[Samuel] Une soirée pas comme les autres !

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 19/06/2017
›› Commérages : 79
›› Pseudo : Puddy
›› Célébrité : Kirsten Zellers
›› Schizophrénie : Nope
›› more about me

[Samuel] Une soirée pas comme les autres ! ✻ ( Dim 25 Juin - 16:21 )

Quand un bruit effraie une demoiselle

Samuel

&

Nyanne

De toute petite, on t'a fait croire à ses histoires de monstres sous le lit et toi tu y as crue. Ho oui, et pendant de longues années. Tu courais jusque dans ton lit dès que la lumière de ta chambre était éteinte. Même avec la petite veilleuse que tu avais d'allumée, ce n'était pas assez pour que tu prennes ton temps. Et la faute à qui, on se le demande. Sans doute ta seconde mère, celle qui pensait juste te faire peur quelque temps, pour que la petite que tu étais alors à l'époque arrête de se relever le soir pour venir se cacher dans les escaliers et regarde la télé. Mais toi, tu y as crue. Tu as vue le film monstre et cie, tu as bien vue que les monstres étaient dans les placards, mais eux ils sont plutôt gentilles, alors que sous le lit, tu ne sais pas. Et en grandissant, tu as vue d'autres films, moins sympathique. Et avec d'horrible chose qui se passait sous les lits. Des activités paranormales, tout ces trucs. Sur le moment, ces films ne te font rien, mais à force, tu te dis que peut être, il y a vraiment quelque chose sous ton lit et cette peur, elle est restée. Tu évites d'en parler. Ce n'est pas très glorieux à raconter comme histoire, surtout à ton âge.

Alors ce soir, en te couchant, tu te précipites et sautes sur ton lit une fois la lumière éteinte. Te ne te demande plus pourquoi ton chat ne vient qu'après que tu te sois endormie. Il doit penser de toi que tu es folle d'agir ainsi. Tu te rassures aussi avec sa présence, c'est bien connue, les animaux possèdent une sorte de sixième sens, si quelque chose se trouvait sous ton lit, il aurait un comportement étrange, n'est-ce pas ? C'est ce que tu te dis pour te rassurer. Comme tous les soirs, une fois installée dans ton lit, en pyjama, des pingouins dessinés dessus pour cette fois, tu t'installes sous la couette, l'ordi sur les genoux. Tu vas regarder un épisode de ta série avant de commencer à regarder le suivant, et si tu ne t'endors pas devant le second, ce sera devant le troisième. Tu lances donc ton épisode de ce soir, il est déjà 22h passé, mais tu n'es pas le genre mamie à te coucher à 19h. 22H, c'est presque encore tôt pour toi ! Mais ce soir là, c'est différent. Tu n'arrêtes pas de couper ton épisode pour tendre l'oreille. Il te semble entendre un bruit. Un étrange bruit que tu n'entends pas habituellement. Ce n'est pas comme le parquet qui craque mais plutôt comme si quelque chose grattait sous le planché.

Mais ce qui t'a fait quitter ton lit et même ton domicile, c'est le comportement de ton chat. Ce dernier était tout tranquille, sur l'immense pouf qui se trouve dans ta chambre et tout a coup, tu l'as vue tendre l'oreille, se lever et venir gratter sur le parquet de ta chambre. Ce qui n'était pas pour te rassurer. Tu es restée un instant, te demandant ce qu'il se passait, ce que c'était que ce bruit bizarre. Sans pourtant oser mettre les pieds par terre. C'est plus fort que toi, tu ne peux pas quitter ton lit. Mais au bout de quelques minutes, le bruit ne passant pas, te voilà qui fuit de chez toi. Pied nus et en pyjama dans la rue que tu traverses presque dans son long, pour arriver devant la maison de Morgan, ou plutôt, de son père, chez qui il vit. Je l'ai rencontré quand j'ai emménagé dans le quartier, il est devenue une sorte de confident pour moi. Alors c'est tout de suite à lui que tu penses. Mais arrivée devant le jardin tu hésites, tu ne lui as pas encore fait part de cette peur injustifiée. Alors tu hésites, tu te retournes, prête à rentrer, mais avec le bruit, tu sais que tu ne peux pas. Tu regardes de nouveau en direction de la maison. Et ce manège dure quelques longues minutes sans que tu n'arrives à te décider. Tu t'es enfuie si vite que tu n'as pas prit le temps de réfléchir, ou sinon tu aurais ton téléphone avec toi, peut être bien des chaussons à tes pieds aussi. Et ainsi, tu aurais put envoyer un message à ton ami. Il t'aurait rejoint dehors. Il aurait sans doute rigolé, mais il t'aurait aussi aidée et rassurée. Tu finis par attraper un petit cailloux, pour le lancer sur le fenêtre de la chambre de Morgan. C'est éteint, tu espères qu'il soit là. Et là, tu entends une voie t’interpeller. Enfin, est-ce bien pour toi ? Ce n'est pas Morgan, tu files te cacher derrière un arbre qui se trouve là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 830
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha ₪ Draven ₪ Axel
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: [Samuel] Une soirée pas comme les autres ! ✻ ( Dim 25 Juin - 20:20 )




Nyanne + Sam
« Une soirée pas comme les autres. »
La nuit est déjà installée depuis deux petites heures mais en cette période estivale, le jour persiste encore à pointer jusque sur les coups de vingt deux heures pour laisser tout le temps à l'obscurité de s'installer. J'ai dîné tard ce soir, et hésitant entre regarder un film ou aller me pieuter, je profite de la lumière du soleil qui faiblit pour m'installer sur le rebord de fenêtre, à cheval en appui contre le montant derrière moi et une jambe dans le vide tandis que l'autre est repliée contre moi. Ma main joue avec mon paquet de clopes après m'en être allumé une. J'aime bien m'installer ici le soir pour m'en griller quelques-unes. Les premières volutes s'élèvent dans l'air. Depuis l'étage, mon regard survole les alentours. J'ai vue sur les arbres et quelques toits de maisons plus loin. Les derniers rires d'enfants s'élèvent dans l'air tandis qu'on entend déjà des parents les inciter à rentrer à l'intérieur. Proviennent encore un instant l'écho d’une réunion de famille ou d'amis autour d'un barbecue ainsi que des fumets de viande grillée. J'ai beau avoir cassé la croûte il y a tout juste une petite demi heure, rien n'est plus alléchant que les fumets d'un barbecue. Mon estomac semble confirmer par un léger grondement qu'il ne serait pas contre de profiter d'un seconde repas, uniquement motivé par la gourmandise et non un réel appétit. L'obscurité fait peu à peu sa place. C'est fou comme la nuit tombe vite alors que les derniers rayons du soleil disparaissent définitivement.  Je me grille une seconde clope, l'esprit ailleurs.

Bientôt, quelque chose attire mon attention plus bas. Une silhouette. Je pouffe de rire malgré moi en voyant la tenue de la fille. Je plisse un peu plus les yeux, on dirait qu'elle porte un pyjama de môme avec de foutus pingouins dessus. Hum, sympa mais de là à se trimballer avec ça sur le dos en pleine rue ... . Sérieux, elle s 'est carapatée de chez elle pour assister à une soirée déguisée ?! Mais à la voir bientôt tourner autour de la maison, l'air perdue ou indécise dans son attitude un brin hésitante, j'en doute. Qu'est-ce qu'elle fout à tourner comme ça autour de chez moi ? Je tire sur ma clope en gardant un œil sur elle, dissimulé par l'obscurité que me confère la pièce éteinte derrière moi, m'apprêtant à l'interpeller pour m’amuser de sa réaction quand je vois qu'elle lance un petit cailloux en direction du velux plus loin au bout qui correspond à la chambre de mon fils, Morgan. Humpf ... je comprend mieux, il doit s'agir d'une amie à lui.

- Ça te prend souvent de te trimballer en tenue de pingouin à une heure pareille et de balancer de la caillasse à la fenêtre  au lieu de frapper à la porte ? lançais-je à son adresse.

La môme file en entendant ma voix visiblement sans savoir d'où ça vient, se planquer derrière un arbre tout proche.

- Sors de ta cachette, je vois les pingouins d'ici et tes tifs ne sont pas pour passer inaperçu non plus. T'es aussi discrète qu'une guirlande de Noël ! élevais-je un peu plus la voix pour qu'elle m'entende en passant l'autre jambe côté vide, observant la zone feuillue d'un air amusé en expirant une bouffée.

J'attends que tu veuilles bien repointer le bout de ton nez et te lance depuis mon perchoir en te faisant un signe pour que tu me repères de là où je me tiens.

- T'es une pote à Morgan ?

© 2981 12289 0

_________________
ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 19/06/2017
›› Commérages : 79
›› Pseudo : Puddy
›› Célébrité : Kirsten Zellers
›› Schizophrénie : Nope
›› more about me

Re: [Samuel] Une soirée pas comme les autres ! ✻ ( Mar 27 Juin - 22:51 )

Quand un bruit effraie une demoiselle

Samuel

&

Nyanne

Il y a eu ce bruit chez toi et ton chat qui a joué le con sous ton lit, alors forcément, tu as prit peur. Tu es partie comme ça, comme une voleuse de ton propre domicile. Sans même prendre ton téléphone, ce petit machin dont tu ne te sépares presque jamais. Tu es partie sans réfléchir, tu ne voulais juste plus être là bas, dans ta chambre, avec ce bruit sous ton lit. Tu as voulu prendre ton chat avec toi, ne pas le laisser là bas. Mais il était trop excité pour que tu réussisses à l'attraper, tu as du t'y résoudre. Tu t'es tout de suite dirigée vers la maison où vit Morgan, ton ami et confident. Personne n'est au courant de cette peur, tu sais qu'on se moque de toi quand tu en pales, mais cette fois, tu n'as pas le choix. Tu ne vas quand même pas dormir dehors pour un bruit. Mais après avoir traversé la rue dans ton pyjama recouvert de pingouins, te voilà qui hésite. Tu t'avances pour reculer ensuite. C'est quand même délicat comme aveux à faire. Alors tu ne sais pas trop. Mais tu dois, tu sais que tu ne pourras pas retourner chez toi seule. Et finalement, tu lances un petit cailloux. C'est là que tu entends une voix qui n'est pas celle de Morgan, l'ami que tu es venue voir. Alors tu te caches. Cette voix te demande si ça te prend souvent de te balader la nuit en pyjama pour balancer des cailloux sur des fenêtres au lieu de frapper aux portes. Et bien il faut dire que dans cette situation, tu n'aurais pas put frapper à la porte. Il t'aurait fallu expliquer la situation, alors tu voulais être discrète. Ce qui semble raté.

La voix qui est celle d'un homme se fait entendre de nouveau. Tu pensais être cachée derrière l'arbre, mais il te voit. Il te trouve peu discrète, entre ton pyjama et tes cheveux, il est difficile de te louper dit-il. Sans vraiment sortir de ta cachette, tu tentes de repérer où se trouve l'homme qui te parle. Et là, tu le vois, il est à cette petite fenêtre, une pièce non éclairée, c'est pour ça que ton attention n'avait pas été attirée et que tu ne l'avais pas vue avant. Toi qui n'étais que concentrée sur la fenêtre de Morgan. Il te demande donc si tu es une amie de Morgan. Tu finis par sortir de derrière l'arbre, c'est inutile que tu reste là, c'est même idiot. Tu t'avances vers la maison, vers la fenêtre.
« Il est là ? Je dois lui parler, j'ai besoin de lui. Mais je n'ai pas mon téléphone sur moi, c'est assez urgent. Il dort déjà ? »
Ce doit être le cas, ou bien il se trouve sous la douche ou il n'est pas chez son père ce soir, sinon il aurait déjà sortie la tête par la fenêtre. Il aurait entendue le bruit d'un cailloux cogner sur sa vitre quand même. Sauf si il a son casque sur les oreilles et qu'il regarde un film pour lequel il n'aimerait pas se faire prendre. Enfin, tu suppose que cet homme doit être son père. Qui pourrait-il être sinon ? Tu le regardes fumer, tu fronces les sourcils, ce n'est pas bon de fumer. Tu le sais que trop bien. Ta mère, la première, celle dont tu porte le nom, est morte d'un cancer des poumons pour avoir trop fumé. Il y a quelques années. Elle a été si malade que tu t'es promit de ne jamais y toucher.
« Tu sais que ce n'est pas bon pour tes poumons de fumer ? »
Et de plus, tu ne peux t'empêcher de faire la leçon aux autres. Ça a le dont de soûler les gens, mais il n'y a que ceux à qui tu tiennes vraiment que tu soûles avec cette histoire. Pour les autres, tu leur dis juste, te foutant bien de savoir si ils arrêtent ou pas. Tu as déjà piqué le paquet d'un ami pour l'empêcher de fumer durant toute une soirée. Ce qui était un échec puisqu'il a taxé à tout le monde, tout au long de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 830
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha ₪ Draven ₪ Axel
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: [Samuel] Une soirée pas comme les autres ! ✻ ( Mar 4 Juil - 11:24 )




Nyanne + Sam
« Une soirée pas comme les autres. »
Sans vraiment sortir de ta cachette, tu sembles te pencher ou remuer et je te fais un signe de coucou comme pour te narguer, en mode "héhé je suis là". Je te demande si tu es une amie à Morgan et alors que tu finis par sortir de ta cachette pour t'avancer vers la maison, le regard dirigé à l'étage, où je me situe, tu confirmes à ta façon sans chercher à te présenter.

« Il est là ? Je dois lui parler, j'ai besoin de lui. Mais je n'ai pas mon téléphone sur moi, c'est assez urgent. Il dort déjà ? »

- Nope, il n'est pas là du week-end. C'est quoi ce truc urgent , je peux t'aider ?

Tu sembles bloquer un instant sur moi.

« Tu sais que ce n'est pas bon pour tes poumons de fumer ? »

- Je sais je sais mais les vieilles manies ont la vie dure, te lançais-je. Bon, attends deux minutes, je viens t'ouvrir miss pingouin ! Très classe ton pyjama au fait !

Je pivote sur moi même en basculant les jambes à l'intérieur, refermant la fenêtre derrière moi et prenant alors aussitôt la direction du rez de chaussée en écrasant ma clope dans le cendrier de l'entrée. Ouvrant cette dernière, je me cale un instant contre le chambranle. Les chiens en profitent pour sortir, deux Bouviers Bernois, une adulte et un chiot.

- T'en fais pas, ils sont adorables, t'avertis-je avant que tu ne prennes peur en les voyant débouler. De toute façon, Lynch, la femelle adulte, est toujours relativement calme. Aussi, elle s'approche de toi sagement pour te renifler et se faire papouiller. Quant à Ashley, elle, c'est une petite bombe remplie d'amour qui bondit sur tout ce qui bouge.

- Elle a l'air d'aimer ton look ! dis-je alors qu'elle saute après tes jambes en donnant déjà des coups de langue. Allez viens, entre. Il ne fait pas froid dehors mais te balader comme ça en pyjama, c'est quand même un peu léger. T'es somnambule ou bien t'as fais une fugue ? te demandais-je, curieux de comprendre comment une môme de ton âge peut se balader en pareille tenue en plein milieu de la nuit. Enfin milieu pas vraiment. Le soleil ne s'est couché qu'il y a peu et il doit être quoi ... vingt deux heures passées à tout casser ?

- Au fait, moi c'est Sam, le père de Morgan, tu t'en doutes.

© 2981 12289 0

_________________
ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 19/06/2017
›› Commérages : 79
›› Pseudo : Puddy
›› Célébrité : Kirsten Zellers
›› Schizophrénie : Nope
›› more about me

Re: [Samuel] Une soirée pas comme les autres ! ✻ ( Mer 5 Juil - 17:31 )

Quand un bruit effraie une demoiselle

Samuel

&

Nyanne

Tu pensais être discrète. Ou du moins, les gens trop occupés pour remarquer ta présence, en pyjama, dans les rues de leurs maisons. Tu as eu peur, tu es sortie ainsi, sans te poser plus de questions que nécessaire, tu voulais juste fuir ce bruit qui ne te rassurait pas et venir retrouver ton ami, Morgan, pour qu'il t'aide. Tu n'as jamais parlé à personne de cette peur. Ou du moins, il y a des années, quand tu commençais à grandir et toute la classe s'est moquée de toi. Alors depuis, tu n'as jamais plus voulu confier cela. Mais ce soir, tu dois en parler. Et tu ne vois personne d'autre que Morgan. Et même avec lui, tu sens qu'il pourrait se moquer. Mais aujourd'hui, tu ne t'arrêtes plus à cela. Surtout ce soir. Tu dois trouver un endroit où dormir. Loin de ce bruit étrange. Tu pensais venir trouver ton ami, peut être lui demander de t'héberger pour la nuit et puis aviser demain. Arrivée là, tu as voulu, puis hésiter et revenir. C'est un homme qui t'a repéré. Tu t'es cachée. Pensant te faire oublier. Raté. Tu as donc demandé à voir Morgan, le jeune homme ne te répondant pas. Ce qui est logique puisqu'on t'apprend qu'il n'est pas à la maison ce soir. Pas du week end en fait. Que dire à ce type alors ?
« Ha. Euh, ben non, ça va aller... »
Que peux-tu dire d'autre ? Tu pourrais inventer une histoire. Dire que tu as voulu sortir pour une quelconque raison et que tu as oublié tes clés à l'intérieure, que maintenant, tu es bloquée dehors. Sans ton téléphone. Que tu as besoin d'aide. Mais cela ne va pas régler le réel problème. Le bruit !

Pour détourner l'attention, tu lui parles de sa cigarette, cette mauvaise manie qui pourrait, non, qui lui fait du mal ! Tu es bien placée pour le savoir, ayant perdue ta mère, grande fumeuse compulsive. Tu t'es promis d'en sauver tes amis proches et de ne jamais y toucher. Il te parle de manies, de vieilles habitudes qui ont la vie dure. Il te demande d'attendre, il vient t'ouvrir, t'appelant miss pingouin pour ton pyjama, qu'il dit très classe. Sans doute de l'humour. Tu ne t'en préoccupe pas. Qu'importe si c'est de l'humour ou pas, ton pyjama, toi tu l'aimes, c'est tout ce qui compte.
« Merci, je bouge pas... »
En même temps, où pourrais-tu aller ? Rentrer chez toi, sans régler ce problème de bruit ? De toute manière, tu as à peine le temps d'y penser que la porte s'ouvre sur le bonhomme et deux chiens qui s'approchent de toi immédiatement. L'un tout petit te saute dessus, donnant des coups de langues dans le vide pour montrer qu'il est content. Le second se blottissant juste contre toi. L'homme te rassure, au cas ou tu aurais peur de ces deux monstrueuses bêtes. Tu te mets à genoux, à leur niveau pour les câliner. Toi qui adore les animaux, tu es contente. Tu n'as donc pas peur. Tu n'as peur de rien sauf de ce stupide bruit. Il a peut être juste les insectes, comme les araignées, cafards ou autre, que tu n'aimes pas du tout. Non par peur, mais par dégoût.
« Je vois ça, elles sont adorables ! Morgan m'a déjà parlé des demoiselles, qu'elles sont très affectueuses, de vrai chiens de garde quoi ! »

Il t'invite à entrer, parlant du fait que tu te promène en pyjama, te demandant si tu es somnambule ou en fugue. Comment peut-il en arriver à ces drôles de conclusions ? Donnes-tu l'impression d'être en fugue ou somnambule ?
« Pour faire une crise de somnambulisme, il faudrait que je somnole, ce qui n'est pas le cas. Tout comme la fugue, je vis seule, je ne vais pas fuguer de chez moi… Pourquoi penses-tu que je fugue ? Tu me donnes quel âge ? Je ne suis plus une enfant en crise d'adolescence ! »
Enfin, si c'est un peu le cas. Tu ne fuis personne, tu fuis un bruit. Est-ce que cela peut se qualifier de fugue à proprement dit ? Sans doute pas, sauf si on joue sur les mots. Mais comme il l'a dit, il ne fait pas froid et tu te fiche pas mal de ce que les voisins du quartier peuvent penser de toi. Tu restes donc là, à genoux devant sa maison, à caresser les deux chiens qui semblent bien d'accord avec le fait de rester ainsi. Surtout la plus jeune qui s'en donne à coeur joie en te montrant son ventre et en attrapant ta main dans sa petite gueule si tu as le malheur d'arrêter. Ce qui t'amuse. Tu entends alors le monsieur se présenter, Sam, le père de Morgan. Ce dont tu te doutais.
« Nyanne, une amie de Morgan, ton fils, mais tu t'en doutais aussi. »
Tu lui souris, tu es comme ça, taquine. Et avec cela, tu oublies un peu le soucis qui te conduis là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 830
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha ₪ Draven ₪ Axel
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: [Samuel] Une soirée pas comme les autres ! ✻ ( Jeu 6 Juil - 12:35 )




Nyanne + Sam
« Une soirée pas comme les autres. »
« Je vois ça, elles sont adorables ! Morgan m'a déjà parlé des demoiselles, qu'elles sont très affectueuses, de vrai chiens de garde quoi ! »

- Comme tu dis ! confirmais-je.

En réalité, Lynch elle, sent parfaitement si la personne a de mauvaises intentions. Elle ne saute pas après le premier venu pour lui faire la fête et ne se retiendrait pas de rappeler Ash à l’ordre si elle se précipitait sur un inconnu qu'elle ne sent pas.
Alors que je t'invite à entrer, je te demande surtout par taquinerie si tu es en fugue ou somnambule ?

« Pour faire une crise de somnambulisme, il faudrait que je somnole, ce qui n'est pas le cas. Tout comme la fugue, je vis seule, je ne vais pas fuguer de chez moi… Pourquoi penses-tu que je fugue ? Tu me donnes quel âge ? Je ne suis plus une enfant en crise d'adolescence ! »

- Ça je suis pas censé le savoir, rétorquais-je aussitôt lorsque tu dis que tu vis seule chez toi et que tu n'aurais pas de raison de faire une fugue. Quant à ce qui me pousse à imaginer d’invraisemblables scenarios, c'est une façon de m'amuser sur le fait que tu te trimballes dans ce pyjama ridicule en plein milieu de la nuit.

Je te provoque un peu par le biais de mes propos, de façon étrangement naturelle. Après tout, tu n'es qu'une môme, bon ok une ado ou une toute jeune femme, et j'ai tendance à me montrer facilement taquin avec les jeunes gens de ton âge, qui plus est avec les amis de mon fils.
Bien entendu, je me présente alors même si tu te doutes que je ne peux être que le père de Morgan. Quoi que tu aurais pu tomber sur un de ses oncles étant donné l'habitude coutumière que mes frangins prennent en venant régulièrement squatter à la maison. Ils font ici comme chez eux la plupart du temps.

« Nyanne, une  amie de Morgan, ton fils, mais tu t'en doutais aussi. »

Je note ta petite touche d'humour qui me rappelle un peu le style de ma fille, entre ça et les cheveux, sans compter sur cette tendance vestimentaire qu'elle semble apprécier elle aussi lorsqu'elle dort à la maison. Mon sourire répond au tien avec ce petit quelque chose de mutin.

- Sympa comme prénom, relevais-je. Tu m'as l'air d'une originale dans ton genre.

Je me gratte un instant la nuque et te laisse me suivre à travers le couloir.

- Alors dis-moi, t'avais vraiment l'air d'être en stress, dis-je par rapport à plus tôt. Je serais curieux de comprendre tes errances nocturnes, dis-je alors que j'ouvre le frigo pour te proposer à boire tandis que nous avons rejoint la cuisine.


© 2981 12289 0

_________________
ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 19/06/2017
›› Commérages : 79
›› Pseudo : Puddy
›› Célébrité : Kirsten Zellers
›› Schizophrénie : Nope
›› more about me

Re: [Samuel] Une soirée pas comme les autres ! ✻ ( Mar 11 Juil - 2:33 )

Quand un bruit effraie une demoiselle

Samuel

&

Nyanne

Tu câlines les deux filles à quatre pattes, qui sont toutes contentes de voir quelqu'un de nouveau. Il est vrai que tu as entendu parler des deux chiens de Morgan, ou plutôt de son père, mais jamais tu ne les avais vue. Et tu les trouves vraiment adorable, comme tu le fais savoir. Des vrais petites filles dociles, bien dressée pour monter la garde. Certaine qu'elles feraient la fête, même si il s'agissait d'un voleur. Et le papa de Morgan semble confirmer. Ce qui te fais rire. C'est bien plus mignon ainsi. Tu ne supportes pas ces gens qui prennent un chien pour l'attacher à une niche, sans lui donner d'amour, juste dressé pour qu'il monte la garde. Juste là pour faire peur aux gens.
« Comment s'appellent ces deux belles filles ? »
Tu ne crois pas te souvenir des noms si Morgan te les a donné. Sans doute ne parlait-il que de ces deux chiennes quand il parlait des filles. Tout comme tu lui parle de ton chat. Et que tu aimerais aussi adopter un chien. Un joli petit chien. Tu ne te fixe pas sur une race, mais tu sais que tu ne veux pas d'un petit chien que tu aurais peur d'écraser en te jetant sur le canapé comme tu aimes le faire. Tu veux d'une peluche, un machin plein de poil et tout doux, tout câlin. Un animal qui va adorer venir se frotter contre toi. Qui viendra dormir dans ton lit, contre toi, qui te tiendra chaud l'hiver, et encore plus l'été. Mais tu t'en fiches, tu aimeras trop ça pour le virer de ton lit. Un ami pour ton ami le chat, pour les moments où tu n'es pas à la maison.

Il te parle du fait que tu pourrais être somnambule ou bien en fugue. Tu lui donnes des explications, prouvant que ce n'est ni l'un, ni l'autre. Il dit ne pas pouvoir le savoir. Enfin quand même, tu n'as pas la tête d'une gamine en fugue, si ? Tu ne penses pas avoir une gueule de gamine, tout de même, tu as 23 ans ! Il parle du pourquoi il s'imagine de tels scénarios, c'est qu'il s'amuse, tout simplement. Il s'amuse de ton look improbable dans lequel tu te balade en pleine rue à une heure pareille. Ridicule ?! Il n'est pas ridicule ton pyjama. Tu t'apprêtes à rétorquer. Mais tu te retiens, voyant clair dans son jeu, il te provoque, il veut que tu lui répondes. Ce que tu ne vas pas faire.
« Et encore, je ne porte pas mon plus beau pyjama ! »
Il est vrai que dans ton placard, tu as de nombreux autres pyjamas dans ce style. Notamment un avec des licornes. Ou même ces pyjamas grenouillères à l'image d'un animal. Un panda par exemple. Oui, tu aimes. Même si on te fait souvent des commentaires. Tu as aussi des nuisettes, mais cela, tu les gardes pour d'autres occasions. Comme pour un copain, qui serait bien plus qu'un ami, partageant ton lit. Même si ce n'est qu'un temps.

Nyanne, il trouve cela sympa comme prénom. Tu lui sembles originale comme nana. Ça te plait ce qu'il pense de toi. Tu n'es pas comme les autres, et tu aimes qu'il le remarque au premier regard. Tu n'aimes pas être comparée aux autres filles. Surtout quand il s'agit de ces filles sans cervelle qui n'ont que l'ambition de devenir reine du bal. Et puis quoi après ? Rien ? Tu ne sais pas encore ce que tu veux faire. Mais c'est un choix. Tu ne veux pas faire de longues études, ce n'est pas pour toi. Pas que tu manques d'intelligence, mais de motivations à t'enfermer dans une salle de classe pour étudier. Toi, tu veux une vie qui bouge. Une vie d'aventures. Tu travailles pour te mettre des sous de côtés, pour un jour partir à l'aventure autour du monde que tu veux découvrir, photographier. Finalement, tu es entrée dans la maison. Les deux chiennes ont suivit le bonhomme, tu n'as pas vraiment eu le choix. Il te reparle de ton état de stress un peu plus tôt, quand il t'a surprise dehors. Tu avais presque oublié en ayant joué un peu avec la plus jeune des filles. Sam, il veut comprendre. Tu te mords la lèvre. Peux-tu lui dire ? Il va probablement se moquer. Mais comment faire autrement ?
« Mhh……….. En fait, c'est un bruit. Un bruit trop étrange, comme quelque chose qui gratte sous mon lit... »
Tu n'en dis pas plus. Et surtout pas que tu penses à une espèce de monstre sous ton lit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 830
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha ₪ Draven ₪ Axel
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: [Samuel] Une soirée pas comme les autres ! ✻ ( Lun 17 Juil - 12:12 )




Nyanne + Sam
« Une soirée pas comme les autres. »
Je te présente les deux chiennes alors que tu désires connaitre leurs noms.

- La grande c'est Lynch et la petite chiotte là c'est Ashley ou Ash.

Alors que je t'invite à entrer, nous discutons de la raison qui a pu te guider ainsi en tenue de pyjama dans les rues à cette heure pour le moins tardive. D'ailleurs, je te fais une réflexion sur le côté très classe des motifs.

« Et encore, je ne porte pas mon plus beau pyjama ! »

- Humpf ... j'imagine ! lâchais-je dans un soupir avec un léger sourire en coin. Puis tandis que nous rejoignons la cuisine, je te demande. Alors dis-moi, t'avais vraiment l'air d'être en stress, dis-je par rapport à plus tôt. Je serais curieux de comprendre tes errances nocturnes, ajoutais-je alors que j'ouvre le frigo pour voir ce que j'ai à te proposer.

« Mhh……….. En fait, c'est un bruit. Un bruit trop étrange, comme quelque chose qui gratte sous mon lit... »

- Attends, t'es en train de me dire que tu t'es carapaté subitement de chez toi en pyjama parce que t'as eu la frousse à cause d'un bruit ?! Je ne peux m'empêcher de rire et celui-ci s'amplifie alors que j'ajoute. Et tu pensais trouver du réconfort ou de l'aide auprès de Morgan ?!, dis-je en plaisantant l'air de dire que t'aurais pas forcément eu l'aide attendue. Étant donné son côté taquin, je crois qu'il aurait fait exprès de te foutre encore plus les jetons. En attendant, je te donne le choix entre jus de fruits et quelques soda, puis referme le frigo en nous servant.

- Bon, on peut peut-être résoudre ton problème. T'habite loin ?

Après tout, cette histoire de bruit étrange ne doit venir que d'un truc résolument banal. On en fait toujours des tonnes dans l'obscurité, nous imaginant parfois n'importe quoi alors qu'il peut tout aussi bien s'agir du simple frottement d'une branche sur la façade de la maison ou d'un meuble qui craque.
C’est donc quelques instants plus tard qu'on se met alors en route. J'attrape mes clés et j'invite Lynch à nous suivre. Quant à Ash, je lui ai ordonné de rester au panier. Elle est encore trop fofolle et peu discrète. La présence de Lynch peut toujours avoir ça de rassurant pour toi au cas où. J’ai tendance à minimiser la situation mais qui sait si le bruit que tu as entendu ne pourrait provenir d'une tentative de cambriolage, encore que j'en doute fortement. Calant une clope derrière mon oreille et en glissant une autre en bouche, je m'arrête un instant sur le trottoir pour l'allumer.

- Ouais je sais, sale habitude, lâchais-je sans que tu n'aies rien dit alors que je sens presque ton regard désapprobateur sur moi et ma clope. Au fait, pourquoi tant de haine envers ces petites choses ? te demandais-je par apport aux cigarettes alors que je glisse une main dans la poche de mon jean's, déambulant sur le trottoir à tes côtés avec Lynch.


© 2981 12289 0


_________________
ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 19/06/2017
›› Commérages : 79
›› Pseudo : Puddy
›› Célébrité : Kirsten Zellers
›› Schizophrénie : Nope
›› more about me

Re: [Samuel] Une soirée pas comme les autres ! ✻ ( Sam 22 Juil - 17:47 )

Quand un bruit effraie une demoiselle

Samuel

&

Nyanne

Lynch et Ash donc. Des prénoms peu courant pour des amies à quatre pattes, surtout Ashley qu’on voit généralement porté par des filles humaines, mais tu aimes bien l’idée. Tu continues de les caresser, constatant nettement que Ash est bien plus joueuse que Lynch, sans doute du a son jeune âge. Elles sont si sauvage toutes les deux que tu te sens vraiment agressée par leurs langues qui veulent te couvrir de bave tant elles sont contente de voir une personne. Mais quand certaines personnes trouve cela dégoûtant, toi ça t’amuse. Tu as toujours aimé les animaux, les chouchouter, les câliner. Tu n’es pas du genre à avoir un animal pour dire d’avoir un animal. Toi, tu lui fais des bisous et des câlins, tellement que c’est le chat qui veut s’échapper de tes bras parfois quand tu abuses trop. Mais tu l’aimes tellement cette petite boule de poil ! Et tu deviens complètement gaga quand tu la vois dormir et qu’elle tire la langue, tu trouve cela trop adorable. Tu fais des tonnes de photos ! Et entourée de ces deux chiennes, il te prend encore plus l’envie d’adopter un chien toi aussi. En y pensant, tu l’as abandonnée là bas, ton petit chat ! Tu as voulu partir avec ce petit bout, mais impossible de lui faire quitter la chambre. Tout cela à cause de ce bruit, de ta peur. Ce que tu lui explique finalement.

Et après cet avoeux, après qu’il se soit moqué de toi pour ton pyjama, il se moque de nouveau de toi. Si pour le pyjama, tu ne le prenais pas mal, là, ça te fait un peu plus de peine. Tu ne lui racontera pas toute l’histoire, il pourrait se moquer d’autant plus si il apprenait la raison du pourquoi tu as peur d’un bruit étrange provenant de sous ton lit. Morgan se serait-il moqué aussi ?
« Ouais, c’était l’idée. Morgan est un bon ami, alors il m’aurait aidé, même si je ne doute pas qu’il se serait également moqué ! »
Il te demande où tu vis, il veut tout de même t’aider à résoudre ce soucis de bruit…
« Et bien juste au bout de la rue, là bas, tout à l’opposé... »
Oui, tu as traversé toute cette rue dans cette tenue avant de t’arrêter ici et de te demander finalement si c’était une si bonne idée. Mais tu te savais incapable d’y retourner tant que tu entendra ce bruit. Il te seras impossible de dormir dans ton lit. Même pas sur que tu réussisse à dormir sur le canapé, même si tu mets la télévision pour te changer les idées !

Après lui avoir indiqué ta maison, vous ressortez, Ash devant garder le panier, seul Lynch vous accompagne. Cela te rassure dans un sens. Tu vas rentrer chez toi, mais pas seule. Et si le bruit recommence, il pourra voir que tu n’as rien inventé. Le seul truc, c’est que si il n’y a plus le bruit, tu auras l’air d’une bien grande cruche. Alors pour cette fois, tu espères que le bruit sera encore présent et que monsieur Sam pourra t’aider avec cela ! Une fois dehors, tu le vois se sortir une cigarette. S’excusant déjà de son geste avant même que tu n’ouvres la bouche ou que tu lui lances un regard réprobateur. Et il te demande d’où te vient ta haine pour ces petites choses.
« Mise à part le fait que ça tue ? Tout en fait je dirais ! Ça donne mauvaise haleine, les dents jaunissent, on perd le goût, les poumons pourrissent et il y a tellement d’autres problèmes lié à la cigarette. »
En plus du fait que cela ai tué ta mère il y a quelques années. Un cancer des poumons, bien trop avancé pour être traité quand il lui a été diagnostiqué, et même après cela, elle n’a jamais arrêté. Et c’est allé beaucoup plus vite. Mais ce n’est pas d’actualité, tu ne souhaites pas en parler encore, même si cela fait déjà trois ans. Accompagnée de Sam et de Lynch, toujours dans ton beau pyjama, vous traverser la rue dans l’autre sens. Pour arriver devant chez toi, ou tu ne sais pas si tu dois entrer ou pas.
« Nous sommes arrivé... »
Tu le regardes, tu regardes sa clope fumante, tu attends qu'il termine car il n'entrera pas dans ta petite maison avec cette chose allumée. Pendant ce temps, tu te penche de nouveau vers la chienne pour lui faire de nouvelles câlineries.
« cette chose allumée ne rentre pas chez moi ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 830
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha ₪ Draven ₪ Axel
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: [Samuel] Une soirée pas comme les autres ! ✻ ( Dim 23 Juil - 10:34 )




Nyanne + Sam
« Une soirée pas comme les autres. »
« Mise à part le fait que ça tue ? Tout en fait je dirais ! Ça donne mauvaise haleine, les dents jaunissent, on perd le goût, les poumons pourrissent et il y a tellement d’autres problèmes lié à la cigarette. »

- Joli tableau en effet, lâchais-je alors que je connais les conséquences mais qu'il m'est tout de même difficile d'arrêter.

Nous ne tardons pas à arriver devant chez toi et tu te stoppes avant de me signifier que l'on entrera pas tant que j'aurais une clope au bec. Je la termine tranquillement en faisant le tour de l'enceinte extérieure au cas on remarquerait quelque chose qui cloche ou quelqu'un qui rôde dans le coin. Puis tu me guides un peu plus tard à l'intérieur. Lorsque nous nous trouvons enfin dans la pièce en question où le bruit étrange qui a attiré ton attention un peu plus tôt dans la soirée et t'as incité à te carapater de chez toi, une fois fait le tour des autres pièces par précaution, tu m'expliques ainsi d'où ça semblait venir et quel genre de son.
Nous tendons l'oreille un instant. Le silence est si total que c'en est presque angoissant. Lynch ne semble pas sur ses gardes ni manifester quelconque comportement étrange du moins rien que ne l'amène à se montrer à l'affut. Appuyé contre l'un des murs, je sursaute soudain alors qu'un bruit de fracas nous surprend tous les deux en même temps. On ne se fait pas prier pour prendre la fuite comme deux cons dans la nuit. Lynch semble s'amuser de nous voir filer à une telle vitesse et elle court autour de nous en sautillant. Je m'arrête un instant à bout de souffle, me mettant à rire de m'être moi-même mis à courir après toi comme un môme qui aurait peur des monstres ou des esprits.
Mettant fin à mon hilarité et après avoir repris suffisamment mon souffle, je te propose :

- Bon, je pourrais te propose un truc si tu flippes de passer la nuit chez toi. Tu pourrais toujours occuper la chambre à Morgan pour cette nuit. Mais qu'en serait-il des suivantes si ça se reproduit ... je propose de refaire une tentative pour trouver la source de ce bruit.


Après discussion, il est clair que tu ne peux pas continuer avec cette angoisse pour les nuits à venir, aussi, je prends sur moi pour y retourner et trouver de quoi il s'agit.

© 2981 12289 0


_________________
ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: [Samuel] Une soirée pas comme les autres ! ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

[Samuel] Une soirée pas comme les autres !

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération