(Hopital + Octobre 2016 ) ▪Can you forgive me for trying again? + Alec Winterfell

 :: postcard for far away :: Sometimes they back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/11/2016
›› Commérages : 13
›› Pseudo : Maya
›› Célébrité : Holland Roden
›› Schizophrénie : Nop !
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

(Hopital + Octobre 2016 ) ▪Can you forgive me for trying again? + Alec Winterfell ✻ ( Dim 27 Nov - 14:48 )

Can you forgive me for trying again?

ft. Alec Winterfell


   
« You know I love you till the end of time »
IDans les films, les gens qui se réveillent après deux jours à l'hôpital sont toujours frais comme des gardons. Enfin ils ouvrent les yeux tout doucement, voit l'amour de leur vie à coter d'eux et finissent par recevoir un baiser passionné. Honnêtement, dans la vraie vie, ça ne se passe pas comme ça. Déjà, deux jours à dormir, ça signifie une haleine à réveiller un mort, donc on oublie le baiser passionné. Quand j'ai commencé à revenir à moi, j'étais surtout très paniqué. L'envie d'ouvrir les yeux, se lever et aller manger un bon tacos est là, mais rien que de bouger un orteil était une vraie épreuve. Finalement, lorsque mes yeux daignèrent enfin s'ouvrir, sur un plafond blanc comme neige, ce fut le trou noir. Impossible de savoir où je suis, ni pourquoi, je sais juste que j'ai soif. Après un effort sur-humain, j'arrive à tourner ma tête vers la droite, pour y trouver un homme assis. Il regarde le sol,et n'as visiblement pas remarqué que je remue. C'est un beau jeune homme, sa tête me dit quelque chose, mais je ne sais pas vraiment d'où. Mais si il est là, c'est qu'on se connaît. Je panique encore un peu plus, et si j'avais perdu la mémoire? Si j'étais dans un asile pour les fous? Finalement peut-être qu'à force de regarder des disneys on a jugé que j'étais instable et on m'as enfermé. C'est peut-être parce que je suis sous calmant pour la démence que c'est tellement dur de bouger mon corps. Plus je panique, plus c'est dur de me concentrer, me corps me fais mal, et ma tête... Ma tête, c'est comme après la première cuite que j'ai prise, lourde, avec du bruit, et complétement perdu. Olivia, respire, concentre-toi. Je mets toute ma force dans le bout de mes doigts, et parviens à atteindre la main de l'homme assis à mon chevet. Ce n'est qu'un effleurement, mais c'est suffisant. Éclair, flash back, une photo d'un militaire dans une enveloppe, je connais l'homme sur la photo, le même qui est assis à coter de moi. Mon frère, Alec, est assis à mon chevet. Je ne suis donc pas folle, mais morte, il n'y a pas d'aautres explications Je pensais pourtant qu'on ne souffrait plus une fois mort, surtout que je pense être une assez gentille personne pour finir au paradis assis sur un nuage, et non en enfer avec un corps entièrement douloureux. Un petit gémissement s'échappe du fin fond de ma gorge, histoire de bien signifier que je suis là et que j'aimerais un peu d'attention. Je sens que malgré moi, un sourire s'affiche sur mes lèvres. Un sourire pauvre, et douloureux mais c'est tout ce que je peux faire actuellement. J'ai l'impression d'avoir dormi dix ans, et en même temps cinq minutes, c'est assez étrange. Mon corps, reprend sa force peu à peu, et j'arrive à garder mes yeux bien ouverts rivés sur Alec. " Soit je suis au paradis, soit j'ai fait quelque chose de très grave pour que tu sois assis là, avec cet air songeur sur le visage. "

J'avoue avoir pensé à faire comme si je ne le connaissais pas, juste pour lui faire payer, après tout il le mérite. Mais je suis trop angoissé pour être aussi sadique, si il est là, c'est que quelque chose cloche vraiment. Une vingtaine d'années sans le voir, sans qu'il donne aucun signe de vie. Peut-être j'ai tué quelqu'un d'important, genre le président? Et Alec est là pour m'annoncer que je vais finir sur une chaise électrique, et savoir si j'ai quelque chose à lui léguer. Il ne peut pas être là sans raison, c'est totalement impossible. Mes yeux ne le quittent pas, et je suis sur d'avoir ce sourire un peu niais sur le visage. Peu importe la raison, il est là, et il a l'air inquiet pour moi. Sortons le champagne, dansons nu à moitié nu sur le lit même. J'entends un bip régulier, je n'y avais pas fait attention avant, mais maintenant ce bruit m'obsède. Et je vois aussi tout un tas de machines, il est temps de voir la réalité en face, je suis à l'hôpital, il m'est arrivé quelque chose. " Ce n'est pas que le lit n'est pas confortable, ou que la déco ne me plaît pas, mais.. qu'est-ce que je fais ici? Et toi aussi? Pourquoi j'ai l'impression qu'un semi-remorque m'est passé dessus en marche avant, puis en marche arrière? "
   

   

code by ORICYA.


_________________
Time to live
Remember when you were my boat and I was your sea? Together we'd float so delicately, but that was back when we could talk about anything. So it's true what they say, if you love someone, you should set them free
Revenir en haut Aller en bas
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/05/2016
›› Commérages : 369
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Luke Cutie Mitchell
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Joyce Hamilton (Selena Gomez), Ryan Oakley (Chris Wood) & Mia Smith (Ashley Benson), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: (Hopital + Octobre 2016 ) ▪Can you forgive me for trying again? + Alec Winterfell ✻ ( Dim 27 Nov - 19:16 )



CAN YOU FORGIVE ME AGAIN ?
OLIVIA is in da place

Il se souvient brièvement de tous les événements qui se sont passés dernièrement. Alec ne sait plus trop comment il doit appréhender sa vie. Cette dernière semble prendre un tournant assez drastique et il panique quelque peu Il y a un peu plus d'un mois, il apprends qu'Avalon est en vie et non pas morte et enterrée en Irak comme il l'avait toujours pensé et imaginé. Non. Elle avait survécut et elle avait même accouché quelque mois plus tard d'un garçon, Sam. Son fils. Leur fils ... Le blond ne se remettait toujours pas de sa rencontre avec cette petite tête blonde. Il avait quatre ans, il était mignon et .. C'était son enfant. Celui qu'il n'avait certes pas vue grandir mais, tout de même, c'était sa chair. Dans ses pensées, il conduit sans vraiment faire attention à la route. Il vient de reconduire sa petite amie chez lui. Il ne sait pas trop comment Sarah arrive encore à être aussi gentille et compréhensive avec lui malgré toutes ces erreurs mais elle est toujours là et il l'aime. Il est certain qu'il veut construire quelque chose avec cette policière et en même temps, depuis le retour d'Avalon dans sa vie, il a l'impression que tout ceci semble s'écrouler en petit morceau. Comme si ces constructions et ses fondations avaient été faite sur du sable mouvant. STOP. Alec revient à la réalité et appuie comme un fou sur le frein de sa voiture. « Merde ... » Dieu merci, il avait pensé à sa ceinture. Il sort, en trombe et court vers la voiture la plus proche de lui. Un accident, voilà ce qu'il vient de se passer sous ses yeux. Et, à son plus grand regret, il reconnait tout de suite la personne qui se trouve inconsciente dans la voiture : sa petite sœur. Il le savait et le sentait que c'était elle. Ces cheveux roux, cette odeur. C'était elle ...

Le blond n'arrête pas de revoir la voiture percuter celle d'Olivia. Ce ne veut pas le laisser. Ca le hante presque. Il devrait peut-être appeler Avalon pour lui dire qu'il ne pourra pas parler à son fils par Skype ? Peut-être. Il n'a juste pas le courage. Il a plus d'envie là ... " Soit je suis au paradis, soit j'ai fait quelque chose de très grave pour que tu sois assis là, avec cet air songeur sur le visage. " Alec sursaute au toucher mais aussi en entendant la voix de la rouquine. « Olivia ... » Ce n'est qu'un souffle qui sort de sa bouche. Il n'est même pas sûr que l'intéressée puisse l'entendre. En tout cas, on peut dire que la jeune femme ne perd pas le nord. « Quelque chose de très grave ? » Il tente vraiment de garder son calme mais c'est plus fort que lui. Il se lève et une de ses mains vient tenir celle de sa petite sœur. Il a eu peur. Beaucoup trop peur. " Ce n'est pas que le lit n'est pas confortable, ou que la déco ne me plaît pas, mais.. qu'est-ce que je fais ici? Et toi aussi? Pourquoi j'ai l'impression qu'un semi-remorque m'est passé dessus en marche avant, puis en marche arrière? " Le blond penche la tête sur le côté et se pince les lèvres entre elles. « Tu veux pas que j'aille chercher un médecin avant ? » Non. Elle ne semble pas le vouloir. Très bien. Il souffle et laisse sa main libre caresser la joue quelque peu tuméfiée d'Olivia. « Tu as eu un accident de la route. » Il scrute le visage de la jeune femme. Peut-être qu'elle ne s'en souvient pas ? Le médecin avait dit qu'elle pouvait avoir perdu de la mémoire. Et si elle avait oublié ... Tout ? « Et si je suis là ... C'est parce que j'étais présent quand il a eu lieu. C'est moi qui t'ait amené ici. » Puis, il n'avait plus eu envie de bouger de l'hôpital. Il avait camper sur place et c'était peut-être de lui que venait cette mauvaise odeur ? « Tu as pété ? » Pardon, c'est le défi de la semaine ! Bref. Il faut qu'il reprenne ses esprits. « Olivia ... Je suis désolé. Vraiment désolé de mettre éloigné de toi. Je ... » Sa voix s'étrange. Il ne va pas pleurer mais il a du mal. « Je comprendrais parfaitement si tu voudrais que je m'en aille et que je ne vienne plus jamais te parler. »

_________________
our story was epic, y'know
My heart is gold and my hans are cold If the morning light don't steal our soul, we will walk away from empty gold. Dark as midnight sun, smoke as black as charcoal fills into our fragile lungs. Cause when our demons come, dancing in the shadows to a game that can't be won. Feel like we've been falling down like these autumn leaves. But baby don't let winter come, Don't let our hearts freeze.
Revenir en haut Aller en bas

(Hopital + Octobre 2016 ) ▪Can you forgive me for trying again? + Alec Winterfell

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Sometimes they back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération