what's somebody in a nobody town ? ✻ AIDEN

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence :: The Astoria Bowl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
I'm a professional heartbreaker

❝ Family don't end with blood ❞
I'm a professional heartbreaker
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/06/2015
›› Commérages : 701
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Jack Awesome Falahee
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Ryan Oakley (Chris Wood), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

what's somebody in a nobody town ? ✻ AIDEN ✻ ( Ven 28 Avr - 17:47 )



what's in somebody in a nobody town ?
BR'HOLLISTER ☽ It's ideal You need someone to tell you how to feel And you think your happiness is real There's so much more the world has to reveal But you choose to be concealed So you're somebody now But what's a somebody in a nobody town I don't think you even know it So you're somebody now But what's a somebody in a nobody town


Pour une fois, Shane est de bonne humeur. Oui, c'est un fait assez rare et il est sûr et certain que Aiden, son frère, appréciera son sourire. A vrai dire, le brun coule de beaux jours auprès d'Ophélia. Il n'est désormais plus d'actualité de la laisser partir. Non. L'avocat ne veut plus qu'elle fasse sa propre vie et qu'il fasse la sienne. Alors, petit à petit, des habitudes s'étaient installées. Plus de jolies filles chez lui, mise à part sa cousine et sa meilleure amie, qui lui servait aussi de secrétaire de temps à autre. Plus de soirée à boire du scotch jusqu'à pas d'heure en attendant un coup de fil d'une nana en manque. Tout ça, c'était derrière lui. Shane avançait petit à petit sans pour autant perdre de son authenticité. Dernièrement, il s'était sacrément engueuler avec ses parents, de quoi lui permettre d'avoir encore plus de haine envers eux. Il s'était aussi pris le chou avec un de ses clients. Depuis quand il est censé être joignable à toute heure de la journée ? Non, désolé, quand le Hollister dort ou baise, il n'est pas sujet à répondre et encore moins à se mettre dans son rôle d'avocat. Autant dire que ce client avait eu le droit, le jour même de ce malentendu de repartir avec son dossier et de trouver une autre personne pour le représenter. Le brun n'était pas un chien, il n’obéissait qu'à ses propres règles au grand damne de beaucoup de personne. Enfin, peu importe. Aujourd'hui, son frère lui a dit qu'il avait une soirée de libre et il compte bien l'emmener s'amuser un peu. Il a l'impression qu'il manque cruellement de fun dans sa vie. Ou, et c'est fort possible aussi, c'est Shane qui s’ennuie quand il se retrouve tout seul dans son immense villa. Cherchez pas, c'est la deuxième première option la bonne. Le brun arrive devant la petite maison qui sert de dortoir pour Aiden et klaxonne comme un fou pour le prévenir qu'il est là. Oui, il a la flemme de sortir et de dire bonjour au petit monstre de quatre ans ! Et puis, la voiture est décapotable, il va pas la fermer comme ça, juste pour trente secondes. Trouvant le temps long, il recommence. Pouet pouet ! Sérieux ? Mais qu'est-ce qu'il fou ? Impatient, il sort son portable et appel son frère qui sort en même temps. « Et bah ! J'aurais pu mourir que tu serais toujours pas là. » Mais c'est qu'il s'est fait tout beau en plus. Wow. « Tu pues mon gros ! » qu'il lui dit, en le saluant d'une accolade à l'épaule. «  C'est un repousse gonzesse ? » Son parfum. Si c'est le cas, il a trouvé le remède et l'odeur parfaite. Doux Jésus ! Heureusement qu'il est dans une voiture ouverte, sinon, il mourrait sur place. Ce parfum ne devrait pas être vendu ou utilisé avec excès. « Tu devineras jamais où je t'emmène ! » Et non, il ne doit pas trouver avant qu'ils y soient. C'est pas drôle sinon ! Shane n'attends même pas qu'Aiden ait sa ceinture et démarre en trombe. Il aime un peu trop entendre les ronronnements de ce bijou. Il va avoir un accident bientôt ... « Alors, ça se passe bien la colocation ? » Dans sa tête, il a envie de savoir qu'il est heureux de cette nouvelle indépendance, qu'il adore, qu'il s'éclate. Dans son coeur, oui, il en a un !, il a envie que se soit le contraire et qu'il rentre à la maison. « Bon ... » La surprise, c'est raté. Ils arrivent déjà à destination, devant le bowling. « Un Bowling - bière, ça te branche ? » Ouais, pour une fois, Shane voulait taper dans les clichés des pauvres. LOL. Monsieur voulait se sentir plus simple. Et puis, Ophélia lui avait dit que ça lui allait bien alors ...



✻ "True love hurts" they said
if i die young, bury me in satin, lay me down on a bed of roses, sink me in the river at dawn, send me away with the words of a love song.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/12/2015
›› Commérages : 3037
›› Pseudo : Gat'
›› Célébrité : Douglas B.
›› Schizophrénie : J'me suis soignée..
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: what's somebody in a nobody town ? ✻ AIDEN ✻ ( Ven 26 Mai - 0:33 )

What's somebody in a nobody town ?
Quelle vie cruelle. Non, mais vraiment. Comment est-ce que je suis censé la qualifier autrement alors que ma nuit bien trop courte l'est encore plus avec une mini gnome ayant fait un cauchemar ? Et qui donc vient me voir en plein rêve parce que oui, moi, je dormais ? Seul homme à la maison, je me dois de prendre mon rôle de chevalier sauveur à coeur. Ne croyez pas que j'agis de manière forcée, en me redressant pour la prendre dans mes bras et ainsi la rassurer suite à son mauvais rêve juste pour l'image. Et oui, son cher grand frère bosse en cette nuit des plus noires, du coup je suis seul avec Princesse Candice. Et cette petite, vraiment, je l'adore. Elle a une vivacité d'esprit et une façon de répliquer qui me font mourir de rire la plupart du temps. Enfin, surtout lorsqu'elle s'adresse à Cameron. Après, si elle joue de son talent contre moi, j'en ris déjà un peu moins. Je l'avoue. Non, mais vraiment. Cette petite tête rousse, un poil collante par moment, adore son Tonton Aiden. Donc, forcément, Tonton Aiden adore sa p'tite glue rousse. Même lorsqu'elle vient squatter ses bras, l'empêchant ainsi de rattraper quelques heures de sommeil en retard. Heureusement que je ne bosse pas dans les heures à venir. Enfin, pour être honnête, ces trois prochains jours. On a de la chance avec Loulou, que nos boss ne sont pas très regardants niveau horaires de boulot et sont assez flexibles avec nous pour nous permettre d'être vraiment dispo pour Princesse. Et après cette frayeur nocturne, on passe une très bonne journée, à jouer aux poupées avant de faire un tour au parc. Bref, on s'amuse bien. Sachant que Loulou allait sortir ce soir, avec Candice jenesaistropoù, j'ai naturellement envoyé un message au frérot. Ouais, celui-là même qui me piquait mes cookies et que j'adorais engueuler pour la forme lorsque j'étais encore chez lui. Le bon vieux temps ! Heureusement qu'il n'a pas touché à ma chambre. Je compte bien changer de lit cette nuit !

Trêve de blabla. Je reconnais son klaxon. Un vrai gamin au volant de son bolide, sérieusement ! Il croit quoi, que la p'tite mémé du coin de la rue qu'a un appareil auditif doit se tenir prête, pour qu'on la prenne en passant ? Dans le genre discrétion, c'est assuré avec les Hollister. Bref. Une p'tite tape à peine virile sur l'épaule de Loulou avec un « J'espère que tu vas survivre sans moi, quelques p'tites heures ! », un petit bisou sur le front de Candice qui a choisi mes vêtements pour l'occasion -ouais, c'est sympa de prendre son Tonton adoré pour une poupée géante à styliser !- et me voilà sorti de chez nous. « Et bah ! J'aurais pu mourir que tu serais toujours pas là. » J'en roule des yeux tout en m'avançant vers le vieux. « Moi aussi, j'suis heureux d'te revoir ! » que je lui lance avec un soupire caché dans la voix. Et ça, c'est même pas un mensonge, hein ! « Tu pues mon gros ! » Haussant les épaules, j'en profite pour lui caser un p'tit coup contre son épaule. « C'est un repousse gonzesse ? » Intervention subtile, comme toujours. « T'as vraiment toujours rien compris aux nanas, toi. En plus, c'est Candice qui m'a vidé le flacon dessus, alors ... Chut, Hollister ! » Il est juste trop jaloux.  C'est tout. « Tu devineras jamais où je t'emmène ! » qu'il me dit alors que je saute en voiture. « Certainement pas aller cueillir des fleurs dans un champs. » Surtout que ça, c'est réservé à Liv. On ne déconne pas avec les fleurs ! « Alors, ça se passe bien la colocation ? » Et un regard vers le frérot, avec un léger sourire aux coins des lèvres. « Non, c'est horrible. D'ailleurs, je reprends mes quartiers chez toi, ce soir. » Au moins, comme ça c'est dit. « Non, mais ça se passe super bien, en vrai. » Et ouais. Que demander de plus entre un Loulou loin de son connard de père, une Candice qui en est aussi protégée et qui s'épanouit comme une gamine de son âge ? J'en sais rien. « Bon ... » Oh, tiens. Un bowling sauvage est apparu ! J'en souris tout en m'étirant. Il est temps de réveiller mon corps d'athlète. « Un Bowling - bière, ça te branche ? » Pas qu'un peu, tiens ! « Ouais, ça me dit plutôt bien. Fin, si t'es prêt à te prendre la piquette de ta vie. » Et un nouveau coup d'épaule alors que le frangin coupe le contact, et me voilà à sauter hors de la voiture. « Et ben. T'as prévenu la foule de Cap Harbor qu'on allait être en virée bowling ou comment ça s'passe ? » Et ouais, le parking est plein. Donc, forcément.. « Et toi alors ? J'te manque pas trop ? » Et me voilà à cligner des yeux tout en avançant vers l'entrée, la tête un peu penchée pour lui montrer que je suis juste LE p'tit frère le plus adorable du pays. Ou du monde. Voire plus encore.

Codage par Libella sur Graphiorum


The sky is falling..
I know the world isn't fair, but why isn't it ever unfair in my favor ? by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm a professional heartbreaker

❝ Family don't end with blood ❞
I'm a professional heartbreaker
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/06/2015
›› Commérages : 701
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Jack Awesome Falahee
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Ryan Oakley (Chris Wood), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: what's somebody in a nobody town ? ✻ AIDEN ✻ ( Sam 10 Juin - 19:33 )



what's in somebody in a nobody town ?
BR'HOLLISTER ☽ It's ideal You need someone to tell you how to feel And you think your happiness is real There's so much more the world has to reveal But you choose to be concealed So you're somebody now But what's a somebody in a nobody town I don't think you even know it So you're somebody now But what's a somebody in a nobody town


Shane est bien connu pour avoir très peu de patience. Ce critère ne fait pas partie de ces qualités. Et il risque de ne jamais figurer dedans. Il est incapable de rester quelque part et d'attendre. Il est incapable de ne pas voir de mouvement ou de ne pas en faire. Il ne peux pas se permettre de stagner et clairement, là, dans sa voiture de luxe, il stagne. Son klaxon ne semble pas avoir eu l'effet escompté. L'avocat attends son petit demi-frère et ce dernier ne donne pas encore signe de vie. Pourtant, ça fait même pas trois secondes qu'il est là. Mais, mentalement, Shane compte les secondes. Et quand il dépasse la dizaine, il recommence à appuyer sur son volant pour faire entendre la doux ronron de cette bécane à quatre roues. Aiden va arriver, hein ? Car à ce rythme, il ne restera plus personne devant la porte quand il viendra l'ouvrir. Alors que le brun commence à faire vrombir le moteur, par pure plaisir et peut-être aussi pour rendre jaloux les habitants du quartier, son frère montre enfin le bout de son nez. Enfin ! C'était pas trop tôt. Encore un peu, et Shane finissait dans une maison de retraire pour riche. Et ça existe ! j'ai fait mes recherches. « Moi aussi, j'suis heureux d'te revoir ! » Shane dévisage Aiden de hat en bas, l'air presque dédain. « J'ai pas dit ça. » Mais ok, oui, il l'avait quelque peu souligné dans ses paroles. Mais hors de question qu'il se rabaisse à ce niveau et qu'il avoue bien apprécier ce petit brun. Nope. Désolé, y'a des choses qu'il ne peut pas se soumettre à faire. Les sentiments, c'est pas bon. C'est même toxique donc autant resté à quelque chose de bien plus platonique. Mais difficile de garder un fil logique dans ses pensées avec cette odeur qui lui monte à la tête. C'est quoi ? Un repousse minou féminin ? « T'as vraiment toujours rien compris aux nanas, toi. En plus, c'est Candice qui m'a vidé le flacon dessus, alors ... Chut, Hollister ! » Il grimace. Urgh Une enfant. « C'est plutôt toi qui n'y comprends rien, mon vieux. Depuis quand on laisse une gosse choisir de ce qu'on peut porter ou non ? » C'est ridicule. « Oh, par pitié, évite de gigoter de la sorte. L'odeur est insupportable. Je sais quoi t'offrir pour ton anniversaire au moins, maintenant. » C'est déjà une chose de faite. Il n'aura plus qu'à envoyer un message à Georgette pour lui dire d'aller en acheter un, de l'emballer et de le préparer pour l'anniversaire ou Noël. Il sait plus vraiment quel jour Aiden est né. Oui, c'est pas bien. Bon, désormais que les choses étaient aux claires, peut-être que Shane pourrait démarrer la voiture et les amener à leur lieu de rendez-vous. Est-ce que son frère est fort dans les devinettes ? « Certainement pas aller cueillir des fleurs dans un champs. » But ... « C'est le parfum qui te bousille les neurones ou quoi ? » Des fleurs. Comme si lui, Shane Hollister, allait cueillir des fleurs ? Pff. Plutôt mourir que de faire ça. C'était déjà grandement suffisant qu'il aille chez un fleuriste pour faire envoyer un bouquet à Ophélia, pas besoin de le faire non plus de ses propres mains. Déjà, parce qu'il serait grave moche. Deuxièmement parce que ses mains sont trop belles pour être abîmées avec des épines. Et enfin, parce que non, désolé, il a un certain standing. Shane devrait se décoincer un peu, non ? « Non, c'est horrible. D'ailleurs, je reprends mes quartiers chez toi, ce soir. » Son pied se pose automatiquement sur le frein. Il ne peut pas rouler à vive allure et suivre la conversation qui l'interpelle au plus au point. « Pourquoi ? » Il veut tout connaître. Est-ce qu'il doit ouvrir une procédure contre son ... Loulou ? Chouchou ? L'autre gars là, qui a la petite fille qui veut trop souvent un câlin de sa part. « Il fume, c'est ça ? Il vend de la drogue ? » Il le savait ! « Depuis le début, je savais qu'il y avait un truc louche avec ce gars. » Depuis le début ! « Non, mais ça se passe super bien, en vrai. » Ah ? « Oui, bien-sûr. Je disais ça pour rire. » A vrai dire, il était tombé directement dans le panneau et se trouvait un peu con. Fallait juste prier pour qu'Aiden passe sous silence cette petite chose. Dans le pire des cas, le Hollister n'aura qu'à nier. Pas de preuves à l'appui, pas de vérité non plus. « Ouais, ça me dit plutôt bien. Fin, si t'es prêt à te prendre la piquette de ta vie. » Shane rigole légèrement. « Tu vas voir mon gaillard. C'est toi qui va morfler. Tu me devras une jolie bouteille de vin pour la peine. » Le brun n'allait pas se faire avoir. Hors de question. Voilà une semaine qu'il s'était entraîné à bien visé le centre grâce à un jeu sur playstation ou Wii, il sait plus le nom ... Une chose est sûr, Aiden se retrouverait à la ramasse. « Et ben. T'as prévenu la foule de Cap Harbor qu'on allait être en virée bowling ou comment ça s'passe ? » Le brun sourit, tout en sortant de la voiture. « Vois-tu, cher frère, que certaines de ses belles demoiselles viennent pour mes charmes. Charmes, qui bien entendu, tu n'as pas. » Cela va de soi. Le brun remet calmement sa chemise, ferme la voiture et part en direction de l'entrée du bowling. Il avait réservé trois pites. Oui. Trois. Pour être sûr que personne ne le colle ou ne crie à ses oreilles quand il tirerait. « Et toi alors ? J'te manque pas trop ? » Ses sourcils se froncent. « Non. Pourquoi tu me manquerais ? » Ok. Un petit peu. Et en même temps, Shane est parfois heureux d'avoir la maison pour lui tout seul. Il peut se traîner tout nu dedans, sans devoir penser à rien. C'est le personnel féminin qui doit être content. « A vrai dire, je sais déjà comment je vais transformer ton petit coin. » Il laisse son sourire en biais apparaître et attends la réaction d'Aiden qui ne risque pas d'arriver. « Georgette a besoin d'un espace à elle. Elle travaille beaucoup. Je lui ai proposé tout ton quartier. Elle sera libre de faire ce qu'elle veut niveau décoration. Mais elle espère que tu lui donnera ton lit king size. Elle en a jamais eu ... » Okai. Le mensonge est définitivement pas pour lui. A peine sa phrase finit qu'il se met à rire à gorge déployé. « Doux Jésus. Ta tête aurait du être immortalisée. » Malheureusement, se ne fut pas le cas. Shane donne son nom de famille à la dame qui travaille ici et récupère ses chaussures, de même qu'Aiden. Il les mets et part directement à sa place. « Tu bois avant ou après ta défaite ? »



✻ "True love hurts" they said
if i die young, bury me in satin, lay me down on a bed of roses, sink me in the river at dawn, send me away with the words of a love song.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/12/2015
›› Commérages : 3037
›› Pseudo : Gat'
›› Célébrité : Douglas B.
›› Schizophrénie : J'me suis soignée..
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: what's somebody in a nobody town ? ✻ AIDEN ✻ ( Sam 23 Sep - 21:05 )

What's somebody in a nobody town ?
Quoi de mieux qu'un petit moment entre frangins ? Sérieusement ? Bon, peut-être le passer avec une charmante demoiselle, mais bon. Cela peut toujours potentiellement et possiblement se faire à la suite, comme deuxième partie de soirée, non ? Bon, d'accord. Ce n'est clairement pas à l'ordre du jour. Et oui, il y a aussi le fait que mon frère me manque un peu.. Beaucoup. Donc, si on peut passer du temps ensemble sans le voir être pollué, même si sympathiquement, ce n'est clairement pas une mauvaise chose. Déjà que je le vois bien moins souvent que ces derniers temps, lorsque je vivais chez lui.. Autant profiter du moindre temps avec lui. Mais, chut. Ne lui dites pas, quand même ! J'en perdrai au final. Disons qu'on n'est pas vraiment le genre de frangins à se dire toutes les deux minutes à quel point on aime les gens. Surtout pas son propre frère. On s'y habitue, vous savez. Et franchement, l'entendre et le voir râler de toute son impatience, ça craint. Du grand n'importe quoi ! Bon, je n'ai pas trop traîner à le rejoindre. Quand même. Pauvre Shane. Ce n'est ni bon pour son p'tit cœur, ni même pour ses rides. « J'ai pas dit ça. » qu'il me dit alors même que je le chambre, comme tout bon petit frère qui se respecte. Haussant le plus naturellement du monde les épaules, je me contente tout simplement de lui adresser un léger sourire en coin. Et oui, il est vrai que Candice a sans doute eu la main un poil lourde sur le parfum et autres odeurs, mais je suis trop fable face à cette Minimoys ! Elle peut vraiment tout faire de moi, c'est dingue. Un bon tonton que j'suis, et oui ! « C'est plutôt toi qui n'y comprends rien, mon vieux. Depuis quand on laisse une gosse choisir de ce qu'on peut porter ou non ? » Ce n'est pas tout à fait ce qu'il s'est passé, quand même. Et j'y comprends beaucoup moi, sur ce sujet féminin ! Sans aucun doute, plus que mon aîné, d'ailleurs. Quoique, ça doit se tenir. Mais, bon. C'est Candice ! « Elle a de bons goûts, tu sais. Puis bon, parfois, un avis féminin, hein.. » Mon grand sourire est bien là pour montrer que j'y mets un soupçon d'ironie vu son jeune âge, à cette petite demoiselle. Mais, nul doute qu'elle arrivera à faire tourner bien des têtes. Pauvre Camou.. Il va s'en faire, des cheveux gris. « Oh, par pitié, évite de gigoter de la sorte. L'odeur est insupportable. Je sais quoi t'offrir pour ton anniversaire au moins, maintenant. » Il est au courant que c'est exactement le genre de choses qu'on ne doit pas me dire ? Et me voilà à gesticuler, en rythme sur la chanson du moment, juste pour le fun. Mais, je finis par m'arrêter assez vite. « Si seulement tu avais du bon son.. Là, c'est toi qu'a des efforts à faire, parce que sérieusement, avec ces paroles à la con.. Evite de ramener une nana dans ta caisse ! » Ouais, il y aurait de quoi sauter par la fenêtre d'une voiture en marche. J'abuse ? Sans doute un peu. Mais, voilà. Je suis un rockeux dans l'âme, moi ! « C'est le parfum qui te bousille les neurones ou quoi ? » L'est sérieux, le frangin ? J'en pouffe quand même de rire. Ah, les boutades habituelles m'avaient finalement vraiment manquées. « On sait jamais avec toi. Si un jour t'as envie d'te la jouer Petite maison dans la prairie. » Il a limite la barbe qui colle à l'univers après tout, donc bon. Il ne ferait sans doute pas tâche à être aussi poilu que ça. Réflexion qui m'arrache un nouveau sourire. Finalement, je le fais doucement marcher au sujet de mon emménagement avec mon Loulou adoré. « Pourquoi ? » Attention, avocat Hollister sur l'affaire ! « Il fume, c'est ça ? Il vend de la drogue ? » Désolé, mais rien que l'idée d'un Cameron qui fume ou qui deal me fait pouffer de rire, même si je reprends rapidement mon sérieux, pour tenter de le faire un peu marcher. « Depuis le début, je savais qu'il y avait un truc louche avec ce gars. » Là, par contre, c'est trop. J'éclate de rire. Ah, si seulement il connaissait Cameron comme je le connais, il saurait parfaitement que ce n'est clairement pas dans ses délires ! (et, précision : j'y veille de très près !) Mais, c'est qu'il tombe dans le panneau, le frangin ! « Oui, bien-sûr. Je disais ça pour rire. »« Mais bien sûr ! » On y croit. Presque. Pas. Qu'est-ce qu'il ment mal, ce gars ! Assez fou pour un avocat, non ? Bon, ok. Le fait que je le connaisse facilite les choses. Mais, ce n'est qu'un détail, ça !

Finalement, on arrive presque aux choses sérieuses. Il risque de prendre cher, disons que j'arrive à faire des parties à trois chiffres, au bowling. Il a bien choisi l'activité mine de rien ! Enchaîner les strikes, ça aide à attirer quelques regards intéressés .. Et à voir les nanas sur le parking, il y a de quoi faire ! « Tu vas voir mon gaillard. C'est toi qui va morfler. Tu me devras une jolie bouteille de vin pour la peine. » Me voilà à lui faire un sourire éclatant. « Tu sais que c'est ceux qui en disent le plus, qui en font le moins ? » Et un sourcil qui frétille en prime, tellement ouais, je me la pète et j'essaie de lui prouver, déjà verbalement, qui est le patron ! Avec plein d'affection, bien entendu. « Vois-tu, cher frère, que certaines de ses belles demoiselles viennent pour mes charmes. Charmes, qui bien entendu, tu n'as pas. » qu'il me lance alors, quand je lui ai parlé des demoiselles qui sont non loin de non. « Je t'ai dis quoi, déjà, il y a trente secondes, même pas ? » Remarque lancée avec un petit sourire en coin. Un nouveau, un de plus et de loin pas le dernier de cette soirée. « Non. Pourquoi tu me manquerais ? » Il abuse un peu, là. Comment peut-on vivre sans moi après tout ? Un regard de chat potté plus tard et une porte poussée, je lance un regard autour de nous. « Tu t'ennuies mortellement sans moi. Ça se voit sur ta face. T'es trop reposé sans que j'sois là pour égayer tes journées. » Constat qui ne fait aucun doute ! Il doit avoir son lot de nuits entières à dormir. Ou faire des choses avec certaines personnes d'un certain sexe. Toujours est-il qu'il semble clairement plus reposé. « A vrai dire, je sais déjà comment je vais transformer ton petit coin. » Pardon ? Il est sérieux, là ? Non ! Il n'a pas le droit ! C'est un véritable scandale, ça ! REMBOURSEZ-MOI !! J'ouvre la bouche pour répliquer. Sauf qu'il ne m'en laisse même pas le temps. « Georgette a besoin d'un espace à elle. Elle travaille beaucoup. Je lui ai proposé tout ton quartier. Elle sera libre de faire ce qu'elle veut niveau décoration. Mais elle espère que tu lui donnera ton lit king size. Elle en a jamais eu ... » Mais.. Mais non ! Il n'a pas le droit ! Me voilà tout simplement scandalisé ! Mon lit ! Ma chambre ! Ma salle de bains ! Non, mais non ! « Doux Jésus. Ta tête aurait du être immortalisée. » qu'il est con. Comme je le déteste quand il me fait ce genre de coups à la con ! Il est insupportable, bon sang ! Bon, paraît que c'est la définition même de l'amour vache fraternel. Vous avez déjà vu un Aiden se transformer en carpe ? « Pas mon lit, ça va pas ! On déconne pas avec ça. C'est une page de ma vie, ça. T'imagine même pas le nombre de charmantes créatures qui s'y sont assoupies ! Un vrai monument ! » Qui devrait valoir super cher à la revente, si revente il y avait. King Aiden pour un lit king size. C'est dans l'ordre des choses. Finalement, on finit enfin par s'équiper de ces super chaussures au top de la mode. « Tu bois avant ou après ta défaite ? » Haussant les épaules, je lui jette un rapide coup d’œil, avant de filer vers notre piste. Ou l'une de nos trois pistes réservées, pour être plus précis. King Shane a décidé de lâcher du billet ! Face aux boules, je ne tarde pas à me saisir de l'une d'entre elles. « Comme tu préfères. Sans doute les deux, pour ne pas se déshydrater en cours de route. » Ce serait assez con que cela se passe ainsi, pas vrai ? Lorgnant sur le panneau d'affichage des scores, je fais un petit signe de tête vers la piste à mon aîné. « T'as précisé qu'ils devaient te mettre les petites rambardes pour gamins ? Histoire de t'accorder quelques points, quand même ? » Il semblerait que non. Ce qui craint assez, en fait. « La nana de la caisse est plutôt pas mal. Je peux allier l'utile à l'agréable pour aller lui demander cette petite aide, pour toi, sans soucis. » Charmante attention du p'tit frère, non ? En tout cas, j'estime faire mon devoir familial en me dévouant de la sorte. Puis, si ça peut lui éviter la honte de sa vie, au passage.. Une bien belle créature s'approche alors, avec un plateau et un bloc-notes posé dessus. « Tu veux un coca bien frais, avec une rondelle de citron ? » Déjà : parce qu'il roule. Et aussi parce que l'alcool accentue l'avancée de la vieillesse du visage, il paraît. On tient là une excellente explication de cette dégringolade sur sa face. « Un whisky coca, plutôt ? » Ou, j'en sais rien en fait. Moi, je commence soft. Juste une bière. Chaque chose en son temps après tout.

Codage par Libella sur Graphiorum


The sky is falling..
I know the world isn't fair, but why isn't it ever unfair in my favor ? by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm a professional heartbreaker

❝ Family don't end with blood ❞
I'm a professional heartbreaker
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/06/2015
›› Commérages : 701
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Jack Awesome Falahee
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Ryan Oakley (Chris Wood), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: what's somebody in a nobody town ? ✻ AIDEN ✻ ( Ven 6 Oct - 20:03 )




what's in somebody in a nobody town ?
BR'HOLLISTER ☽ It's ideal You need someone to tell you how to feel And you think your happiness is real There's so much more the world has to reveal But you choose to be concealed So you're somebody now But what's a somebody in a nobody town I don't think you even know it So you're somebody now But what's a somebody in a nobody town


Les bébés. Les gosses. Les enfants. C'est une plaie ! En tout cas, c'est de cette façon je vois les choses le Hollister. Pour lui, il n'y a rien de pire au monde que ces petites choses. Shane n'aura jamais "d'héritier" comme le dise si bien ses parents. Se ne sera jamais envisagé. Ça le débecte. Il comprends pas comment son frère peut tenir le coup. Le pauvre. En plus, c'est une femme. Elle doit dicter les ordres comme jamais. Aiden ne doit plus savoir où donner de la tête. « Elle a de bons goûts, tu sais. Puis bon, parfois, un avis féminin, hein.. » Un avis féminin, hein ... ? « Tu sous-entendus quoi au juste ? » Qu'il fasse attention, Shane a envie de mordre et pas à l'hameçon du Hollister Junior. Non. Il ne changera pas d'avis. Cette gazelle de petite taille lui avait mis bien trop de parfum et ça empesté dans l'habitacle de la voiture. Ils allaient tous mourir. « Si seulement tu avais du bon son.. Là, c'est toi qu'a des efforts à faire, parce que sérieusement, avec ces paroles à la con.. Evite de ramener une nana dans ta caisse ! » Aiden l'exaspère presque autant que l'exaspère miss Cohen au bureau. Qu'avait-il fait au bon dieu pour mériter une telle punition ? A ce qu'il sache, il est poli, courtois et correcte. Il a d'ailleurs encore tous ses points sur son permis ! Bon, il avoue aussi que son statut d'avocat l'aide pas mal. « A ce que je sache, mon tableau de chasse est bien plus rempli que le tien. » Son avis, il peut donc se le garder. Shane n'en a aucunement besoin. « Mes goûts musicaux sont donc bien meilleur que les tiens pour attirer de la viande fraîche. » Doux jésus ... Aiden a encore tellement de choses à apprendre. Le brun ressent presque de la pitié. « On sait jamais avec toi. Si un jour t'as envie d'te la jouer Petite maison dans la prairie. » Mais oui, bien-sur ! « C'est vrai que c'est ma série favorite ! » Lui, l'avocat, qui ne regarde aucune série. Peut-être quelques épisodes de How to get away with murder. D'ailleurs, ça l'aide parfois à résoudre certaines choses. Mais aussi à en imaginer d'autres. Le colocataires d'Aiden étaient tout de même assez étrange. Il avait une tendance à balbutier à chaque fois que Shane pointait le bout de son nez. Puis ce gosse dans ses pattes ... Rha. Une plaie. Du coup, une simple hésitation lui fait croire que ses scenarii sont vraies. Sauf que son frere ne faisait que de se marrer de sa tronche. Le gueux ! « Mais bien sûr ! » Gnagnania. Pour la peine, le Hollister ne lui offre plus aucun mot.

En tout cas, il ne l'ouvre pas jusqu'a leur arrivée triomphante devant le bowling. Shane n'y a peut-être pas mis régulièrement les pieds dans un tel endroit, mais il pouvait battre toutes personnes qui voulaient jouer contre lui. « Tu sais que c'est ceux qui en disent le plus, qui en font le moins ? » D'où sortait-il une ânerie pareille ? « Tu sais que c'est ceux qui la ramènent le plus qui en bavent le plus par la suite ? » Les pics, c'est donnant-donnant. Shane n'allait pas se laisser faire par cet homme plus jeune que lui qui se croit supérieur à lui. Oh, ça non ! « Je t'ai dis quoi, déjà, il y a trente secondes, même pas ? » L'avocat roule des yeux. « Tu m'emmerdes. » C'est clair ? Net ? Precis ? On peut pas dire que ça manque d'amour au moins. « Tu t'ennuies mortellement sans moi. Ça se voit sur ta face. T'es trop reposé sans que j'sois là pour égayer tes journées. » Et voila. Il recommence. Encore et toujours. « Tu crois serieusement que tu me manques ? Franchement, je pensais que tu me connaissais mieux que ça. » Si Aiden lui manquait, pourquoi est-ce qu'il aurait accepté de donner sa chambre à celle de Georgette ? D'ailleurs, cette dernière trépignait d'impatience de pouvoir goûter au luxe d'une salle de bain privée, d'un dressing aussi grand que son ancienne chambre et d'un lit qui fait deux fois sa taille au moins. Dommage pour Shane, cette nouvelle est fausse. Heureusement pour lui tout de même puisque le visage du cadet vaut le coup d'oeil. « Pas mon lit, ça va pas ! On déconne pas avec ça. C'est une page de ma vie, ça. T'imagine même pas le nombre de charmantes créatures qui s'y sont assoupies ! Un vrai monument ! » Oh. Franchement. « Laisse donc la magnifique créature qu'est Georgette profitait de ce monument ! » Shane lui tape dans le dos pour faire passer la pilule et rigole. Ah ! Pour une fois que ça fonctionnait. Maintenant, il fallait laissez place à la boisson ! Enfin, si mini-Hollister le veut bien. « Comme tu préfères. Sans doute les deux, pour ne pas se déshydrater en cours de route. » Oui, c'est un bon compromis. Shane suit son frère jusqu'a l'entrée, donne son nom pour la réservation et suit le troupeau. Changement de chaussures qui lui vaut de faire une magnifique grimace de dégoût. Qui avait mis ces pieds dedans ? Beaucoup trop de monde. Heureusemét, il a quelques pièces dans son pantalon et il peut acheter une petite bombe désodorisante. C'est bon. Il est prêt. Il a même sa propre boule qu'il a, à nouveau, acheté. Hors de question qu'il utilise celles des autres. Elles sont pleines de microbes en tout genre. Cela ne semble pas déranger son frère, par contre. Se sera sa faute s'il tombe malade. « T'as précisé qu'ils devaient te mettre les petites rambardes pour gamins ? Histoire de t'accorder quelques points, quand même ? » Oh. Le salaud. « Pour qui tu me prends ? » Shane n'est pas un gosse. Juste un gosse de riche. « La nana de la caisse est plutôt pas mal. Je peux allier l'utile à l'agréable pour aller lui demander cette petite aide, pour toi, sans soucis. » Ah. D'accord ... « Tu dénigres ton pauvre frère pour une gonzesse qui porte probablement du B ? ... Je suis vraiment déçue. Il me semblait pourtant être un bon exemple. » Au minimum du C. C'est pourtant facile de trouver cela de nos jours. « Tu veux un coca bien frais, avec une rondelle de citron ? » Urgh. Non ! « Un whisky coca, plutôt ? » Cet imbéciles ne connait donc rien sur lui. C'est affligeant. « Whisky. Le plus vieux que vous avez. Sans coca et avec trois glaçons. » Pas de merci. Pas de s'il vous plaît. Shane peut se montrer malpoli de temps en temps. « Allez, je commence ! » Il prends sa boule de bowling dans les mains, se place sur la piste et la lance. Au moins un avantage, elle ne tombe pas dans la rigole. Par contre, elle ne touche qu'une seule quille qui se deplace juste mais ne tombe pas. « Mhm. » Il a envie de crier à l'injustice ou à autre chose, mais il se retient. Il a le droit à un deuxieme coup. Peut-être sera-t'il meilleur ? Il l'espère. « Ne me déconcentre pas ! » qu'il dit à Aiden, même si ce dernier ne fait aucun bruit. « C'est de la merde ! » Qu'il s'ecrit alors que son deuxième lancé fini dans la rigole. « Leur pistes ne sont pas droite ! » Toutes les excuses fonctionnent ce soir. « Et mon verre ... Il arrive quand ? » Il a besoin de son whisky pour faire passer cette humiliation. « Enlève ce sourire narquois de tes lèvres, toi. » Il n'a pas besoin non plus d'entendre un : je l'avais dis. Du coup, Shane se transforme en mauvais joueur. Et quitte à perdre, autant perdre de la meilleure manière qu'il soit : en trichant. Son frere aura la bonne surprise de se prendre une jolie claque sur les fesses lors de son prochain coup. C'est sa punition.



✻ "True love hurts" they said
if i die young, bury me in satin, lay me down on a bed of roses, sink me in the river at dawn, send me away with the words of a love song.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/12/2015
›› Commérages : 3037
›› Pseudo : Gat'
›› Célébrité : Douglas B.
›› Schizophrénie : J'me suis soignée..
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: what's somebody in a nobody town ? ✻ AIDEN ✻ ( Mar 21 Nov - 1:37 )

What's somebody in a nobody town ?

Bon. Il n'y a pas à dire. Si on partage bien une chose, Shane et moi, c'est bien cette aversion pour les gamins. Ou, plutôt, c'est subtilement nuancé de mon côté. J'aime bien les gamins. Mais, ceux des autres. Franchement, je ne suis pas fait pour être père. Pauvre gosse. Il aurait hérité d'une génétique hors norme, mais à côté de ça, être de corvée couches puantes et débordantes, ce n'est clairement pas mon délire. D'ailleurs, heureusement que Candice a passé cet âge. Je crois que j'aurai eu un peu plus de mal, même si ce n'est pas ma gamine. Il n'empêche que je sais que ce sera Shane qui s'y collera avant moi. Ne me demandez pas pourquoi, ce n'est que mon petit doigt qui me l'a dit ! « Tu sous-entendus quoi au juste ? » Ben.. « Juste qu'un peu de délicatesse féminine ne ferait pas de mal à mon grand frère si .. viril ? » que je lui réponds, avant de pouffer de rire. Je n'imagine vraiment pas mon ainé s'amuser à se plier à l'avis d'une nana. Ou d'un gars. De n'importe qui, en fait. Alors, ouais. Je ne suis pas forcément mieux placer pour dire une telle chose. Mais.. Parait qu'il a une touche sérieuse. Toujours la même, d'ailleurs. Donc, voilà. Shane jouera au mari et au papa modèle. Avant moi. Je sais déjà qu'est-ce que je vais pouvoir lui offrir en cadeau de naissance. Une pince à linge, bien entendu ! Au moins, comme ça, il verra -ou plutôt sentira- que mon parfum est étrangement bien plus agréable que cette douce odeur nauséabonde qui marquera son quotidien. « A ce que je sache, mon tableau de chasse est bien plus rempli que le tien. » Haussant les épaules, je lâche un simple « Ce n'est pas la quantité qui est importante, mais plus la qualité, tu vois. » à peine faussement blasé devant son amateurisme ambiant. Comme quoi, l'ainé peut avoir des choses à apprendre de son cadet, non ? « Mes goûts musicaux sont donc bien meilleur que les tiens pour attirer de la viande fraîche. » Tendant l'oreille, il est clair que ça chance de celui de Liv, avec ses chansons toujours bizarres, mais qui finissent par pourrir une journée en restant en tête ! Je me contente de faire rouler mes yeux, n'ayant pas la force d'engager un combat musical. « C'est vrai que c'est ma série favorite ! » Et un petit regard par la fenêtre plus tard.. « Pas étonnant. A coup sûr, si y'a un remake, t'es dans le générique. Bien entendu, pour le fameux rôle du vautrage dans l'herbe. » Ce serait une si belle façon de remercier un tel fan, non ? Avec un rôle de choc, en plus. Qui suppose une belle robe, en prime. Tout pour lui plaire !

Je parie avec n'importe qui que j'ai plus d'heures de vol au-dessus des pistes de bowling que mon frère. Sans pour autant être un pro du strike, hein. Mais.. Shane détone assez dans les environs. Non pas qu'il ne respecte pas le cliché du gars des lieux, mais.. Ouais, si, un peu quand même. Après, c'est Shane. « Tu sais que c'est ceux qui la ramènent le plus qui en bavent le plus par la suite ? » Pardon ? Haussant un sourcil, j'hésite entre deux répliques assez humoristiquement cinglantes, pour lui faire comprendre qu'il devrait plutôt s'occuper de sa propre bave. Mais, je me contente d'un simple « La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe que je suis.. » avant de lui offrir un magnifique sourire digne d'une pub pour l'un de ces fameux dentifrice qu'on ne présente plus. « Tu m'emmerdes. » Ca a le mérite d'être dit. Et, j'avoue que je suis fier de moi. Preuve en est que j'en suis à le chambrer sur son manque flagrant de ma propre personne. « Tu crois serieusement que tu me manques ? Franchement, je pensais que tu me connaissais mieux que ça. » Dites, il abuse un peu, non ? « C'est justement parce que je te connais que je sais que c'est bien le cas. Frérot. » Cette attaque, en tout cas, à propos de ma chambre est si.. petite, que je ne m'y attarde pas davantage. Et il ose se foutre de moi. Ici. Devant des gens.. Ok, la vengeance sera terrible ! « Laisse donc la magnifique créature qu'est Georgette profitait de ce monument ! » Cela se confirme : il doit être malade. « M'en fout. J'irai squatter ta chambre alors, quand je viendrai en vacances ! » Et Shane ? Il n'aura qu'à prendre le canapé. Ou partager MON lit avec Georgette. Au choix. Je suis sympa, non ? D'ailleurs, en cherchant nos chaussures, il me fait presque mourir de rire avec son vaporisateur. Là, on voit la différence entre le « vrai » Hollister, et le « faux ». « Pour qui tu me prends ? » Question qui me fait éclater de rire. « J'sais pas. Pour un gars qui n'a que deux mains droites ? » J'aurai bien dit gauches, mais ma p'tite pique aurait perdue en intensité. Et ouais, je ris de ma connerie, tout en me relevant, près à tâter de la quille. « Tu dénigres ton pauvre frère pour une gonzesse qui porte probablement du B ? ... Je suis vraiment déçue. Il me semblait pourtant être un bon exemple. » Pauvre. Pauvre. Faut le dire deux fois pour y croire un semblant ! Mon regard repart en direction de cette demoiselle, tout en m'étirant le dos. « Justement pas. Tu te souviens, du qui en dit le plus, en fait le moins ? » Ah, que je l'aime cette phrase. Surtout en la lançant ainsi à mon ainé. Heureusement que j'ai mes propres techniques de drague. Parce que le coup du déo pour chaussures, y'a quand même plus glam' et moins.. étouffant ? « Whisky. Le plus vieux que vous avez. Sans coca et avec trois glaçons. » Du Shane tout craché. Je n'ai même pas le temps d'ajouter quoique ce soit que le frangin semble au taquet. Du coup, je sautille cette petite marche, pour me poser -ou plutôt m'étaler- sur la banquette face à la piste. « Allez, je commence ! » Lançant un regard à l'écran des scores, je réprime un nouveau rire en imaginant les 0 s’enchaîner. « Honneur aux vieux ! » Sympa, oui. Mais, il sait que je plaisante et que j'aime bien le chambrer. Et son premier lancer me colle une envie de rire, que je maîtrise au mieux pour ne pas qu'il m'envoie sa boule sur la face ! « Ne me déconcentre pas ! » Levant les mains devant moi, je prends un air juste trop outré, attendant son tir avec impatience. « Moi ? Jamais.. » Tout en regardant la boule filer, j'ajoute juste un petit « Faut lancer droit devant, hein. Pas sur les pistes d'à côté.. » Juste une petite précision qui me colle un air taquin sur le visage.. qui se transforme en une explosion de rire en voyant le résultat de cet autre tir assez.. Loupé, il faut l'avouer ! « C'est de la merde ! » Je ne tiens plus, explosant de rire après m'être retenu de précieuses secondes. « Leur pistes ne sont pas droite ! » Mais bien entendu ! C'est la seule explication possible, il a raison ! Je ne dis rien, préférant pouffer de rire alors que je me lève, à mon tour, pour prendre une boule un peu au hasard. Ouais, je suis comme ça. « Et mon verre ... Il arrive quand ? Enlève ce sourire narquois de tes lèvres, toi. » Quel râleur ! « Ils ont du te rajouter des glaçons, je crois. Ils ont fondus en voyant ton talent si incroyable ! » Ma nouvelle connerie m'amuse, toujours, alors même je me place face à la piste pour analyser les angles de mon futur tir victorieux. Sauf que... « T'es sérieux ? » que je lâche, face au frérot, alors que ce premier tir fini lui aussi dans la rigole. « J'sais que t'es jaloux de mon royal fessier, mais quand même ! » Fronçant les sourcils, je secoue la tête alors que je vois la fameuse demoiselle venir avec notre commande. « Vas t'hydrater un peu, et laisse faire le pro. » M'armant d'une nouvelle boule, je ne la lance pourtant pas tout de suite. Me rapprochant du frérot ayant enfin son verre à porter de mains, j'ajoute. « J'te parie un gros billet que j'fais un strike. Limite les yeux fermés. » S'il arrête de me chercher des poux, bien entendu ! Alors, ouais. C'est un pari légèrement fait pour du beurre, dans le sens où notre générosité affolante n'aura pas vraiment d'effet sur la fortune de l'autre. Et me voilà donc à lancer cette deuxième boule, tout en lui indiquant par de p'tits gestes du doigt d'aller vers la gauche... Et.. Et ben non. Pas de strike. « Ouais, fin ça compte pas, là. » Mauvaise foi d'Hollister, que voulez-vous ! J'en soupire, en voyant la main de Shane devant moi. Ok, il aura une petite coupure pour aller s'acheter un paquet de bonbons en sortant. Prenant mon porte-feuille de ma poche arrière, je fronce des yeux en voyant que mon seul petit billet -l'avantage des cartes bancaires, que voulez-vous!- n'est .. plus là. « Heu.. Ouais, bah ça attendra. » Quoi ? Non ? « Hey, j'vais quand même pas faire la manche pour te filer un billet, t'en as assez ! » Puis faire la manche dans un bowling, franchement, y'a mieux quand même, non ? « T'es chiant. » que je lâche en voyant son regard insistant, me décidant à aller vers une autre charmante demoiselle pour faire jouer de mes charmes.. et lui demander un p'tit billet.

Codage par Libella sur Graphiorum


The sky is falling..
I know the world isn't fair, but why isn't it ever unfair in my favor ? by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm a professional heartbreaker

❝ Family don't end with blood ❞
I'm a professional heartbreaker
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/06/2015
›› Commérages : 701
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Jack Awesome Falahee
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Ryan Oakley (Chris Wood), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: what's somebody in a nobody town ? ✻ AIDEN ✻ ( Mer 6 Déc - 20:54 )




what's in somebody in a nobody town ?
BR'HOLLISTER ☽ It's ideal You need someone to tell you how to feel And you think your happiness is real There's so much more the world has to reveal But you choose to be concealed So you're somebody now But what's a somebody in a nobody town I don't think you even know it So you're somebody now But what's a somebody in a nobody town


Shane vivait pleinement sa vie : alcool, sexe et aucune petite amie. Enfin, il n'était pas vraiment un alcoolique né. Il buvait, certes, mais toujours avec modération et toujours une bouteille qui valait un salaire moyen. Quand au sexe, c'était principalement pour ne pas s'ennuyer lors de ses soirées. Les films et les séries en tout genre, ce n'était absolument pas son style alors autant trouvé une occupation qui est un brin sportive en même temps. Néanmoins, bien qu'il aime le corps des femmes, il supporte difficilement leur compagnie. « Juste qu'un peu de délicatesse féminine ne ferait pas de mal à mon grand frère si .. viril ? » Et bien ... Si. Cette délicatesse féminine, il n'en veux pas. Autrement, il serait encore avec Ophelia et il lui aurait dit ce dont il avait besoin. Or, il ne l'a pas fait et il ne se sent toujours pas pret à le faire. « Je suis très bien comme ça. » Il est né, ou presque, ainsi. Il finira sa vie de la même sorte. « Ce n'est pas la quantité qui est importante, mais plus la qualité, tu vois. » Oui. Il voit. « Elles ne se sont jamais plains. » Par contre, lui ... Oopsie. Il s'est pleins plus que de mesure. Mais il a le droit. C'est lui le bouge. C'est lui l'homme. C'est lui qui ouvre la bouche et qui fait tout le boulot. Pas étonnant qu'il soit le candidat parfait pour jouer dans la petite maison dans la prairie. « Pas étonnant. A coup sûr, si y'a un remake, t'es dans le générique. Bien entendu, pour le fameux rôle du vautrage dans l'herbe. » Shane ne retient pas son roulement d'yeux. Désespérant. « Mince. Moi qui te voyais spécialement dans ce rôle. Je suis déçu. »

A peine sur le parking du bowling que les hostilités ont lancés. Le Hollister n'est pas un dure à cuir. Il ne sait pas se battre. Il préfère fuir et faire la guerre à base de papier et de lois à la con. C'est tout à fait normal, donc, qu'il utilise les mots pour faire peur. Ou presque peur. « La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe que je suis.. » Blanche colombe. Elle est bien bonne celle-là. « A une autre époque, on t'aurais appelé bâtard du roi. » Un peu comme Jon Snow. Sauf qu'aiden ne deviendra jamais e roi du nord. Il ne prendra jamais cette place que détient le brun. #ShaneSeCroitSupérieur Et parce que monsieur est superieur, il ne ressent aucun manque. Pas meme celui de son frere. Comme si ce dernier, pot de colle et arrogant, pouvait lui manquer. Tss. N'importe quoi. « C'est justement parce que je te connais que je sais que c'est bien le cas. Frérot. » N'importe quoi. « C'est bien beau de rêver. » Et en même temps, il a totalement raison. Dire que Shane se transforme un marshmallow. C'est une honte ! Heureusement, son petit côté un peu sacarstique reprends vite le dessus. Georgette allait être fière de lui et de son aide précieuse en ce qui concerne sa nouvelle chambre, sponsorié par Aiden. « M'en fout. J'irai squatter ta chambre alors, quand je viendrai en vacances ! » L'avocat éclate de rire. « Il sera déjà pris par de belles blondes. » Dommage. « Mais t'en fais pas, j'irai t'acheter un lit une pièce qu'on placera au grenier. T'auras la compagnie des araignées comme ca. » Aiden n'aura pas le temps de s'ennuyer. « J'sais pas. Pour un gars qui n'a que deux mains droites ? » Il veut définitivement signer son contrat de mort ce soir. « Tu te crois intelligent ? Tu me fais pitié là. » Ou comment faire comprendre que Shane n'accepte pas la remarque de son frère. « Justement pas. Tu te souviens, du qui en dit le plus, en fait le moins ? » C'est bon. Il est exaspéré au plus haut point. « Nianiania. » qu'il se contente de répondre avant d'aller chercher ses chaussures et de jouer au gros lourd avant de les mettre. C'est bon ! Il peut enfin jouer. « Honneur aux vieux ! » Son doigt d'honneur est en cadeau. #Surprise Du coup, toute cette histoire l'a profondément decontenancé. Son tir se finit mal. Interdiction formelle de se moquer ! « Moi ? Jamais.. » Mais oui, bien-sur. « Je vais te croire ! » Il se moque tout le temps. « Faut lancer droit devant, hein. Pas sur les pistes d'à côté.. » Pile ce qu'il disait. « La ferme. » Un regard noir et il continue sur sa lancée avec toutes les explications possibles à ce non-exploit. Bon. Il a besoin de son verre. Qu'est-ce qu'ils foutent, nom de dieu ! C'est trop long. C'est pourtant pas compliqué à faire ce qu'il a demandé. « Ils ont du te rajouter des glaçons, je crois. Ils ont fondus en voyant ton talent si incroyable ! » Il ne répondra pas à cette remarque. Elle est totalement infondée. Et puis, peut-il faire mieux ? Il ne demande qu'a voir. « T'es sérieux ? » Plus que sérieux.« Oui ! » il en a parfaitement le droit. « J'sais que t'es jaloux de mon royal fessier, mais quand même ! » Shane roule des yeux et récupére son verre que le serveur vient enfin apporter. « Vas t'hydrater un peu, et laisse faire le pro. » Grand bien lui fasse, le brun lui montre d'un geste la piste. Il a toute la pression sur ses épaules. « J'te parie un gros billet que j'fais un strike. Limite les yeux fermés. » Pari tenu. « Mon plus gros est 500. » Il devra donc mettre autant sur la piste. Un faible sourire sur les levres, il observe son frere choisir sa boule et se préparer. Dans son esprit, il fait une petite prière pour qu'il n'y arrive pas. Miracle ! Ça fonctionne. « Ouais, fin ça compte pas, là. » Pardon ? Il éclate de rire. « Non, j'crois pas. » Il tends la main, attends son gros billet. Alors ? « Heu.. Ouais, bah ça attendra. » Facile à dire. « Un pari est un pari, gros. » Il veut son billet. Maintenant. « Hey, j'vais quand même pas faire la manche pour te filer un billet, t'en as assez ! » Quoi ? « Tu vas me filer mon billet. Tout de suite. Ou je me mets en colère. » Et c'est pas des paroles en l'air. « T'es chiant. » Oui. Il sait. Il l'assume même. « Eh ! » Shane pose sa main sur l'epaule de son frere, et le change de direction. « Je préférerais que tu ailles vers ces gentilles dames qui te regardent du coin de l'oeil. Elles ont l'air charmante. » Vieilles aussi. Une à une dent en moi. L'autre des dents un peu moisies. Bref. Très très charmante. « Oh. Et pendant que tu y es, ça me ferait plaisir que tu en embrasses une. Pour mon plaisir de vivre ! » Mouhaha. Il est démoniaque.



✻ "True love hurts" they said
if i die young, bury me in satin, lay me down on a bed of roses, sink me in the river at dawn, send me away with the words of a love song.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: what's somebody in a nobody town ? ✻ AIDEN ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

what's somebody in a nobody town ? ✻ AIDEN

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence :: The Astoria Bowl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération