REAN ✻ So you can keep me inside the pocket of your ripped jeans

 :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 26/12/2016
›› Commérages : 127
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : jeremy allen white
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

REAN ✻ So you can keep me inside the pocket of your ripped jeans ✻ ( Jeu 13 Avr - 20:23 )


✻ ✻ ✻
You can fit me, Inside the necklace you got when you were sixteen Next to your heartbeat where I should be, Keep it deep within your soul, And if you hurt me, Well, that's okay baby, only words bleed, Inside these pages you just hold me, And I won't ever let you go


Se redressant sur le lit, il regarde autour de lui, ne sait pas trop où il est. Ne sait pas trop ce qu'il fout dans un lit qu'il ne connaît pas. Puis quand il tourne doucement son visage, il aperçoit Reagan et un sourire se dresse sur ses lèvres. Il se regarde, remarque qu'il est encore partiellement habillé et elle aussi. De toutes les façons, il ne se souvient quasiment de rien. Ne se souvient pas de ce qui a bien pu se passer hier soir, seul des mots lui viennent en mémoire. Est-ce qu'il a vraiment dit ça ? Il se mord la lèvre et effleure doucement le visage de la brune d'un doigt, et il se recouche pour voir le plafond qui tourne un peu plus, toujours plus. Et il a un éléphant qui joue à Just Dance dans sa tête j'aime cette expression alors il se lève, fait un peu trop de bruit en se cognant dans un meuble, jure comme un charretier en silence et il trouve une boîte de doliprane dans ce qui semble être le sac de la brune. Il l'avale et s'enfile un verre d'eau par la suite avant de retourner se coucher. Puis le sommeil ne vient pas, le sommeil ne vient plus. Il enfile alors son jean et sa chemise qui sent la bière odeur qui pourrait le dégouter mais elle n'en fait rien. Elle le suit constamment deuis quelques temps, quand il passe plus de temps au Silverlae qu'à la caserne, ses pieds le menant directement dans cet antre qui est devenu sa deuxième maison et où il commence à reconnaître aisément tout les habitués. De toutes façons, Lou n'est plus à la maison et il n'a pas envie de l'attendre dans le canapé, sa clope au bec et son envie de crever dans les entrailles. Il n'a pas envie de l'attendre et de se dire que ça se trouve, elle a été enlevée, ça se trouve, Mark ne veut plus qu'elle vienne à l'appartement. Mais elle va bien, elle lui a envoyé un message l'autre jour pour lui dire qu'elle avait besoin de temps, qu'elle reviendrait quand ça ira mieux. Quand Maman est morte, lui, il a jeté son dévolu sur Lissa plutôt que de le jeter sur la bouteille et maintenant, il n'y a plus Lissa, mais il y a Reagan, Reagan qui dort à ses côtés, Reagan qui embrasse à en faire oublier toutes les choses qui font du mal. Reagan et ses caresses qui donnent envie de lui rendre la pareille. Comme si sa mère s'appliquait à lui mettre une fille sur le chemin quand elle voit que son fils ne va pas bien, quand elle voit que son fils est à deux doigts de finir dans un caniveau, comme un pauvre type trop alcoolisé. Et il se décide à aller chercher des viennoiseries avoue t'es jalouse. Quand il revient, elle semble mi-endormie, mi-réveillée, il tente alors de la réveiller en laissant doucement glisser ses doigts le long de sa joue puis il murmure « Je t'ai ramené des viennoiseries. » Et doucement il l'embrasse en souriant, il aurait peut-être dû se brosser les dents c'est important. « On devrait rentrer » qu'il lui dit. Parce qu'il n'a pas envie de rester en Irlande plus longtemps, puis il a envie de parcourir le monde avec elle en vérité, mais il se retient bien de le lui dire. Et cette petite phrase est sans doute un rappel de leur soirée de la veille Et de ma gueule de samedi. Bisous.

_________________
I WILL FOLLOW YOU INTO THE DARK
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 13/03/2017
›› Commérages : 55
›› Pseudo : wolfgang
›› Célébrité : Selena Gomez
›› Schizophrénie : camille la myrtille.
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: REAN ✻ So you can keep me inside the pocket of your ripped jeans ✻ ( Mer 19 Avr - 21:15 )


✻ ✻ ✻
You can fit me, Inside the necklace you got when you were sixteen Next to your heartbeat where I should be, Keep it deep within your soul, And if you hurt me, Well, that's okay baby, only words bleed, Inside these pages you just hold me, And I won't ever let you go


Quelque part, Reagan elle avait un peu de mal à réaliser tout ce qui venait de se passer. Elle était rentrée chez elle avec ce besoin de décompresser, cette envie d’oublier un tas de truc et plus particulièrement Adrian et au final, elle l’avait croisé dans un bar à Dublin. Discussion mouvementée qui s’était terminé en une explosion de sentiment. S’embrasser, avouer qu’il y avait bel et bien ce truc entre eux et finissant par des « je t’aime » qui l’avait complètement laissé sur le cul –prout-. Et ouais, elle n’avait pas réagis de la meilleure manière qui soit mais fallait dire qu’elle ne l’avait pas vu venir et que poupée, c’était une handicapée des sentiments –ou une handicapée tout court-. Quoi qu’il en soit, c’était dans la demeurer familiale qu’elle l’avait ramenée cherchant à faire le moins de bruit possible. Pas bien difficile vu la surface de l’habitation. Elle aurait pu hurler dans les couloirs que personne n’aurait entendu le moindre murmure. Et après quelques baisers, elle avait fini par sombrer dans le sommeil comme finalement reposée. C’était Adrian qui lui faisait cet effet-là, personne là. Il avait ce don de l’apaiser sans qu’elle ne comprenne vraiment le pourquoi du comment mais clairement, il avait un effet bénéfique sur elle. Et dans le sens contraire, elle savait aussi qu’à tout moment, il pourrait la dévaster en un claquement de doigt. Assez pour l’effrayer mais elle finissait par comprendre qu’être éloignée de lui était sûrement pire que tout le reste. Et quand finalement les premiers rayons de soleil viennent éclairer son visage, elle ronchonne clignant des yeux à plusieurs reprises sans pour autant vraiment réussir à sortir de sa torpeur. C’était les doigts d’Adrian contre sa joue qui finissait le travail et elle soupirait légèrement, rassurée à l’idée de voir qu’elle n’avait rien imaginé de tout ce qui avait pu se passer la veille. Inspirant lentement, elle profitait du doux baiser qu’il venait lui donner frottant ses mains contre ses yeux avant de sourire légèrement. Et c’était bizarre qu’elle soit aussi calme Reagan, elle qui était généralement une vraie tornade. Mais il était là et c’était tout ce dont elle avait besoin. Se redressant légèrement, elle le regardait quelques instants penchant légèrement sa tête sur le côté. « Comme tu veux.. » Qu’elle lâchait finalement dans un murmure. Rejetant le drap servant à la couvrir, elle laissait ses pieds rejoindre le sol s’étirant tout en se levant. « Mais avant.. » Elle reculait de quelques pas ouvrant la porte sur le côté donnant lieu à sa salle de bain personnelle. « T’as le droit de venir prendre une douche avec moi. » Puis concrètement, les effluves d’alcool se faisait toujours sentir et un peu de fraîcheur ne pourrait faire que du bien.

_________________
Put your make up on get your nails done curl your hair. Run the extra mile keep it slim so they like you. Do they like you? Get your sexy on don't be shy, girl take it off. This is what you want, to belong so they like you. Do you like you? You don't have to try so hard you don't have to give it all away you just have to get up.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 26/12/2016
›› Commérages : 127
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : jeremy allen white
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

Re: REAN ✻ So you can keep me inside the pocket of your ripped jeans ✻ ( Mer 19 Avr - 22:16 )


✻ ✻ ✻
You can fit me, Inside the necklace you got when you were sixteen Next to your heartbeat where I should be, Keep it deep within your soul, And if you hurt me, Well, that's okay baby, only words bleed, Inside these pages you just hold me, And I won't ever let you go


Le mal de crâne qui prend, qui cogne inlassablement et le blond ne sait que faire, à part prendre un doliprane et ça donne le cancer askip ou alors, aller prendre l'air, s'évader un peu. Il a réussi à remarquer une boulangerie dans le coin et il s'est décidé à y aller, avec toute la motivation qui l'incombe un lendemain de cuite monumentale. Il n'avait pas prévu de le faire, de boire autant mais Reagan lui retourne le crâne, lui retourne le cerveau et lui fait faire les pires des choses au monde comme lui dire qu'il l'aime. Il ne se souvient pas de grands choses, mais simplement de quelques mots qu'il a pu lui dire. Peut-être qu'il a rêvé dans le peu de temps de sommeil et il espère que c'est cela parce qu'il ne sait pas comment Reagan a réagit, il ne s'en souvient plus. Trou noir. Plus rien. Quoiqu'il en soit, l'air frais lui fait du bien, mais il est heureux d'être ici, c'est beau l'Irlande en vérité, et il n'y avait passé que quelques jours quand il avait fait le tour de l'Europe. Alors il comptait bien en profiter mais Cap Harbor lui manquait et il ne savait même pas si Lou était rentrée et il flippait un peu de se dire qu'elle était peut-être à l'appartement en train d'appeler le FBI pour disparition inquiétante. Mais il zappe rapidement sa soeur, l'oublie le temps de sa marche, le temps de l'aller-retour et quand il rejoint Reagan tout ses doutes sont évaporés. Il ne savait pas bien ce qu'il faisait mais il improvisait, il n'avait pas envie de régler sa vie comme sur du papier à musique et il était plutôt heureux qu'elle ne l'envoie pas balader. Alors peut-être qu'il avait dit tout cela ? Peut-être qu'il lui avait vraiment dit qu'il l'aimait. Il n'en savait que trop rien et n'en parlerait certainement pas. Il voulait rentrer mais en même temps, ne pas rentrer. Alors il la lassait décider mais elle ne semblait pas vouloir le faire, tant pis, il abdiquerait. Il la suivrait docilement comme un bon toutou. Une douche ? Était-elle sérieuse ? Certainement. Il la suivait alors dans la salle de bain, la laissait se déshabiller et il souriait avant de s'asseoir sur la lunette fermée des toilettes « Très bien, je te regarde. » Et il restait sur la lunette, les bras croisés, l'air malicieux avant de la voir qui l'aguichait. Garce. Il se déshabillait alors, laissant uniquement son boxer et la rejoignait en souriant, se rapprochant d'elle et il saisissait son visage en coupe avant de l'embrasser « Ne me tente pas poupée. Je ne voudrais pas que tes parents t'entendent. » Et il la colle doucement contre la paroi de la douche en l'embrassant un peu plus suavement, ses doigts glissant doucement le long d sa peau hâlée « Arrête de me rendre fou... »

_________________
I WILL FOLLOW YOU INTO THE DARK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: REAN ✻ So you can keep me inside the pocket of your ripped jeans ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

REAN ✻ So you can keep me inside the pocket of your ripped jeans

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération