fields of gold - elijah

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/11/2016
›› Commérages : 142
›› Pseudo : loar-nevez (kyo)
›› Célébrité : jenna louise coleman
›› Schizophrénie : natsu (ikuta t.)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

fields of gold - elijah ✻ ( Mar 22 Nov - 11:17 )

Le cinéma. Cela faisait une éternité que Tallulah n'avait pas pénétré dans l'une de ces salles obscures. Et pour dire, la dernière fois elle pouvait entendre correctement. Depuis son accident, elle avait pris beaucoup de recul sur les choses, en particulier, sa vie sociale mais aussi tout ce qui l'avait amusé auparavant. Le fait d'avoir du mal à suivre un simple film la perturbait autant que toutes les autres choses auxquelles elle n'avait (presque) plus le droit. Disons qu'elle le pouvait, mais c'était plus compliqué et si elle s'était voué à faire des efforts, ça n'était pas encore ça. A des moments, elle était très confiante, sure d'elle, optimiste, dans le but d'y arriver, mais ça amenait souvent à une perte soudaine de confiance, de pessimisme, en se persuadant que sa vie était fichue et qu'elle n'arrivera jamais à rien. La perte d'un de ses sens la faisait remettre en question sur son avenir, sur sa vie toute entière. Ça n'était pas la fin du monde, mais à ses yeux, c'était tout comme.

La petite brune attendait patiemment devant le bâtiment. Elle était arrivée bien en avance, comme d'habitude. Ses yeux observaient les différentes personnes passer dans l'espoir d'y apercevoir Elijah, celui qu'elle attendait. De temps en temps, elle jetait un coup d’œil furtif à sa montre en essayant de le faire le moins possible puisque le temps n'avançait pas ainsi. Quelle idée d'avoir pris autant de marge! Alors, pour s'occuper, elle se mit à lire tous les résumés de film affichés sur le côté d'un mur. Ça n'était pas n'importe lequel qu'ils allaient voir. En fait, ça n'était même pas vraiment un film, mais plutôt quelque chose qui ressemblait à un documentaire. Peu importe, ça lui convenait très bien. Pas de quoi acheter trois paquets de pop corn, mais c'était tout aussi bien comme ça.

Elle profita de son temps d'avance pour pouvoir acheter de quoi manger et boire. Pas de pop corn, inutile, mais la brunette se tourna plutôt vers les bonbons. Sa dose de sucre avait un peu trop augmenté ses derniers temps et elle se limita à son choix pour ne pas exagérer. Elle avait tendance à craquer rapidement, la raison pour laquelle il fallait se mettre des barrières. N'importe quoi pouvait combler ses envies qui étaient de plus en plus grandes depuis ces dernières années. Elle avait conscience que quelque chose n'allait pas et que son comportement n'était pas anodin. Aussi, elle avait envisager d'aller voir quelqu'un, sans avoir trouvé la motivation pour. Il allait pourtant falloir, un jour ou l'autre. Mais est ce qu'on la traitera de folle? Est ce que le médecin qui la recevra lui fera un traitement spécial? Tallulah n'était pas dingue. D'ailleurs, elle avait aucune raison de s'inquiéter, mais son anxiété était telle qu'elle s'imaginait tout et n'importe quoi.

Elle reprit finalement sa place à l'endroit où elle avait commencé à attendre Elijah. Et quand elle l'aperçut, son sourire se traça aussitôt sur ses lèvres. Elle s'approcha de lui afin de l'accueillir, sa timidité reprenant le dessus, elle resta assez tranquille.

“Salut! Tu vas bien?”

Elle se força à ne pas être trop sur la réserve, quitte à dire tout et n'importe quoi. A ses yeux, c'était même un miracle que quelqu'un ait bien voulu aller au cinéma en sa compagnie.

“Je suis arrivée un peu en avance alors... j'ai fais quelques emplettes!” lui dit-elle en lui montrant le sac plastique contenant tous ses achats.
Et maintenant, il n'y avait plus qu'à!

_________________


She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 16/10/2016
›› Commérages : 110
›› Pseudo : --
›› Célébrité : Shia Labeouf
›› Schizophrénie : --
›› more about me

Re: fields of gold - elijah ✻ ( Mer 23 Nov - 16:33 )


Tallulah & Elijah


Fields of gold ...


Lorsque je n’ai pas le nez plongé dans mes livres, j’apprécie de pouvoir m’évader autrement qu’en lisant des mots sur des pages blanches. Bien que cet art visuel ne laisse place à aucune imagination, contrairement à la lecture, le cinéma n’en reste pas moins quelque chose que j’apprécie pour sa façon de nous immerger dans l’histoire. Et puis, de temps en temps, il leur arrive de passer des films documentaires, sur des thèmes divers et variés, ce qui n’est pas pour calmer mon intérêt. Au contraire, j’apprécie toujours de pouvoir en apprendre plus sur tout un tas de chose et tenter de satisfaire ma curiosité débordante sur le monde qui nous entoure. Ce jour-là, je me rendais au cinéma pour un film documentaire sur l’espace qui avait attiré mon attention quelques jours plus tôt, en lisant sa présentation sur le prospectus du programme de projection. Immédiatement, j’avais pensé à Tallulah, une jeune femme que je connaissais et qui m’avait confié sa passion pour le monde stellaire. Je lui ai donc proposé de m’y accompagner, d’autant que le film était projeté en sous-titré. C’était assez pratique pour les malentendants et suffisamment rare pour ne pas rater cette occasion j’imagine.

Je n’étais pas en avance, contrairement à mes habitudes. La faute à un traffic perturbé en centre-ville qui avait retardé le bus dans lequel j’étais monté pour me rendre au cinéma. Il faut toujours que cela arrive lorsqu’on est pressé ou que l’on veut arriver en avance pour prendre les meilleures places… Une fois descendu, je marchai en accélérant le pas histoire de ne pas faire patienter d’avantage Tallulah qui était peut-être en train de m’attendre. Je remarquai sa silhouette au loin, et en m’approchant, un sourire sincère s’adressait à elle. « Salut, ça va merci et toi ? ». La jeune femme me montra ensuite qu’elle avait patienté en faisant un peu de shopping. « Désolé de ne pas être arrivé plus tôt, mais les travaux en ville ont retardé le bus que j’ai pris… » J’aurais sans doute pu anticiper un peu ça depuis le temps que ces foutus travaux duraient. Bref, les portes étaient ouvertes, il n’y avait plus qu’à entrer.

Après avoir pris nos places à la billetterie, nous nous dirigions vers la salle de projection. Finalement, nous avions un peu de chance puisqu’il n’y avait que très peu de monde dans la salle ce qui ne nous laissait que l’embarrât du choix pour choisir nos places. Face à l’écran, dans la dernière rangée de cette petite salle. La place idéale pour regarder l’écran sans être trop près, et la dernière rangée pour ne pas subir les coups de genoux dans le dos de ceux de derrière. Les places de choix en somme. Une fois installés, je posais mes affaires sur le siège vide à côté de moi avant de reporter mon attention sur Tallulah. « J’espère que tu ne regretteras pas d’être venue ! D’après les critiques, c’est un documentaire super intéressant ». J’avais l’impression de sentir une certaine anxiété chez la jeune femme. Et j’espérais sincèrement qu’elle ne regretterait pas d’avoir accepté mon invitation.

Code by Fremione.


_________________
Elijah Newton

Once you're immersed in a book, the world around stops to exist. You can run, you can fly and do what ever the author allow you to live

Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/11/2016
›› Commérages : 142
›› Pseudo : loar-nevez (kyo)
›› Célébrité : jenna louise coleman
›› Schizophrénie : natsu (ikuta t.)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: fields of gold - elijah ✻ ( Mer 7 Déc - 11:05 )

Finalement, Elijah avait fini par arriver. Elle se sentit plus rassurée maintenant qu'il était là. On lui avait déjà fait des coups bas, et bien qu'elle avait confiance en lui, elle devenait un peu parano à chaque fois qu'elle avait rendez-vous avez quelqu'un, même des gens de sa propre famille. Toujours peur qu'il y ait quelque chose qui empêche l'autre de venir, voir même de prévenir. Mais il n'y avait plus question de cela désormais. Le garçon s'excusa de son retard, en lui informant que les travaux en ville avait retardé son bus. Tallulah lui offrit son plus grand sourire afin de pouvoir le rassurer.

“Ne t'en fais pas, tu es là et c'est le plus important!”

Sans perdre de temps, ils prirent les tickets à la billeterie avant de se diriger vers la salle correspondante. Il n'y avait pas grand monde, ça n'était pas un film à la normale, et c'était ce qui l'enchanta encore plus. D'ailleurs, ils eurent le choix de la place dans la salle puisqu'elle était loin d'être remplie. Ils s'installèrent tous les deux à la dernière rangée, parfait pour y voir parfaitement et clair, sans être embêtés. Elijah lui dit qu'il espérait qu'elle ne regrettait pas d'être venue et qu'il avait entendu de très bonne critique au sujet du film qu'ils allaient voir.

“Je ne risque en aucun de regretter d'être venue! Ça fait longtemps que je n'ai pas mis les pieds dans une salle noire, il était temps! Merci beaucoup pour l'invitation d'ailleurs, ça me fait vraiment plaisir!”

Le film ne tarda pas à commencer. Plongés dans le noir, Tallulah regardait ce qu'il se passait à l'écran avec attention. Comme à son habitude, elle ne pouvait s'empêcher de faire quelques commentaires, surtout pour exprimer son émotion tel que 'whouaah' ou encore 'c'est magnifique!'. Bien sûr, elle n'entendait pas ceux de son voisin s'il en faisait mais elle pourra avoir son opinion à la sortie du film. De temps à autre, elle lui proposait des friandises afin de ne pas être la seule à manger puis le film toucha à sa fin. Les lumières se rallumèrent et Tallulah cligna des yeux, soudainement exposés.

“J'oubliais ce que ça faisait de s'arracher à l'obscurité! J'ai l'impression de me réveiller” songea-t-elle tout haut avant de reprendre tout à fait ses esprits, se lever et se diriger vers la sortie. “C'était vraiment très bien, qu'en as tu pensé?” demanda-t-elle ensuite, toute pétillante.
Elle se remémora en boucle les images qu'elle avait vue, en particulier celles qui l'avaient marquées afin de ne pas les oublier. Le film avait été un reportage très riche et qui avait satisfait pleinement sa curiosité! Cela dit, en attendant, elle se focalisa sur Elijah pour pouvoir l'écouter afin de pouvoir mieux en discuter. Pas de là à en faire un grand débat, juste pour partager les ressentis. Après tout, ça faisait aussi longtemps qu'elle n'avait pas fait une chose pareille avec quiconque.

_________________


She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞


›› It's my life
›› more about me

Re: fields of gold - elijah ✻ ( Aujourd'hui à 10:53 )

Revenir en haut Aller en bas

fields of gold - elijah

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération