N°2346 - Je t'avoue tout ○ Ness

 :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 20/06/2017
›› Commérages : 77
›› Pseudo : Dakota
›› Célébrité : Tara Lynn
›› Schizophrénie : Yaël Devitto #MamieYaya
›› more about me

N°2346 - Je t'avoue tout ○ Ness ✻ ( Sam 24 Juin - 18:42 )

Je t'avoue tout. Je suis déjà désolée de devoir te dire ça ... Ça fait deux semaines que je suis revenue à Cap Harbor et je compte bien respecter ce que je me suis promise. Seulement, le dire et le faire c’est deux choses différentes et à ce moment même je le vois bien. Le stresse me sert l’estomac et aucun moyen pour moi de le faire s’évaporer. Je me sentais prête, mais là, maintenant, j’ai juste envie de courir dans mon lit et me dire que ça ne s’est jamais produit. Cette ville réunit tellement de mauvais souvenir que ça m’est difficile de ne pas repenser à tout ce qu’il s’est passé. Il faut bien passer au dessus un jour et aujourd’hui je vais franchir déjà un grand pas, dire tout à ma meilleure amie.

Je passe à l’improviste chez elle, dans sa villa. Je dois l’avouer, l’endroit où elle vit est tout simplement magnifique. Le pire est sans doute de savoir qu’elle passe limite sa vie dans sa bibliothèque. Mais passons, je ne sais même pas si elle est chez elle, d’habitude je lui envoie un message mais cette fois je ne voulais pas, trop peur de faire demi tour et qu’elle n’y comprenne rien. J’ai bien sûr préparé toute sorte de petits gâteaux comme à mon habitude, ça m’a permis de penser à autre chose pendant un moment. Ça m’a fait du bien. Depuis mon retour je ne l’avais pas encore vu, faute de temps,  le travail d’infirmière a vite repris et j’étais de nuit, alors pas simple.
Me voilà devant chez elle. J’allais toquer et j’ai finalement fait demi tour, puis je suis revenue. Je ne sais vraiment pas quoi faire, je l’ai raconté à personne. C’est tellement pas simple, je ne sais même pas comment Ness va le prendre. Ça se trouve elle va avoir honte, rien qu’à cette pensée j’ai envie de courir chez un glacier et manger une tonne de glace au citron. Je secoue la tête espérant enlever toute cette énergie négative et toc finalement à la porte. Faites qu’elle ne soit pas là ou qu’elle ne m’entende pas.

La porte s’ouvre et je découvre ma petite Ness que je n’avais pas vu en vrai depuis plus d’un an. Qu’est-ce que ça fait du bien de voir sa petite bouille trop mignonne. Je la prends immédiatement dans mes bras espérant que ça me donne du courage. « Hey ! Tu m’as manqué ! Tiens c’est pour toi . » Je me détache d’elle et lui tends le sac où se trouve tous les petits gâteaux. « Tu ne pensais pas que je serais là n’est-ce pas ? » Je lui fais un grand sourire, petit à petit je me sens un peu plus à l’aise pour tout lui avouer. Mais je sais qu’il ne faut pas que je tarde sinon toutes mes petites motivations vont partir en fumé. « Ness… Il faut que je te parle… De quelque chose de très important… La vérité sur mon départ en France… » J’avais dit ça tout en regardant mes pieds, trop honteuse de devoir lui avouer ça. C’est clair, je vais devoir tout lui avouer maintenant, j’ai commencé il va falloir que je finisse. Petit pas par petit pas.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/02/2017
›› Commérages : 155
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : la douce et jolie Lily James
›› Schizophrénie : sevan martell, holia millson, clyde rashmi, andrea reagan
›› more about me

Re: N°2346 - Je t'avoue tout ○ Ness ✻ ( Mer 28 Juin - 16:22 )

emina&ness ⊹ Assise dans sa bibliothèque un livre dans une main et sa tasse de thé dans l’autre Ness venait de relire la même ligne pour la cinquième fois. Elle n’arrivait pas à se concentrer. Elle c’était laissé aller dans les bras de Mason et il avait fini par disparaitre du jour au lendemain, la laissant la avec ses sentiments naissant. Puis quelques jours plus tard elle l’avait recroisé, lui, son premier amour. Son seul amour en vérité. Jeremy. Elle l’avait fui comme la peste durant des années entières mais cette fois-ci c’était lui qui ne semblait pas prêt à la laisser s’enfuir. En vérité le plus triste dans tout cela c’est qu’elle ne sait pas à qui parler de tout ça. Emina est loin, elle voyage, elle réalise son rêve et elle n’a aucune envie de l’embêter avec ça. Quant à Mina ? Hors de question qu’elle lui parle de Jeremy, cela les mettrait aussi mal à l’aise l’une que l’autre elle le sait et cela ne ferait que faire ressortir de vieilles rancunes qu’elles ont mis bien trop d’années à enterrer. Il reste bien Andreas mais Ness à bien trop peur qu’ils s’énervent en entendant cette histoire. Alors voila, elle se retrouve seule, seule avec ses livres dans cette grande villa bien vide. Elle est censée tourner une vidéo aujourd’hui mais elle n’en a aucune envie. Sa rencontre infortune avec Jeremy dans cet hôpital lui occupe tout l’esprit. Si elle ne peut pas tourner de vidéo peut-être arrivera-t-elle au moins à répondre à quelques mails et quelques commentaires.  Elle repose donc son livre sur le canapé de la bibliothèque décidant qu’elle reprendrait sa lecture plus tard et elle se dirige vers le salon, ordinateur en main. S’installant sur la table du salon elle a à peine le temps d’allumer son PC que quelqu’un frappe à la porte. Qui cela peut bien être ? Certainement le facteur avec des colis pour elle. Peut-être que ça sa réussira à lui remonter le moral au moins. Un immense sourire prend place sur son visage lorsqu’elle ouvre la porte et il n’est en rien destiné à son facteur mais bel et bien à sa meilleure amie. Meilleure amie qui est censé être en France à l’heure qu’il est. Il ne faut pas plus d’une seconde à la blonde pour se jeter su r Emina et la prendre dans ses bras. « Hey ! Tu m’as manqué ! Tiens c’est pour toi . » Elle voudrait la garder contre elle pendant des heures tellement elle est heureuse de la voir mais leur étreinte prends fin assez rapidement « Oh mais toi aussi tu ne t’imagines même pas ! » Lui envoyer des messages était bien différent que de l’avoir devant elle en cher et en os. Ness attrape le sac qu’elle lui tend et ne peut s’empêcher de jeter un coup d’œil dedans pour voir ce qu’il contient. « Ils viennent de France ? » Demande t-elle d’un ton enjoué. « Tu ne pensais pas que je serais là n’est-ce pas ? » Bien sur que non autrement elle aurait été elle-même la chercher à l’aéroport. Cela faisait-il longtemps qu’elle était rentré ? «  Non du tout. Tu es revenue quand ? » Peut-être sera-t-il plus confortable de discuter à l’intérieur non ? La blonde fait donc rentrer sa meilleure amie et cours dans la cuisine chercher une assiette afin de disposer les gâteaux amené par Em’. Lorsqu’elle revint dans le salon le sourire sur le visage de son amie avait disparu « Qu’est ce qui se passe ? » Elle la connait elle sait quand quelque chose ne va pas et à cet instant c’était le cas elle pourrait en mettre sa main à couper. « Ness… Il faut que je te parle… De quelque chose de très important… La vérité sur mon départ en France… » La vérité sur son départ ? Qu’est ce que cela veut dire ? Ness n’y comprends rien et secoue la tête afin de s’éclaircir les idées. « Comment ça la vérité ? Je ne comprends pas Em’ » Elle s’assoit alors sur le canapé à ses côtés et la regarde, apeuré par ce qu’elle peut lire sur le visage de son amie. Pourquoi aurait-elle menti sur la raison de son départ ? « Tu sais que tu peux tout me dire alors vas-y Em, parle moi »

_________________
Get out, get ou of my head
Ne cherche pas à m'appeler, ni à savoir où je suis, ni comment je vis, je crois que ce n'est plus le problème. J'ai réfléchi, je pense que c'est la meilleure solution, faire comme toi, vivre de mon côté en t'aimant bien mais de loin. Je ne veux pas attendre tes coups de téléphone, je ne veux pas m'empêcher de tomber amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 20/06/2017
›› Commérages : 77
›› Pseudo : Dakota
›› Célébrité : Tara Lynn
›› Schizophrénie : Yaël Devitto #MamieYaya
›› more about me

Re: N°2346 - Je t'avoue tout ○ Ness ✻ ( Mer 5 Juil - 15:02 )

Je t'avoue tout. Je suis déjà désolée de devoir te dire ça ... C’est incroyable l’effet que peut me faire Ness quand je la vois. Elle est tellement chou, on a juste envie de la prendre dans ses bras, de lui dire plein de petit mot doux afin qu’elle fasse un grand sourire. J’adore Ness. C’est vraiment une fille extraordinaire. Elle a certes une vie assez rebondissante, mais elle me paraît tellement forte que des fois j’aimerai bien être comme elle. Ah ma petite Ness. On se connaît tellement. Malgré tout je lui ai quand même caché quelque chose d’important et ça pourrait quand même faire un peu de mal à notre amitié si elle ne comprend pas pourquoi je ne lui ai pas dit. Je sais qu’elle est compréhensive, mais… on ne sait jamais comment les gens peuvent réagir au premier abord.

Je sais que j’ai manqué à Ness, on s’envoyait tellement de sms et se confier devenait un peu difficile aussi. A travers un téléphone on ne peut pas faire de câlin de réconfort, ni manger des glaces à deux, ni pleurer à deux. Rien de tout ça, on est seul face à un stupide téléphone à expliquer ce qui ne va pas. C’est pour ça que la prendre dans mes bras est un réel bien être. « Ils ne viennent pas de France, mais il y a des spécialités françaises que j’ai fait. J’espère que tu aimeras. » C’est pas très différent de ce qu’on a ici mais il y en a certains qu’elle ne doit pas du tout connaître. J’espère que ça lui plaira quand même. « Il y a deux semaines que je suis revenue, je sais c’est que maintenant que je viens te voir mais j’ai eu du travail. » J’aurai bien voulu venir avant mais comme je l’ai dit il y a le boulot que j’ai dû reprendre dès que je suis arrivée à Cap Harbor, ils avaient besoin de moi, manque d’effectif. Les journées se sont enchaînées et je n’ai pas pu venir plus tôt. A vrai dire il y a une autre raison mais je ne lui dis pas. Je réfléchissais à comment j’allais lui dire pour la réelle raison de mon départ. Ça m’a torturé l’esprit pendant des jours, j’ai même eu du mal à en dormir. Comment on peut annoncer ce genre de chose ? J’ai l’impression qu’il n’y a aucune réponse et que de toute façon on se jette dans la gueule du loup et on improvise. Je suis exactement venue comme ça. Je me suis dit : aller ! Tu y vas et tu dis tout. Tu verras plus tard les répercussions. Sauf qu’elles me font peur. Il peut y avoir une multitude de scénario sur la réaction des gens. Bien évidemment Ness savait que quelque chose n’allait pas, je pense que c’est ma tête qui a vendu la mèche. Je laisse échapper des bribes mais rien de très explicite. Ness essaie de me mettre en confiance mais quand je la regarde elle a peur de ce que je vais lui dire. Elle a raison d’avoir peur, même moi je ne sais pas comment je peux dire ça. « Ness … peu importe ce que j’ai fait tu resteras avec moi ? Tu resteras la même avec moi ? » J’avais besoin d’être sûr qu’elle restera ma meilleure amie et qu’on ne se disputera pas sur le sujet. Qu’elle sera toujours là pour moi peu importe ce qu’il s’est passé. « Je me suis fait harcelée... » C’est qu’une partie de la vérité. Je n’ai pas pu lui sortir l’histoire de la soirée. Je ne peux pas. C’est beaucoup trop dur. Je retiens les larmes qui menacent de tomber mais quelques unes s’échappent et longent mes joues. « Ness … j’ai honte. » Je ne sais plus quoi dire. Je ne sais pas comment lui expliquer. J’ai tellement peur. Ça me fait tellement mal de devoir lui raconter ça. Je triture mes mains, arrache mes ongles que j’avais déjà arracher dans l’avion pour venir, certains vont dire que c’est dégueulasse mais là… Rien à faire, j’en ai besoin. « C’est trop dur à dire Ness. Je ne peux pas… Si je me suis promise de te le dire. » Je divague un peu, je me parle un peu à moi même par la même occasion. Je suis en état de stresse. « Tu n’aurai pas de la glace… Ça m’aidera peut-être » Souvent quand je mange de la glace, ça me fait du bien. J’en ai souvent besoin, ça me calme. C’est bizarre mais c’est le cas. Mes larmes ne cessent de couler. Comment je vais lui dire ?
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/02/2017
›› Commérages : 155
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : la douce et jolie Lily James
›› Schizophrénie : sevan martell, holia millson, clyde rashmi, andrea reagan
›› more about me

Re: N°2346 - Je t'avoue tout ○ Ness ✻ ( Lun 10 Juil - 18:54 )

emina&ness ⊹ Lorsque Ness ouvrit la porte et vit sa meilleure amie juste là, devant elle, elle comprit que c’était exactement ce dont elle avait besoin. Elle avait besoin de l’avoir et comme si quelqu’un avait entendu son appel à l’aide on venait de la lui livrer juste devant chez elle. Elle ne l’avait pas vu depuis 1 an ou tout du moins elle n’avait pas pu la serrer dans ses bras pendant tout ce temps-ci alors elle ne se fit pas prier pour lui sauter dessus. Ness peut souvent paraître très indépendante et solitaire, en effet elle aime passer des heures seules à lire et elle s’isole souvent volontairement afin que ses amis ne s’inquiète pas de ce qu’elle fait mais la vérité c’est que Ness a également besoin des personnes qu’elle aime autour d’elle. A votre avis pourquoi est-elle si proche de sa mère ou encore de Mila ? Ce sont les gens qui l’aident à avancer tous les jours et Emina est une de ses personnes. Jamais elle n’aurait penser la voir devant sa porte aujourd’hui si bien que lorsqu’elle la prend dans ses bras elle ferme les yeux quelques secondes puis les ouvrent à nouveau afin d’être sûr qu’elle est bel et bien réveillé et qu’elle ne s’est pas endormi sur son livre dans sa bibliothèque quelques minutes plus tôt. « Ils ne viennent pas de France, mais il y a des spécialités françaises que j’ai fait. J’espère que tu aimeras. » Bien sur qu’elle aimera, Ness est tellement gourmande qu’elle fait d’ailleurs rapidement rentrer son amie à l’intérieure de la villa afin de pouvoir déguster ses pâtisseries. Emina est une très bonne cuisinière est Ness n’a pas gouté à quelque chose qu’elle aurait pu faire depuis plus d’un an alors autant dire qu’elle est très impatiente. Pourtant il y a de très bon pâtissier à Cap Harbor mais aucun n’égale la jeune femme. Et non ce n’est pas parce que c’est sa meilleure amie qu’elle fait du favoritisme. Ou peut-être un peu… Mais que voulez-vous c’est comme lorsque l’on a un enfant, c’est toujours le notre le plus beau. Sans objectivité aucune. « J’ai trop hâte de goûter viens vite » Ness est loin d’être difficile alors il y a peu de chance que cela ne lui plaise pas. « Il y a deux semaines que je suis revenue, je sais c’est que maintenant que je viens te voir mais j’ai eu du travail. » Deux semaines ? Ness ne lui en veut pas elle peut comprendre qu’elle a été débordé. Partir un an loin de tout, loin de sa ville, de sa famille, de ses habitudes cela mène à beaucoup de changements. Revenir ici à du lui faire un grand changement et elle peut comprendre qu’elle ai eu besoin de quelques semaines pour se remettre doucement dans son petit train train quotidien. « Ne t'en u es là aujourd'hui » grave, et puis tu es là aujourd'hui »

Une fois à l’intérieur, alors que la blonde s’apprête à dévorer sa première pâtisserie elle se rend enfin compte que quelque chose ne va pas. Le sourire d’Emina est inexistant et elle peut repérer à son attitude que celle-ci est anxieuse. Mais pourquoi ? Bien vite sa meilleure amie lui explique qu’elle lui a menti sur la raison de son départ en France. Pourquoi lui aurait-elle menti ? Et surtout qu’elle est la vraie raison de son départ ? Si elle n’a pas osé en parler à Ness alors elle se doute que cela doit être grave et commence alors à s’inquiéter. « Ness … peu importe ce que j’ai fait tu resteras avec moi ? Tu resteras la même avec moi ? » Nessy secoue la tête, elle ne comprends pas. Pourquoi elle lui demande cela ? As t-elle fait quelque chose de si grave que Ness pourrait vouloir l’abandonner ? Cela lui semble impossible. Elle lui attrape alors la main pour la rassurer « Em’ bien sur que oui je resterais avec toi. T’es ma meilleure amie » Et puis Em’ ne l’a jamais abandonné elle, même après tous les mensonges, même après toutes les disputes depuis son changement de comportement. « Je me suis fait harcelée... » La blonde reste immobile un long moment, regardant son amie sans un mot. « Tu quoi ? Par qui ? » Mais elle comprit bien vite que cette révélation n’était pas la seule qu’elle avait à faire et qu’il y avait certainement quelque chose d’encore plus gros à venir ce qui ne faisait que l’effrayer un peu plus. « Ness … j’ai honte. » Elle remarque les larmes que son amie s’efforce de cacher et sent alors une boule se former au fond de sa gorge. Qu’est-ce qu’il a pu lui arriver au point qu’elle soit dans cet état ? « C’est trop dur à dire Ness. Je ne peux pas… Si je me suis promise de te le dire. » Elle la regarde, silencieuse et attrape ses mains comme pour lui dire qu’elle est là et qu’elle ne l’abandonneras pas. « Em’ s’il te plait dis moi ce qu’il c’est passé ! » Elle ne supporte pas de voir son amie comme ça, elle veut l’aider, la réconforter mais comment faire sans savoir ce qui la tourmente à ce point. « Tu n’aurai pas de la glace… Ça m’aidera peut-être » A peine sa phrase terminée Ness fait un bond du canapé et cours vers la cuisine, elle en revient quelques secondes plus tard, un pot de glace à la main et une petite cuillère. « Emina dis moi ce qu’il se passe. Qui t’as harcelé ? Pourquoi ? Et pourquoi tu as honte ? Honte de quoi ? » Elle la regarde et se sent inutile face à son amie en pleure devant elle. Elle lui tend alors la boîte à mouchoir posé sur la table du salon. « Em’ je suis ton amie, tu peux me faire confiance. »

_________________
Get out, get ou of my head
Ne cherche pas à m'appeler, ni à savoir où je suis, ni comment je vis, je crois que ce n'est plus le problème. J'ai réfléchi, je pense que c'est la meilleure solution, faire comme toi, vivre de mon côté en t'aimant bien mais de loin. Je ne veux pas attendre tes coups de téléphone, je ne veux pas m'empêcher de tomber amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 20/06/2017
›› Commérages : 77
›› Pseudo : Dakota
›› Célébrité : Tara Lynn
›› Schizophrénie : Yaël Devitto #MamieYaya
›› more about me

Re: N°2346 - Je t'avoue tout ○ Ness ✻ ( Ven 21 Juil - 23:00 )

Je t'avoue tout. Je suis déjà désolée de devoir te dire ça ... Ness est l'une des personnes qui a toujours aimé mes pâtisseries, elle les dévore, limite elle en raffole. Ça me fait tellement plaisir de lui offrir ce que j'aime et qu'en retour elle apprécie tout autant. En même temps la pâtisserie c'est un peu mon petit monde et une espèce de marque de fabrication puisque j'en emmène à toute personne qui veuille bien m'inviter ou quand je m'invite aussi mais c'est un peu plus rare. En tout cas, Ness est toute excitée à l'idée de manger ma cuisine et ça me donne vraiment le sourire. Un petit truc de bien avec ma meilleure amie et ça me donne le sourire, c'est tellement une personne importante pour moi que son bonheur fait aussi en parti le mien. Malgré qu'elle est eue des difficultés depuis un certain temps maintenant, qu'elle se confronte au danger et que ça me fasse plutôt peur tout ça, je resterai toujours là pour elle. C'est une personne extraordinaire, elle n'a rien à changer.

Elle me fait vite entrer chez elle et je lui explique pourquoi je ne suis pas venue plus tôt, sa réponse me montre à quel point elle est compréhensible. Il y a peu de personne comme ma meilleure amie, il y en a peu qui puisse comprendre ou au moins essayer de comprendre dans quelle situation on peut-être. Mais je pense aussi que le parcours qu'elle a eu jusqu'ici dans sa vie, l'on aidait à devenir une personne comme elle l'est aujourd'hui. Ma petite Ness... Je garde mon sourire un infime moment avant de me rappeler la raison de ma visite. L'angoisse est bien présente et j'ai aucune envie de décevoir ma meilleure amie. C'est une personne que je n'ai pas le droit de perdre. C'est pour ça que je lui demande si je ne risque pas de la perdre. Bien sûr sa réponse est négative, elle ne va pas me laisser. Le fait qu'elle me tienne la main me montre qu'elle est là pour moi, mais ce n'est pas assez pour que j'arrive à tout lui dévoiler. Les mots dévoilant ce qui s'est passé ne sortent pas de ma bouche mais je laisse échapper une partie de mon histoire, la moins dramatique. La suite est bien complexe et plus humiliante. Pourtant la réaction de Ness est déjà assez inquiétante. Elle a déjà peur pour moi, ça se voit. Elle a mis du temps avant de répondre, et ses deux interrogations montrent à quel point elle est supérieure. Et moi je suis complètement dépitée, je ne sais du coup pas si je dois lui dire ou pas. Je ne sais pas ce que je fois faire. Je lui dis mon ressenti face à tout ce qui s'est passé mais je ne lui ai encore rien expliqué. Mes idées sont confuses et j'hésite encore à tout lui dire. Cette impression d'avoir le choix sans l'avoir est horrible.  Je peux faire le choix de ne plus rien lui dire mais ça la blesserait sans doute, j'ai commencé il faut sans doute que je finisse. Je me le suis promis. Je suis complètement tourmentée par des idées plutôt négatives. Mais Ness est là, et elle m'incite à tout lui dire. Je hoche la tête pour lui dire que je vais lui raconter mais pour aussi lui montrer qu'il me faut un peu plus de temps. Pour faire passer le tout et me calmer je lui demande de la glace et elle court me la chercher. Elle doit savoir que ça me fait du bien et que j'en ai bien besoin là, tout de suite.

Lorsqu'elle est partie chercher la glace, je me suis imaginée comment je pouvais tout lui dire. La manière dont je pourrai lui expliquer la situation dans laquelle j'étais. Mais j'ai eu plus d'un scénario en tête. Savoir que je suis dans une situation complexe actuellement laisse encore plus de larmes sur mes joues, limite elle coule le long de mon cou. Je prends la glace rapidement et en prends une grosse bouchée ce qui me fait lâcher une grimace à cause du froid sur mes dents. Ness me donne des mouchoirs, me demande encore ce qui s'est passé et finit par me dire qu'elle est mon amie.

Je commence alors à lui raconter petit à petit. « J'étais à une soirée. Une amie infirmière m'avait invité... » Je m'arrête prends une grande cuillère de glace et reprends: «  C'était ma première soirée, tu sais bien que je n'étais jamais invitée à ce genre de chose... » Je m'arrête, regarde ma meilleure amie un moment, que va-t-elle penser de moi? « Tu veux peut-être de la glace ou tu préfères les gâteaux que j'ai fait? » Oui j'essaie de gagner du temps. Mais c'est pas facile à raconter. Vraiment pas. « Je voulais profiter de cette soirée, c'était peut-être et la dernière que j'allais avoir. » Je renifle, m'essuie avec un mouchoir. « Mon verre s'est rempli sans que je m'en rende compte... et puis après c'est un peu flou... J'ai quelques trous noirs... Je me suis réveillée... » J'éclate littéralement en sanglot. C'est dur à dire... Je l'ai tellement gardé. « Ness... Je ne peux pas... Ça fait un an que je garde ça... Qu'est-ce que tu vas dire quand tu vas savoir ce qui s'est passé ? Tu vas me trouver sale, pitoyable. Tu vas être choquée... » Je mange de la glace. Je me mouche. J'attends. Les scènes me reviennent en tête. J'ai besoin de soutien et je le trouve dans les bras de Ness, je la serre dans mes bras. Je me calme au bout de quelques minutes et je reprends. «  Le lendemain... Je me suis réveillée, ma robé était déchirée... des personnes étaient autour de moi et un homme m'a montré des photos de moi pendant la soirée... j'étais en sous-vêtement, j'étais … nue. » Le dernier mot a eu du mal à sortir. .Les images défilent dans ma tête. J'ai l'impression d'être encore devant l'homme qui m'a fait ça. Je me recroqueville, rassemble mes genoux près de ma poitrine et reste comme ça me balançant d'avant en arrière. C'est la première fois que je raconte ce qui s'est passée et je suis mal, je suis mal d'avoir raconté un truc pareil. Comment va-t-elle réagir ? « Je suis désolée...» Le truc c'est que mon histoire n'est pas finie... « C'est le début du cauchemar... » J'ai juste une question à lui poser avant de continuer, je peux continuer le pire est passé mais j'ai besoin de savoir « Tu me vois toujours pareil? »  Sa réponse me fait peur...
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/02/2017
›› Commérages : 155
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : la douce et jolie Lily James
›› Schizophrénie : sevan martell, holia millson, clyde rashmi, andrea reagan
›› more about me

Re: N°2346 - Je t'avoue tout ○ Ness ✻ ( Mar 1 Aoû - 15:18 )

emina&ness ⊹ Ness ne sait même plus dire depuis combien d’année Emina et elle se connaissent mais ce qu’elle peut dire avec certitude c’est qu’elles ont appris à grandir ensemble. Emina était là quand la blondinette est tombée malade, elle venait la voir chaque jour. Elle lui amenait de nouvelles pâtisseries chaque jour, avec l’espoir que Ness réussirait à en avaler ne serait-ce qu’une. Ness a toujours été gourmande mais la maladie la rendait faible, fragile et sans goût pour la moindre chose. Elle essayait de se forcer pour faire plaisir à Emina malheureusement son corps lui, s’y refusait si bien que rien de ce qu’elle pouvait avaler ne restait bien longtemps dans son organisme. Mais Em continuait à venir et lorsque Ness fut enfin sortie de l’hôpital elle était encore là. Elle continua à veiller sur elle comme le ferait une sœur. Elle s’inquiéta pour elle lorsqu’elle comprit que sa meilleure amie n’était plus la même qu’avant. Qu’elle avait changé. Et malgré les mensonges elle resta à ses côtés après toutes ces années. Alors comment pouvait-elle croire après tout ce qu’elle avait fait pour elle que Ness ne lui rendrait pas la pareille ? Pensait-elle sincèrement que Ness allait l’abandonner ? Peu importe ce qui avait pu se passer la blonde ne la laisserait pas tomber mais avant tout ça il faut qu’Emina veuille bien lui dire la vérité. Elle commence finalement à lui confier une partie de son histoire et la blonde la bombarde alors de questions. Des questions auquel son amie ne semble pas prête à répondre. Mais cette petite partie qu’elle vient de lui dévoiler ne semble être que la partie visible de l’iceberg et Nessy comprend vite qu’elle a encore bien des choses à lui dévoiler. Cela veut donc dire qu’il y a pire que ce harcèlement ? Bon sang Em mais que t’est-il arrivé pense t-elle alors en regardant la brune mettre une grosse cuillerée de glace dans sa bouche. La jeune femme tente de ne pas réfléchir à ce qui a pu lui arriver car elle a peur que ses pensées aillent trop loin et elle sait qu’elle finira par se faire peur toute seule. Autant encourager son amie à tout lui dévoiler afin qu’elle soit fixée au plus vite. « Tu veux peut-être de la glace ou tu préfères les gâteaux que j'ai fait? » Emina tourne autour du pot et cela ne fait qu’augmenter l’angoisse que Ness ressent depuis qu’elle a fait son entrée dans la villa. « Em je suis chez moi je me servirais si j’en veux » Pour l’instant elle n’avait aucune envie de manger, elle voulait juste avoir le fin mot de cette histoire. Plus la brune se dévoilait plus les idées les plus sombres de Ness semblait se rapprocher. « Mon verre s'est rempli sans que je m'en rende compte... et puis après c'est un peu flou... J'ai quelques trous noirs... Je me suis réveillée... » On l’a soulé ? Drogué ? Ness ne comprend pas bien. Elle veut l’interroger mais elle sait qu’elle doit la laisser terminer sans dire un mot. « Ness... Je ne peux pas... Ça fait un an que je garde ça... Qu'est-ce que tu vas dire quand tu vas savoir ce qui s'est passé ? Tu vas me trouver sale, pitoyable. Tu vas être choquée... » Ness fini par soupirer en secouant la tête. Pourquoi est-elle persuadée à ce point que Ness va avoir une autre opinion d’elle ? Ness a fait des choses qui ne lui ressemble pas par le passé, des choses qu’Emina n’acceptait pas et pourtant elle est restée à ses côtés. Pourquoi pense t-elle qu’il en sera autrement lorsqu’il s’agit d’elle ? En vérité la blonde se sent agacé par la réaction de sa meilleure amie. Agacée qu’elle puisse penser une chose pareille la concernant. « Bon sang Em mais je suis ton amie. Tu pourrais bien avoir tué quelqu’un que je t’aiderais à dissimuler le meurtre alors dis moi ce qu’il c’est passé ! » Ness ouvre alors les bras pour y accueillir une petite Emina en pleure qui semble à bout de force, fatiguée de cet aveu, et de cette épreuve qu’elle semble avoir vécu. « Le lendemain... Je me suis réveillée, ma robé était déchirée... des personnes étaient autour de moi et un homme m'a montré des photos de moi pendant la soirée... j'étais en sous-vêtement, j'étais … nue. » Ness reste muette, essayant de comprendre ce que sa meilleure amie vient de lui annoncer. Elle la regarde alors se recroqueviller sur elle-même tel un enfant et reste figée. « C'est le début du cauchemar... » C’est ce que Ness craignait, elle savait que derrière tout ça il y avait encore autre chose. Comment cela pouvait-il devenir encore plus effrayant. « Tu me vois toujours pareil? » Cette question… Cette inlassable question. Elle n’en pouvait plus. « Mais bien sur que oui je te vois toujours pareil Emina » Elle resta là à la regarder pendant quelques secondes. Silencieuse. « Enfin Em’ pourquoi est-ce que je te verrais autrement ? On t’a manifestement soulé, ou droguée ou peut-être même les deux alors tu n’y est pour rien dans cette histoire » Finalement la blonde n’était plus capable de rester silencieuse il fallait qu’elle lui pose cette question qui lui faisait si peur. « Em, est-ce qu’un de ses hommes t’a violé ce soir là ? » Elle avait posé la question et pourtant la réponse elle ne voulait pas l’entendre. Trop effrayé. Si quelqu’un avait abusé d’elle ce soir là alors la blonde se jurait de mettre ce taré en prison. « Enfin réponds moi à la fin qui t’a harcelé ? Qu’est ce qu’il a fait et qu’est ce qui c’est passé à cette foutu soirée ? » L’angoisse, la peur avait fini par la rendre en colère. Elle qui est pourtant si patiente ne tenait plus. Elle voulait avoir le fin mot de cette histoire afin de pouvoir enfin aider son amie. Elle se sentait inutile face à elle. Elle voudrait la réconforter mais sait qu’il lui manque encore des pièces du puzzle afin de comprendre tout ça.

_________________
Get out, get ou of my head
Ne cherche pas à m'appeler, ni à savoir où je suis, ni comment je vis, je crois que ce n'est plus le problème. J'ai réfléchi, je pense que c'est la meilleure solution, faire comme toi, vivre de mon côté en t'aimant bien mais de loin. Je ne veux pas attendre tes coups de téléphone, je ne veux pas m'empêcher de tomber amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 20/06/2017
›› Commérages : 77
›› Pseudo : Dakota
›› Célébrité : Tara Lynn
›› Schizophrénie : Yaël Devitto #MamieYaya
›› more about me

Re: N°2346 - Je t'avoue tout ○ Ness ✻ ( Mar 12 Sep - 0:15 )

Le stresse de tout lui dévoiler monte peu à peu, des questions complètement débiles sortent de ma bouche. Bien sûr les réponses de Ness le sont tout aussi mais c'est totalement compréhensible. Puis je me suis lancée dans un récit coupé de toute part à cause de mes sanglots, des mots choisis pourtant maladroits même après réflexion. On dirait que je n'ai pas confiance en Ness après tout ce qu'on a vécu, la vérité est que c'est une situation totalement nouvelle pour moi que je panique. Je ne sais où donner de la tête et bien sûr Ness s'impatiente attendant le pire. Je la comprends, elle doit se créer un milliard de scène, mais c'est tellement difficile. C'est comme si j'y étais encore... Elle me pousse encore et encore, me disant que quoi que j'avais fait elle serait là, à m'aider, là, pour faire face à mes problèmes. Finalement fermée sur moi même, je n'arrive plus à pousser un mot sortir de ma bouche. Le noeud dans mon estomac ne cesse de se tordre comme si on me le tordait, une torture que je ne souhaite à personne.  Le soulagement se fit lorsque Ness me dit qu'elle me voyait toujours pareil. J'avais d'abord pensé à ce qu'elle me rejette d'un air grave, en train de m'engueuler, d'avoir honte de moi. Que malgré tout ce qu'on est traversé ensemble ça ne suffise pas. Cette peur était bien présente et au fur et à mesure elle s'estompe. « C'est vrai que ce n'est pas vraiment ma faute, mais... Je suis quand même irresponsable...» Oui je le pense, des remords ne cessent de me hanter jour après jour, dès que j'y pense des questions commençant par "et si" commencent à faire une partie intégrante de mon langage. La question suivante me fit lever vivement les yeux vers mon amie. Aucun son ne sort de ma bouche, elle s'énerve et je comprends qu'elle s'énerve. Ça fait si longtemps que je ne l'ai pas entendu s'énerver que j'ai comme un petit choc et la réponse arrive bien vite... « Ness... Je ne me rappelle de rien, je ne sais pas, ça se trouve des vidéos tournent mais j'en ai pas connaissance... J'aurai dû faire des prises de sang? » J'y ai pensé, j'ai pensé au fait que je me suis peut être fait violer, mais ne voulant pas faire face à ça encore, j'ai laissé couler. J'ai exclus cette idée de mon cerveau, je ne voulais pas de cette question en plus, une question bien plus horrible que n'importe quoi d'autres. Je n'ai jamais voulu demander à mes agresseurs, si on peut appeler ça comme ça. On aurait pu me raconter n'importe quoi. Je me serais sentie encore plus mal, je n'aurai sans doute pas survécu à ce surplus de connerie. « Je vais te raconter la suite d'une traite, si je ne le sors pas là, je ne le sortirai jamais. Je garderai sans doute tout ça sans te l'avoir dit. Après cette journée monstrueuse, je n'ai pas été travailler, j'ai simulé que j'étais malade. Puis quelques jours après, je suis enfin sortie, ceux qui m'ont fait ça, m'attendait, me voyait de temps en temps. A chaque fois, ils venaient me voir comme si on était ami et finalement ils me menaçaient de montrer les photos. C'était comme un jeu pour eux ... » C'est dur, vraiment trop dur, je reprends mon souffle, essuie quelques larmes qui continuaient à couler mais moins abondamment et reprends assez rapidement : « Moi j'avais tous les jours peurs de voir sortir une de ses photos au grand jour, de me.... retrouver... sur ses sites... tu vois... Alors du jour au lendemain j'ai décidé de partir. Je n'en pouvais plus. Je n'en pouvais plus de tout ça. J'avais besoin d'air. Je ne pouvais en parler à personne, j'avais trop honte. J'ai réussi à me faire muter très rapidement en France. J'ai annoncé mon départ comme un désir de voyager, comme j'en ai toujours envie. Arrivée en France je me sentais bien, mais vous me manquez, alors j'ai décidé de tout révéler, en ayant plus peur de tout ce que vous pouvez apprendre... au final c'est plus compliqué que ce que je pensais... » Je ris amer. Voilà j'ai tout dit. Un poids enlevé de mes épaules mais une autre angoisse arrive, celle de sa réaction. Sa réaction à tout cette histoire, ne va - t- elle vraiment pas m'en vouloir ? De ne rien lui avoir dit jusque là ? Je ne sais pas... « J'ai fini, je crois que je vais reprendre de la glace...» Le pot en main, ma cuillère de l'autre, je n'hésite pas à en manger. Me concentrant un peu plus sur cette activité essayant de faire partir cette peur et cette honte qui me rend complètement déprimée et mal. « Nessy... Je suis un cas désespérée, y a qu'à moi que ça arrive n'est-ce-pas ? Non parce que je souhaite ça à personne, c'est horrible, honteux et surtout sale.» Oh que oui on se sent sale après tout ça, on ne sait plus qui on est, ce que vont penser les gens. En fait on a l'impression d'avoir un tas de bout sur nous qu'on ne peut pas enlever, comme de la vase qui nous colle à la peau. Une sensation horrible... « Câlin?» Besoin de réconfort sans aucun doute, trop plein d'émotion, c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: N°2346 - Je t'avoue tout ○ Ness ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

N°2346 - Je t'avoue tout ○ Ness

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération