"If I'm falling away, don't let me go" [KASEY/LINCOLN]

 :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur


›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/11/2016
›› Commérages : 37
›› Pseudo : Juju
›› Célébrité : Laneya Grace
›› Schizophrénie : Contrairement à certains, je suis clean... Pur l'instant !
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

"If I'm falling away, don't let me go" [KASEY/LINCOLN] ✻ ( Ven 2 Déc - 11:13 )

Kasey
HEMSWORTH

Lincoln
HEMSWORTH

If I'm falling away, don't let me go
A nouveau, la voilà dans le noir. Un noir complet, dans lequel il n'y avait rien. Ni personne. Mais vraiment rien, et ce n'était pas une pièce, c'était juste... Noir. Elle n'entendait rien, parce qu'il n'y avait aucun bruit. C'était calme, et elle ne ressentait rien. Etait-elle morte ? Non... Ca ne pouvait pas être si ennuyeux la Mort. Elle sortait encore d'un de ses rêves bizarres et -il fallait le dire- répétitifs, qu'elle faisait tout le temps. Elle ne comprenait pas vraiment ce qui lui arrivait. Et puis surtout pourquoi elle revoyait sa vie en boucle, tout le temps. D'autant plus que ce n'était jamais deux fois la même façon de la rêver. Une fois, la brune racontait sa vie à une amie. Parfois, c'était comme si elle la revivais. D'autres fois, c'était certains évènements seulement. Ou bien c'était un exposé à l'école.

Soudain, une voix raisonna dans sa tête, comme très lointaine, à tel point qu'elle eut du mal à bien la comprendre...

« Oh, ma chérie... Réveille-toi, je t'en supplie... »

Son père... Elle voulait lui répondre, sincèrement ! Elle essayait, elle criait, elle tentait de bouger... Mais rien n'y faisait. Impossible.  Et tout à coup, elle sentit ce noir duquel elle avait réussi à s'éloigner qui semblait vouloir la reprendre. Elle se sentait repartir, et ça la fit paniquer. Elle essayait encore de se débattre, de hurler...

"Tu vas arrêter de gueuler, oui ? C'est pas comme ça que t'y arriveras !"

Cette fois, elle se tut, surprise. Elle distingua vaguement une forme qu'elle reconnut... Et quel étonnement en découvrant son ancien ami imaginaire ! Elle l'observa un instant, ce renard-loup -oui, elle avait toujours imaginé un loup roux, donc forcément...- avant d'entendre à nouveau son père.

« Kasey... »

Puis le noir recommençait à l'envahir...

"Bon, Kasey, écoute-moi. Tu vas arrêter de t'affoler comme une gamine, et de faire n'importe quoi. Tu n'étais pas aussi conne que ça avant, tu réfléchissais un peu ! Et il est passé où ton côté perfec...
-Bon tu veux pas arrêter de m'insulter et M'AIDER MAINTENANT CONNARD ?!"


Elle avait l'impression de couler. Elle ne voulait pas recommencer à rêver, elle en avait marre, elle voulait se réveiller, prendre son père dans ses bras, sa mère, sa soeur, ses oncles, son cousin, ses grands-parents, Joshua... Elle voulait se réveiller ! Oscar -tel était son nom- la regardait, l'air agacé, et soupira.

"Bon, pas la peine de t'énerver... Tu étais moins hargneuse, petite ! Bon, tu veux sortir de là ?
-Oui, putain !
-T'es sûre ? J'en ai pas l'impression...
-Mais merde, mais qu'est-ce qu'il te faut pour te le prouver ?!
-Que t'arrives à sortir. Concentre-toi au lieu de te disperser, et réfléchis quinze secondes. Tu dors... Tu essaies de te réveiller. Tu es forcément couchée. Commence par te calmer, et tente de ressentir ton corps, tes doigts... Puis de les bouger. Ce sera plus simple que de solliciter tes cordes vocales tout de suite."
Elle grogna et obéit. "Ah et ferme les yeux. Quand tu les rouvriras, je veux que ça soit uniquement parce que tu seras réveillée."

Elle hocha la tête et s'exécuta. Les yeux fermés, la demoiselle finit par arrêter d'avoir peur de ce noir, elle arrêta de porter son attention dessus pour essayer de ressentir son corps... Et à sa plus grande surprise, elle y parvint. Comment elle le savait ? Elle sentit tout à coup des douleurs physiques. Plus ou moins fortes, mais elle les sentait... Et pour le coup, elle en était heureuse. D'autant plus que la sensation d'oppression s'éloignait...

"Et bah voilà ! Tu vois quand t'y mets du tien !"

Elle n'y réagit pas et continua sur sa lancée. Bientôt, elle arrivait même à sentir que... Son père lui tenait la main. Elle crut même qu'il pleurait en silence... Ca ne lui donna que plus de motivation. Elle ne pouvait pas rester dans ce sommeil bizarre et laisser son père. Elle devait revenir.

"Bien ! Là je retrouve ma Kasey !"

Aller, elle se concentra sur sa main... Aller, elle tenta de la serrer... Ses doigts étaient si lourds... Bon, elle se ravisa et décida de commencer par un doigt. Au bout de quelques minutes à tenter d'y mettre toute sa force, comme si son corps refusait de la laisser passer, Kasey finit par réussir à serrer lentement et faiblement un doigt... Puis deux... Et finalement sa main ! Oscar semblait fier, alors qu'elle continuait sans relâche... Tout s'enchainait, elle avait l'impression que le plus dur était fait, et que la machine était lancée ! Elle sentait que sa bouche était sèche, et elle se demandait comment elle allait pouvoir parler d'ailleurs... Aller, elle pouvait le faire... Elle devait le faire. Elle relâcha sa main afin de pouvoir utiliser son énergie sur ses lèvres et sa voix... Et à nouveau, ça lui prit plusieurs longues minutes.

« Papa... » souffla-t-elle de façon presque inaudible. « Papa... » recommença-t-elle. Victoire ! Elle savait qu'elle pouvait le faire, quitte à ne pas le dire d'une voix normale, elle comptait réussir à le murmurer au moins... « Pa...pa... » murmura-t-elle enfin.

Enfin ! Ce dont elle ne se rendait pas compte, c'était que ça ne lui avait pas juste pris quelques minutes entre chaque étape... Mais qu'elle avait réussi à bouger un doigt en début d'après-midi, alors que son murmure n'était arrivé qu'en fin d'après-midi... Mais il fallait l'avouer, à partir de là, tout s'enchainait plus vite, parce qu'elle arrivait à serrer sa main, comme si ses articulations s'étaient déverrouillées, bien que sa prise était toujours faible.

"Bravo ! Tu ne devrais plus risquer de repartir, continue, tu vas pouvoir bientôt bouger, te redresser... Mais je pense qu'avant d'essayer d'ouvrir les yeux, tu devrais attendre un peu, parce que la luminosité va t'agresser.
-Merci..."

« Papa... » murmura-t-elle à nouveau un peu plus fort, d'une voix rauque. « Soif... »

Oui, elle mourrait de soif. Elle avait la bouche très sèche, et elle avait beaucoup de mal à bouger sa langue, elle avait l'impression de ne plus avoir de salive du tout...
Revenir en haut Aller en bas

"If I'm falling away, don't let me go" [KASEY/LINCOLN]

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération