Calendrier de l'Avent - Raëlle ft "guest"

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE

❝ Family don't end with blood ❞
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 20/01/2016
›› Commérages : 494
›› Pseudo : Cacahuète
›› Célébrité : Chloe Norgaard
›› Schizophrénie : Le sculpteur qui râle en regrettant une certaine blonde amnésique (on peut l'appeler Raph, c'est plus court.) et le pianiste au destin brisé (aka Oswin "Oz")
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Calendrier de l'Avent - Raëlle ft "guest" ✻ ( Ven 18 Nov - 20:17 )

"Carnet de route" du Calendrier de l'Avent "Raëlle"
Ils flottent, ils volent. Ils sont Dieu, ils sont anges, ils sont seuls. Autour d'eux, le monde s'efface et se réduit au simple décor d'un théâtre dont ils sont les uniques acteurs. Ils s'aiment. D'un amour dans le sang. D'une ivresse permanente. Dans l'instant et l'éternité. Et en même temps, la peur est partout. La peur du manque. La peur de se retrouver sans oxygène. C'est l'évidence et la confusion. C'est à la fois la foudre et l'anéantissement. Le plus beau des printemps, l'orage le plus violent. Et pourtant, ils s'aiment. (Citation de Guillaume Musso)


Vendredi 18 Novembre – Fin d’après-midi :

Jean ressort de chez Gaëlle avec un léger sourire. Emmitouflée dans son manteau, étonnamment doté de couleurs sobres, le nez caché dans son épaisse écharpe en laine, la jeune femme a le sentiment de la mission bien accomplie. Elle vient d’aller donner à la kiné un calendrier de l’Avent. Qu’elle a réalisé avec la complicité d’un petit groupe de personnes, qui se sont surnommées « La Ligue Pro-Raëlle », composée de Sharon (tante de Gaëlle), de Yan (un petit patient de l’Anglaise), de James (un frère de Raph), de Sara (une de ses sœurs), des parents Edgecombe et de la jeune souffleuse de verre. Le petit groupe s’est donné une mission : parvenir à rassembler l’ancien couple. Tous, ils sont convaincus que les Anglais sont destinés à se retrouver. Entre le fait que James ait vu le sculpteur détruire une œuvre qu’il avait réalisé pour son mariage, le jour dudit mariage, alors qu’il se trouvait en Irlande et avait prétendu aux siens que Gaëlle n’était qu’une erreur dans sa vie. Entre la conviction qu’en retirait visiblement Saralyne (partagée par James), sur le fait que le plus jeune des garçons Edgecombe n’avait pas tiré un trait sur la jolie blonde. Entre la certitude de Sharon que les deux jeunes anglais ne pouvaient décemment voir leur histoire s’arrêter de la sorte. Entre les parents Edgecombe qui sont persuadés que le couple existe encore, même s'il n'en ont plus conscience. Entre l’espoir de Jean, qui se refusait à voir la plus belle histoire qu’elle ait pu voir de ses propres yeux finir ainsi. Et entre l’espérance de tous que Gaëlle devait bien retrouver, partiellement au moins, ce qu’elle éprouvait autrefois pour le râleur… Le petit groupe a de quoi faire. Sans oublier les diverses petites scènes, auxquelles ils ont pu assister. Des regards qui se voilaient, quand on parlait de l’un à l’autre. Un sourire qui illumine parfois le visage de l’un quand l’autre est évoqué. Mais aussi quelques échanges de regards, plus que parlants, que Jean a pu voir, entre les deux anciens tourtereaux : ils refusent tous d’abandonner l’espoir de les voir se retrouver. Et c’est bien pour cela qu’est né l’idée de ce calendrier de l’Avent. Le calendrier, en tant qu’objet, a été fabriqué par Jean, avec l’aide de Sara. Les idées des « cadeaux » s’y trouvant, sont le fruit de la réflexion de toute la « Ligue ». Certains ont été envoyés d’Angleterre, d’autres ont été construits, ou achetés, directement à CH, par les deux jeunes femmes présentes. Deux calendriers ont ainsi été faits : un pour la blonde, un pour le brun. Jean s’est chargée de donner celui de Gaëlle à la kiné, tandis que Sara s’est occupée de transmettre celui de son frangin, en main propre.

Mettant ses mains dans ses poches, Jean espère. Elle espère que le duo va jouer le jeu. Car c’est en effet une sorte de gros jeu, ce calendrier. A chaque jour son petit cadeau. Ou son petit défi. Mais tout est lié au « Raëlle ». A leur passé commun. Tout est voué à essayer de les rapprocher. La Ligue n’est pas dupe, elle a bien remarqué qu’ils se sont rapprochés en début d’année, pour s’éloigner, peu de temps après. Il leur faut donc remédier à cela. D’où l’idée de ce calendrier de l’Avent. Contenant quelques défis que le duo devra relever ensemble. D’autres qui obligeront l’un à faire un truc pour l’autre, à tour de rôle (et celui qui n’aura pas de défi, ce jour-là, aura un petit cadeau, mais qui ne concerne pas vraiment l’ancien couple). Et il y a aussi des jours sans défis, là, les deux auront un cadeau, en lien direct avec leur passé. Jean espère que Raph ne fera pas sa tête de mule. Normalement, ça ne devrait pas être le cas, la Ligue s’est assurée que les divers défis et cadeaux ne soient pas trop « lourds », et ne finissent pas par lui faire faire demi-tour. Il ne manquerait plus que ça, après tout, qu’il s’éloigne encore plus de la blonde qu’il ne l’a fait il y a plusieurs mois. De surcroît, pour s’assurer que les divers défis soient bels et bien faits, les deux Anglais ont l’obligation d’envoyer des photos « preuves » des défis réalisés, au jour le jour. Cela permettra aussi à Sara et à Jean de savoir si elles peuvent « récompenser » les anciens tourtereaux, en allant mettre dans leur boite aux lettres certains « cadeaux », qui, pour diverses raisons, ne pouvaient tenir dans le calendrier. Alors oui, Jean a hâte : hâte de voir s’ils vont se montrer joueurs. Hâte de voir s’ils vont parvenir à combler le fossé qui les éloigne l’un de l’autre. Hâte de voir s’ils vont simplement parvenir à se retrouver. Enfin.

En savoir plus sur le fonctionnement du Calendrier :
 

P'tites précisions sur le sujet :
 

Détail du Calendrier (Mis à jour régulièrement, on garde l'ensemble "surprise", p'tits curieux !) :
 

code by Silver Lungs

_________________
I tremble. They're gonna eat me alive if I stumble. Can you hear my heart beating like a hammer? Help, I'm alive, my heart keeps beating like a hammer. Hard to be soft, tough to be tender. Come take my pulse, the pace is on a runaway train. Help, I'm alive, my heart keeps beating like a hammer. If my life is mine what shouldn't I do? Help, I'm alive, my heart keeps beating like a hammer. Hard to be soft tough to be tender.


Présence réduite jusqu'à janvier (click pour infos)
Revenir en haut Aller en bas
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/12/2015
›› Commérages : 2896
›› Pseudo : Gat'
›› Célébrité : Eliza T-C
›› Schizophrénie : La follasse brune : Elina Forsberg, la meugnonne rouquine : Lily Wilson et le soupçon de virilité parmi ces dames : Aiden Hollister
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Calendrier de l'Avent - Raëlle ft "guest" ✻ ( Lun 28 Nov - 16:07 )


Carnet de route du Calendrier de l'Avent spécial Raëlle
RAËLLE
So I'm calling out. I'm calling out to the only one who can save us from what we've done. Don't leave me hanging on. I'm reaching out and praying you'll come back again. It's just darkness I'm living in and you're the only place my heart has ever been. Maybe I'm desperate for a reason to believe there wasn't any way I thought that we would fall. I've seen perfection in a rainbow in the sky. I've seen a child make the coldest grown man cry. But loving you, I thought, was greater than them all. We had it all, just you and me. Now there's a doorway to my heart without a key. Wherever you are right now, come back and show me how you feel because I'm lost without you here.

1er décembre 2016.

Un calendrier de l'Avent. Mais, quelle idée.. Encore une nouvelle facétie de certaines personnes de mon entourage. Ou plutôt de notre entourage -plus précisément de Jean et de Sara, même si je me doute fortement que Sharon n'est pas innocente dans tout cela-, c'est largement plus correct. Cela fait quelques jours qu'il est, quelque peu, caché dans l'une des pièces du cabinet que je prends soin de fermer à clés pour que Chris ne tombe pas dessus. Disons que je me doute qu'il risque fortement de tomber sur des choses qui ne lui plairont pas. La présence de Raphaël, dans cette ville, est un sujet tabou entre nous. Lorsqu'on évoque brièvement son cas -surtout depuis qu'il travaille au cabinet-, ça part dans tous les sens. Il est clair qu'il dégouline de jalousie dès qu'il sait que je m'en vais au cabinet et que je risque de tomber sur l'Edgecombe lorsqu'il est, lui aussi, présent au cabinet pour ses fresques. On s'est déjà plus ou moins engueuler à ce sujet. Il m'énerve à surveiller tous mes moindres faits et gestes, c'est limite s'il ne fouille pas dans mon téléphone. A cause de cette sorte de crainte, je ne le lâche même plus, moi qui, de base, ne me traîne jamais ce téléphone à longueur de temps. Me sentir ainsi contrôlée de tous les côtés ne me plait pas grandement. C'est un peu comme si j'étais une bête tombée dans un piège. Ce que je suis, très clairement. Bref. Toujours est-il que ce calendrier m'intrigue énormément depuis que Jean est venue le déposer chez moi. Chris n'était pas là. On a passé un petit moment à parler de tout et de rien -mais, bien de Raphaël sans même que je m'en rende compte-, autour d'un verre et de gâteaux faits spécialement pour elle, bien entendu. Elle m'a brièvement expliqué pourquoi ce calendrier m'a été destiné. Après, évidemment, elle ne m'a pas dit clairement que c'est pour donner un nouveau souffle à ce Raëlle attendu par bien des personnes au final. Juste que c'est pour tenter de réanimer cette amitié entre nous. Et très sincèrement, je suis loin -très loin, même- d'imaginer tout ce qui m'y attend..

Curieuse et joueuse de nature, je ne me suis pas réellement faite prier pour me laisser tenter par la découverte des secrets de ce calendrier atypique, juste fait pour nous. Et étant restée une grande gamine, je pense à ce calendrier qui m'attend alors même que mes yeux s'ouvrent. C'était la chose à faire, que de le ramener au cabinet pour ne pas qu'il soit à la maison. A tous les coups, Chris aurait mis son nez là-dedans et même s'il fait de gros efforts ces derniers temps, je ne lui fais pas suffisamment confiance pour le laisser chez-nous. Surtout que je n'ai pas envie de me batailler contre lui depuis la nouvelle concernant Sharon. Le lendemain du passage chez Jean, chez moi. Et donc, ce voyage éclair jusqu'à Londres m'a vraiment fragilisé encore plus que je ne l'ai été avant ce nouveau coup dur. S'il arrive quelque chose à Sharon .. Un AVC, ce n'est pas rien quand même. Heureusement que ce n'est qu'une fausse alerte, juste pour me tenir éloignée de Chris en repoussant le mariage. Oui, heureusement. Ma tante, contrairement à moi, arrive à tenir un jeu sans le moindre soucis. Voilà pourquoi je ne me suis rendue compte de rien une fois chez elle, dans cette maison dans laquelle j'ai vécu de nombreuses années suite à la connerie de mon père.

Quelques heures plus tard, me voilà seule au cabinet. Ni Raphaël ni Remy ne sont présents. Ce n'est certainement pas plus mal en fait. Je vais pouvoir jeter un œil sur ce fameux calendrier pour voir ce que me réserve le premier jour, cette première pochette finement travaillée. Très certainement de la main de Jean. Avec un léger sourire, je l'ouvre. Et pour ce premier jour du mois, c'est.. Un Kinder Bueno qui se montre à moi. Je le prends dans l'une de mes mains, reposant cette pochette de tissu de l'autre. Je ne sais pas pourquoi, mais cette simple gourmandise bien sucrée me fait sourire. Un sourire du bout des lèvres alors même que je me dis qu'il tombe très bien pour une petite pause thé. Ce que je n'ai pas tardé à faire. Et pourtant.. Pourtant, tellement de choses me sont venues en tête, d'un coup. Sans prévenir. Comme bien souvent dès que je prends le temps d'écouter, un minimum, ce p'tit coeur qui lutte pour continuer de survivre. Bien entendu, il n'y a pourtant aucun miracle. Ma vie d'avant ne me saute dessus pour de bon. Non. Mais, alors que je m'assois sur le fauteuil de ma p'tite pièce, je me mordille la lèvre. Ce n'est pas forcément le souvenir d'avoir surnommé Raph comme étant mon Kinder Bueno qui me fait planter, là. Un autre souvenir s'impose à moi. Pour ces fameux Kinder Surprise.. Fameux, pour quelle raison ? Simplement parce qu'ils étaient loin d'être normaux. Alors que je bois quelques gorgées de mon thé au caramel, ça fait beaucoup trop de coïncidences pour que je n'y prête pas la moindre attention. Du chocolat, du caramel.. Il n'en faut pas plus pour que mon p'tit coeur s'amuse à raviver ces souvenirs de ces Kinder Surprise si spéciaux pour nous. Pour lesquels Raphaël s'amusait à les ouvrir, en douce, soigneusement, pour y glisser un mot ou un petit dessin à la place de la surprise. Avant de refermer le chocolat pour le remballer comme si de rien était. Des surprises qui étaient dans notre petit coin réservé qu'à nous, pour que personne ne tombe dessus.. Est-ce que c'est vraiment une preuve qu'on ne se supportait tellement pas, au point de s'étouffer mutuellement ? J'en doute. Il n'était pas obligé de faire tout cela. Pourtant, il le faisait.. Pas tout le temps, sinon l'effet de surprise n'était plus aussi fort. Je ne comprends pas, ou plus. Je ne sais tout simplement plus quoi penser. Jetant un regard par la fenêtre, un soupire m'échappe. Mes pensées s'égarent alors même que l'heure tourne. J'ai encore des choses à faire. Et pourtant, ce premier jour de ce calendrier m'a déjà mis un p'tit coup sur la tête. Dire que ce n'est que le début.. Je me demande ce que les prochains jours me réservent.


© Pando

_________________

   
   
Love hurts, love scars, love wounds and most. Any heart not tough or strong enough to take a lot of pain. Love is like a cloud, it holds a lot of rain. Love is like a flame, it burns you when it's hot. Love is just a lie made to make you blue. Love hurts, oh, love hurts. ©.bizzle
Revenir en haut Aller en bas

Calendrier de l'Avent - Raëlle ft "guest"

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération