People come and go, Only true friends stay - Cam & Miky & Charlie

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 03/03/2017
›› Commérages : 46
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : Alex Pettyfer
›› Schizophrénie : Charlie la petite blonde vegan, Avalon la belle irlandaise et Noah qui tente de réparer vos cœurs meurtris
›› more about me

People come and go, Only true friends stay - Cam & Miky & Charlie ✻ ( Mar 30 Mai - 19:52 )

people come and go, only true friends stay
EXORDIUM.
« Et voilà pour vous. » Un sourire se dessine sur les lèvres du vétérinaire. Délicatement, il attrape la boite que lui tend la femme du pâtissier. « Tarte aux fraises Vegan, comme vous nous l’avez demandé. » « C’est parfait, merci. » Adam règle la note avant de sortir de la pâtisserie. En temps normal, c’est le genre d’endroit où il adore se rendre, mais depuis quelque temps, il est d’humeur maussade. Depuis son petit moment avec Micky dans les écuries, le blond n’en menait pas large. D’un parce qu’il n'était pas ce genre de mec et de deux parce qu’il ne comprenait pas du tout ce que ça voulait dire. Elle était censée le détester, alors pourquoi l’avait-elle embrassé en retour ? Un paquet de questions lui était venu en tête, mais aucune réponse ne trouvait vraiment grâce. Parce qu’au fond, il savait ce qu’il voulait, il la voulait elle, la récupérer, mais pas comme ça, pas en s’envoyant en l’air comme deux personnes en manque. Et pourtant, malgré toute sa bonne volonté à essayer d’oublier ce moment assez gênant, il n’arrivait pas à faire taire sa frustration. Cette fille, il en était dingue. Miky arrivait à faire sauter chacun de ses principes. Lui qui s’était promis de rester loin d’elle pour n’être que des amis… Bravo la réussite. Maintenant, la seule chose à laquelle il pensait, c’était de terminer ce qu’il avait commencé. Peut-être que le fait que Miky lui en foute une bonne lui aurait remis les idées en place. En vérité, c’était ce qu’il avait cherché, une bonne baffe pour qu’il se rappelle de toute la souffrance qu’il lui avait fait subir, mais elle n’était jamais venue. À la place, elle avait répondu à ses lèvres et s’était montrée plus que compréhensive quant à la suite des évènements. Si Charlie n’était pas arrivée, ils ne se seraient jamais arrêtés. C’était sûrement mieux comme ça, avec la petite intervention de sa meilleure amie. Au point, elle les avait empêché de faire une grosse connerie, même s’il se serait bien passé de lui montrer des fesses. D’ailleurs, la dernière fois qu’il l’avait vu chez Cameron, il lui avait fallu 10 bonnes minutes pour pouvoir la regarder en face. A chaque fois qu’il voyait Charlie, il pensait à l’image qu’elle avait dû avoir devant ses yeux : un porno en direct ! Heureusement, elle semblait plus amusée par la situation qu’autre chose, mais heureusement que c’était tombé sur elle, ça aurait pu être n’importe qui.

La blonde avait encore eu une grande idée : Organiser une soirée barbecue et film. L’idée était sympa, le genre de soirée où en temps normal, il se rendait sans l’ombre d’une hésitation. Sauf que là, il y avait Miky et après ce leur dernière rencontre, la revoir n’était peut-être pas la meilleure idée du siècle. Il avait donc tenté de trouver une excuse bidon, mais bien évidemment Cameron n’avait pas du tout mordu. Du coup, pour sauver leur amitié et pour surtout ne pas le laisser en compagnie des filles, il avait accepté de passer une très mauvaise soirée. Il y avait 90% de chance que Miky tente de le castrer ou qu’elle ne lui accorde pas un seul regard de toute la soirée… Autant dire qu’il risquait d’y avoir de l’électricité dans l’air.

Très courageux, Adam avait décidé de ne surtout pas lui parler de leur petit moment dans les écuries. Non, il allait assumer et surtout faire comme si rien ne s’était passé. Et hors de question ne serait-ce qu’une petite seconde de laisser ses mains se promener sur Miky, histoire que la situation ne soit pas hors de son contrôle. C’est en tout cas avec cet objectif, qu’il arrive au ranch. Quand il sort de sa voiture, Mars le chien de Miky vient le renifler en compagnie de Smartie le chien de Charlie. « Vous n’aurez rien les morfales. » Oui, parce qu’en plus de la tarte, il a aussi la viande. Parce que ce n’est pas Charlie qui risque d’en acheter. En tout cas, ses bonnes tranches de steak, ses saucisses et ses côtelettes plaisent aux chiens.

Il est arrivé en avance, ou se sont les filles qui sont en retard. Il aperçoit Miky dans la carrière avec un petit groupe d’enfants. Charlie est-elle aussi entourée d’une multitude de têtes blondes et ça le fait grave marrer. Elle qui a toujours juré qu’elle n’en aurait jamais, semble bien se débrouiller parmi ses petits démons. « Adam ! On arrive ! Le barbecue t’attend ! » Lui crie Charlie avec sa sympathie légendaire. Ou c’est que c’était écrit qu’il était le serviteur pour la soirée ? Le blond soupire avant de hausser les épaules, direction la maison des filles qu’il connaît comme sa poche. Il met la tarte et la viande au frigo, ça sert à rien qu’il commence à faire à manger alors que personne n’est là. Par contre, il ne met pas bien longtemps à se jeter sur les biscuits apéro. Quand Cameron arrive, il a les pieds étendus sur une chaise. « Je crois qu’on a été désigné pour jouer les cuistos. » Et ça ne l'enchante pas plus que ça. « Tu sais comment ça se fait ? » dit-il en indiquant les légumes à griller. « Tu sais quoi, je vais nous faire des frites ! » Vu que la cuisine est ouverte sur la terrasse extérieure, il peut les faire sans trop s’éloigner de Cameron . « J’ai pas envie de mourir de faim… » Surtout qu’il crevait la dalle ! Puis fallait bien que Candice mange autre chose que des courgettes grillées. Et vu que les filles sont pas là, il rajoute. « En fait je crois qu'elle est prête... Charlie a voir des gosses !!! » Il préfère en parler tôt, histoire que Cameron ne l'oublie pas comme parrain!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Love is a mutual torture

❝ Family don't end with blood ❞
Love is a mutual torture
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 13/05/2015
›› Commérages : 4369
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dylan Flawless O'Brien
›› Schizophrénie : Shane Hollister (Jack Falahee), Joyce Hamilton (Selena Gomez), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: People come and go, Only true friends stay - Cam & Miky & Charlie ✻ ( Sam 10 Juin - 20:26 )



PEOPLE COME AND GO,
ONLY TRUE FRIENDS STAY
Mikayla, Adam & Charlie ☽ bestfriends party


« Monsieur Brown, si vous voulez bien me suivre. » que tu souffles, las. C'est pas que t'en as marre ou que tu es fatiguée, c'est juste ce patient que tu n'arrives toujours pas à comprendre. Il est muet. Bien. C'est quelque chose qui ne te dérange pas. Vous arrivez toujours à vous comprendre par des signes inter-changés. Par contre, ce que tu ne piges toujours pas, c'est pourquoi il vient chaque vendredi, à la même heure, alors qu'il n'a rien. T'as finit par croire qu'il aimé dépensé son argent dans le domaine médical. Ou que c'était un hypocondriaque. « Installez-vous sur le fauteuil, vous voulez bien. » Le patient s’exécute et ouvre sa chemise; Il est habitué du protocole. Tu palpes son torse, sort ton stéthoscope et écoute les battements de son coeur. Rien d'anormal. Comme toujours. « Monsieur Brown ... Il va falloir me dire pourquoi vous venez ici toutes les semaines depuis trois mois. » T'as déjà tenté de savoir où il avait mal, il secoue toujours la tête de droite à gauche pour dire nulle part. Tu désespères. « Vous savez que vous prenez la place d'une personne qui en a réellement besoin ? » Il acquiesce. Bien. Il a conscience des choses. « Alors dites-moi ce qui vous amène. Ok ? Je suis certain que je pourrais vous aider. » Tu souris tendrement et regarde son doigt qui pointe la porte. « Très bien, vous pouvez sortir. Je vous laisse aller tout seul au secrétariat, vous connaissez le chemin. » Tu laisses le grand-père se rhabiller, ouvre la porte et tu le vois se stopper net. Oui ? Un soucis ? « Qu'est-ce ... ? » Maladroitement, tu regardes par dessus son épaule pour voir une grand-mère, Madame Colement, lui sourire de l'autre côté du couloir. « Vous vous connaissez ? » C'est un non de la part de Monsieur Brown. « Bah ! Pourquoi vous êtes tout rouge comme ça ? » Il va pas faire une crise cardiaque, hein ? A l'aide de ses mains, il tente de faire comprendre quelque chose. Quand il fait un coeur et le fait bouger en direction de la grand-mère, ça fait tilt dans ta tête. Pour une fois. « Vous craquez pour elle ... » Et tu comprends mieux pourquoi il vient toujours à ces horaires-ci. Cette dame vient toujours faire sa chimiothérapie. « Vous savez ... Vous devriez aller lui parler. Je suis certain qu'elle vous appréciera. » Tu le pousses légèrement vers la direction voulu et le laisse gérer la suite. Ah ! Tu trouves cela très mignon.

Désormais libre de tes mouvements. Tu déposes tes derniers dossiers médicaux au secrétariat et rends ton badge. Voilà. T'as fini Tu vas pouvoir rentrer chez toi, prendre une bonne douche et ensuite aller chez Charlie. Ce soir, c'était soirée retrouvailles, enfin ... Pour la troisième fois maintenant. Une soirée à quatre. Comme avant. Comme au bon vieux temps. T'as acheté un peu de gâteaux apéros. T'es pas sûr que les deux jeunes femmes aient pensé à ceci alors t'as pris les devants. T'as pas pris d'alcool, non plus. Depuis que t'as pris une cuite gigantesque avec Adam, ça t'as quelque peu refroidi. T'étais déjà pas trop pour cela, mais là, c'est fini. T'as essayé. T'as vu ce que ça faisait. T'allais plus recommencer. Après avoir saluer de loin les filles, d'un petit signe de la main, tu entres dans la maison et laisse les chiens dehors. C'était bien mieux sans ses boules de poils dans les jambes. Au moins, t'étais libre de tes mouvements et y'avait aussi moins de risque pour que tu tombes sur le sol froid. Alors que tu commences à préparer quelque petits trucs, comme mettre des carottes dans un saladier pour l'apéro, des chips dans un autre, t'entends la porte s'ouvrir et un sourire surgit sur ton visage. « Je crois qu’on a été désigné pour jouer les cuistos. » Oh, vraiment ? « Je pense aussi ! » Mais ça te gêne pas tant que ça. T'es habitué à ça maintenant. C'est toi, souvent, qui prenait place derrière les fourneaux pour préparer les dîners à la maison. « Tu sais comment ça se fait ? » Heu ... Ca doit pas être très compliqué. « Ca doit pas être impossible à faire. Donne. » Tu récupères le sachets de légumes et manque de tout faire tomber sur le sol. « La vache, c'est lourd ! » Et c'est là que tu te dis qu'il faudrait sérieusement que tu commences la muscu. Il arrivera un jour, à avoir pleins de muscles. « Tu sais quoi, je vais nous faire des frites ! » Oh. C'est comme s'il venait de lui dire je t'aime. « Ca fait tellement longtemps que j'ai pas mangé ça .... » Finalement, les muscles attendront. « J'en peux plus des pâtes au lait que réclame H24 Candice. » Ou des pancakes. Pourtant, c'est bon. Mais c'est trop aussi.« J’ai pas envie de mourir de faim… » Ta main vient taper contre l'épaule de ton ami. « T'as raison ! » Parce que vu ce qui est prévu, c'est certains, ils auront faim. « Puis si les filles en veulent pas, tant mieux pour nous. » Tu te régales déjà d'avance. « En fait je crois qu'elle est prête... Charlie a voir des gosses !!! » Tu manques de t'étouffer. Charlie, prête ? « Proposes lui d'en avoir, vas-y. J'ai hâte de voir si tu vas rester sur tes positions. » Tu rigoles d'avance de voir la blonde le traiter de tous les noms pour avoir penser une chose pareille. D'ailleurs, voilà que les deux dames débarquent. « Mesdemoiselles. » Tu fais même la révérences avant de prendre Mila dans tes bras et de déposer un gentil baiser sur les lèvres de Charlie. Faut dire que vous avez pas trop gérer dernièrement, toi en particulier, au niveau de votre couple. T'espère que ce soir, se sera suffisant pour éliminer tout ce qui ne va pas trop entre vous Chaque couple à toujours des différents, vous n'échappez pas à la règle, ça sera le moyen de tout mettre sur le tapis, définitivement. « On passe à l'apéro tout de suite ou vous allez vous laver ? » Et tu ajoutes, juste pour taquiner les deux amies : « J'suis pas très fan du parfum : cheval. »

_________________
Like a flower made of iron
Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide i'm not afraid to take a stand, everybody, come take my hand, we'll walk this road together through the storm, whatever weather, cold or warm, just letting you know that you're not alone, holler if you feel like you've been down the same road.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 03/04/2016
›› Commérages : 552
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : Britt Robertson, la sublime
›› Schizophrénie : Avalon la jolie brune et Noah le romancier a ses heures perdues & Adam, le veto sexy
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: People come and go, Only true friends stay - Cam & Miky & Charlie ✻ ( Sam 10 Juin - 22:34 )



PEOPLE COME AND GO,
ONLY TRUE FRIENDS STAY
Mikayla, Adam & Charlie ☽ bestfriends party


Finalement, la blonde avait eu ce qu’elle voulait. L’école venait une fois par semaine, le mardi à 15h. Cela lui avait permis de fidéliser quelques élèves qui venaient monter en plus le samedi ou le mercredi. Tout doucement, elle commençait donc à avoir des clients et à rentrer de l’argent dans les caisses du ranch. Pour le moment, les deux filles n’arrivaient pas encore à en tirer deux salaires, mais elles arrivaient à manger à leur faim. Dans quelque temps, si tout continuait comme ça, elles pourraient enfin se payer. Ce qui ne serait pas de refus, parce que travailler à perte ce n’est bon pour personne. En tout cas, Charlie était assez fière d’elle, elle n’avait pas lâché l’affaire et après des excuses au directeur, il avait accepté de laisser venir les enfants une fois. Autant dire qu’elle avait eu la pression avec Miky, mais les deux jeunes filles s’en étaient tirées à la perfection. Les enfants avaient adoré et du coup, le directeur de l’établissement avait apposé sa signature en bas du contrat. Pour une année complète, elles étaient certaines d’avoir leur mardi après-midi de pris, par une vingtaine d’élèves. Un sacré avantage, surtout que 6 d’entre eux revenaient monter le week-end. Maintenant, elles n’avaient plus qu’à fidéliser tout ce beau monde.

Si en temps normal, elle n’était pas trop à l’aise avec les enfants. La donne était tout autre quand elle mélangeait, les enfants et les chevaux. Charlie aimait partager sa passion, elle adorait les voir s’épanouir au contact des poneys et encore plus les voir prendre confiance en eux. Du coup, tout cela lui plaisait plus que prévu, même si parfois, elle avait envie d’en envoyer quelqu'uns sur la lune. Sales gosses mal éduqués. Certains parents pensaient à tort que c’était aux personnes comme Charlie ou aux enseignants d’éduquer leur progéniture. Sauf que non, c’était leur rôle à eux. Heureusement en cette fin de journée, les seuls enfants qui l’entouraient, étaient tous bien éduqués. Elle venait de terminer de leur donner leurs cours. Miky n’allait pas tarder à finir le sien. Afin de leur donner un enseignement de meilleures qualités, les jeunes filles n’hésitaient pas à prendre que 4 cavaliers par groupe, histoire de bien pouvoir s’occuper de chacun, sans en délaisser certains. Et ça marchait assez bien. Peut-être qu’elles finiraient par changer leur manière de faire, mais pour le moment, ça roulait bien comme ça. Souvent, après qu’ils aient monté la blondinette leur apprenait deux à trois choses à savoir. Aujourd’hui, c’était un petit cours sur l’anatomie. Rien de bien compliquer, elle tentait de rendre ça ludique pour les intéresser, mais ils préféraient clairement monter à poney.

« Je suis lessivée… » Glissa-t-elle à sa meilleure amie quand le dernier petit cavalier disparut dans la voiture de ses parents. C’est bon, elles avaient enfin terminé leur journée. « J’ai trop faim… ». Autant dire que les deux amis ne tardèrent pas à partir en direction de la maison, bien décidée à profiter de leur soirée. « Ça va aller avec Adam ? Tu penses pouvoir gérer ? » Leur dernière rencontre avait été quelque peu… Énergique. Charlie les avait surpris en pleine tentative de rapprochement corporel, pour pas dire plus, et avait bien évidemment tout fait capoter.

« En fait, je crois qu'elle est prête... Charlie à avoir des gosses !!! » Sérieux ? C’est la première chose qu’elle entend en arrivant dans le jardin. Elle ne me pas longtemps à arriver derrière Adam pour lui donner une petite claque amicale dans le cou. « Arrête de dire des conneries ! » Non merci, les enfants, c’est pas pour tout de suite. « Et on va manger toutes vos frites. » Pour une fois qu’ils avaient une bonne idée, elle n’allait pas se plaindre. Tendrement, elle passe ses bras autour du cou de Cameron pour l’embrasser. Elle est encore en colère, mais ça va mieux. Disons qu’elle lui a pardonné, il faut juste que ça passe, mais il n’a pas intérêt à recommencer. « On passe à l'apéro tout de suite où vous allez vous laver ? » Ah qu’est-ce qu’il est prévenant comme garçon… il va pas tarder à leur dire qu’elles puent. « J'suis pas très fan du parfum : cheval. » Bha si en fait. « C’est bête en sortant avec une cavalière. » Il risquait de devoir s’habituer à l’odeur, mais bon, il avait de la chance, Charlie possédait quand même une certaine hygiène de vie. « Miky, je crois qu’on vient de nous dire, qu’on pue … » Relâchant son emprise sur son petit ami, elle l’abandonne pour monter à l’étage direction la douche.

« Hmmm je suis pas certaine que ça me corresponde… » Laisse-t-elle échapper en se regardant dans la glace. Miky lui a prêté une de ses robes, peut-être un peu trop sexy pour Charlie (Voir ava) . Mais bon, elle reste au ranch, donc ce n’est pas si grave. « J’en connais un qui va adorer tes jambes. » Précise-t-elle à sa meilleure amie. Faut dire que Miky elle a la chance d’avoir des jambes magnifiques et avec ce petit short, elle les a superbement mises en valeur. Si c’est sa manière de repousser Adam, elle est franchement mal barrée. « Allez, on y va, ça sent bon les frites ! »

Charlie ne met pas longtemps à descendre les escaliers. « C’est prêt ? » Ni une ni deux, elle bondit sur une chaise avant d’attraper quelques biscuits apéros. « Vous voulez boire quoi ? » Charlie se tourne vers Miky, puis vers les garçons. « Vous deux, c’est jus d’orange… » Ou tout ce qui ne contient pas de l’alcool. « Je ne veux pas refaire un remake du roi lion, une fois pas deux… » Elle avait eu envie de les tuer, mais en y repensant, c’était assez amusant.

_________________
Never Grow Up
⊹I cannot even imagine where I would be today were it not for that handful of friends who have given me a heart full of joy. Let's face it, friends make life a lot more fun.
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: People come and go, Only true friends stay - Cam & Miky & Charlie ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

People come and go, Only true friends stay - Cam & Miky & Charlie

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération