Black hole and revelations [Holia]

 :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/11/2016
›› Commérages : 159
›› Pseudo : Daria
›› Célébrité : Ryan Gosling
›› Schizophrénie : Daria MacChieuse, Marty McShtarbé
›› more about me

Black hole and revelations [Holia] ✻ ( Mer 21 Déc - 7:32 )

Black holes and revelations


Il aurait préféré ne pas bosser du tout aujourd’hui, ne pas ouvrir son mac et laisser les gars se débrouiller. Il peut toujours rêver. Les exports sont bien plus tendus à cette période. Ethan doit toujours être au taquet et veiller au bon déroulement des lourdes opérations, qui pleuvent abondamment à l’approche des fêtes. Ça l’a rendu nerveux de faire ces petites affaires, en se disant qu'il va ensuite passer la soirée avec Holia, qui est justement flic. En fait, ça la fout même un peu mal, mais tant pis. Au moins, il a pu avoir un congé sur son activité officielle pour la voir, c'est mieux que rien du tout. Après une douche rapide, le blondin sort de chez lui fraîchement sapé de Fred Perry, pour changer, que ce soit le jean et la chemise blanche, et se rend au Silverlake bar avec une ponctualité exemplaire. A son image, Holia a d'ailleurs quelques pas d'avance sur lui, il l'aperçoit en sortant de sa voiture et va tranquillement à sa suite. « Tu me tiens la porte ? » lance t-il d’un ton rieur alors qu’elle s’apprête à entrer, comme elle ne l'avait pas remarqué. Ayant attiré son attention, il ajoute affectueusement: « Salut Holy, tu vas bien ? », et lui offre en prime l'accolade de salut typiquement américain. En fait, au final, c'est plutôt lui qui lui tient la porte avec le sourire aux lèvres, en parfait gentleman.

Ça lui fait toujours un petit choc de voir combien Holia a mûri. Ethan la connaît depuis l’enfance. Autrefois, elle était une gamine gentille mais réservée, et avec un paquet d’assurance en moins, ce qui pouvait parfois faire d'elle une cible de choix face à d'autres gosses enquiquineurs... sauf quand Ethan était dans le coin. Elle aussi, ça doit lui faire tout drôle de revoir celui qu'elle a connu comme un gamin aux vieux fringues bouffés par les mites et à l'odeur de savon de Marseille, qui tranche ferme avec le Hugo Boss du moment. Ils ont tout les deux fait un sacré chemin depuis le temps, lui dans l'illégal, elle dans la justice, de quoi le faire se sentir dans un remake un peu foireux d'un film policier à budget moyen. Désormais, la jolie brune est une femme indépendante qui n'a besoin de personne, et flic de surcroît, ça signifie qu’Ethan a déjà eu ses collègues à la douane et aux stup’ derrière son cul, du temps où il exportait lui-même les marchandises. Les courses-poursuites dans les ruelles paumées, avec son acolyte Tito, au bord de la crise de panique et gueulant les mauvaises directions, franchement, ce n'est pas un bon souvenir. Le blondin s’efforce de ne pas penser à ce genre de détails, qui lui collent la désagréable impression de jouer avec le feu en étant avec Holia, ou alors de friser le foutage de gueule. Non, il n’est pas hypocrite, non il ne fraternise pas avec l’ennemie. Holia est une amie, et de longue date. C’est à tout le monde qu’il ment, il faut bien vivre avec. Dans ce genre de retrouvailles, Ethan se doute qu'ils vont forcément discuter à un moment ou un autre de leurs parcours respectifs. Son discours sur la question est cohérent d'un bout à l'autre, cela fait quelques années qu'il a eu le temps de le travailler. N'empêche que ça le fait toujours autant chier de baratiner, alors comme à son habitude, il ne va pas trop s'étendre sur son passé mensonger.

Arrivés au comptoir, au moment de commander les boissons, Ethan est plus rapide pour dégainer le billet et le donne à la barmaid sans préavis envers Holia. Il est inconcevable pour lui de laisser une demoiselle payer sa part, ce qui est parfois très mal vu du côté des féministes farouches, mais ça, il s'en moque un peu. Chacun ses principes

(c) naehra.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/11/2016
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : shay mitchell la magnifique
›› Schizophrénie : sevan, ness, clyde
›› more about me

Re: Black hole and revelations [Holia] ✻ ( Sam 7 Jan - 12:14 )

ethan&holia ⊹ Comme souvent Holia était posté devant son dressing. Une main sur chaque hanche, fixant la multitude de vêtements se trouvant devant elle. Cela fait vingt minutes qu’elle est là, presque immobile, réfléchissant à ce qu’elle va bien pouvoir mettre pour ce soir. Ce n’est qu’un simple rendez-vous dans un bar avec un ami auquel elle va mais pour elle c’est toute une affaire. Finalement après de multiples questionnements elle finit par faire son choix. Un pantalon moulant en simili cuir, noir, des bottines et un haut de la même couleur et pour terminer un perfecto camel. Holy se regarde dans la glace. Oui. Sa lui parait plutôt bien comme tenue. Heureusement pour elle malgré ce moment plutôt long de réflexion elle n’est pas en retard. Comme quoi toutes les filles ne sont pas si longues que ça à se préparer, ou en tout cas certaines savent s’avancer. Un coup de parfum dans le cou, sur chaque poignet, et la voila qui monte dans sa voiture, prenant la direction du Silverlake Bar. Holia n’avait pas vraiment comprit pourquoi Ethan lui avait donné rendez-vous ici et pas au Blue Lagoon. Mais après tout peut être n’avait-il pas envie d’être sur son lieu de travail pour une fois. Après tout elle, elle ne lui aurait pas donné rendez-vous au poste de police. Oui bon c’est vrai que cela aurait été étrange en même temps. Lorsqu’elle arrive enfin sur le lieu du rendez-vous la jeune femme recherche son ami. Surement n’est-il pas encore arrivé. Elle décide alors de rentrer, les températures ont déjà bien chuté sur Cap Harbor et elle sait qu’il fera bien meilleur à l’intérieur. « Tu me tiens la porte ? » Surprise, elle se retourne et tombe nez à nez avec Ethan. Elle est ravie de voir qu’elle n’est pas la seule personne sur terre à être encore ponctuel. Qui plus est un homme. Il faut le dire, c’est un plus pour la prochaine femme qui fera partie de sa vie. Mais d’ailleurs peut être qu’il y en a déjà une. La jeune femme se rend alors compte qu’Ethan et elle ont décidément beaucoup de temps à rattraper ensemble. Ils ont tous les deux biens changés, et finalement elle ignore aujourd’hui qui il est. Elle n’est plus la Holia qu’elle était avant et elle est persuadé qu’il n’est plus le Ethan qu’il était avant et elle compte bien sur cette soirée pour découvrir son nouveau lui. « A vrai dire ce serait plutôt à toi de me la tenir, en bon gentleman » Aussitôt dit, aussitôt fait « Salut Holy, tu vas bien ? » après l’avoir salué il lui tient la porte et elle rentre alors dans le bar déjà bien remplie « Ca va très bien, j’ai hâte de passer cette soirée avec toi. Et toi ? » Holy. Personne ne l’a appelé de la sorte depuis bien longtemps, hormis sa mère peut être, et encore. « Tu sais que plus personne ne m’appelle Holy maintenant » Cela pourrait faire penser à un reproche mais non. Au final ce surnom lui rappelle son adolescence, son enfance, aux côtés d’Ethan. Les deux amis d’enfance se dirigent finalement vers le comptoir, afin de commander leur premier rafraîchissement. Monsieur est plus rapide qu’elle mais peu importe, elle sera plus rapide la fois suivante « Te la pètes pas trop Lucky Luke, le prochain verre c’est moi qui te le paye, que tu le veuilles ou non » Et s’il ne sait pas encore à quel point elle est bornée et bien il le découvrira bien assez tôt. Finalement une fois leur verre en main ils se dirigent vers une table encore libre afin de s’installer. « C’est fou que l’on soit là, en train de boire un verre ensemble après toutes ces années » Lorsqu’il avait quitté la ville il y a plusieurs années elle avait pensé que plus jamais elle ne le reverrait. Mais elle c’était toujours dit qu’un jour il lui enverrait une lettre, un mot, juste pour lui dire qu’il allait bien et qu’il espérait qu’elle aussi. Elle avait tellement attendu cette lettre que cet espoir avait fini par devenir un rêve. Une illusion. Mais aujourd’hui, il est là, face à elle, et finalement c’est bien mieux qu’une lettre. « Bon je veux tout savoir ! Ce que tu as fait durant toutes ces années ? Est-ce qu’il y a une madame Ashford que je pourrais rencontrer ? Ton métier ? Et puis pourquoi est-ce que tu es revenu à CH après tout ce temps ? » Holia avale une gorgée de son cocktail et repose finalement son verre sur la table, laissant ses mains de chaque côté du verre, fixant Ethan en attendant qu’il lui réponde. Elle sait que le moment ou il faudra qu’elle parle d’elle va arriver bien trop rapidement mais pour le moment elle veut simplement parler de lui. Elle veut tout savoir. Curiosité naturelle ou déformation professionnelle ? Surement un peu des deux même si ici elle ne mène pas une enquête, elle veut juste rattraper le temps perdu.

_________________
Elle avait cette étincelle noire, une pulsion autodestructrice que certaines personnes portent en elles. Une sorte de bête intérieure que vous pouvez parfois domestiquer pendant des années jusqu'à croire que vous l'avez terrassée. Mais la bête ne meurt jamais et et l'étincelle n'attend que l'occasion de se rallumer. — .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/11/2016
›› Commérages : 159
›› Pseudo : Daria
›› Célébrité : Ryan Gosling
›› Schizophrénie : Daria MacChieuse, Marty McShtarbé
›› more about me

Re: Black hole and revelations [Holia] ✻ ( Mar 31 Jan - 6:50 )

Black holes and revelations

   

« Ca va très bien, j’ai hâte de passer cette soirée avec toi. Et toi ? »« Je vais bien aussi merci, mais pourquoi avoir hâte ? Je suis là, la soirée a déjà commencé » taquine t-il. « Tu sais que plus personne ne m’appelle Holy maintenant ». Ah ? ça commence bien dis donc. Ethan n’est pas à court d’argument cela dit. « Tant mieux, ça me laisse l’exclusivité… sauf si tu n’apprécies pas ? », ajoute t-il en crispant légèrement les lèvres, un peu désolé d’avance si c’est le cas. Mais c’est mignon Holy, non ? La demoiselle doit être un peu féministe sur les bords, elle refuse d’être à la charge du blond pour le reste de la soirée : « Te la pètes pas trop Lucky Luke, le prochain verre c’est moi qui te le paye, que tu le veuilles ou non », rétorque t-elle lorsqu’il paye son verre. « Tu ne devrais pas te donner cette peine, cette soirée, je te la dois. C’est ma faute si on s’est perdu de vue aussi longtemps après tout », fait-il remarquer, un peu à contrecœur, vu que ce n’est pas quelque chose dont il est fier. Ethan était déjà revenu à Cap Harbor auparavant pour retrouver sa famille, quand il était encore exportateur direct, il aurait pu passer la voir, mais il ne l’avait pas fait. Alors certes, sa famille n'habitait plus aussi proche de chez elle à ce moment, mais il aurait pu faire l'effort de la chercher, ou au moins de savoir si elle était encore en ville. On peut blâmer l’enchaînement des événements, le destin, et compagnie, mais il y avait aussi une part de négligence du blond. Pour sa défense, il n’était pas aisé retrouver une ville natale après quelques années d’absence : renouer avec les gens de son passé prenait du temps ! Preuve en est ici-même : voilà un peu plus de deux ans qu’Ethan est définitivement de retour à Cap Harbor, et pourtant, il ne voit Holia autour d’un verre que maintenant. Leurs quelques échanges auparavant ne remontent pas à longtemps d’ailleurs. Holia n’a pas l’air de lui en tenir rigueur (ou alors s’en cache t-elle bien), sa bonne humeur ne tarit pas une seule seconde. « C’est fou que l’on soit là, en train de boire un verre ensemble après toutes ces années »« Moi ça me parait normal… je crois que j’ai toujours su qu’on se reverrait ». Eh oui, Ethan, quand on est celui qui se barre, on est aussi celui qui sait qu’on va revenir. Holia ne savait probablement pas, puisqu'il n'avait rien dit. Alors certes, elle aurait pu avoir déménagé et s'être installée dans un autre Etat, ce qui aurait faussé son pronostic mais… son intuition ne l’avait pas trompé, apparemment.

« Bon je veux tout savoir ! Ce que tu as fait durant toutes ces années ? Est-ce qu’il y a une madame Ashford que je pourrais rencontrer ? Ton métier ? Et puis pourquoi est-ce que tu es revenu à CH après tout ce temps ? ». Ok, il a presque avaler sa gorgée de travers. « Wow. Doucement l’interview ! », se plaint-il en toussotant. Il se dit que cela fait déjà beaucoup de questions, mais évidemment, C'est le principe de "rattraper le temps perdu", champion. « Pour te répondre, je résidais à New-York, mais j’étais souvent en déplacement. En fait, j’ai eu la chance d’entrer assez jeune dans l’American Airlines, où j’ai été pilote durant 6 ans… tu étais peut-être déjà au courant cela dit ? Ma mère devait le crier sur tous les toits, telle que je la connais… ». Ce mensonge est d’ailleurs tellement bien ancré qu’un dossier à son nom figure effectivement dans les archives de l’illustre compagnie, en bon cadeau d’assurance de la pègre. « J’ai pris une retraite anticipée car j’avais envie de me poser. Je crois que c’est la nostalgie qui m’a ramené ici. J’enchaîne les petits boulots pour pouvoir me la couler douce financièrement. En ce moment, je suis videur au Blue Lagoon », dit-il avec un petit sourire en coin amusé, conscient du grand écart de métier, qu’il ne juge pas ingrat d’ailleurs. Il n’y a pas de métier ingrat pour un garçon qui a grandi presque dans la misère. Aussi, son récit est toujours plus vraisemblable que "Je suis narcotrafiquant", et tant mieux. Ethan, c’est le type par excellence qu’on ne soupçonnerait pas une seconde. Le fait qu’il soit un blanc aux cheveux blond n’y est pas pour rien, c’est triste à dire mais c’est le cas. Aux Etats-Unis, les préjugés vont bon train, tout comme le racisme, malheureusement. Son pote Tito, aux traits hispaniques et à l’accent prononcé, n’a pas cette transparence. « J’ai répondu à tout ? Ah, non, Madame Ashford. J’oubliais… sans doute parce qu’il n’y en a pas encore. Mais j’y travaille. J’ai d’ailleurs passé un pacte avec une grande amie, Zoé. Si aucun de nous n’est casé d’ici 5 ans, on se mariera ensemble », Ethan dit ça sur le ton de la plaisanterie, vu qu’il sait combien cela doit sembler absurde… cela n’empêche qu’il est très sérieux. Le regard rieur, il pointe le doigt vers Holia en guise d’avertissement, ne lui laissant pas l’occasion de rebondir tout de suite: « Ne critique pas l’initiative. Cette idée est brillante, personne ne me convaincra du contraire ». Sur cette anecdote, il sirote quelques gorgées de son cocktail et le repose en adressant un sourire en coin à la brunette : « Ton tour ».

(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/11/2016
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : shay mitchell la magnifique
›› Schizophrénie : sevan, ness, clyde
›› more about me

Re: Black hole and revelations [Holia] ✻ ( Dim 5 Fév - 15:19 )

ethan&holia ⊹ « Je vais bien aussi merci, mais pourquoi avoir hâte ? Je suis là, la soirée a déjà commencé » Elle le regarde et rit alors à sa remarque. En même temps il n'a pas tort, la soirée commence à partir du moment où ils se retrouvent et c'est chose faite. Mais ce qu'elle voulait dire c'est qu'elle avait hâte en arrivant et... Enfin bref il l'embrouille voila ! « Tant mieux, ça me laisse l’exclusivité… sauf si tu n’apprécies pas ? » Monsieur à donc toujours réponse à tout ? « Non, non ça ne me dérange pas » En plus ce qu'elle a dit n'est qu'à moitié vrai. Il y a encore quelques personnes qui l’appellent Holy mais la plupart du temps elle les connait depuis très longtemps. Et elle connait aussi Ethan depuis très longtemps c'est vrai et pourtant aujourd'hui c'est tout de même un inconnu pour elle. Elle sait à quel point on peut changer après tant d'années si bien qu'elle reste sur la réserve, sachant que face à elle, elle ne retrouvera certainement le Ethan qu'il était autrefois. Le Ethan qui venait au secours de la jeune femme dès que quelqu'un l’embêtait. Son preux chevalier, toujours la pour la protéger. Aujourd'hui elle n'a plus besoin de lui pour se défendre, elle n'a plus besoin de personne. En tout cas c'est ce qu'elle crie au monde entier. Bien que Jay serait là il lui dirait le contraire et il aurait peut-être raison mais elle est bien trop fière pour l'avouer. Ethan viens alors à lui payer leur première commande mais Holy se presse pour lui dire que c'est elle qui payera la suivante. Qu'il le veuille ou non. Féministe ? Indépendante ? Un peu des deux. « Tu ne devrais pas te donner cette peine, cette soirée, je te la dois. C’est ma faute si on s’est perdu de vue aussi longtemps après tout » Sa remarque laisse finalement un silence assez gênant entre les deux amis. Il se sent responsable de leur éloignement et pourtant pour elle il n'est pas le seul responsable.  Après tout elle non plus n'a pas pris de nouvelles durant toutes ces années « Je n'ai pas non plus cherché à te joindre alors il me semble qu'on a tous les deux des choses à se faire pardonner ce soir »  Ils ont tous les deux construit leur vie, chacun de leur côté, qui pourrait leur en vouloir ? En tout cas pas elle, elle ne lui en veut pas. Elle est même heureuse de le retrouver après tout ce temps, peu importe le temps de l'absence. « Moi ça me parait normal… je crois que j’ai toujours su qu’on se reverrait » Elle le regarde et sourit. Elle ne sait pas vraiment s'il est sincère ou s'il lui dit ça simplement pour lui faire plaisir mais quoi qu'il en soit ça lui arrache un sourire sincère.

Et puis finalement assez parlé de toute cette absence, Holy décide finalement de rattraper tout ce temps perdu, lui posant alors à la suite les unes des autres toutes les questions qui lui viennent en tête. Cela ressemble un peu à un interrogatoire ou du harcèlement même mais ça c'est la délicatesse de Mademoiselle Millson. Poser des questions c'est un peu son métier alors malheureusement elle n'a aucun mal à en poser tout un tas. Se rendant compte souvent après qu'elle devrait parfois attendre la réponse de la première avant de renchérir avec une autre. Mais son impatience est trop présente pour cela. « Wow. Doucement l’interview ! » Bon au moins il n'avait pas vu ça comme du harcèlement, c'est déjà pas si mal. « Pour te répondre, je résidais à New-York, mais j’étais souvent en déplacement. En fait, j’ai eu la chance d’entrer assez jeune dans l’American Airlines, où j’ai été pilote durant 6 ans… tu étais peut-être déjà au courant cela dit ? Ma mère devait le crier sur tous les toits, telle que je la connais… » Oui elle était au courant qu'il était pilote, elle ne comprenait justement pas pourquoi il était alors déjà de retour en ville. Avez-t-il arrêté ? Avez-t-il eu un accident ? Oui Holia n'est pas la fille la plus optimiste qui soit alors elle imagine souvent les pires hypothèses en premier. Mais Ethan vient bien vite répondre à ses interrogations « J’ai pris une retraite anticipée car j’avais envie de me poser. Je crois que c’est la nostalgie qui m’a ramené ici. J’enchaîne les petits boulots pour pouvoir me la couler douce financièrement. En ce moment, je suis videur au Blue Lagoon » Holia a toujours trouvé ça étrange que Ethan soit accepté dans une si prestigieuse école de pilotage, lui qui n'était qu'un petit garçon issue d'une famille modeste. Pourquoi cette école ce serait intéressé à lui ? Et surtout s'il avait eu cette opportunité alors pourquoi arrêter maintenant ? Va-t-il faire videur jusqu'à la fin de sa vie ?  « C'est fou que tu ai été pris dans cette école, ta mère était vraiment fier de toi, et moi aussi même si j'ignorais que c'était ce que tu voulais faire » Après tout on ne connait jamais réellement les personnes qui nous entourent non ? Holia ne comprend pas pourquoi il travaille au Blue Lagoon, après tout il a acheté une villa à Cap Harbor si bien qu'il doit certainement avoir pas mal d'argent de placé. « Pilote de ligne à videur sa doit te changer. Surtout que les patrons du Blue Lagoon ne sont pas toujours faciles à vivre j'en sais quelque chose. » Oui, Ryan est loin d'être un agneau tout mignon tout docile.  « J’ai répondu à tout ? Ah, non, Madame Ashford. J’oubliais… sans doute parce qu’il n’y en a pas encore. Mais j’y travaille. J’ai d’ailleurs passé un pacte avec une grande amie, Zoé. Si aucun de nous n’est casé d’ici 5 ans, on se mariera ensemble » Holia ouvre de grands yeux à la suite de sa révélation.  Non mais il est vraiment sérieux ? Elle retient son ton, il semble dire ça sur le ton de la rigolade est pourtant elle est presque sur qu'au fond une part de lui est sérieuse. « Ne critique pas l’initiative. Cette idée est brillante, personne ne me convaincra du contraire » Son doigt accusateur ne lui coupe pourtant pas le sifflet. Elle sait bien qu'elle ne le fera pas changer d'avis mais elle tient tout de même à donner son opinion sur cette idée. « Tu  veux te marier avec une amie ? Mais pourquoi ? T'es pas encore vieux et sénile, t'as encore le temps de te trouver une femme » Décidément en ce moment tout le monde lui annonce des choses qu'elle a du mal à concevoir. Roxanne qui veut être mère porteuse et Ethan qui veut se marier avec une femme dont il n'est pas amoureux. Le monde va de plus en plus mal les amis je vous le dit. « Ton tour ». Ca la surprend plus que cela ne le devrait. Ben oui elle lui a posé tout un tas de questions alors elle devait bien s'attendre à en recevoir autant en retour. Parler d'elle n'est pas une chose qu'elle aime vraiment mais soit. Elle lui dira le strict minimum. Juste histoire de satisfaire sa curiosité « Bon et bien déjà ça fait 4 ans que je suis agent de police » Oui c'était un bon, début, aller on y va on continue « Tu vois je me protège toute seule maintenant et je protège les autres » Dit-elle en lui souriant « Et sinon et bien j'ai une villa au bord de la plage, ou je vis seule car je n'ai aucun homme dans ma vie. Enfin hormis ceux qui passent dans mon lit de temps à autre juste le temps de quelques heures » Elle ne sait pas vraiment pourquoi elle venait de lui avouer ça. Ethan se fiche certainement de savoir avec combien de mec elle couche. Pourtant il semble que l'information lui ai glissé de la bouche naturellement.  Elle avait bien sur omis volontairement sa période d'anorexie, sa semi grossesse et l'accident de sa mère. Les deux premiers car elle ne souhaitait pas en parler. Et la dernière information car il a certainement déjà croisé sa mère en fauteuil roulant depuis son retour, qu'elle ne l'a certainement pas reconnu et qu'il aura alors certainement compris tout seul ce qu'il lui est arrivé. Du moins les points important. « Et voila, tu vois, ma vie n'a rien d'extraordinaire. Je suis juste une petite flic dans une petite ville. Rien comparé à ta carrière à toi. Regarde toi, habillé avec du Fred Perry à côté de moi qui porte la même veste depuis 4 ans. »

Holia décide finalement de boire son verre cul sec et se lève en lui tendant la main « Aller Ashford viens on va danser et promis si je repère la femme de ta vie quelque part dans ce bar je te pousserais dans ses bras car il est hors de question que tu épouse cette Zoé. En plus je ne l'ai même pas rencontré » Comme si c'était une obligation. Tu n’es pas sa mère Holia, il te présente qui il veut. Elle pose finalement sa veste puis l'emmène danser. Presque personne ne danse dans ce bar mais comme vous pouvez vous en douter cela ne l'arrête pas pour autant. Elle place ses mains autour du cou de son ami et se met à danser en souriant « Aller Ashford fait pas ton timide » Il semblait presque mal à l'aise de danser avec elle, comme s'il la considérait encore comme l'enfant qu'elle était lorsqu'il a quitté la ville.

_________________
Elle avait cette étincelle noire, une pulsion autodestructrice que certaines personnes portent en elles. Une sorte de bête intérieure que vous pouvez parfois domestiquer pendant des années jusqu'à croire que vous l'avez terrassée. Mais la bête ne meurt jamais et et l'étincelle n'attend que l'occasion de se rallumer. — .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/11/2016
›› Commérages : 159
›› Pseudo : Daria
›› Célébrité : Ryan Gosling
›› Schizophrénie : Daria MacChieuse, Marty McShtarbé
›› more about me

Re: Black hole and revelations [Holia] ✻ ( Lun 24 Avr - 11:47 )

Black holes and revelations

   

« Je n'ai pas non plus cherché à te joindre alors il me semble qu'on a tous les deux des choses à se faire pardonner ce soir » Ethan avait matière à objecter mais ne le fit pas. Il avait découvert que la belle Holia s’était octroyée un tout nouveau trait de caractère depuis qu'ils s'étaient perdus de vue: l’entêtement. Ou peut-être avait-elle toujours été têtue, quand lui ne l’avait jamais su. Toujours est-il qu’elle aurait le dernier mot. « C'est fou que tu ai été pris dans cette école, ta mère était vraiment fier de toi, et moi aussi même si j'ignorais que c'était ce que tu voulais faire » « Tu trouves ça "fou" ? Je vois que tu ne mets pas de gants pour remettre en doute les capacités des autres toi », se moqua t-il gentiment avant d'enfoncer le clou d'un ton rieur,  « Sinon... merci, je suppose ? ». Non, bien sûr, Holia ne se serait pas permise de sous-entendre qu’il était idiot (ou alors pour rire elle est sympa en vrai hein). Il se doutait plutôt qu’elle était surprise que sa famille ait eu les moyens de lui payer une école de pilote et, effectivement, non, elle n’aurait jamais eu les moyens. Ethan s’était toujours prétendu boursier d’ailleurs. Les archives de cette école de New-York, ainsi que celle de l’American Airlines, possédait d’ailleurs son dossier fictif, introduit savamment par un hacker par extrême précaution. Le blondin plaisait à se croire précautionneux, perfectionniste, mais en vérité, il était surtout devenu paranoïaque avec le poids des années. « Pilote de ligne à videur sa doit te changer. Surtout que les patrons du Blue Lagoon ne sont pas toujours faciles à vivre j'en sais quelque chose » « Avec ce genre de métier, tu te doutes bien que c’est pas un patron qui impressionne. Rien n’est dit que je vais y rester longtemps cela dit, j’ai du mal à tenir en place ». Pour l'instant, c'était la présence de Zoé qui l'incitait à rester, mais Il n'avait pas moins la bougeotte ! Depuis tout jeune, Ethan était d’ailleurs très sportif, un fait que sa camarade avait peut-être oublié (ou n’avait jamais su non plus). « Tu  veux te marier avec une amie ? Mais pourquoi ? T'es pas encore vieux et sénile, t'as encore le temps de te trouver une femme » Il haussa les épaules à cette remarque. Si Ethan pouvait parfaitement comprendre les femmes et leur conception du romantisme, il semblait que les femmes en question, elles, ne comprenait pas sa conception de l’amour. « L’amitié, la vraie, c’est une forme d’amour qui peut se défendre, non ? Je pense que t’as plus de chances d’avoir une relation durable avec une personne que tu aimes, qu’avec une personne dont tu es amoureux ». Ok, il savait qu'en exposant sa vision, il risquait de se récolter un What the fuck ? mais bon, il avait tellement peu d’occasions d’être honnête, aussi, qu’il fallait bien commencer quelque part. On ne parle même pas du caractère schizophrénique de la chose. Un homme instable, qui avait pourtant les relations les plus stables du monde (son meilleur ami date de 1989, soit dit en passant).  

« Bon et bien déjà ça fait 4 ans que je suis agent de police » Ethan lui adressa un petit sourire courtois en guise de commentaire. Merci, je le savais, quoi d’autre ? disait le petit silence ambiant. « Tu vois je me protège toute seule maintenant et je protège les autres ». Il eut un petit pincement au cœur qu’elle lui expose ça de cette façon, et une once de regret traversa son regard. Il s’imagina une petite Holia seule face au monde qu’il avait laissé derrière, qu’il avait cessé de protéger, et qui s’était crée une carapace à renfort de débrouillardise, parce qu’il n’était plus là pour jouer ce rôle. Evidemment, cette indépendance était positive, et évidemment qu’il se faisait un film (même s’il était resté, ça n'aurait pas changé grand chose selon lui), mais malgré ce raisonnement, il ne pouvait s’empêcher de trouver qu’il y avait comme un petit quelque chose de triste dans ses mots, au point qu’il voulait s’excuser de quelque chose sans savoir précisément quoi. « Et sinon et bien j'ai une villa au bord de la plage, ou je vis seule car je n'ai aucun homme dans ma vie. Enfin hormis ceux qui passent dans mon lit de temps à autre juste le temps de quelques heures ». Holia avait dû flairer la gêne quelque part car elle venait de lancer l’information avec une naturalité presque insolente qui lui arracha un petit rire. « Et qui ne sont certainement pas assez bien pour toi », conclue t-il avec une sincérité troublante, avant de terminer les dernières gorgées de son verre. « Et voila, tu vois, ma vie n'a rien d'extraordinaire. Je suis juste une petite flic dans une petite ville. Rien comparé à ta carrière à toi. Regarde toi, habillé avec du Fred Perry à côté de moi qui porte la même veste depuis 4 ans ». Il resta bouche bée en réalisant que Holia était devenu comme celui qu’il fut, celui qu’il était encore un peu. Protectrice, indépendante et… simple. Ethan avait gardé son humilité, mais pas sa simplicité, car oui, il portait du Fred Perry, alors qu’avant, il n’attachait aucune valeur au matériel et c’est quelque chose qu’il regrettait un peu au final. Cette superficialité nouvelle. « …Je dois avoir quelques valeurs qui se sont perdues », reconnut-il finalement avec un demi-sourire, et il y avait peut-être un peu d’admiration pour Holia dans sa voix. Alors que celle-ci avait à peu près laisser son verre tranquille jusque là, elle le termina d’un coup.  « Aller Ashford viens on va danser et promis si je repère la femme de ta vie quelque part dans ce bar je te pousserais dans ses bras car il est hors de question que tu épouse cette Zoé. En plus je ne l'ai même pas rencontré » « En effet, c’est donc un peu tôt pour la rejeter, Millson », remarqua t-il avec un amusement dissimulant le trouble devant elle, la petite fille d’autrefois qui lui donnait des leçons de vie pleine de sens, sans même le faire exprès. Il baissa les yeux sur la main qu’elle lui tendait. « Aller Ashford fait pas ton timide ». Son regard amusé se releva et accrocha celui de la brune, hors de question de se faire passer pour out. Il saisit sa main sans plus attendre et ils se dirigèrent d’un commun accord vers le plus grand espace disponible, bien qu’il n'y avait encore que peu de gens pour danser en ce « début » de soirée. En arrivant à leur destination, Ethan fit tournoyer Holia avant de la rapprocher de lui. Gardant la main dans la sienne, il posa l’autre sur sa taille pour la guider avec un petit sourire charmeur. Même si Ethan savait danser (c’était la moindre des choses quand t’avais fait le tour des States), il préférait faire ça avec un coup dans le nez, hors avec son petit verre, il était parfaitement sobre en l’occurrence. « Tu me pousserais vraiment dans les bras d’une potentielle madame Ashford ce soir toi... tu parles de retrouvailles », taquina t-il en haussant un sourcil narquois. « Zoé est cool, va falloir que tu me dises précisément ce que t’as contre le mariage entre amis. Tu as peur que je te drague, ou bien ? » En voulant ne pas paraître out, il avait le culot de la jouer trop in. C'est mal ça, Ethan, même si tu sais au fond de toi que tu ne la toucherais jamais.

(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/11/2016
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : shay mitchell la magnifique
›› Schizophrénie : sevan, ness, clyde
›› more about me

Re: Black hole and revelations [Holia] ✻ ( Jeu 27 Avr - 14:09 )

ethan&holia ⊹ Retrouver Ethan après toutes ces années c’était étrange et agréable à la fois. Ils avaient changé, grandit, murit et pourtant ils étaient là, assis l’un en face de l’autre à discuter, rattraper le temps perdu. Elle n’aurait jamais pensé le revoir un jour et pourtant elle était heureuse que ce soit le cas. Heureuse de pouvoir lui montrer qu’elle a changé, qu’aujourd’hui elle n’a plus besoin de lui, qu’elle se débrouille seule pour traquer les méchants. La brune avait toujours été très étonné que Ethan soit pris dans cette école, pas parce que c’était un idiot mais parce que cette formation coûte extrêmement cher. Elle c’était alors dit que ses parents avaient certainement dû faire des sacrifices énormes pour offrir tout ça à leur fils. Mais après tout peut-être avaient-ils mis de l’argent de côté pendant toutes ces années pour les études de leur fils et c’était admirable. « Tu trouves ça "fou" ? Je vois que tu ne mets pas de gants pour remettre en doute les capacités des autres toi » Mais non mais ce n’est pas ce qu’elle voulait dire. « Sinon... merci, je suppose ? » Elle fronce les sourcils et fini par lui répondre « T’es pas drôle tu sais très bien que ce n’est pas ce que je voulais dire » Il continue à la taquiner comme il aimait le faire autrefois, mais aujourd’hui Holy n’est plus la petite adolescente naïve, elle a de la répartie. Il y a finalement quelque chose que la brune ne comprend pas. Pourquoi tout arrêter d’un coup ? Pourquoi passer de pilote à videur ? Le dernier point qu’elle note finalement c’est son courage de travailler sous les ordres des deux cousins Oakley. Elle ne connait pas vraiment Devon mais Ryan oui et il est loin d’être agréable quand il s’y met -elle l’a envoyé en taule pour la nuit récemment- « Avec ce genre de métier, tu te doutes bien que c’est pas un patron qui impressionne. Rien n’est dit que je vais y rester longtemps cela dit, j’ai du mal à tenir en place » Elle se doute bien qu’un gars comme Ryan ne lui fait pas peur mais connaissant les coups de sang du brun elle a peur que cela ne finisse par dégénérer. Ethan est-il du genre bagarreur ? A vrai dire elle ne se souvient pas vraiment bien qu’elle soit presque sur qu’il ai déjà mis une droite à un homme qui c’était un peu top approché d’elle mais sa fait de lui un super héros pas un bad boy non ? « Tu veux dire que tu vas repartir ? Quitter CH ? » Pas déjà ? Il dit vouloir se poser et finalement il veut à nouveau prendre la fuite ? « Fais-moi plaisir envoie moi une carte postale cette fois » Il pourrait peut-être prendre ça pour un reproche mais ce n’en était pas un. Elle voulait juste s’assurer que s’il venait à disparaitre à nouveau il lui dirait au moins ou il est et ce qu’il fait. Oui elle n’est pas sa mère mais elle a envie de savoir. Mais l’idée de son départ est bien vite effacée de son esprit quand le blond lui apprend qu’il veut se marier avec une amie à lui ! Oui oui une amie. Pas une amie pour qui il a des sentiments non juste une fille avec qui l traîne et qu’il aime bien. Holia n’a pas une très haute opinion du mariage c’est vrai mais quitte à ne pas trouver chaussures à son pied autant ne pas se marier du tout non ? Pourquoi s’entêter. « L’amitié, la vraie, c’est une forme d’amour qui peut se défendre, non ? Je pense que t’as plus de chances d’avoir une relation durable avec une personne que tu aimes, qu’avec une personne dont tu es amoureux » Merde il a pas complètement tort au final, ou tout du moins son explication tient debout. « Ouais peut-être » N’empêche que pour elle la meilleure des solutions était encore de ne pas se marier « Ou bien tu peux aussi ne pas te marier, après tout c’est pas vital, c’est pas le but d’une vie non plus » Pourtant autrefois elle était celle qui rêvait d’amour, qui rêvait du prince charmant. Elle est bien loin cette époque désormais.

Ethan a répondu à toutes ses questions et c’est maintenant à elle de répondre aux siennes. « Et qui ne sont certainement pas assez bien pour toi » Si seulement il savait la vérité. S’il savait à quel point son cœur est meurtri, abîmé d’avoir trop aimé. Mais il ne le saura pas car elle n’est plus la Holia faible d’autrefois et quand bien même elle le serait encore il n’aura pas à le voir « Personne n’est assez bien pour moi ou bien si peut-être toi...» Dit-elle avec un petit air supérieur avant de se mettre à rire. Elle vient alors à comparer leurs deux évolutions, elle a grandi c’est vrai mais lui il c’est carrément métamorphosé. Il est un autre homme. « …Je dois avoir quelques valeurs qui se sont perdues » Holia le regarde et baisse finalement les yeux. Sa remarque était loin d’être une remarque négative. Elle ne jugeait pas ce qu’il était devenu, en vérité elle était fière de qui il était devenu. Pour le faire taire et passer à autre chose elle l’invita alors à danser lui promettant de lui faire rencontrer la femme de sa vie qui n’était certainement pas cette Zoé. Elle allait faire des recherches sur cette fille d’ailleurs. « En effet, c’est donc un peu tôt pour la rejeter, Millson » Oui mais non. Voila c’est son explication. « Je ne la rejette pas je la mets juste entre parenthèse » Dit-elle en souriant avant de l’emmener sur la piste de danse. En vérité c’était étrange de danser avec lui, celui qu’elle considérait autrefois comme son grand frère. Aujourd’hui elle n’avait plus besoin de lui et pourtant il prenait toujours la même place dans son cœur. Elle se mit à rire d’un rire mélodieux lorsqu’il la fit tourner sur elle-même et elle se rapprocha à nouveau de lui, suivant ses pas, suivant la musique et sn rythme. « Tu me pousserais vraiment dans les bras d’une potentielle madame Ashford ce soir toi... tu parles de retrouvailles » QUOI ?? C’est ce que font les amis non ? « C’est en remerciement de tout ce que tu as pu faire pour moi Ash alors arrête de râler » Bon en vérité elle n’avait pas envie de le laisser filer tout de suite. Non elle voulait profiter de lui encore quelques heures juste par peur qu’il ne s’évanouisse à nouveau dans la nature. « Zoé est cool, va falloir que tu me dises précisément ce que t’as contre le mariage entre amis. Tu as peur que je te drague, ou bien ? » Ce n’est pas forcément contre le mariage entre amis qu’elle avait quelque chose mais plutôt contre le mariage tout court. Puis finalement sa remarque la fit sourire. Elle n’avait jamais imaginé Ethan en train de la draguer et elle était point-ci dire certaine qu’il ne le ferait jamais. « Premièrement je suis contre le mariage tout court et deuxièmement… » Elle se colla à lui et leva légèrement les yeux pour le regarder « Et si c’est moi qui avait envie de te draguer » Il avait commencé à la provoquer et elle était bien décidé à jouer. Soudain l’image qu’elle pouvait se faire se troubla et commença à s’effacer légèrement lui permettant ainsi de jouer sans se sentir mal à l’aise. « Tu serais capable de me draguer Ethan ? » Non, bien sur que non. Ou peut-être que si ?

_________________
Elle avait cette étincelle noire, une pulsion autodestructrice que certaines personnes portent en elles. Une sorte de bête intérieure que vous pouvez parfois domestiquer pendant des années jusqu'à croire que vous l'avez terrassée. Mais la bête ne meurt jamais et et l'étincelle n'attend que l'occasion de se rallumer. — .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/11/2016
›› Commérages : 159
›› Pseudo : Daria
›› Célébrité : Ryan Gosling
›› Schizophrénie : Daria MacChieuse, Marty McShtarbé
›› more about me

Re: Black hole and revelations [Holia] ✻ ( Jeu 18 Mai - 12:44 )

Black holes and revelations

   

« Tu veux dire que tu vas repartir ? Quitter CH ? … Fais-moi plaisir envoie moi une carte postale cette fois » Ethan lui adressa un petit sourire. Vraiment pas rancunière, la jolie brune. « Je parlais du job, pas de la ville… je suis bien ici » le discours d’un retraité qui finissait ses jours dans sa campagne natale quoi. La comparaison était tristounette mais assez vraie dans le fond. Ethan avait peut-être trop fait, trop vu, trop couru, et cela beaucoup trop jeune. « Mais rassure-toi. Je ne partirais pas comme un voleur si ça devait arriver, j’étais jeune et con ». En tout cas, et assez étonnamment, Holia n’avait pas l’air de rejeter l’idée qu’il se faisait de l’amour, cette notion d’amitié un peu plus développée et forte. C’est plutôt à l’idée de mariage qu’elle n’adhérait pas. « Ou bien tu peux aussi ne pas te marier, après tout c’est pas vital, c’est pas le but d’une vie non plus » Ethan haussa les épaules, c’était une façon de montrer son désaccord sans l’exprimer : il savait qu’il était inutile de débattre sur ce genre de sujet où chacun avait son opinion déjà faite, surtout avec une personne bornée comme Holia. Entre ses parents, et son meilleur pote dont les parents avaient adopté Ethan sentimentalement, ce dernier éprouvait donc un attachement certain pour la famille, au point qu’il n’avait jamais quitté le narcotrafic, puisqu’il s’agissait d’une sorte de commerce familial, et qu’il voulait rester loyal à ceux pour qui il bossait. Se marier et avoir des enfants pouvait parfaitement être le but d’une vie, c’était le sien, entre autre. Le seul moyen de se détourner des activités illicites et de son attachement à sa famille de cœur, ce serait de s’en forger une autre. Tant que ce n’était pas le cas, il ne pouvait pas arrêter. Du moins, il le pouvait, ses employeurs l’aimaient sincèrement et comprendraient, c’est juste qu’il ne le voulait pas, malgré le poids de sa conscience. « Personne n’est assez bien pour moi ou bien si peut-être toi... » La remarque lui arracha un petit rire amusé. « Là tu te trompes », répondit-il un peu trop spontanément, car Holia était honnête, elle, or lui ne l’était pas. Ayant parlé un peu trop rapidement, Ethan espéra qu’elle ne relèverait pas là quelconque brin de remords ou autre, et se contenterait de l’accepter comme un compliment. Leur petite échappée sur la piste fut un bon moyen de balayer les doutes et le sujet. Même en dansant, Holia ne perdait toutefois pas le nord : « C’est en remerciement de tout ce que tu as pu faire pour moi Ash alors arrête de râler ». Bref, elle comptait vraiment le pousser vers une autre nana si elle trouvait une belle cible... L’idée de lui faire un croche-pied lui traversa l’esprit, mais il se ravisa (bien sûr, il l’aurait rattrapé, l’idée étant que comme il n’avait aucune réplique cinglante à placer, ce geste n’aurait pas été de trop). Sauf qu’il était juste trop sympa, Ethan. « Ouais, c’est ça… » Quant à sa petite plaisanterie, Holia ne manqua pas de la relever et de faire en sorte qu’il se prenne les pieds dedans :

« Et si c’est moi qui avait envie de te draguer » Le genre de phrase qui allumerait n’importe quel type normalement constitué, il ne devait y avoir qu’Ethan pour baisser le regard lorsqu’il sentit son corps se rapprocher du sien. Le terrain était glissant. Il tenta de se détacher mentalement des taquineries de la brunette, extrêmement tendu à l’idée d’éprouver n’importe quelle émotion déplacée à son encontre (ça lui pendait au nez), lui qui était pourtant toujours si à l’aise devant la gente féminine, et réceptif à ce genre attention. Cette situation était foncièrement différente cela dit, car celle qu’il tenait par la taille n’était pas qu’une simple demoiselle. Oui elle était belle, elle avait acquis ce répondant et cette assurance écrasante à faire chavirer bien des cœurs, mais c’était Holy. Sa petite Holy, celle qu'il avait rencontré quand elle était si minuscule qu'elle zozotait son prénom en l'appelant à la rescousse… Elle avait bien grandi et évolué certes, mais il aurait toujours en mémoire ce souvenir adorable d'elle. Ce serait donc contre ses principes, lesquels reléguaient certaines personnes au rang d’intouchables. Des principes qui étaient désuets et probablement démodés à en faire lever les yeux aux ciels des personnes comme Holia, certes, mais auxquels il tenait. S'il n'en avait pas, il ne serait rien de plus qu'un bandit. « Tu serais capable de me draguer Ethan ? » Ses lèvres esquissèrent un léger sourire réservé, presque pincé, et il releva les yeux vers elle en faisant un signe négatif de la tête. Non, il ne serait pas capable. En renversant ses propos, Holia l’avait (presque) piégé, si bien que cette fois, elle n’échappa pas au petit croche-pied pas trop méchant, juste histoire de la déstabiliser. Cela permit de remettre un peu de distance entre eux, malgré leur danse partagée, et d’éviter une remarque embarrassante sur son raisonnement concernant la véritable amitié – auquel on venait de trouver une faille : « T’arrêtes un peu de faire la maligne, sinon ? », fit-il mine de s’impatienter. « On ne t’a pas appris à respecter tes ainés ? » ajouta t-il en gardant difficilement son sérieux, parce que oui, c’était con à balancer, mais cette conversation était déjà partie en cacahuète de toute manière.

(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/11/2016
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : shay mitchell la magnifique
›› Schizophrénie : sevan, ness, clyde
›› more about me

Re: Black hole and revelations [Holia] ✻ ( Dim 28 Mai - 16:52 )

ethan&holia ⊹ « Je parlais du job, pas de la ville… je suis bien ici » OUF ! Quel soulagement, elle avait peur de le voir à nouveau disparaître et le revoir seulement dans 10 ans quand il l’invitera à son mariage. Oui parce qu’il l’inviterait hein ? Il ne l’oublierait pas quand même. « Mais rassure-toi. Je ne partirais pas comme un voleur si ça devait arriver, j’étais jeune et con » Elle lui sourit, elle sait qu’il s’en veux de la façon dont il a disparu la dernière fois. Sans un au revoir, sans un dernier mot pour elle, une dernière intention. Il l’avait laissé seule, seule, innocente et naïve face à la dure épreuve de la vie. Heureusement Jay est resté pendant toutes ces années et encore aujourd’hui. Il est surement l’un des seules qui réussit à supporter le caractère de la belle brune ainsi que toutes ses sautes d’humeur. Il faut dire qu’avec le temps il a appris à la pratiquer. « On a tous été jeune et con Ethan mais je ne t’en veux pas. En plus je pense l’être encore pour ma part. Jeune et con » Ouais elle n’a pas encore trente ans donc elle est jeune un point c’est tout ! Pas de remarques sinon elle risque de s’énerver « Bon toi la jeunesse t’as quitté depuis quelques années en revanche » Une nouvelle petite remarque histoire de le taquiner, l’embêter car elle sait qu’il ne se gênera pas pour renchérir à son tour. Bon et bien apparemment s’il l’invite à son mariage dans 10 ans ce sera avec une certaine Zoé, c’est qui cette Zoé d’abord ? Holia est totalement contre cette idée, vouloir se marier juste pour le principe de se marier elle ne comprend pas. Il faut dire que sa haine du mariage n’aide pas vraiment. Ethan semble comprendre assez rapidement que la brune ne changera pas d’avis car il décide de ne pas renchérir sur le sujet. Quand le sujet grand amour lui fut adressé la jeune femme préféra en rigoler en lui disant que personne n’était assez bien pour elle. La vérité c’est qu’aucun des hommes qu’elle a pu rencontrer n’est Jesse et c’est bien ça le vrai problème. L’humour et le hors sujet sont ces moyens de défense favoris. « Là tu te trompes » La brune fronce les sourcils et regarde son ami. « Et pourquoi donc ? Je te garantis que tu es bien mieux que la plupart des hommes que j’ai pu rencontrer. Tu as toujours été quelqu’un de bien, tu t’en est sorti tout seul, tu as construit ta vie et aujourd’hui encore tu es toujours le même. C’est quelqu’un comme ça que je voudrais » Mais pour rencontrer un homme comme ça encore faudrait-il qu’elle accepte d’avoir un semblant de discussion avec les hommes avec qui elle passe la nuit. Finalement peut-être as-t-elle déjà rencontré l’amour de sa vie seulement elle ne lui a pas laissé le temps le découvrir.

Une fois sur la piste de danse elle décida de jouer un tout autre jeu. Un jeu tout nouveau, un jeu qui pris Ethan au dépourvu. Elle voulait juste rire, voir comment il allait réagir alors elle se rapprocha de lui et lui fit son regard séducteur. Elle lui fit croire qu’elle voulait le draguer et attendit de voir sa réaction. Autrefois elle ne lui aurait jamais parlé de la sorte, ne l’aurait jamais aguiché de la sorte, il était comme son grand frère, son super héros rien qu’à elle. Elle avait une sorte de respect et de pudeur immense envers lui comme si elle avait peur de le décevoir. Si seulement il savait qu’elle s’est faite vomir pendant pas loin d’un an il lui aurait certainement fait la remontrance du siècle. Pire que celle de Jay. Pourtant aujourd’hui elle a grandi et se sent plus libre de ces actes face à lui, elle n’a plus peur des mots, plus peur de rien et cela semble désarçonner Ethan.  Elle manqua de s’écraser au sol quand le pied du blond vint se caler entre les siens. Il a essayé de la faire tomber la non ? Elle le regarde alors, amusé et continue à danser comme si de rien n’était. « T’arrêtes un peu de faire la maligne, sinon ? », Elle rit et lui lance un large sourire en guise de réponse, le genre de sourire de gamine insupportable qui n’en fait qu’à sa tête et qui se fiche bien de ce que vous pouvez lui dire. « On ne t’a pas appris à respecter tes ainés ? » Bon et bien la c’est lui qui a dit qu’il était vieux ou du moins l’a insinué alors elle compte bien continuer sur cette lancée. « Toutes mes excuses grand-père » ll a eu beau changer de sujet une question continue à la tarauder. Elle lui a demandé s’il serait capable de la draguer et il n’a pas répondu. Il aurait pu répondre que non, qu’il la respecte trop, qu’il la considère comme sa sœur ou que sais-je mais il n’a rien dit et il n’en faut pas plus à la brune pour attirer sa curiosité. « Dis donc papy, la maladie d’Alzheimer te guette ? Parce que tu n’as pas répondu à ma question je te ferais dire »

_________________
Elle avait cette étincelle noire, une pulsion autodestructrice que certaines personnes portent en elles. Une sorte de bête intérieure que vous pouvez parfois domestiquer pendant des années jusqu'à croire que vous l'avez terrassée. Mais la bête ne meurt jamais et et l'étincelle n'attend que l'occasion de se rallumer. — .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Black hole and revelations [Holia] ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Black hole and revelations [Holia]

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération