That's an amazing surprise ❄︎ Austin

 :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 12/10/2016
›› Commérages : 244
›› Pseudo : Lena
›› Célébrité : Marie Avgeropoulos
›› Schizophrénie : Astrid beauty Botwin & Jasper Sexy Todd
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

That's an amazing surprise ❄︎ Austin ✻ ( Dim 6 Nov - 14:33 )



 "That's an amazing surprise"

L’attachement est un instinct conduisant tout au long de la vie à avoir besoin d’être écouté, entendu, comprit et soutenu par les personnes les plus importantes qui nous entourent



Erin avait l’impression que sa vie ne faisait que se répéter. Ces dernières années, elle était rentrée dans une routine infinie, où toutes les journées se ressemblaient, où elle faisait constamment la même chose et… Ça ne lui plaisait pas tellement. Elle n’était pas une grande adepte de la routine. Elle aimait être surprise par les événements, prendre une décision complètement dingue du jour au lendemain, ou partir en week end sur un coup de tête. Elle aimait l’aventure, pas trop souvent tout de même, surtout parce que ses antécédents médicaux ne le lui permettaient pas, mais une fois de temps en temps, pour briser cette routine, elle n’était pas contre. Et mine de rien, elle avait de la chance d’avoir rencontrée Flavien. Il était le plus adapté à la sortir de cette routine quand il le fallait. Il trouvait toujours un truc idiot à faire, ou à dire, il apportait ce petit truc à Erin qui lui avait manqué par le passé. Bien sûr, c’était pas toujours tout rose, il leur arrivait de se disputer, comme tout le monde en fait, mais la plupart du temps, Erin était heureuse alors, c’était le plus important. Flavien savait que ce jour là, sa brune allait recevoir les résultats de ses examens et comme toujours, il s’inquiétait. Et comme toujours, la jeune dresseuse avait dû le rassurer, et le forcer à aller bosser. Ça faisait des années que ses résultats étaient correctes, elle ne voyait pas pourquoi ça changerait maintenant. En réalité, elle n’était pas si inquiète que ça. Il était vrai que ces derniers temps, elle se réveillait avec quelques nausées, mais c’était certainement à cause de l’hiver qui arrivait. Son corps avait beau s’être battu contre une tumeur, il n’en restait pas moins assez faible l’hiver, et elle devait toujours se couvrir comme une malade pour éviter de tomber malade. Rien d’alarmant en somme.

La brune avait rendez vous à dix heures à l’hôpital, avec son nouveau médecin. Docteur Johnson si ses souvenirs étaient bons. Elle espérait qu’il serait un peu plus cool que le médecin qu’elle s’était coltinée à Londres pendant des années. Celui là, en plus d’être assez âgé, était carrément vieux jeux, et se marrer avec lui, c’était juste pas possible. Heureusement qu’Erin avait rencontrée Raph et Andreas lors de son hospitalisation, parce qu’elle aurait certainement pas tenue tout ce temps dans cet hôpital avec un médecin pareil. Mais bon, elle n’était plus une enfant maintenant, et à moins que ses résultats présentent une nouvelle tumeur, elle risquait pas de se retrouver hospitalisée de nouveau. Elle l’espérait vraiment, d’ailleurs, parce qu’elle ne se voyait pas revivre ça une nouvelle fois. Pas après avoir réussit à se construire une vie, dans une nouvelle ville, et entourée des personnes qu’elle aimait. C’était pas encore le top du top au niveau de son boulot, mais elle était persuadée que ça allait s’arranger bientôt. Il n’y avait pas de raisons, de toute manière. Elle était motivée, elle voulait réussir, et elle adorait son boulot, il lui fallait juste du temps.

Une secrétaire l’avait reçue quand elle était arrivée à l’hôpital et lui avait demandée de s’asseoir en salle d’attente. Bien sûr, étant une grande habituée des hôpitaux, Erin avait prévue le coup et était passée s’acheter un magazine en passant devant le bureau de tabac qui était sur son chemin. Elle savait qu’un imprévue pouvait arriver à tout moment et retarder son rendez vous, ça lui était déjà arrivé, à Londres. Certains piqueraient certainement des crises, mais pas la brune. Elle savait pas ce que c’était d’être médecin, mais elle savait ce que c’était d’avoir un cancer. Enfin, une tumeur au cerveau pour sa part, mais c’était relativement la même chose. Elle avait elle aussi suivit des chimios, des chutes dans son état de santé, et une trouille bleue de s’endormir un soir sans plus jamais se réveiller. C’était pas évident pour les patients, et ça ne devait pas l’être non plus pour les médecins. Après tout, à force de prendre soin de leurs patients, ils devaient s’y attacher, et quand l’un d’eux mourrait… Erin avait très bien vu les dégâts que ça pouvait faire.

La même secrétaire qui l’avait envoyée en salle d’attente revint chercher la jeune dresseuse en lui disant que le docteur Johnson était prêt à la recevoir. Elle lui sourit alors, la suivant à travers les couloirs de l’hôpital, jusqu’à un bureau dont la porte était ouverte. Erin y entra, refermant la porte derrière elle, par pure habitude, et se dirigea vers le médecin en lui tendant la main. « Bonjour, docteur Johnson. » Déjà, il était beaucoup plus jeune que son précédent médecin. En fait, Erin ne serait pas étonnée de découvrir qu’elle avait le même âge que lui. Mine de rien, elle approchait de son trente deuxième anniversaire, déjà. Le temps passait incroyablement vite, et elle était déjà contente d’avoir dépassée la trentaine. Il y avait une époque où elle ne pensait même pas atteindre ses vingt ans. C’était une chose qui la rendait assez fière car, même si elle avait dû se battre très jeune face à la maladie, elle avait réussit à la combattre et vivait à présent une vie à peu près normale. Quelques visites à l’hôpital de temps en temps, c’était pas la mer à boire.

Code by Sleepy

_________________

Friendship is the hardest thing in the world to explain. It's not something you learn in school. But if you haven't learned the meaning of friendship, you really haven't learned anything
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/10/2016
›› Commérages : 63
›› Pseudo : nefafa'
›› Célébrité : jake gyllenhaal
›› Schizophrénie : je suis seul dans ma tête
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: That's an amazing surprise ❄︎ Austin ✻ ( Dim 8 Jan - 17:47 )


that's an
amazing surprise

Erin & Austin

Une journée de plus, des visites à n’en plus finir et des familles qui ont besoin d’être soutenues. C’était le quotidien d’Austin et malgré l’habitude, il devait sans cesse puiser dans ses ressources pour réussir à leur faire garder le sourire. Son métier ne lui permettait pas forcément de se réjouir de beaucoup de choses, c’était souvent au bout de quelques mois qu’il pouvait enfin sourire sincèrement, qu’il pouvait voir le patient le remercier. Mais il y avait aussi ces fois où comme ce matin, un cancer prenait le pas sur la santé d’une femme, il y avait des annonces à faire, celles qu’il détestait. Dire à une personne qu’il ne lui restait plus qu’une année à vivre car les derniers examens ne faisaient que confirmer ce qu’il pensait n’était pas chose facile. Encore moins lorsque la famille venait le critiquer, venait remettre en question le travail qu’il avait effectué. Avec les années, il avait appris à se protéger, à laisser les remarques lui passer au-dessus mais ça laissait des traces mine de rien. Aujourd’hui, les choses n’avaient pas l’air de tourner rond, les dossiers s’enchainaient et il était confronté à des complications sur la plupart de ses patients, la plupart sauf un. Il s’agissait d’une jeune femme qu’il n’avait encore jamais vue. Il se rappelait avoir reçu son dossier d’un confrère en Europe, elle venait d’emménager et devait être suivie. Il l’avait eue au téléphone et lui avait demandé d’aller faire une série d’examens afin qu’il puisse faire un premier bilan avec elle, vérifier que tout allait bien mais aussi pour la connaître un peu plus. Il basait son travail sur la relation qu’il entretenait avec ses patients, il trouvait important d’avoir un contact avec eux qui soit rapidement établi afin que le courant se passe et que la confiance soit installée dans les deux camps.

Les yeux rivés sur le dossier, il le parcourut tout en répondant à l’appel de sa secrétaire qui lui annonça l’arrivée de Erin. Il lui demanda de la faire attendre quelques minutes, le temps de pouvoir s’attarder plus en détails sur les résultats qu’il lui avait fait effectuer et s’arrêta net sur une information qui eut le don de le faire sourire. Il ne savait pas si c’était au programme ou même quelque chose d’attendu, mais en plus de pouvoir faire connaissance avec elle, il pourrait peut-être lui annoncer une nouvelle qui aurait de quoi la ravir. Passant en revenue les tests suivant, il laissa un long souffle s’échapper de ses lèvres avant d’étirer ses bras; il n’aurait pas besoin de la rassurer, il n’y avait rien à dire sur son état actuel car tous les signes étaient au vert à première vue, tout comme les scanners qu’elle avait passés. Remettant de l’ordre dans les feuilles, il referma le dossier et appela sa secrétaire pour qu’elle fasse entrer la jeune femme qu’il avait fait attendre quelques minutes en plus et ne tarda pas à voir la porte s’ouvrir sur une silhouette aux cheveux bruns. Il se leva afin de lui serrer la main et lui fit signe de s’asseoir «Bonjour, prenez seulement place» Il retrouva sa chaise et ouvrit le dossier devant eux en laissant son regard observer le visage de sa patiente, un sourire aux lèvres en repensant à ce qu’il avait vu dans le dossier. «Vous vous portez bien?» demanda-t-il en écartant quelques feuilles tout en reprenant «Car au vue des examens que je vous ai fait passer, tout m’a l’air positif hormis une petite carence en magnésium mais on va dire que c’est plutôt courant. J’ai aussi contacté votre ancien cancérologue et il m’a fait comprendre que tout était stable depuis plusieurs années et ça se confirme par les résultats» Laissant son sourire attaché à ses lèvres, il joignit ses mains devant lui pour enfin poursuivre «Quant au questionnaire que vous avez remplis il y a quelques semaines, tout paraissait bon au niveau des migraines et des douleurs auxquelles vous étiez parfois sujet. Est-ce qu’il y a des changements depuis? D’autres choses qui vous pourraient sembler inhabituelles et qui vous semblent un peu trop récurrentes, ou vous inquiéter?» finit-il enfin en cherchant à voir si elle parlerait ou non d’éventuelles nausées, d’une humeur changeante mais aussi une éventuelle absence de menstruations. La plupart du temps, les femmes n’y faisaient pas attention avant le deuxième mois, c’est pour ça qu’elle attendait deux semaines avant d’en parler à leur éventuel mari ou compagnon, puis deux semaines supplémentaires pour passer un test de grossesse. Ce qui revenait aux fameux trois mois qu’il fallait attendre pour s’assurer que la grossesse était bel et bien là.
Made by Neon Demon

_________________
wake up and start living

ALASKA

Revenir en haut Aller en bas

That's an amazing surprise ❄︎ Austin

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération