∞ you can find your soulmate in a friendship too. (liden)

 :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 30/04/2015
›› Commérages : 1365
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Lyndsy Cutie Fonseca
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ riley emerson ✻ lissa valentine ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

∞ you can find your soulmate in a friendship too. (liden) ✻ ( Lun 20 Mar - 16:14 )



✻ ✻ ✻
Le bleu du ciel n’est pas le bleu de la mer, Ce bleu que moi je préfère, Sans vraiment savoir pourquoi .J’aimerais tant rester fidèle à ma terre Oublier le vent éphémère J’ai essayé tant de fois ...

« L’horizon où la mer touche le ciel et m’appelle. Cache un trésor que tous ignorent ( ... ) » Depuis que la brune a vu le dernier Disney, cette chanson ne cesse de raisonner dans sa tête. Si Liv n'avait pas la bande originale dans l'autoradio de sa voiture, peut-être que ce soucis n'aurait pas lieu d'être. C'est donc au volant de sa voiture qu'elle se dirige vers la demeure de son meilleur ami. Chez Aiden, c'est un peu comme sa deuxième maison. La brune ne prend jamais le temps de frapper à la porte, c'est une perte de temps. Elle ne manque tout de même pas de saluer Cameron ainsi que la petite Candice qui ne tarde pas à quitter les lieux pour vaquer à leurs occupations. Mais où est Aiden ? Il se la joue belle au bois dormant ? Il est encore au lit ? Une fois encore la brune ne prend pas le temps de frapper à la porte et pénètre dans la chambre du jeune homme, le trouvant encore endormit en charmante compagnie. Une personne normalement constituée aurait fait machine arrière. Sauf que ce n'est pas le cas de Liv. Au contraire la brune hausse les épaules avant de s'installer entre les deux personnages, sirotant tranquillement son frappucino à la fraise. « Coucou. » Qu'elle lance avec un signe de main à l'autre brune dans le lit. Vu le regard qu'elle lui lance et le cri qu'elle vient de pousser, elle n'a pas l'air très heureuse de voir Liv, pourtant Liv ne comprend pas, elle ne fait pas peur, on lui dit même souvent qu'elle est une jolie fille, Aiden le premier. « Désolé je ne savais pas que Aiden avait de la compagnie, sinon je t'aurais pris un café. » Elle a pensée à Aiden c'est déjà bien. La seconde suivante, elle donne un léger coup de pied à son meilleur ami. « Réveille toi, tu m'avais promis qu'on irait ensemble à ce festival de musique. » Une promesse est une promesse. Puis Liv avait envie de comprendre les traditions de cette ville, donc c'était l'occasion rêver. « J'allais lui proposer de venir avec nous, mais elle n'a pas du apprécier le fait que j'ai oubliée son café. » Dit-elle en haussant simplement les épaules après avoir vu la brune quitter les lieux en récupérant ses affaires et laissant quelques jurons sortir de ses lèvres. « Le tien est sur la table de la cuisine. » Elle dépose un baiser sur son front, avant de reposer ses pieds sur le sol. « Il ne viendra pas tout seul, alors bouge toi, tu t'habilles et on y va. Je t'offrirai un truc à manger sur place. » Liv s'empressa de fouiller dans l'armoire du jeune homme, lui balançant dessus les affaires qu'il aurait à mettre pour sortir. Elle aurait pu l'aider à s'habiller mais elle supposait que Aiden était assez grand pour pouvoir le faire seul. Une fois l'homme râleur prêt, ils prirent la direction d'une des villes voisines où l’événement avait lieu avec du Vaiana plein les oreilles durant le trajet. Ils n'ont même pas quitter le véhicule que Liv est déjà excitée comme une puce.  Elle aborde même une jolie couronne de fleurs qu'elle pose sur sa tête. Liv se croit à Coachella. « J'avais pensée à t'en faire une, mais je me disais que ta virilité allait en prendre un coup. » Dit-elle en faisant une petit moue. A la place d'une belle couronne, Liv fait glisser au poignet du jeune homme un bracelet fleurit. « Je suis trop généreuse avec toi aujourd'hui, ça mérite même un bisous. » Voire deux ou trois, mais elle restera raisonnable et pas trop gourmande en cette journée. « Et puisque je t'ai empêcher d'avoir ton sexe matinale, je ne râlerai pas si au retour il y a une brune, une rousse ou une blonde à l'arrière de la voiture. » Mais pas les trois en même temps, faut pas pousser mémé dans les orties ! « Allez on y va. » Liv se saisit de la main de son meilleur ami et le tire jusqu'à l'entrée du festival pour qu'ils puissent en profiter comme il se doit.

_________________

    ✻ so honey now, kiss me under the light of a thousand stars. place your head on my beating heart and i’m thinking out loud. that maybe we found love right where we are ... and we found love right where we are ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/12/2015
›› Commérages : 3032
›› Pseudo : Gat'
›› Célébrité : Douglas B.
›› Schizophrénie : J'me suis soignée..
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ∞ you can find your soulmate in a friendship too. (liden) ✻ ( Dim 9 Avr - 16:02 )



✻ ✻ ✻
Does anybody else have that friend that you're pretty sure is your soulmate but in a friend way ?

Hier soir, c'était l'anniversaire à Jimmy. Evénement basique, banal et qui se répète inlassablement chaque année. Avec les classiques alors, ça fait quoi d'avoir un an de plus ? Le genre d'intervention qui, même lorsqu'elle ne t'est pas directement envoyée finit tout de même par te blaser et t'obliger à compter combien de temps il te reste encore avant d'être la victime d'un tel acharnement sur cette année en plus. N'allez pas croire que je n'aime pas fêter mon anniversaire. Mais, il y a des choses dont je me passerai volontiers ce fameux jour. Du coup, je ne peux que compatir à la peine de mon cher Jimmy. Enfin, pas tellement non plus. Faut pas abuser. Mon radar à jolies demoiselles n'a pas vraiment tardé à se mettre en route. Attention les yeux : Aiden Hollister part en chasse ! Et, comme à son habitude, il ne revient pas seul chez lui. Ou, pour être plus précis : lorsqu'il l'a décidé. Ainsi, une brune trouve bien rapidement le chemin de ma chambre. Comme toujours, elle a été prévenu. Je suis loin d'être le prince charmant dont toutes les nanas rêvent. Ou, pas plus qu'une nuit -puisque oui, je sais être de bien bonne compagnie et le respect des femmes est quelque chose que ma mère m'a collé dans la tête très tôt. Et il faut dire que toute cette nuit a été assez.. agitée. Sans doute un peu trop, puisque cette Sandy; Sabine ou Sabrina -j'sais plus trop ce qui suit le Sa- semble s'être foutue en tête qu'il pouvait y avoir plus entre nous. Et, comme j'étais juste crevé de cette soirée d'anniversaire, on n'a pas tardé à s'endormir. Franchement, j'avais pas la tête à m'engueuler avec elle pour la faire partir si elle se transformait en glu. Drame contourné ! Enfin.. Presque. « Coucou. » Dormant encore à poings fermés, je sens juste une demoiselle squatter entre Sa et moi. Une que je connais plus que bien, d'ailleurs. Rien qu'à sa voix, je la reconnaîtrais. Mais, la fatigue est bien trop intense pour que je sorte de mon sommeil. Je me contente simplement de relever un peu la couverture sur moi en entendant Sa crier. Bon sang, pas dès le matin.. « Désolé je ne savais pas que Aiden avait de la compagnie, sinon je t'aurais pris un café. » Pincez-moi, je rêve. Liv pactise avec Sa ? T'être Sansa, tiens. Comme dans Game of Thrones. Finalement, je baille tout en portant une main sur mon front. Mais, les yeux toujours fermés. Et voilà que j'me fais frapper par Liv, de son coup de pied qui m'en file une double fracture du tibia. « Réveille toi, tu m'avais promis qu'on irait ensemble à ce festival de musique. » Là, j'ai pas tout compris. Voilà que Sa s'excite toute seule en reprenant ses affaires, ce qui m'arrache un gros soupire. « Du calme, Pupuce.. » que j'essaie de dire, tout en baillant et en tournant ma tête vers cette pile électrique de Liv, toute fraîche en cette heure matinale. Du moins, je crois qu'elle l'est toujours. Et je me tape le front avec ma main en entendant Sa s'exclamer que je n'ai pas à l'appeler Pupuce. J'y peux rien, moi, si elle se prend pour le nombril du monde ! « J'allais lui proposer de venir avec nous, mais elle n'a pas du apprécier le fait que j'ai oubliée son café. » Pitié, non. « C'est carrément pas une grosse perte. » Comme je l'ai dit juste avant, Sa commençait sérieusement à me gonfler en me parlant limite de sa maison de rêve, de mouflets dans les pieds et d'un labrador qui cuit au soleil. Joie. « Le tien est sur la table de la cuisine. » Sérieusement ? Vile créature. Si loin.. Il va être froid d'ici à ce que j'me décide à me lever. Je fronce les sourcils, pour montrer que homme pas content, avant de sourire doucement avec ce p'tit baiser sur mon front. OK, j'accepte de faire un effort. « Il ne viendra pas tout seul, alors bouge toi, tu t'habilles et on y va. Je t'offrirai un truc à manger sur place. » Moralité ? Ne jamais promettre à une nana de l'emmener à un festival. Ou sinon, faut s'attendre à une avalanche de fringues sur la face. Merci, Liv. J'en grogne, tout en me tournant sur le ventre. Mais, comme je suis sympa avec cette brune plus qu'avec une autre, je me décide à m'extirper de mon lit, faisant un passage vers la salle de bains et ... récupérer mon café qui m'attend dans la cuisine. Qui est encore relativement chaud. Ouf.

Finalement, on saute dans la voiture de Liv -sérieux, vous avez vu ça où, un gars qui s'fait conduire ? Elle a de la chance de bien rouler. Au pire, j'lui ferai son créneau, promis.-  « T'es sérieuse ? S'quoi cette musique encore ? » Je sais, faudrait que je me tienne à la page des dessins animés qui sortent, mais .. Pas le temps ! Sauf si Candice souhaite le voir. Là, ça change tout ! Liv la Terreur arrive à se garer toute seule comme une grande. « T'es sûre qu'y'avait que du café dans ton truc s'matin ? » Une question qui m'a échappé, alors qu'un sourire étire le bout de mes lèvres. Et qui s'accentue un peu en voyant sa couronne de fleurs. « J'avais pensée à t'en faire une, mais je me disais que ta virilité allait en prendre un coup. » Bah voyons. J'en lève les yeux au ciel. « Un peu, qu'elle aurait pris un coup ! Hey, j'suis pas un sapin de Noël fleuri ! » Non mais ! « Ou un arbre de Pâques. Quoique, vu certaines cloches qui sortent en ce moment .. » Coucou Sa ! Bon. Le bracelet, ça peut passer. Mais, aucune blague vaseuse, hein ! « Je suis trop généreuse avec toi aujourd'hui, ça mérite même un bisous. » C'est une façon de voir les choses.. « Qu'un bisou ? Hey, attends. J'ai deux joues et deux lèvres. Et un front, aussi.. » Arquant un sourcil, j'hausse doucement les épaules. « J'suis pas fan des crises de jalousie, tu comprends.. » Rien que ce matin, avec Sandy ou Sabrina. Sérieux, je ne lui ai pas fait de promesse de mariage en la ramenant chez moi. Bref. « Et puisque je t'ai empêcher d'avoir ton sexe matinale, je ne râlerai pas si au retour il y a une brune, une rousse ou une blonde à l'arrière de la voiture. » Passant une main dans mes cheveux, je jette un oeil autour de nous, sur ce parking déjà bondé. « C'est con, parce que j'repars déjà avec la plus belle brune du festival ! » que je lui lance, avec un p'tit clin d'oeil, alors qu'elle me kidnappe la main. «  Allez on y va. » Ouais, du calme, Pupuce. Faut jamais brusquer un gars encore un poil dans le coma. Heureusement pour moi, j'ai bien les billets d'entrée sur moi. Je crois que sinon, Miss Couronne de Fleurs m'aurait étranglé avec ses pétales. Billets VIP, siouplait ! On n'a pas grand mal à passer la sécurité, et surtout : on évite les files de monde qui attendent leur tour. « Rien que pour cette attente de VIP, je mérite la brune, la blonde ET la rousse. » Et un petit sourire en jouant des sourcils. Bien entendu, je l'embête un peu. Pour preuve, c'est plutôt moi qui, pour cette fois, dépose subtilement mes lèvres sur sa tempe, alors qu'on peut enfin passer aux choses sérieuses. Là, c'est à mon tour de la tirer un peu à travers les quelques allées qui bordent l'entrée du lieu. « Si t'as faim, soif, une envie pressante ou n'importe quoi, c'est l'moment.. » Inutile de préciser que c'est moi qui invite, niveau gourmandise et boisson.

_________________
The sky is falling..
I know the world isn't fair, but why isn't it ever unfair in my favor ? by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 30/04/2015
›› Commérages : 1365
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Lyndsy Cutie Fonseca
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ riley emerson ✻ lissa valentine ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ∞ you can find your soulmate in a friendship too. (liden) ✻ ( Mar 2 Mai - 19:56 )



✻ ✻ ✻
Le bleu du ciel n’est pas le bleu de la mer, Ce bleu que moi je préfère, Sans vraiment savoir pourquoi .J’aimerais tant rester fidèle à ma terre Oublier le vent éphémère J’ai essayé tant de fois ...

Ce n'est un secret pour personne, si Liv est à Cap Harbor c'est à cause de son meilleur ami, Aiden. Il est la raison de sa venue ici dans cette petite ville de Caroline du Nord. Bon il n'a jamais spécifier qu'elle devait rester éternellement en ville, mais Liv se sent si bien ici qu'elle n'est pas prête de partir. Cela va faire bientôt un an qu'elle s'est installée en ville et franchement, elle ne regrette absolument pas d'être ici. Elle pourrait même remercier Aiden, mais il va prendre la grosse tête encore et Liv n'est pas prête à l'entendre se vanter aujourd'hui. Même si elle sait très bien que ça va arriver tôt ou tard dans la journée. Elle le connait son petit Aiden, comme si elle l'avait fait. Ça ne l'étonne même plus de le voir au lit avec une fille et sérieusement s'ils avaient été en pleine action, ça aurait été la même. Liv aurait prit ses aises, peut-être même qu'elle aurait demandé un ticket pour faire également un tour de manège. Mais cette fille présente dans le lit d'Aiden n'est juste une autre fille parmi tant d'autre, qui ne sera pas la même que demain, ni même que la semaine prochaine. Il est jeune, il profite et il a raison. Puis on ne va pas s'mentir, Aiden c'est un putain de BG. Liv bave un peu trop sur son meilleur ami. Mais encore une fois, on évitera de répéter ce genre d'information au Hollister, il prendrait la grosse tête comme la chose qui lui sert de demi-frère #BisousShane. Aujourd'hui, du moins il y a quelques semaines déjà, Aiden lui avait promis qu'ils iraient ensemble à un festival de musique situé non loin de Cap Harbor. Comment dire que cette information n'est pas rentré dans l'oreille d'une sourde. Il est fort probable que la brune prenne trois milliards de photos mais Aiden à l'habitude, enfin elle l'espère, sinon il est foutu. La photographe s'invite donc dans son lit sans avoir eut d'invitation et l'autre brune présente (elle était brune, non ?) n'a pas l'air de comprendre ce qu'elle fait ici. C'est pourtant simple, elle attend Aiden pour aller au festival. En quelle langue doit-elle le dire encore ? La chose à moitié dénudé crie à lui en casser les timpans. Liv s'amuse de la scène qui se passe devant ses yeux, bien qu'elle ne comprenne pas ce qu'elle a pu faire de mal pour la faire fuir ainsi. Tout est une question d'oubli de café, c'est certain. En parlant de café celui d'Aiden se trouve dans la cuisine, alors on se bouge les fesses ! Vingt minutes plus tard, la princesse de la salle de bain aka Aiden est prêt, ils sont enfin dans la voiture sur la route de leur destination mais il semblerait que la musique ne soit pas au goût du copilote. « T'es sérieuse ? S'quoi cette musique encore ? » Liv était prête à freiner d'un coup, mais ça aurait créer un accident donc elle se contente de tourner la tête vers lui, en prenant une tête très étonnée. « Attend, attend ! Tu ne connais pas Vaiana ? » Pourtant c'est bien lui qui habite avec une enfant de cinq ans, pas elle. « Je suis déçue, Aiden, très déçue. Bravo, tu as gagnée le droit de venir le voir avec moi ! » Il en a de la chance ce petit. Bon il faudra attendre la sortie en DVD, oui le téléchargement c'est mal LOL, mais le rendez-vous été fixer. Et voilà que maintenant il se met à critique sa conduite. Il est pas gentil aujourd'hui, elle aurait pu penser à l'abandonner au bord de la route finalement. « T'es sûre qu'y'avait que du café dans ton truc s'matin ? » Liv est toute fière. Elle fait même la belle en relevant la tête. « J'ai fais des progrès, tu as vu. Du premier coup cette fois-ci ! » Qu'on soit d'accord, la manœuvre était simple à faire. Pas de créneau, juste une marche avant. Sinon, Aiden aurait du prendre le volant pour garer le bolide de la brune comme Sonia avec son homme. « C'est parce que j'ai un bon professeur. » Autrement dit lui. Franchement avant d'être de retour à Cap Harbor, Liv n'avait pas conduit depuis de longues années. Durant son voyage, elle avait toujours utilisé les transports en commun ou ce n'est jamais elle qui conduisait. Puis quand on vit à NYC, le métro est nôtre meilleur ami. Festival de musique = couronne de fleur oblige. Liv a été sympa, elle a pensée à quelque chose de moins girly pour Aiden. Ah les hommes. « Un peu, qu'elle aurait pris un coup ! Hey, j'suis pas un sapin de Noël fleuri ! Ou un arbre de Pâques. Quoique, vu certaines cloches qui sortent en ce moment ... » Qu'est qu'il a contre les sapins de noël ? « Tu aurais été tellement mignon, puis tu aurais fait honneur aux sapins. » Elle en mettrait sa main à couper. « Mais, les arbres de pâques ça existe ? » Il faut qu'il lui enlève ce doute, sinon elle va aller googliser la chose. « Les cloches qui sortent se retrouvent bizarrement dans ton lit en ce moment. Tu as un aimant à ces choses là ? Ou c'est ton charme naturel qui les attire ? » La brune le charrie et ça la fait plus que sourire. Elle n'en rajoute pas une couche et lui offre à la place le magnifique bracelet qui se retrouve désormais à son poignet. Les voilà assortis. Cette petite attention mérite une récompense, n'est-ce-pas ? « Qu'un bisou ? Hey, attends. J'ai deux joues et deux lèvres. Et un front, aussi ... J'suis pas fan des crises de jalousie, tu comprends ... » Cet homme ne perd jamais le nord, mais vraiment jamais ! « C'était moi qui voulait un bisou. » Juste un, parce qu'elle n'est pas autant gourmande que le brun. « Mais puisque je suis une gentille meilleure amie ... » Elle dépose ses lèvres sur la joue d'Aiden, puis sur la gauche. « Tu auras le reste plus tard. » S'il est sage bien évidement. Liv se sacrifie même pour la bonne cause. Si Aiden a besoin d'assouvir ses besoins, elle fermera les yeux et le laissera faire sa petite histoire en rentrant ce soir. « C'est con, parce que j'repars déjà avec la plus belle brune du festival. » Mooow ! Instant fangirling au fond d'elle-même. Oh elle sait très bien qu'Aiden est un dragueur hors compétition, mais elle sait très bien également qu'il en pense chaque mot. Si ce n'est pas le cas, elle le tuera à l'aide de ces petites mains. Et ces douces paroles valent un baiser supplémentaire, avant qu'elle ne capture sa main et qu'ils partent faire la queue dans la file d'attente. Ah bah non ! Aiden sort la carte magique. Ils sont trop VIP (désolé ça m'a fait penser à cette chanson). « Rien que pour cette attente de VIP, je mérite la brune, la blonde ET la rousse. » Faut pas pousser mémé dans les orties non plus. « Désolé de décevoir mon chaton, mais il n'y a que trois places à l'arrière de ma voiture. Donc si tu veux passer du bon temps avec, il faudra s'en contenter de deux. » Alors de qui Aiden va t'il se séparer ? A qui ne donnerait-il pas la rose ? « Mais je croyais que c'était moi la plus jolie ? » Sa petite moue de boudeuse ne dure que quelques secondes, avant qu'elle ne sente son baiser furtif sur sa tempe. Tout sourire, Liv le suit aveuglement. « Si t'as faim, soif, une envie pressante ou n'importe quoi, c'est l'moment ... » Comme beaucoup de femmes, Liv a une petite vessie. « Donc tu m'accompagnes chez les dames et tu me tiens ma petite culotte ? » Non, elle n'est pas sérieuse et elle veut absolument pas que Aiden l'accompagne, même s'il a déjà du le faire quand elle était torchée. « J'en ai pour cinq minutes, j'vais faire pipi et tu me prend quelque chose à boire et à manger, ce que tu veux, tu seras un amour. » Le sien en l’occurrence. La brune l'abandonne donc pour rejoindre ce qui ressemble à des toilettes en plein air. Une fois sa petite affaire faite et après s'être laver les mains, l'hygiène c'est important, Liv n'a même pas fait un pas pour rejoindre Aiden qu'une dame l'arrête dans son élan. Qu'est qu'elle veut celle-là ? « Oh c'est gratuit ? » La dame approuve, ce qui rend la brune presque euphorique. La photographe prend donc une généreuse poignée qu'elle fourre dans son sac, rejoignant quelques secondes plus tard Aiden qui est en train de faire la queue aux stands. « Tiens j'ai pensée à toi, je me suis dis que ça te servirait si la brune, la blonde ou la rousse nous accompagne ce soir. » Elle sort de son sac l'objet du vice et lui glisse dans la main. « C'est important de sortir couvert ! » Les accidents arrivent si vite et Liv n'est pas prête à devenir tata, certainement encore moins qu'Aiden de devenir père. « Par contre, j'ai pas regardée si c'était ta taille. » Parait qu'il y a des tailles sur les préservatifs, Liv n'y comprend rien à ces choses là. D'ailleurs, elle en ressort une autre de son sac et tourne le bout de plastique dans tous les sens afin de comprendre. « Faudrait qu'un jour tu m'expliques comment ça se met. J'suis vierge dans le domaine, on ne me laisse jamais le temps de le faire moi-même. » Parce qu'elle est tellement maladroite qu'elle pourrait le percer avec ses doigts ? C'est possible. « Pourquoi pas maintenant ? » Et voilà qu'elle se met à taper dans ses mains. « Une démonstration, une démonstration. » Il va finir par la tuer un jour. Mais il serait tellement malheureux sans sa Liv, n'est-ce-pas ? « Oh c'est à nous ! » Avec toutes ces conneries, Liv n'a même pas eut le temps de réfléchir à ce qu'elle voulait. Elle choisira la même chose qu'Aiden, c'est plus simple, puis c'est une valeur sûre.

_________________

    ✻ so honey now, kiss me under the light of a thousand stars. place your head on my beating heart and i’m thinking out loud. that maybe we found love right where we are ... and we found love right where we are ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: ∞ you can find your soulmate in a friendship too. (liden) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

∞ you can find your soulmate in a friendship too. (liden)

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération