant lui, lui rappelait finalement que la mort de sa mère lui avait permis de revoir et finalement de connaître une jeune femme. Il lui avait fait découvrir une femme avec qui il avait seulement joué à cache-cache étant enfant. « J’ai entendu ton nom l’autre jour en ville, et je me suis dit non ça ne peut pas être elle, je suis pas trop un adepte des coïncidences du destin et tous ses trucs mais je me suis dit et si jamais c’était elle » En vérité maintenant qu’il en parle à voir haute Sevan se sent presque idiot. Il ne lui a pas donné de nouvelles pendant des années et d’un coup il vient frapper à sa porte. Seulement elle est son moyen de se raccrocher au passé, un moyen de se rappeler ce qu’il avait autrefois. « Et enfin bref du coup j’ai cherché ou t’habitais et puis ben me voilà. » Sevan passe la main dans son cou finalement gêné d’être là « Je suis désolé j’aurais pu t’amener des fleurs, ou des chocolats ou je sais pas ce qu’on offre dans ce genre de situation mais je me suis dit que si ce n’était pas toi j’allais vraiment passer pour un gars bizarre et vu que je suis nouveau ici j’avais pas trop envie de passer pour le timbré de service »

_________________
Tu as réparé avec ta douceur, tout ce qui fut ravagé dans mon coeur ♒︎Je sens que le jeu se referme sur moi. Finalement j'avais rien compris, c'était pas ça les règles, y'a pas de gagnant y'a pas de perdant. Juste un ultimatum. L'amour ou l'amitié© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/06/2016
›› Commérages : 544
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Dianna Beautiful Agron
›› Schizophrénie : riley emerson ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ rachel campbell ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: such a little world + LISSA ✻ ( Sam 19 Nov - 17:40 )



✻ ✻ ✻
I keep holding on to time Cause it moves so fast. Keep believing in a dream Even though I know it won't last. Always looking to the stars. I follow no man's plan. I do the best I can. So if I fall I'll fall with style I won't lie where I land. I'll keep on running wild Just like a child.

Cela va faire plus d'une semaine qu'elle n'a pas adressée le moindre mot à Matthias, son meilleur ami. Depuis cette histoire à New York, Lissa a été claire, elle ne veut plus lui adresser la parole, ni même avoir affaire à lui. Elle est furieuse et pour l'instant, elle n'est pas prête à revenir sur sa décision. Il s'est littéralement fichue de sa poire durant les dix dernières années que ça soit sur son identité autant que sur ce qu'il faisait réellement dans la vie. Tout ce qu'il a pu lui offrir au cours des dernières années, n'était simplement que le résultat d'un argent sale. Lissa en fait surement des montagnes, mais elle s'est sentie trahi, sentant la lame du poignard dans son dos. Alors à l'heure actuelle, la blonde ne veut plus le voir, ni même en entendre parler. Elle a besoin de prendre ses distances et peut-être qu'à l'occasion de la nouvelle année, l'un de ses bonnes résolutions sera de faire la paix avec Matthias. Mais là, elle en est totalement incapable. Elle a même bloquer son numéro. Enfin, elle sait très bien que Matthias n'est pas fier du moins, elle l'espère et qu'il n'a pas intérêt à venir se pointer devant sa porte d'entrée, il serait reçu comme un roi avec une porte qui lui claque au nez. Au final, on aurait pu croire que Lissa allait se morfondre chez elle depuis une semaine, mais finalement ce n'est pas le cas. Elle est tellement en colère contre lui, qu'elle n'a ni l'envie, ni la force de lui offrir cette satisfaction. Au contraire, Lissa veut lui prouver que même sans lui, elle respire la vie. C'était uniquement pour ça les dix dernières photos qu'elle a posté sur instagram. Elle est vile, elle le sait très bien. Mais elle n'est pas contente, donc elle a tous les droits. Même celui de sortir avec qui elle veut, sans avoir droit à une réflexion par derrière. Bon par contre, comme à son habitude son rencard de la nuit dernière n'a pas été très intéressant. Sa mère devrait sérieusement arrêter de lui donner des rendez-vous avec les fils de ses amis, parce qu'ils ne sont pas intéressant ... Celui-ci en tout cas embrassait très mal et c'est pour cette raison que Lissa est rentrée seule hier soir, chez elle. Ce baiser l'a stoppée net, ça l'a totalement écœurer. Puis ce n'était pas Matthias. Ainsi ce n'était pas en sa compagnie que Lissa allait passer sa journée aujourd'hui, Bucky, son chien sera son meilleur compagnon. C'est le premier weekend depuis longtemps que Lissa ne sait pas quoi faire ... Puisqu'il ne fait pas beau dehors, une journée Netflix s'impose. Elle ira se faire un drive ce soir. Très palpitant n'est-ce-pas ? Lissa enchaîne donc épisodes sur épisodes, tout en se goinfrant de pop-corn et de cheddar. Le mélange est délicieux ! Jusqu'à ce que la sonnette de sa porte ne vienne troubler son rattrapage intensif de série. L'avocate met pause et daigne enfin à se lever de son canapé pour aller ouvrir. La porte s'ouvre sur la dernière personne au monde qu'elle aurait cru voir devant celle-ci. Sevan ? Qu'est qu'il fait là ? Il s'est perdu ? Si Sevan rit, Lissa, elle est surprise. « Lissa … Bon sang c’est bien toi … J’avais peur de me tromper mais en même temps t’es bien la seule Lissa que je connaisse. » En même temps, Lissa ça n'est pas le prénom le plus courant au monde. Et Lissa devait s'appeler à la base Lisa, mais juste à un défaut administratif, ça s'est transformée en Lissa, ce qui est encore plus joli. « GOSH ! Ça fait tellement longtemps. » Depuis la mort de la mère de Sevan si elle ne se trompe pas, ce qui remonte à de nombreuses années maintenant. La blonde ne tarde pas à l'étreindre, le serrant contre elle, avant de se détacher en déposant un baiser sur sa joue. « J’ai entendu ton nom l’autre jour en ville, et je me suis dit non ça ne peut pas être elle, je suis pas trop un adepte des coïncidences du destin et tous ses trucs mais je me suis dit et si jamais c’était elle. » Des Lissa Valentine ça ne court pas les rues, surtout à Cap Harbor. « Et enfin bref du coup j’ai cherché ou t’habitais et puis ben me voilà. » En tout cas, elle ça la rend ravie. « Je suis trop contente de te voir. » Mais genre littéralement ! Il était tout ce dont elle avait besoin en ce moment même. « Je suis désolé j’aurais pu t’amener des fleurs, ou des chocolats ou je sais pas ce qu’on offre dans ce genre de situation mais je me suis dit que si ce n’était pas toi j’allais vraiment passer pour un gars bizarre et vu que je suis nouveau ici j’avais pas trop envie de passer pour le timbré de service. » Maintenant qu'il parle de chocolats, c'est vrai que Lissa n'aura pas dit non à ce genre de cadeaux. « Tu serais plus passer pour le fou de service. » Dit-elle en se mettant à sourire. « T'en fais pas, le plus important c'est que tu sois là. Avec ou sans cadeau, ça n'a pas d'importance. » Vraiment, elle est sincère. « De toute façon, il me reste de la glace dans mon congélateur, si tu veux. » Les glaces de Matthias qu'il ne mangera pas. « Enfin tu veux peut-être rentrer ? Je pense que si tu es venu jusqu'à ici, ce n'est pas simplement pour me dire bonjour devant une porte non ? » La blonde l'invite donc à pénétrer dans les lieux. « Comment ça se fait que tu es venu te perdre à Cap Harbor toi aussi ? » La vie de la grosse pomme est pourtant beaucoup plus intéressante. « Il y a une fille dans l'air ou c'est pour du boulot ? » Dit-elle en haussant les sourcils de façon prononcer. Bah quoi ? Depuis la dernière fois qu'ils se sont vus, Lissa est juste curieuse de savoir s'il y a une Madame Martell. « Je te sers quelque chose à boire ? » Une bière ? De l'eau ? Un soda ?

_________________
i'm caught off-guard by you like a wave i pulled into, it's a feeling i can't fight. like a wildfire, deep inside you're taking my heart, by storm i'm lost in your love, lost in your love. i can't hold back anymore, i'm lost in your love, lost in your love. you're taking my heart.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 520
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia la jolie brune qui a pas eu une vie toute rose
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: such a little world + LISSA ✻ ( Dim 20 Nov - 14:41 )

lissa&sevan ⊹ Une nouvelle dispute avec sa soeur, à ajouter à la longue liste déjà existante. Il lui semble que jamais ils n'arriveront à discuter calmement lorsqu'il s'agit de Madame Martell. Lors des premières années de disputes Sevan se répétait sans cesse que ce n'était qu'un mauvais moment à passer. Elle finirait par faire le deuil de sa mère. Elle finirait par comprendre que son père n'était pas responsable de tout ça. Elle arrêterait tout simplement de chercher une explication qu'elle n'aurait pas. Mais c'était bien bête de penser tout cela. Elle est bien plus bornée qu'il ne l'est lui-même. Il semble que sa rancœur ne s'arrêtera jamais. Et lui dire la vérité ne changerait rien. Oh non, elle aurait les explications qu'elle a tant attendu c'est vrai mais elle aurait encore plus mal. Trahi par sa mère, par son frère, elle ne leur pardonnerait jamais. Ni à l'un, ni à l'autre et alors une nouvelle rancœur viendrait prendre la place de la dernière. Y repenser encore et encore ne changera rien Sevan le sait bien alors il décide d'oublier toute cette histoire une fois devant la porte de Lissa. Lissa Valentine. C'était le bon nom, la bonne adresse, mais étais-ce la bonne personne ? Une seule façon d'être sur. Sev tape quelques coups sur la porte. Priant pour que le visage qu'il découvre soit une tête familière. Il ne fallut que quelques secondes pour qu'elle ouvre la porte. C'est bien elle, c'est Lissa. Sa Lissa. Enfin en fait elle n'a jamais été "SA" Lissa, elle n'était rien de plus qu'une amie pour laquelle il a été présent et qui a été là pour lui aussi. C'est vrai ils n'ont jamais été extrêmement proches. Ils ne se sont jamais envoyé 50 messages par jour. N'ont jamais passé des journées entières ensemble à se raconter tous leurs secrets. Et pourtant à ses yeux elle est aussi importante que Alec ou encore Thomas. Elle était là. Même si elle ne parlait pas, elle était là et c'était tout ce qu'il lui demandait à l'époque. Tout ce dont il avait besoin. « GOSH ! Ça fait tellement longtemps. » Cette étreinte presque immédiate le rassure. Elle semble aussi heureuse de le voir que lui l'est et sa c'est un bon point déjà. Sevan se confond rapidement en excuses et en explications « Je suis trop contente de te voir. » Bon elle ne l'avait pas pris pour un fou à avoir cherché son adresse. Nouveau bon point. Bravo Sevan tu as bientôt le droit à une image. « Moi aussi tu sais, sa fait tellement longtemps... » Depuis qu'elle est entré à l'université en fait. C'est drôle de se dire qu'à l'époque elle commençait juste sa vie d'étudiante et aujourd'hui elle est avocate, elle a terminé, elle a un métier. Tant de choses se sont passés pendant toutes ces années. Tant d'années ou il n'a pas été la pour elle finalement... Il s'en veut. « Enfin tu veux peut-être rentrer ? Je pense que si tu es venu jusqu'à ici, ce n'est pas simplement pour me dire bonjour devant une porte non ? » A vrai dire il n'avait pas trop réfléchit à ce qu'il ferait si c'était bien elle qui ouvrait la porte. Mais en effet il n'a pas envie de couper court tout de suite à ses retrouvailles. Après tout ils ont tant de choses à se raconter après toutes ces années. « En effet, autrement je t'aurais envoyé un message » Il sourit et rentre alors, fermant la porte derrière lui. Il jette un rapide coup d'oeil autour de lui, apercevant le logo de Netflix sur l'écran de télévision « Tu étais en pleine séance ? J'espère ne pas t'avoir coupé dans un moment de suspens » Puis viens la question fatidique; celle qui en temps normal le ferait rentrer à nouveau dans l'engrenage du mensonge. Mais pas cette fois. « Comment ça se fait que tu es venu te perdre à Cap Harbor toi aussi ? » Lissa sait qu'il fait parti du FBI. En vérité il ne lui as jamais vraiment dit mais à l'époque où ils se voyaient encore lorsqu'elle était à l'université elle l'avait deviné. Il ne lui as jamais demandé comment. Et a vrai dire ils n'ont jamais parlé de tout ça. Elle sait qu'il ne doit pas en parler c'est pourquoi elle n'a jamais cherché à en savoir plus. Elle ignore ce qu'il fait exactement au sein du FBI mais elle sait qu'elle ne doit pas en parler. « Il y a une fille dans l'air ou c'est pour du boulot ? » Une fille ? Si seulement c'était aussi innocent que cela « Plutôt la deuxième option, à vrai dire il n'y a plus aucune fille dans l'air depuis quelques mois maintenant » Il n'avait pas vraiment envie de parler de Mina. En parler signifierait qu'il devrait raconter leur histoire et il n'était pas encore prêt à mentir à Lissa. Non il voulait garder encore quelques minutes d’honnêteté. Pour une fois. « Je te sers quelque chose à boire ? » Sevan rime avec caféine. Bon ok sa rime pas mais crotte Alors autant dire qu'il n'était pas contre une petite dose « Et bien je veux un bien un café si tu as » Bon et puis si elle n'en a pas ben il se contentera d'un jus de fruits tant pis. « Mais et toi alors ? Depuis quand est-ce que tu t'es perdu ici ? Tu aurais pu être une grande avocate à New York, ou Boston, t'aurais eu des affaires de ouf, t'aurais été harcelé par les médias et tout ça » Maintenant qu'il y réfléchis il ne se souvient même plus où est-ce qu'elle a déménagé après la mort de son père. Peut-être qu'elle ne lui avait pas dit non ? Ce serait étrange. En réalité il était plus probable qu'il ait oublié. « Ouais maintenant que je le dis à voix haute c'est vrai que le harcèlement c'est pas forcément terrible pour se motiver à aller travailler » Après tout peut être qu'elle elle se plait dans cette petite ville. Ce n'est pas son cas à lui. New York lui manque mais après tout cette ville doit bien avoir un certain charme puisque toutes les personnes qu'il connait viennent y vivre. « En tout cas je compte sur toi pour me faire visiter cette ville parce que à part la plage, le park, et le nora's café je t'avoue que je suis toujours un peu perdu » Bon en réalité Axel lui a fait visiter pleins de coins mais c'est une bonne excuse pour passer un peu de temps avec Lissa. Souvent Sevan oublie leur différence d'âge. Elle a cinq ans de moins que lui et pourtant elle est surement l'une des personnes les plus matures qu'ils connaissent « C'est fou j'ai l'impression que la dernière fois qu'on s'est vu t'étais encore une gamine sur les bancs de la fac, et maintenant t'es avocate et moi... et ben et moi j'ai trente ans » Merde il est vieux en fait il vient de s'en rendre compte. Il a 30 ans, il est célibataire, sans enfant. As-t-il loupé sa vie ? « Je fais pas si vieux que ça hein ? » Sevan touche sa barbe naissante, un centimètre à peine « J'aurais du me raser c'est ça ? Mais oui j'en suis sur je dois faire au moins 40 ans la. » Sa y es il nous fait sa crise de la trentaine après l'heure le vieux.

_________________
Tu as réparé avec ta douceur, tout ce qui fut ravagé dans mon coeur ♒︎Je sens que le jeu se referme sur moi. Finalement j'avais rien compris, c'était pas ça les règles, y'a pas de gagnant y'a pas de perdant. Juste un ultimatum. L'amour ou l'amitié© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/06/2016
›› Commérages : 544
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Dianna Beautiful Agron
›› Schizophrénie : riley emerson ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ rachel campbell ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: such a little world + LISSA ✻ ( Sam 31 Déc - 0:37 )



✻ ✻ ✻
I keep holding on to time Cause it moves so fast. Keep believing in a dream Even though I know it won't last. Always looking to the stars. I follow no man's plan. I do the best I can. So if I fall I'll fall with style I won't lie where I land. I'll keep on running wild Just like a child.

De toutes les personnes sur Terre, Sevan était littéralement le dernier être auquel Lissa s'attendait de voir devant sa porte. La blonde aurait eut plus de chance en jouant à la loterie quand pariant que son ancien ami New-Yorkais allait apparaître juste devant ses yeux. Non pas qu'elle soit déçue de sa venue, bien au contraire ça lui fait très chaud au cœur et suffit de voir l'étreinte qu'ils sont en train d'échanger pour le comprendre. Seulement, Lissa aurait préféré voir un brun, italien, qui mange des millions de glaces par jour. Bien qu'elle ressente le besoin de lui enfoncer un crayon entre les deux yeux actuellement, elle ne peut pas nier que son meilleur ami lui manque. Mais la seconde suivante, elle repense à tout ce qu'il y a eut lieu entre eux à New-York il y a peu et malheureusement il est trop tôt pour faire table rase des erreurs de Matthias. Donc au final, Sevan ne pouvait pas tomber mieux. Il arrivera certainement à lui changer les idées autant de temps qu'il restera en sa présence. Puis qu'on se le dise un Sevan c'est beaucoup plus intéressant qu'un épisode de Black Mirror. Quoi que, le dernier l'a foutu totalement en PLS, chose que n'est pas capable de faire Sevan, du moins c'est ce qu'elle pense pour l'instant. « Moi aussi tu sais, ça fait tellement longtemps ... » Combien de temps exactement ? Certainement trop pour que Lissa arrive à toutes les compter dans son esprit. Si elle ne se trompe pas la dernière fois qu'elle avait vu Sevan c'était peu de temps après avoir d'intégrer Harvard, donc mine de rien ça commence à faire. « Mieux vaut tard que jamais. » Dit-elle simplement. C'était vrai non ? Il fallait mieux ça, qu'ils ne se croisent plus jamais ou juste quand ils auraient eut d'innombrables cheveux blancs. « En effet, autrement je t'aurais envoyé un message. » Ca aurait été très idiot de se pointer juste devant sa bouille et de lui dire adieu quelques secondes plus tard. Heureusement, Sevan est un chic type et ce n'est pas dans ses habitudes. « Je préfère largement le déplacement qu'un simple message. » C'est son droit non ? Puis, elle aurait été vexée de savoir que Sevan était à Cap Harbor et qu'il n'aurait rien fait pour la voir. « Mais ça manque de sucreries. » Elle n'aurait pas dit non à une tonne de sucres ou de gras. Les frites c'est la vie. Promis, elle ne lui en veut pas le moins du monde, elle veut juste le taquiner. «  Tu étais en pleine séance ? J'espère ne pas t'avoir coupé dans un moment de suspens. » Hum ? Exact ! Black Mirror ! La blonde attrape sa télécommande et éteint son téléviseur quelques secondes plus tard. Elle regardera ça, quand elle sera seule. « Oh non, je venais juste de lancer l'épisode suivant. Ne t'en fais pas, j'ai tout le temps de le voir. C'est pas tout les jours que Sevan Martell me fait acte de sa présence. » Cet événement était même à marquer dans un journal, en première page. Oui ça la choque, elle ne comprend toujours pas pourquoi il est venu se perdre dans cette si petite ville. New-York c'est pourtant LA ville. Même si Lissa garde de mauvais souvenirs de sa dernière escapade dans la grosse pomme. « Plutôt la deuxième option, à vrai dire il n'y a plus aucune fille dans l'air depuis quelques mois maintenant » Donc c'est pour du boulot et il n'y a pas de Madame Martell à l'horizon. Dommage, Lissa aurait bien aimé faire sa connaissance. « C'est qu'elle ne devait pas être la bonne, c'est tout. » Pas besoin de rentrer dans les détails, s'il en avait l'envie, libre à lui de s'ouvrir à elle mais ce n'était en aucun cas Lissa qui lui mettrait un couteau sous la gorge pour avoir des détails croustillants de sa dernière relation. « Donc tu es là pour longtemps ? Ou c'est juste le temps d'une mission ? » La blonde sait très bien de quoi le boulot de Sevan est fait. Certes, elle ne connait pas exactement son rôle au sein de l'organisation du FBI et ça ne l'intéresse pas d'en savoir plus, mais elle est assez intelligente pour savoir que si Sevan est dans les parages ce n'est pas pour un vol au supermarché. « Et bien je veux un bien un café si tu as. » C'est tout à fait possible. La blonde part juste à la recherche de capsules dans son placard pour l'insérer par la suite dans la machine à café. Promis ça ne finira pas comme chez Liv. « Mais et toi alors ? Depuis quand est-ce que tu t'es perdu ici ? Tu aurais pu être une grande avocate à New York, ou Boston, t'aurais eu des affaires de ouf, t'aurais été harcelé par les médias et tout ça » Oh elle aurait pu, sauf qu'à New-York ou encore Boston, il n'y avait pas Matthias et ça avait fait toute la différence. Enfin maintenant, à l'heure actuelle, elle était en train de penser qu'elle aurait peut-être du accepter les offres qu'elle avait eut à sa sortie de l'université ... Mais bon, elle se fait une raison en se disant que son patron est sexy. « J'habite ici. Je pensais te l'avoir dit pourtant quand j'ai quittée NYC. Ma mère a une soeur qui habite en ville. Mais je peux comprendre qu'on zappe totalement cette ville, ce nom est tellement passe-partout. » Dit-elle en se mettant à sourire. « Je dois avouer qu'être reconnue dans un boulot que tu aimes est très gratifiant, je crois que je me serais facilement faite à une vie comme celle-ci à Boston ou encore New-York. Mais ma famille, mes amis et ma vie est ici, à Cap Harbor. » C'est tout aussi simple que ça. «  Ouais maintenant que je le dis à voix haute c'est vrai que le harcèlement c'est pas forcément terrible pour se motiver à aller travailler » C'est pas faux, vraiment pas. « Non pas vraiment en effet. » Dit-elle en se mettant à rire, en lui tendant enfin le café qu'il lui avait demandé quelques minutes auparavant. « En tout cas je compte sur toi pour me faire visiter cette ville parce que à part la plage, le park, et le nora's café je t'avoue que je suis toujours un peu perdu. » Il vient de l'engager comme guide personnel ? En tout cas, ça y ressemble vachement. « Tu sais avec ça, tu as déjà fait quasiment le tour. » Cap Harbor ce n'est pas New-York. « Mais puisque c'est toi, je te ferai part de mes endroits secrets. » Elle n'en a pas vraiment, mais il n'est pas obligé de le savoir si ? « Puis ça me fait plaisir de passer du temps avec toi. » Il faut bien rattraper les dernières années non ? « C'est fou j'ai l'impression que la dernière fois qu'on s'est vu t'étais encore une gamine sur les bancs de la fac, et maintenant t'es avocate et moi ... et ben et moi j'ai trente ans. » Elle s'attendait totalement à autre chose qu'à cette chute, ça l'a fait grandement sourire. « Je fais pas si vieux que ça hein ?  J'aurais du me raser c'est ça ? Mais oui j'en suis sur je dois faire au moins 40 ans là. » « T'es bien mignon, je t'en donnais au moins 50 ! » Si c'est pas plus. C'est bon, elle le taquine juste. « Mais c'est pas que, mais tu te fais vieux. » Elle roule des yeux avant de pouffer de rire. « Non je plaisante, t'es bien pour un mec de 30 ans. » On ne va pas se mentir, c'est plutôt un beau garçon. « Si t'es libre dans la semaine, je pourrais m'arranger avec ma mère pour qu'elle nous invite à manger. Je suis certaine que ça lui ferait énormément plaisir de te voir. » Lissa avait souvenir que sa mère appréciait plutôt pas mal Sevan et même les Martell dans son ensemble. « Par contre, si tu tiens à ta vie, évite de lui dire que tu n'as personne dans ta vie. » Sa mère est pire qu'une mule lorsque ce sujet est mit sur le tapis. « Soit elle va vouloir nous caser ensemble, soit elle va tenir à te présenter x filles de ses amies. Je rigole pas, c'est pas une blague. Je subis depuis plus deux ans ! » Depuis que sa mère s'est mise en tête qu'elle voulait avoir des petits enfants. « Finalement t'as raison, New-York c'était mieux ! Tu n'as pas un billet qui traîne sous le coude ? » Sevan a peut-être des talents de magicien que Lissa ignore. « Sinon ton frère et ta sœur vont bien ? » La blonde n'en a jamais été vraiment proche, il n'y a toujours eut que Sevan dans l'équation, mais c'était toujours poli de demander.

_________________
i'm caught off-guard by you like a wave i pulled into, it's a feeling i can't fight. like a wildfire, deep inside you're taking my heart, by storm i'm lost in your love, lost in your love. i can't hold back anymore, i'm lost in your love, lost in your love. you're taking my heart.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 520
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia la jolie brune qui a pas eu une vie toute rose
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: such a little world + LISSA ✻ ( Sam 7 Jan - 14:59 )

lissa&sevan ⊹ La surprise se lisait sur le visage de son amie d’enfance et cela semblait compréhensible puisque la dernière fois qu’ils se sont vu la jeune femme était encore à l’université. Le temps passe si vite et pourtant cela semble également si loin. Sevan en était sûr, c’était le jour parfait pour aller rendre visite à la belle blonde. Après une nouvelle dispute avec sa sœur il n’avait besoin que d’une chose. Un moment simple. Sans prise de tête. Finalement un moment avec Lissa, à discuter, de tout et de rien, à rire, parler, rattraper le temps perdu. Depuis qu’il est arrivé à CH il lui semble qu’il doit rattraper des années entières avec tellement de personnes qu’il finit lui-même par s’y perdre. Lors de la mission « Mina » comme il aime l’appeler il a mis beaucoup de personne de côté, hors de sa vie. En réalité il a carrément mit sa vie entre parenthèse pendant trois ans. C’est ce qu’on lui demande de faire en tant qu’agent d’infiltration seulement peut-être avait-il un peu trop joué le jeu. Mais Lissa ne semblait pas lui en vouloir puisqu’elle l’accueillit en le serrant dans ses bras. Peut-être est-ce parce qu’elle connait son métier qu’elle réussit à lui pardonner aussi facilement. Ou bien parce que c’est Lissa et qu’aux yeux de Sevan elle est la gentillesse incarné. « Mieux vaut tard que jamais. » C’est bien vrai, il était de cet avis et il était ravi de voir que l’avis était partagé. « Je préfère largement le déplacement qu'un simple message. » Encore une fois dans cette réponse il reconnait la Lissa de ses souvenirs. « Mais ça manque de sucreries. » Et la encore plus. « C’est promis la prochaine fois je n’y manquerais pas » Du sucre, du sucre, du sucre. C’est bon c’est noté. En espérant simplement que d’ici là il n’est pas noté à cet endroit de son cerveau une autre information qu’il aurait jugé plus importante. Sevan avait finalement finit par remarquer l’écran de télé de son amis allumé. Le petit logo Netflix lui fit comprendre qu’elle devait être en train de se faire une petite séance film ou série, affalé sur le canapé. En tout cas c’est comme ça que lui regarde la télé. En étant affalé. C’est comme ça que tout le monde fait de toute manière non ? « Oh non, je venais juste de lancer l'épisode suivant. Ne t'en fais pas, j'ai tout le temps de le voir. C'est pas tout les jours que Sevan Martell me fait acte de sa présence. » Tant d’honneur pour lui qui n’a pourtant pas donné de nouvelles pendant si longtemps. Il sait qu’il devrait arrêter de se blâmer à longueur de temps mais que voulez-vous, on ne change un vieux monsieur de 30 ans aussi facilement « En effet, c’est à prendre en compte, et puis de toute manière Peter meurt dans le prochain épisode alors tu loupes rien de bien intéressant » Non Sevan ne sait absolument pas qu’elle série elle est en train de regarder mais il y a toujours un Peter dans toutes les séries américaines non ? En tout cas il espérait que ce soit le cas pour celle-ci. Juste histoire de lui faire un peu peur. « Je rigole, je n’en sais rien, je ne sais même qu’elle est cette série et en plus moi niveau série je suis restée à Stargate SG1 et Friends » Bon sang il est vieux jusque dans ses choix de série c’est une catastrophe. Finalement la jeune femme vient questionner Sev à propos de sa venue ici et même s’il sait qu’il peut lui parler librement il décide tout de même de rester assez discret et concis sur ces explications « C'est qu'elle ne devait pas être la bonne, c'est tout. » Oui certainement. C’est ce qu’il essaie de se répéter en tout cas. « Donc tu es là pour longtemps ? Ou c'est juste le temps d'une mission ? » Heureusement pour lui Lissa est intelligente et il sait qu’elle ne parlera de son métier à personne. Il peut lui faire confiance. Et il peut également lui parler sans qu’elle ne vienne le harceler de question par la suite. Elle sait qu’il ne peut pas parler de son métier et elle l’a toujours su car elle ne l’a jamais questionné à ce propos « Juste le temps d’une mission, mais ma dernière mission a duré environ 3 ans donc je peux rester la 2 mois, comme 2 ans. On verra bien » A vrai dire avec toutes les personnes qu’il a retrouvé ici, à Cap Harbor et bien finalement il espère bien rester ici le plus longtemps possible. Bien que d’un autre côté il lui tarde de retrouver son appartement à New York, son frère et sa sœur aussi. Comme souvent Sevan décide que le sujet à tourné autour de lui bien assez longtemps, alors pendant que Lissa lui prépare un café il la questionne sur la raison de sa venue ici. « J'habite ici. Je pensais te l'avoir dit pourtant quand j'ai quittée NYC. Ma mère a une soeur qui habite en ville. Mais je peux comprendre qu'on zappe totalement cette ville, ce nom est tellement passe-partout. » Merde elle lui avait dit ? Sevan se sent finalement idiot. Il est fort possible qu’il ait oublié mais il s’en veut « Je dois avouer qu'être reconnue dans un boulot que tu aimes est très gratifiant, je crois que je me serais facilement faite à une vie comme celle-ci à Boston ou encore New-York. Mais ma famille, mes amis et ma vie est ici, à Cap Harbor. » Il est assez bien placé pour la comprendre et pour être d’accord. Il sait à quel point sa famille est importante pour elle. Autant que la sienne l’est pour lui alors oui, il comprend. Réellement. Il acquiesce alors d’un signe de tête et répond finalement « Je comprends… Vraiment » Lui aussi voudrait être auprès de son père, son frère, sa sœur malheureusement il semblerait qu’il ait fait le mauvais choix de profession pour cela. On peut penser qu’après toutes ces années il a fini par s’habituer à être loin de ses proches mais non. Il a toujours ce petit pincement, cette petite pensée qui le rend nostalgique. En revanche avec le temps il a réussi à enfoncer cette petite pensée de plus en plus loin dans son esprit, juste histoire d’y penser de moins en moins. Mais elle est toujours la. Sev boit alors une gorgée de café, appréciant la chaleur du breuvage se répandant dans sa gorge. Finalement il décide d’engager Lissa en tant que guide touristique et cela ne semble pas lui déplaire bien qu’il soit assez déçu par sa première réponse « Tu sais avec ça, tu as déjà fait quasiment le tour. » Merde lui qui pensait avoir encore pleins d’endroit à découvrir dans cette ville. En même temps c’est vrai qu’à Cap Harbor on a vite fait le tour. « Mais puisque c'est toi, je te ferai part de mes endroits secrets. » Des endroits secrets ? A Cap Harbor ? Cette petite ville si prévisible ? Et bien il attend de voir « Puis ça me fait plaisir de passer du temps avec toi. » « Moi aussi, vraiment, c’est bien pour ça que j’ai hâte que tu me fasses découvrir ces endroits secrets » Et soudain alors que tout se passait bien monsieur Martell décide de nous faire une petite crise existentielle. Une crise de la trentaine. Lissa se met à rire, ce qui le fait sourire à son tour même si en réalité il ne plaisante pas, quand il y pense il se trouve vraiment vieux. Enfin en réalité c’est plus le fait de se dire qu’il est célibataire et sans enfant à 30 ans qui l’inquiète mais heureusement Lissa est là pour le taquiner un peu et le faire rire à nouveau « T'es bien mignon, je t'en donnais au moins 50 ! » Tout de même, n’exagérons pas. « Non je plaisante, t'es bien pour un mec de 30 ans. » Lissa est une fille franche non ? Donc il peut lui faire confiance, elle ne lui dirait pas ça juste pour le rassurer hein ? « Si t'es libre dans la semaine, je pourrais m'arranger avec ma mère pour qu'elle nous invite à manger. Je suis certaine que ça lui ferait énormément plaisir de te voir. » Cette simple proposition fit s’afficher un énorme sourire sur le visage de Sevan « Oh oui j’adorerais, sa fait si longtemps que je ne l’ai pas vu » En réalité la dernière fois c’était il y a 10 ans, pour l’enterrement de sa mère. Voir Madame Valentine ce jour-là lui avait fait tellement plaisir. A l’époque il n’avait pas vraiment su quoi lui dire. Il n’avait pas su lui montrer à quel point ça le touchait. Aujourd’hui il en avait l’occasion et il comptait bien lui dire merci. « Par contre, si tu tiens à ta vie, évite de lui dire que tu n'as personne dans ta vie. » Sevan s’interroge alors, et regarde Lissa, les yeux froncés, attendant qu’elle lui donne plus d’explications. « Soit elle va vouloir nous caser ensemble, soit elle va tenir à te présenter x filles de ses amies. Je ne rigole pas, ce n’est pas une blague. Je subis depuis plus deux ans ! » Le jeune homme se met alors à pouffer de rire face à son amie qui semble pourtant très sérieuse. « Et alors ? En deux ans elle a réussi à te faire rencontrer l’homme de ta vie ou pas ? » Après tout il a bien envie de savoir. « Finalement t'as raison, New-York c'était mieux ! Tu n'as pas un billet qui traîne sous le coude ? » « Oh si je dois en avoir un qui traîne si réellement tu veux t’enfuir » Et ce n’était pas un mensonge puisque ce n’est autre que le billet que sa sœur lui a envoyé pour qu’il vienne se recueillir sur la tombe de sa mère. Mais ça il omit de le préciser car il était presque certain que si Lissa apprenait qu’il ne voulait pas aller sur la tombe de sa mère elle lui ferait la morale. Ou peut-être pas d’ailleurs mais bon il préférait éviter une dispute dès leur retrouvailles. « Sinon ton frère et ta sœur vont bien ? » « Oh et bien m’a sœur m’a hurlé dessus il y a moins d’une heure donc oui je suppose qu’elle va bien et mon frère aussi. J’aimerais juste pouvoir les voir plus souvent » Surtout en cette période de fête qui approche à grand pas. Une nouvelle gorgée de sa boisson lui réchauffe le corps tandis qu’il se met à penser que finalement cette année il va passer les fêtes de Noël seul, dans son petit appartement.

_________________
Tu as réparé avec ta douceur, tout ce qui fut ravagé dans mon coeur ♒︎Je sens que le jeu se referme sur moi. Finalement j'avais rien compris, c'était pas ça les règles, y'a pas de gagnant y'a pas de perdant. Juste un ultimatum. L'amour ou l'amitié© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: such a little world + LISSA ✻ ( Aujourd'hui à 20:24 )

Revenir en haut Aller en bas

such a little world + LISSA

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération