✻ everything you think it’s perfect, isn’t always. (reed)

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence :: Fresh Market
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE

❝ Family don't end with blood ❞
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/04/2015
›› Commérages : 1652
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Claire Godness Holt
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ lissa valentine ✻ liv burrows ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

✻ everything you think it’s perfect, isn’t always. (reed) ✻ ( Ven 31 Mar - 20:49 )



✻ ✻ ✻
Everything you see that glitters Isn’t always gold. Everything you think it’s perfect Isn’t always. Many times, many times, I would've let my feelings show. Everything you see that glitters Isn’t always gold. You know I’m just human, human, human after all.

Quatre semaines. Un peu plus d'une trentaines de jours. Presque un mois. Voici le temps depuis lequel Riley n'a pas adressé la moindre parole à son frère aîné, soit depuis cette dispute ayant eut lieu dans leur foyer. Depuis tout simplement qu'il est au courant de ce qu'elle a essayé de garder secret durant les dernières années. Elle s'en veut, elle en souffre mais non, elle ne fera pas le premier pas vers lui. Ce n'est pas à elle de le faire. Elle préfère lui laisser le temps qu'il faudra, même une année entière, même plus si c'est ce dont il a besoin pour accepter l'ancien boulot de sa sœur. Mais ça lui fait mal de ne plus avoir le plaisir de revoir sa nièce autant qu'elle le voudrait. Amy n'a rien demandé, elle ne devrait pas avoir à subir le comportement de son père ... La blonde prend juste son mal en patience et un jour, tout ira mieux, elle en est certaine. Cela fait donc un long mois qu'elle a élue domicile dans la garçonnière des Oakley, juste au dessus du Blue Lagoon. Riley y passait déjà une grande majeure de son temps, donc au final cette cohabitation ne change pas grand chose à son quotidien. Ils se chamaillent toujours autant, elle hausse la voix quand elle en à marre d'eux, ils vont lui faire bouffer son gel douche à l'ananas un jour et elle les réduit en esclavage quand c'est un peu trop le désordre. Rien n'a changé. Enfin ce n'est pas tout à fait vrai. La relation qu'elle entretient avec Devon, a légèrement évoluer. Riley ne se contente pas seulement de partager les mêmes draps que son meilleur ami, elle explore également les différents aspects du plaisir charnel avec lui. S'en plaint-elle ? Au contraire, ça lui plait plus qu'elle ne le devrait. Tout lui plait chez Devon c'est bien ça le problème justement. Plus les jours passent plus elle se dit que c'était une mauvaise idée d’agrémenter leur relation de la sorte. Elle a peur de regretter de s'attacher comme elle est en train de le faire. Il ne faut pas qu'elle se fasse de films, Devon est Devon Oakley et elle est mieux placé que n'importe qui pour comprendre son intérêt pour l'amour. Elle le sait, or, elle est totalement incapable d'aller voir ailleurs. Elle a essayée mais ça n'a pas fonctionner, cet homme hante trop ses pensées. Il va réussir à la tuer un jour à force de tout ces sentiments qu'elle accumule au plus profond d'elle-même. Ou il va la tuer parce qu'aujourd'hui, elle est d'humeur chiante. « Arrête de souffler, t'es absolument pas discret du tout. » Son sourire se force quand elle croise le bleu de ses yeux. « Qui a dit que je voulais être discret ? Puis je souffle parce que mademoiselle a décidé de me traîner ici alors que j'en avais pas envie. » Elle avoue c'est peut-être sa faute, mais pas entièrement. En fait si, elle est fautive à 300 %. « Je m'occupe de toi, je te fais voir le monde extérieur. Puis des cookies sans farine ce n'est pas possible. » Le manque de farine dans les placards avait été la raison de leur venu ici dans ce supermarché du coin. Il était presque l'heure du goûter et la blonde avait eut envie de cookies et voilà donc le pourquoi. « La faute à qui ? » Aux absents, ils ont toujours tort. « Ça va, ça va, je reconnais c'était peut-être ma faute. Mais pour ma défense, je ne faisais que me défendre, tu as osé critiquer mes cookies ! » L'histoire avait finit en bataille de farine dans l'appartement. Riley avait perdue. « Des cookies ? Je maintiens qu'ils auraient été capable de casser une vitre, tellement ils étaient durs et immangeable. » Le regard noir et la tape sur son épaule, c'est cadeau. « De suite les grands mots ! Mais c'est finit, je ne fais plus de cookies ! » « Merci, je tiens à ma vie. » Grrr ! Mais elle ne râlera pas plus longtemps parce que cet idiot vient de déposer un baiser sur sa tempe et c'est magique, ça la calme directement et ses lèvres s'étirent même pour laisser un sourire apparaître. C'est sur cette douce once de bonheur qu'ils cherchent le rayon en questions et comme à chaque fois que Riley va faire des courses, elle pense à prendre 30 milles trucs qui ne sont pas sur sa liste. Le Oakley va réellement finir par la tuer, un jour. Mais voilà qu'en pénétrant dans un nouveau rayon, le regard de la blonde tombe sur l'un des caddies où s'y trouve une mini blonde. Sa mini-blonde. Pas de doute, elle vient d'entendre son prénom. « Coucou ma puce. » Amy n'a pas pu venir ici toute seule, il est où son papa ? En relevant les yeux, Riley le voit enfin. « Salut. » Elle accompagna ses paroles d'un bref signe de la main. C'est tendu et elle ne sait même pas comment briser la glace. « Tu vas bien ? » Riley ignore si elle est capable de tenir une minute de plus dans ce rayon entre les petits-pois et les carottes. Devon vient à lui dire qu'il va finir les courses seul et qu'ils se retrouvent d'ici quelques minutes à la caisse. Très bien. Il semblerait que les Emerson ont besoin de parler. « Elle a grandit non ? » Ou c'est parce qu'elle n'a pas vu sa nièce depuis un moment ? La blonde craque et prend sa princesse dans les bras. « Et je ne sais pas ce que ton papa t'a fait à tes cheveux, mais c'est très ... mignon. » Reed ne ferait jamais coiffeur de toute sa vie, c'était une certitude. C'était plus simple de parler d'Amy que de parler du problème actuel dans lequel ils étaient.

_________________
some things we don't talk about better do without. just hold a smile, we're falling in and out of love. the same damn problem, together all the while, you can say never. when we don't know why time and time again. younger now then we were before. don't let me go ... ✻ riley and the oakley's.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/01/2016
›› Commérages : 235
›› Pseudo : mzelle-mama
›› Célébrité : Ryan Guzman
›› Schizophrénie : Non
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ everything you think it’s perfect, isn’t always. (reed) ✻ ( Sam 1 Avr - 19:43 )

Everything you think it’s perfect, isn’t always.
Riley & Reed
J'en profite qu'on soit samedi pour profiter de ma princesse, je décide de l'amener au parc pour qu'elle fasse du toboggan et de la balançoire et d'autres jeux, j'adorais tellement la voir sourire même si je sais que sa tante lui manque énormément. Elle me parle souvent de sa tante et pourquoi elle est plus à la maison ? Quand est-ce qu'elle va revenir ? Des questions pour moi qui ne sont pas évidente à répondre parce que je n'avais pas la réponse. Je ne l'avoue pas mais à moi aussi ma soeur me manque énormément, ce vide constant dans la maison je n'aime pas. Puis avec Amy ce n'est pas facile, parce que la miss décide de me tenir tête je ne sais pas si c'est le départ de sa tante et qu'elle se venge à sa façon où si c'est l'âge qui fait qu'elle veut commencer à s'imposer.  Mais pour le moment elle était calme et s'amuser. Par contre une heure fallait faire les courses. « Tu viens Amy, on va aller au supermarché faire les courses.» Je vois ma fille faire non de la tête, c'était sa folie du moment c'est de faire non avec la tête. Mais en plus elle bouge pas elle continue de jouer, je m'avance pour aller la chercher. « On reviendra au parc je te promet, mais là il faut y aller.» Elle me fait son regard boudeuse et pleurniche un peu quand je la porte à bras. « Papa t’achètera une poupée.» La parole magique et d'un coup elle sourit et ne pleure plus...

Une fois dans le magasin et Amy dans le caddy, je fais mes courses tout en me battant avec Amy qui quand elle peu attraper des choses elle le fait et le met dans le caddy, même si on en a pas besoin et qu'on en mange pas. Je devais tous le temps remettre. « Amy stop.» Dis-je d'un air sérieux et en haussant un peu la voix et je vois ma fille faire sa moue triste quand je crie. Je peux continuer mes courses et ce qui casse pas je lui donne pour qu'elle met dans le caddy. Puis je vais dans le rayon jouet et lui prend une poupée qu'elle sait très bien me faire montrer de son doigt ce qu'elle désire. Voilà je peux reprendre tranquillement mes courses elle est concentrer à regarder la poupée. Mais c'était assez de courte durée parce qu'elle recommence à mettre dans le caddy alors que j'étais à deux mètres d'elle et que je ne l'ai pas vu faire. C'était une vraie maligne. J'étais abaissé pour attraper quelques chose quand j'entends ma fille dire Tata Riley, je me redresse d'une vitesse je voulais voir si c'était vrai où si ma fille confort, parce que c'est déjà arriver qu'elle voit une femme blonde à long cheveux elle crie tata.  « Salut. » Mais là bingo elle ne c'était pas trompé je vois belle est bien ma soeur avec Devon. « Salut Riley!» Alors ça je ne m'attendais vraiment pas à la voir surtout en faisant les courses. Au fond j'attends ce moment depuis un mois, de revoir ma soeur parce que c'était terriblement long un mois sans aucune nouvelle, même si j'en ai demandé à Ryan la dernière fois. « Tu vas bien ? » Encore heureux qu'elle parle, je crois que je n'ose pas réellement parler à ma soeur et je ne sais pas pourquoi. « Je vais bien et toi ?» C'était froid et court comme conversation, mais là d'un coup le seul souvenir qu'il me revient c'est cette soirée dispute, les paroles blessantes. « Elle a grandit non ? » Je regarde ma fille et ensuite ma soeur en haussant les épaules. « J'en sais rien, je la vois tout les jours je ne dois pas la voir grandir, mais possible si tu le dit.» C'était possible à cet âge là ça pousse vite. Je savais pas réellement où poser les yeux alors je regarde mon caddy quand je vois un paquet de bonbon, je l'attrape et je regarde ma fille façon de dire c'est quoi cela ? Amy comprend vite et sourit et se faufile dans le cou de sa tante. « Elle grandit pour faire des bêtises, elle devient championne. Elle arrête pas de mettre n'importe quoi dans le caddy.» Je passe presque plus de temps à remettre en rayon que dans le caddy. Je  mets le paquet de bonbon dans les petits pois carotte, j'allais pas retourner là-bas surtout que je ne sais même pas où elle l'a eu. Personne n'a vu et façon je m'en fou il y a des employés pour ranger. « Et je ne sais pas ce que ton papa t'a fait à tes cheveux, mais c'est très ... mignon. » Je regarde ma soeur surpris, bon ok j'étais réellement nul en coiffure surtout  pour fille. Je fais un sourire forcé à ma soeur. « C'est un chignon, enfin un semblant de chignon vu ta remarque. Je suis nul en coiffure, à part les couettes et encore c'est pas bien fait et les queues de cheval le reste trop compliqué. Puis faut qu'elle me demandes des tresses, chignons etc tous ce que tu lui faisais avant.» Sauf que moi je n'étais pas Riley et je faisais des coiffures qui ressemble vraiment à rien. C'est vrai que ce n'est pas facile de parler du réel problème qu'il y a entre eux deux et pourtant j'y pense chaque jour a cette dispute, à ma soeur etc. Mais trop têtu pour faire le premier pas et ma soeur aussi alors on est dans le pétrin, enfin on est des Emersons alors ça ne choque plus personne. Mais pourtant au fond de moi je n'ai qu'une envie prendre ma soeur dans les bras et lui dire tu me manques...
Nymeria. ♕ gif de ICI ♕ 0000 mots.

_________________
Ma fille Amy, l'amour de ma vie, je donnerais ma vie pour elle ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE

❝ Family don't end with blood ❞
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/04/2015
›› Commérages : 1652
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Claire Godness Holt
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ lissa valentine ✻ liv burrows ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ everything you think it’s perfect, isn’t always. (reed) ✻ ( Ven 21 Avr - 17:35 )



✻ ✻ ✻
Everything you see that glitters Isn’t always gold. Everything you think it’s perfect Isn’t always. Many times, many times, I would've let my feelings show. Everything you see that glitters Isn’t always gold. You know I’m just human, human, human after all.

Plus le temps passe, plus Riley se dit qu'elle a un sérieux problème avec les cookies. Il faudrait sérieusement qu'elle arrête d'en vouloir quand Devon Oakley est dans les parages. Mais ce n'est point sa faute, elle trouve qu'il est la seule personne dans tout Cap Harbor à en faire des aussi bons. La dernière fois cette histoire de cookies, les avaient conduit à coucher ensemble. Et voilà que aujourd'hui, cela les avaient conduit à venir faire des courses dans ce supermarché du coin et ils venaient de tomber nez-à-nez avec le grand frère de la jeune femme. Les cookies sont maudits. Enfin n'allons pas lui dire ça, sans cookies, Riley serait vraiment malheureuse. Peut-être pas autant qu'une vie sans Devon, mais ça s'y rapproche dangereusement. La blonde devait avouer qu'une vie sans son frère ce n'était pas la chose la plus facile au monde. Déjà qu'on lui avait enlever sa mère, alors lui retirer son frère de cette façon avait le don de lui faire encore plus mal. Certes, elle avait fauter, elle avait omis de lui dire la vérité durant de longues années mais c'était uniquement dans le but de le protéger pour ne pas qu'il la voit comme il était justement en train de la voir, une sale putain. Riley n'était pas fière de cette partie de son passé, elle n'en parlait à personne mais elle l'avait fait pour subvenir aux besoins de son frère et si c'était à refaire, elle le referait. Ce que son frère ne semble pas comprendre. Sur le moment, elle a pu comprendre mais ça faisait presque un mois que cette absence durait ... Il lui en voulait, autant qu'elle s'en voulait d'avoir baisser dans son estime. Un jour toute cette histoire ne serait qu'une vieille histoire, c'est du moins ce qu'elle espérait. Sérieusement s'ils ne s'étaient pas croiser ici, cette ignorance aurait pu durer encore longtemps, elle en était certaine connaissant le caractère de merde de son frère, après tout, elle avait le même. Le voir ici, la fige. Mais elle ne peut pas continuer de l'ignorer, ça serait idiot. « Salut Riley ! » Point positif, il n'a pas oublié comment elle s'appelle, c'est déjà un bon point. « Je vais bien et toi ? » Comment que cette conversation est froide et sans cœur. « Ça va, ça va. » En vérité, ça ne va pas fort mais à quoi bon le lui avouer, il doit bien le savoir. Devon décide de l'abandonner pour les laisser en tête à tête, est-ce une bonne chose ? Elle l'ignore ... Pourtant ses lèvres s'étirent en croisant le regard de sa nièce. La petite Amy qui parvient toujours à la faire sourire. Cette dernière ne tarde pas à venir dans ses bras. Elle a même le droit à un bisous esquimau. Riley est convaincue qu'elle a grandit. Ou elle dit ça uniquement pour combler la conversation, c'est possible. « J'en sais rien, je la vois tout les jours je ne dois pas la voir grandir, mais possible si tu le dit. » Les enfants ça pousse trop vite. Riley se souvient encore de Amy quand elle n'était qu'un nourrisson, elle a l'impression que c'était hier sauf que c'était il y a bientôt deux ans maintenant. « J'ai l'impression que son haut est plus petit ou alors c'est juste qu'il a rétrécit à la machine. » C'est tout à fait possible avec Reed, maître de la machine à laver. « Elle grandit pour faire des bêtises, elle devient championne. Elle arrête pas de mettre n'importe quoi dans le caddy. » C'est une enfant, on ne peut pas lui en vouloir. Qu'on soit d'accord, les bonbons c'est meilleur que les légumes. « Elle prend exemple sur son papa. » Reed était pareil à son âge, du moins d'après sa mère. Riley était bien trop jeune pour s'en souvenir. « Tu es une vraie chipie mademoiselle. » La blonde touche le nez de la mini-blonde qui se met à rire quelques instants plus tard. « Elle veut juste attirer ton attention. » L'instant psychologie by Riley Emerson. Cependant un détail interpelle Riley, qu'est que Reed à fait aux cheveux de sa nièce ? C'est mignon ? C'est tout ce qu'elle trouve à dire dessus ... « C'est un chignon, enfin un semblant de chignon vu ta remarque. Je suis nul en coiffure, à part les couettes et encore c'est pas bien fait et les queues de cheval le reste trop compliqué. Puis faut qu'elle me demandes des tresses, chignons etc tous ce que tu lui faisais avant. » Il a réellement besoin de cours en coiffure. « Ah c'est un chignon ? Tu fais bien de le souligner. » Désolé, elle est obligée de se moquer, c'est plus fort qu'elle. « C'est surtout pas un truc de mecs ce genre de choses. » De toute évidence c'est plus un métier féminin, bien que celui-ci soit assez démocratiser désormais. « Tu aurais pu regarder sur youtube, tu as des millions de tuto dans le domaine. » Riley ne compte plus le nombre de chaines beautés auquelles, elle est abonnée. « Ou tu aurais pu m'appeler, je l'aurais fais avec plaisir ... » Sauf qu'elle sait très bien que son frère ne l'aurait pas appeler pour ça. Avant il faut qu'ils discutent d'un sujet épineux, à croire qu'ils allaient vraiment faire ça entre deux boites de petits-pois. Que peuvent-il dire de plus ? Riley ne sait pas ... « Je crois que j'ai quelque chose qui t'appartient. » Soit la mini-blonde dans ses bras qu'elle lui tend, sauf que ... « Mais Amy, lâche moi ! » Elle ne va pas lui faire un caprice en plein magasin ? En tout cas ça y ressemble ... « Reed s'il te plait fait quelque chose. » C'est lui le père, donc c'est son problème !

_________________
some things we don't talk about better do without. just hold a smile, we're falling in and out of love. the same damn problem, together all the while, you can say never. when we don't know why time and time again. younger now then we were before. don't let me go ... ✻ riley and the oakley's.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/01/2016
›› Commérages : 235
›› Pseudo : mzelle-mama
›› Célébrité : Ryan Guzman
›› Schizophrénie : Non
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ everything you think it’s perfect, isn’t always. (reed) ✻ ( Sam 22 Avr - 21:10 )

Everything you think it’s perfect, isn’t always.
Riley & Reed
Croiser ma soeur au magasin est surement la meilleure chose, parce que sinon on aurait pu s'ignorer encore de long mois. Même si déjà un mois s'est écoulé depuis cette dispute et ce mois à était très long. Vivre sans ma soeur est tellement difficile, j'ai l'impression d'être abandonner, désarmé. Ma mère est en prison et je ne la vois presque pas et c'est difficile parce que là j'aurais bien eu besoin de ma mère. Et la connaissant elle aurait tout fait pour que Riley et moi on se parle de nouveau. J'aurais pu me confier à ma mère, qu'elle me donne des conseils etc. Mais je devais faire sans et me débrouiller seul avec Amy et ma soeur au loin vu qu'on ne se parle plus depuis 4 semaines.  « Ça va, ça va. » Elle est sûrement dans la même situation que moi, on dit que tout va bien alors que c'est faux. Moi je dis toujours que ça va comme ça je ne suis jamais ennuyer et pas de pitié des gens, où surtout parfois la curiosité des gens aussi faut parfois se méfier. Mais avec Riley on est trop fier pour avouer que ça ne va pas fort depuis cette dispute. « J'ai l'impression que son haut est plus petit ou alors c'est juste qu'il a rétrécit à la machine. » Quand j'entends parler de la machine, je laisse apparaître un sourire sur mon visage. C'est fort possible je déteste faire des machines surtout que oui les vêtements en prennent un coup soit ça rétrécit ou soit quand je les sort de la machine ils ont déteint.  « J'avoue que les manches sont un peu courte, elle a du grandir. Ça serait la machine je crois que ce sont ses poupées qu'elles pourraient mettre son haut.» Dis-je en souriant parce que cela m'était arrivé il y a peu de temps. « Il y a environ trois semaines et demi, j'ai fais ma première machine et c'est sorti plus petit et un coup je me suis retrouvé avec un tee-shirt rosé au lieu de blanc.» Je ris, maintenant ça me fait rire, mais sur le coup pas du tout. Alors maintenant je mets tout par couleur et à 40° pas plus j'ai trop peur. Il y a des lingettes pour les machines et les couleurs c'est magique ça déteint sur la lingette et pas les vêtements, mais je n'ose pas essayer j'ai trop peur et peut-être pas confiance. Si je le fais il va m'arriver un problème avec les couleurs. « Elle prend exemple sur son papa. » Ce n'est pas faux, d'après maman je faisais cela étant petit. Derrière son dos je m'étais dans le caddy espérant qu'elle ne voit pas ce que j'ai mis ou je voulais aider ma mère alors je mettais n'importe quoi, je faisais les courses moi aussi. « Pour cela oui elle me ressemble, et maintenant je comprends maman qu'elle râler et me disputait quand je mettais n'importe quoi dans le caddy.» C'est seulement une fois parents qu'on comprends tout ce qu'on a fait voir aux parents. « Tu es une vraie chipie mademoiselle. » Je regarde ma soeur faire et je souris en voyant Amy rire. Cette complicité entre eux deux ça me manque de ne pas les entendre rire toutes les deux dans la maison. « Elle veut juste attirer ton attention. » Miss Amy réussi, même si c'est pire qu'avant parce qu'elle n'arrête pas. Elle m'épuise ma fille au soir je suis fatigué. « Depuis plus de deux semaines elle n'arrête pas même à la maison. Elle ne m'obéit pas toujours, elle boude encore plus qu'avant dès que je hausse un peu la voix. Là ça fait plusieurs jours que tout les soirs elle me fait le même tours, je la couche et cinq minutes après je la vois dans le salon me rejoindre. Elle passe au bout de son lit où il n'a pas la barrière.» Puis j'ai beau râler mais quand Amy grimpe sur le canapé me faire un gros câlin et de gros bisous, je suis incapable de crier alors je l'endors dans mes bras et une fois endormi je vais la mettre dans son lit, mais ce n'est pas bien du tout elle va prendre une mauvaise manie. Mais bon elle fait encore pleins de petites bêtises.  « Ah c'est un chignon ? Tu fais bien de le souligner. » Je regarde ma soeur qui se fou de ma gueule royalement. Moi je trouve que ça aller encore non ? Apparemment non je dois être le seul à penser que ça ressemble à un chignon. « En même temps elle est un peu décoiffé depuis que je l'ai coiffé alors ça n'a pas arrangé la chose.» Faut bien que je trouve des excuses. « C'est surtout pas un truc de mecs ce genre de choses. » J'avoue et je suis d'accord avec ma soeur, ce n'est pas fait pour nous ce genre de chose et seulement pour la coiffure j'aurais voulu un garçon ça aurait été plus simple à coiffer. Mais moi une queue de cheval j'y arrive ou les laisser libre mais après c'est trop chiant pour moi les coiffures.  « C'est un truc de femme de coiffer les petites filles, mais tu n'es plus là et je n'ai pas de femme dans ma vie alors je fais comme je peux.» Ce n'étais pas simple tous les jours d'être père, mais je fais de mon mieux enfin j'espère que je m'en sors et que je ne ressemblerais jamais à mon ordure de père. Mais j'en suis loin enfin j'espère. « Tu aurais pu regarder sur youtube, tu as des millions de tuto dans le domaine. » J'arquai mes sourcils en regardant ma soeur. « Sérieux tu crois que j'ai que ça à faire le matin de regarder comment faire un chignon sur youtube. Je préfère la coiffer comme elle est, c'est original ça change personne n'a la même coiffure au moins.» C'est cool quand on voit de cette façon et c'est un enfant on ne regarde jamais vraiment comment ils sont coiffés et habillés. Du moins ça ne choque pas comme les adultes. « Ou tu aurais pu m'appeler, je l'aurais fais avec plaisir ... » Cela je ne m'attendais pas à cela. Mais non ça je n'aurais pas pu le faire surtout dans notre situation. « Je ne vais pas t'appeler pour une coiffure, surtout que ça serait alors chaque matin. Après je t'appelle pour la cuisine, la machine à laver etc, je peux t'appeler pour tout dans ce cas si je m'écoute je suis nul en tout.» Je ne suis pas douer pour m'occuper d'une maison, je fais de mon mieux mais je galère et je me demande comment font les femmes. « Je crois que j'ai quelque chose qui t'appartient. » Oui Amy m'appartient, mais Riley est sa tante et je sais à quel point Amy adore sa tante. Elle ne voit qu'elle souvent, sa tata. « Mais Amy, lâche moi ! » Je regarde ma fille tenir le cou de sa tante et ne veut pas la lâcher et elle a une force hallucinante quand elle ne veut pas quitter quelqu'un. Quand je dis que depuis quelques semaines elle est infernal. Mais sa tante lui manque énormément et là elle la vu que trop peu et ne veut pas quitter Riley. « Reed s'il te plait fait quelque chose. » Je regarde ma soeur et je bouge pas. Je peux faire quoi ? Essayer de la reprendre dans les bras, elle va pleurer voir hurler dans le magasins on va se faire remarquer et je déteste cela. « Elle veut rester dans tes bras, tu lui manque énormément et depuis ton départ elle est devenue vilaine parfois. Tu peux la garder un peu dans tes bras.» Elle peut même me rendre Amy ce soir, si vraiment la petite blond en fait qu'à sa tête. Elle est aussi têtu que sa tante et moi. Je racle ma gorge et en regardant ma soeur je dis. « Façon je crois qu'on doit se parler.» Je ne dis que cela, elle va comprendre de quoi je parle enfin j'espère. J'ai un peu fait le premier pas, je lance une perche qu'elle l'attrape sinon c'est foutu je ne serais pas là de le refaire. Mais vu qu'Amy veut encore les bras de sa tante, autant parler du véritable problème. Même si le lieu n'est peut-être pas le plus adéquate possible, on fait avec et comme je dis c'est original une discussion dans le rayon boîte de conserve ça n'arrive pas à tout le monde...
Nymeria. ♕ gif de ICI ♕ 0000 mots.

_________________
Ma fille Amy, l'amour de ma vie, je donnerais ma vie pour elle ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE

❝ Family don't end with blood ❞
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/04/2015
›› Commérages : 1652
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Claire Godness Holt
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ lissa valentine ✻ liv burrows ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ everything you think it’s perfect, isn’t always. (reed) ✻ ( Sam 13 Mai - 22:16 )



✻ ✻ ✻
Everything you see that glitters Isn’t always gold. Everything you think it’s perfect Isn’t always. Many times, many times, I would've let my feelings show. Everything you see that glitters Isn’t always gold. You know I’m just human, human, human after all.

Se brouiller avec Reed n'est pas une chose que Riley a l'habitude de faire. Ce n'est pas la première fois que cela arrive, mais c'est la première fois que cela dure autant de temps. D'habitude en quelques heures voire jours, le problème est résolu. Sauf qu'ici, celui-ci semble être plus tenace. Riley reconnait ne pas avoir été totalement honnête avec Reed. Mais si elle lui a caché la vérité c'est uniquement dans le but de le protéger mais également d'éviter ce genre de situation dans laquelle ils se trouvent actuellement. La blonde n'apprécie que très beau de parler ouvertement de ses sentiments, mais ni Devon, ni Ryan n'avaient eut besoin d'un doctorat en psychologie pour comprendre qu'elle était blessée. L'absence de Reed commence à peser sur elle et franchement s'ils ne s'étaient pas croiser dans ce supermarché, il y avait beaucoup de chance pour que cette séparation perdure dans le temps. Si Riley a souvent un débit de parole important, sur le coup, elle semble avoir perdue sa langue. Doit-elle rentrer directement dans le vif du sujet ? Ou doit-elle éviter le sujet ? L'option deux semble plus adapter. Amy semble être le sujet de conversation idéal. Mine de rien cette petite poupée blonde lui manque énormément, peut-être même plus que Reed lui-même. « J'avoue que les manches sont un peu courte, elle a du grandir. Ça serait la machine je crois que ce sont ses poupées qu'elles pourraient mettre son haut. » Point positif de la chose, ça ferait des amies à Amy de quoi lui tenir compagnie. « Amy serait contente d'habiller ses poupées. » Autant prendre cette histoire avec le sourire, non ? Le sujet était léger et c'était plaisant. Pas d'insulte à tout va. On avait presque l'impression que tout semblait normal entre eux. Ce qui est totalement faux puisque la blonde sent ce malaise perpétuel entre eux. « Il y a environ trois semaines et demi, j'ai fais ma première machine et c'est sorti plus petit et un coup je me suis retrouvé avec un tee-shirt rosé au lieu de blanc. » C'est plus fort qu'elle, la blonde est obligée de se mettre à rire. Aucun doute son frère devait avoir un charme inestimable avec un haut rose bonbon. « Je mélange toujours les couleurs et pourtant rien ne sort d'une couleur différente. » Elle touche du bois, mais elle n'a jamais eut ce soucis personnellement. Mais Riley doit admettre qu'elle est fière de son frère, il devient un grand garçon maintenant. Si elle ne revient que d'ici deux mois chez eux, peut-être que Reed sera un homme totalement autonome. Il aura peut-être même prit son propre appartement. Laissez Riley rêver un peu. « Pour cela oui elle me ressemble, et maintenant je comprends maman qu'elle râler et me disputait quand je mettais n'importe quoi dans le caddy. » C'était un sale gosse voilà tout. « Je pense qu'on l'a tous plus ou moins fait pour attirer l'attention sur nous. » C'est humain, c'est une façon de capter l'attention des autres et aussi de tester leurs limites. Faut savoir jouer avec le jeu parfois. Pas de chance pour Amy, elle s'est fait prendre la main dans le sac. Papa Reed ne semble pas vouloir des bonbons. Tata Riley, elle, elle les aurait acheté. « Depuis plus de deux semaines elle n'arrête pas même à la maison. Elle ne m'obéit pas toujours, elle boude encore plus qu'avant dès que je hausse un peu la voix. Là ça fait plusieurs jours que tout les soirs elle me fait le même tours, je la couche et cinq minutes après je la vois dans le salon me rejoindre. Elle passe au bout de son lit où il n'a pas la barrière. » Certainement depuis qu'elle a comprit que Riley n'est plus là. Ou Amy veut juste enquiquiner son père, ce qui est tout à fait possible aussi. « Amy la rebelle. » Elle touche une nouvelle fois son nez tout en souriant. « T'as essayé de changer son lit de place ? De peut-être le coller contre un mur pour éviter ce genre de chose ? » C'était la seule solution sur l'instant qui lui été venue à l'esprit. Après Riley n'a jamais eut d'enfant et ce n'est pas sa spécialité, mais elle tente surement une fois encore t'attirer juste l'attention de son père ou de voir où se trouve ses limites. « En même temps elle est un peu décoiffé depuis que je l'ai coiffé alors ça n'a pas arrangé la chose. » Vu le chignon en question, Riley peut comprendre. La coiffure ce n'est absolument pas un truc de mecs, hormis les hommes spécialiste dans le domaine bien sûr. « C'est un truc de femme de coiffer les petites filles, mais tu n'es plus là et je n'ai pas de femme dans ma vie alors je fais comme je peux. » Il semble le malaise qu'il vient d'instaurer ? Elle n'est plus là, c'est un peu à cause de lui. Bon c'est la sienne aussi, mais faut bien qu'ils soient fautifs à deux dans cette histoire. Puis c'est lui qui ne veut pas de femmes dans sa vie, Riley ne l'a jamais empêcher de refaire sa vie. « Pour un début, on dira que c'est pas mal. » Désolé mais elle ne peut pas dire que c'est magnifique, ça ne ressemble à rien. « Il serait peut-être temps de te trouver quelqu'un. » C'était osé de sa part, mais c'est ce qu'elle pense. Puis Riley esy connue pour ne pas y aller avec le dos de la cuillère. Ils ne vont pas vivre éternellement ensemble. Reed a besoin d'une femme dans sa vie, autre qu'elle et qu'Amy. Trente-deux ans le coco, il serait peut-être temps qu'il quitte le nid. « Sérieux tu crois que j'ai que ça à faire le matin de regarder comment faire un chignon sur youtube. Je préfère la coiffer comme elle est, c'est original ça change personne n'a la même coiffure au moins. » Les tutos coiffure sur YT c'est la vie ! Comment est-ce qu'il croit que Riley parvient à faire des choses inimaginables avec ses cheveux ? « C'est sûr que là personne n'aura la même. Qui sait, tu viens peut-être de lancer une nouvelle mode. » Ou il aurait pu simplement appeler sa sœur pour résoudre le problème. « Je ne vais pas t'appeler pour une coiffure, surtout que ça serait alors chaque matin. Après je t'appelle pour la cuisine, la machine à laver etc, je peux t'appeler pour tout dans ce cas si je m'écoute je suis nul en tout. » « Oui bon, je ne suis pas la femme de ménage non plus. » Riley elle se proposait uniquement pour Amy pas pour faire les tâches ménagères. Puis elle a déjà assez à faire chez les Oakley's. Selon Riley il semble temps de mettre fin à cette conversation. Petit bémol ? Amy ne veut pas la lâcher. « Elle veut rester dans tes bras, tu lui manque énormément et depuis ton départ elle est devenue vilaine parfois. Tu peux la garder un peu dans tes bras. » Sauf que ce n'est pas Amy qui commande. Si Reed cède à l'ensemble de ses caprices, c'est normal qu'elle ne l'écoute pas. Elle prend trop la confiance cette petite. « Très bien. Mais je ne vais pas m'éterniser non plus, Devon va m'attendre. » Commencer à râler également. « Encore cinq minutes, puis tu retournes avec papa. » Elle adresse un doux sourire à sa nièce, avant d'embrasser une fois encore sa joue puis de la mordre dans le cou, ce qui la fait automatiquement rire. « Façon je crois qu'on doit se parler. » Le sourire présent sur son visage la quitte. « Va y je t'écoute. » Ce n'est pas à elle de faire ses excuses, elle les a déjà fait la dernière fois et elle ne va certainement pas rabâcher trente fois qu'elle est désolé et qu'il doit lui pardonner. « J'ai eu vent que tu avais vu les garçons ... » Les garçons = Devon et Ryan. Et que dans l'ensemble ça ne s'était pas bien passer. Enfin après Riley n'en sait pas plus que ça, les deux Oakley n'aiment pas énormément parler. L'un comme l'autre a juste balancer ça entre le plat et le dessert l'autre soir. « Je fais pas y aller par quatre chemins parce que franchement cette situation ça commence à me gonfler. Mais tu comptes t'excuser un jour ou comment ça se passe ? » Riley vient de lui tendre une invitation, donc à lui de la saisir. « Je pense t'avoir laisser assez d'espace pour savoir ce que tu voulais vraiment. Mais je me trompe peut-être tu as besoin de plus ? » Riley en a marre d'y aller avec des pincettes, autant aller droit au but. « On va pas s'ignorer pendant des mois encore. Soit on règle le problème maintenant comme deux adultes, autrement dit tu acceptes ce que j'ai été, ce que j'ai fais pour toi. Soit ... C'est finit et on devient deux inconnus l'un pour l'autre. » Le choix repose sur les épaules de Reed désormais. « Mais j'en ai marre de me battre contre toi, Reed. » Et de se battre pour lui également. C'est pesant. « Je veux bien faire des efforts, mais si c'est à sens unique ça ne sert à rien ... » Comme elle a l'impression qu'elle va s'adresser à un mur dans les secondes à venir. « Je te demanderai juste une chose, c'est de voir Amy. » Cette princesse blonde manque énormément à Riley ... Même pas de revenir vivre chez elle, juste de la voir elle. Parce mine de rien, Riley elle est bien chez les Oakley et encore plus dans les draps / bras de Devon. Elle n'est pas prête à dire adieu à ce qu'ils sont en train de partager actuellement ... Ni même de laisser sa place à une autre.

_________________
some things we don't talk about better do without. just hold a smile, we're falling in and out of love. the same damn problem, together all the while, you can say never. when we don't know why time and time again. younger now then we were before. don't let me go ... ✻ riley and the oakley's.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/01/2016
›› Commérages : 235
›› Pseudo : mzelle-mama
›› Célébrité : Ryan Guzman
›› Schizophrénie : Non
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ✻ everything you think it’s perfect, isn’t always. (reed) ✻ ( Ven 9 Juin - 20:35 )

Everything you think it’s perfect, isn’t always.
Riley & Reed
Je suis de loin une fée du logis, mais j'essaye de me débrouiller comme je le peux même si parfois ça finit mal pour les vêtements, je ne sais pas mais je ne suis pas copains avec la machine à laver et encore moins du fer à repasser, je n'y touche pas à cela. Je peux rester avec des fringue chiffonnés c'est préférable sinon ils vont avoir un trou en forme de fer à repasser. « Amy serait contente d'habiller ses poupées. » Je souris c'était pas faux, au moins ça ne finit pas à la poubelle, mais à ses poupées. Malgré tout je préfère éviter parce que acheter tout le temps des vêtements mon compte en banque ne va pas être d'accord et mon banquier non plus je n'ai pas envie qu'il me donne rendez-vous c'est souvent mauvais signe. « On va éviter ses poupées ont leur vêtements, même si parfois quand je les ramasses pour ranger au soir, ses poupées sont parfois toutes nues.» Dis-je en riant doucement et en regardant ma fille, c'est une folie du moment peut-être, laisser ses poupées sans vêtements. « Je mélange toujours les couleurs et pourtant rien ne sort d'une couleur différente. » Je fronce les sourcils, comment elle fait sérieusement ? J'ai vraiment pas de chance. « Mhhh, pourquoi ça arrive qu'à moi ce genre de catastrophe ? Tu essayes dans le lavabo pour voir si quelques chose déteint ?» Il y avait un truc ce n'est pas possible. Moi c'était peut-être un nouveau vêtements à Amy et il déteint et moi j'ai tenté avec du blanc c'était risqué. Où la machine à laver ne même pas c'est peut-être cela. « Je pense qu'on l'a tous plus ou moins fait pour attirer l'attention sur nous. » Oui tous les enfants l'ont fait, même moi et Riley étant petit. Mais si Amy pouvait arrêter ça serait cool, mais elle est encore petite alors je peux encore rêver. Elle a surtout pas finit de me faire acheter des choses et des conneries. « Amy la rebelle. » Je souris en la voyant faire, je confirme elle se rebelle et rend fou papa par la même occasion. « T'as essayé de changer son lit de place ? De peut-être le coller contre un mur pour éviter ce genre de chose ? » Je fais un oui de la tête, son lit était contre le mur et l'autre côté une barrière pour pas qu'elle tombe, mais y arrive quand même. C'est malin même si petit ça sait ce que ça veut faire. « J'ai tout essayé elle y arrive et passe par le bout. J'ai acheté une nouvelle veilleuse pour que ça fasse de la lumière mais non elle s'en fou elle veut dormir avec moi.» Et quand j'arrive à l'endormir je vais la reposer dans son lit et je suis tranquille jusqu'au lendemain qu'elle vient parfois me réveiller dans mon lit en me donnant un bisou et me disant qu'il faut que je me lève, ou toucher mon visage, ma barbe, essayer d'ouvrir mes yeux, me faire un câlin etc impossible que je ne sois pas réveillé. « Pour un début, on dira que c'est pas mal. » C'était un enfant, même mal coiffé ça passe je trouve. Moi je la trouve belle ma fille peut importe comment elle est coiffé et celui qui dit le contraire je lui casse la gueule. Ma fille sera toujours la plus belle. « Il serait peut-être temps de te trouver quelqu'un. » Je regarde ma soeur en arquant un sourcil. C'est vrai que depuis la mère d'Amy il y a eu personne et je n'ai pas réellement chercher. « On verra, je suis bien avec Amy. Je cherche pas vraiment et faut une femme qui accepte Amy et surtout qu'Amy aime cette femme.» Le bonheur de ma fille avant tout. J'allais bien finir par trouver l'amour de ma vie, mais pour le moment à par le boulot et la maison, Amy je n'ai pas le temps pour une femme. Enfin c'est sûrement une excuse. « C'est sûr que là personne n'aura la même. Qui sait, tu viens peut-être de lancer une nouvelle mode. » Ma soeur se fout littéralement de ma gueule, elle a de la chance que je l'aime plus que tout, alors je ne dis rien et je fais un faux sourire. « Oui bon, je ne suis pas la femme de ménage non plus. » Non c'est sur mais quand elle était à la maison c'était tellement mieux et pas d'incident comme il peut m'arriver. Pour moi à défaut de paraître égoïste, mais entretenir une maison c'est un truc de femme. « Très bien. Mais je ne vais pas m'éterniser non plus, Devon va m'attendre. » On s'en fou de Devon,  c'est ma pensée la plus profonde mais je ne la dit pas. Je ne veux plus croisé les Oakley surtout Ryan alors lui c'est devenu un ennemis. J'ai le nez en patate et quelques bleus c'est lui quand on s'est battu en pleins dans le parc. « Encore cinq minutes, puis tu retournes avec papa. » J'aime les voir heureuse toutes les deux, ces petits moment de complicité entre eux m'ont manqué. « Va y je t'écoute. » Parler ici dans le rayon de notre soucis, il y a que les Emerson pour faire cela. Au lieu de dire on va se boire un verre ou autre non nous on reste dans le magasin entre les clients qui passent. « J'ai eu vent que tu avais vu les garçons ... » Cela m'aurait étonné que les Oakley ne lui dise pas que j'ai été les voir. « Oui, mais on éviter de parler d'eux et surtout de Ryan je ne veux plus jamais en entendre parler de ce...» Je me retient en voyant ma fille, je ne peux pas dire de gros mot devant elle. « Je fais pas y aller par quatre chemins parce que franchement cette situation ça commence à me gonfler. Mais tu comptes t'excuser un jour ou comment ça se passe ? » J'ouvre la bouche, pour la refermer. Oui je comptais m'excuser justement mais je n'ai pas le temps de dire quoi que ce soit que ma petite soeur enchaîne. « Je pense t'avoir laisser assez d'espace pour savoir ce que tu voulais vraiment. Mais je me trompe peut-être tu as besoin de plus ? » Non un mois était assez, enfin je sais que ma soeur me manque tellement et je ne veux pas la perdre alors je n'ai pas le choix que de lui pardonner. Après tout sans ma soeur je ne suis pas grand chose. « On va pas s'ignorer pendant des mois encore. Soit on règle le problème maintenant comme deux adultes, autrement dit tu acceptes ce que j'ai été, ce que j'ai fais pour toi. Soit ... C'est finit et on devient deux inconnus l'un pour l'autre. » Je la regarde un peu surprit, hors de question, même impossible qu'on soit comme des inconnus. On va régler le problème ici maintenant c'est original dans un magasin. « Mais j'en ai marre de me battre contre toi, Reed. » Moi aussi, pour moi ce fut le plus long mois de toute ma vie. « Je veux bien faire des efforts, mais si c'est à sens unique ça ne sert à rien ... » Quoi elle insinue que je ne veux pas faire d’effort alors que je veux bien en faire, j'ai assez trinquer et eux sur ma gueule depuis notre dispute. Entre les Oakley, le manque de ma soeur j'étais à bout. « Je te demanderai juste une chose, c'est de voir Amy. » Je n'ai jamais empêcher de voir Amy, elle s'est où elle est fallait qu'elle vienne j'aurais accepté qu'elle la voit et même qu'elle vont se balader. J'ai une confiance aveugle en Riley. Je soupire elle a finit je peux m'exprimer. Je m'appuie un peu sur mon caddy. « Pour Amy tu peux la voir autant que tu le souhaite je n t'ai jamais empêcher de la voir et façon tu lui manque. Peut-être pour cela qu'elle est infernal, elle arrête pas de te réclamer.» Si cela peut calmer ma princesse ça serait cool et à force de réclamer sa tante je ne savais plus quoi dire comme excuse de son absence. « Moi aussi ce qui se passe m'énerve et je suis à bout. C'est moi qui prend tout dans la gueule au final au yeux de tout le monde je suis le grand méchant.» J'étais pas le seul à avoir fait des erreurs. Même si ma soeur elle s'est déjà excusé de tout le soir de notre dispute. « Je n'ai pas besoin de plus de temps, j'ai assez réfléchis.» Je laisse du suspense et je regarde ma soeur en prenant une grande bouffé d'air. « Tu me manque aussi Riley et bien plus que tu peux le penser. On a jamais vécu une telle dispute et c'est difficile. Alors je m'excuse sincèrement de t'avoir insulté et blessée verbalement l'autre soir.» Voilà c'était dit, c'était pas si compliqué que cela finalement, pourquoi avoir attendu un mois ? Je sais parce que nous sommes deux têtus qui ne voulaient pas faire le premier pas. « Je ne te vois pas comme une prostitué, je te vois toujours de la même façon comme ma petite soeur. J'ai fais des erreurs dans le passé et je m'en veux, mais on ne peut pas changer les choses alors je vais vivre avec et ne plus y penser pour aller de l'avant ensemble en famille comme avant.» Espérons que ça soit comme avant maintenant après tout cela ce ne va pas être évident. Je regarde ma fille et ma soeur. « Maintenant si tu es prête à me pardonner de mes erreurs et me considérer de nouveau comme ton frère. Le pire des frères, le plus con mais ton frère quand même.» Je souris doucement, c'est vrai qu'avec moi je ne suis pas un cadeau. Mais on va pas s'ignorer toute notre vie, ça sera pas simple mais on va tenter d'oublier ce soir horrible et retrouver notre complicité. « Je ne sais pas si tu restes chez les Oakley ou tu reviens chez toi. Mais si tu reste là-bas sache que je n'y mettrais pas un pied. On se verra partout mais pas là-bas.» C'était hors de question que je vais là-bas, je déteste les Oakley et je vais éviter d'aller au Blue Lagon aussi parce que c'est gérer par eux. Et mieux je l'ai vois, mieux je me porte. Ce qui va être difficile si Riley entretien une relation avec Devon, les beaux-frères ne s'aiment pas, l'ambiance va être tendu entre les garçons...
Nymeria. ♕ gif de ICI ♕ 0000 mots.

_________________
Ma fille Amy, l'amour de ma vie, je donnerais ma vie pour elle ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: ✻ everything you think it’s perfect, isn’t always. (reed) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

✻ everything you think it’s perfect, isn’t always. (reed)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence :: Fresh Market
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération