Confessions autour d'un Irish Coffee - Darcy

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/05/2016
›› Commérages : 119
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : Jaimie Alexander
›› Schizophrénie : Il se pourrait que je commence à avoir quelques symptômes de schizophrénie légère. Vous la connaissez tous, la petite blonde chiante qui adore embêter Cameron, Blaze et Zoé. Sans oublier un certain journaliste accro au courrier du coeur et qui travaille au ravenheart. Je parle bien sûr du très sexy Noah
›› more about me

Confessions autour d'un Irish Coffee - Darcy ✻ ( Ven 10 Mar - 14:32 )



❝Confessions autour d'un Irish Coffee ❞
Toi & Moi
LC’était assez amusant de savoir qu’elle se trouvait à des milliers kilomètres de sa famille, de son Irlande natale qu’elle aimait tant et quand même temps sa cousine se trouvait ici. Dans cette ville depuis quelques temps déjà, bien plus qu’Avalon en tout. Il était encore plus drôle de remarquer à quel point leurs vies étaient liées sans pour autant que l’une d’entre elle ne lait remarquer, si ce n’est depuis ces derniers mois. Avalon avait parlé plus d’une fois à Darcy, d’Alec, rien de vraiment étonnant vu qu’elle lui parlait de tout, depuis toujours. Jamais sa cousine n’avait le rapport avec le Alec qu’elle connaissait, il s’agissait pourtant du même individu et c’était la tout le côté amusant de l’histoire. Bien qu’il en avait un autre, car le Thomas qu’Ava connaissait aussi était le Thomas dont sa cousine n’arrêtait pas de lui rabâcher les oreilles. Tous les quatre s’étaient rencontrés à des moments différents de leur vie, s’étaient cherchés, sans savoir que le moyen de se retrouver était en fait inscrit par la tendresse qui unissait les deux cousines. Maintenant les choses étaient presque revenues dans l’ordre. Avalon avait retrouvé Alec, Thomas et Darcy aussi, mais cela ne voulait pas dire que leur vies étaient facilités pour autant. Ava ne savait pas vraiment où elle allait, juste qu’elle devait changer de vie, pour elle, mais aussi pour son fils Sam. Quand à sa cousine, sa perte de mémoire lui occasionnait bien des questionnements. Alors, Avalon l’aidait comme elle le pouvait, tenter de refaire le puzzle avec elle, de recoller les morceaux éparpillés en les lui ramenant pour qu’elle puisse finir le travail. Cela restait compliquer cependant, elle ne pouvait pas avouer de but en blanc ce qu’elle savait à sa cousine, même si au fond elle se doutait qu’une partie de Darcy n’avait pas oublié tous ses sentiments pour Thomas. Il fallait juste qu’elle arrive à mettre la main dessus, même si le plus difficile, restait sûrement le fait de les accepter.

En cette fin de soirée, Ava a laissé Sam aux bons soins de son père, elle le fait de plus en plus d’ailleurs, mais il faut dire qu’Alec s’occupe très bien de son petit garçon. Il suffit qu’Ava regarde son fils pour savoir à quel point il est content de vivre avec ses deux parents. La brune ne le laisse cependant pas croire que cela durera toute la vie. Elle est bien décidée à trouver une maison pour y vivre seul, avec Sam, même si en vérité, son fils vivra sûrement parfois chez Alec, parfois chez elle. C’était sûrement ce qui la dérangeait le plus, mais c’était mieux que le laissait se bercer d’illusion. Ava était attachée à Alec, toujours aussi amoureuse de lui, mais elle refusait de n’être pour lui qu’un moyen d’obtenir une famille. Ava, elle voulait de l’amour, elle voulait ressentir quelque chose quand il posait son regard sur elle, mais pour le moment, il n’y avait rien. Dans le fond, ce n’était pas si grave. Elle n’était pas là pour une histoire d’amour, mais bien pour son fils. Elle espérait d’ailleurs que celui-ci trouve rapidement de nouveaux amis dans sa nouvelle école. Sam n’était pas le gamin le plus sociable de la terre, il était timide et cela ne l’était donc pas à créer de nouvelles amitiés. Elle espérait donc que la présence de son père, lui permettre de s’ouvrir un petit peu plus au monde.

Il était un peu plus de 20 heures quand elle débarqua devant la maison de Darcy. Celle ci se situe à Haywood Hill Residence, pas trop loin de là ou elle vit avec Alec, pour le moment. Ava a donc pu s’y rendre en marchant et laisser la voiture au garage. L’irlandaise a toujours apprécier la marche à pied, cela la détend et l’apaise, même si elle doit bien avouer préférer marcher en pleine nature pour écouter ses sons que de marcher en pleine rue sur du béton. Mais Cap Harbor est une petit ville charmante, qui se laisse très rapidement apprécier. Avalon monte au pas de courses, les marches du perron avant d’appuyer avec son index sur la sonnerie. Elle ne met pas longtemps à entendre des bruits de pas. Ils sont rapidement suivi par la voix de sa cousine, puis par une porte qui s’ouvre, jusqu’à ce que le visage de l’irlandaise se pose sur celui chaleureux de sa cousine. « Bonjour ! » Lui dit-elle en Irlande, pour une fois qu’elle peut parler gaélique, elle ne va pas se faire briller. « Tu vas bien ? » lui demande t’elle tout en rentrant dans la maison. « On est mieux ici que dehors. » Même si le printemps est en train de pointer le bout de son nez, les soirées sont encore froides. « Je t’ai amené un petit quelque chose. » Elle lui tend un plat recouvert de papier sulfurisé. « C’est un crumble, je me suis dis qu’on pourrait le manger tout un buvant un irish coffee. » Ou comment passer une bonne soirée entre cousine. « Salut, Weasley ! » dit la brune en se baissant pour caresser le chat qui vient à sa rencontre.  « Toujours aussi rond celui là. » Si ça n’en tenait qu’à elle. Ava l’aurait appelé Patapouf.

© Pando

_________________

You know that the past is never dead
ava ⊹In the blink of an eye, something happens by chance - when you least expect it - sets you on a course that you never planned, into a future you never imagined.(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 20/09/2016
›› Commérages : 202
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : emilia clarke
›› Schizophrénie : Arya Cohen // Bird Roth-Spiegelman // Adrian Dawkins // Solveig Blackbird // Anya Arsenault
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Confessions autour d'un Irish Coffee - Darcy ✻ ( Jeu 23 Mar - 23:37 )


✻ ✻ ✻
confessions autour d'un irish coffee
AVACY ♥
.

Darcy avait eu une journée assez fatiguante aujourd'hui. Les clients avaient été assez pénibles, elle avait eu le droit à tout les boulets possibles et Daphné n'était pas passé ce qui l'inquiétait un peu. Elle ne manquait jamais de penser à la boutique et Darcy s'était dit qu'il lui était sûrement arrivé quelque chose. Elle enquêterait une fois qu'elle serait rentré chez elle. Peut-être qu'elle pourrait lui passer un petit coup de fil, elle a un répertoire de clients pour savoir si jamais ils font des commandes et Daphné, quand elle ne passe pas, elle appelle pour passer commande et la fleuriste lui fait toujours un bouquet spécial pour voir un sourire se dresser sur les lèvres de la vieille dame. Alors elle a un peu le cœur lourd de savoir qui lui est peut-être arrivé quelque chose. Mais tant pis, elle verra bien ce soir en rentrant. En attendant, elle fixe l'horloge qui se tient au dessus de la porte d'entrée et elle se dit que le temps passe définitivement trop lentement en cette journée. Elle a eu le droit à un type qui voulait demander sa petite amie en mariage mais qui avait hésité trop longtemps entre des roses ou des pivoines, avant de finalement partir sur une toute autre chose quand Darcy avait finalement terminé de composer le bouquet de fleurs. Elle avait eu envie de le tuer sur le moment. Mais elle rapporterait le bouquet dans son petit appartement pour le décorer encore un peu plus et pour qu'il sente les tulipes. Les tulipes sont de loin ses fleurs préférées et elle aime beaucoup quand elle rentre dans son chez elle et que ça sent les fleurs. Elle pourrait en être dégoûtée de l'odeur, mais elle aime toujours autant et elle se dit toujours qu'elle n'échangerait son travail pour rien au monde. Elle aime voir les sourires et elle aime voir les enfants qui entrent dans la boutique avec un sourire. Parfois, elle en a assez puis elle se souvient des petites choses qui font que son quotidien est bien plus heureux depuis qu'elle est fleuriste et qu'elle n'est plus sur les bancs de l'université. Venir à Cap Harbor était certainement la meilleure des choses à faire, se défaire de ce quotidien qui l'emprisonnait dans une prison qui était tout sauf doré, ne plus s'occuper de ses petits frères et petites sœurs et ne s'occupait que de soi-même était de loin la meilleure des choses qu'elle avait faites dans sa vie. Même si parfois ils lui manquaient, elle les appelait et tout allait pour le mieux. Savoir que son père s'était remarié, qu'il avait enfanté encore un petit O'Faolain et qu'il revenait de temps à autre à la maison pour semer le trouble dans l'esprit de sa fratrie lui donnait envie de faire un aller-retour en Irlande pour le tuer de ses propres mains mais elle s'abstenait pour le moment. Elle ne voulait pas finir en prison à cause de son père, c'était une chose impossible à concevoir elle avait encore trop de belles choses à vivre.

Quand le dernier client sortait de la boutique sans n'avoir rien acheter -évidemment-, elle retournait le petit écriteau et s'appliquait à faire le ménage avant de se dire que de toutes façons, demain elle avait une commande et le livreur mettrait de la terre partout comme à son habitude, alors il ne fallat pas qu'elle brique la boutique de fond en combles, parce qu'elle serait énervée de devoir tout refaire demain matin. Elle éteignait alors les lumières, attrapait son casque et sa trottinette dans l'arrière boutique et se dirigeait en roulant lentement jusque chez elle, salivant d'avance sur les sushis qui l'attendait bien sagement dans son frigidaire, qu'elle mangerait devant sa série favorite du moment qui venait de sortir sur Netflix. Darcy avait tout prévu pour cette soirée plus que parfaite et elle avait hâte de se retrouver dans son lit, les ronrons de Weasley lui tenant compagnie dans sa soirée de bingwatching hebdomadaire. Elle s'appliquait à rester seule le temps d'une soirée pour profiter d'elle-même. Et penser à toutes les choses qu'elle pourrait virer de sa vie parce qu'elles sont nocives. Elle ne s'attendait pas à recevoir de la visite, surtout qu'elle venait de se mettre en combinaison piloupilou. Elle fronçait un peu les sourcils en avançant vers la porte et elle souriait quand elle voyait sa cousine sur le pas de la porte qui l'attendait avec ce qu'il semblait être une pâtisserie dans les mains.  « Bonjour !  Tu vas bien ? »  Darcy la laissait entrer avant de lui répondre « Coucou ! J'ai eu une journée assez fatigante, mais ça va et toi ? Ca fait longtemps !  Ca me fait plaisir de te voir. » Elle laissait Avalon se dévêtir et attrapait sa veste pour la mettre dans le petit placard de l'entrée.  « On est mieux ici que dehors. » Elle rit un peu la fleuriste avant de se mettre finalement à sourire « C'est pour ça que je met toujours mon chauffage à fond quand je rentre du travail, tu vas voir il fait bon dans mon espace salon. » Il faut dire que ce n'est pas bien grand chez Darcy, mais qu'elle s'applique à ce que ce soit cosy à souhait comme elle le désire depuis qu'elle a prit son indépendance.  « Je t’ai amené un petit quelque chose.  C’est un crumble, je me suis dis qu’on pourrait le manger tout un buvant un irish coffee. » La brunette tape frénétiquement dans les mains avant de prendre le plat « Chouette ! Je me souviens comme tes crumbles étaient bons ! Je tuerais pour en avoir une part tout les jours pour aller à la boutique ! » Et elle voit Weasley qui arrive ce qui augmente considérablement la taille de son sourire. « Toujours aussi rond celui là. »  Le sourire perd alors de sa sublime et elle fait une petite moue avant de répondre « Il n'est pas rond, il est musclé. C'est ce que le vétérinaire m'a dit. » Et elle rit un peu avant d'ouvrir la marche à Avalon pour qu'elles finissent par se retrouver dans la cuisine. « Alors quel bon vent t'amène ici ? Sam sam va bien ? Je lui ai acheté un nouveau jouet ! Il faudra que tu le prennes en partant. » Elle s'affaire alors à faire les Irish Coffee, tentant de les réussir cette fois parce que la dernière fois n'était pas une franche réussite. « Dis moi... Tu pourrais te renseigner savoir si tu n'as pas eu une petite dame du nom de Daphné aux urgences ? C'est une cliente à moi, elle me fait toujours rire quand elle vient à la boutique. Et elle n'est pas venue cette semaine, je m'inquiète un peu. » Et elle se souvient alors de ce qu'elle avait dit sur Thomas et elle une fois. « Elle m'avait dit que Thomas était beau, et qu'on irait bien ensemble. Ca m'avait fait rire. Mais depuis je ne l'ai pas revu, ça m'inquiète un peu. » Et puis, elle aimerait bien qu'elle lui dise plus en détail le fond de sa pensée, mais elle n'avait pas eu le temps, puisqu'elle avait filé après l'avoir laissé sur sa faim. Darcy tendait alors son Irish Coffee à Avalon tout en buvant une gorgée de sa propre boisson, on peut dire qu'elle n'était pas peu fière d'elle tant il avait l'air bon, mais elle attendait l'approbation de sa cousine en guise de confirmation.

Spoiler:
 

_________________
D'après Wikipédia, le bonheur c'est ça : Le bonheur est un état durable de plénitude et de satisfaction, état agréable et équilibré de l'esprit et du corps, d'où la souffrance, l'inquiétude et le trouble sont absents.D'après moi, le bonheur c'est toi.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/05/2016
›› Commérages : 119
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : Jaimie Alexander
›› Schizophrénie : Il se pourrait que je commence à avoir quelques symptômes de schizophrénie légère. Vous la connaissez tous, la petite blonde chiante qui adore embêter Cameron, Blaze et Zoé. Sans oublier un certain journaliste accro au courrier du coeur et qui travaille au ravenheart. Je parle bien sûr du très sexy Noah
›› more about me

Re: Confessions autour d'un Irish Coffee - Darcy ✻ ( Lun 27 Mar - 18:56 )



❝Confessions autour d'un Irish Coffee ❞
Toi & Moi
Depuis quelque temps, la vie d’Avalon n’était pas aussi facile qu’elle l’avait été. À une époque tout lui semblait facile et elle menait sa vie sans vraiment se poser de questions. Elle faisait face à chaque jour sans avoir vraiment de but, si ce n’est d’offrir une vie paisible et épanouissante à son fils. Finalement, Avalon ne pensait pas beaucoup à elle, la petite irlandaise avait relégué sa vie de femme aux oubliettes comme le font de nombreuses mères de famille. Le pire dans tout ça, c’est qu’elle ne l’avait pas remarqué. La mort de son ami, Raphael, avait eu l’effet d’un véritable électrochoc pour la demoiselle. Elle s’était posé une question et une seule : Qu’est-ce que tu as fait de tes dernières années ? A part s’occuper de Sam ? Quasiment rien. Elle n’avait aucune activité pour s’aérer l’esprit, si ce n’est courir quand elle en trouvait le temps. Sa vie, elle la passait à trimer à l’Hôpital, pour rentrer chez sa mère et l’aider à l’auberge. Entre-temps, elle s’occupait de son fils, puis finissait par se coucher sur les rotules. Et bien tout ça, c’était terminé, elle allait prendre sa vie en main et se trouver un but, des passions, des choses à faire pour que le jour ou la grande faucheuse vienne la chercher, elle soit heureuse du chemin parcouru. Alors, pour bien commencer et se foutre un bon coup de pied aux fesses, Avalon avait tout simplement fait le choix de rester à Cap Harbor. Une décision pas facile à prendre, mais qui lui semblait la meilleure pour le moment. Sam était bien, la présence d’Alec lui permettait de s’épanouir et laissait aussi à Ava le temps de vivre. Elle pouvait se reposer sur le père de son fils et ça lui faisait du bien, elle n’avait pas besoin de tout gérer et ça soulageait. Le plus dur fut d’annoncer la nouvelle à sa mère qui a fini par lui raccrocher au nez. Autant dire que Madame Howel n’avait pas vraiment apprécié que sa fille ne revienne pas en Irlande. Ava la connaissait, elle finirait par s’en remettre, il fallait juste lui laisser le temps. 
Avec tous ses petits soucis en tête, la brunette avait besoin de se vider l’esprit et pour cela rien de mieux qu’une soirée avec Darcy. Elle avait besoin de ce genre de moment et en restant à Cap Harbor, elle pourrait en profiter beaucoup plus souvent qu’en vivant en Angleterre. Surtout que la vie n’était pas facile pour sa cousine. A croire que quelqu’un là haut avec quelque chose avec leur famille, une petite malédiction ? Peut-être bien, on parlait souvent de ce genre d’histoire en Irlande. 

Elle enlaça avec tendresse sa cousine, tout en lui donnant son manteau, bien qu’elle pût très bien le déposer sur le porte manteau, mais bon, elle n’allait pas se plaindre, parfois ça faisait du bien de laisser les gens prendre soin de vous. « Tu as eu beaucoup de clients ? » Demanda-t-elle à Darcy. En étant fleuriste, elle devait rester quasiment toute la journée debout et puis il y avait les clients et parfois, elle avait sûrement envie d’en frapper un avec un bouquet de roses. En étant fleuriste, elle devait rester quasiment toute la journée debout et puis il y avait les clients et parfois, elle avait sûrement envie d’en frapper un avec un bouquet de roses. « C'est pour ça que je mets toujours mon chauffage à fond quand je rentre du travail, tu vas voir il fait bon dans mon espace salon. » Ava se met à rire, voilà encore un point commun entre les deux cousines. « Tu sais ce qui va le plus me manquer. » dit-elle. « Les soirées pluvieuses où je me vautrais devant la grande cheminée de l’auberge. » Ces cheminées qu’on ne faisait plus, faite dans de la vielle pierre et qui réchauffe une maison et les Coeur. « Faudra quand même que j’y retourne en vacances pour éviter que ma mère me déshérite. » dit-elle en plaisantant.Même si Ava n’hériterait de rien, sa famille n’était pas riche. « Je te prendrais dans mes valises. » Un sourire se dessine sur son visage. « Peut-être même que tu pourrais amener une certaine personne. » Rajouta-t-elle alors qu’un sourire taquin se dessina sur son visage.

« Hmm » Ava plonge son doigt dans le gras du chat. « Nan nan c’est bien du gras ! » dit-elle amusée, avant de rajouter. « Mais, c’est bien d’être enrobé pour passer les mois d’hiver. » Pauvre Weasley, il n’y pouvait rien de toute façon, on est comme on est. Elle laissa glisser sa main sur le chat avec tendresse. « Je t’ai dit que j’avais récupéré les animaux de Raphaël ? Heureusement qu’Alec a été sympa et les a acceptées pour le moment. Y a un chat, un chien, un lapin, deux poissons et une tortue... » Juste ça. Fallait vraiment qu’elle trouve rapidement une petite maison à louer. « J’avais juste envie de me plaindre et de parler Irlandais, t’étais la seule qui répondait à ce profil ! » Taquine , Ava attrape une cuillère et le plongea dans le crumble, autant en profiter tout de suite. Amusée, Ava se met à rire en écoutant sa cousine parler d’une patiente des urgences. « Tu veux vraiment parler à Daphnée ? Ou tu veux parler de Thomas avec elle ? » Ses lèvres se pincèrent signe de son amusement. « Mais oui, vous allez bien ensemble » rajouta-t-elle avant de lui faire un léger clin d’oeil. « Et Sam va très bien, je l’ai laissé avec Alec, c’est même déprimant de voir à quel point il adore son père et le trouve plus intéressant que moi. L’ingratitude des enfants. » L’Irlandaise plaisantait, même si au départ, elle avait eu assez de mal à partager Son Sam. « Je t’ai dit d’arrêter de le gâter. » Mais Darcy ne semblait pas vraiment comprendre, d’un autre côté si la situation était inversée, Ava ferait sûrement pareil. Ava referme sa main autour du café. « Je viens juste de commencer, je ne connais pas trop les patients, mais je peux demander si tu veux. » Cela ne faisait qu’une semaine qu’elle se trouvait à l’hôpital de Cap Harbor et elle pouvait remercier Sean pour avoir lui-même appeler le directeur. On pouvait donc dire qu’elle avait été pistonnée. « Et sinon, tu l’as vu dernièrement ? » Elle parlait bien évidemment de Thomas qui une fois de plus semblait faire perdre la tête à sa jolie cousine. 


© Pando

_________________

You know that the past is never dead
ava ⊹In the blink of an eye, something happens by chance - when you least expect it - sets you on a course that you never planned, into a future you never imagined.(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 20/09/2016
›› Commérages : 202
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : emilia clarke
›› Schizophrénie : Arya Cohen // Bird Roth-Spiegelman // Adrian Dawkins // Solveig Blackbird // Anya Arsenault
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Confessions autour d'un Irish Coffee - Darcy ✻ ( Jeu 27 Avr - 22:24 )


✻ ✻ ✻
confessions autour d'un irish coffee
AVACY ♥
.

Darcy savait que quand elle doutait sur sa vie, sur des souvenirs, elle n'avait qu'à aller voir sa cousine pour qu'elle lui remette les idées en place. Pour qu'elle puisse stopper ses pensées les plus douloureuses, les souvenirs qui tentent de s'immiscer, qui gratte à la porte, pour torturer la jeune irlandaise. Mais elle a des personnes pour l'aider, et elle sait que la première qu'elle peut appeler en caa d'insomnie, en cas de tristesse infinie, c'est bien sa cousine qui semble avoir décidé de rester ici et Darcy n'en est que plus heureuse parce qu'elle peut s'occuper de Sam sam, et elle adore cet enfant plus que tout. Mais en ce moment, elle n'avait pas vraiment de temps de s'occuper du petit garçon parce que la boutique lui prenait tout son temps libre, elle n'avait même pas le temps de voir Thomas alors qu'il y a encore quelques semaines, ils passaient une soirée sur deux ensemble. Non, elle avait besoin de vacances, mais elle ne pouvait décemment pas prendre une semaine de congés, parce que la boutique était un peu dans le rouge en ce moment, elle avait du mal à tourner et Darcy perdait son sourire au fur et à mesure que le temps passait. Elle avait bien besoin d'un moment entre filles sa cousine. Et elle était heureuse de la voir débarquer chez elle d'autant plus avec un crumble. Les crumbles d'Avalon étaient une tuerie et son estomac était super heureux de se dire qu'il allait sûrement se régaler Darcy est trop gourmande. Puis Avalon réclamait un Irish Coffee et Darcy rêvait d'un Irish Coffee depuis quelques temps, à croire que sa cousine lisait dans ses pensées.

 « Tu sais ce qui va le plus me manquer. Les soirées pluvieuses où je me vautrais devant la grande cheminée de l’auberge » Darcy était nostalgique et Avalon lui donnait encore plus de raisons de l'être. « Oh oui... Les soirées où je me sauvais de la maison pour venir me vautrer avec toi ! On pourrait se refaire ça ... mais j'ai pas de cheminées malheureusement. » Non, elle n'a qu'un petit loft qui fait bien l'affaire, un endroit qu'elle déteste parfois, mais qu'elle aime le lendemain. Darcy est complqué à cerner et peu de personnes savent qui elle est réellement, mais elle sait que sa cousine la connaît, qu'elle connaît parfaitement ses tics et ses manies. . « Faudra quand même que j’y retourne en vacances pour éviter que ma mère me déshérite. » Darcy lève les yeux au ciel en pensant à sa propre mère, elle, elle la déshériterait de peu de choses, peut être d'un peu d'herbe qu'elle fait pousser sur son balcon, son père ? Il l'a certainement déjà déshérité quand elle a décidé de vider toutes ses bouteilles de whisky dans le lavabo avant de venir vivre ici définitivement « Quand tu iras, tu lui passeras le bonjour, moi je ne m'inquiète pas de mon héritage, à part des bouteilles d'alcool et un peu d'herbe, j'hériterais pas de grand chose. » Et elle sourit à Avalon pour montrer que cela ne l'impacte pas le moins du monde. Non, elle n'a pas envie de se rendre malade à cause de ses parents, de sa famille. Elle n'en a juste pas envie. Mais son sourire s'agrandit quand sa cousine lui dit qu'elle la prendra avec elle, ça lui ferait tellement de bien. « Peut-être même que tu pourrais amener une certaine personne. » La jeune irlandaise fronce un peu les sourcils et se demande bien de quoi elle peut parler. « Qui ? Thomas ? Il ne viendrait jamais avec moi. » Et elle hausse les épaules, après tout, il préfère voyager tout seul, il ne lui a jamais proposé de venir avec lui, elle en est persuadée. Mais bon, si jamais un jour l'occasion se présentait, elle le ferait certainement.

Elle fait semblant de bouder quand elle parle du gras de Weasley, mais elle ne lui en tient pas rigueur. Tout le monde dit que son chat est gros alors que le vétérinaire lui dit qu'il est juste musclé, mais il est vrai qu'elle lui donne beaucoup de pâtées en ce moment, depuis son petit coup de calgon, quand elle a bien cru qu'elle allait perdre son chat. Elle le chouchoute encore plus qu'il n'est possible de chouchouter à un chat mais elle assume tout cela; Le fait qu'elle aime son chat plus que les humains, plus que certains humains du moins, qu'elle l'aime comme son fils. « Je t’ai dit que j’avais récupéré les animaux de Raphaël ? Heureusement qu’Alec a été sympa et les a acceptées pour le moment. Y a un chat, un chien, un lapin, deux poissons et une tortue...  J’avais juste envie de me plaindre et de parler Irlandais, t’étais la seule qui répondait à ce profil ! »» Une tortue ? Les yeux de Darcy s'illumine quand Avalon lui parle de tortue, elle a toujours voulu en avoir un mais n'en a jamais eu l'occasion. « Oh non je ne savais pas ! Et j'ai toujours rêvé d'avoir une tortue... il faudra que je passe la voir aussi vite que possible ! Et je suis contente de correspondre au profil, ça me manque aussi parfois, je te l'avoue. » Il vaudrait mieux qu'elle refuse parce que sinon, elle aura Darcy sur le dos tout le temps, mais elle ne veut pas la prévenir.  parce qu'elle serait triste de ne pas voir de tortues de ses propres yeux. Quand Avalon se met à confirmer les dires de Daphné, la brunette sent ses joues qui s'empourprent et son cœur qui se serre un peu. Pourquoi est-ce que tout le monde dit cela ? Pourquoi est-ce que tout le monde insinue cela ? Elle n'en sait rien et ça l'agace au plus haut point mais elle sait que sa cousine lui donnera certainement des réponses avant même qu'elle ne pose la question. « Et Sam va très bien, je l’ai laissé avec Alec, c’est même déprimant de voir à quel point il adore son père et le trouve plus intéressant que moi. L’ingratitude des enfants.  Je t’ai dit d’arrêter de le gâter. » Elle fait alors sa meilleure tête d'innocente, et elle sourit en montrant toutes ses dents « Oui mais j'aime Sam sam, et je ne peux pas m'empêcher de lui offrir un cadeau à chaque fois que je te vois. » Enfin, même quand elle le garde, elle le gâte, quand elle voit Avalon, elle le gâte. Cet enfant est pourri gâté. « Et sinon, tu l’as vu dernièrement ? » Darcy hausse un sourcil, de qui parle t-elle ? « Sam ? Ben la dernière fois que je l'ai gardé... » Mais elle secoue a tête quand elle se rend compte qu'elle parle de Thomas. « Et bien... Non, enfin... Il est passé à la boutique il y a deux jours. » Elle soupire. « Et on devait se faire une soirée mais il a annulé au dernier moment, enfin j'ai annulé. Parce que j'avais vraiment trop de boulot. On arrive pas à trouver un peu de temps pour nous. Enfin je n'arrive pas à trouver un peu de temps pour moi. » Elle roule un peu des yeux en buvant une gorgée de son café. « Enfin... Je sais pas, c'est bizarre entre nous, 'ai l'impression qu'il m'évite. ll prévoit un nouveau voyage... Mais bref. Toi avec Alec du coup ? La cohabitation se passe bien ? »

_________________
D'après Wikipédia, le bonheur c'est ça : Le bonheur est un état durable de plénitude et de satisfaction, état agréable et équilibré de l'esprit et du corps, d'où la souffrance, l'inquiétude et le trouble sont absents.D'après moi, le bonheur c'est toi.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/05/2016
›› Commérages : 119
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : Jaimie Alexander
›› Schizophrénie : Il se pourrait que je commence à avoir quelques symptômes de schizophrénie légère. Vous la connaissez tous, la petite blonde chiante qui adore embêter Cameron, Blaze et Zoé. Sans oublier un certain journaliste accro au courrier du coeur et qui travaille au ravenheart. Je parle bien sûr du très sexy Noah
›› more about me

Re: Confessions autour d'un Irish Coffee - Darcy ✻ ( Jeu 8 Juin - 17:03 )



❝Confessions autour d'un Irish Coffee ❞
Toi & Moi
Avalon se laisse tomber délicatement sur une chaise. Depuis le temps qu’elle ne s’est pas détendu, elle va apprécier cette petite soirée en compagnie de sa cousine. Sa décision de venir habiter ici a peut-être était un peu trop hâtive, mais elle ne la regrette pas. Par contre, elle se serait bien passée de tout le boulot que cela entraîne. Entre toute la paperasse, s’occuper de Sam, trouver un appart, apprendre à trouver sa place dans son nouveau boulot, elle a même du mal à se souvenir d’un moment où elle a tranquillement bu profiter d’un café. Autant dire, qu’elle est bien décidée à profiter de chaque gorgée de son café. « Qu’est-ce que c’est calme chez toi. » Et c’est loin d’être un reproche. « Je devrais venir ici plus souvent pour me ressourcer. » Elle plaisante bien sûr, mais elle apprécie le fait de pouvoir s’asseoir sans avoir Sam qui lui crie dans les oreilles. Être maman, c’est bien, mais parfois, Ava a juste envie de disparaître pour quelques minutes, qu’on la laisse juste tranquille. Prendre soin d’elle, elle a quasiment oublié ce que cela signifiait. « Pas besoin d’une cheminée, juste toi, et le silence, c’est bien aussi. » Elle veut bien oublier le feu, elle recherche plus à retrouver l’ambiance, on va dire. « Ou sinon, faut que tu déménages dans une maison qui possède une cheminée. » Elle se met à rire avant de s’installer un peu plus confortablement sur sa chaise. Le chauffage réchauffait son cœur engourdi. Elle risquait de s’endormir, mais heureusement l’irish coffee allait la tenir éveiller pour les prochaines minutes à venir. 

 « Quand tu iras, tu lui passeras le bonjour, moi, je ne m'inquiète pas de mon héritage, à part des bouteilles d'alcool et un peu d'herbe, j'hériterais pas de grand chose. »  Ava sourit, ce n’était pas comme si elle, allait avoir un super héritage. « Et moi une auberge à partager avec ma fratrie, sans oublier nos habitués de la bouteille. » Comme quoi l’alcool semblait s’amuser avec leur vie, heureusement, aucune des deux ne semblait être tombée dans ses bras. « Faudrait quand même que tu viennes, je suis certaine que ça te ferait du bien. » Mais pour le moment, ce n’était pas vraiment d’actualité. « Enfin, c’est pas pour tout de suite. Pour le moment, y a de fortes chances que ma mère me séquestre pour que je ne revienne pas à Cap Harbor ». Autant dire que sa mère avait très mal pris la nouvelle. Sa fille qui part vivre à des milliers de kilomètres d’elle, c’était un peu inenvisageable pour elle. Du coup, depuis le véritable départ, elle refusait de répondre à ses coups de téléphone. Ava la connaissait, cela allait lui passer, elle avait besoin de temps, mais ce n’était pas agréable pour autant. « Qui ? Thomas ? Il ne viendrait jamais avec moi. » Ava hausse les épaules. Pourquoi sont-elles aussi nulles l’une que l’autre, quand il s’agit des mecs. Que ça soit Darcy avec Thomas ou Ava avec Alec, elles étaient deux bras cassés. « Qu’est-ce que tu en sais, peut-être que ça lui plairait. » Fallait juste qu’elle se lance et c’était sûrement le plus difficile. « Il n'arrive peut-être pas encore à se poser, mais c’est peut-être parce que ce genre de truc ça lui fout tout simplement la trouille. » Et vu que les hommes quand ils ont peur, ils se cassent, pas la peine d’aller chercher plus loin. Oui, Ava a une très bonne image de la gent masculine ! « En plus regarde, c’est tout bénef, vous serez logés gratuitement. Juste le ticket d’avion à payer et à vous l’Irlande ! » C’était chouette quand même. « Bon d’accord ! Il faudra supporter la famille Howel ! » C’était peut-être moins cool ça par contre. La brunette se met à rire avant de boire une nouvelle gorgée de son café.

« Oh non je ne savais pas ! Et j'ai toujours rêvé d'avoir une tortue... Il faudra que je passe la voir aussi vite que possible ! Et je suis contente de correspondre au profil, ça me manque aussi parfois, je te l'avoue. »  « Faut que tu viennes manger un soir. Manger avec deux garçons, c’est un enfer. Je rêve de salades, de verdure, de légumes.. » Elle en avait marre des pommes de terre, des pâtes carbonara et tout le reste. « Mais si je dis à Alec que j’en peux plus de ses carbo, il va jamais s’en remettre ! » Parce que c’était un peu la seule chose qu’il savait faire, et ça lui faisait tellement plaisir ! « Bon j’espère que tu aimes les pâtes carbonaras par contre ! » dit-il avant de rire tout en promenant sa main dans le pelage du chat qui ronronne comme une locomotive.


« Oui mais j'aime Sam sam, et je ne peux pas m'empêcher de lui offrir un cadeau à chaque fois que je te vois. » Non, elle ne le pouvait pas, et c’était bien le problème. Mais bon, c’était aussi ce qui était bien. « Bientôt il va plus vouloir partir de chez toi ! » plaisante-t-elle, même si c’est déjà un peu le cas en fait. « Sam ? Ben la dernière fois que je l'ai gardé... » Ava éclate de rire, le sujet Thomas est un peu délicat pour sa cousine, si bien qu’elle semble essayer d’éviter d’en parler. « Je parle de Thomas, fais attention arrête de boire ton irish coffee, il te monte déjà à la tête ! » Ava est curieuse, elle veut tout savoir. « Et bien... Non, enfin... Il est passé à la boutique il y a deux jours. » C’était un oui, alors, pas vraiment un non. color=#cc476d] « Et on devait se faire une soirée mais il a annulé au dernier moment, enfin j'ai annulé. Parce que j'avais vraiment trop de boulot. On arrive pas à trouver un peu de temps pour nous. Enfin je n'arrive pas à trouver un peu de temps pour moi. »[/color] Rha non mais pourquoi. « T’as pas l’impression que tu te cherches des excuses ? » Un sourire taquin se dessine sur le visage d’Avalon, mais elle est bien placée pour savoir ce que ressent sa cousine et que parfois on prend les décisions qui nous semblent les plus faciles à gérer. « Darcy, après tout ce qui s’est passé, tu vas quand même pas le laisser te filer entre les doigts ? » C’était le moment pour sa cousine de contre attaquer ! « Ah Alec… Tu veux pas qu’on continue de parler de Thomas ? » Non ? Ça ne marchait pas comme ça. « Bha il m’évite la plupart du temps. Il fait que travailler… Vivement que je trouve un chez moi. J’ai l’impression de lui compliquer la vie. Bref, j’aurais mieux fait de me taire ! » Cela lui aurait éviter de se retrouver dans cette situation. «  Mais avec Sam, ça se passe très bien. » Et c’était finalement le plus important. « Enfin, ça enlève pas le fait qu’on peut pas rester comme ça indéfiniment, puis j’ai peut-être rencontré quelqu’un à l’hopital, un chirurgien. » Pour le moment, elle n’en avait parlé à personne, c’était bon le moment vu qu’elles étaient entre filles.

© Pando
[/quote]

_________________

You know that the past is never dead
ava ⊹In the blink of an eye, something happens by chance - when you least expect it - sets you on a course that you never planned, into a future you never imagined.(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Confessions autour d'un Irish Coffee - Darcy ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Confessions autour d'un Irish Coffee - Darcy

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération