Livna + Tu es plus qu'une simple cousine ... tu es comme une soeur

 :: postcard for far away :: Sometimes they back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/02/2017
›› Commérages : 45
›› Pseudo : LKD
›› Célébrité : vanessa fucking sex hudgens
›› Schizophrénie : Ysaline la maman violée et blessée & Binky la jeune insouciante
›› more about me

Livna + Tu es plus qu'une simple cousine ... tu es comme une soeur ✻ ( Mar 7 Mar - 22:01 )


Liv & Olina
Tu es plus qu'une simple cousine ... tu es comme une soeur
En retard. C’était toujours la course avec Alys qui se lamentait de devoir aller à l’école et avec Danny qui n’y mettait pas du sien. Elle n’avait pas envie de m’aider. C’était dur de tout gérer seule. Je tentais de le faire, je n’avais plus la famille, m’étant comme évaporé de la vie de ma famille suite au décès de Tate. J’avais bien du mal à faire face à cette mort, il me manquait horriblement alors croiser ma sœur était une chose impossible pour moi. Je venais de me garer face à l’école déposant donc Alys, la plus grande et par la suite Leen à l’école maternelle, c’était toujours moins rapide avec elle, Leen avait bien du mal à se détacher de moi. Je me demandais parfois si ce n’était pas le fait qu’elle n’est pas de présence masculine dans sa vie. Un manque peut-être après tout, les autres enfants avaient leur deux parents pour la plupart, forcément pas tout avec une famille avec deux parents, mais c’était plus répandu qu’une famille monoparentale. Moi j’étais vraiment seule, pas juste divorcée ou trompée par l’homme qui était mon mari, non ce dernier était mort et son organe central vibrait à présent dans la cage thoracique de ma sœur. C’était toujours douloureux d’y penser, je devrais être heureuse de la savoir en vie, mais je n’arrive pas à m’y résoudre. Laissant ma fille entre les mains expertes des femmes s’en occupant la journée, je me retournais chez moi, non pas sans faire un petit arrêt au stabuck du coin pour me prendre mon petit chocolat liégeois. Je me sentais triste en ce moment, cette date de mort approchait, elle était horrible et détestable pour moi, je tentais de penser à autre chose, mais c’était difficile. Cela faisait deux ans qu’il était mort maintenant et autant dire que l’année dernière personne n’y avait pensé, personne ne s’était souvenu de sa mort, comme si ce jour était normal. J’étais peut être crédule à penser que ce jour devait rester un souvenir qui devait me ramener dans une vague de souvenir triste tout comme heureux à ses côtés. J’arrivais chez moi, alors que j’entrais la clef dans la serrure, j’entendis des bruits de pas émanant de derrière moi, je me retournais les yeux grands ouvert et un sourire s’imposant sur mes lèvres. « Liv ? » M’approchant d’elle, je venais la serrer dans mes bras. J’étais heureuse de voir ma cousine, un membre de ma famille mit dans la confidence dans ma fuite et sur le lieu où je m’étais réfugiée. « Que fais-tu là ? » Je la regardais ouvrant la porte. « Enfin rentre ! » Je la laissais me précéder.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 30/04/2015
›› Commérages : 1348
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Lyndsy Cutie Fonseca
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ riley emerson ✻ lissa valentine ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Livna + Tu es plus qu'une simple cousine ... tu es comme une soeur ✻ ( Dim 19 Mar - 15:32 )



✻ ✻ ✻
There ain't nothing you can say To scare me away. I got history too And it's never to late To share a secret today I'll reciprocate.

Quand la brune a ouvert les yeux aujourd'hui d'un il n'y avait plus d'Aiden à ses côtés et de deux elle avait entendue du remue-ménage en bas dans la cuisine. A moitié réveiller se frottant les yeux, elle descendit donc les escaliers vers la source du bruit. « Vous en faites du bruit. » Qu'elle balance aux deux hommes présents dans la pièce. Comme à son habitude, elle dépose un baiser sur la joue de son meilleur ami avant d'aller fouiner dans le réfrigérateur. Sauf que la porte de celui-ci se referme d'un coup. « C'est toi qui a finit mon carton de Château Laffite ? » Liv lève les yeux vers Shane, non certaine de comprendre ce qu'il est en train de dire. « Je sais pas pourquoi ? Le vin c'est fait pour être bu pas pour faire décoration dans une cave. » Il allait finir par prendre la poussière, Liv lui a juste rendue hommage. « Puis on va se détendre c'est le matin, laisse moi être encore sur mon petit nuage. » Dit-elle avec un large sourire. « J'suis sûre que c'est Aiden qui m'a dénoncer alors que c'est lui qui a insister pour boire ces bouteilles. » Oui, lui l'autre brun qui n'arrête pas de la fixer. « Il était même pas bon en plus, il a finit dans l'évier. » C'est pas sa faute s'il avait prit l'air. « Dans l'évier ? Dans l'évier ? » On va se calmer papy, ils n'ont pas tuer un enfant. « Pleure pas, je te promet tu n'as rien rater. » Maintenant s'il permet il va la laisser déjeuner en silence parce qu'elle aussi, elle a des activités en cette douce journée comme par exemple aller rendre visite à sa cousine. Depuis le nombre jours qu'elle le dit, il était temps que ça arrive. La brune voulait juste se remettre du décalage horaire. C'est donc à pied que la photographe décide de se rendre chez sa cousine, d'après son meilleur ami ce n'est pas loin de chez eux. En suivant avec attention les instructions d'Aiden, Liv arrive ce qui semble être la destination. « Ollie ? » La brune devant elle est de dos et Liv n'est pas totalement certaine qu'il s'agit de sa cousine, elle ne l'a pas vu depuis et bien depuis le décès de son mari. Dès qu'elle avait apprit la nouvelle, Liv avait sauter dans le premier avion pour être auprès d'elle durant ce moment difficile de sa vie. « Liv ? » Elle ne s'est donc pas trompée et le sourire sur ses lèvres s'intensifie quand elles se prennent mutuellement dans leurs bras. « Que fais-tu là ? » « J'avais envie de te voir ! » Et surtout de lui faire une surprise. Suite à l'invitation de sa cousine, la photographe pénètre dans les lieux en ne cessant de regarder autour d'elle. C'est la première fois qu'elle découvre les lieux, elle est juste curieuse. « Les filles ne sont pas là ? » A l'école certainement vu que nous sommes en pleine semaine. « Bon sang, comment qu'elles ont grandit ! » Dit-elle en observant de plus près les photos présentes sur les murs. « Je me suis installée en ville pour quelques semaines, histoire de prendre un peu de vacances. » Franchement, elle ignore combien de temps elle restera à Cap Harbor mais ça fait déjà plus de cinq jours, c'est déjà un début. « Enfin je ne te dérange pas ? Tu n'allais pas travailler ? » Ou c'est peut-être son jour de repos aujourd'hui.

_________________

    ✻ so honey now, kiss me under the light of a thousand stars. place your head on my beating heart and i’m thinking out loud. that maybe we found love right where we are ... and we found love right where we are ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/02/2017
›› Commérages : 45
›› Pseudo : LKD
›› Célébrité : vanessa fucking sex hudgens
›› Schizophrénie : Ysaline la maman violée et blessée & Binky la jeune insouciante
›› more about me

Re: Livna + Tu es plus qu'une simple cousine ... tu es comme une soeur ✻ ( Lun 20 Mar - 23:17 )


Liv & Olina
Tu es plus qu'une simple cousine ... tu es comme une soeur

La vie d’une maman célibataire n’était en rien simple, du moins je n’y arrivais pas toujours. Tout gérer seule n’était pas simple et parfois il m’arrivait de craquer. Comment ne pas le faire ? Comment ne pas fondre en larme ? Cela était comme demander à un gamin de ne pas manger de sucrerie, sauf à ceux n’aimant pas ça. Tate me manquait, il était toujours là pour moi quand j’avais besoin avec les filles, mais voilà, je ne pouvais pas prendre le téléphone pour parler avec lui, pour lui demander conseil ou autre. Non, j’étais définitivement seule. Il n’était pas mon ex, il était encore mon mari, mais juste mon défunt, il n’était plus sur terre et je ne savais pas trop où il était même, si je rabâchais aux filles qu’il était dans leur cœur ou encore au ciel, enfin toujours présent pour elles. Je venais de déposer les filles à l’école et de m’arrêter pour me prendre mon petit réconfort du jour. J’avais besoin de ça parfois pour me sentir comme dans un cocon, protégé de tout ce qui pouvait être horrible ou faire mal. Bref, j’étais arrivée chez moi, cherchant mes clefs dans mon sac quand cette voix sortie de derrière moi, je n’avais pas sursauté, je l’aurais sans doute fait, si cela c’était passée durant la nuit, ce qui n’était ici pas le cas. Je glissais ma main dans mes cheveux me tournant tout en laissant échapper le prénom de ma cousine Liv d’entre mes lèvres. La questionnant sur sa présence cela devait faire depuis un moment que je ne l’avais pas vu, sans doute depuis la mort de Tate où elle était arrivée rapidement dans ma vie, sachant où j’étais au contraire de bien des membres de ma famille. « Je suis contente que tu ais eu envie de me voir !» Je l’avais encore dans mes bras finissant par relâcher l’accolade plus que chaleureuse qu’on venait de s’offrir mutuellement, j’étais heureuse de la voir, cela m’avait manqué, même si forcément elle était de la famille, elle était différente de ma petite sœur avec qui je ne voulais plus aucun contact. Sans doute que c’était injuste pour elle, mais c’était ainsi. On rentrait dans la maison, je regardais juste ma cousine, alors que je pouvais voir ses yeux pétiller à la découverte de mon nouveau chez moi, tout décorait à neuf depuis assez peu de temps. Tout organisait était compliqué et je voulais le faire de moi-même. Liv était comme une enfant venant de rentrer dans une grotte secrète, les yeux d’une photographe, des pupilles que je voyais souvent de par mon travail. « Non, je viens tout juste de les déposer … mais tu vas rester jusqu’à ce soir, hein ?» J’étais inquiète qu’elle doive partir bien avant, m’abandonnant, car j’étais sûre d’avoir bien des choses à lui dire et surtout à me renseigner sur sa vie actuelle : amoureuse, sociale ou encore professionnelle. « Tu veux mon avis ?» Je secouais un peu la tête avec une moue venant se poser sur mon visage. « Ça pousse trop vite ces petites choses !» Je parlais bien évidemment des filles Alys et Leen grandissait trop vite à mon goût, je voulais les avoir bébé et pouvoir les protéger du monde si effroyable qui nous entourait. « Quelques semaines, c’est-à-dire ?» Une date précise, je voulais en profiter un maximum, avant d’ajouter. « Tu sais j’ai deux chambres de libre ici ?» Dont une qui sera sans doute prévu pour l’aide que je songeais à prendre depuis quelques semaines. J’avais trop à gérer et une aide me serait largement favorable, j’aurais beaucoup moins de stress à rendre cette gigantesque maison propre et plus de temps à m’occuper des filles. « Non, non je devais bosser sur un dossier à la maison … mais j’ai tout le temps pour le faire … puis je dirige l’équipe, au pire je leur dirais quoi faire et je serais débarrassée !» J’avançais dans la cuisine avec Liv, alors que je déposais mon gobelet de chocolat viennois sur le comptoir. « Tu veux quelque chose à boire, à manger ?» Mon regard se posant dans le sien avec un léger sourire se dessinant sur tes lèvres. « Alors que me racontes-tu de beau ?»


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 30/04/2015
›› Commérages : 1348
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Lyndsy Cutie Fonseca
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ riley emerson ✻ lissa valentine ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Livna + Tu es plus qu'une simple cousine ... tu es comme une soeur ✻ ( Mer 29 Mar - 23:40 )



✻ ✻ ✻
There ain't nothing you can say To scare me away. I got history too And it's never to late To share a secret today I'll reciprocate.

Cap Harbor est une jolie ville, Liv n'en démordra pas. Elle sait qu'elle n'en a pas encore assez vu pour se sentir comme chez elle, mais elle sait bien que c'est qu'une question de temps pour qu'elle s’imprègne des lieux afin d'en tomber amoureuse. Après tout, elle est tombée amoureuse trop rapidement du lit de son meilleur ami, donc elle se doute que le résultat sera similaire d'ici quelques jours pour les trésors que lui réservent Cap Harbor. Cette petite ville est totalement différente de la grosse pomme mais le point positif ici ? C'est que plusieurs membres de sa famille s'y trouve dont Olina, sa cousine, de deux ans sa cadette. Liv étant fille unique n'a jamais eut la chance d'avoir une grande sœur à admirer ou une petite sœur à protéger, mais elle a su trouver en Olina ce lien qu'elle recherchait tant. Si Liv n'a pas été très présente lors des trois dernières années, elle compte bien se rattraper maintenant en commençant par une visite surprise chez la plus belle des brunes. Comme elle le pensait, Olina ne s'attendait absolument pas à la voir ici et ce sourire qu'elle lui offre parvient à réchauffer son cœur. « Je suis contente que tu ais eu envie de me voir ! » Le contraire aurait été fort étonnant. « Comme si tu croyais que j'allais être dans la même ville que toi et ne pas vouloir te voir. » Quand même. Liv met fin à leur étreinte, avant de pénétrer dans les lieux. Cette demeure qu'elle n'avait jamais eut la chance de découvrir et dont la décoration semblait tout à fait à son goût. Elle pensera certainement à Olina quand elle décidera de s'installer chez elle, d'ici trois longs mois quand Aiden et Shane en auront marre d'elle. Mais un détail interpelle la photographe, où sont ses petites cousines ? « Non, je viens tout juste de les déposer … mais tu vas rester jusqu’à ce soir, hein ? » Vu le ton qu'elle emploie, Liv est certaine de ne pas avoir le choix. Mais c'est loin d'être un supplice, au contraire, ça lui fera plaisir de rester jusqu'à la nuit tombée. « Tu ne vas pas te débarrasser de moi aussi facilement. » Liv n'est pas une sangsue mais presque. « Je pourrais même t'accompagner chercher Alys et Leen, si tu veux ? » Cela lui donnera une raison de plus pour flâner dans les rues de la ville et de découvrir Cap Harbor au travers des yeux de sa cousine. Puis les filles d'Olina avaient du tellement grandir que Liv elle-même ne savait pas si elle serait capable de les reconnaître. «  Tu veux mon avis ? Ça pousse trop vite ces petites choses ! » Olina doit mettre trop d'engrais certainement. Liv avait toujours admirée sa cousine pour ça, d'avoir déjà la chance d'être maman et d'avoir construit une famille avec un homme dont elle était amoureuse. Un jour, elle aussi aurait cette chance, un jour. « Je sais pas, met leur un livre sur la tête, ça les empêchera peut-être de pousser. » Elle sait très bien que ça ne fonctionnera pas, mais l'idée est marrante donc elle rit de bon cœur. « Quelques semaines, c’est-à-dire ? » Et bien ... « Je n'ai pas de billet de retour, donc c'est assez large je dirais comme durée. Mais je pense que d'ici le mois prochain, il faudra que j'aille faire un tour à NY au moins pour voir ma mère. » Et accessoirement pour se rendre au siège de la société qui l'emploi. « Rassure toi, je n'ai pas prévue de partir demain. » Si c'est ce qu'était en train de demander Olina. « Tu sais j’ai deux chambres de libre ici ? » Liv est touchée par le geste, elle se sent même flattée. « Et bien je loge en ce moment chez mon meilleur ami, enfin chez son frère. Mais si autant de testostérones m'insupportent par moment et si tu es d'accord, ça ne me dérange pas de venir squatter l'une de tes chambres d'amis. » Elle est certaine que Aiden ou Shane arriveront à la rendre folle, donc prendre des vacances ça ne fera pas de mal. « On pourra se faire des soirées pyjamas comme avant. » Quand elles étaient bien plus jeunes. Mais Liv ne dérange pas sa cousine aujourd'hui ? « Non, non je devais bosser sur un dossier à la maison … mais j’ai tout le temps pour le faire … puis je dirige l’équipe, au pire je leur dirais quoi faire et je serais débarrassée ! » Vu de ce point de vu c'est sur. Très bien, donc Liv a sa cousine pour elle toute seule. Ça lui convient parfaitement. «  Tu veux quelque chose à boire, à manger ? » C'est demander si gentiment qu'elle ne peut pas refuser. « Qu'est que tu me proposes ? » La brune est ouverte à tout, chaud ou froid / sucré ou salé. « Alors que me racontes-tu de beau ? » Tellement de choses qu'elle ne sait certainement pas par où commencer. « J'vois venir la petite question et non je n'ai personne dans ma vie en ce moment. » D'accord, elle a eut plusieurs amourette durant ses voyages mais rien de sérieux. « J'ai beaucoup de mal à ré-adapter au climat de la Caroline et également à son fuseau horaire. » Ce qui explique qu'elle a du mal à émerger le matin. « Puis j'ai des millions de photo à te montrer, mais faudrait que je fasse le tri d'abord. » Sinon elles vont en avoir pour deux mois. « Et toi ça va ? »

_________________

    ✻ so honey now, kiss me under the light of a thousand stars. place your head on my beating heart and i’m thinking out loud. that maybe we found love right where we are ... and we found love right where we are ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/02/2017
›› Commérages : 45
›› Pseudo : LKD
›› Célébrité : vanessa fucking sex hudgens
›› Schizophrénie : Ysaline la maman violée et blessée & Binky la jeune insouciante
›› more about me

Re: Livna + Tu es plus qu'une simple cousine ... tu es comme une soeur ✻ ( Mer 3 Mai - 18:40 )


Liv & Olina
Tu es plus qu'une simple cousine ... tu es comme une soeur
C’était une belle surprise que de voir Liv dans les parages, je n’aurais pas pu m’en douter pour le coup, mais autant dire que ma joie devait clairement se lire sur mon visage. Liv était comme ma sœur depuis toujours, même si avouons-le je m’étais clairement éloignée de ma famille suite à cette mort qui avait brisé ma vie. Mon mari était mort laissant son cœur battre dans les entrailles d’une de mes sœurs et c n’était pas facile à vivre. « J’aurais pu ne jamais le découvrir aussi … » Énonçais-je aussi. Après tout, je ne savais clairement pas qu’elle était dans les parages, alors c’est faisable de ne pas savoir qu’elle était à Cap Habor, mais si je l’aurais découvert avant sa venue, sans nul doute que je serais allée la voir en demandant pourquoi elle me l’avait caché. Non méchamment, mais un peu déçue ou triste. Je laissais ma cousine pénétrer chez moi, alors que je déposais mes affaires une à une, tout en la laissant faire son petit bout de vie, avant qu’on n’en vienne à parler de mes petites puces. Les deux étaient à l’école et pour moi je n’avais pas à penser à elles, car c’était sûr qu’elles verraient leur tante Liv. Elle était une tante pour mes filles, après tout pourquoi compliqué en disant cousine et compagnie. Elle restait pour moi une sœur et c’était ainsi. « J’espère bien, car je n’avais aucun plan pour te faire partir ! » je rigolais un peu avant de glisser ma main dans mes cheveux. « Je prévoyais sans doute même de te kidnapper. » Lançais-je amusée par mes bêtises. « Avec plaisir, elles seront heureuse de te voir …quoi que je ne sais pas si Leen se souvient bien de toi, par contre Alys si ! » Il faut dire que Leen était encore petite et que du coup les souvenirs ce n’étaient pas encore son fort. Grandir. C’était tout ce que les enfants étaient capable de faire tout en mettant de la joie dans nos vies, je le vivais et j’adorais cela, même si j’avais des regrets sur l’absence de celui que j’avais toujours aimé, j’avais du mal sans le père des filles. J’avais perdu l’amour de ma vie, j’étais seule avec mes deux filles et parfois craquer était bien plus simple qu’autre chose. « Je testerais cette technique, même si je doute malheureusement que cette dernière ne fonctionne ! » Je mordais un peu ma lèvre, commençant à me questionner sur les relations de ma cousine. « Demain ça serait trop tôt pour que tu t’en aille, il me faut bien plus de dose de Liv ! » Je laissais un petit rire sortir d’entre mes lèvres. Ça faisait du bien de la retrouver, en tout cas, cette petite surprise du matin était complétement envoutante et revigorante à mon goût ! J’en voulais bien tous les trois jours de ce genre de surprise, tant que ce n’était pas ma sœur qui arrivait chez moi, ça m’allait, sauf que ça ‘était impossible, vu qu’elle ne savait pas où e vivais. Je m’étais cachée, et j’avais laissé mon adresse à mon autre sœur et à Liv, mes parents ne comprenaient pas forcément mon choix. « Tu vis avec deux hommes ? » Question, non je ne tentais pas de la juger. « Tu as du courage … je me rappelle ce que c’est de vivre avec deux hommes ! » Vive les années de fac, autant dire que j’en avais bouffé des gars qui ne rangeait pas forcément derrière eux. « Avec plaisir, la porte te sera toujours ouverte ! » Je souris ajoutant finalement. « Puis tu peux dormir avec les filles, elles ne diront jamais non, si ces fameuses chambres sont prise entre temps ! » Je rigolais un peu et secouais la tête... « Tu veux qu’on mette nos déguisements de princesse et de licorne … ? » Je lançais ça sur le ton de l’ironie, mais dans le fon l’idée n’était pas si mauvaise, revoir Liv ou même moi dans un de ces déguisements me ferait un bien fou. Je regardais dans les placards et le frigo pour trouver quoi proposer à ma cousine. « Lait, café, Moca, jus d’orange, cookies, céréale …en gros c’est une maison avec enfant, il y a de tout dans ces placards. » lançais-je à la jeune femme. Les relations amoureuse de ma cousine me happait, mais je ne pouvais pas lui demander comme ça, alors je tournais autour du pot. Secrètement, j’attendais d’elle un long récit sur des relations amoureuse fantastique, car moi je n’avais plus de cœur d’en vivre, vu que mon organe central était complétement brisé … « De suite, je ne demandais pas cela, mais maintenant que tu m’en parles … parles en moi plus en détail ! » La curiosité est bonne, très bonne ! « Tu vas t’y faire, tu es plus fatiguée qu’en temps normal du coup ? » Je souriais puis hochais la tête. « Hâte de voir les chefs d’œuvre de ma cousine ! » Je finissais par haussais les épaules, faisant une petite moue. « Comme tu peux le voir, ça va bien ! » Je n’avais pas grand-chose à raconter comparé à elle, ma vie était triste et monotone. Je finissais par servir Liv de ce qu’elle venait de me demander, puis je m’installais avec elle dehors dans le jardin après lui avoir suggéré d’y aller. Après tout le temps s’y prêtait plutôt bien pour le faire.


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 30/04/2015
›› Commérages : 1348
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Lyndsy Cutie Fonseca
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ riley emerson ✻ lissa valentine ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Livna + Tu es plus qu'une simple cousine ... tu es comme une soeur ✻ ( Ven 19 Mai - 22:33 )



✻ ✻ ✻
There ain't nothing you can say To scare me away. I got history too And it's never to late To share a secret today I'll reciprocate.

Bien que Liv ait une demi-soeur du nom de Mina, elle n'a jamais considérée cette dernière comme un membre à part entière de sa famille. Elles n'ont jamais réellement su s'entendre et c'est pire depuis les trois dernière années : elles ne se parlent littéralement plus. Liv doit reconnaître qu'elle n'y met pas du sien. Mais elle lui en veut encore pour cette histoire avec Sevan. Puis ils sont heureux ensemble donc sa présence serait de trop dans cette histoire. Celle par contre qu'elle a toujours considérée comme une sœur, sans pour autant qu'elle en soit véritablement une, c'est sa cousine : Olina. La brune a toujours adorée les vacances qu'elles ont pu passer ensemble et même si les années avaient pu légèrement les éloigner, elles ont toujours tout fait pour rester le plus souvent en contact. C'est donc sans surprise qu'aujourd'hui la photographe a voulu rendre visite à sa cousine puisqu'elles habitent désormais dans la même ville. « J’aurais pu ne jamais le découvrir aussi … » Quand même ... Ces paroles mine un peu la brune. C'est pas son genre d'ignorer les autres. « Croit moi, maladroite comme je suis on se serait tombé dessus au supermarché du coin. » Après que Liv ait certainement renverser l'allé centrale avec son caddie. Elle n'est pas adroite, ce n'est point sa faute. « Dit pas des choses comme ça, tu blesses mon petit cœur. J'attendais juste le bon moment pour venir te voir et surtout être en forme pour le faire. » Les derniers jours, la brune avait été une vraie loque. Elle n'était toujours pas certainement d'avoir reprit un bon rythme de sommeil, mais elle arrivera à se faire au fuseau horaire de Cap Harbor d'ici peu. « J’espère bien, car je n’avais aucun plan pour te faire partir ! » Là, Liv ne peut s'empêcher de prendre un air outrée mais amusé à la fois. Elle sait très bien que sa cousine n'est pas sérieuse. « Je prévoyais sans doute même de te kidnapper. » Un gentil kidnapping alors, parce que souvent ça fait peur dans les films. « Je suis certaine qu'à la fin tu me paieras pour que je te laisse tranquille. » Faut la supporter la demi portion quand même. Enfin Liv n'est pas des plus chiantes. Il ne faut juste pas compter sur elle pour faire la cuisine et ce genre de chose tout droit sortit de l'enfer. « Avec plaisir, elles seront heureuse de te voir … quoi que je ne sais pas si Leen se souvient bien de toi, par contre Alys si ! » Les deux princesses d'Olina, que Liv se fera un plaisir de câliner dès lors qu'elle aura le plaisir de les voir. « Dans le pire des cas, on apprendra à se connaitre toutes les trois. » Liv ne prendra pas mal si les filles ne se souviennent pas d'elle. Après tout ce n'est jamais évident de se souvenir quand on est jeunes de l'ensemble des membres d'une famille, encore plus quand on ne les voit que rarement. « En tout cas, tu nous a fais deux magnifiques petites filles. Elles sont aussi belles que leur maman. » Il faut avouer également que le mari d'Olina était très séduisant. Le mélange des deux avait fait deux superbes filles. Et comme toujours, ces petites choses grandissent trop vite. « Je testerais cette technique, même si je doute malheureusement que cette dernière ne fonctionne ! » Flûte alors ! Liv qui voulait breveter son idée du livre pour empêcher les petites de grandir ne fonctionner donc pas ? Tant pis. Ça la fait tout de même sourire. « Demain ça serait trop tôt pour que tu t’en aille, il me faut bien plus de dose de Liv ! » Pas de panique, Liv ne part pas. Elle reste ici, du moins à Cap Harbor. « J'ai l'impression d'être une drogue douce ou un médicament. Le Liv en vente près de chez vous. » Dit-elle en prenant un timbre de voix semblable à ceux présent dans les publicités télévisés. Ne pouvant garder son sérieux plus longtemps, elle se mit à rire de bon cœur. « Tu vis avec deux hommes ? » Shane + Aiden = deux. Donc oui, elle en a deux pour le prix d'un et ce n'est pas un cadeau. « Tu as du courage … je me rappelle ce que c’est de vivre avec deux hommes ! » Là, elle est intriguée. « Tu sais ce que c'est ? » Oui, Liv veut savoir. Elle ne doit plus se souvenir de ce détail. « Mais je te rassure, ils sont très propres ! Un peu con, mais très propres. » Heureusement que la femme de ménage passe tous les jours surtout. Sinon cette villa deviendrait rapidement un bordel dans nom. « Avec plaisir, la porte te sera toujours ouverte ! Puis tu peux dormir avec les filles, elles ne diront jamais non, si ces fameuses chambres sont prise entre temps ! » Parfait ! Liv vient de se trouver un nouveau toit si jamais Shane décide de la mettre dehors. Mais connaissant Aiden, il ne fera jamais ce genre de choses. Il aime trop sa Liv, on le sait ! « Si elles veulent bien de moi, je ne dis pas non. Mais j'ai peur de finir par devoir dormir par terre dans cette histoire. » Les petites filles ça bougent beaucoup. Du moins, Liv avait le souvenir qu'elle était pire qu'une machine à laver quand elle était plus jeune. Mais ressasser le passé, ça lui fait penser à toutes les bonnes soirées qu'elle a pu passer en compagnie de sa cousine. « Tu veux qu’on mette nos déguisements de princesse et de licorne … ? » « Tu les as encore ? » Si Olina prend ça avec le sourire, Liv, elle est sérieuse. Ça na la dérangerait absolument pas de se remettre ce costume sur la tête, le temps de quelques heures. « Ça serait juste énorme ! » Cela va de soit qu'une séance photo aurait lieu. Mais avant de penser à ce genre de détail, il fait soif. « Lait, café, Moca, jus d’orange, cookies, céréale …en gros c’est une maison avec enfant, il y a de tout dans ces placards. » Trop de choix qu'elle ne sait plus où donner de la tête. Après plusieurs secondes à réfléchir avec attention, Liv a enfin fait son choix. « Un jus d'orange s'il te plait. » Liv va finalement faire sa gourmande. « J'ai le droit d'avoir aussi un bol de lait avec des céréales ? » Le petit-déjeuner des enfants, mais qu'importe elle s'en fiche ! Il n'y a pas d'âge pour être encore une enfant dans l'âme. « De suite, je ne demandais pas cela, mais maintenant que tu m’en parles … parles en moi plus en détail ! » Elle le savait ! Elle aurait du parier ! Elle se serait fait un paquet de fric ! « Juste des flirts par ci, par là. Vraiment il n'y a rien de bien sérieux Ollie. Je suis même sûre que la vie sentimentale d'une coccinelle est plus intéressante que la mienne. » Même celles des abeilles, elles, elles butinent au moins. « Mais j'ai rencontrée un garçon mignon en Europe. Ça n'a pas durée, comme d'habitude, mais j'en garde un très bon souvenir. » Comment dire ? Liv est une handicapé de l'amour, elle n'y comprend rien et l'amour ne semble pas faire partit de son vocabulaire et ce n'est pas faute d'avoir voulu essayer pourtant. C'est juste pas fait pour elle et ce n'est pas la mort, la brune vit très bien sans. « Tu vas t’y faire, tu es plus fatiguée qu’en temps normal du coup ? » La photographe hoche la tête. « Un peu, mais c'est juste un temps d'adaptation. Tu verras début de semaine prochaine, je serais une pile ! » Et finit de se coucher à des heures totalement dingue ! Le point positif quand elle le droit pas c'est qu'elle passe son temps avec son appareil photo, en fait c'est lui l'amour de sa vie. « Hâte de voir les chefs d’œuvre de ma cousine ! » « Promis je t’inviterai à l'avant première. » Dit-elle en se mettant à rire. « Comme tu peux le voir, ça va bien ! » Ça a l'air en tout cas. « Merci. » Liv venait de la remercier pour ce petit déjeuner tardif. Elle était aux anges. « Et toi ? Tu n'as pas pensée à avoir une autre personne dans ta vie ? » La formulation de Liv était peut-être maladroite, mais elle n'avait jamais été douée pour amener un sujet sur le tapis et encore moins celui-ci. « Je m'excuse si ma question était déplacée, tu n'es pas obligée d'y répondre. » Ça c'est sur Liv ne la poussera jamais, mais elle est tout de même curieuse de savoir.

_________________

    ✻ so honey now, kiss me under the light of a thousand stars. place your head on my beating heart and i’m thinking out loud. that maybe we found love right where we are ... and we found love right where we are ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/02/2017
›› Commérages : 45
›› Pseudo : LKD
›› Célébrité : vanessa fucking sex hudgens
›› Schizophrénie : Ysaline la maman violée et blessée & Binky la jeune insouciante
›› more about me

Re: Livna + Tu es plus qu'une simple cousine ... tu es comme une soeur ✻ ( Sam 3 Juin - 17:40 )


Liv & Olina
Tu es plus qu'une simple cousine ... tu es comme une soeur
J’écoute les raisons pour lesquels mes pensées étaient fausses et ça me fait sourire. Ça fait du bien de sourire, d’oublier parfois la dure réalité qui viendrait très certainement me happer rapidement après la visite de ma cousine. « Han je blesse ton petit cœur … » vous voyez comme le passé vient nous hanter en l’espace de deux secondes de bonheur ? Toujours penser à mon penser, me faire redescendre sur terre, me laissait faire de yoyo digne des pires manèges à sensation. Le mot cœur résonne en moi, mon cœur s’emballer comme un étalon fougueux enfin libre après des années d’enfermement. Je pense à lui, je pense à elle. Mais, je tente de secouer la tête, comme si ça allait virer mes pensées d’un coup, mais trop tard, le moral est plus petit que jamais. Mais je mens bien, je cache surtout bien mes émotions alors mon cœur blesser me torture alors que mon cerveau m’ordonne d’offrir un sourire parfait à ma cousine, à ma sœur. Je fais mine de penser. « Non, je te laisserais pas partir … toi tu me supplieras de te laisser partir, encore plus si je me mets à chanter les vieux morceaux des films comme high scool musical. Tu aurais tellement mal aux oreilles avec moi chantant ! » Je la fixe, comme une psychopathe. Mais, bon. Je suis sûre dans le fond que Liv serait capable de se mettre à chantonner avec moi et que ce serait les voisins qui viendrait nous tuer à vive allure pour nous faire taire. Les vieux films disney channel avait baigné notre adolescence, je n’étais pourtant pas sûre d’être capable de me souvenir des chorées ou autre qu’on avait fait dessus. « Oui, tu auras le temps de les dorloter et de faire ce que tu veux avec elle, hein ? » C’est un peu pour me rassurer, sur le fait qu’on allait la voir. J’allais pas mentir, ne plus voir mes sœurs ou mes parents comme avant me torturait le cœur, mais voir ma sœur me tuait, alors j’avais préféré la souffrance à la mort. C’était bête mais bon. Alors, j’étais heureuse de voir Liv parmi nous et je ne pourrais pas cracher sur sa présence à Cap Harbord. Enfin, je ne pouvais pas nier que pour Leen et Alys la tata Liv sera une très bonne tate. J’étais la seule à avoir des enfants pour le moment. Il faut dire que le mari, je l’avais eu très tôt, que l’adoption de Alys nous avait clairement poussé dans le bain avant qu’on ne fasse la petite Leen, une petite qui n’avait pas eu le plaisir de voir, de connaître le père formidable qu’était mon mari. Je souris à la remarque de ma cousine, les yeux plein d’émotion. « Oui, elles sont magnifique … Puis alys ressemble fortement à sa maman … je ne pensais pas faire une bonne maman d’adoption et Tate aussi avait eu peur en l’adoptant, mais c’était le mieux à faire pour noémie. » Alys était comme sa mère, Noémie, ma meilleure amie décédée durant l’ouragan katrina. Parfois les gens me disaient qu’on se ressemblait, faut dire que Lys est comme moi, un peu métissée et des cheveux noir à en faire pâlir les corbeaux. Noémie et moi on avait toujours étaient semblable en même temps. J’éclate de rire à ses mots. « Tu es ma drogue … et là autant dire je suis drôlement en manque ! » Lâchais-je en étant presque hilare. « Ouai on vivait à quatre … le frère de Noémie, Chayton, elle-même et tate …. Et passer après eux étaient pas une joie ! » Que je lâchais en rigolant un peu. La cohabitation Chayton, Noémie et Tate avait été de courte durée, car on avait fini par emménager ensemble, à deux avec tate. « Mais ne t’en fait pas les chambres ne devraient pas se remplir comme ça ! » Je n’attendais pas de la visite et encore moins d’avoir d’autres enfant pour le coup. « Je garde tout … ton déguisement doit être dans la chambre d’Alys, elle adore le mettre. » Je rigole un peu. « On se fera une soirée princesse à quatre … mais je ne pari pas sur le fait qu’on rentre encore dans ces derniers. » Liv n’avait peut-être pas grossit, mais ma grossesse avait légèrement fait grossir mes hanches, puis on avait surtout bien grandit. « Tu as le droit de tout, tu peux même te servir les céréales de ton choix ! Je te sors le lait et le jus d’orange. » J’attrapais le tout, la laissant gérer les céréales, ils devaient avoir trois boites différents, les filles n’aimant jamais les même sinon ça ne serait pas drôle, bien sûre. « La vie sentimentale d’une coccinelle c’est quoi au juste ? » Que je demande d’abord perplexe, du moins c’est ce que je tente de faire croire avant de me mettre à rire tout en essayant d’étouffer ce rire contre le muffin que je venais fourrer dans ma bouche pour en prendre un bout. « Tu pourras faire la pile avec les filles alors ! » j’étais devenue vieille ? Je n’étais plus une pile moi, à la fin de la journée j’étais sur les rotules, les joies d’être mère. « Hâte d’être à ce fameux moment. » Disais-je en parlant de ses photos. Puis, elle parle de me retrouver un homme. Je reste fermée, sans doute longtemps au vu de ce qu’elle a ajouté à sa question. Je finis par secouer la tête. « Non, non ça va … » pas vraiment mais ce n’est pas la simple question de Liv qui me fait cet effet. « en vrai , je ne me sens pas prête et je pense pas qu’elles soient prête aussi …enfin Leen ne captera rien, mais Alys si … elle a tellement perdu en une vie, si courte. » ça me mine le moral en pensant à toutes les pertes de cette petite que mon sourire s’efface spontanément.


LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Livna + Tu es plus qu'une simple cousine ... tu es comme une soeur ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Livna + Tu es plus qu'une simple cousine ... tu es comme une soeur

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Sometimes they back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération