☆ i never forget you ... (livan)

 :: cap harbor is my home :: Southport Road :: South Beach Valley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 30/04/2015
›› Commérages : 1177
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Lyndsy Cutie Fonseca
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ riley emerson ✻ lissa valentine ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

☆ i never forget you ... (livan) ✻ ( Mer 9 Nov - 12:39 )



✻ ✻ ✻
All I needed was the love you gave. All I needed for another day. And all I ever knew, only you. Sometimes when I think of her name. When it's only a game and I need you Listen to the words that you say It's getting harder to stay when I see you.

Liv n'apprécie guère cette période de l'année. Certes les fêtes de fin d'années, elle trouve toujours ça très féerique, mais le côté froid / vent et le changement d'heure, elle a toujours du mal à s'y faire. On se demande bien pourquoi elle a passée les deux hivers derniers dans l'hémisphère sud. Or cette année, il faudra qu'elle s'habitue au climat que propose l'hémisphère nord et d'autant plus en Caroline du Nord. En cette matinée, Olivia n'a même pas attendue que son réveil sonne étant donner que ça fait une bonne demi-heure qu'elle tourne dans le vide dans son lit. Pourtant l'heure qu'affiche son téléphone la désespère. Il est 5 heures du matin, merde ! Ce n'est pas une heure pour se réveiller ! Son horloge interne n'est pas du même avis qu'elle ... La brune prend donc son courage à deux mains se faufile sous la douche pour ensuite descendre prendre son petit-déjeuner. Liv fait partit de cette tranche d'individus qui met le lait dans son bol avant d'y verser ses céréales. C'est étrange, on lui a fait la réflexion plus d'une fois mais il y a pire dans le monde. Que propose la télévision à cette heure-ci ? Pas grand chose malheureusement ... Elle soupire, roule des yeux, toujours la même rengaine sur les présidentielles. C'est soit ça, soit un épisode de Dora L’exportatrice. Franchement la seconde option est beaucoup plus intéressante. Bonjour Babouche. Puisqu'on en vient toujours à la même histoire du Chipeur arrête de chiper, Liv décide d'abandonner son poste de télévision pour se trouver une toute autre activité. La brune avait pour idée d'aller rejoindre son meilleur ami, mais vu l'heure il allait surement la jeter hors de son lit, même si elle arrive toute fraîche et pimpante avec des croissants. A la place, la brune jette un coup d’œil à l'extérieur avant de prendre une veste, son appareil photo dans ses mains et de sortir par derrière, sur ce portillon qui donne sur l'océan. En moins de deux minutes, Liv a déjà les pieds dans le sable. L'air marin l’enivre, c'est apaisant charmant. Maintenant, elle n'attend plus qu'une chose : les premiers rayons de soleil qui ne tarde pas à apparaître dans son champ de vision. Si Olivia est assise dans un premier temps dans le sable, elle ne tarde pas à aborder des positions plus étranges les unes que les autres pour capture les instants qu'elle trouve à son goût. Plus les minutes passent, plus Liv a l'impression que la ville s'éveille en même temps que le soleil. Plusieurs personnes courent le long du bord, tandis que d'autre promènent leurs chiens. La brune décide de quitter ses converses, ainsi que ses chaussettes pour ensuite remonter légèrement son jeans pour finalement tremper ses pieds dans l'eau. Elle est glacée ! Personne ne peut monter la température de l'eau ? Personne ? Vraiment ? Pourtant la brune ne quitte pas son objectif des mains, continuant de photographier cette merveille de la nature qui s'offre à elle. Seulement en reculant en arrière et ne regardant pas où elle marche, Liv n'avait pas prévue de se heurter à quelque chose de dur. « Oh putain, merde ! » C'est les seuls mots qu'elle arrive à dire durant sa chute dans le sable. Elle n'avait pas heurter un rocher, mais tout simplement un homme qui de part sa tenue devait certainement être venu faire son footing. « Excusez moi, je ne regardais pas où j'allais ... » Ses idées parviennent à se remettre en place et la lumière du soleil viennent à éclairer l'homme qui se retrouve au dessus d'elle dans une position des plus étranges. « SEVAN ? » Son Sevan ? Mais bordel qu'est qu'il fout ici à Cap Harbor ? « Mais, mais, mais ... Qu'est que tu fais ici ? » Liv elle en a des milliards de questions comme celle-ci à lui poser., sauf que ça attendre encore quelques minutes. « Oh putain que c'est froid ! » Non mais l'eau qu'est qu'elle a monter si haut ? Liv est trempée, c'est génial ! La journée commence si bien ! Sevan l'aide cependant à se relever. Bordel de merde, il est encore plus beau que dans ses souvenirs. Il n'a pas le droit d'être aussi beau. « Euh ça va depuis le temps ? » Depuis presque trois ans, soit depuis qu'il a décidé de se mettre en couple avec sa demi-sœur, lui brisant accessoirement le cœur. « Mina va bien aussi ? » Elle n'en a rien à faire, autant que les trois dernières années, mais Liv est une personne polie quand elle veut. « Le mariage ça avance bien ? » Ça ne l'intéresse pas également mais c'est certainement un sujet qui passionne Sevan. Il a toujours eut l'air amoureux de Mina, puis s'il l'a demandé en mariage c'est qu'il a un minimum d'amour entre eux. « Non mais de tout les coins paumés sur terre, il a fallut qu'on se croise ici. » Ça la choque et pas qu'un peu. « Non pas que ça me dérange, bien au contraire je suis heureuse de te revoir. Tu m'avais manquée ... » Et pas qu'un peu ... Mais Sevan n'est pas obligé de tout savoir. « Tu es en ville pour longtemps ? » Histoire de savoir si elle a le temps de l'inviter boire un café et si elle le viole maintenant ou dans quinze jours. « Tu dois avoir des millions de choses à me raconter depuis le temps. » Tant que ça ne concerne pas Mina, Liv sera heureuse. Si lui il ne veut pas parler, Liv a des millions de choses à dire et ça se ressent. C'est fou parce que même trois ans plus tard, Liv ressent exactement les mêmes sensations que la première fois qu'elle avait eut la chance de croiser sa route. Il l'obsède une fois encore ...

_________________

    ✻ so honey now, kiss me under the light of a thousand stars. place your head on my beating heart and i’m thinking out loud. that maybe we found love right where we are ... and we found love right where we are ...
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 490
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia la jolie brune qui a pas eu une vie toute rose
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ☆ i never forget you ... (livan) ✻ ( Sam 12 Nov - 18:16 )

livan ⊹ Cela fait plus d’une heure que Sevan est réveillé. Impossible de se rendormir. Il a eu beau appeler le marchand de sable une bonne dizaine de fois il semblerait que même celui-ci soit parti se coucher à une heure pareil. Il se tourne et se retourne dans tous les sens. Ses draps sont en boule par terre et le voilà allongé sur le dos, complètement à plat, en train de fixer le plafond de sa chambre. Il n'a pas encore regardé l'heure car il sait déjà qu'il est bien trop tôt et qu'il ne devrait même pas voir une heure pareil inscrite sur son téléphone. Il aperçoit à peine la lueur du jour à travers les volets ce qui signifie que le soleil ne c'est pas encore levé et par conséquent lui non plus ne devrait pas être levé. Pourtant sa patience se perd petit à petit. Sa y est. Sa suffit, il n'en peu plus d'être là à regarder le plafond. Il a déjà compté une bonne trentaine de fois le nombre de carré de polyester qui forme son plafond. Cette fois-ci il en est sur il y en a bien 46. Ses colocataires dorment encore bien évidemment alors Sevan décide que c'est le moment idéal pour aller faire un petit footing sur la plage. C'est peut être un de ses petits plaisirs favoris ici à Cap Harbor. Pouvoir courir sur la plage. Admirant le paysage. Un short, un T-shirt noir moulant, veste de sport, des baskets et le voilà parti direction south beach valley

Il y aura au moins un point positif à s'être levé aussi tôt. Pouvoir regarder le lever du soleil tout en courant. Après quelques minutes de course son corps semble enfin commencer à se réchauffer, même si le vent froid continue à lui fouetter le visage Sevan continue sa course. Perdu dans ses pensées il coure droit devant lui, longeant la plage. A quelques centimètre du bord de l'eau il fait quelques slalome de temps à autres pour éviter les vagues. Il avait anticipé les vagues c'est vrai mais en revanche il ne semblait pas avoir vu cette jeune femme qui lui est rentré dedans de plein fouet. Trébuchant légèrement il se rattrape avant de tomber mais il n'en ai pas de même pour son agresseuse. Elle a fini sa chute dans le sable et se confond maintenant en excuse. « SEVAN ? » What ? Mais comment elle connait son nom ? Le New Yorkais s'approche alors davantage et la reconnait finalement malgré ses cheveux ébouriffés par sa chute. Liv. Sevan commence sincèrement à croire qu'on lui a fait une blague en amenant toutes les personnes de son passé ici, à Cap Harbor. Lissa, Thomas, Alec, Mary et maintenant Liv. La liste ne fait que s'allonger, semaine après semaine. Il se sent comme pris au piège dans un jeu dont il n'est plus le maître. Ouais c'est ça, en fait il se sent comme dans une arène des Hunger Games. Sauf qu'au lieu de devoir tuer tout le monde, un à un, il doit survivre avec ses démons du passé. Bien qu'au final pour l'instant les personnes qu'il a pu croiser son des personnes qu'il apprécie sincèrement. En revanche il continue tout de même à se questionner, sur comment autant de personnes qu'il connait ont pu se retrouver ici, dans la minuscule ville de Cap Harbor, perdue en Caroline du Nord. A croire qu'une force inconnue amène les gens dans cette ville. « Mais, mais, mais ... Qu'est que tu fais ici ? » Il n'a pas le temps de lui répondre qu'une vague viens s'écraser sur elle, en la mouillant presque de la tête aux pieds. Sevan lui tend immédiatement sa main et l'aide à se relever. « Euh ça va depuis le temps ? » En effet il n'a pas revu Liv depuis... et bien trois ans environ, en fait à partir du moment ou il c'est mis avec Mina. Sa demi-soeur. Pourtant il se souvient très bien de la jeune femme. Totalement différente de sa demi-soeur. C'est d'ailleurs elle qu'il avait rencontré en premier, il avait pensé que pour sa mission il était préférable de faire d'abord connaissance avec Liv plutôt que d'entrer directement en contact avec Mina. « Mina va bien aussi ? » Oh donc elle n'est pas au courant. Ce qui voulait donc dire que Mina c'était certainement enfuie de New York sans donner de nouvelle à personne, même pas à sa famille. Bien sur la question du mariage suivi, gênant encore un peu plus Sev'. Les questions s’enchaînèrent, ne laissant même pas le temps au jeune homme de répondre. Il lui a manqué ? Sa il doit dire qu'il ne s'y attendait pas. En effet ils ont passé de bon moment ensemble, avant qu'il ne rencontre réellement Mina mais Liv avait arrêté de donner des nouvelles du jour au lendemain et étant bien trop pris dans sa mission Sevan n'en avait pas donné non plus alors il était loin de penser qu'elle serait aussi contente de le revoir. En tout cas une chose est sur c'est que Mina ne lui as pas parlé de lui depuis leur rupture et c'est peut être pas un mal finalement. « Et bien oui en effet j'ai pas mal de chose à raconter » C'était le moins qu'on puisse dire. Mais avant de se lancer dans une longue conversation encore remplie de mensonges le New Yorkais retira sa veste et la lui mis sur les épaules « Tiens, tu es trempée, tu vas tomber malade » Oui oui il lui donne sa veste dans laquelle il a transpiré. M'enfin c'est l'intention qui compte non ? Apercevant finalement son appareil photo sur le sol il le ramassa et le lui redonna « Merde j'espère qu'il ai pas foutu. Il a pas l'air d'avoir pris l'eau mais il est plein de sable je suis désolé » Oui non mais ça c'est Sevan, il s'excuse alors que c'est elle qui l'a renversé mais que voulez vous il est fichtrement bien élevé. Il passe alors une main dans son dos comme pour la pousser à l'accompagner. Ils se mettent alors à marcher sur la plage. Il se passe quelques secondes avant que Sevan ne commence enfin à parler tellement il cherche ses mots. Il ne sait pas par ou commencer. « Bon je pensais qu'elle t'en aurait parlé mais apparemment non... Je ne suis plus avec Mina. On c'est séparé il y a quelques mois» Par pitié pourvu qu'elle ne demande pas pourquoi. « J'ai emménagé ici il y a quelques semaines, enfin quelques mois même maintenant. Je voudrais ouvrir un bar ici » Premier mensonge de balancé, avant surement une ribambelle d'autres. « Enfin bref et toi alors ça va ? Qu'est que tu fais ici ? C'est fou depuis que je suis dans cette ville je ne fais que croiser d'anciens amis » Il avait préféré dévier le sujet sur elle afin de ne pas avoir d'explications supplémentaire à lui donner. « Peut-être que je devrais te laisser rentrer non ? J'ai vraiment pas envie que tu tombe malade par ma faute »

_________________
Tu as réparé avec ta douceur, tout ce qui fut ravagé dans mon coeur ♒︎Je sens que le jeu se referme sur moi. Finalement j'avais rien compris, c'était pas ça les règles, y'a pas de gagnant y'a pas de perdant. Juste un ultimatum. L'amour ou l'amitié© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 30/04/2015
›› Commérages : 1177
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Lyndsy Cutie Fonseca
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ riley emerson ✻ lissa valentine ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ☆ i never forget you ... (livan) ✻ ( Sam 19 Nov - 22:35 )



✻ ✻ ✻
All I needed was the love you gave. All I needed for another day. And all I ever knew, only you. Sometimes when I think of her name. When it's only a game and I need you Listen to the words that you say It's getting harder to stay when I see you.

Cap Harbor est une petite ville, mais c'est une jolie ville selon Liv. Les habitants sont agréables et accueillants pour la plupart. Quant aux autres, ils n'ont rien comprit à la vie. Et chaque personne est souvent une découverte pour la jeune photographe. La demoiselle n'a pas lié des milliers d'amitiés depuis son arrivée à Cap Harbor, mais le peu qu'elle a fait s'avère être très enrichissante et amusante. Elle a été également surprise de revoir des têtes qu'elle avait déjà vu auparavant dans ce coin paumé. Quelle était la chance voire la probabilité qu'elle tombe sur Eliott, l'homme avec lequel elle échangeait des mails depuis plus de deux ans via son blog ? Aucune. Et pourtant, Liv a même découvert qu'il était le meilleur ami du frère du sien. Et même que son ancienne amie, Arya était la secrétaire du frère de son meilleur ami. Le monde est trop petit ! La brune est certaine qu'elle n'est pas au bout de ses surprises et que cette ville lui en réserve encore de nombreuses. Ce qu'elle espère, c'est de ne jamais tomber sur sa demi-sœur. Liv garde toujours un goût amer de leur réelle dernière discussion, dans cette salle de bain qu'elles partageaient à l'époque. Alors si Mina pouvait rester loin de Cap Harbor, c'est qu'un Dieu aurait enfin entendu ses prières. Ce n'est pas qu’elle ne l'aime pas, non en fait, elle ne l'aime pas. Olivia redoute cet instant où elle sera convier au mariage prochain de sa demi-sœur. La voir au bras de Sevan, lui donnera surement l'envie de vomir ... Mais si cet homme est heureux avec sa demi-soeur, que peut-elle y faire ? Malheureusement rien ... Il serait peut-être temps qu'elle arrive à se le sortir de la tête et qu'elle cherche l'homme de sa vie ailleurs. Celui-ci se trouve peut-être à Cap Harbor ! Et peut-être qu'il s'agit même de cet inconnu qui vient de lui rentrer dedans enfin c'est plutôt elle qui n'a pas fait attention et qui se retrouve tel un pancake tombé dans la neige avant le 31 décembre une crêpe dans le sable. Elle rêve ou c'est bel et bien Sevan qui se trouve devant ses yeux ? SON SEVAN ? Mais qu'est qu'il vient faire ici ? Même pas le temps de parler qu'elle se prend une grosse vague en pleine face. Pour le brushing, on repassera ! Olivia parle surement trop, elle ne laisse même pas à Sevan la chance d'en placer une ... Oh ... Elle s'en voudrait presque. La brune a du mal à y croire, qu'il soit là. « Et bien oui en effet j'ai pas mal de chose à raconter. » Liv est toute ouïe. Elle veut tout savoir, sauf la partie qui concerne Mina, celle là, elle s'en passerait bien. « Tiens, tu es trempée, tu vas tomber malade. » Hein ? Quoi ? Oh, une veste sauvage qui apparaît sur ses épaules. Il va aussi lui boutonner ? Hum, non ça elle le fait comme une grande. Son attention lui fait doucement rosir ses pommettes et dessine un sourire sur son visage. « Oh merci. Mais maintenant c'est toi qui va attraper froid. » Et dans la logique des choses tomber malade. Enfin si Sevan veut une infirmière personnelle, Liv se sacrifie pour le bien de l'humanité. « Merde j'espère qu'il ai pas foutu. Il a pas l'air d'avoir pris l'eau mais il est plein de sable je suis désolé. » Liv récupère l'objet rapidement. Bordel de non, elle non plus n'espère pas qu'il ait prit l'eau. Certes, Olivia à de nombreux appareils, mais elle doit avouer que celui-ci elle l'affectionne un peu plus que les autres. Cependant hormis du sable présent sur l'objectif et autour du plastique, rien n'a l'air anormal. « Rassure toi, il en a vu des pires. Puis il s'allume. » Dit-elle en lui montrant fièrement l'écran numérique afin qu'il ne culpabilise pas. « J'aurais du juste faire plus attention où j'allais. » Sauf que si ça avait été le cas, jamais elle n'aurait trébuchée sur Sevan et jamais ils ne seraient en train d'avoir cette conversation. La demoiselle profite de cet instant, pour remettre ses chaussures avant d'entreprendre une marche en compagnie du brun à ses côtés. « Bon je pensais qu'elle t'en aurait parlé mais apparemment non ... Je ne suis plus avec Mina. On c'est séparé il y a quelques mois. » Oh ! Liv ne s'attendait absolument pas à ce genre de nouvelles. Et la surprise doit se lire sur son visage. « Je suis désolé, je ne savais pas ... » Et l'envie de lui faire revivre un moment douleur n'était pas dans ses envies. « Ce n'est pas mes affaires de savoir le pourquoi du comment, mais j'espère que ça va quand même. » Tout du moins qu'il le vive bien. Liv n'a pas envie de connaitre les détails de leurs séparations, comme elle l'a si bien dit ce ne sont pas ses affaires. « Mais c'est peut-être qu'un petit passage à vide et ça ira mieux plus tard. » Olivia se surprend elle-même à avoir ce genre de discours. Mais encore une fois, tant que Sevan est heureux, elle sera heureuse également. « J'ai emménagé ici il y a quelques semaines, enfin quelques mois même maintenant. Je voudrais ouvrir un bar ici. » « Un bar ? Tu as déjà trouvé l'endroit idéal où t'installer ? Enfin je trouve ça génial comme idée. » Liv sera même sa première cliente. Et s'il avait besoin d'un coup de main, elle serait la première volontaire également. « Enfin bref et toi alors ça va ? Qu'est que tu fais ici ? C'est fou depuis que je suis dans cette ville je ne fais que croiser d'anciens amis. » Bien qu'ils marchent l'un et l'autre dans le sable, Liv n’arrive pas à décrocher son regard du visage de Sevan. « Ça va très bien, merci. Et bien, c'est tout bête. Il y a six mois j'étais au Paraguay et Aiden m'a appeler pour me dire que je lui manquais. Donc j'ai juste pris le premier avion pour la Caroline du Nord et depuis, j'ai jamais réussit à partir. » Cap Harbor c'est une ville envoûtante. « Aiden, c'est mon meilleur ami. » Elle ne veut pas qu'il y est de confusion là dedans et qu'il pense qu'elle a déjà un homme dans sa vie. « Je sais pas, cette ville est tout ce qu'il y a de plus banal, mais elle a un petit charme qui fait qu'on a envie de rester ici. Qu'est qui t'a pousser à venir ici ? » Peut-être qu'il a de la famille, des amis dans le coin ... Ou alors il a prit une carte des Etats-Unis, à laisser son doigt décider de la destination. « Peut-être que je devrais te laisser rentrer non ? J'ai vraiment pas envie que tu tombe malade par ma faute. » Quoi ? Non mais non ! Elle ne tombera pas malade, Liv c'est une grande fille. « Euh ... J'habite juste derrière, tu pourrais me raccompagner que je te rende ta veste et si jamais tu veux boire quelque chose, ça serait avec plaisir et une façon pour moi de me faire pardonner ma maladresse. » Il ne décline même pas sa proposition, cet homme est un gentleman. « Je te promet c'est juste à côté. » Qu'est qu'elle avait dit ? En moins de deux minutes, ils quittent le sable pour rejoindre l'extérieur de la villa de la jeune femme. Elle le laisse pénétrer dans les lieux avant de refermer la porte derrière lui. Non, elle ne le séquestre pas. Elle a juste fermée la porte, pas à clé. « Tu permets juste deux minutes, le temps que j'aille me changer ? » Promis, elle sera rapide. La brune regagne sa chambre, quitte ses vêtements humide et enfile rapidement des sous-vêtements sec, un jean ainsi qu'un pull. « Tiens, merci. » Dit-elle en lui tendant sa veste qu'il lui avait gentiment prêter il y a quelques minutes en arrière. La brune passe en cuisine afin de faire deux cafés. Sauf qu'au moment où elle veut remplir le réservoir d'eau de sa machine à café, le robinet n'en fait qu'à sa tête et l'attaque sans scrupule. Elle pousse un cri, parce que l'eau froide c'est pas son dada. « Bon sang !! » L'eau fusse de tout les côtés et elle sent un Sevan arrivé à sa rescousse. Comment ça c'est impossible de stopper l'eau ? La brune se précipite donc vers l'arrivée d'eau, c'est laquelle déjà ? Au bout de quelques secondes, elle la coupe et revient vers Sevan. « Mon dieu, je suis désolé. » Dit-elle en le voyant trempe. Puis finalement c'est plus fort qu'elle, elle se met à rire. « Je crois que je devrais me tenir loin de toutes sources d'eau pour la journée, c'est dangereux. » C'est plus sage. « J'espère que tu n'avais pas prit ta douche avant de venir. » Sinon, il venait d'en prendre une nouvelle gratuitement. La brune disparaît quelques secondes avant de revenir avec des serviettes dans les mains. C'est d'ailleurs tout naturellement, qu'elle en vient à éponger le visage de Sevan. « Moi qui voulait investir dans une piscine pour l'été, prochain j'ai trouvée bien mieux. » Il vaut mieux en rire qu'en pleurer non ?

_________________

    ✻ so honey now, kiss me under the light of a thousand stars. place your head on my beating heart and i’m thinking out loud. that maybe we found love right where we are ... and we found love right where we are ...
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 490
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia la jolie brune qui a pas eu une vie toute rose
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ☆ i never forget you ... (livan) ✻ ( Dim 20 Nov - 17:20 )

livan ⊹ Morphée l'ayant quitté bien trop tôt, il était hors de question pour Sevan de rester allonger la encore une heure de plus. S'il avait été à New York, dans son propre appartement il aurait pu faire sa petite vie, mettre de la musique, regarder la télé, jouer à un jeu vidéo peu importe. Seulement ici à Cap Harbor il ne vit pas seul. Et il est loin d'être assez méchant pour réveiller ses colocataires aussi tôt alors qu’elles ne lui ont rien fait. Très bien ce sera donc un footing sur la plage. En sortant de l'appartement le silence assourdissant de la rue lui donna quelques frissons. Pas un bruit, pas une personne. Il semblait être le seul debout à cette heure. La ville encore endormie. Ou bien il y a eu une attaque d'extraterrestre dans la nuit et il est le seul survivant . Le calme, le silence. Ce sont des notions inexistantes pour lui qui a toujours vécu dans la grande pomme. Là-bas le monde entier semble réveillé à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Cette ville qui ne dors jamais. Aurait-il enfin trouvé un point positif à Cap Harbor ? Peut-être bien. A cette heure-ci il était sur de pouvoir profiter du paysage et de l'air frais sans personne pour le harponner en pleine course. Du moins c'était ce qu'il c'était imaginé avant que quelqu'un ne lui tombe dessus. Liv. La demi-soeur de son ex-fiancé. Est-ce que le destin essaye de se moquer de lui ? Après tout il aurait dû s'en douter non ? Après que le destin l'ai rendu heureux en lui ramenant les personnes auxquels il tient tant il décidait désormais de se retourner contre lui. Il n'avait aucune envie de penser à Mina, de parler de Mina ou quoi que ce soit qui est un rapport avec elle. Et pourtant il se retrouvait confronté à une partie de son sang. Pendant quelques secondes il lui fut impossible d'effacer le montage qui c'était mis en place dans son esprit. La tête de Mina avait pris la place de celle de Liv. C'est surement la vague qu'elle se prit en pleine figure qui le fit se réveiller. Bien sur en bon gentleman il l'aida à se relever et déposa sa veste sur les épaules de la jeune femme. « Oh merci. Mais maintenant c'est toi qui va attraper froid. » Sevan l'observa quelques secondes se rappelant finalement qu'en fait Liv et Mina n'ont rien a voir. Elles sont totalement différentes. « Oh non ne t'inquiète pas je suis un vrai soldat, prêt à combattre toute épreuve » Après tout ce n'est pas si faux que ça en plus. Sevan décide de l'emmener marcher un peu plus loin, histoire de lui parler de sa rupture avec Mina. A vrai dire depuis qu'il est à Cap Harbor elle est surement l'une des seules personnes à qui il parle de Mina. Ici personne ne le connait, personne ne sait qui il est. Et le peu de personnes qui le connaisse ignore qu'il a été fiancé et ignore donc qu'aujourd'hui à quelques mois du mariage il se retrouve seul. « Je suis désolé, je ne savais pas ... » C'est bête mais il pensait vraiment que Mina lui en aurait parlé, à elle ou à son père peu importe. Pourquoi l'aurait-elle fait au final ? C'est vrai Sevan a toujours connu la relation conflictuelle qu'il y avait entre elles. Il n'a jamais demandé pourquoi. Ce n'était pas ses affaires et puis il était préférable pour lui de ne pas parler de sa sœur à Mina s'il voulait éviter tout conflit. Après tout il n'était auprès d'elle que pour sa mission, pas pour régler ses problèmes personnels... « Ce n'est pas mes affaires de savoir le pourquoi du comment, mais j'espère que ça va quand même. » Il lui était reconnaissant de ne pas demander d'explications. A vrai dire il n'était même pas sur de réussir à monter un mensonge assez crédible là tout de suite. « Mais c'est peut-être qu'un petit passage à vide et ça ira mieux plus tard. » Sev ne comprend pas vraiment si elle parle de son célibat ou de sa relation avec Mina mais il décide tout de même de mettre les choses au clair « C'est terminé. Vraiment terminé » C'est surement plus pour lui que pour elle qu'il a voulu rajouter cela. Histoire de se répéter à lui-même une fois de plus ce qu'il a tant de mal à s'avouer. Pourtant il le sait. Elle est parti et même si un jour elle revenait jamais elle ne lui pardonnerait. Sevan le sait si un jour elle refait surface ce sera certainement pour le détruire rien de plus. « Un bar ? Tu as déjà trouvé l'endroit idéal où t'installer ? Enfin je trouve ça génial comme idée. » Elle était tombé dans son mensonge sans crainte, sans aucune hésitation « Plus ou moins oui mais je préfère garder l'endroit secret pour l'instant de peur qu'on me pique l'idée » Il lui fit un clin d'oeil et enchaîna finalement en la questionnant sur la raison de sa venue à Cap Harbor. Moins on parle de lui, mieux il se porte le New Yorkais. « Ça va très bien, merci. Eh bien, c'est tout bête. Il y a six mois j'étais au Paraguay et Aiden m'a appelé pour me dire que je lui manquais. Donc j'ai juste pris le premier avion pour la Caroline du Nord et depuis, j'ai jamais réussi à partir. » Aiden ? A la façon dont elle en parle Sevan pense immédiatement que c'est son petit ami mais Liv semblant lire dans ses pensées se justifie bien vite « Aiden, c'est mon meilleur ami. » « Le Paraguay ? Bon sang mais qu'est-ce que tu faisais là-bas ? » Et surtout pourquoi être venu se terrer en Caroline du Nord quand elle pouvait voir des paysages splendides tous les jours. « Je sais pas, cette ville est tout ce qu'il y a de plus banal, mais elle a un petit charme qui fait qu'on a envie de rester ici. Qu'est qui t'a poussé à venir ici ? » Bon bah le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a plutôt bien fait de ne rien dire sur son opinion sur cette ville jusque-là. Des fois il en oublie presque qu'il est censé aimer cette ville puisqu'il est censé y ouvrir son bar. Un jour il faudra réellement qu'il pense à se faire une liste des points positifs de Cap Harbor. Juste histoire d'avoir quelques petites choses à dire quand on lui pose une question comme celle de Liv « Je ne sais pas vraiment, j'avais besoin de quitter New York, de quitter le bruit, tout ça. Et puis j'ai une amie qui habite ici » Certes lorsqu'il avait été envoyé ici il ne se souvenait absolument plus que Lissa y vivait elle aussi mais après tout ce n'est qu'un demi mensonge puisqu'il a bel et bien une amie qui vit ici. « Euh ... J'habite juste derrière, tu pourrais me raccompagner que je te rende ta veste et si jamais tu veux boire quelque chose, ça serait avec plaisir et une façon pour moi de me faire pardonner ma maladresse. » Le visage de Mina se fraya à nouveau un chemin dans son esprit. Plus les minutes en compagnie de Liv passe plus il pense à Mina. Et pourtant il décide d'accepter la proposition de la jeune femme. Se raccrochant au fantôme de sa fiancé à travers le sourire de Liv « Parfait allons-y alors » Il la suit, et quelques secondes plus tard à peine les voila qui rentre dans la villa. S'il n'aimait pas autant la ville c'est surement ici qu'il vivrait. Face à la mer, dans une maison si grande qu'il s'y perdrait s'il était tout seul. Le calme, la solitude. Oui ce serait clairement ce qu'il voudrait. Alors qu'elle part se changer, Sevan perd son regard sur l'océan. Il sursaute légèrement lorsqu'elle revient, absorbé par ses pensées et sort de sa contemplation. Il récupère sa veste et la suit dans la cuisine. Sevan sent soudain de l'eau venir lui mouiller le bras et Liv se met à crier. Il ne lui faut que quelques secondes pour venir à sa rescousse. Sevan tente de stopper l'eau à l'aide ses mains mais la pression est si forte qu'il ne parvient pas à grand chose. Lorsque Liv réussi enfin à couper l'arriver dos il se retrouve alors trempé. « Mon dieu, je suis désolé. » Sev se met à rire de bon coeur, après tout ce n'est que de l'eau et la situation est vraiment drôle « C'est pas grave ne t'inquiète pas mais tu sais si tu voulais me faire prendre une douche parce que tu trouvais que je sentais la transpiration tu aurais du me le dire sa aurait causé moins de dégâts. » Sevan est toujours en train de rire et sourire lorsqu'elle revient avec une serviette. Elle commence à lui éponger le visage et le sourire de Sevan s'efface alors. Il la regarde. Pour la première fois il la regarde. Vraiment. Comme s'il ne l'avait jamais vu auparavant et se surprend à la trouver belle. Non pas qu'il la trouvait laide auparavant non mais à vrai dire il ne c'était jamais réellement posé la question. Mais là, alors qu'elle est à quelques centimètres de lui il la trouve belle. Plus que jamais. « Moi qui voulait investir dans une piscine pour l'été, prochain j'ai trouvée bien mieux. » « Mon dieu non pas une piscine, en tout cas sache que je ne m'en approcherais pas, j'aurais trop peur que tu me noie ou que tu te noie toute seule d'ailleurs » Il se mit à rire à nouveau. Bien sur il la taquiné rien de plus. Décidant qu'il était hors de question de rester avec un T-shirt tremper sur le corps il l'enleva alors, se retrouvant torse nu et enfila finalement sa veste qu'il attacha à moitié. « Bon cette fois en tout cas je pourrais dire si je tombe malade que c'est de ta faute. Tu sais quoi je laisse mon T-shirt sécher juste la et s'il n'est pas sec quand je m'en vais et bien on sera obligé de se revoir » Bah oui il ne va pas lui laisser son T-shirt non plus. Il n'est pas très attaché à ses affaires mais quand même. Sevan observe à nouveau la villa et se rend compte alors du nombre de photo présente. « Tu es photographe c'est ça ? » Bien joué Sevan toi t'es perspicace hein « Elles sont toutes magnifiques, t'es vraiment doué » Il se balade alors entre les cadres photo, découvrant le talent de Liv photo après photo. Soudain un cadre attire son attention. A vrai dire il est dans un coin assez vide, il ne l'aurait certainement même pas vu s'il ne c'était pas approché et pourtant cette photo attire son attention. Pourquoi ? Mais tout simplement parce qu'il est dessus. Mais pas seulement lui, il y a aussi Mina. Il se souvient de cette soirée, c'est le soir ou il a embrassé Mina pour la première fois. « Je me souviens de cette photo... » C'était le début de sa mission, le début de l'un des plus gros mensonges de sa vie.

_________________
Tu as réparé avec ta douceur, tout ce qui fut ravagé dans mon coeur ♒︎Je sens que le jeu se referme sur moi. Finalement j'avais rien compris, c'était pas ça les règles, y'a pas de gagnant y'a pas de perdant. Juste un ultimatum. L'amour ou l'amitié© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 30/04/2015
›› Commérages : 1177
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Lyndsy Cutie Fonseca
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ riley emerson ✻ lissa valentine ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ☆ i never forget you ... (livan) ✻ ( Ven 2 Déc - 21:23 )



✻ ✻ ✻
All I needed was the love you gave. All I needed for another day. And all I ever knew, only you. Sometimes when I think of her name. When it's only a game and I need you Listen to the words that you say It's getting harder to stay when I see you.

Pour une fois fort depuis longtemps, Liv pouvait être satisfaite que la pleine lune soit machiavélique avec son sommeil. Sans elle, Liv ne se serait pas réveiller aux aurores et elle n'aurait pas été sur la plage afin de prendre des clichés du soleil à son levé. Non à la place, elle serait rester au chaud sous sa couette en attendant que les premiers rayons de soleil l'éveille. Liv dort les volets ouvertes, il fait trop noir sinon dans sa chambre et ça fait rudement peur. Puis c'est fatiguant de fermer soit même ses volets. Olivia n'est pas une femme courageuse ... Elle n'aurait certainement jamais eut sa place à Gryffondor. Ainsi si la demoiselle ne s'était pas motivée à quitter son lit si moelleux, elle n'aurait certainement pas eut la chance de tomber sur Sevan. Oui, Sevan Martell. Son Sevan à elle, même s'il n'y a jamais rien eut entre eux ! Le Sevan qui hante la moindre de ses pensées depuis un peu plus de trois ans. Celui même qui est actuellement fiancé à sa demi-sœur et qui semble couler des jours heureux avec elle. Enfin aux dernières nouvelles qu'à eut Liv via sa mère. En même temps, elle ne cherche pas à en avoir et ce n'est pas comme si avec Mina, elles avaient été toujours proches. Peut-être que si Sevan n'était pas rentrer dans leurs vies, la relation des deux sœurs auraient été différentes. Certainement même ... Qui sait, ça serait peut-être elle qui aurait eut une bague au doigt et qui aurait été pendue à ses lèvres. Seulement rien de tout ça n'est arrivé. Liv est toujours célibataire et revoir Sevan est comme un électrochoc dans tout son être. Il n'a pas changé, si ce n'est qu'il a prit quelques années en plus. Il la trouble toujours autant et son regard bleu océan l’envoûte également. Olivia est totalement sous son charme, elle le sera un peu moins si une Mina sauvage débarque. Mais il semble seul et tant mieux. Olivia aurait été encore plus rouge si une tierce personne l'avait vu tomber à terre, comme une crêpe. Elle est certaine qu'en Slow-Motion ça devait donner un truc géant. Hormis l'eau fraîche du matin, Liv n'a rien, elle est toujours en un seul morceau. Elle gagne même une veste dans l'histoire, ce qui la fait se sentir mal. Elle ne voudrait pas qu'il attrape froid par sa faute. « Oh non ne t'inquiète pas je suis un vrai soldat, prêt à combattre toute épreuve » Liv veut bien combattre contre Sevan, même nu s'il le faut. Il faut sérieusement que cette femme arrête de fantasmer sur son beau-frère. Enfin la révélation qu'elle vient d'apprendre vient de totalement mettre fin à ce terme. Mina et Sevan ne sont plus ensemble ? C'est finit pour de bon ? Ils semblaient pourtant amoureux ... Liv a du mal à comprendre. Mais ce n'est pas ses affaires de savoir le pourquoi du comment et elle ressent que Sevan n’éprouve pas le besoin d'en parler. Elle peut le comprendre. Finalement, elle téléphonera peut-être à sa mère d'ici la fin de la journée pour avoir des informations supplémentaires à ce sujet. Elle n'est pas folle au point d'appeler sa demi-sœur, pas encore, elle est lucide. Mais comme elle vient de le dire, ce n'est peut-être qu'une petite pause entre eux et ils se retrouveront par la suite. « C'est terminé. Vraiment terminé. » Il serait mal vu qu'elle fasse une danse de la joie à cet instant précis ? Liv sera sage, elle se retiendra. « C'est peut-être mieux comme ça ... J'ignore totalement ce qu'il a pu se passer entre vous, ce n'est pas vraiment mes affaires. Mais je suis certaine que tu n'auras pas beaucoup de mal à trouver une autre personne qui  te comblera de bonheur. » S'il veut un numéro, Olivia peut lui donner le sien. Elle pourrait même agiter les bras en l'air pour lui faire signe, mais elle se retient ce n'est vraiment appropriée. « Enfin désolé, je n'aurais peut-être pas du dire ça. » C'était possiblement très maladroit de sa part. Puis c'était plus sage d'éviter simplement le sujet Mina qui arrivait à lui donner de l'urticaire. C'était mieux de parler de boulot, voilà ! « Plus ou moins oui mais je préfère garder l'endroit secret pour l'instant de peur qu'on me pique l'idée. » Liv confirme que c'est une excellente idée, promis elle ne lui volera pas ce n'est pas son genre. « Très bien monsieur l'homme mystère. Mais dès que tu voudras m'en dire plus, n'hésite pas. Je me ferai un plaisir d'être ta première cliente. » Même la plus fidèle s'il le faut. Puis ça lui donnerait une occasion supplémentaire de voir Sevan plus régulièrement. Monsieur l'homme mystère joue à monsieur l'homme curieux ? Très bien, ça ne dérange pas Olivia de lui en dire plus sur les raisons qui l'on pousser à venir s'installer à Cap Harbor. « Le Paraguay ? Bon sang mais qu'est-ce que tu faisais là-bas ? » C'est sûr que le Paraguay et la Caroline du nord, ils ne jouent pas dans le même cour. « J'y étais pour le boulot. Si jamais tu as l'occasion d'y aller, surtout ne fait pas l'impasse sur les chutes d'Iguaçu, elles sont magnifiques. » La brune pourrait parler pendant des heures de son voyage, même de ses voyages à Sevan s'il y tenait. « Et si jamais un après-midi, tu t'ennuies, je dois avoir trois millions de photos à te montrer. » Un après-midi ludique en tout bien tout honneur, sans aucunes arrière-pensée. Libre à lui de choisir, il va peut-être prendre ça à la rigolade, mais la brune est sérieuse. Liv pourrait débattre sur le sujet pendant des heures entières. Elle a tellement d’anecdote à dire, qu'en fait ça pourrait même prendre des semaines voire des mois. Si Liv est à CH à la demande d'Aiden, pour quelles raison Sevan est présent lui ? « Je ne sais pas vraiment, j'avais besoin de quitter New York, de quitter le bruit, tout ça. Et puis j'ai une amie qui habite ici. » La future Madame Martell qui sait ? Non la future Madame Martell, c'est elle ! « Tu dois être ravi du calme qu'il règne dans cette ville. » Pour la peine, il a le droit à un joli sourire en cadeau. « T'es là pour longtemps ? » En même temps s'il compte ouvrir un bar, il ne va pas jeter l'éponge et partir dans deux mois. Liv, quant à elle ignore combien de temps encore elle va rester à Cap Harbor. Elle n'a pas vraiment envie d'en bouger, mais avec le boulot, elle sait très bien qu'elle va être amener à se déplacer prochainement. Puis il serait judicieux qu'elle se rende à New York au moins pour voir sa mère et à l'occasion passer les fêtes de fin d'année en sa compagnie. « Si jamais mes questions te dérange n'hésite pas à me le dire, je suis pas sûre de m'en rendre compte ... » La brune est un poil curieuse en ce qui concerne Sevan et elle ne voudrait pas venir à l'ennuyer à tout connaître de sa vie. « Parfait allons-y alors. » Il accepte sans broncher sa demande ? Très bien, ce n'est pas la brune qui va le contredire. Elle lui montre même le chemin jusqu'à chez elle, où ils parviennent assez rapidement. Elle n'avait pas mentit c'était juste à quelques mètres. Liv abandonne son invité quelques minutes, le temps de passer une tenue sèche sur son corps. Enfin, elle aurait du attendre cinq minutes supplémentaire avant de faire un tour dans son armoire, parce qu'elle va devoir encore se changer suite au robinet qui décide de n'en faire qu'à sa tête et qui l'arrose. Elle pousse un cri qui met l'homme en alerte en prenant le relais pendant qu'elle part en vitesse couper l'arrivé d'eau. Quand elle fait son grand retour dans la pièce principale; elle trouve un Sevan totalement trempe. C'est plus fort qu'elle, la brune est obligée de rire et entendre Sevan mêler son rire au sien, la fait beaucoup moins culpabiliser. « C'est pas grave ne t'inquiète pas mais tu sais si tu voulais me faire prendre une douche parce que tu trouvais que je sentais la transpiration tu aurais du me le dire sa aurait causé moins de dégâts. » Ce sourire sur ses lèvres n'arrive plus à les quitter. « En fait, je ne savais pas comment te le dire. Je trouvais que mon idée était beaucoup plus ingénieuse que de te proposer une simple douche. » Sauf que ça n'est pas des plus économiques. Il faudra peut-être qu'elle appelle un plombier ou elle ne sait pas, Liv n'y comprend rien dans tous ces trucs là. La brune quitte rapidement la pièce pour revenir quelques secondes plus tard avec une serviette. Pourquoi il l'a regarde comme ça ? C'est troublant ... « Quelque chose ne va pas ? » Elle lui fait peut-être mal. Plutôt que de continuer sur ce mystère plana entre eux, Liv préfère rajouter une touche d'humour. « Mon dieu non pas une piscine, en tout cas sache que je ne m'en approcherais pas, j'aurais trop peur que tu me noie ou que tu te noie toute seule d'ailleurs. » Liv ouvre la bouche, surprise et amuser à la fois. « Tu oserais me laisser me noyer toute seule ? Un peu de compassion quand même. » Il brise son cœur de bébé chat. Non ce n'est pas vrai, mais s'il y croit une fraction de seconde, c'est parfait. « Mais très bien j'ai compris, pas de piscine pour moi, je suis punie. Et tant pis pour toi, je suis certaine que tu aurais fait un très bon matelas pneumatique. » Elle vient à peine de finir sa phrase qu'elle se stoppe net en voyant Sevan commencer à se déshabiller devant ses yeux. Qu'est qui se passe ? Liv n'était pas prête ... Oh, il voulait juste enlever son haut tremper et mettre sa veste par dessus ... Elle comprend mieux et elle ne dirait pas non à un retour en arrière pour profiter une nouvelle fois du spectacle. « Bon cette fois en tout cas je pourrais dire si je tombe malade que c'est de ta faute. Tu sais quoi je laisse mon T-shirt sécher juste la et s'il n'est pas sec quand je m'en vais et bien on sera obligé de se revoir. » Il ne sera pas sec. Olivia va le garder, dormir avec et le nettoyer, le repasser et peut-être lui rendre un jour. Enfin il est plus sage qu'elle ne dorme pas avec, elle le reniflera juste. « Je ne pourrais même pas te donner le numéro d'un bon médecin, j'en connais aucun dans le coin. » Au pire, ils peuvent jouer au docteur ensemble. « Mais très bien je garderai ton t-shirt en otage jusqu'à la prochaine fois qu'on se voit. » Parce qu'ils se reverront c'est une certitude. « Enfin on a pas besoin de ça pour se revoir ... » C'est promis, la prochaine fois il n'y aura pas d'eau à proximité, c'est trop risqué. « Je t'aurais bien proposé un verre d'eau à la place d'un café, mais je ne veux plus toucher à ça. » Dit-elle en désignant l'objet du crime. « Un jus de fruit ça te va ? » C'est sans risque, promis. Sevan part donc dans une exploration des lieux, du moins sa curiosité semble avoir été toucher étant donner l'oeil qu'il prête aux nombreux cadres présents dans la pièce. Il n'y a que ça. C'est joli comme déco et c'est du made by Olivia Burrows. « Tu es photographe c'est ça ? » Tout à fait. Liv hoche la tête positivement pour répondre à sa question. « Elles sont toutes magnifiques, t'es vraiment doué. » C'est le genre de compliment qui lui fait toujours plaisir à entendre. Elle ne s'en lassera jamais. « Oh merci. » Oui ça la touche. « J'espère que tu ne seras pas le seul à penser ça. » Oui, elle va s'expliquer. « J'aimerai bien d'ici l'année prochaine si je trouve l'endroit idéal, ouvrir une galerie. » Pour exposer tout ça ailleurs que dans le magazine pour lequel elle travaille depuis six ans. « Je me souviens de cette photo ... » Hum ? Laquelle ? « C'était une bonne soirée, ce soir là ... » Dans un sens du moins. « Je me souviens même avoir passer un certain moment à discuter avec toi. » Du moins à jouer à un jeu d'alcool. Et s'il n'y avait pas eut son amie qui était venu les interrompre, ça aurait été peut-être elle la fille qu'il aurait embrassé durant cette soirée. « Enfin si la photo te dérange, je peux l'enlever ou tu peux la prendre si tu veux. » L'enlever serait pénalisant pour les autres personnes présente sur cette photo quand à l'offrir, elle n'aurait plus de Sevan sur ses murs. « C'est juste que c'est la seule que j'ai de toi. » Et elle va se taire ! Elle a l'impression d'avoir fait une bourde monumentale, donc il est plus sage qu'elle ferme joliment sa bouche. « Si tu la veux, en échange je ne dis pas non à une séance photo. Si bien sûr ça te tente ... » Elle s'enfonce encore plus. C'est de pire en pire. « Tu devrais boire ton jus de fruit, il va se réchauffer. » Il ne pouvait pas se refroidir. C'est plus sage de changer de sujet de conversation. La jolie brune en profite pour également tremper ses lèvres dans son verre, avant qu'elle ne se stoppe net. « Sevan ? ... » Liv fait quelques mètres en arrière et sa voix commence à sangloter. Elle en vient même à se cacher derrière lui en se collant à son dos. Sa petite tête passe furtivement sur sa droite. Il va la prendre pour une folle. « Dit moi que tu n'as pas peur des araignées et que celle-ci ne va pas nous sauter dessus ? ... » Liv, elle, elle n'en est pas sur. Heureusement que ce n'est pas un lapin devant eux, sinon elle serait partit en courant en hurlant. Liv a effectivement peur des lapins. « Bordel, elle bouge ... Elle va nous attaquer ... » Absolument pas courageuse. Cette araignée sur le sol ne doit pas être plus grosse que son ongle en sachant qu'elle en a vu des biens pires dans les pays de l'hémisphère sud. Mais la brune n'est pas à l'aise ... Son regard fixé sur cette petite chose noire et velue, Liv ne peut pas en supporter plus. Elle se saisit du bras ou de la main de Sevan, elle ne sait pas et le tire jusqu'à la porte la plus proche. « Maintenant, on est à l'abris. » Oui dans un cellier ... Ils sont dans un cellier. Liv n'a pas toujours des bonnes idées. Elle se retourne et tombe nez à nez avec Sevan,  du mojns son nez sur son torse, effectivement ce n'est pas très grand non plus. « Tu dois me prendre pour une folle ... » Littéralement et il en a totalement le droit également. La brune est confuse et cette proximité lui fait même tourner la tête. Ses mains viennent se poser sur son torse et son regard n'arrive pas à décoller du sien. Elle est certaine que dans cette position il est capable de sentir son souffle chaud. « Quoi, j'ai quelque chose sur le visage ? » Sinon pourquoi la regarderait-il de cette façon ? Finalement c'était peut-être mieux de faire copine-copine avec l'araignée, c'était beaucoup moins troublant que cet instant qu'ils sont en train de partager. « On peut sortir maintenant je pense ... Ou on peut rester ainsi aussi ... » Personnellement ça ne la dérange pas. Autant que ça ne dérangerait pas s'ils faisaient sauvagement l'amour ici et maintenant.

_________________

    ✻ so honey now, kiss me under the light of a thousand stars. place your head on my beating heart and i’m thinking out loud. that maybe we found love right where we are ... and we found love right where we are ...
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 490
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia la jolie brune qui a pas eu une vie toute rose
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ☆ i never forget you ... (livan) ✻ ( Dim 11 Déc - 18:54 )

livan ⊹ En se levant de si bonne heure ce matin Sevan ne s’attendait absolument pas à tomber sur Liv. Lui qui pensait courir seul le long de la plage était finalement bien heureux qu’elle ait trébuché sur lui. Pas au début non c’est vrai, car voir le visage de Liv lui rappela tout d’abord son ex fiancé mais après réflexion il se rendit compte que c’était bien Liv devant lui et que pendant toutes ces années il n’a jamais vraiment passé de temps avec elle. A vrai dire elle ne faisait pas vraiment parti de sa couverture, son histoire avec Mina suffisait à elle seule c’est surement pour cela. « C'est peut-être mieux comme ça ... J'ignore totalement ce qu'il a pu se passer entre vous, ce n'est pas vraiment mes affaires. Mais je suis certaine que tu n'auras pas beaucoup de mal à trouver une autre personne qui te comblera de bonheur. » En effet elle ignore ce qui a pu se passer et il ne compte certainement pas le lui raconter néanmoins il sourit à sa remarque. Mais ne réponds rien. Si seulement elle savait que oui peut être qu’il n’aura pas de mal à trouver quelqu’un d’autre mais est-ce qu’il le mérite ? Certainement pas. Lui qui ne vit qu’au travers des mensonges, finalement peut-être vaut-il mieux qu’il reste tout seul. Ainsi il est sûr de ne faire de mal à personne. « Enfin désolé, je n'aurais peut-être pas du dire ça. » Surement ce sent elle gêné d’avoir dit ça par rapport à sa demi-sœur mais Sevan lui ne lui en tient pas rigueur. Il passe d’ailleurs sa main sur le bras de la jeune femme et la rassure « Ne t’inquiète pas tu n’as rien dit de mal » Finalement ils ne s’éternisent pas sur le sujet Mina et rapidement la conversation dévie sur le « futur bar » de Sevan « Très bien monsieur l'homme mystère. Mais dès que tu voudras m'en dire plus, n'hésite pas. Je me ferai un plaisir d'être ta première cliente. » L’homme mystère, c’était presque drôle à entendre quand on sait tout ce qu’il lui cache. Sevan acquiesce d’un signe de la tête et répond malgré tout afin de ne pas paraître trop suspect « Promis tu seras la première prévenue » Une promesse en l’air ou presque. A vrai dire ce n’est qu’un demi-mensonge car comme il n’ouvrira jamais ce bar il n’aura jamais à la prévenir. Le New Yorkais décide qu’ils ont déjà bien assez parlé de lui et demande à avoir des infos sur elle. Le Paraguay. Si seulement il avait le temps de voyager ils auraient certainement pu se croiser là-bas. Il rêve de visiter l’Amérique du Sud avec rien d’autres qu’un sac à dos. « J'y étais pour le boulot. Si jamais tu as l'occasion d'y aller, surtout ne fait pas l'impasse sur les chutes d'Iguaçu, elles sont magnifiques. » Il prend note dans un coin de sa tête même s’il sait qu’il n’y mettra certainement jamais les pieds. « Et si jamais un après-midi, tu t'ennuies, je dois avoir trois millions de photos à te montrer. » Mon dieu oui ! « Oh oui j’adorerais voir toutes tes photos, au moins même si je ne pose pas réellement le pied là-bas je pourrais voyager à travers tes photos » Elle semble tellement heureuse de son voyage qu’il est certain qu’elle le fera voyager rien qu’en lui parlant. Finalement elle ne lui as pas laissé tant de repos puisqu’elle revient rapidement à l’assaut en lui demandant pourquoi Cap Harbor. Sevan est entrainé, sur entrainé même si bien qu’il déballe son nouveau mensonge naturellement tout en gardant une part de vrai. « Tu dois être ravi du calme qu'il règne dans cette ville. » Ravi ? le vrai Sevan Martell était loin de l’être mais celui de sa mission l’est complètement. « T'es là pour longtemps ? » Une nouvelle question gênante à laquelle Sevan doit répondre le plus rapidement possible s’il ne veut pas éveiller de soupçon sur la raison de sa venue ici. « Si jamais mes questions te dérange n'hésite pas à me le dire, je ne suis pas sûre de m'en rendre compte ... » Oui, oui elle le dérange. Lui mentir le dérange. Elle semble si sincère, si gentille, il aimerait pouvoir lui dire la vérité « Non non du tout mais à vrai dire je n’ai pas vraiment de réponse à cette question. Je dois déjà ouvrir mon bar et ensuite je verrais ce que la vie me réserve. Je n’aime pas vraiment planifier quoi que ce soit tu sais. Je vais la ou la vie me porte » Monsieur ce prend pour un grand philosophe maintenant. Sevan accepte finalement sa proposition et ils se retrouvent donc tous les deux dans le salon de la demoiselle quelques minutes plus tard. Sevan profite que Liv soit parti se changer pour observer la vue. Finalement peut-être aurait-elle mieux fait de rester loin de lui car à peine était-elle revenu qu’une nouvelle catastrophe se produit transformant Sevan en une sorte de serpillère. Presque entièrement trempé. Bien loin d’être énervé Sevan prend même ça sur le ton de la rigolade « En fait, je ne savais pas comment te le dire. Je trouvais que mon idée était beaucoup plus ingénieuse que de te proposer une simple douche. » « En effet c’était ingénieux c’est le moins que l’on puisse dire mais c’est loin d’être économique » Ou bien peut-être voulait-elle simplement le voir enlever ses vêtements ? Non Liv est bien trop sage pour cela pas vrai ? « Quelque chose ne va pas ? » Merde il l’a peut être un peu trop fixée en fait. « Non non ça va, excuse moi » Non non j’étais juste en train de me dire que tu es super belle mais si je te le dis comme ça de but en blanc je vais surement passer pour un gros pervers alors je préfère me taire. « Tu oserais me laisser me noyer toute seule ? Un peu de compassion quand même. » Bien sur que non, en réalité il sauterait certainement dans la piscine tel un preux chevalier pour lui venir en aide. « Mais très bien j'ai compris, pas de piscine pour moi, je suis punie. Et tant pis pour toi, je suis certaine que tu aurais fait un très bon matelas pneumatique. » Presque pour se défendre Sevan enlève son T-shirt et juste avant d’enfiler sa veste il montre du doigts son torse « Tu trouves vraiment que j’ai l’air d’une bouée gonflable ? Je suis si gros que tu me prends pour un matelas moelleux ? Finalement je vais peut être bien te laisser vraiment te noyer toute seule » Il rit à nouveau et attache sa veste, installe son T-shirt sur une chaise histoire de le faire sécher. « Mais très bien je garderai ton t-shirt en otage jusqu'à la prochaine fois qu'on se voit. Enfin on a pas besoin de ça pour se revoir ... » Non c’est vrai. Même sans T-shirt en otage il compte bien la revoir. Peut-être pour se rattacher à Mina, ou bien à l’homme qu’il était avant de rencontrer Mina. « Je t'aurais bien proposé un verre d'eau à la place d'un café, mais je ne veux plus toucher à ça. » En effet il était plus prudent qu’elle reste loin de toute source d’eau pour la journée ou du moins tant qu’il est avec elle. « Un jus de fruit ça te va ? » « C’est parfait, mais sers le loin de moi tout de même on ne sait jamais » Alors qu’elle lui sert son jus de fruit Sevan part à la découverte de son salon, observant les photos les unes après les autres. Ebloui par son talent. Il ne manque d’ailleurs pas de le lui faire remarquer. « J'aimerai bien d'ici l'année prochaine si je trouve l'endroit idéal, ouvrir une galerie. » « Oh c’est vrai ? Ce serait fantastique et crois-moi je serais le premier à venir voir tout ça qui sait peut être que j’en achèterais pour mettre dans mon bar même » Bravo Sevan. Beau mensonge. Vas-y fait la croire, fait la espérer et brise lui le cœur comme tu le fait à chaque fois, de toute manière c’est la dedans que tu es le meilleur. Finalement le New Yorkais reste fixé sur une photo. Une photo de lui, Mina, Liv et d’autres personnes dont il ne connais pas les prénoms. « C'était une bonne soirée, ce soir là ... » Oui c’est vrai « Je me souviens même avoir passer un certain moment à discuter avec toi. » C’est vrai. Il s’en souvient maintenant. Ils avaient passé un moment à jouer à un jeu. Un jeu d’alcool absurde. Action ou vérité. « Enfin si la photo te dérange, je peux l'enlever ou tu peux la prendre si tu veux. » La prendre ? Oh non il n’avait aucune envie de prendre cette photo. En la regardant il ne ferait que se repasser encore et encore tous les mensonges qu’il a pu faire à Mina. En commençant par cette soirée. Non il la lui laisse et bien volontiers « C'est juste que c'est la seule que j'ai de toi. » Cette remarque le surprend. Pourquoi est-ce qu’elle voudrait avoir une photo de lui ? Après tout il n’était que son beau-frère pour elle et maintenant il n’a même plus ce titre alors à quoi bon ? « Non tu peux la garder t’en fais pas »’Il avait déjà bien assez de souvenir de Mina a effacer de sa mémoire. Pas la peine d’en rajouter un nouveau. « Si tu la veux, en échange je ne dis pas non à une séance photo. Si bien sûr ça te tente ... » Une séance photo ? Avec la sœur de son ex fiancée ? Il n’y a qu’à lui que cela parait étrange ? Mais Liv n’est pas que ça et Sevan s’en rend compte simplement maintenant. En réalité il y a trois ans sa mission n’a pas commencé avec Mina. Elle a commencé avec Liv. C’est elle la véritable première personne a qui il a menti. Ils ont parlé ensemble de nombreuses fois. De tout et de rien. Cela peut paraitre anodin pourtant tout était calculé. Tout était fait pour lui permettre d’atteindre Mina. Il s’est servi d’elle comme de sa sœur, et aujourd’hui elle est là. Elle le regarde, lui sourit. Elle n’est rien d’autre qu’une nouvelle personne a qui il a menti, une personne qui ne le méritait pas. « Tu devrais boire ton jus de fruit, il va se réchauffer. » Se réchauffer ? Sa devrait aller il ne fait pas encore 40 degré dans la villa. A moins que d’un coup le chauffage se mette à dysfonctionner et dans ce cas Sevan finira vraiment par se dire que Liv est légèrement poisseuse, ou maudite et qu’il vaut mieux rester loin d’elle. « Sevan ? ... » Cette petite voix frêle n’annonce rien de bon. C’est quoi cette fois ? Une tempête ? Un ouragan ? Un animal sauvage ? Sev ne comprend pas ce qui se passe mais Liv viens se planquer derrière lui comme si un lion leur faisait face. Le New Yorkais regarde partout autour de lui, cherchant d’où vient le danger. Mais il n’y a rien. Rien du tout « Dit moi que tu n'as pas peur des araignées et que celle-ci ne va pas nous sauter dessus ? ... » Bon donc apparemment c’est bel et bien l’animal sauvage leur problème cette fois-ci. Sev se met à rire de bon cœur « Liv t’as vécu au Paraguay tu ne vas pas me dire que ça sa te fait peur ! » Pourtant la jeune femme semble très sérieuse et ses ongles qui s’enfonce dans les bras du jeune homme dès que l’araignée bouge le prouve « Bordel, elle bouge ... Elle va nous attaquer ... » Il continue à rire en regardant le regard apeurée de la jeune femme et ne comprend pas vraiment ce qu’il se passe lorsqu’elle attrape sa main. Il finit par arrêter de rire lorsqu’il se rend compte qu’elle l’a trainé jusque dans le cellier « Maintenant, on est à l'abris. » Bon et bien c’est ce qu’on appelle une véritable phobie. « Tu dois me prendre pour une folle ... » « Plutôt oui mais tu me fais bien rire » Pourtant cette proximité soudaine le rend finalement mal à l’aise. Cet endroit est vraiiiment petit les amis. Il la regarde à nouveau. La fixe même. Elle le trouble. Cette proximité, ces mains sur son torse, son regard. C’est troublant. « Quoi, j'ai quelque chose sur le visage ? » Ok donc il vient de passer une fois de plus pour un mec vraiment louche à la regarder comme ça « Non. Non tu es très jolie » WHAT ? Enfin oui elle est jolie mais ce n’était pas la question. Il a bien su se taire la première fois alors pourquoi n’en a-t-il pas fait autant la ? La plupart des hommes qu’il connait aurait certainement sauté sur l’occasion d’être enfermé dans une pièce avec une si jolie fille pour l’embrasser. Mais pourquoi est-ce qu’il l’embrasserait ? C’est la demi-sœur de celle qu’il a failli épouser, ils se connaissent à peine et pourtant bien trop pour qu’il fasse une chose pareil. Et puis il n’a même pas envie de l’embrasser… Ou peut-être que si… Non c’est simplement parce qu’elle lui rappelle Mina que tout ceci est aussi troublant. Rien de plus. Il arrive en tout cas à s’en persuader à ce moment-ci. « On peut sortir maintenant je pense ... Ou on peut rester ainsi aussi ... » Oui. Oui il a très envie de rester ainsi… Et finalement une autre idée lui vient à l’esprit. « Tu sais quoi ? Je pense que c’est le moment et l’endroit idéal pour que l’on prenne cette photo de nous deux. » Oui, maintenant, dans ce cellier, alors qu’ils sont cerné par une énorme araignée noire qui les retiens en otage « Après tout ce sera un bon souvenir non ? » Certes la photo ne sera pas d’une qualité exceptionnelle, la lumière sera certainement très mauvaise, ainsi que l’angle de prise mais peu importe. Sevan sort son portable de sa poche et le pose sur l’étagère devant eux, à leur hauteur. Une boite de conserve permet de le maintenir droit. Sevan active le minuteur de 15 secondes, appuie dessus. Il la regarde alors, se trouvant une fois de plus bien trop près d’elle et lui dit « Tu es prête ? »

_________________
Tu as réparé avec ta douceur, tout ce qui fut ravagé dans mon coeur ♒︎Je sens que le jeu se referme sur moi. Finalement j'avais rien compris, c'était pas ça les règles, y'a pas de gagnant y'a pas de perdant. Juste un ultimatum. L'amour ou l'amitié© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 30/04/2015
›› Commérages : 1177
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Lyndsy Cutie Fonseca
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ riley emerson ✻ lissa valentine ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ☆ i never forget you ... (livan) ✻ ( Dim 15 Jan - 0:09 )



✻ ✻ ✻
All I needed was the love you gave. All I needed for another day. And all I ever knew, only you. Sometimes when I think of her name. When it's only a game and I need you Listen to the words that you say It's getting harder to stay when I see you.

Si Olivia avait su qu'un Sevan sauvage se cacher en ville, la brune n'aurait certainement pas attendu l'appel de Aiden, son meilleur ami pour venir se perdre à Cap Harbor. Enfin cette pensée aurait été à réfléchir étant donner que logiquement Sevan rime avec Mina (non ça ne rime absolument pas, puis #Livan c'est plus beau), sa demi-sœur. Ce n'était qu'une question de temps avant que Liv ne reçoit un faire-part pour annoncer leur mariage. Elle s'en servirait peut-être de dessous de verre ou il finirait simplement sa course dans la poubelle voire la cheminée. Mais, en tombant (au sens propre comme au figuré) sur Sevan ce matin, Liv n'avait pas prévu d'apprendre une nouvelle de la sorte : ils ont rompus. En plus de la surprendre, cette nouvelle l'attriste. D'après ce qu'elle savait Sevan avait l'air amoureux de sa demi-soeur et d'après sa mère, ça semblait être le cas également pour Mina. Qu'est qui les avaient amener à rompre ? Liv n'en avait aucune idée puis ce n'était pas ses affaires, ils étaient majeurs et vaccinés, donc libre de faire ce qu'ils désirent. Puis ça voulait dire que désormais la voie était libre, Liv pourrait donc lui sauter dessus sans se sentir coupable. Sauf qu'elle ne le fera pas parce qu'elle est une jeune femme civiliser. « Ne t’inquiète pas tu n’as rien dit de mal. » Ça la rassure. Elle n'a donc pas été aussi méchante dans ses paroles qu'elle le pensait. Puis, la brune ne se permettrait pas d'insulter sa demi-sœur en temps normal alors encore moins devant Sevan. Mais c'est quoi cette main sur son bras ? Il y a contact, elle va tomber dans les pommes. Liv oublie vite Mina, elle veut passer à autre chose plutôt que de passer des heures entières à parler de sa demi-sœur. Elle est beaucoup plus curieuse de savoir ce que Sevan fait dans un tel endroit, à Cap Harbor aka l'endroit le plus perdu de Caroline du Nord. Cet homme a pour but d'ouvrir son propre bar ? C'est une idée vraiment très intéressante, Liv ça lui plait et elle déclare qu'elle passera assez régulièrement prendre des consommations juste pour son beau sourire, mais ce détail, elle préfère l'omettre. « Promis tu seras la première prévenue. » Génial ! Liv approuve et espère que ce jour arrivera assez rapidement. Ça sera surement un cocktail fruité pour elle. La dernière fois qu'elle en a bu autant, c'était lors de son dernier séjour au Paraguay. Ce pays était tellement sublime, qu'elle serait volontaire pour y retourner y passer quelques jours. Si Sevan est intéressé, la brune peut même lui servir de guide. Mais à défaut de s'y rendre immédiatement, Liv peut pallier à ce problème : elle possède des millions de photos de son voyage. « Oh oui j’adorerais voir toutes tes photos, au moins même si je ne pose pas réellement le pied là-bas je pourrais voyager à travers tes photos. » Donc il est déjà prévu qu'ils se revoient. Liv aime savoir ça, a lui tire même un sourire sur ses lèvres. « Je pourrais te faire faire le tour du monde sans bouger de mon salon et en un temps record. » Si, si, elle s'y engage ! « Tu ferais même des économies de vols et pas de décalage horaires. » Il faut voir le côté positif de la chose. « Mais si l'envie te prend de voyager, je me ferai un plaisir de te donner des destinations à visiter. » Elle a même encore les adresses des coins sympa pour manger et où se loger. Cependant, avant de parler de voyage, Liv est curieuse de savoir ce que fait Sevan à Cap Harbor. D'accord, elle a comprit que c'était pour ouvrir un bar mais pourquoi dans cette ville ? NYC était une grande ville qui avait certainement tout les atouts nécessaires à ce genre d'établissement, beaucoup plus qu'à Cap Harbor. Il y avait déjà trois bars présents et c'était amplement suffisant d'après la brune. Mais ça, elle se passerait de lui dire, elle n'a pas envie de casser son rêve. « Non non du tout mais à vrai dire je n’ai pas vraiment de réponse à cette question. Je dois déjà ouvrir mon bar et ensuite je verrais ce que la vie me réserve. Je n’aime pas vraiment planifier quoi que ce soit tu sais. Je vais la ou la vie me porte. » C'est vague très vague comme réponse, aussi vague que la vague qui l'a trempé il y a peu. Pour éviter qu'une autre vague ne vienne immiscer entre eux et parce que mettre fin à leur conversation maintenant aurait été bien triste, la brune embarque le brun jusqu'à sa villa à deux pas de leur position actuelle. Cependant alors qu'ils pensaient être à l'abris et sec, la vague a réussit à parvenir jusqu'à la cuisine de Liv. Du moins, son robinet à fait des folies de son corps et il a décider que retapisser Sevan d'eau ça pouvait être marrant. C'est plaisant pour les yeux. Si Liv se sentait réellement gênée, la pression retombe quand elle voit Sevan prendre ça avec le sourire. Tant mieux. « En effet c’était ingénieux c’est le moins que l’on puisse dire mais c’est loin d’être économique. » C'est sûr ... Il va peut-être falloir qu'elle engage un plombier et elle n'a aucune idée des billets qu'elle va devoir déverser pour payer les frais. « Tu aurais peut-être préféré aussi avoir de l'eau chaude ? » C'est mieux en effet, mais une douche froide de temps en temps ça fait du bien. Autant que cette façon qu'il a de la fixer. Ca la perturbe, mais c'est tout à fait plaisant. Enfin elle a peut-être quelque chose sur le nez ? « Non non ça va, excuse moi. » Bon, Liv n'a rien sur le nez. Dans le doute, elle frotte celui-ci avec la paume de sa main. Verdict : rien ! Elle est sauvée ! Sauf de la noyade, Sevan vient de lui avouer qu'il la laisserait se noyer dans sa propre piscine le prochain coup. « Tu trouves vraiment que j’ai l’air d’une bouée gonflable ? Je suis si gros que tu me prends pour un matelas moelleux ? Finalement je vais peut être bien te laisser vraiment te noyer toute seule. » Mais non, ce n'est pas ce qu'elle a dit. Il n'est pas gros, il est beau. Ça finit par le même son. Liv ne dirait juste pas non à s'allonger sur Sevan pour passer le temps en été en se prélassant au soleil. « Mais, mais, mais ... » Dit-elle en bafouillant comme une enfant. « Mais non tu serais un matelas costaud et dur ! » Elle va se stopper dans son explication sinon ça va prêter à confusion, heureusement qu'elle n'a pas ajouter l'adjectif long. « Et si tu as une option massage intégrer, je t'adopte de suite. » Même sans ça, elle l'adopte. « M'enfin ! Si toi t'es gros, moi je dors ressembler à une montgolfière. » Au moins, si ce n'est pas deux ! Une fois encore Sevan souligne le fait qu'ils seront une nouvelle fois amener à se revoir. D'un pour les photos, de deux maintenant pour qu'il récupère son haut. Puisqu'il n'a pas eut le droit à son café, la brune trouve une solution : un jus de fruit. « C’est parfait, mais sers le loin de moi tout de même on ne sait jamais. » Cet homme la nargue un peu trop à son goût, mais qui aime bien châtie bien. La brune lui sert donc son verre et le pose sur l'un des coins de la table. Elle ne va pas prendre le risque de le recouvrir de jus de fruits. L'homme a disparu de sa vision, il est juste partit observer les différentes photos présentes sur les murs de la villa. Au moins, la décoration de l'endroit ne lui aura pas coûter un bras. Liv ne tarde d'ailleurs pas à lui faire part de son souhait pour les mois à venir, soit d'ouvrir une galerie. « Oh c’est vrai ? Ce serait fantastique et crois-moi je serais le premier à venir voir tout ça qui sait peut être que j’en achèterais pour mettre dans mon bar même. » Il peut la payer en nature s'il désire. « Promis, je viendrai moi-même t'apporter une invitation pour mon vernissage. » En main propre avec des millions de bisous s'il veut. Et s'il ne veut pas des bisous, il aura des muffins à la place. Tout le monde aime les muffins. Et voilà qu'il tombe sur l'unique photo qu'elle possède de leur bouille et de Mina. Mina faisait tâche dans l'histoire ... Cette photo souvenir de la soirée qu'ils avaient passer ensemble, cette soirée où il aurait du tomber dans ses bras et pas dans ceux de Mina à son grand désespoir. « Non tu peux la garder t’en fais pas. » Très bien, la photo restera sagement à sa place initiale. Liv propose tout de même une séance photo au jeune homme avant de se rendre compte de sa bourde. Cette proposition est trop étrange ... Comme si son beau-frère du moins ex beau-frère avait une envie de poser pour elle ... Sans attendre la brune change de sujet de conversation pour ne pas rendre la situation plus étrange qu'elle est déjà. Mais c'était sans penser qu'une invité de marque allait faire une apparition de marque. Une araignée ... Il ne manquait plus que ça ... Qu'est que cet insecte à huit pattes vient foutre dans sa cuisine ? C'est la panique ! La brune vient à se cacher derrière la masse qu'est Sevan. Quoi ? Il est grand. «  Liv t’as vécu au Paraguay tu ne vas pas me dire que ça sa te fait peur ! » Si justement c'est bien ça le problème. « Sev', elle va nous attaquer ! » Et même les cuire dans une marmite ... Sans attendre, Liv attrape Sevan et le tire jusque dans ... le cellier. Liv et ses bonnes idées, c'est magique ! « Plutôt oui mais tu me fais bien rire. » Ça c'est fait ! Il la prend pour une folle ... C'est plutôt une bonne chose non ? Il pourrait la prendre pour une fille totalement inintéressante ... « Bon, je vais prendre ça comme un compliment. » Mais pourquoi ils sont l'un en face de l'autre dans une position assez étrange ? Et comment ses mains se sont retrouvés sur le torse de Sevan ? « Non. Non tu es très jolie. » PARDON ? QU'EST QU'IL VIENT DE DIRE ? ELLE A PAS ENTENDUE CE QU'ELLE A ENTENDUE SI ? « Euh ... » C'est mieux de faire la blonde, de le faire répéter et d'être encore plus mal à l'aise. Bravo Liv ! « Merci, toi aussi, enfin non tu n'es pas jolie enfin si, mais non t'es un garçon donc ça fonctionne pas. Bref je vais vraiment finir par me taire. » Et sortir de cet endroit au plus vite. Sauf qu'il y a une araignée dans la pièce adjacente et qu'elle n'est pas certaine de survivre à cette rencontre. « Tu sais quoi ? Je pense que c’est le moment et l’endroit idéal pour que l’on prenne cette photo de nous deux. » WHAT ? Genre OKLM NOW ? Mais Liv n'est même pas coiffée. Enfin Sevan lui a dit il y a moins de cinq minute qu'elle était jolie donc elle doit être présentable logiquement. « Toi, tu ne feras jamais un bon photographe. » Elle se moque et Liv le vit très bien. La lumière dans l'endroit n'est pas des plus idéale, mais pourtant, la brune se prête au jeu. Après tout, ce n'est qu'une photo et en faire une avec Sevan ne la dérange pas le moins du monde. « Après tout ce sera un bon souvenir non ? » Plutôt. « Le souvenir d'avoir faillit être le dernier repas d'un truc à 8 pattes ? » Dit-elle en se mettant à rire. La brune le laisse totalement faire, pour une fois qu'elle est devant l'objectif. « T'es prête ? » Plus ou moins. « Oui. » La distance entre eux est véritablement déstabilisante. La photographe fixe donc l'appareil photo, essayant d'aborder un joli sourire. « T'es sûr que tu as mis un retardateur ? » Parce que ça doit faire bien bon plus de dix secondes qu'ils sont dans la même position et que rien ne s'est produit. Et au même moment où ils se détachent l'un de l'autre, qu'ils bougent, le flash les éblouit. « On est bons pour la refaire. » Désolé. Sevan répète la même opération que précédemment, ils reprennent leur place initiale et attendent gentiment que l'appareil fasse son travail. Une fois l'action effectuée, le regard de la brune cherche celui de Sevan avant de se perdre dans celui-ci. C'était comme si la terre venait d'arrêter de tourner, qu'un silence sans fin régnait dans la pièce, que ses poumons avaient arrêter de respirer et que son cœur avait cesser de battre. Sans qu'elle n'arrive à savoir comment et encore moins pourquoi, leurs visages s'étaient rapprocher l'un de l'autre afin que leurs bouches ne fassent plus qu'une. Tout va trop vite, bien trop vite pour que Liv oppose toute résistance. De toute façon, elle est totalement satisfaite de ce qui est en train de se produire qu'elle ne veut en aucun cas faire machine arrière. Ses lèvres découvrent chaque parcelle de celles de Sevan, goûter au fruit défendu est plus que plaisant. Elle en vient même à comprendre Adam maintenant. Sa respiration s’accélère, son cœur fait plusieurs raté, elle est heureuse. Ce qu'ils auraient du prendre en compte avant de s'embrasser c'est qu'ils étaient dans un cellier et que l'espace disponible n'est pas énorme. Ainsi, il parait évident qu'une fois Liv a peine pousser contre l'une des étagères un drame se produise. C'est naturellement que le contenu du sachet de farine vient de la recouvrir de la tête au pied de cet ingrédient culinaire, stoppant net le baiser qu'ils étaient en train d'échanger. et laissant la douce brune échapper un doux cri avant de se rendre compte de ce qu'il s'agit. « Je crois que ce n'est vraiment pas ma journée. » Mais vraiment pas ... Quelqu'un joue avec une poupée vaudou, ce n'est pas possible autrement. « Il ne manque plus que les œufs et le lait, puis on sera prêt à faire des crêpes.  » Que pouvait-elle rajouter de plus ? « Je suis désolé Sevan ... » Comme elle est désolé d'avoir dériver sur ses lèvres, ça n'aurait pas du se produire. Liv saute sur place afin de faire tomber l’excédant de farine présent sur elle. Elle est bonne pour la douche maintenant. La brune se dirige vers la porte, l'ouvre, aucune araignée à l'horizon, la voie est libre. Sauf qu'un autre problème est désormais présent. « Enfin je veux dire que je suis aussi désolé pour ce qui vient de se passer ... » Oui le B-A-I-S-E-R ! « On aurait pas dû, enfin je n'aurais pas dû. C'était pas vraiment correct ... » Vis à vis de Mina. « Il faudrait que ça n'arrive plus, d'accord ? » C'est totalement l'inverse de ce qu'elle pense parce qu'à cet instant précis, Liv n'a qu'une envie c'est de répéter l'action mais encore une fois la pensée de Mina lui arrive en pleine bouille et c'est comme si elle avait l'impression de la trompée. « Tu ne veux pas finir ton jus de fruits ? » Oui celui sur la table là qu'elle est en train de lui tendre. Non cette situation n'est pas ridicule ... Tout comme Liv n'est absolument pas ridicule recouverte de farine. Elle est mignonne n'est-ce-pas ? « En fait la douche de toute à l'heure aurait plus d'impact maintenant ! » Il veut réessayer de boire un café ? Oh vraiment pas ? #Déception ... « Et sinon, elle donne quoi cette photo ? »

_________________

    ✻ so honey now, kiss me under the light of a thousand stars. place your head on my beating heart and i’m thinking out loud. that maybe we found love right where we are ... and we found love right where we are ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: ☆ i never forget you ... (livan) ✻ ( Aujourd'hui à 19:06 )

Revenir en haut Aller en bas

☆ i never forget you ... (livan)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road :: South Beach Valley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération