Pardon my french. ✻ Linc & Zoé ♥

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 20/05/2016
›› Commérages : 185
›› Pseudo : ginger squid, a.k.a. laura ♥
›› Célébrité : Willa Beauty Holland ♥
›› Schizophrénie : Bree, Bruce & Ellie
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Pardon my french. ✻ Linc & Zoé ♥ ✻ ( Sam 19 Nov - 23:22 )



✻ ✻ ✻
I have been repeating the same mistakes in life for so long now I may as well just call them traditions.

« Zoééééé ! Raccroche ce téléphone et va apporter le foin aux écuries, s'il-te-plaît ! » Je me retourne pour tomber nez à nez avec Charlie. Mon adorable cousine a les sourcils froncés, les joues rouges et elle n'a pas l'air contente. Malgré ça, mon sourire remonte presque jusqu'à mes oreilles alors qu'elle est à deux doigts de m'assassiner. « Ouii j'y vais ! » Deux petites minutes, et je suis opé, d'accord ? « Tu as dis ça il y a une demie-heure, déjà. » Ah. Bon... C'est fou ce que le temps passe vite, on n'y croirait pas comme ça ! « Je confirme. » « MAIS ! » Si Seth se met contre moi, en plus... Mais oui, okay, j'ai compris, je passe trop de temps au téléphone. J'entends son rire de l'autre côté de la conversation et arf. Je meurs, d'accord ? D'accord. Finalement, je daigne raccrocher. Je m'excuse auprès de Charlie parce que je suis quelqu'un de polie qui ne veut que la paix dans le monde. Et après, je file à la réserve chercher le foin pour l'emmener aux écuries.

Seth va venir à Cap Harbor. Et quand je dis qu'il va venir, je n'implique pas une simple visite de courtoisie ou des vacances, non. Il va venir habiter ici. J'ai presque envie de dire qu'il rentre à la maison. Sauf qu'il n'est pas de Cap Harbor et que c'est très narcissique de ma part de penser être sa maison ou une quelconque métaphore du genre mais... C'est l'impression que j'ai. Depuis qu'il m'a annoncé son attention de déménagement, j'ai l'impression d'aller beaucoup mieux. Je suis beaucoup plus joyeuse que d'habitude, pour sûr. Et des pics d'excitation s'emparent de moi dès que j'y pense. Seth est ma maison. Malgré tout ce qu'il s'est passé à Vancouver, il a toujours été ce petit havre de paix qui n'appartient vraiment qu'à moi. Et je ne sais pas ce que son retour va impliquée, mais définitivement... J'ai hâte.

« Pff, pourquoi c'est Axel qui a récolté tous les muscles dans cette famille ?! » Je m'indigne en poussant difficilement ma brouette de foin. Il y a deux explications à ça, à vrai dire. Un, Axel est un homme habité de testostérone, qui aime faire du sport contrairement à moi. Et deux, je ne fais pas entièrement partie de cette famille. Le monde peut être injuste comme ça, oui ! Lorsque j'arrive enfin à rentrer aux écuries, je remarque que je ne suis pas seule. Lincoln est là, et s'occupe de Havane. Lincoln, c'est le frère de Samuel, a.k.a. mon père biologique. Et c'est sans vraiment réfléchir que je le salue d'un joyeux et entrain « Oh salue, Oncle Lincoln ! » avec un immense sourire sur les lèvres tout en continuant mon chemin. Puis je m'arrête brusquement, Lincoln dans mon dos. Merde. On n'a jamais eu cette conversation, en fait. Et Sam non plus, d'ailleurs. Je sais que Lincoln et Sam sont frères seulement parce que j'ai reconnu le nom de Hemsworth, et ai demandé confirmation à Sam. Alors peut-être que je m'amuse à intérieurement identifier Lincoln comme Oncle Linc, mais... Ouais. Merde. La prochaine fois, je réfléchirais à deux fois avant de parler, DIANTRE. Je fais quelques pas en arrière pour me retrouver de nouveau à sa hauteur. Apparemment, le surnom l'a aussi perturbé... Je le comprends, on discute à peine dix minutes tous les deux jours d'habitude. « Heeeerm. » OUI ? Comment je rattrape ça, moi ? Je peux le noyer dans le foin, peut-être ? « J'ai dit ça juste parce que je suis heureuse de vivre, hein, pas du tout parce que Samuel est mon père biologique. Pardon si c'était bizarre. » MAIS QUOI ? Là, j'ai envie de ME noyer dans le foin. Je suis un boulet pour la planète terre. J'en ai conscience, mes proches en ont conscience... Barack Obama en a conscience et bientôt Trump. Il va me renvoyer au Canada direct. Oui, Léa, je vais parler de Trump dans tous mes RPs. Deuxième toussotement de ma part. « Et sinon, comment va Havane ? » Comment ça, ma tentative de changer de sujet est minable ?

_________________
The great perhaps.

≈ François Rabelais. He was a poet. And his last words were "I go to seek a Great Perhaps." That's why I'm going. So I don't have to wait until I die to start seeking a Great Perhaps..

Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 30/10/2016
›› Commérages : 168
›› Pseudo : mr.turtle
›› Célébrité : Andrew Lincoln
›› Schizophrénie : Le sauveur de tortues, kiné pour les gens cassés : Remy Mayfield
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Pardon my french. ✻ Linc & Zoé ♥ ✻ ( Ven 25 Nov - 7:20 )

À défaut de ne pas pouvoir monter Havane tout de suite à cause du fichu accident de voiture dont il en était ressorti blessé à la jambe, Lincoln pouvait toujours s'occuper de lui en le pansant. En effet, l'activité avec le cheval ne consistait pas seulement à le monter pour faire des balades ou des compétitions, le plus important c'était de partager des moments avec lui. C'était ce qu'il était en train de faire et même qu'il parlait à son cheval par moment parce que bon, peut-être qu'il ne pouvait pas parler lui, mais il pouvait peut-être comprendre... Puis même si ce n'était pas le cas, le cheval pouvait toujours écouter, même sans comprendre, ça faisait toujours un bon compagnon.

Lincoln n'avait que lui pour l'instant, à défaut que Kasey ne se réveille toujours pas. Il avait Havane qui se rapprochait de sa famille auparavant constituée. Au départ, c'était difficile pour lui de devoir s'occuper de son cheval tellement il lui rappelait des souvenirs assez douloureux, puis il avait fini par s'y faire après avoir passé la nuit avec lui et une bouteille d'alcool. Lincoln devait avancer, être là quand Kasey se réveillera et devait se faire à l'idée qu'il ne pouvait plus revoir Riley monter Havane. Elle voulait tellement en faire son métier et rien que cette pensée fit sourire Lincoln. Bon étrangement, il n'était pas seul non plus, il y avait aussi cette poule qui ne cessait pas de tourner autour d'Havane, comme si elle aimait sa compagnie aussi. Linc était intrigué un moment donné et se demandait d'où venait cet animal, parce qu'il ne pensait pas que Charlie ait des poules, à moins qu'il ait oublié. Il n'en était plus trop sûr, mais le fait était que la poule était là à côcôter aux côtés d'Havane qui semblait s'amuser avec lui. Lincoln continua à curer les sabots de son cheval alors que la poule continuait toujours à faire son bruit et vint à lui.

- Mais laisse-moi tranquille toi. fit-il en essayant d'éloigner la chiante poule d'un revers de la main

Mais Havane laissa retomber son pied au sol sans laisser le temps à Linc de le rattraper. Décidément ... ! Si son cheval s'y mettait aussi ... Bon bon, c'était pas comme si c'était compliqué de relever le sabot d'un cheval en même temps. Il soupira et continua à le faire jusqu'à que décidément, Linc s'était mis à imiter la poule un moment donné tellement elle l'agaçait et puis bon, c'était pas comme s'il y avait quelqu'un ici hein ? Bon, en fait la raison était encore plus conne. Il voulait savoir si la langue de poule était vraiment une langue, un peu comme les schtroumpf vous voyez ? Alors oui, Linc essayait de communiquer avec la poule pour qu'elle dégage.

Heureusement qu'il s'était arrêté tout de suite dès qu'il entendit le bruit d'une brouette. C'était sûrement Axel qui arrivait, alors sauvons un peu l'honneur et arrêtons les bêtises. Linc se redressa alors qu'il avait tout juste terminé de curer le dernier sabot d'Havane et vit plutôt Zoé à la place d'Axel. Ah oui, elle était là aujourd'hui.

« Salut Zoé ! sourit-il avant de prendre l'étrille
- Oh salut, Oncle Lincoln ! »


Il lui avait souri et tout cela avant de se figer, froncer les sourcils quand il réalisa une chose. Elle venait de l'appeler comment là ? Il se retourna à demi vers la jeune femme qui venait de passer son chemin avec la brouette avant de la voir s'arrêter subitement comme si elle venait se rendre compte qu'il y avait quelque chose de bizarre.

Comment oncle Lincoln ? Il y avait quelque chose qu'il avait raté ou quoi ? C'était juste un surnom affectif qu'elle donnait à tous les employés ici ? Ou juste parce que c'était une petite blague pour le perturber ? Il n'était pas habitué à ce qu'on l'appelle ainsi, bon il y avait bien Morgan, son neveu mais il ne l'appelait pas comme ça. Du moins, pas depuis longtemps en fait ... ! Linc était vraiment perturbé parce qu'il ne savait même pas pourquoi elle l'avait appelé ainsi, ils n'étaient pas particulièrement proches non plus...! Ils se parlaient rarement, à peine dix minutes et subitement, elle l'appelait oncle Lincoln. Il avait vraiment loupé quelque chose là. Il regarda Havane et ne dit rien. Il s'apprêtait continuer à s'occuper d'Havane quand ... Il l'entendit faire marche arrière. Ah il allait peut-être avoir des explications.

« Heeeerm.
- Mh ? fit-il en se retournant un peu pour voir Zoé à côté de lui, avec la brouette avec un air un peu perturbé et interrogateur à la fois.
J'ai dit ça juste parce que je suis heureuse de vivre, hein, pas du tout parce que Samuel est mon père biologique. Pardon si c'était bizarre.
- Quoi ?! » réagit-il immédiatement en arrêtant d'étriller son cheval.


Attendez. Quoi ? Là ok, c'était encore plus que bizarre même. Linc avait l'impression que son coeur avait manqué un battement parce qu'honnêtement, il y avait eu trop d'informations sur le coup. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle connaisse Sam. Ok, la ville était petite et tout le monde pouvait connaître pas mal de gens, mais il ne pensait pas que Sam puisse avoir un autre gosse. Ce n'était pas possible, de toute manière, il l'aurait dit. Ils se disaient tous les frères normalement ... Normalement Linc se sentait quand même bête quand il se rendit compte qu'il n'avait jamais parlé de ses problèmes financiers à qui ce que ce soit. Alors Sam pouvait très bien lui cacher des choses aussi.

« Et sinon, comment va Havane ?
- Heu .. Ok ok. Calme-toi Linc. Il ferma les yeux juste quelques secondes pour se reprendre et secoua légèrement la tête Tu sais que tu n'es pas douée pour changer de sujet ... ? fit-il avec un léger sourire mi-amusé mi-gêné Mais Havane va bien, merci.

Et puis silence.

Enfin presque, y avait toujours cette fichue poule qui était là et qui faisait du bruit comme pas possible. Il se retourna un peu vers cet animal et finit par l'oublier ensuite quand il regarda à nouveau Zoé. Elle avait quoi déjà ? Vingt-quatre ans si ses souvenirs sont bons. Il ne savait pas trop comment le prendre sur le coup et en fait, il avait plusieurs questions et ne savait pas non plus si c'était une caméra cachée. Si c'était une blague, elle était de très mauvaise goût.

- Comment ça se fait que Sam, mon frère, on parle bien de mon frère ?! Oui évidemment qu'on parle bien de son frère ! Elle ne l'aurait pas appelé oncle Lincoln non plus hein ! Enfin bref... Comment ça se fait que Sam soit ton père biologique ?!


Si elle pensait s'en tirer avec une autre diversion, c'était mort.
Revenir en haut Aller en bas

Pardon my french. ✻ Linc & Zoé ♥

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération