Il est temps de mettre les points sur les i et les barres sur les t. Feat Riley et Reed

 :: postcard for far away :: Sometimes they back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/01/2016
›› Commérages : 197
›› Pseudo : mzelle-mama
›› Célébrité : Ryan Guzman
›› Schizophrénie : Non
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Il est temps de mettre les points sur les i et les barres sur les t. Feat Riley et Reed ✻ ( Sam 19 Nov - 17:50 )






Riley & Reed


“Je voudrais ne pas avoir de grand frère.
– Ah mais moi j’étais là avant toi donc si l’un d’entre nous deux doit partir, c’est TOI”.

Tout se passe bien dans ma vie, j’ai ma fille qui grandit bien vite mais qui est l’amour de ma vie puis elle fait mon bonheur chaque jour, et j’ai ma sœur Riley. Je dois avouer que sans elle je ne sais pas où j’en serais ni dans quel état je serais aujourd’hui. Elle m’a presque sauvé la vie en me sortant de ma dépendance aux médicaments. Mais j’étais loin d’imaginer par quoi ma sœur est passé pour payer mes soins, si seulement j’avais su je me saurais évader, mais j’étais au courant de rien et imaginer qu’elle a vendu son corps pendant des mois ça me passe partout dans le corps, je suis en colère contre elle et contre moi. Je m’en veux d’avoir pris autant de cachet si ma sœur plus tard faisait le trottoir pour moi. Apprendre ça aujourd’hui ça refroidit je n’arrive même pas à me calmer, j’ai beau penser à ma fille pour me dire qu’il faut que je reste calme cela est impossible. J’ai des tonnes de questions en tête et je veux comprendre pourquoi elle a fait cela, il y avait d’autres solutions comme faire un prêt à la banque, j’aurais pu rembourser, alors que là rembourser quoi les saletés que des hommes ont faites en prenant du plaisir sur ma sœur, j’ai envie de vomir rien que d’imaginer.

J’avais appelé ma meilleure-amie Emma si elle peut aller rechercher Amy à la crèche ce soir, parce que je devais parler avec ma sœur. Dans tous les cas interdiction que ma fille participe à ce qu’il va se passer. Je me connais je ne vais pas garder mon calme, et de colère je suis capable de taper dans le mur ou la porte (merci papa j’ai hérité de cela). Une fois que Emma a accepté je rentre chez moi et étrangement je trouve que j’ai fait vite, je n’ai pas respecté les limitations de vitesse mais je voulais voir ma sœur au plus vite et comprendre pourquoi elle a fait cela ? Pourquoi elle m’a menti depuis des années ? Enfin je rentre à l’appartement de ma sœur et je classe la porte pour la refermer. « RILEY T’ES LA ? »  Pourvu qu’elle soit rentrée, parce que je tiens plus en place et j’ai pleins d’images horrible en tête. Je me dirige vers la cuisine et j’aperçois ma sœur tranquille à boire son café, je serais elle j’arrêterais de le boire pour ne pas s’estoquer avec. Je la fixe d’un regard noir, je suis limite dégouter de la regarder et elle peut voir ma colère j’imagine. Je ne tourne pas autour du pot, je ne lui demande pas comment elle va, façon j’en ai rien à foutre actuellement. « Quand tu m’as envoyé en cure de désintox, comment tu as fait pour payer ? » Dis-je en criant, va-t-elle encore me mentir en me regardant droit dans les yeux ? Vu ma colère va-t-elle comprendre que je sais la vérité ? C’est plus fort que moi faut que je balance ce que je sais. « T’as emprunté de l’argent à quelqu’un ? Tu as fait un prêt à la banque ? OU TU AS FAIT LA PUTE ? » La fin de ma phrase avait augmenté encore plus. Je tente de respirer doucement, je sens ma tension monter en flèche. « Je te conseille une seule chose c’est de ma dire la vérité maintenant et d’arrêter de me prendre pour un con, ce qui me met hors de moi. » Je n’arrive pas à comprendre comment elle a pu vendre son corps et me mentir depuis tous ce temps…

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE

❝ Family don't end with blood ❞
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/04/2015
›› Commérages : 1459
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Claire Godness Holt
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ lissa valentine ✻ liv burrows ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Il est temps de mettre les points sur les i et les barres sur les t. Feat Riley et Reed ✻ ( Mar 22 Nov - 18:55 )



✻ ✻ ✻
Nothin' goes as planned. Everything will break. People say goodbye In their own special way. All that you rely on And all that you can fake, Will leave you in the morning But find you in the day. Oh, you're in my veins And I cannot get you out.

Quand Riley a ouvert les yeux ce matin, pas une fois elle n'a pensée que cette journée n'en serait pas une bonne. Elle ne s'est même pas levée du pied gauche et les lycéens qu'elle a rencontrée au cours de la journée, ont été même très agréable. La seule part d'ombre à son bonheur était certainement le fait qu'elle soit en froid avec Devon. Enfin ils ne sont pas totalement en froid ... C'est juste que depuis qu'ils ont couchés ensemble, leur relation n'est plus la même. Foutre en l'air dix ans d'amitié, uniquement pour un coup de queue, ça craint. Il faudrait qu'elle lui rende visite, qu'ils aient une vraie conversation comme deux adultes. Mais Riley n'est pas prête à affronter son meilleur ami et elle le connait assez bien pour savoir que le sentiment est partagé. Elle déserte même le Blue Lagoon ce qui est assez rare, quand on la connait. Et la seule façon qu'elle trouve pour prendre des nouvelles de Devon, c'est par son cousin Ryan, qui doit en avoir plus que marre de faire le pigeon voyageur à force à force ... Puis Riley, elle est comme ça. Elle préfère remettre à demain ce qu'on peut faire aujourd'hui. Elle n'est pas prête et elle n'a point envie d'entendre son cœur se briser quand Devon lui dira que c'était juste l'histoire d'une nuit, enfin journée. Alors à la place, elle trouve toutes les excuses possibles pour rester loin de lui. Jusqu'au jour où il faudra bien parler. Sauf que ce jour n'est pas encore arriver ! La demoiselle avait finit à une heure correct sa journée. Elle était même passer à l'épicerie du coin faire quatre courses pour ce soir. Elle voulait mettre en pratique les conseils culinaires de Gabriel. L'autre jour, il lui avait apprit à faire un gratin de légumes, ainsi la blonde avait envie de mettre son savoir en action. Elle ne tarde pas à rejoindre son appartement. Pas d'Amy ? Pas de Reed ? Vu l'heure, ils ne vont pas tarder. Mais il y a toujours un Roy qui répond à l'appel et qui ne traîne pas à aboyer en la voyant. « Le petit chien. » Dit-elle en le prenant dans ses bras, avant de le reposer à terre et de lui offrir des caresses. La blonde profite donc de ce calme pour se préparer une boisson chaude, qu'elle déguste en lisant les publicités reçues de la veille. Mais elle est très vite sortit de ses pensées en entendant la porte d'entrée s'ouvrir. « RILEY T’ES LA ? » Qu'est qu'il a crier ? « Oui ? » Dit-elle simplement en relevant les yeux vers son frère quand il pénètre dans les lieux. Elle fronce les sourcils en le regardant. Il y a un problème ? Pourquoi, il la regarde de cette façon ? « Quand tu m’as envoyé en cure de désintox, comment tu as fait pour payer ? » Quel est cet intérêt soudain pour ça ? « Devon m'a aidé à payer une bonne partie. » Ce qui n'était pas faux. C'était lui qui avait fait en sorte qu'elle arrête ce boulot clandestin qu'elle faisait. Si Devon n'avait pas été présent, peut-être que Riley y serait encore. « Mais pourquoi, tu me demandes ça ? » Non, elle n'arrive vraiment pas à comprendre où il veut en venir. « T’as emprunté de l’argent à quelqu’un ? Tu as fait un prêt à la banque ? OU TU AS FAIT LA PUTE ? » S'il dit ça, c'est qu'il est au courant ... Son regard se fige, sa bouche s'ouvre et aucun son ne semble plus vouloir sortir de celle-ci. « Je, je ... » Comment pouvait-elle arriver à se justifier ? Elle ne sait plus, il vient de la prendre de court ... « Je te conseille une seule chose c’est de ma dire la vérité maintenant et d’arrêter de me prendre pour un con, ce qui me met hors de moi. » Elle ne le prend pas pour un con, elle omet de dire la vérité pour ne pas lui faire de mal, c'est différent. « Je viens de te le dire Reed, Devon m'a prêter de l'argent parce que j'en avais besoin. » Mais elle le sent gros comme une maison que cette fois, il ne va pas le croire. « C'est la vérité, tu dois me croire. » La blonde quitte sa chaise pour se rapprocher de son frère et lui faire face. « Comment tu peux croire des choses pareilles ? » Et pourquoi c'est bel et bien la vérité, elle avait vendue son corps contre de l'argent uniquement pour le bien être de son frère. « Enfin qu'est qui te fait croire ça ? » Depuis quand il doutait de sa sincérité ? Comment avait-elle été remise en question ? C'était totalement le flou pour la blonde et quoi qu'elle dise, elle savait très bien qu'elle n'allait pas apprécier les paroles qui allaient sortir de la bouche de son frère. « Calme toi Reed. » Dit-elle en déposant une main sur son bras, avant de se faire repousser. Très bien, il ne veut plus qu'elle le touche c'est ça ? « Puis ça changerait quoi si ça avait été le cas ? » Quitte à tenter le diable, autant y aller jusqu'au bout.

_________________
some things we don't talk about better do without. just hold a smile, we're falling in and out of love. the same damn problem, together all the while, you can say never. when we don't know why time and time again. younger now then we were before. don't let me go ... ✻ riley and the oakley's.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/01/2016
›› Commérages : 197
›› Pseudo : mzelle-mama
›› Célébrité : Ryan Guzman
›› Schizophrénie : Non
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Il est temps de mettre les points sur les i et les barres sur les t. Feat Riley et Reed ✻ ( Dim 27 Nov - 20:18 )






Riley & Reed


“Je voudrais ne pas avoir de grand frère.
– Ah mais moi j’étais là avant toi donc si l’un d’entre nous deux doit partir, c’est TOI”.

Je savais que j’allais passer une mauvaise soirée vue déjà mon état d’énervement je vais avoir du mal à me calmer parce que je vais faire que penser à ma sœur qui couche avec des hommes et se faire payer, tout ça pour me payer la cure. Puis plus j’y pense plus cela me dégoûte, m’énerve et me met en colère. Enfin ce soir j’allais savoir toute la vérité.« Devon m'a aidé à payer une bonne partie. » Je regarde ma sœur dans les yeux tout en l’écoutant, mais comment elle peut encore me mentir alors qu’elle voit que je sais tout. Elle veut me faire prendre pour un menteur ou un fou alors que c’est elle la menteuse. « Ah mais il est généreux ce Devon, qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour toi dit donc. Et la deuxième grosse partie tu as fait comment dans ce cas je t’écoute balance tout. » J’aimerais bien savoir comment elle va se sortir de ce mensonge. Façon je ne laisserais pas tomber cette conversation jusqu’à temps que je n’ai pas eu la vérité. « Mais pourquoi, tu me demandes ça ? » Alors là c’est culotté, je la regarde avec des gros yeux et je soupire un grand coup. Elle m’énerve à haut point ce soir. « Drôle de question Riley, je ne sais pas à ton avis ? Réfléchis je suis certains que tu as une petite idée. » J’hallucine de plus en plus les minutes passent. J’avais crié et j’avais dire clairement qu’elle a fait la pute, alors là si elle ne comprend pas c’est qu’elle est devenue amnésique ? Malgré qu’elle soit blonde c’est peut-être cela. « Je, je ... » Je croyais qu’elle aller parler, alors je la fixe tout ouïe mais non elle ne dit pas ce que je pense une fois le blanc finit elle me reparle de Devon.  « Je viens de te le dire Reed, Devon m'a prêter de l'argent parce que j'en avais besoin. » Elle commence à me faire chier avec meilleur-ami, il n’a pas pu lui prêter de l’argent ou peut-être un peu mais vu la sommes faut pas me prendre pour un con. Je tape un grand coup sur la table avec mon poing, ma patience devient déjà à bout surtout quand ma sœur me ment sans aucune peine. « Devon par-ci, Devon par-là tu m’emmerdes avec ton Devon, je n’y crois pas une seconde qu’il ta donner du fric. Ou alors s’il tant à donner c’est parce qu’il ta sauter c’est ça ? Je lui casse la gueule tout de suite où j’attends ? » J’étais grossier dans mes paroles mais c’était la colère. Et voir ma sœur continuer à me mentir ça me rend dingue. Comment elle peut continuer à me mentir comme ça ? Je ne suis pas là de lui pardonner. « C'est la vérité, tu dois me croire. » Elle est sérieuse ? Elle est amnésique je me le demande franchement. Quoi que ça serait le cas je serais au courant.  Comment je peux croire la pire des menteuses elle me ment depuis des années. « Tu ne vas pas te mettre à genoux aussi pour que je te crois ? Façon je n’aurais plus jamais confiance en toi, tu es une menteuse et sans peine. Limite me mentir ça ne te fait rien depuis des années. Dire que je t’ai toujours fait confiance, ça me dégoûte ! » Je fais craquer mes doigts pour tenter de me calmer, mais ça ne fonctionne pas j’ai encore plus envie de taper. « Comment tu peux croire des choses pareilles ? » J’ai l’impression de ne plus avoir ma vraie sœur en face de moi. J’ai l’impression de ne pas la connaître. « RILEY ARRETE PUTAIN ! » Je soupire désespéré elle ne compte pas m’avouer la vérité ? « Crois-moi j’aurais préféré ne jamais croire ce genre de chose, ne pas avoir l’image que ma sœur est une pute. Et toi comment tu peux continuer de me mentir et me prendre terrible con ? » Pour moi elle me prend pour un con, le mec qui a rien dans la tête et je déteste ça. Je finis par me servir un verre de whisky, j’ai beau détester l’alcool qui me fait penser à mon con de père. Mais là j’en ai vraiment besoin. « Enfin qu'est qui te fait croire ça ? » Ah ça commence à l’intriguer que je sois au courant, même si elle sait bien tourner ses phrases pour pas faire voir que j’ai raison. « J’ai des preuves, je l’ai su et ce n’est pas la question du jour. Mais je vais faire comme toi, je vais dire c’est Devon qui me la dit. » Je ne sais pas s’il est au courant, même si je pense que oui c’est son meilleur-ami. Pauvre Devon encore heureux qu’il n’est pas là ce soir, il s’en prend pleins alors qu’il n’a rien fait. « Calme toi Reed. » Comment elle veut que je me calme, plus elle me ment plus ça me rend fou et je m’énerve. Voir ma sœur venir vers moi et poser sa main contre la mienne c’était trop de me faire passer pour le frère énerver et qu’on vient de lui faire gobet n’importe quoi. Je retire sa main et je fais un pas en arrière en la regardant méchamment. « Tu ne me touche pas c’est clair ? Et je me calmerais quand MA SŒUR ARRETERA DE ME MENTIR. T’es vraiment une salope de me faire cela de continuer de mentir. Putain réveille-toi JE SUIS AU COURANT DE TOUT ! » Merde elle va me dire quand la vérité ? Bordel de dieu. « Puis ça changerait quoi si ça avait été le cas ? » Oh my god elle continue de mentir. Je la regarde surpris à sa question, elle est sérieuse ? Ça changerais quoi ? Je vais te le dire ce que ça change Riley. Premièrement je m’en veux d’avoir était dépendant aux cachets si j’avais su que ma sœur aller faire le trottoir j’aurais jamais commencé, ou je n’aurais jamais été en cure. Tu ne sais pas ce que je ressens actuellement en moi, j’ai détruit une partie de ta vie qui va te bouffer jusqu’à la fin de tes jours. Tu dois te sentir tellement sale au fond de toi et tout ça de ma faute et de mes conneries. Comment tu as pu faire ça ? Pourquoi tu ne m’en as pas parler ? » J’étais en cure mais j’étais presque lucide malgré le manque j’ai beaucoup souffert pour me battre. « Il y avait d’autres solutions que faire la pute putain. Cela me dégoûte, je tant veux d’avoir fait ça et je m’en veux je suis responsable. » Franchement ça change tout de savoir que ça sœur a vendu son corps juste pour moi, mais ça Madame n’a pas pensé à moi ce que j’allais ressentir. « Sache une chose Riley, mentir ne sert à rien, toute vérité finit par se savoir. Ce soir je sais tout alors PUTAIN PARLE MOI... » Je la regarde et je bois mon whisky cul sec, au putain je sens que ça brûle une fois avaler, mais ça fait du bien. Je repose le verre en le claquant un peu sur la table et je regarde ma sœur…

COSMIC SHEEP.

_________________
Ma fille Amy, l'amour de ma vie, je donnerais ma vie pour elle ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE

❝ Family don't end with blood ❞
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/04/2015
›› Commérages : 1459
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Claire Godness Holt
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ lissa valentine ✻ liv burrows ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Il est temps de mettre les points sur les i et les barres sur les t. Feat Riley et Reed ✻ ( Dim 11 Déc - 0:00 )



✻ ✻ ✻
Nothin' goes as planned. Everything will break. People say goodbye In their own special way. All that you rely on And all that you can fake, Will leave you in the morning But find you in the day. Oh, you're in my veins And I cannot get you out.

Riley nage en plein rêve, du moins cauchemar. Comment est-ce possible que son frère soit au courant de cette histoire ayant eut lieu il y a quelques années en arrière. La blonde avait assez confiance en Devon, son meilleur ami, pour savoir que jamais ô grand jamais il ne laisserait fuiter cette information. Certes, ils avaient beau être en froid actuellement, la blonde n'arrivait pas à croire qu'il puisse lui faire un coup pareil. Il n'était pas aussi idiot ... Quant à Ryan, elle le savait assez intelligent pour garder ce genre d'information pour lui. Avec lui, elle n'était jamais rentrer dans les détails mais il lui avait également promis de garder tout ça pour elle. Alors franchement se faire accuser de cette façon par son frère, ça la surprend grandement, au point qu'elle ne sait plus où se mettre ... « Ah mais il est généreux ce Devon, qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour toi dit donc. Et la deuxième grosse partie tu as fait comment dans ce cas je t’écoute balance tout. » C'est quoi son problème tout à coup avec Devon ? « J'y peux rien si moi j'ai pas des amis en carton. » Le doux reproche joliment glisser. Devon c'est son Devon et personne ne l'insulte. Puis en quoi ça le regarde comment elle a fait pour payer ses soins ? C'est fait, c'est fait. Pas besoin de revenir dessus et d'en parler durant des heures. Sauf que Reed ne semble pas être du même avis qu'elle. « Drôle de question Riley, je ne sais pas à ton avis ? Réfléchis je suis certains que tu as une petite idée. » Elle ne veut pas y croire et préfère vivre dans le déni. « Dit moi alors, vu que tu sembles avoir réponse à tout aujourd'hui. » La blonde commence doucement à être remonter. Alors si elle s'ajoute à son frère, deux Emerson qui s'énerve dans la même pièce ça n'est jamais assez bon signe. La preuve la dernière fois que c'est arrivé, il y a eut un meurtre. Bisous Papa et Maman Emerson. « Devon par-ci, Devon par-là tu m’emmerdes avec ton Devon, je n’y crois pas une seconde qu’il ta donner du fric. Ou alors s’il tant à donner c’est parce qu’il ta sauter c’est ça ? Je lui casse la gueule tout de suite où j’attends ? » Là, il va trop loin. « Déjà tu vas te calmer, arrêter d'insulter mon meilleur ami, sinon c'est ma main que tu vas prendre dans ta face, ok ? » C'est la petite sœur qui donne des ordres au grand frère, c'est tout à fait normal. « Mais je vois l'estime que tu as de moi, merci Reed ça fait vraiment plaisir à entendre. » Ça la blesse dans son amour propre. « Désolé de te décevoir, mais Devon ne m'a pas donner du fric parce qu'il me sautait comme tu le dis bien. C'est si difficile à comprendre une amitié entre un homme et une femme ? J'avais besoin d'argent, il m'en a donné c'est tout, fin de l'histoire. » Certes, Riley a couché avec Devon mais ça date d'il y a quelques semaines en arrière donc ça ne rentre pas l'idée de Reed. Puis il ne veut pas connaitre sa vie sexuelle, aussi non ? « Tu ne vas pas te mettre à genoux aussi pour que je te crois ? Façon je n’aurais plus jamais confiance en toi, tu es une menteuse et sans peine. Limite me mentir ça ne te fait rien depuis des années. Dire que je t’ai toujours fait confiance, ça me dégoûte ! » Non, elle n'est pas capable de s'abaisser à un niveau si bas. Quoi que, elle pourrait très bien le faire s'il lui demandait mais ça lui demanderait beaucoup d'effort. « Arrêtes s'il te plait ... » C'est un appel à l'aide. Plus il ouvre la bouche, plus ses paroles sont en train de lui transpercer le cœur et ça fait douloureusement mal ... « RILEY ARRÊTE PUTAIN ! » C'est là que Riley se dit heureusement que Amy n'est pas présente pour assister à ce genre de scène. « Crois-moi j’aurais préféré ne jamais croire ce genre de chose, ne pas avoir l’image que ma sœur est une pute. Et toi comment tu peux continuer de me mentir et me prendre terrible con ? » Dans un sens, elle ne lui ment pas. Elle omet juste de lui dire la vérité parce que celle-ci n'est absolument pas belle à entendre ... Mais il semblerait que tant qu'elle ne l'aurait pas avoué de bout en blanc à Reed, rien ne changera. Dans tout les cas, elle sait qu'elle a perdue sa confiance ... « J’ai des preuves, je l’ai su et ce n’est pas la question du jour. Mais je vais faire comme toi, je vais dire c’est Devon qui me la dit. » On arrête de mettre Devon dans cette conversation, il a bien trop de Devon pour Riley et ça lui tape sur le système. « Tu ne me touche pas c’est clair ? Et je me calmerais quand MA SŒUR ARRÊTERA DE ME MENTIR. T’es vraiment une salope de me faire cela de continuer de mentir. Putain réveille-toi JE SUIS AU COURANT DE TOUT ! » Et lui c'est quand qu'il arrête d'être con comme ça avec sa sœur ? « Va y continue de m'insulter, je ne te dirais rien. » Si dans les deux minutes à venir il se prend une claque, c'est qu'il l'aura bien chercher. « Je vais te le dire ce que ça change Riley. Premièrement je m’en veux d’avoir était dépendant aux cachets si j’avais su que ma sœur aller faire le trottoir j’aurais jamais commencé, ou je n’aurais jamais été en cure. Tu ne sais pas ce que je ressens actuellement en moi, j’ai détruit une partie de ta vie qui va te bouffer jusqu’à la fin de tes jours. Tu dois te sentir tellement sale au fond de toi et tout ça de ma faute et de mes conneries. Comment tu as pu faire ça ? Pourquoi tu ne m’en as pas parler ? » « T'en vouloir ça ne changera rien ... » Maintenant c'est fait, c'est fait, il n'est pas vraiment possible de revenir en arrière. « Il y avait d’autres solutions que faire la pute putain. Cela me dégoûte, je tant veux d’avoir fait ça et je m’en veux je suis responsable. » Laquelle ? Elle est toute ouïe ! « Sache une chose Riley, mentir ne sert à rien, toute vérité finit par se savoir. Ce soir je sais tout alors PUTAIN PARLE MOI ... » Oh il tient réellement à savoir ? Qu'il ne vienne pas se plaindre demain parce qu'elle sera loin, très loin. Riley se tourne quelques instants afin de lui tourner le dos. Elle respire un grand coup, passant sa main dans sa chevelure blonde, cherchant le courage au fond d'elle-même. « Tu veux savoir la vérité ? » Bien évidement sinon il ne serait pas autant remonter. Elle se retourne péniblement pour lui faire face. « Je me suis prostituée, t'es content, c'est ça que tu voulais entendre ? Franchement qu'est que ça t'apporte de le savoir ? Tu dormiras mieux la nuit ? Ça ne t'a jamais traverser l'esprit en cinq ans, alors arrête de me prendre la tête avec ta morale à deux balles. Bravo tu as découvert comme un grand garçon que ta sœur s'est prostituée, chapeau, tu mériterais même une médaille. » Sauf qu'elle n'a pas de médaille sous la main, donc elle se contentera de l'applaudir. « Si je l'ai fais c'est uniquement pour toi et si c'était à refaire, je le referai pour toi encore. C'est ça la différence entre toi et moi, c'est que moi je serais toujours capable du pire comme le meilleur pour toi. Mais tu es trop idiot pour le voir, c'est plus facile de passer tes nerfs sur moi que de voir la vérité face à toi. Tu veux que je te dises Reed ? T'es qu'un incapable, t'es comme lui, t'es le même. Dès qu'il y a une difficulté, tu baisses les bras. Ça sera quand ton prochain pétage de câble ? » Elle n'aurait peut-être pas du dire ça, mais c'était plus fort qu'elle, il l'avait poussé à bout. Et il devait se douter que le " lui " faisait bien et bien référence à leur ordure de père. « Va y défoule toi sur moi si ça te fait plaisir, mais c'est finit Reed ne vient plus pleurer sur mon épaule quand ça n'ira pas. Je ne serais plus là pour toi ... De toute façon, je te dégoûtes et la pute elle t'emmerde ! » Elle sent ses yeux qui gonflent et elle déteste ça. Mais elle ne pleurera pas, pas encore du moins. « Mais puisque tu sembles avoir la science infuse ce soir, dit moi toi ce que tu aurais fait à ma place ? Va y, je t’écoute. » Il avait une meilleure solution qu'elle, qu'il s'exprime maintenant.

_________________
some things we don't talk about better do without. just hold a smile, we're falling in and out of love. the same damn problem, together all the while, you can say never. when we don't know why time and time again. younger now then we were before. don't let me go ... ✻ riley and the oakley's.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/01/2016
›› Commérages : 197
›› Pseudo : mzelle-mama
›› Célébrité : Ryan Guzman
›› Schizophrénie : Non
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Il est temps de mettre les points sur les i et les barres sur les t. Feat Riley et Reed ✻ ( Ven 30 Déc - 19:16 )






Riley & Reed


“Je voudrais ne pas avoir de grand frère.
– Ah mais moi j’étais là avant toi donc si l’un d’entre nous deux doit partir, c’est TOI”.

J

« Chacun est différent. » J'étais d'accord on est tous différent et même entre frère et soeur même si des ont a des point communs. Mais je ne dis rien sur cela. J'écoute la suite de ma soeur et j'hausse les sourcils. « Arrête de jouer au con Reed. Comme si j'étais capable de te faire ça ... » Elle est comique ma soeur, enfin parfois je peux aimer ça mais pas ce soir. Et j'étais assez énervé comme ça que mes paroles sortent toutes seule même si ce n'est pas tellement bon à entendre. « Tu sais quoi je ne joue pas au con, je te suis dans tes paroles tu menaces. Alors si c'est pour rien faire la ferme, tu parles pour rien dire.» Je n'aime pas parler à ma soeur de cette sorte, mais ce soir c'était exceptionnelle et je sais que il est possible que je me dise ensuite que je n'aurais pas du dire de telle paroles, mais je ne ferais pas le premier pas pour autant même si je regrette certaines paroles. « Toi tu ne connais vraiment pas Devon. Il n'a jamais été question de ça dans la relation qu'on partage. » J'avais vraiment du mal à la croire, j'avais beau essayer, mais j'avais toujours un petit quelque que chose qui me fait douter. Même si je suis certains que ma meilleure-amie aurait agit pareil que Devon au fond.  « Non Devon je ne le connait pas tellement, pas autant que toi je le vois peu ce n'est pas mon meilleur-ami. Mais admettons que Saint-Devon à fait cela sans rien en retour. » Enfin moi maintenant je dois énormément à Devon et faudra que j'en parle avec lui malgré tout. « D'ailleurs tu pourras dire a ton cher Devon que je veux le voir et que dès qu'il le peut il passe à la maison.» Ça ira plus vite par l’intermédiaire de ma soeur. « Il savait que c'était pour toi et que j'avais du mal à joindre les deux bouts, entre les frais de scolarité et ça ... Donc dans un sens c'était pour m'aider, mais également pour toi. » Au fond c'est extrêmement gentil d'avoir fait ça surtout pour Riley, mais moi j'ai rien demandé à personne. « Ok, mais en premier lieu il l'a fait pour toi pas pour moi surtout qu'il savait que tu faisais la pute. Mais maintenant  je dois beaucoup à Devon aussi, faut lui rendre le fric qu'il t'a avancé ? Et personnellement je n'ai pas les moyens.» Je vis chez ma soeur, j'ai un salaire mais prof ça paye pas des milles et des cents et l'argent que je gagne c'est surtout pour ma fille avant tout pour qu'elle ne manque de rien. Enfin je verrais avec Devon quand je discuterais avec lui. « On est donc au pied du mur. » Là ma soeur avait raison, mais il est impossible à présent que j'oublie que ma soeur s'est prostitué pour moi pour payer mes soins d'hospitalisation. Enfin ça va permettre une chose plus jamais je prendrais de cachets à en devenir accro, j'aurais trop peur de retourner en hospitalisation et que ma soeur recommence. « Le fait de le savoir avant ou maintenant ne changera rien aux faits. Je n'y gagné rien à te l'avouer, comme tu ne gagnes rien à le savoir. Je viens juste de te faire perdre le peu d'estime que tu avais pour moi. Mais je suis toujours la même personne Reed, je suis Riley ta sœur. » Je n'osais pas regarder ma soeur dans les yeux en entendant ses paroles, certes ça ne change rien comme elle le dit, mais bon intérieurement ça change un peu. C'est peut-être parce que c'est récent et que je viens de l'apprendre et qu'avec le temps ça ira mieux, je n'en sais rien mais pour le moment c'était impossible de pardonner tout cela.  « Oui tu restes ma soeur c'est certains, mais je ne peux plus te voir de la même façon que je te voyais encore ce matin. Surtout tu m'as menti depuis des années et tu as fait comme si rien ne c'était passé, tu m'as regardais droit dans les yeux et tu m'as menti et ça ne passe pas. Tu as fait la pute c'est dur à avaler, mais je tant veux moins d'avoir fait la pute que de m'avoir menti. Malgré que je n'oublierais jamais par quoi tu es passé de ma faute.» Comment oublier et comment passer outre de cela ? C'est impossible. Je regarde ma soeur. « Je ne te demande pas de me pardonner, juste de me comprendre et de te mettre à ma place pendant deux minutes. » J'avais beau essayer, mais je n'y arrive pas, je fais un non de la tête. « Je ne peux pas Riley, parce que moi je n'aurais pas fait cela. C'est trop facile de vendre son corps et tu as pas réfléchi deux secondes tu as foncé direct.» Peut-être qu'avec le temps il arrivera à ce mettre à sa place, mais pas ce soir trop de dégoût. « Tu n'avais pas besoin de le demander Reed. Tu ne comprends pas donc pas que je t'aime ? Que je serais toujours prête à tout pour toi ? » Je soupire et je passe ma main sur mon visage. « A parce que tu l'as fait par preuve d'amour ?  Prend des cours en preuve d'amour parce que la t'es nullissime Riley. A je confirme tu es prête à tout surtout à faire n'importe quoi. Tu pensais que j'allais te prendre dans mes bras et te remercier ?» C'est mal me connaître, même si au fond son geste est mignon parce qu'elle l'a fait pour lui. « J'espère que ton futur mec n'auras jamais de soucis d'argent, ni toi sinon tu as la solution tu ira vendre ton corps. Même moi si j'ai un soucis je t'appelle, Riley va faire le trottoir j'ai une fin de mois difficile.» Cela était très bas et blessant, mais le rend tellement nerveux cette situation. Mais il est rancunier et elle risque peut-être de l'entendre encore quand ils se disputeront plus tard. Maintenant je serais comment fermer la bouche de sa soeur en dispute, ce qui leur arrive en temps normal.  « Toute façon ça ne sert à rien de parler avec toi quand tu es dans cet état. » Je la regarde et je ris, c'était nerveux. « Bien sur met tout sur mon dos, je ressemble encore ce qui nous à servit de père aussi. Puis moi pourquoi je parle avec une pure menteuse.» Maintenant j' aurais parfois du mal à la croire sans savoir si elle dit vrai ou non, parce qu'elle lui a menti depuis des années et il a rien vu alors elle peut continuer je ne verrais rien. « Tu sais que ce n'est pas ce que je voulais dire. T'es loin d'être lui. Suffit juste de voir comment tu t'occupes bien d'Amy ... » Voilà qu'elle essaye de se rattraper. Je secoue la tête de droite à gauche. « Trop tard tu l'as dit Riley et c'est preuve que tu le penses. Tu n'arrives plus à mentir, ben merde comment tu vas faire si tu n'as plus ce don?» Je joue avec le feu, mais elle sera qu'il ne fallait pas me mentir surtout pas pendant des années. « Arrête de m’appeler comme ça, arrête  » Je la regarde et je ne dis rien, je ne sais pas si je vais arrêter, et j'en ai pas réellement envie je veux lui faire comprendre ce que je ressens ce soir. « Je ne bossais pas à cette époque Reed, du moins bosser trois heures par jour dans un café c'est pas ce que j'appelle un boulot ... J'étais simplement étudiante et j'avais déjà du mal à payer mon prêt étudiant. Franchement t'en parler ça aurait changé quoi Reed ? Tu m'aurais aidé à trouver une solution ? Tu m'aurais simplement dissuader de faire ce que je voulais faire. Je crois que tu ne te souviens pas dans l'état pitoyable que tu étais il y a cinq ans, tu étais capable de rien ... Mais si j'ai une chose à te dire c'est que si c'était à refaire, je referais le même choix. » Je finis par m’asseoir et écouter ma soeur, c'est sur je ne l'aurais pas laisser faire, même si une fois en dehors de l'hosto elle était libre et elle aurait pu me faire croire qu'elle ne le faisait pas et c'était faut, donc cela aurait revenu au même au mensonges! « J'étais dans un sale état et capable de rien parce que j'étais en manque, je souffrais tellement parce que ce que je voulais était ma dose de cachets. Et oui je t'aurais empêcher de faire cette connerie. Je ne t'aurais pas encourager c'est certains. Tu es conne si cela était à refaire de le faire encore. Mais rassure toi tu ne le fera plus pour mes beaux yeux.» Plus jamais il mettra sa soeur dans la merde, parce que déjà la il ne le se pardonnera jamais d'avoir détruit une partie de la vie de sa soeur. « Environ six mois, c'est pour ça que j'ai rompu avec Alex à l'époque ... Oui j'avais du mal à le regarder dans un miroir par la suite. » Je regarde ma soeur surpris, j'avais mal entendu les mauvais nouvelles ne sont pas terminées ? Cerise sur le gâteau. « Tu as rompu avec Alex parce que tu faisais le trottoir ? En même temps tu le faisais un peu cocu ça doit être dur de regarder l'homme que t'aime alors que tu viens de baiser avec un autre. Donc ta rupture je me sens coupable, parce que si je n'avais pas était accro au cachet, jamais j'aurais était à l'hôpital et jamais tu aurais fait la pute et tu aurais continuer avec Alex.» A présent ça va être moi qui ne vais plus arriver à me regarder dans le miroir ni regarder ma soeur. « J'ai détruis six mois de ta vie et détruis ton couple. Tout cela pour moi.» C'était trop là je n'en peux plus. Je crois que j'aurais préféré jamais savoir en faîte, Riley avait raison au fond. « Mais ce que je t'ai dis sur Devon était vrai, il a payer tes frais d'hospitalisation parce qu'il l'avait découvert. C'est pour ça également que j'ai arrêtée ...  » Au moins Devon à sauver ma soeur aussi, je dois vraiment remercier ce type. « Merci Devon, surtout de t'avoir sorti de la, mais tu lui en aurait parler du début, il aurait refuser que tu fasses cela tout comme moi et lui tu l'aurais peut-être écouté. Mais tu as fait six mois de trop quand même, tu n'aurais jamais du commencer tout simplement.» Si seulement à l'époque on avait été au courant on l'aurait empêcher et jamais elle l'aurait fait ses conneries. « Je ne vais pas te mentir mais oui j'y pense encore, j'essaye juste de mettre ça dans un coin de mon esprit et d'y penser le moins possible. » Je sais qu'elle va y pensait toute sa vie et je me sens tellement coupable de ça. Et je ne pouvais malheureusement rien faire, ce qui est fait et fait et impossible de revenir en arrière.  « J'essaye de passer au dessus. Saut qu'il y a toujours une ou deux personnes qui me rappelle parfois ce que j'étais. » Je comprends que ça ne doit pas être simple pour ma sœur, mais forcément il fallait se douter que parfois certains clients la reconnaisse et parfois en redemande. Je ne disais rien, je reste muet façon que dire je m'en veux assez comme ça, elle le sait et le redire ne sert à rien.  J'avais entendu ce que je voulais. « Je veux juste savoir comment tu l'as su, s'il te plait ... » Riley est au têtu que moi et ne me lâchera pas jusqu'à temps que je balance, je soupire en la regardant. « Tu ne t'ai jamais dit que quand tu coucher, je pouvais connaître ton client ? Apparemment tu as coucher avec un mec qui venait que pendant les vacances ici et je le connais, et pas de chance pour toi une fois j'étais dans un bar et le mec en question y était et il est venu vers moi un peu bourrer d'ailleurs. Il savait que tu étais ma sœur et avec l'alcool ce con un peu trop parler en me demandant si tu faisais encore le trottoir parce qu'il ne te voyait plus et ça lui est déjà arrivé de te chercher dans la ville. Il a aussi dit que tu étais trop bonne.» Voilà c'était dit, un client bourrer qui a parler, en temps normal il l'aurait pas dit parce que coucher avec ma sœur je lui aurait casser sa gueule, mais là impossible j'ai juste posé un million de question et il a répondu sagement autour d'un whisky que je lui ai payé...

COSMIC SHEEP.

_________________
Ma fille Amy, l'amour de ma vie, je donnerais ma vie pour elle ♥


Dernière édition par Reed Emerson le Sam 11 Fév - 20:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE

❝ Family don't end with blood ❞
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/04/2015
›› Commérages : 1459
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Claire Godness Holt
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ lissa valentine ✻ liv burrows ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Il est temps de mettre les points sur les i et les barres sur les t. Feat Riley et Reed ✻ ( Mer 18 Jan - 22:17 )



✻ ✻ ✻
Nothin' goes as planned. Everything will break. People say goodbye In their own special way. All that you rely on And all that you can fake, Will leave you in the morning But find you in the day. Oh, you're in my veins And I cannot get you out.

Riley a honte. Ce secret qu'elle garde au plus profond d'elle-même depuis près de cinq années, c'était son fardeau, sa croix qu'elle portait avec Devon et jamais ô grand jamais Reed ne devait être mit dans la confidence. Seulement, par une raison encore inconnue, il en est venu à l'apprendre et il a besoin d'explication de la part de sa sœur, ce qui semble normal. Sauf que Riley est incapable de l'avouer à voix haute. Elle le garde depuis tellement tant d'année au lus profond d'elle-même, qu'elle en était presque venue à se persuader que cette partie n'avait jamais exister. Or c'était bien réel et la vérité qui éclate face à elle, rend la chose encore plus douloureuse. Reed va lui en vouloir longtemps ... Mais en même temps, c'est sa faute et elle l'a voulu et maintenant elle va juste devoir essayer de recoller les morceaux et ça ne semble pas être une chose facile ... « Déjà mes amis ne sont pas en carton, je sais que je peux compter sur ma meilleure-amie. Mais moi je prendrais pas d'argent même si elle me le propose, je préfère me débrouiller seul. » Comme elle, elle peut compter sur Devon. La blonde sait très bien que si demain elle avait accident, qu'elle tuait par inadvertance une personne, il serait toujours la première personne qu'elle appellerait et elle ne doute pas une seconde qu'il serait celui qui l'aiderait à cacher un corps même à trois heures du matin. « Chacun est différent. » Bien heureusement d'ailleurs. Reed est châtain, Riley est blonde, c'est déjà une énorme différence. « Je dis rien, ce n'est pas trop compliqué de savoir de quoi je parle. Où tu es vraiment blonde même d'intérieur. » La blonde est certes blonde de part sa couleur de cheveux, pourtant il devrait savoir mieux que quiconque qu'elle est une femme intelligente. Il veut bouffer son doctorat où quoi ? Mais Riley ne répondra pas à ces propos, à la place, elle préfère rouler des yeux et essayer de garder son calme. Calme qui disparaît bien assez rapidement d'autant plus quand on touche au sujet qu'est Devon Oakley. C'est son meilleur ami, même s'ils sont en froids en ce moment suite au fait qu'ils ont délibérément couché ensemble, on ne l'insulte pas sous peine de passer un sale quart d'heure ! « Va s'y tape j'en ai rien à faire, j'adore recevoir des coups depuis que je suis gamin, un de plus je ne le verrais même pas. Mais tape tu le regretteras. » Ça c'était bas ! Il n'avait pas le droit de poser ce sujet sur le tapis. Même si Riley à la frappe facile, s'il y a bien une personne sur laquelle elle ne lèvera jamais la main c'est bel et bien sur sa famille. « Arrête de jouer au con Reed. Comme si j'étais capable de te faire ça ... » Par contre il marque un point, elle regretterai si cela venait à arriver un jour ... Et va y que le sujet Devon retombe sur le tapis. Non mais le pauvre bébé chat il doit avoir les oreilles qui sifflent ce soir. « Je crois en l'amitié homme et femme, mais là j'ai un doute. Devon donne de l'argent et il y a rien en retour ? Puis surtout que l'argent ce n'étais pas pour toi au fond, mais pour moi même si je ne le savais pas. » Non mais ça c'est la meilleure. Genre Devon Oakley aurait couché avec Riley Emerson contre du fric ? Non franchement, elle a envie de rire. Et d'ailleurs ça ne tarde pas. « Toi tu ne connais vraiment pas Devon. Il n'a jamais été question de ça dans la relation qu'on partage. » Et ça la déçoit grandement qu'on croit que son meilleur ami est un connard sans cœur. Certes il couche avec tout ce qui bouge, c'est le problème d'être mignon et d'avoir un pénis magique. Mais en contre partie de l'argent qu'il lui avait donner, il ne lui a pas demander un pipe, ni même une partie de jambe en l'air. Juste de redevenir la Riley qu'il connaissait et donc qu'elle arrête cette merde de prostitution. « Je sais tu as pas dit à Devon que c'était pour moi, donc il t'a donné du fric croyant vraiment que c'était pour toi, c'est ça ? » Tout faux. « Il savait que c'était pour toi et que j'avais du mal à joindre les deux bouts, entre les frais de scolarité et ça ... Donc dans un sens c'était pour m'aider, mais également pour toi. » Le fait qu'il ait besoin de se faire soigner. Dans un sens c'est plus ou moins la vérité. Si Riley a vendue son corps c'est parce que justement elle n'arrivait plus à joindre les deux bouts. Devon, lui, voulait juste qu'elle stoppe cette activité illégale. C'est d'ailleurs ce qu'elle a fait, à la minute même où elle avait reçue ce chèque. « J'arrêterais quand tu m'auras avoué la vérité. C'est à toi de voir maintenant. » La vérité n'est pas belle à entendre et elle sait d'avance comment son frère va réagir : MAL, TRÈS MAL ! « Peut-être que ça ne changera rien, mais je ne peux pas dire c'est passer et je m'en fou, cela est impossible. J'ai détruis une partie de ta vie et tu ne pourras jamais oublier, alors si je m'en voudrais toute ma vie et rien ne me fera changer d'avis. » « On est donc au pied du mur. » Il n'y a pas de retour en arrière possible. Et d'après ce qu'elle comprend c'est que Reed ne s'en remettra jamais, donc ils sont dans une impasse. Le lien qu'ils partageaient vient donc de prendre fin à cause de ça ? D'un secret ? ... PITOYABLE ! Aussi pitoyable qu'est les sons qui sont en train de sortir de la bouche de la Emerson. La blonde parvient enfin à lui vider son sac. Elle devrait se sentir plus légère et sa conscience libérer. Or, ça ne change strictement rien. La douleur est toujours présente, bien plus présente. « Oui c'est ce que je voulais entendre Riley et c'était pas dur de me dire la vérité bordel de merde. Cela ne m'apporte rien effectivement, mais au moins maintenant tu arrêteras de me mentir et me prendre pour le dernier des cons. Pourquoi tu ne m'as pas avoué la vérité avant ? J'aurais pu comprendre et je l'aurais sûrement mieux prit si tu me l'avais dit du début. Que la cinq ans de mensonge ça ne passe pas. » Il est loin d'être con et jamais sa soeur ne le prendra pour un con finit. « Le fait de le savoir avant ou maintenant ne changera rien aux faits. Je n'y gagné rien à te l'avouer, comme tu ne gagnes rien à le savoir. Je viens juste de te faire perdre le peu d'estime que tu avais pour moi. Mais je suis toujours la même personne Reed, je suis Riley ta sœur. » Ce qu'elle a fait n'était vraiment pas honorable, mais ils ne peuvent juste pas passer au dessus de ça ? Certainement pas c'est un Emerson et tout comme elle, il est buté comme un manche à balai. « Je ne te demande pas de me pardonner, juste de me comprendre et de te mettre à ma place pendant deux minutes. » Sauf que ça parait impossible ... Tout ça, elle l'avait fait pour lui et uniquement pour lui. Comme tout ce qu'elle avait fait depuis leur naissance. Elle avait toujours été la pour lui, endossant un rôle de grande sœur. Il ne veut pas le comprendre ? Riley n'est pas patiente et ses pensées dépassent ses paroles, bien trop ... « Mais moi je ne t'ai rien demander Riley. Fallait me laisser dans la merde je n'ai pas demander à me faire soigner. Oui je suis aussi idiot que toi comme ça on est deux. Ah tu veux que je te félicite et que je t'applaudisse. Bravo ma sœur tu m'as sortie de la merde mais ma sœur est une pute, super je suis trop content. Mon prochain pétage de câble va arriver tout de suite ou très vite vu ce que j'ai entendu. » Là, ça en est trop, beaucoup trop. Qu'on l'insulte ça passe, mais quand c'est son frère qui l'insulte ça n'a absolument pas le même effet. C'est comme si elle venait de se prendre un coup de couteau en plein dans son cœur. Il meurt, il pleure ... « Tu n'avais pas besoin de le demander Reed. Tu ne comprends pas donc pas que je t'aime ? Que je serais toujours prête à tout pour toi ? » En terme de preuve d'amour, il y a mieux pourtant c'était ce que se rapprochait le plus ce qu'elle avait fait pour lui. « Pourquoi je me défoulerais sur toi ? A parce que je suis le copier coller de notre cher père. Mais je ne te ferais pas ce plaisir de me défouler sur toi. Et ne t'inquiète pas je compte plus pleurer dans dans tes bras, si c'est pour que tu vas directe faire le trottoir pour me sauver, non merci. Je vais me débrouiller seul, malgré que je suis idiot, je devrais m'en sortir avec Amy... Très bien parce que moi aussi je t'emmerde, je t'ai fais mal dans mes paroles figure toi que toi aussi et bien pire que ce que tu penses. » Juste le simple fait de parler de leur père a le don de lui faire iriser les poils. « Toute façon ça ne sert à rien de parler avec toi quand tu es dans cet état. » Elle commence à ne plus en pouvoir de cette scène, elle va commencer à étouffer et il va falloir qu'elle se barre rapidement pour ne pas dire plus de choses qu'elle pourrait regretter par la suite. « Tu sais que ce n'est pas ce que je voulais dire. T'es loin d'être lui. Suffit juste de voir comment tu t'occupes bien d'Amy ... » Juste une chose : il est présent, il est doux et soucieux de sa fille. Ce qu'il manquait chez le patriarche Emerson. « Arrête de m’appeler comme ça, arrête  » Dit-elle en serrant les poings. Ça l’agace et ça va la rendre totalement folle. « Je te l'ai dis, premièrement j'aurais fait un prêt à la banque, tu bosses il aurait était sûrement accepté. J'aurais préféré te rembourser pendant des années s'il le fallait que la je peux rien faire de ce que tu as fait. Après tu aurais pu trouver un deuxième travail, physiquement c'est dur mais toi qui est capable de tout pour moi comme tu dis si bien. Puis premièrement avant tout, fallait que tu me parles des soucis, j'étais enfermé mais j'étais pas fou je pouvais t'aider et te conseiller. Mais non tu as préféré faire tout derrière mon dos et me mentir pendant cinq ans. » Il n'arrive donc jamais à se mettre à sa place ? Certes ses propositions ont l'air intéressante, mais jamais elle n'aurait eut une somme d'argent aussi rapidement qu'en offrant son corps. Riley avait choisit simplement la facilité. « Je ne bossais pas à cette époque Reed, du moins bosser trois heures par jour dans un café c'est pas ce que j'appelle un boulot ... J'étais simplement étudiante et j'avais déjà du mal à payer mon prêt étudiant. Franchement t'en parler ça aurait changé quoi Reed ? Tu m'aurais aidé à trouver une solution ? Tu m'aurais simplement dissuader de faire ce que je voulais faire. Je crois que tu ne te souviens pas dans l'état pitoyable que tu étais il y a cinq ans, tu étais capable de rien ... Mais si j'ai une chose à te dire c'est que si c'était à refaire, je referais le même choix. » Parce que pour lui, elle serait toujours capable du pire. « Tu as fait cela pendant combien de temps ? Cela te dégoûter pas de faire ça ? » Et voilà que maintenant, il se lance dans un interrogatoire. Riley n'a pas vraiment de répondre à ses questions, pourtant, que peut-elle faire de plus ? « Environ six mois, c'est pour ça que j'ai rompu avec Alex à l'époque ... Oui j'avais du mal à le regarder dans un miroir par la suite. » Son ex-fiancé avec qui les relations n'étaient plus aussi passionnelle qu'au début, du moins après la fausse couche qu'elle avait faite. « Mais ce que je t'ai dis sur Devon était vrai, il a payer tes frais d'hospitalisation parce qu'il l'avait découvert. C'est pour ça également que j'ai arrêtée ...  » Pour Devon ou à cause de lui. Le fait est que Devon avait été un élément déterminant dans cette histoire. Sans lui, elle serait certainement au fond du gouffre. « Puis aujourd'hui tu y penses encore ? Tu te sens comment face à ce que tu as fait ? Me dit pas que tu 1as oublié je ne te croirais pas » « Je ne vais pas te mentir mais oui j'y pense encore, j'essaye juste de mettre ça dans un coin de mon esprit et d'y penser le moins possible. » Seulement ce n'est pas toujours aussi simple. « J'essaye de passer au dessus. Saut qu'il y a toujours une ou deux personnes qui me rappelle parfois ce que j'étais. » Riley le vit mal, la plupart du temps quand elle tombe sur un ancien client elle fait l'ignorante, la blonde, fuit la situation et pleure un court moment en silence. « Je veux juste savoir comment tu l'as su, s'il te plait ... » La blonde a besoin de le savoir vraiment ... Et après ? Elle ne sait pas vraiment ce qu'il adviendra de leur relation ... Une chose est sûre, elle refuse de passer la nuit ici et les jours à venir si c'est pour sentir un regard remplit de dégoût sur elle.

_________________
some things we don't talk about better do without. just hold a smile, we're falling in and out of love. the same damn problem, together all the while, you can say never. when we don't know why time and time again. younger now then we were before. don't let me go ... ✻ riley and the oakley's.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/01/2016
›› Commérages : 197
›› Pseudo : mzelle-mama
›› Célébrité : Ryan Guzman
›› Schizophrénie : Non
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Il est temps de mettre les points sur les i et les barres sur les t. Feat Riley et Reed ✻ ( Sam 11 Fév - 20:41 )






Riley & Reed


“Je voudrais ne pas avoir de grand frère.
– Ah mais moi j’étais là avant toi donc si l’un d’entre nous deux doit partir, c’est TOI”.

chacun est différent. » J'étais d'accord on est tous différent et même entre frère et soeur même si des ont a des point communs. Mais je ne dis rien sur cela. J'écoute la suite de ma soeur et j'hausse les sourcils. « Arrête de jouer au con Reed. Comme si j'étais capable de te faire ça ... » Elle est comique ma soeur, enfin parfois je peux aimer ça mais pas ce soir. Et j'étais assez énervé comme ça que mes paroles sortent toutes seule même si ce n'est pas tellement bon à entendre. « Tu sais quoi je ne joue pas au con, je te suis dans tes paroles tu menaces. Alors si c'est pour rien faire la ferme, tu parles pour rien dire.» Je n'aime pas parler à ma soeur de cette sorte, mais ce soir c'était exceptionnelle et je sais que il est possible que je me dise ensuite que je n'aurais pas du dire de telle paroles, mais je ne ferais pas le premier pas pour autant même si je regrette certaines paroles. « Toi tu ne connais vraiment pas Devon. Il n'a jamais été question de ça dans la relation qu'on partage. » J'avais vraiment du mal à la croire, j'avais beau essayer, mais j'avais toujours un petit quelque que chose qui me fait douter. Même si je suis certains que ma meilleure-amie aurait agit pareil que Devon au fond.  « Non Devon je ne le connait pas tellement, pas autant que toi je le vois peu ce n'est pas mon meilleur-ami. Mais admettons que Saint-Devon à fait cela sans rien en retour. » Enfin moi maintenant je dois énormément à Devon et faudra que j'en parle avec lui malgré tout. « D'ailleurs tu pourras dire a ton cher Devon que je veux le voir et que dès qu'il le peut il passe à la maison.» Ça ira plus vite par l’intermédiaire de ma soeur. « Il savait que c'était pour toi et que j'avais du mal à joindre les deux bouts, entre les frais de scolarité et ça ... Donc dans un sens c'était pour m'aider, mais également pour toi. » Au fond c'est extrêmement gentil d'avoir fait ça surtout pour Riley, mais moi j'ai rien demandé à personne. « Ok, mais en premier lieu il l'a fait pour toi pas pour moi surtout qu'il savait que tu faisais la pute. Mais maintenant  je dois beaucoup à Devon aussi, faut lui rendre le fric qu'il t'a avancé ? Et personnellement je n'ai pas les moyens.» Je vis chez ma soeur, j'ai un salaire mais prof ça paye pas des milles et des cents et l'argent que je gagne c'est surtout pour ma fille avant tout pour qu'elle ne manque de rien. Enfin je verrais avec Devon quand je discuterais avec lui. « On est donc au pied du mur. » Là ma soeur avait raison, mais il est impossible à présent que j'oublie que ma soeur s'est prostitué pour moi pour payer mes soins d'hospitalisation. Enfin ça va permettre une chose plus jamais je prendrais de cachets à en devenir accro, j'aurais trop peur de retourner en hospitalisation et que ma soeur recommence. « Le fait de le savoir avant ou maintenant ne changera rien aux faits. Je n'y gagné rien à te l'avouer, comme tu ne gagnes rien à le savoir. Je viens juste de te faire perdre le peu d'estime que tu avais pour moi. Mais je suis toujours la même personne Reed, je suis Riley ta sœur. » Je n'osais pas regarder ma soeur dans les yeux en entendant ses paroles, certes ça ne change rien comme elle le dit, mais bon intérieurement ça change un peu. C'est peut-être parce que c'est récent et que je viens de l'apprendre et qu'avec le temps ça ira mieux, je n'en sais rien mais pour le moment c'était impossible de pardonner tout cela.  « Oui tu restes ma soeur c'est certains, mais je ne peux plus te voir de la même façon que je te voyais encore ce matin. Surtout tu m'as menti depuis des années et tu as fait comme si rien ne c'était passé, tu m'as regardais droit dans les yeux et tu m'as menti et ça ne passe pas. Tu as fait la pute c'est dur à avaler, mais je tant veux moins d'avoir fait la pute que de m'avoir menti. Malgré que je n'oublierais jamais par quoi tu es passé de ma faute.» Comment oublier et comment passer outre de cela ? C'est impossible. Je regarde ma soeur. « Je ne te demande pas de me pardonner, juste de me comprendre et de te mettre à ma place pendant deux minutes. » J'avais beau essayer, mais je n'y arrive pas, je fais un non de la tête. « Je ne peux pas Riley, parce que moi je n'aurais pas fait cela. C'est trop facile de vendre son corps et tu as pas réfléchi deux secondes tu as foncé direct.» Peut-être qu'avec le temps il arrivera à ce mettre à sa place, mais pas ce soir trop de dégoût. « Tu n'avais pas besoin de le demander Reed. Tu ne comprends pas donc pas que je t'aime ? Que je serais toujours prête à tout pour toi ? » Je soupire et je passe ma main sur mon visage. « A parce que tu l'as fait par preuve d'amour ?  Prend des cours en preuve d'amour parce que la t'es nullissime Riley. A je confirme tu es prête à tout surtout à faire n'importe quoi. Tu pensais que j'allais te prendre dans mes bras et te remercier ?» C'est mal me connaître, même si au fond son geste est mignon parce qu'elle l'a fait pour lui. « J'espère que ton futur mec n'auras jamais de soucis d'argent, ni toi sinon tu as la solution tu ira vendre ton corps. Même moi si j'ai un soucis je t'appelle, Riley va faire le trottoir j'ai une fin de mois difficile.» Cela était très bas et blessant, mais le rend tellement nerveux cette situation. Mais il est rancunier et elle risque peut-être de l'entendre encore quand ils se disputeront plus tard. Maintenant je serais comment fermer la bouche de sa soeur en dispute, ce qui leur arrive en temps normal.  « Toute façon ça ne sert à rien de parler avec toi quand tu es dans cet état. » Je la regarde et je ris, c'était nerveux. « Bien sur met tout sur mon dos, je ressemble encore ce qui nous à servit de père aussi. Puis moi pourquoi je parle avec une pure menteuse.» Maintenant j' aurais parfois du mal à la croire sans savoir si elle dit vrai ou non, parce qu'elle lui a menti depuis des années et il a rien vu alors elle peut continuer je ne verrais rien. « Tu sais que ce n'est pas ce que je voulais dire. T'es loin d'être lui. Suffit juste de voir comment tu t'occupes bien d'Amy ... » Voilà qu'elle essaye de se rattraper. Je secoue la tête de droite à gauche. « Trop tard tu l'as dit Riley et c'est preuve que tu le penses. Tu n'arrives plus à mentir, ben merde comment tu vas faire si tu n'as plus ce don?» Je joue avec le feu, mais elle sera qu'il ne fallait pas me mentir surtout pas pendant des années. « Arrête de m’appeler comme ça, arrête  » Je la regarde et je ne dis rien, je ne sais pas si je vais arrêter, et j'en ai pas réellement envie je veux lui faire comprendre ce que je ressens ce soir. « Je ne bossais pas à cette époque Reed, du moins bosser trois heures par jour dans un café c'est pas ce que j'appelle un boulot ... J'étais simplement étudiante et j'avais déjà du mal à payer mon prêt étudiant. Franchement t'en parler ça aurait changé quoi Reed ? Tu m'aurais aidé à trouver une solution ? Tu m'aurais simplement dissuader de faire ce que je voulais faire. Je crois que tu ne te souviens pas dans l'état pitoyable que tu étais il y a cinq ans, tu étais capable de rien ... Mais si j'ai une chose à te dire c'est que si c'était à refaire, je referais le même choix. » Je finis par m’asseoir et écouter ma soeur, c'est sur je ne l'aurais pas laisser faire, même si une fois en dehors de l'hosto elle était libre et elle aurait pu me faire croire qu'elle ne le faisait pas et c'était faut, donc cela aurait revenu au même au mensonges! « J'étais dans un sale état et capable de rien parce que j'étais en manque, je souffrais tellement parce que ce que je voulais était ma dose de cachets. Et oui je t'aurais empêcher de faire cette connerie. Je ne t'aurais pas encourager c'est certains. Tu es conne si cela était à refaire de le faire encore. Mais rassure toi tu ne le fera plus pour mes beaux yeux.» Plus jamais il mettra sa soeur dans la merde, parce que déjà la il ne le se pardonnera jamais d'avoir détruit une partie de la vie de sa soeur. « Environ six mois, c'est pour ça que j'ai rompu avec Alex à l'époque ... Oui j'avais du mal à le regarder dans un miroir par la suite. » Je regarde ma soeur surpris, j'avais mal entendu les mauvais nouvelles ne sont pas terminées ? Cerise sur le gâteau. « Tu as rompu avec Alex parce que tu faisais le trottoir ? En même temps tu le faisais un peu cocu ça doit être dur de regarder l'homme que t'aime alors que tu viens de baiser avec un autre. Donc ta rupture je me sens coupable, parce que si je n'avais pas était accro au cachet, jamais j'aurais était à l'hôpital et jamais tu aurais fait la pute et tu aurais continuer avec Alex.» A présent ça va être moi qui ne vais plus arriver à me regarder dans le miroir ni regarder ma soeur. « J'ai détruis six mois de ta vie et détruis ton couple. Tout cela pour moi.» C'était trop là je n'en peux plus. Je crois que j'aurais préféré jamais savoir en faîte, Riley avait raison au fond. « Mais ce que je t'ai dis sur Devon était vrai, il a payer tes frais d'hospitalisation parce qu'il l'avait découvert. C'est pour ça également que j'ai arrêtée ...  » Au moins Devon à sauver ma soeur aussi, je dois vraiment remercier ce type. « Merci Devon, surtout de t'avoir sorti de la, mais tu lui en aurait parler du début, il aurait refuser que tu fasses cela tout comme moi et lui tu l'aurais peut-être écouté. Mais tu as fait six mois de trop quand même, tu n'aurais jamais du commencer tout simplement.» Si seulement à l'époque on avait été au courant on l'aurait empêcher et jamais elle l'aurait fait ses conneries. « Je ne vais pas te mentir mais oui j'y pense encore, j'essaye juste de mettre ça dans un coin de mon esprit et d'y penser le moins possible. » Je sais qu'elle va y pensait toute sa vie et je me sens tellement coupable de ça. Et je ne pouvais malheureusement rien faire, ce qui est fait et fait et impossible de revenir en arrière.  « J'essaye de passer au dessus. Saut qu'il y a toujours une ou deux personnes qui me rappelle parfois ce que j'étais. » Je comprends que ça ne doit pas être simple pour ma sœur, mais forcément il fallait se douter que parfois certains clients la reconnaisse et parfois en redemande. Je ne disais rien, je reste muet façon que dire je m'en veux assez comme ça, elle le sait et le redire ne sert à rien.  J'avais entendu ce que je voulais. « Je veux juste savoir comment tu l'as su, s'il te plait ... » Riley est au têtu que moi et ne me lâchera pas jusqu'à temps que je balance, je soupire en la regardant. « Tu ne t'ai jamais dit que quand tu coucher, je pouvais connaître ton client ? Apparemment tu as coucher avec un mec qui venait que pendant les vacances ici et je le connais, et pas de chance pour toi une fois j'étais dans un bar et le mec en question y était et il est venu vers moi un peu bourrer d'ailleurs. Il savait que tu étais ma sœur et avec l'alcool ce con un peu trop parler en me demandant si tu faisais encore le trottoir parce qu'il ne te voyait plus et ça lui est déjà arrivé de te chercher dans la ville. Il a aussi dit que tu étais trop bonne.» Voilà c'était dit, un client bourrer qui a parler, en temps normal il l'aurait pas dit parce que coucher avec ma sœur je lui aurait casser sa gueule, mais là impossible j'ai juste posé un million de question et il a répondu sagement autour d'un whisky que je lui ai payé...

COSMIC SHEEP.

_________________
Ma fille Amy, l'amour de ma vie, je donnerais ma vie pour elle ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE

❝ Family don't end with blood ❞
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/04/2015
›› Commérages : 1459
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Claire Godness Holt
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ lissa valentine ✻ liv burrows ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Il est temps de mettre les points sur les i et les barres sur les t. Feat Riley et Reed ✻ ( Mer 1 Mar - 22:00 )



✻ ✻ ✻
Nothin' goes as planned. Everything will break. People say goodbye In their own special way. All that you rely on And all that you can fake, Will leave you in the morning But find you in the day. Oh, you're in my veins And I cannot get you out.

Il est au courant. Reed le sait. Son monde est train de s’effondrer. Tout ce qu'elle a toujours voulu garder pour elle durant ces dernières années est en train de refaire surface et la suite ne va pas être belle à voir. Elle connait assez bien son frère pour savoir qu'il va vite monter dans les tours et qu'il lui faudra un long moment avant d'encaisser cette nouvelle. Pourrait-il faire avec ? Riley l'ignore ... Devon y arrive bien, mais Devon n'est pas Reed. Comme quoi ce secret qu'elle avait enfouie au plus profond d'elle-même n'était pas rester assez longtemps hors surface à son goût. Son frère était au courant de cet emploi auquel elle avait eut recours pour payer ses frais d'hospitalisations et comme prévu, ce n'était point à son goût. En même temps, cela pouvait l'être au goût de qui ? Elle l'ignore et ne veut pas avoir une réponse sur cette question. En attendant, la prise de tête avec son frère est imminente. « Tu sais quoi je ne joue pas au con, je te suis dans tes paroles tu menaces. Alors si c'est pour rien faire la ferme, tu parles pour rien dire. » Elle déteste ce ton qu'il emploie sur elle, à son égard. Elle se sent comme une merde, encore plus bas que terre qu'elle peut l'être déjà. « Tu pourrais me montrer un peu plus de respect quand même, je suis ta sœur. » Pas sa bonne. Mais en même temps, elle parle de respect, Riley est trop souvent la première à être vulgaire dans ses mots et elle ne le cache jamais. Par contre, il pourrait montrer un minimum de respect pour son meilleur ami, elle déteste la façon dont il a de parler de lui. « Non Devon je ne le connait pas tellement, pas autant que toi je le vois peu ce n'est pas mon meilleur-ami. Mais admettons que Saint-Devon à fait cela sans rien en retour. » Reed il va descendre de deux étages sinon c'est la blonde qui va le faire descendre elle-même. « Non mais c'est quoi ton problème avec Devon ? » Il ne tronche pas sa sœur, il devrait être content non ? Enfin ce n'est arrivé qu'une fois et ce n'était pas pour de l'argent, c'était il y a moins d'un mois. Elle doit lui expliquer qu'elle est amoureuse de lui où son frère est vraiment trop con pour ne l'avoir jamais vu ? « D'ailleurs tu pourras dire a ton cher Devon que je veux le voir et que dès qu'il le peut il passe à la maison. » Pour ? Faire une partie de cartes ? Elle en doute. « Je lui dirais. » Qu'est qu'ils vont faire concrètement ? Ils vont jouer à voir qui à la plus grosse ? Pathétique. Reed doit certainement avoir besoin de quelqu'un qui confirme la version de Riley, la blonde n'a rien à cachée et elle sait d'avance ce que son meilleur ami dira. « Ok, mais en premier lieu il l'a fait pour toi pas pour moi surtout qu'il savait que tu faisais la pute. Mais maintenant  je dois beaucoup à Devon aussi, faut lui rendre le fric qu'il t'a avancé ? Et personnellement je n'ai pas les moyens. » Parce qu'elle, elle les a peut-être ? Sorry Reed mais on est pas dans les sims, #motherlode n'existe pas à Cap Harbor malheureusement. « Non, il n'a pas voulu de mon argent et il ne voudra certainement pas du tien non plus. » C'était même ses propres mots. Elle lui avait promis de le rembourser jusqu'au derniers centimes, il avait refuser la proposition en lui demande simplement de ne plus jamais avoir recours à ce genre de pratique. « C'est régler, Reed alors arrête de vouloir revenir là-dessus. » La blonde ça commence à lui sortir par les yeux toute cette histoire, son histoire. Mais pourtant, elle est toujours la même personne : la blonde, la jolie blonde qui lui sert de sœur et qui sera toujours là pour lui. Cependant il semblerait que ce statut n'est plus et ça lui brise le cœur. « Oui tu restes ma sœur c'est certain, mais je ne peux plus te voir de la même façon que je te voyais encore ce matin. Surtout tu m'as menti depuis des années et tu as fait comme si rien ne c'était passé, tu m'as regardais droit dans les yeux et tu m'as menti et ça ne passe pas. Tu as fait la pute c'est dur à avaler, mais je tant veux moins d'avoir fait la pute que de m'avoir menti. Malgré que je n'oublierais jamais par quoi tu es passé de ma faute. » Il emploi trop de fois le terme en quatre lettres et ça lui irise les poils. Il était vraiment obligé ? Il veut la faire réagir encore plus ? Qu'elle s'énerve ? Ou qu'elle éclate en sanglots ? Elle l'ignore mais donc tout les cas, Riley est une Emerson et les larmes c'est pour les faibles, ce qu'elle n'est pas. « Je sais que je ne suis pas parfaite Reed, je n'ai jamais prétendue l'être. Mais tu ne peux pas m'en vouloir pour quelque chose qui date d'il y a plus de cinq ans. Tu veux quoi ? Qu'on coupe tout contact à cause de ça ? Parce que j'ai merdé une fois dans ma vie ? Quand tu n'étais pas bien, j'étais là pour toi et je l'ai toujours été. Maintenant que c'est moi qui ait besoin de toi, tu me laisses tomber ? » Et ça lui fend le coeur parce que c'est exactement ce qui est en train de se produire. Ils avaient toujours été soudés et là, il semblerait que tout est finit. Elle s'y refuse. Il ne peut donc pas essayer de la comprendre ? Un minimum ? C'est trop demandé ? « Je ne peux pas Riley, parce que moi je n'aurais pas fait cela. C'est trop facile de vendre son corps et tu as pas réfléchi deux secondes tu as foncé direct. » Elle a choisit la facilité certes, mais elle n'avait pas trouvée d'autre solution aussi rapide. « C'est tout moi, je ne réfléchis que très peu avant d'agir. » Elle esquisse un lèger sourire en haussant simplement les épaules. Que pouvait-elle rajouter de plus ? Elle avait tort c'est inévitable. Elle se répète mais tout ce qu'elle a fait c'était uniquement par amour. « A parce que tu l'as fait par preuve d'amour ?  Prend des cours en preuve d'amour parce que la t'es nullissime Riley. A je confirme tu es prête à tout surtout à faire n'importe quoi. Tu pensais que j'allais te prendre dans mes bras et te remercier ? » Elle fronce les sourcils sans quitter son regard. « Non bien sûr que non, je ne m'attendais pas à ça. » Elle n'est pas idiote non plus, c'est juste qu'elle aurait aimée avoir une conversation beaucoup plus calme et à tête reposé. « J'espère que ton futur mec n'auras jamais de soucis d'argent, ni toi sinon tu as la solution tu ira vendre ton corps. Même moi si j'ai un soucis je t'appelle, Riley va faire le trottoir j'ai une fin de mois difficile. » Là, il va trop loin, bien trop. Il est blessant. Son cœur saigne. Ses yeux commencent à briller, elle sert les poings pour ne pas faire de conneries et surtout pour garder ses larmes de crocodiles à l'intérieur d'elle-même. « Ta gueule Reed. » Il a touché le point sensible et il doit le ressentir, il doit même en jouir intérieurement d'avoir blesser sa sœur. « Bien sur met tout sur mon dos, je ressemble encore ce qui nous à servit de père aussi. Puis moi pourquoi je parle avec une pure menteuse. » Il y a du progrès dans l'air. Elle a droit à une " pure menteuse " et non à une " pute menteuse " ! « S'il te plait, arrête. » Elle va craquée et elle n'est pas prête à être dans un état comme celui-ci. Elle manque d'air et ne pas tarder à étouffer. Tout ce qu'elle veut à cet instant c'est s'en griller, sauf qu'elle n'a plus un paquet sur elle et qu'elle doit affronter son frère jusqu'à ce qu'elle baisse les bras et qu'elle abandonne de se battre. Elle sait très bien que c'est ce qui va se passer. « Trop tard tu l'as dit Riley et c'est preuve que tu le penses. Tu n'arrives plus à mentir, ben merde comment tu vas faire si tu n'as plus ce don ? » « Ça ne t'arrive jamais de dire des choses qui dépasse ta pensée ? » Désolé mais quand Riley est énervée, elle ne contrôle pas le flux de paroles qui sortent de sa bouche. Et ce soir, en est encore une fois, la preuve. La blonde regrette d'avoir comparée son frère à leur père. C'était très blessant et surtout très idiot de sa part. « Je suis désolé Reed. » Elle se répète peut-être, mais pouvait-elle dire de plus ? Lui expliquer comment, elle en été venue à cette solution des plus chaotique ... « J'étais dans un sale état et capable de rien parce que j'étais en manque, je souffrais tellement parce que ce que je voulais était ma dose de cachets. Et oui je t'aurais empêcher de faire cette connerie. Je ne t'aurais pas encourager c'est certain. Tu es conne si cela était à refaire de le faire encore. Mais rassure toi tu ne le fera plus pour mes beaux yeux. » Ce soir c'est véritablement sa soirée. Ca devait être la Saint Riley, elle en mettrait sa main à couper. « Je reconnais avoir été idiote Reed, je le sais. J'aurais du trouver une autre solution que celle-ci. Mais tu étais tellement faible à l'époque, je n'avais pas le courage de te le dire, j'avais peur que tu replonges encore et je ne pouvais pas te perdre, toi aussi ... T'es la seule famille qui me reste ... » Riley vit déjà assez mal de vivre sans leur mère et de ne la voir qu'une fois par mois, voire tous les deux mois. Elle s'était toujours accrochée à Reed et ça depuis sa naissance. Elle n'était pas prête à vivre dans un monde sans sa présence. « Tu as rompu avec Alex parce que tu faisais le trottoir ? En même temps tu le faisais un peu cocu ça doit être dur de regarder l'homme que t'aime alors que tu viens de baiser avec un autre. Donc ta rupture je me sens coupable, parce que si je n'avais pas était accro au cachet, jamais j'aurais était à l'hôpital et jamais tu aurais fait la pute et tu aurais continuer avec Alex. » Ce n'était pas la seule constante qui avait fait pencher la balance. « Ne t'en veux pas pour ça, c'est idiot. Ça n'allait déjà plus réellement entre Alex et moi, depuis que j'avais perdue le bébé ... » Et même si c'est plus de sept ans derrière elle, ça lui arrache toujours le cœur de parler de cet enfant qui aurait pu être le sien. Mais Riley ne semble pas avoir de chance quand il s'agit de porter la vie en elle, la preuve il y a quelques années quand elle était tombée enceinte de Caden, celui-ci non plus n'a pas survécu. « Te sent pas coupable pour ça, vraiment Reed. » De toute façon maintenant il n'y avait plus rien à faire, Alex était décédé durant une mission humanitaire et leur histoire avait été bien finit avant ça. Puis maintenant y'a Devon dans sa vie. « Merci Devon, surtout de t'avoir sorti de la, mais tu lui en aurait parler du début, il aurait refuser que tu fasses cela tout comme moi et lui tu l'aurais peut-être écouté. Mais tu as fait six mois de trop quand même, tu n'aurais jamais du commencer tout simplement. » Oh elle est totalement consciente que c'était six mois de trop, six mois dont elle se serait amplement passer, six mois sur lequel elle s'était promit de ne jamais revenir. « C'est la raison pour laquelle je l'ai évitée pendant six mois, avant qu'il ne comprenne que quelque chose n'allait pas. » Dès qu'il avait eut vent de cette histoire, il avait rappliquer dans son appartement et l'avait mise au pied du mur. « Mais arrête de te sentir coupable, c'est ma connerie c'est à moi de l'assumer, tu n'as pas à le faire avec moi. » Seulement Riley a besoin de savoir comment son frère a été au courant de ça. Comment ? « Tu ne t'ai jamais dit que quand tu coucher, je pouvais connaître ton client ? Apparemment tu as coucher avec un mec qui venait que pendant les vacances ici et je le connais, et pas de chance pour toi une fois j'étais dans un bar et le mec en question y était et il est venu vers moi un peu bourrer d'ailleurs. Il savait que tu étais ma sœur et avec l'alcool ce con un peu trop parler en me demandant si tu faisais encore le trottoir parce qu'il ne te voyait plus et ça lui est déjà arrivé de te chercher dans la ville. Il a aussi dit que tu étais trop bonne. » Les gens ne savent pas tenir leur langue, c'est impressionnant. « Je me doutais que cela arriverait un jour, seulement j'aurais pensée avoir encore plus de temps devant moi. » Pour prendre son courage à deux mains et le lui avouer d'elle-même. Ne jamais remettre à demain ce qu'on peut faire aujourd'hui, ce proverbe prend tout son sens désormais. « Je ne sais pas quoi de te dire de plus et je sais que passer des heures à m'excuser ne changera rien. Je pense qu'on a besoin de s'éloigner un peu, l'un de l'autre, de mettre de l'ordre dans nos têtes. » Elle, en tout cas est incapable de rester ici dans cet appartement. « Tu peux rester ici avec Amy, ça ne me dérange pas, je trouverai un endroit où dormir pour les prochains jours. » Autrement dit chez Devon et Ryan. « J'vais faire mes affaires, au moins pour ce soir et je repasserai demain chercher le reste ... » Là, tout ce dont elle a besoin c'est d'air, d'être seule et de fondre en larme en silence.

_________________
some things we don't talk about better do without. just hold a smile, we're falling in and out of love. the same damn problem, together all the while, you can say never. when we don't know why time and time again. younger now then we were before. don't let me go ... ✻ riley and the oakley's.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/01/2016
›› Commérages : 197
›› Pseudo : mzelle-mama
›› Célébrité : Ryan Guzman
›› Schizophrénie : Non
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Il est temps de mettre les points sur les i et les barres sur les t. Feat Riley et Reed ✻ ( Sam 25 Mar - 18:40 )






Riley & Reed


“Je voudrais ne pas avoir de grand frère.
– Ah mais moi j’étais là avant toi donc si l’un d’entre nous deux doit partir, c’est TOI”.

Cette dispute était vraiment la pire de toute depuis leur enfance, et sur le coup je me rend sûrement pas compte de ce qui pourra se passer après, j'étais bien trop en colère pour penser à la suite. « Tu pourrais me montrer un peu plus de respect quand même, je suis ta sœur. » Je la regarde et je me mis à éclater de rire de bon coeur, c'était sûrement nerveux, même si Riley va trouver très étrange que j'éclate de rire et je le vois à son regard. « Pardon, tu me fais rire, c'est toi qui parle de respect alors que tu es vulgaire souvent. Puis tu aurais du respect pour moi tu ne m'aurais pas menti depuis des années. Sincèrement t'es ma soeur, pas ma mère!» En temps normal j'ai un grand respect pour ma soeur, mais pas ce soir hors de question vu la situation. « Non mais c'est quoi ton problème avec Devon ? » Je ricane parce que je ne sais pas, il ne m'a rien fait ce pauvre Devon. « J'ai aucun problème avec lui, faut bien que je me défoule sur quelqu'un d'autre que toi aussi. Faut que je libère ma colère. Sérieux on s'en branle il est pas là. Détend toi on a compris que c'était ton protégé, ton chouchou.»  Mais je voulais parler à Devon, et moi je le vois peu alors ma soeur est la mieux placé pour donner rendez-vous. « Je lui dirais. » Je regarde ma soeur et en disant d'une voix douce « Merci.» J'avais une datte envers Devon maintenant super déjà que je ne roule pas sur l'or vu que je squatte chez ma soeur.  « Non, il n'a pas voulu de mon argent et il ne voudra certainement pas du tien non plus. » Je devrais me douter qu'il refuse mon argent surtout des années après. « Moi il n'aura pas le choix, ou alors je vais lui être reconnaissant toute ma vie. » Mais je vais l’aider comment pour payer ce qu'il a fait pour Riley et moi. Pour moi c'est obligé que je le rembourse ou lui rend l'appareil quand il aura besoin. « C'est régler, Reed alors arrête de vouloir revenir là-dessus. » Grrrr c'est bien une phrase qui m'énerve quand je l'entends de la bouche de ma soeur, je la regarde dans les yeux et je pointe ma soeur du doigt en disant. « Pour toi cette affaire est réglé depuis des années, pas moi je viens de l'apprendre, essaye de comprendre ma situation et que je ne peux pas dire je m'en fou c'est passé.» C'était pas comme si elle avait juste voler du maquillage ou autre, pour moi c'est loin d'être passé. « Je sais que je ne suis pas parfaite Reed, je n'ai jamais prétendue l'être. Mais tu ne peux pas m'en vouloir pour quelque chose qui date d'il y a plus de cinq ans. Tu veux quoi ? Qu'on coupe tout contact à cause de ça ? Parce que j'ai merdé une fois dans ma vie ? Quand tu n'étais pas bien, j'étais là pour toi et je l'ai toujours été. Maintenant que c'est moi qui ait besoin de toi, tu me laisses tomber ? » Si j'étais capable de lui en vouloir même si cette histoire date de cinq ans, je ne peux pas faire comme si je ne le savait pas. Je passe ma main dans mes cheveux en soupirant. « Je sais façon personne n'est parfait. Riley pour moi ça ne date pas de cinq ans, mais de même pas 24h. J'ai pas dit ça de vouloir couper les ponts, mais il me faut du temps, laisse moi le temps d'apprendre la nouvelle et le fait que tu m'as menti depuis des années sans aucun scrupules. Tu as besoin de moi actuellement et en quelle raison ? Tu avais besoin de moi au moment ou tu as fait la pute ou après j'aurais pu te consoler etc mais non tu m'as caché la vérité. On verra avec le temps, mais j'ai besoin de prendre du recul avec tout ce que je viens d'apprendre.» Puis vu qu'on est têtu tout les deux, elle doit se douter que je ne vais pas pardonner de suite, même si elle reste ma soeur et que je l'aime plus que tout. Elle aurait vraiment besoin de moi je foncerais pour l'aider. Malgré tout on touche pas à ma soeur. « C'est tout moi, je ne réfléchis que très peu avant d'agir. » Je souris et sort quand même avec humour. « Tu es blonde on peut pas le cacher.» La fameuse phrase que j'ai dit tellement souvent même étant gamin pour l'embêter.  «Non bien sûr que non, je ne m'attendais pas à ça. » Je me demande à quoi elle s'attendait, oui on aurait pu avoir une conversation calme et sérieuse, mais non c'était trop grave pour moi cette nouvelle et ma colère avait prit le dessus, peut-être comme notre cher père. « Désolé de te décevoir.» Que dire de plus. Je venais ensuite d'être vraiment blessant avec ma soeur et jamais je lui aurait dit de telle chose, mais là c'était sorti tout seul et ça fait quand même un bien fou.  « Ta gueule Reed. » Je la regarde, je vois qu'elle est blessée par mes paroles, mais je m'arrête là c'était assez méchant. « S'il te plait, arrête. » Fallait vraiment que je me calme sinon je vais perdre ma soeur réellement et je ne veux pas même si on va prendre nos distances. « Ça ne t'arrive jamais de dire des choses qui dépasse ta pensée ? » Je s'assois sur la chaise et je la regarde, on a tous déjà dit des paroles qui dépasse notre pensée, rien que ce soir j'en ai dit à ma soeur et je vais peut-être le regretter dans les jours qui suivent. « Si ça m'arrive, mais pas concernant ce qui nous sert de père, tu sais très bien à quel point ça fait mal vu l'ordure qu'il était.» Enfin je la pardonnerais, mais ce sont des paroles que je déteste quand elle parle de notre père.  « Je suis désolé Reed. » Au moins elle s'excuse c'est déjà ça et je tente d'être un peu gentil pour une fois parce que ce soir j'avais mis la barre très haut en méchanceté. « C'est bon, je te pardonne pour une fois, mais plus jamais tu me compare à ce connard de père.» Je pardonne juste pour ça pour le moment, pas pour le reste je veux bien être bon mais pas trop non plus. « Je reconnais avoir été idiote Reed, je le sais. J'aurais du trouver une autre solution que celle-ci. Mais tu étais tellement faible à l'époque, je n'avais pas le courage de te le dire, j'avais peur que tu replonges encore et je ne pouvais pas te perdre, toi aussi ... T'es la seule famille qui me reste ... » Je la regarde et reste silencieux quelques secondes quand elle parle que je suis sa seule famille qui lui reste, c'était pas faux, à part moi et Amy on a plus grand monde vu que notre mère est en prison malheureusement. « Au moins tu le reconnais c'est déjà pas mal. Après j'avoue je ne sais pas comment je l'aurais prit à l'époque comme tu le dis je n'étais pas en état, j'étais faible et en manque de cachet. Mais j'aurais surement dit de ne pas faire cela parce que c'était la pire des conneries. Maman le sait  ce que tu as fait ?» Enfin j'espérais pas sinon la pauvre savoir que son fils était en hôpital de desintoxe et sa fille faisait la prostituée elle avait de quoi déprimé dans sa cellule. « Ne t'en veux pas pour ça, c'est idiot. Ça n'allait déjà plus réellement entre Alex et moi, depuis que j'avais perdue le bébé ... » Décidément c'était la soirée des annonces, même si avec Alex ça n'allait plus fort depuis qu'elle avait perdu le bébé. Avoir fait le trottoir n'avait pas aidé à des retrouvailles, mais à la fin de leur couple afin je peux comprendre Alex savoir que sa petite amis fait la prostituée je réagirais très mal aussi. « Te sent pas coupable pour ça, vraiment Reed. » Ouais façon il n'avait plus rien à faire pour eux alors je ne vais pas vraiment me faire de souci pour cela, j'en avais d'autres pour le moment. « C'est la raison pour laquelle je l'ai évitée pendant six mois, avant qu'il ne comprenne que quelque chose n'allait pas. » Merci Devon, il est loin d'être con sérieux l'évitée pendant six mois il devait bien se douter qu'il avait un soucis surtout s'il n'avait rien à se reprocher. « Riley tu prends tes proches pour des cons c'est vexant, c'est ton meilleur-ami tu pensais l'ignorer et qu'il se doute de rien. Merci à lui, il t'a sauvée quand même de cet enfer.» Rien que pour cela je vais lui être reconnaissant, il a stopper l'enfer dans la vie de ma soeur et pour moi cela est énorme. « Mais arrête de te sentir coupable, c'est ma connerie c'est à moi de l'assumer, tu n'as pas à le faire avec moi. » Je regarde ma soeur, elle n'a pas tord sauf que je ne peux pas faire comme si ça ne me touchait pas, après tout on a toujours était proche enfin presque parce que avec ses mensonges j'ai des doutes. Alors je dois l'assumer avec elle, pour moi c'est obligé. « Non Riley je ne l'ai pas faite avec toi cette connerie, mais je suis la cause de ta connerie, tu l'as fait pour moi, pour me payer le meilleur traitement etc alors j'ai ma part des responsabilités quand même. Alors si faut que j'assume mes erreurs et faut le faire ensemble.» Façon qu'elle le veuille ou non je me sentirais responsable, quand j'ai quelque chose en tête je ne l'ai pas ailleurs. « Je me doutais que cela arriverait un jour, seulement j'aurais pensée avoir encore plus de temps devant moi. » Entendre cela de la bouche de ma soeur, me mets hors de moi alors que j'étais presque calmé. Je la regarde avec un regard vraiment mécontent. « Je ne sais pas ce qui me retient de te gifler sérieux, ça remettrais ton cerveau de blonde à l'endroit. Mais Riley tu as EU DES ANNÉES devant toi pour me le dire et tu en as pas encore eu assez ? Moi j'aurais voulu le savoir du départ quand j'allais mieux dès que j'étais sortie d'hôpital. En faite toi tu dis ça mais tu aurais me le cacher toute ma vie tu l'aurais fait.» J'en étais presque certains, elle l'aurait fait pour me protéger. Ce soir j'avais la tête comme une pastèque et j'espère que ce soir Amy sera sage parce que j'aurais pas la patience que j'ai d'habitude. Mais si elle voit ma tristesse elle viendra me faire un énorme câlin je connais ma fille. Je sais aussi qu'elle va demander où est sa tata. « Je ne sais pas quoi de te dire de plus et je sais que passer des heures à m'excuser ne changera rien. Je pense qu'on a besoin de s'éloigner un peu, l'un de l'autre, de mettre de l'ordre dans nos têtes. » C'était certains s'excuser n'arrangera rien, enfin pas ce soir. J'avais besoin de réfléchir, d'avaler la nouvelle et il va me falloir du temps, beaucoup de temps. « Surtout moi qui doit mettre de l'ordre, toi en presque cinq ans ça doit être en ordre. Tu as juste ce soir à remettre de l'ordre.» Cette dispute il va falloir aussi la digéré l'un comme l'autre, pardonner les paroles blessantes. « Tu peux rester ici avec Amy, ça ne me dérange pas, je trouverai un endroit où dormir pour les prochains jours. » Je regarde ma soeur, c'était vraiment gentil parce que sinon je ne sais pas où j'aurais été avec Amy. « Merci, tu vas aller où chez Devon ?» Demandais-je curieusement et je veux savoir où elle sera, même si je me doute que son seul endroit et chez son meilleur-ami. « J'vais faire mes affaires, au moins pour ce soir et je repasserai demain chercher le reste ... » Je ne dis rien et je fais juste un oui de la tête, c'était une sensation étrange, cette dispute était vraiment violente pour que ma soeur part quelques temps et je ne sais pas comment je vais faire pour vivre sans ma soeur à mes côtés et je vais être seul avec Amy et ça me fait un peu peur je n'ai pas trop l'habitude, je sais toujours que en cas de besoin Riley était dans la maison et la ça ne sera pas le cas. J'allais devoir tout assumer seul et je ne sais pas si j'en suis capable...

COSMIC SHEEP.

_________________
Ma fille Amy, l'amour de ma vie, je donnerais ma vie pour elle ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: Il est temps de mettre les points sur les i et les barres sur les t. Feat Riley et Reed ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Il est temps de mettre les points sur les i et les barres sur les t. Feat Riley et Reed

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Sometimes they back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération