Moments privilégiés entre frères [Anton]

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Life sucks without you

❝ Family don't end with blood ❞
Life sucks without you
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1172
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam-Drav-Ax-Hyde
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Moments privilégiés entre frères [Anton] ✻ ( Mar 25 Avr - 17:45 )




Sasha + Anton  
« Moments privilégiés entre frères. »
Lenny ronfle tout doucement contre mon flanc. Ça change ! Elle qui d'ordinaire fait un foin d'enfer au point qu'on peut l'entendre depuis le rez de chaussée alors qu'elle est à l'étage, je peux dire que ça fait du bien aux oreilles ! Quoi qu'il en soit, j'aurais jamais pensé un jour qu'un chien puisse ronfler aussi fort, et c'est qu'elle en écrase la pépète !
Hier soir, je me suis d'ailleurs tapé un délire avec elle en lui enfilant une tenue pour chien que Gina lui avait achetée il y a un peu plus d'un an. Va enfiler un vêtement à un Rottweiller ! Heureusement que c’est une bonne patte ! Et à croire qu'elle adore ça parce qu'on aurait dit qu'elle prenait la pose pour les photos, quand je me suis mis à la bombarder de flashouilles.
J'étais tellement épuisé en fin de soirée que je n'ai même pas pris le temps de me désaper ni même de rejoindre ma piaule, m'endormant directement sur le canapé. Pour tout dire je n'ai pas non plus songé à retirer la tenue de la chienne non plus. Espérons que je ne la retrouve pas en miette au petit matin ... .

PUTAIN ! C'est quoi ce merdier ?!! songeais-je quelques heures plus tard alors que je commence à peine à sortir des brumes du sommeil. Je sens qu'on me secoue. Je sens le bord du canapé pas loin alors qu'il me semble m'y tenir à peine en équilibre. Je vais me péter la gueule, je le sens !

- Lenny ! Arrête de pousser, merde !

SBAM !!! Big Big SBAM ! Je peux te le dire vu la façon dont le parquet résonne lorsque je m'écrase par terre ! Réveillé dans un sursaut, j'entends rire à côté de moi. Hum ça ce n'est pas Lenny ... redressant la tête alors que je suis étalé à plat ventre, je remarque mon frangin présent dans la pièce et visiblement mort de rire devant ma chute.

- Enfoiré ! C’est la chienne ou toi qui m'a poussé ?! braillais-je en faisant mine d'être énervé alors que je suis juste à moitié plié de rire moi aussi. Je me reprends un instant et te lance alors :

- Hello bro d'amour ! Tu m'aides à me relever et je te pardonne tout pour au moins le temps que tu resteras ! Quoi que tout dépend de l'heure et de la raison de ta visite ...


© 2981 12289 0

_________________
Life sucks without you.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/05/2016
›› Commérages : 178
›› Pseudo : emilie.
›› Célébrité : Nicolas Simoes.
›› Schizophrénie : bah voilà, après une année, j'ai enfin succombé. une jolie petite rousse du nom de [i]Katherina Roy[/i]
›› more about me

Re: Moments privilégiés entre frères [Anton] ✻ ( Lun 1 Mai - 13:51 )


Ça fait très longtemps que tu n'as pas passé une journée avec ton grande-frère, Sasha. Il faut dire que ces derniers temps, ta vie a été assez mouvementée. Entre ton job de mannequin, ton blog, tes incessants déplacements aux quatre coins du pays.. Mais aussi Eden qui est ta petite amie et sa récente installation chez toi, tu n'as pas eu une minute à toi. Mais aujourd'hui, tu n'as rien de prévu. Depuis deux jours, tu as décidé que cette journée sera une journée off pour toi. Du moins, professionnellement parlant. Tu as organisé une journée avec Sasha. Ça fait longtemps et tu en as besoin. Bien évidemment, tu aurais aimé qu'Eden vienne également. Mais, la pauvre demoiselle doit allé travailler. Tant pis, ça sera pour une autre fois. Huit heures. Tu te réveilles encore une fois en contemplant Eden, encore endormie à tes côtés. Tu l'embrasses sur la tempe et va préparer le petit-déjeuner. Du pain grillé, du beurre, du nutella. Deux bols de chocolat chaud. Tu prends le temps de déjeuner avec ta petite amie avant de filer sous la douche. Devant ta penderie, tu enfiles un jean, un petit pull beige. Rapide coup de peigne dans tes cheveux. Un peu de déodorant, ainsi que le parfum que ta soeur t'as offert à Noël. Tu enfiles ta paire de basket. Ton smartphone ainsi que ton portefeuille dans la poche de ta veste. Tu embrasses Eden une dernière fois et tu files chez ton frère. Il ne s'attend sûrement pas à te voir aujourd'hui. Justement, ça fera une très belle surprise. Tu n'es pas beaucoup disponible pour tes proches en ce moment. C'est dommage.. Tu veux juste te rattraper.

Tu arrives chez Sasha. Pas la peine de frapper à la porte. Tu as les clés. Tu rentres directement chez lui. Devant toi, tu découvres ton grand frère allongé sur le sol. Tu essais de te retenir mis en vain. Tu exploses littéralement de rire. Ça ne dure que quelques instants avant que tu réussisses à reprendre ton sérieux. "Eh bien alors frangin, on fait des acrobaties dès le réveil ?!" Plaisantes-tu. Tu tends la main à ton frère pour l'aider à se relever. La scène était sacrément comique. "Eh bien en fait, j'ai pris la décision que cette journée te serait consacré. Je sais que je n'ai pas été très présent dernièrement entre mon job, mes différents déplacements.. Et puis, Eden aussi. Aujourd'hui sera une journée entre frères. Ça te tente ?!"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Life sucks without you

❝ Family don't end with blood ❞
Life sucks without you
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1172
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam-Drav-Ax-Hyde
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Moments privilégiés entre frères [Anton] ✻ ( Mar 2 Mai - 16:01 )




Sasha + Anton  
« Moments privilégiés entre frères. »
Tu exploses littéralement de rire alors que je me retrouve comme un con par terre. Ton rire est communicatif, tout comme la situation. Lenny elle, semble très fière d'elle. Elle approche son bout de truffe avec un air de dire "bah alors, qu'est-ce qui te prend ?!". Après t'avoir accusé injustement de ma chute, je te lance :

- Hello bro d'amour ! Tu m'aides à me relever et je te pardonne tout pour au moins le temps que tu resteras ! Quoi que tout dépend de l'heure et de la raison de ta visite ...

Tu m'aides à me redresser en plaisantant.

- Les cabrioles, j'aurais préféré les faire en bonne compagnie, crois-moi ... .

Tu t'expliques alors sur la raison de ta visite et un sourire nait sur mes lèvres alors que tu m'annonces fièrement :

"Eh bien en fait, j'ai pris la décision que cette journée te serait consacré. Je sais que je n'ai pas été très présent dernièrement entre mon job, mes différents déplacements.. Et puis, Eden aussi. Aujourd'hui sera une journée entre frères. Ça te tente ?!"

- Carrément que ça me tente ! Tu m'as manqué tête d’œuf ! dis-je en te frottant le cuir chevelu pour te taquiner avant de t'entourer d'un bras et t'embarquer en direction de la cuisine. Comment va Edenours au fait ? Tu chouchoutes ma petite protégée j'espère ?

- Tu serais prêt à préparer le petit dej pour te faire pardonner ton hilarité pendant que ton grand frère était tapis comme une merde sur le ... le tapis ... ! A moins que tu n'aies caché mes viennoiseries préférées en entrant ?

Sait-on jamais qu'il les ai posé sur un meuble après avoir eu l'idée d'en acheter, il sait combien j’en raffole. Ouais, j'ai une envie furieuse de viennoiseries, bro ! Je m'absente juste deux minutes pour me filer un coup d'eau sur la tronche puis revient me poser sur un tabouret haut devant l'ilot central.

- T'as lancé le café ?

J'ai juste trop eu la flemme de le faire.

- Alors dis-moi, qu'est-ce que t'as prévu pour cette journée ? T'as une idée derrière la tête ? On pourrait se faire une de nos virées comme à l'époque ? On part pour le week-end, "destination unknown" ? Ou known ! plaisantais-je.

Humpf, si on part pour le week-end, je refilerais Lenny à Lola. Notre sœur accepte toujours avec joie de la garder. Ou peut-être à Pepper selon laquelle a le plus de temps libre.
J'imagine déjà de folles destinations. Combien de coins on a découvert comme ça tous les deux par le passé. Bon ok, des fois on est aussi tombés sur des bleds complètement paumés avec une population pas franchement accueillante et plutôt du genre douteuse. Un peu comme dans certains films d'horreur, quand les protagonistes atterrissent dans des villes quasi désertiques habitées par des tronches de psychopathes.

© 2981 12289 0

_________________
Life sucks without you.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/05/2016
›› Commérages : 178
›› Pseudo : emilie.
›› Célébrité : Nicolas Simoes.
›› Schizophrénie : bah voilà, après une année, j'ai enfin succombé. une jolie petite rousse du nom de [i]Katherina Roy[/i]
›› more about me

Re: Moments privilégiés entre frères [Anton] ✻ ( Mer 10 Mai - 10:29 )


Tu n'es pas très ravis de devoir laisser Eden toute seule aujourd'hui. Ce n'est pas comme si c'était la première fois. Mais aujourd'hui, c'est différent. En effet, tu n'as rien de rpévu. Aucun rendez-vous professionnel. Aucun article à publier sur ton blog. Même pas de courses à faire. Rien. Aujourd'hui sera une journée consacrée à ton frère. Ton grand frère. Ton modèle dans la vie. Depuis que t'es gosse, tu as toujours pris exemple sur l'aîné de la famille. Il est un peu ton meilleur ami, ton confident. Néanmoins, cela fait un moment que tu ne l'as pas vu, ni passé un moment avec lui. Alors cette journée lui sera consacré. Eden comprends et elle te laisse y aller. De toute façon, tu vas la retrouver ce soir donc il n'y a aucun problème. Tu te rends donc chez ton frère. Pas besoin de frapper avant d'entrer. Tu rentres directement chez lui. La scène que tu découvres te fait littéralement exploser de rire. Tu lui tends la main pour l'aider à se relever. Tu ne peux t'empêcher de sourire malgré tout. "Ah ça je veux bien te croire. On est tous dans le même cas, je crois !" Même si toi, les cabrioles tu ne les fais qu'avec Eden pour l'instant. Eh oui ! Terminé la vie de célibataire, les plans drague et tout le reste. Tu as le coeur pris et tu es très heureux avec Eden.

Maintenant que ton frère ainé se retrouve debout sur ses deux jambes, tu lui expliques la raison de ta venue. Sasha semble ravis de cette décision et accepte de passer cette journée avec toi. De toute façon, tu ne prenais pas vraiment de risques. T'étais certain que ton frère accepterait cette proposition. Il ne peut s'empêcher de mettre tes cheveux en bataille et en t'appelant "tête d'oeuf". Tu soupires. Il t'appelait toujours comme ça autrefois. Bien évidemment, toute ta famille est au courant de ta relation avec Eden. Même tes parents. Tout le monde est ravis pour toi et espère que ça durera longtemps. Toi aussi. Même si tu n'as pas l'ombre d'un doute sur votre relation. Ça semble si naturel Eden et toi. "Elle va très bien, ne t'en fais pas. Je m'occupe très bien d'elle. D'ailleurs, depuis deux semaines, elle vit chez moi. Je lui ai proposé de s'installer chez moi et elle a accepté. Si tu veux diner un soir, ça sera avec plaisir. T'as même le droit d'emmener une de tes prétendantes." Dis-tu en essayant de faire parler ton frère sur ses amours. Ça fait longtemps que vous n'avez pas parlés tous les deux. Si lui sait où tu en es avec Eden, toi tu ne sais pas où il en est dans sa vie privée.

Tu viens te gratter le haut de la tête. "Non.. J'y ai pas pensé à vrai dire. Vas-y traites moi de mauvais frère, je suis prêt !" Dis-tu sur un ton dramatique. Ce n'est pas pour vrai, juste pour le taquiner. T'aimes bien le taquiner ton frère. Une vraie relation fraternelle en quelque sorte. Tu te diriges vers la cuisine et commence à préparer quelques pancakes. T'as l'habitude de faire cette recette pour Eden. À force, tu la connais par coeur maintenant. Pendant ce temps, tu fais couler le café. Juste pour ton frère. T'aimes pas trop boire des boissons chaudes le matin. Tu ne sais pas pourquoi mais ça ne passe pas. Mais pas du tout.. bref. Tu termines de cuire les pancakes et les présentes sur la table. Pancakes et sirop d'érable, la base. "Tiens grand frère chéri !!" Dis-tu en lui servant sa tasse de café et en la lui présentant devant lui. Toi, tu contentes d'un verre de jus d'orange. Deuxième grattement de tête. T'as pas vraiment prévu cette journée. Juste de la passer avec ton frère. Mais son idée semble excellente. "Ah ça serait parfait ! J'enverrais simplement un message à Eden qu'elle ne s'inquiète de ne pas me voir rentrer ce soir." Même si tu es triste de ne pas voir Eden tout un weekend, tu es ravis de le passer avec ton frère. Et puis, tu en passeras pleins d'autres weekends avec ta petite amie. "On pourrait aller pêcher non ?! Comme quand on allait pêcher avec papa autrefois, dans la cabane eau bord du lac !!" Souvenir d'enfance. Tu seras tellement content que ton frère ainé accepte d'aller pêcher avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Life sucks without you

❝ Family don't end with blood ❞
Life sucks without you
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1172
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam-Drav-Ax-Hyde
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Moments privilégiés entre frères [Anton] ✻ ( Mar 23 Mai - 10:09 )




Sasha + Anton
« Moments privilégiés entre frères. »
- Comment va Edenours au fait ? Tu chouchoutes ma petite protégée j'espère ?

"Elle va très bien, ne t'en fais pas. Je m'occupe très bien d'elle. D'ailleurs, depuis deux semaines, elle vit chez moi".

- Je suis content pour vous deux, glissais-je, un doux sourire aux lèvres. Tu me proposes d'ailleurs dans la foulée de venir dîner un soir, ajoutant que j'aurais même le droit d'amener une prétendante.

- Idée à bannir, dis-je en agitant un doigt pour la mention de prétendante. Mais partant pour l'invit !

Tu sais pertinemment que je n'ai pas lâché l'idée de reconquérir Gina. Tu sais combien elle représente pour moi malgré la belle connerie que j'ai faite par le passé. Certes, depuis le temps, je devrais sans doute songer à ça, tu dois forcément y penser car tu n'es pas au courant du fait que Gina et moi avons à nouveau cédé il y a quelques mois de ça. J'aimerais tellement pouvoir t'en parler mais elle ne me le pardonnerait pas. J'aimerais te confier qu'elle attend un enfant de moi, te glisser tous les tourments qui m'habitent depuis son départ alors qu'elle est partie le soir de Noël en me laissant un mot. Je la sais désormais en Italie, près de sa famille. Et j'ai pour projet de m'y rendre. Un jour viendra où je pourrais néanmoins tout te révéler.
Je détourne le sujet en te demandant si tu m'as ramené des viennoiseries, et tu te poses alors en frère indigne par la négative. Je te file juste une petite tape sur l'arrière de la tête par taquinerie et te confie la tâche de faire du café et préparer un petit déjeuner le temps de faire un tour rapide par la salle de bain.


A mon retour, tu as préparé quelques pancakes dont le parfum flatte mes narines. tandis que je tire un tabouret vers moi et m'installe accoudé à l'ilot centrale, tu me sers directement mon café dans une tasse.

"Tiens grand frère chéri !!"

- Putain, j’ai carrément droit aux honneurs ! Merci bro ! T'assures ! Sans compter ces pancakes, dis-je en me jetant littéralement dessus. Hummm ... délicieux ! T'es pardonné pour les viennoiseries, ça frangin, ça vaut mille fois mieux ! ajoutais-je la bouche pleine. A peine avalé un que j'en enfourne un second.
Les bras croisés sur la surface laquée, je te demande ce que tu as prévu pour nous deux et évoques la possibilité d'un week-end entre frangins à l'ancienne. Tu sembles carrément partant. Je cogne doucement du plat des mains sur le plan de travail pour manifester ma joie.

"On pourrait aller pêcher non ?! Comme quand on allait pêcher avec papa autrefois, dans la cabane eau bord du lac !!"

- Yep ! Excellente idée ! Ça fait trop longtemps qu'on ne s’est pas rendu à l'étang privé de notre oncle Jack ! Tu te rappelles les excellents moments qu'on y passait ?

Notre oncle possède un petit étang privé sur une propriété entourée de bois, perdu en pleine campagne à environ une heure et demi de route d'ici si je me souviens bien. Nous n'y sommes pas retournés depuis l'adolescence, ce qu'on a pu s'y amuser ! On jouait aux aventuriers en parcourant les bois tout autour de l'étang. Il y avait une petite île également à laquelle nous accédions en barque. Nous faisions des barbecues autour du feu près de l'eau, on regardait les étoiles en discutant toute la nuit. On y pêchait bien entendu ! Il doit toujours y avoir la petite cabane.

- Je me demande s'il y a encore la caravane où on dormait.

Il s'agissait d'une grande caravane aménagée avec goût, meubles blancs ornés de dorures, les banquettes et tables modernes avaient été virés pour se voir remplacés par une sofa ancien en dorures et velours capitonné et une petite table ancienne. Ce qui donnait un style ancien et à la fois baroque. Les parties couchages aux deux extrémités de la caravane, comportaient un lit deux places situé derrière une porte vitrée à double battant aux carreaux dont les teintes jaunes-orangées donnaient une atmosphère particulière à l'intérieur de la caravane lorsque les rayons du soleil les traversaient. Pareil pour l'autre couchage, qui lui, abritait deux lits superposés avec les murs recouvertes d'une épaisse et douce moquettes couleur gris sourie, ce qui accentuait l'impression d'un petit cocon douillet.
J'adorais cette caravane. C'était notre cabane, notre petit monde lorsqu'on y dormait entre frangins et frangines. D'ailleurs, m'étant empressé de décrocher le téléphone pour passer un coup de fil à Jack afin de savoir si on peut venir emprunter les clés de la propriété pour y passer un week-end entre frangins, je demande dans la foulée s'il y a toujours la caravane. Ce qu'il me confirme. Après avoir raccroché, je te lance :

- C'est tout bon, on peut passer chez Jack pour récupérer les clés. Il s’est rendu là-bas il y a deux semaines pour entretenir la propriété et tout est nickel. Prêt à nous recevoir. La caravane est toujours là. J'y squatte direct ! Et j'te préviens, je m'octroie le lit double !

Un moment plus tard, mes affaires préparées et les tiennes que tu es allé récupérer à l'appart pour deux jours, nous nous retrouvons devant chez toi alors qu'on a convenu que je passais te récupérer une fois prêt. Du coup, la chienne peut venir avec nous. Elle adorera gambader comme une folle là-bas.

- Bon, on fait un saut par chez les parents pour récupérer le matériel de pêche dans le garage. Ils ne sont pas là, j'ai appelé mais j'ai les clés et on leur laissera un mot.

Je lance un cd alors qu'on prend la route. Une envie d'écouter un peu de Marilyn Manson. Le soleil est bien présent et il est annoncé pour tout le week-end. Nous prenons la direction du sud-ouest après avoir quitté la ville. Vitres baissées, nous profitons de la brise qui s'invite dans l'habitacle pour nous rafraichir face à la chaleur qui règne déjà à cette heure. Je frappe le volant au rythme de la musique, élevant la voix de temps à autre sur le refrain de la chanson en cours.

- On se prend un ou deux trucs à grignoter pour la route ? te demandais-je en repérant une petite supérette en bord de route après une petite demi heure de trajet.

© 2981 12289 0


_________________
Life sucks without you.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/05/2016
›› Commérages : 178
›› Pseudo : emilie.
›› Célébrité : Nicolas Simoes.
›› Schizophrénie : bah voilà, après une année, j'ai enfin succombé. une jolie petite rousse du nom de [i]Katherina Roy[/i]
›› more about me

Re: Moments privilégiés entre frères [Anton] ✻ ( Sam 27 Mai - 9:37 )


Lors de tes nombreux déplacements professionnels, tu es contrains de laisser Eden toute seule. Même si elle vit désormais chez toi, laisser ta petite amie toute seule ne t'enchante pas du tout. Tu te sens mal. Très mal même. Tu te souviens de cette soirée où tu es rentré assez tard chez toi et que tu as découvert Eden complètement appeuré dans ton appartement. Le sien avait été cambriolé. Dorénavant, elle vit chez toi. Vous partagez ton appartement, avec son chat aussi. Tu es vraiment le plus heureux des hommes avec elle. Tu ne t'imagines plus jamais sans elle. C'est impossible. Bref. Aujourd'hui, tu n'es pas en déplacement à l'autre bout du pays. Juste chez ton frère. Ton grand frère, l'ainé de la famille. Tu as toujours été très proche de ton frère. Depuis que tu es petit, Sasha a toujours été ton modèle dans la vie.

Te voici chez lui. Ça te fait vraiment du bien de voir ton grand frère aujourd'hui. Tu n'es pas un mannequin ou un blogueur aujourd'hui. T'es juste Anton. Avant dernier enfant Fitzimmons. Depuis les fêtes de fin d'années, toute ta famille est au courant qu'Eden partage ta vie désormais. Eden est une amie de Sasha. C'est d'ailleurs comme ça que tu as connus la demoiselle. Tu viens d'annoncer à ton frère qu'Eden vit désormais avec toi. Certains vont trouver cela un peu tôt, certes. Mais pas toi. T'es sûr de toi. Sûr de ton choix. Eden est la femme de ta vie. Personne ne t'en feras douter. Jamais. "Merci. Jsuis vraiment bien avec Eden. Jpensais pas trouver une femme comme elle et en tomber amoureux mais si, jsuis amoureux d'Eden." C'est la première que tu l'avoues à voix haute. À quelqu'un d'autre qu'Eden, bien évidemment. Sasha ne semble pas vouloir venir avec une de ses prétendantes. Tant pis. T'auras essayer au moins. Tu sais bien que ton frère est encore amoureux de Gina. Toi aussi, tu l'aimes bien cette fille. Au fond de toi, t'espère vraiment qu'il finiront par se remettre ensemble un jour ou l'autre. "J'en parlerais avec Eden. Jsuis sûr qu'elle sera partante aussi !" ça ne fait aucun doute. Eden adore ton frère. Tu pourrais être jaloux de leur relation mais ce n'est clairement pas le cas. Tu fais entièrement confiance à Eden. Jamais elle n'ira voir ailleurs. T'en es convaincu. Et jamais tu n'iras voir ailleurs non plus.

Dans la cuisine, ton frère te rejoint. Rapidement, tu lui as préparé une grande tasse de café et quelques pancakes. On ne part jamais de chez soi le ventre vide le matin. Idée à proscrire. Il arrive très souvent que tu prépares le petit-déjeuner de ta chérie. Surtout le dimanche matin. C'est votre moment. Petit brunch en amoureux au lit, devant la télévision ou sur le balcon. Il faut dire qu'avec l'été qui arrive doucement, bruncher le dimanche matin sur le balcon est fort agréable. "Ah bah attends, tu me connais. Jfais pas les choses à moitié. Et puis, comme dit maman, le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée." Maman Fitzsimmons a toujours raison de toute façon. Tout en déjeunant, vous mettant en place le programme de la journée. Ça fait une éternité que tu n'es pas allé pêcher. Tu souris en repensant à tous ces moments passés là-bas, en famille. Un jour, tu vas devoir y emmener Eden. Pique-niquer au bord du lac. Passer une simple journée en amoureux. Mais pour l'heure, c'est une journée entre frères qui se profilent à l'horizon. Enfin pas une journée, ça se transforme en weekend. Eden ne t'en voudra pas de passer un weekend avec ton frère de toute façon. Tu envoies tout de même un message à ta chérie pour la prévenir. Tu ne voudrais pas qu'elle s'inquiète. "Oh cool ! Nan mais tu vas pas me laisser dormir sur le canapé lit. Putain, il est inconfortable et il grince en plus !" Râles-tu après ton frère. En fait, tu t'en fiches de là où tu vas dormir. Ce weekend entre frères te ravis. "Ok. En route pour les parents !!" Tu suis ton frère dans sa voiture. T'as beau aimer ton frère, t'es franchement pas fan de son choix de musique. Mais bon, tu ne dis rien pour autant. Sasha et toi, vous repérez une petite supérette sur la route. "Ah ouais bonne idée ! Des chips, des gâteaux ! On s'prend un pack de bière aussi ?" T'es pas un alcoolique mais une petite bière de temps en temps n'a jamais tué personne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Life sucks without you

❝ Family don't end with blood ❞
Life sucks without you
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1172
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam-Drav-Ax-Hyde
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Moments privilégiés entre frères [Anton] ✻ ( Mer 31 Mai - 13:33 )




Sasha + Anton  
« Moments privilégiés entre frères. »
"Oh cool ! Nan mais tu vas pas me laisser dormir sur le canapé lit. Putain, il est inconfortable et il grince en plus !"

- Tu dormiras dans l'un des lits superposés, y'a plus de canapé-lit depuis longtemps quand Jack a remplacé par la banquette en velours capitonnée. Les lits superposés étaient grand, tu devrais encore y tenir. Sinon bah faudra partager la piaule du fond mais j'te garantis pas que j'aurais pas quelques gaz ou que tu te retrouves pas en pleine nuit éjecté du lit. J'ai besoin d'espace ! Tu te rappelles ?! plaisantais-je en te rappelant un souvenir où une nuit étant tout jeunes adolescents, nos grands-parents nous avaient fait partager le lit double dans la chambre d'amis par manque de place alors que toute la famille était réunie chez eux. Et en plein milieu de la nuit, tu t'es retrouvé à plusieurs reprises éjecté du lit par un Sasha furieux qui donnait des coups et était sacrément bougeon. Bien sûr, c'était inconscient mais qu'est-ce que je pouvais rire lorsque tu me réveillais en râlant que je t'avais encore fait tomber.

- D'ailleurs, poursuivis-je sur l'évocation de ces souvenirs, un coup, pépé était rentré dans la chambre sur les coups d'une heure du mat alors qu'on rigolait trop fort et qu'il nous avait déjà menacé une fois de débarquer pour nous calmer. Puis c'était mémé la seconde fois qui avait gueulé depuis la chambre à côté et nous nous étions plutôt attendu à la voir débarquer elle. Du coup, on avait prévu une attaque de coussins dès qu'elle rentrerait dans la pièce. Sauf que c'était pépé et qu'il s'est pris un coussin en pleine poire !! dis-je en laissant échapper un rire. Bon sang, dire que tu t'es tout pris !

Car ouais, pépé avait fait le tour du lit, et avait filé des petites tapes sur la couette alors qu'il se trouvait de ton côté.

- Moi j'étais planqué à l'autre bout du lit et il m'a à peine effleuré ! me mis-je d'autant plus à rire à ce souvenir.
En cours de trajet, évoquant ce genre de souvenirs, nous passons bientôt à proximité d'une petite station service où ils vendaient de quoi dépanner en bouffe et en boissons entre autres. Je propose qu'on y prenne de quoi grignoter un peu pour le trajet. Et puis combler ce à quoi on a pas pensé d'emmener pour agrémenter nos barbecues une fois là-bas. Quoi que une fois arrivés au village situé aux abords de l'étang privé, il y a bien une supérette qui doit toujours exister.

"Ah ouais bonne idée ! Des chips, des gâteaux ! On s'prend un pack de bière aussi  ?"

- Yep ! je regarderais aussi s'ils ont des piles car pas certain que les lampes de poche soient ok.

Après notre petit arrêt là-bas, nous ouvrons d'ores et déjà un paquet de chips dans lequel nous tapons ainsi qu'une bière, assis sur le capot en attendant de reprendre la route.

- Tu voudras conduire un peu ? Je soufflerais bien un peu durant une partie du trajet.

Je te laisse choisir la musique pour le restant de la route et prends mes aises, profitant d'une douce brise s'invitant à travers l'habitacle. Nous arrivons bientôt à proximité du fameux village qui semble bien tranquille. quelques vieux sont installés sur des chaises devant chez eux pour profiter du soleil matinal, d'autres personnes vaquent entre la boulangerie et le boucher. Nous faisons un saut par la supérette pour prendre des pommes de terre, de la viande et quelques autres petites choses afin de préparer le barbecue de midi. Les patates cuites au feu de bois dans du papier d'aluminium, c'est juste un délice ! Quittant la village, nous nous engageons ensuite sur une petite route de campagne, alors que je reprends le volant. Nous arrivons bientôt dans une portion de forêt, attentifs au côté gauche de la route afin de repérer la petit chemin qui menait autrefois à l'étang. Jack nous a prévenu qu'il n'avait pas eu le temps de s'occuper de la taille des arbres aux abords du chemin et que quelques branches dissimulaient un peu le petit panneau indicateur. Mais nous repérons malgré tout bien vite l'entrée du chemin et nous y engageons. Descendant de voiture, je m'occupe d'ouvrir le portail accédant à la propriété. La musique que tu as choisi tout-à-l'heure continue de jouer et je tapote en rythme le volant, fin heureux d'arriver. Puis je remonte pour engager la voiture lentement le long de la rive, la garant juste derrière la caravane.

- Nous y voilà ! dis-je plein d'enthousiasme alors que je m'étire en quittant le véhicule, m'approchant du bord de l'eau pour contempler les alentours. Le cadre est toujours aussi sublime !

Lenny gambade déjà comme une folle partout. Je viens te rejoindre et t'entoures d'un bras aux épaules. Putain que je suis heureux de partager ce week-end avec toi bro !


© 2981 12289 0

_________________
Life sucks without you.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/05/2016
›› Commérages : 178
›› Pseudo : emilie.
›› Célébrité : Nicolas Simoes.
›› Schizophrénie : bah voilà, après une année, j'ai enfin succombé. une jolie petite rousse du nom de [i]Katherina Roy[/i]
›› more about me

Re: Moments privilégiés entre frères [Anton] ✻ ( Dim 11 Juin - 7:58 )


Sasha c'est ton grand frère. Il est l'aîné de la famille et ton modèle aussi. Petit, tu le copiais. Tu faisais tout comme lui. Ou presque. Tu es bien plus proche de lui que d'Elliott. Peut-être parce que Sasha n'a pas foutu le camp trop tôt après ta naissance. Tu as beaucoup souffert du départ de ton autre frère. Mais en silence. Tu n'es pas le genre de mec à montrer ce que tu peux ressentir. Que tu sois triste, en colère, joyeux.. Tu gardes tout pour toi. Jusqu'à ce qu'un jour tu craques et que tu te mettes à verser des larmes à n'en plus finir. Bref. Sasha, tu l'adores. En plus de ça, c'est grâce à lui que tu as connus Eden. Celle qui partage désormais ta vie, ton quotidien. Eden était une amie de Sasha. C'est en rendant au domicile de ton frère que tu as fait la connaissance de la jeune femme à la chevelure brune. D'ailleurs, tu n'as jamais remercié ton frère pour cela. La prochaine fois que tu pars en déplacement, tu lui rapporteras un souvenir.

Sasha et toi êtes en train de planifier votre weekend entre frères. Tu n'as pas très envie de laisser Eden toute seule. La prochaine fois, elle viendra avec vous. Pour cette fois, ça sera juste ton grand frère et toi. C'est tout. Juste vous deux dans la cabane au bord du mac de l'oncle Jack. L'aîné de la famille impose déjà son choix de lit. Tu fronces les sourcils et semble outré que ton frère veuille te laisser dormir sur le canapé lit. Dans tes souvenirs, tu te souviens d'avoir eu très mal au dos à l'époque. Mais apparemment, l'oncle Jack s'est débarrassé du canapé lit. Tu soupires de soulagement. "A bah tant mieux. Il était temps. Je pense qu'il avait largement fait son temps ce truc." Dans un lit superposé ? A bah ça va te changer de ton grand lit chez toi que tu partages avec Eden. D'ailleurs, dormir seul va te paraitre étrange. Vivement la fin du weekend pour retrouver Eden dans votre grand lit. "Tu veux même pas dormir avec moi ? Alors là, je suis profondément vexé frangin !" Dis-tu en croisant les bras sur ta poitrine et en faisant mine de boude. Tu ne sais pas bouder. Tu ne tardes pas à rire aux éclats. Les souvenirs avec ta famille sont vraiment les meilleurs. Tu ne te lasseras jamais de tous te les remémorer. Tu éclates à nouveau de rire quand Sasha te rappelle ce souvenir. "Putain pauvre pépé. Je me souviens que t'as même pas pris ma défense. Espèce de vilain grand frère." Dis-tu en lui donnant une légère tape sur l'épaule. C'est pas à Sasha que tu vas faire mal de toute façon. T'as vu comment il est battu ce mec ?!!

Vous continuez de préparer votre weekend. Message à Eden envoyé. Elle comprend et t'embrasse très fort. Bordel, elle te manque déjà. Se quitter pour mieux se retrouver. "Eden te fait un bisou !" Dis-tu à ton frère pour faire le messager de ta petite amie. Vous prenez enfin la route. Direction la supérette. Ravitaillement achetés, vous venez vous asseoir sur le capot afin de boire une bière en grignotant quelques chips. Bordel, c'est bon de ne pas avoir d'emploi du temps pour une fois. De faire ce que tu as envie sans contraires. C'est bon de se retrouver pour un moment entre frère. "Ouaip. Je te laisserais faire ta sieste papy Sasha !" Réponds-tu pour taquiner ton frère. Bah quoi ? Qui aime bien, châtie bien ! Tu t'installes derrière le volant. Tu choisis la musique. Un peu de pop pour changer. Tu laisses ton frère se mettre à l'aise. Tu reprends la route en faisant attention à ce qu'il se passe devant et autour de toi. Ton tour de trajet dure assez longtemps. Mais tu ne t'en plains pas. Ça fait tout drôle de ne pas se laisser conduire pour une fois. Te garant sur le bas côté, tu laisses le volant et reprends place côté passager. Très vite, vous arrivez devant la propriété de votre oncle. T'as l'impression de redevenir un gosse en arrivant ici. Voiture garée derrière la caravane, tu descends et t'étires un peu. Tu admires la vue et envoie une photo à Eden. "Moi aussi frangin. Ça fait du bien d'être ici. J'ai l'impression de me déconnecter de cette vie de fou qu'on a aujourd'hui.." Dis-tu en venant te poser un oeu sur l'herbe pour admirer la vue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Life sucks without you

❝ Family don't end with blood ❞
Life sucks without you
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1172
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam-Drav-Ax-Hyde
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Moments privilégiés entre frères [Anton] ✻ ( Lun 12 Juin - 10:13 )




Sasha + Anton
« Moments privilégiés entre frères. »
"Tu veux même pas dormir avec moi ? Alors là, je suis profondément vexé frangin !"

- Humpf ... t'as toujours eu un faible pour moi, dis-je en plaisantant. Déjà petit, tu squattais sans arrêt ma piaule ! rétorquais-je, taquin.

Je te fais une remarque sur le fait que je suis plutôt remuant la nuit et du genre à prendre toute la place, indiquant que si tu veux partager le grand lit, il ne faudra pas se plaindre après. Puis je t'évoque d'ailleurs un souvenir qui me tire un doux rire en évoquant nos grands-parents et en particulier pépé qui, alors que nous faisions le cirque tard la nuit dans la chambre, étant mômes, était venu nous foutre une gentille raclée pour nous calmer après nombre d'avertissements face auxquels nous nous étions entêtés.

"Putain pauvre pépé. Je me souviens que t'as même pas pris ma défense. Espèce de vilain grand frère." dis-tu en me filant une tape sur l'épaule qui me fait légèrement tanguer.

- J'étais bien trop occupé à rire, tu penses ! Ou du moins contenir mon fou rire pendant que je me planquais sur le côté du lit pour éviter les coups.

Tandis que nous poursuivons la discussion, tu envoies bientôt un message à Eden et me transmets son bisou que je t'invite à lui renvoyer en double. C'est après un tour à une petite supérette de station service et une pause grignotage que je te confie le volant pour me reposer durant une partie du trajet.
Plus tard, enfin arrivés sur les lieux, nous descendons de voiture et sommes heureux d'enfin pouvoir nous dégourdir les pattes. Admirant la vue, tu me rétorques combien tu es heureux aussi de profiter de ce week-end entre frangins ici.

"J'ai l'impression de me déconnecter de cette vie de fou qu'on a aujourd'hui.." dis-tu en te posant dans l'herbe.

- Tu l'as dit ... c'est bon de se détendre enfin, loin de tout. C’est dur au boulot en ce moment pour toi ? m'inquiétais-je.

Je m’assois à tes côtés et observe la surface de l'eau. Quelques insectes volant se posent et créent des petites ondes. D'autres se font presque immédiatement happés par un poisson qui guettait quelconque nourriture. La brise qui souffle à travers les feuillages fait un bien fou, le soleil vient caresser nos peaux par intermittence, voilée de vert ou d'or ainsi filtrée par les feuillages qui sont remués par le léger souffle du vent.

- Allez hop, fini la sieste, on déballe et on va ouvrir la caravane et la cabane pour aérer un maximum.

Plus tard, au bout d'une heure, j'en suis à sortir la barque du cabanon pour pouvoir profiter d'un tour sur l'eau. La faisant glisser sur l'herbe et l’amarrant au petit ponton situé au bord de l'eau, je t'invite à me rejoindre.

- Bro, ramènes-toi, on se fait un petit tour ? dis-je en grimpant déjà à bord. Ramènes deux bières avec toi.

© 2981 12289 0


_________________
Life sucks without you.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Moments privilégiés entre frères [Anton] ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Moments privilégiés entre frères [Anton]

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération