Did you know ? [Rachel]

 :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 11/07/2016
›› Commérages : 93
›› Pseudo : floutch ♥
›› Célébrité : Kit Blbl Bg Harington ♥
›› Schizophrénie : Eliott, Oscar & Sarah
›› more about me

Did you know ? [Rachel] ✻ ( Sam 12 Nov - 22:20 )












Hier j'avais appris que mon meilleur pote couchait avec ma sœur. Je m'étais senti trahi, comme quand on apprend que notre série préférée était annulé à la télé. Bon okay la comparaison n'était pas vraiment géniale et n'était pas du tout représentative de ce que je ressentais, mais j'avais pas mieux d'accord ? J'étais un poil perturbé et énervé. Alors oui j'avais passé ses deux dernières années à trouver un moyen d'unir les familles Matthews et Schopenhauer, mais pas forcément de cette façon. Dans ma tête Steffi devait se marier avec Mason le petit frère et dans l'idéal, j'aurai épousé Bruce. Pas une seule seconde je n'avais envisagé que Bruce et Steffi puisse le faire ensemble. Je trouvais ça trop bizarre et okay j'étais jaloux et puis il me l'avait quand même caché alors ce n'était pas très sympa quand même. Donc oui je le vivais mal.
J'avais besoin de me dégourdir les jambes et entretenir mon corps de rêve et pour cela, rien de mieux que d'aller courir un peu. J'avais hésité avec la musculation, mais faire de la musculation c'était prendre le risque d'aller à la salle et devoir parler aux gens. Sauf que je n'avais absolument pas envie de parler.

Armé d'un bon jogging et d'un pull, j'étais prêt à vaincre le monde, à me la jouer Rocky Balboa, le seul problème c'est qu'avant d'arriver à la porte de sortie de l'immeuble j'avais loupé 2 marches et je m'étais étalé comme une merde dans l'entrée « Putain mais il est pas palpable ce sol » Evidemment c'était aussi ce moment qu'avait choisi le gardien pour sortir de chez lui. Peut-être que j'étais aussi discret qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine en fait. « Bonjour à vous aussi Monsieur Préskovitch » Ce gars était tout sauf poli et pourtant chaque année à noël il venait frapper aux portes de tout le monde pour nous refiler ses doubitchous à la con. La première année, innocent que j'étais, j'avais voulu goûter pour lui faire plaisir. Grossière erreur. Le pire c'était qu'il n'était pas parti tant que je n'avais pas avalé. Autant dire qu'après son départ, je m'étais dépêché de jeter toute la boîte. Ce que je faisais chaque année depuis.

Courir était un réel échappatoire pour moi. Si pour les certains ça leurs permettaient de ne penser à rien, moi c'était tout le contraire, mais avec plus de clairvoyance. C'est pour cela que je pensais à Rachel. Elle était la meilleure amie de Bruce. Par ricochet elle était la mienne aussi. Bon d'accord c'était faux, mais on s'entendait plutôt bien quand même. C'était bien pour cela que j'avais besoin de son avis sur la question. Je voulais savoir si elle était au courant pour Bruce et Steffi. En mon for intérieur, je priais pour qu'elle ne soit pas au courant et qu'elle soit complètement sur le cul quand je lui annoncerais.
Sa maison était sur ma route de course, mais arriver tout dégoulinant de sueur n'était pas la chose la plus agréable du monde. Je rentrais rapidement chez moi pour prendre une douche, laver mes magnifiques cheveux avec mon shampoing à la papaye et surtout mon corps avec un gel douche à la noix de coco. Honnêtement avec tout ça, je me demandais encore comment Zoé pouvait me résister. Ce n'était absolument pas normal. La vie était bien trop compliqué en fait. La vie était une pute. Enfin l'avantage c'était que maintenant j'étais frais, pimpant et prêt à partir. Cinq minutes de voiture plus tard, j'étais garé devant chez Rachel.

Pour une fois je frappais à la porte pour ne pas paraître malpoli. En même temps je n'allais pas souvent chez Rachel et du coup je n'avais pas encore cette habitude d'entrer sans frapper. A peine avait-elle ouvert que je l'agressais « T'étais au courant pour Bruce et ma sœur ? » Je m’engouffrais chez elle pour m'effondrer immédiatement dans son canapé, puis me relever aussitôt pour retourner auprès d'elle. « Pardon j'ai oublié de te dire bonjour » Je l'embrassais rapidement sur la joue et tout aussi rapidement je retrouvais ma place sur le canapé et l'agressais une nouvelle fois. « Alors tu savais que Bruce se tape ma sœur ? » J'étais en colère et c'était méchant, parce que même pas je lui demandais comment elle allait. J'avais juste besoin d'être sûr que personne n'était au courant comme l'affirmait Steffi. J'avais besoin de croire qu'ils ne s'étaient pas foutu de ma gueule depuis 3 mois.




lumos maxima

_________________
Friendship is everything.

≈ Friendship is like peeing on yourself: everyone can see it, but only you get the warm feeling that it brings..



Dernière édition par Boris Schopenhauer le Dim 18 Déc - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING

❝ Family don't end with blood ❞
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/02/2015
›› Commérages : 2484
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Danielle Sweet Panabaker
›› Schizophrénie : riley emerson ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Did you know ? [Rachel] ✻ ( Mar 22 Nov - 19:33 )



✻ ✻ ✻
Take me higher, higher than I've ever been We can wander all the way to the top I'll hold on to every word you've ever said Don't you let me down. All I want is an adventure For the dreams in my head.

Rachel apprécie cette période de l'année. C'est le temps à avoir une raison supplémentaire de rester sous la couette ou à défaut d'avoir un plaid tout doux toujours à porter de main. C'est la saison des chocolats chauds, des bons plats qui collent à l'estomac et surtout c'est l'époque des fêtes. Noël n'est que dans un mois et quelques jours. C'est bientôt ! La brune et sa meilleure amie de blonde sont même aller ce matin chercher un majestueux sapin de noël pour embellir leur salon, le synthétique c'est pour les faibles ! L'odeur du sapin, de la nature, il n'y a que ça de vrai. Oui, Thanksgiving n'est même pas encore passer, qu'elles sont déjà en plein dans les préparatifs de Noël. Mais puisqu'elles sont deux petits êtres faibles totalement incapable de porter un sapin, il était plus prudent qu'elles embarquent un homme dans leur quête. James a donc été commis d'office, en échange, Rachel lui avait préparer des muffins et des œufs brouillés, il ne pouvait pas dire non. Sonia a mangé des œufs brouillés ce midi, donc elle a décidé qu'il en serait de même pour Rachel. Une fois que ce majestueux sapin prône dans la pièce à vivre et après s'être remplit l'estomac, les deux meilleures amies doivent s'occuper de décorer cet arbre. Cette année, elles ont convenues d'un accord commun que ce sapin serait aux couleurs suivantes : bronze, bleu et blanc. Rachel en a marre de voir des sapins rouge et blanc partout, donc cette année, elle se rebelle parce qu'elle est belle. « Hum, il ne manque pas un carton ? » Parce que si Rachel se souvient bien, l'hiver dernier il y en avait quatre hors, elle n'en voit que trois à ses pieds. Miracle, Arya vient de le trouver il était cacher derrière le canapé. Pour la peine, elle écope d'un bisous sur la joue. Rachel se frotte les mains, l'une contre l'autre, avant d'enfin mettre la main à la patte et de commencer à décorer ce sapin. Ce n'est qu'une heure plus tard, qu'elles parviennent enfin à déposer l'étoile brillante tout en haut du sapin. Fières de leur activité, elles se tapent dans les mains et prennent un million de photos dans la seconde qui suit pour immortaliser le moment.

Arya vient de quitter la villa, la blonde devait voir l'une de ses amies qui subit actuellement une peine de cœur, laissant ainsi derrière elle une Rachel toute seule. Bon, elle n'est pas toute seule, les chiens sont présents. Ça fait toujours une présence. La brune profite donc de cette absence, de ce calme pour faire le ménage. Non c'est pas vrai, Rachel s'est installée avec un chocolat chaud, un plaid sur les jambes devant son écran de télévision. Au programme ? Les téléfilms de l'après-midi et puisqu'on se rapproche des fêtes, ceux-ci sont tous sur le même thème commun. Rachel ça lui plait, ça l'émue et ça parvient même à lui faire avoir des petites larminettes aux coins des yeux. Il en faut peu pour l’émouvoir de toute façon. La télé la berce et Rachel est presque à deux doigts de fermer les yeux, de faire une jolie sieste et de s'envoler pour le pays des rêves. Sauf que son moment de zen attitude est fortement troublé par des coups sur la porte d'entrée. Rachel quitte son plaid, frotte ses yeux et s'avance vers la porte afin de voir qui se cache derrière celle-ci. « T'étais au courant pour Bruce et ma sœur ? » Hein ? Quoi ? Comment ? Vous pouvez répéter la question ? Rachel n'a même pas le temps d'ouvrir la bouche qu'un Boris sauvage pénètre chez elle. La brune referme la porte derrière lui, le suivant jusqu'au salon. Elle n'est pas certaine de comprendre ce qui vient de se passer. Elle émerge, il faut le temps qu'elle se réveille. « Pardon j'ai oublié de te dire bonjour. » Voilà qu'il embrasse ses joues maintenant. Cet homme, le laisse sans voix. « Alors tu savais que Bruce se tape ma sœur ? » En tout cas, lui n'avait pas l'air d'être au courant. « Euh ... Et bien ... » Bien sûr qu'elle était au courant, c'était même flagrant quand on connait Bruce de le voir avec un sourire totalement abrutissant sur les lèvres que forcément il y avait une fille derrière ça. « Tu veux un muffin ? » Dit-elle en courant presque en cuisine, chercher les quelques muffins qui restaient de ce midi, les déposant délicatement devant Boris. Si ça pouvait le calmer, ça serait une bonne chose. « Tu vas bien quand même ? » Certainement pas vu cet état dans lequel il est. C'est la première fois qu'elle le voit comme ça d'ailleurs. « C'est bon, c'est bon, je l'avoue j'étais au courant. » Oui, elle n'a pas envie de se faire tuer. Puis à quoi bon lui mentir, ça ne serait que aggraver la situation. « Bruce me l'a dit il y a un petit moment déjà. » Parce que Rachel est une tombe et qu'il pouvait avoir confiance en son silence. Puis en échange, il lui avait prit d'être la marraine de ses futurs enfants. « C'est plutôt une bonne chose non ? Ton meilleur ami et ta petite sœur. » Non ? D'accord non ... « Elle pouvait pas mieux tomber et lui non plus. C'est mieux ça que plutôt elle ne sorte avec le connard de service, non ? » Puis ils sont l'air amoureux, cependant il semblerait que Boris n'apprécie guère cette relation où c'est le fait de n'avoir rien dit qui l'insupporte ? Elle ne sait pas. « Tu l'as découvert comment ? Ou ils te l'ont dit d'eux-même ? » Rachel avait prévenu son meilleur ami que justement, plus longtemps il garderait ça pour lui, plus longtemps il y a des chances que Boris le prenne mal. La preuve ! « Je présume que tu n'approuve pas ... » Et ça serait dommage qu'ils brisent une amitié aussi longue, juste à cause d'une fille.

_________________
you're all that matters to me, ain't worry about nobody else iIf it ain't you, i ain't myself. you make me complete, you're all that matters to me ( ... ) i'm grateful for your existence. faithful no matter the distance, you're the only girl i see from the bottom of my heart ✻ ARYEL
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 11/07/2016
›› Commérages : 93
›› Pseudo : floutch ♥
›› Célébrité : Kit Blbl Bg Harington ♥
›› Schizophrénie : Eliott, Oscar & Sarah
›› more about me

Re: Did you know ? [Rachel] ✻ ( Dim 18 Déc - 16:02 )












La vie c'était vraiment de la merde. Surtout quand j'apprenais que mon meilleure pote, que l'homme de ma vie, la personne en qui j'avais le plus confiance, se tapait ma petite sœur. Steffi qui était l'innocence incarnée jusqu'à présente était maintenant devenu une succube à mes yeux. Non, quand même pas. C'était trop éxagéré de dire que c'était une succube. C'était même pas super sympa de ma part. Mais tout ça pour dire qu'elle n'était plus innocente et uuurg mon esprit ne pouvait pas s'empêcher de les imaginer dans un lit en train de faire la bête à deux dos. C'était juste horrible, je ne voulais pas de cette image dans ma rétine. Déjà qu'hier j'étais arrivé au mauvais moment. Heureusement pour moi, ils avaient encore des vêtements sur eux. Enfin qu'ils aient des vêtements, n'avait pas changer grand-chose à la situation. Je n'arrivais pas à admettre que Bruce et Steffi fassent des cochonneries ensemble depuis 3 mois et qu'ils me le cachaient depuis 3 mois. En fait c'était ça le pire. De savoir que pendant 3 mois ils n'avaient fait que me mentir et que comme un con j'avais cru tout ce qu'ils me disaient. Je me sentais trahis et j'aimais pas beaucoup ça en fait et j'avais besoin de temps avant de pouvoir digérer toute cette histoire. En attendant, j'avais pris la décision de ne plus leur parler. C'était ma punition ultime. De toute façon j'étais bien trop en colère pour rester calme en étant à côté d'eux.
La seule chose qui pouvait m'apaiser, c'était de courir. Pendant 2h c'était ce que j'avais fait et ça m'avait permis de réfléchir et d'y voir un peu plus clair. Il fallait que j'aille parler à Rachel. J'aurai aussi pu aller balancer Steffi à maman, mais ça serait vraiment trop perfide. Certes j'étais en colère et je lui en voulait, mais peut-être pas au point de tout raconter à maman. Puis en fait Maman était peut-être au courant et j'étais le seul teubé de l'histoire. C'était aussi pour ça que j'avais besoin de voir Rachel, j'avais besoin de savoir si elle était au courant ou aussi ignorante que moi sur l'histoire entre Bruce et ma sœur.

Après une douche rapide, j'étais arrivé chez Rachel et en personne gentille et civilisée, j'avais frappé et j'avais attendu qu'elle m'ouvre. Le Bob gentil et civilisé s'arrêtait à ce moment. A peine elle avait ouvert que je m'étais déjà affalé dans le canapé et je l'agressais en lui demandant si elle était au courant de l'histoire entre Bruce et Steffi. Me rendant compte de ma maladresse et de mon oublie de dire bonjour, je me relevais rapidement pour rectifier les choses. Maintenant que c'était fait, que je lui avait dit bonjour et lui avait fait des bisous, je l'agressais une nouvelle fois. J'avais besoin de savoir qu'elle ne savait pas. Pour mon bien être personnel, il le fallait. « Euh ... Et bien ... » Est ce que cette réponse laconique voulait dire qu'elle était au courant, mais qu'elle ne savait pas comment me le dire ou alors que non elle ne savait rien et elle se trouvais aussi surprise que moi. « Tu veux un muffin ? » Alors ça c'était un changement de sujet fantastique. Je n'avais même pas le temps de lui répondre qu'elle était déjà parti les chercher. « Ils ont l'air délicieux. J'ai pas eu le temps de manger ce matin en plus » Parce que j'étais incapable de résister, je me jeter sur l'assiette pour choisir le muffin le plus gros et le manger. « Chez cro bon » En parlant j'avais essayé de ne pas lui envoyer des miettes sur la figure, parce que j'avais pas pu attendre d'avoir fini de mâcher pour lui faire des compliments sur sa pâtisserie. « Tu vas bien quand même ? » J'avalais ma dernière bouchée de muffin avant de pouvoir lui répondre. « Je suis en colère, mais ça va et toi ? Je te dérange pas au moins ? » Je posais la question que maintenant, mais peut-être qu'elle attendait quelqu'un ou que Rachel avait des choses à faire. « C'est bon, c'est bon, je l'avoue j'étais au courant. » Uurg, alors ça c'était le coup de massue derrière la tête dont je n'avais pas besoin. A tel point que je me cognais la tête contre la table en espérant que tout ceci soit un rêve. Mais parce que ça faisait mal, j'arrêtais pour regarder Rachel. J'étais en colère qu'elle soit au courant, mais pas en colère contre elle. « Bruce me l'a dit il y a un petit moment déjà. » Et ça se traduisait par combien de temps exactement ? « Sérieusement ? Donc j'étais vraiment le seul con à ne pas être au courant. Faut le dire à tout le monde sauf à Bob parce que c'est un gros teubé » Je le vivais super mal. Genre vraiment très mal. « C'est plutôt une bonne chose non ? Ton meilleur ami et ta petite sœur. » Non, pas du tout. En théorie, dans les films, dans les séries et tout ça, c'était très bien, mais pas dans la vraie vie. « Non c'est une très mauvaise chose. Et pour un tas de raison. » « Elle pouvait pas mieux tomber et lui non plus. C'est mieux ça que plutôt elle ne sorte avec le connard de service, non ? » Dit comme ça oui, mais non ce n'était pas suffisant pour me calmer. « Dans un monde idéal, c'était de Mason dont elle devait tomber amoureuse, pas de Bruce. Je lui avait dit que Bruce c'était l'homme de ma vie » Oui peut-être que j'étais un peu jaloux aussi, parce que Bruce préférait passer beaucoup plus de temps avec ma sœur qu'avec moi. Durant ces 3 derniers mois, ils avaient annulé plein de nos soirées et ça me rendait triste. « Tu l'as découvert comment ? Ou ils te l'ont dit d'eux-même ? » Que Nennie, me le dire aurait été bien trop facile. « Ils allaient commencé à faire des cochonneries dans le canapé quand je suis arrivé à l'improviste. » Genre ils pouvaient pas rester dans la chambre. Non c'était mieux de s'exposer à la vue de tous. « Le pire c'est que je suis sûr que si je ne les avais pas surpris, ils auraient continué à me mentir. Qui sait peut-être qu'ils me l'aurait même jamais dit. » Je détestais qu'on me mente de la sorte. Je détestais surtout que Bruce et ma sœur puisse me mentir. Je n'aurai jamais cru ça possible en fait. Comme quoi, je m'étais trompé lourdement. « Je présume que tu n'approuve pas ... » Absolument pas même. Tout mon être était contre. Bon peut-être pas tout, mais je n'approuvais pas pour autant. « En théorie oui ça pourrait le faire. Mais admettons, tout se passe mal. Qu'ils finissent par se séparer parce qu'ils ne sont pas compatible. Qu'est ce que je suis censé faire après moi ? » Est ce que Rachel pouvait me le dire ? Parce que moi j'en avais aucune idée. « Si ça se passe mal, comment je peux faire un choix entre ma sœur et mon meilleur ami ? C'est tout simplement impossible. » Pour moi on était tout simplement dans une impasse. « Je les aime trop pour que l'un fasse souffrir l'autre. » Et parce que toute cette histoire en plein de m'énerver, me rendait triste et contre la tristesse il n'y avait qu'un remède. Les muffins de Rachel. Venir ici, était vraiment une bonne idée.



lumos maxima

_________________
Friendship is everything.

≈ Friendship is like peeing on yourself: everyone can see it, but only you get the warm feeling that it brings..

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Did you know ? [Rachel] ✻ ( Aujourd'hui à 17:47 )

Revenir en haut Aller en bas

Did you know ? [Rachel]

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération