Giovanni ❄ One two three drink with me ?

 :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 30/06/2017
›› Commérages : 444
›› Pseudo : Nightbird
›› Célébrité : Alicia Bandass Vikander
›› Schizophrénie : Olivia Winterfell (Holland Roden) ❄ Alice Fitzsimmons (Katherine McNamara) ❄ Juliet Wayland (Alexandra Park) ❄
›› more about me

Giovanni ❄ One two three drink with me ? ✻ ( Mar 4 Juil - 17:23 )


One two three drink with me ?
( Giovanni et Sofia )

Tu dis souvent que les premiers partis sont souvent les meilleurs. Tu as peut-être tort aujourd'hui. Cela fait exactement trois mois qu'Antonio est partit, et tu as toujours ce cru à l'intérieur de la poitrine qui ne daigne se refermer. Tu as mal, tu as l'impression d'être vide à l'intérieur de toi et tous les soirs, tu es là, posé sur ce tabouret, accouché au bar avec ton verre de la journée. Mais aujourdh'ui tu es à deux et tu remercies le barman qui a d'autres clients à s'occuper. Combien ? Sans doute trop peu pour les compter réellement. Tu ne travailles pas aujourd'hui et cela te fait du bien de pouvoir ne pas regarder l'heure qu'il est. Le verre entre tes mains, tu joues avec le rebord faisant traîner ton doigt dessus, tu souffles finalement. Tu prends une gorgée, c'est plus simple pour oublier mais quand le barman revient, il te regarde d'un piteux état. Il a l'habitude de te voir tous les soirs à la même heure, enfin presque, tu souffles. « On verra comment tu seras quand tu auras vécut ce que j'ai vécut gamin » Parce que oui, le gosse doit avoir à peine vingt deux ans à tout casser, et tu as pitié de lui et de sa façon de te regarder. Si il savait un minimum ce que tu as vécut, ce que tu sais, ce que tu dois faire pour maintenir en vie ton frère. Il serait pas là à te faire cette tête d'enterrement. Mais quand il quitte son bar, l'odeur de la famille te vient aux narines. Tu penses d'abord à Matthias, mais cela faisait plusieurs jours que tu l'évitais. Tu pris ton verre en main, pour poser ton coude sur le bar avant d'articuler très sèchement « Deuxième verre, je fais un effort, t'as vu papa ! » dis-tu avant de boire une gorgée pour tourner la tête vers .. Giovanni. Tiens pour une surprise, c'est surprise. Tu le vois de temps en temps, bien plus en temps qu'avocat et flic mais là, c'est différent. Ton regard se pose sur lui, tu souris délicatement, comme si ton visage ne l'avait jamais perdu « Un verre. Leur Whisky est délicieux et en promotion, 100% des remarques désobligeantes sont à bannir, c'est génial ça  » tu joues dans le sarcasme, mais tu le connais et tu sais ce qu'il va te dire malheureusement. Mais tu fais mine de rien alors que tu croises tes jambes qui portent encore des talons hauts. Quelle idée de marier lieutenant de police dans la brigade des stupéfiants et talons hauts.

code by hanska.

_________________
i want to believe
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lady Gio ‹ oh you shake it up baby

❝ Family don't end with blood ❞
Lady Gio ‹ oh you shake it up baby
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/06/2017
›› Commérages : 664
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Michael Fassbender
›› Schizophrénie : Joan Pryce (Italia Ricci) ≈ Asher James (Kevin Love)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Giovanni ❄ One two three drink with me ? ✻ ( Sam 8 Juil - 23:18 )



✻ ✻ ✻
All that I want is to wake up fine. Tell me that I'm alright, that I ain't gonna die... All that I want is a hole in the ground. You can tell me when it’s alright for me to come out. Hard times, gonna make you wonder why you even try. Hard times, gonna take you down and laugh when you cry. These lives, and I still don't know how I even survive...

Gio n’est pas un homme particulièrement curieux. Casser les pieds des gens en leur posant un million de questions, ça ne lui ressemble pas. Il prend ce qu’on lui donne et il s’en contente. Même lorsqu’il pressent le mensonge, il garde ses suspicions pour lui. Gio, il aime la sincérité, l’honnêteté. Mais il déteste prendre la place de celui qui tire les vers du nez. Il veut que ça vienne naturellement, sans qu’il n’ait besoin d’être insistant ou menaçant. Au-delà de ça, il respecte la vie privée de chacun. Mettre son nez dans les affaires des autres le dérange. Peut-être parce qu’il déteste que les autres se mêlent de sa propre vie, et depuis qu’il est tout petit, ses parents lui ont toujours dit de ne pas faire aux autres ce qu’il n’aime pas qu’on lui fasse. Mais parfois, son manque de curiosité lui vaut quelques grosses surprises. Comme par exemple le fait que Gina et Sasha soient de nouveau ensemble. Gio suppose que s’il avait pris la peine de questionner sa sœur, il n’aurait pas été aussi surpris de l’apprendre. Ce jour-là, il s’est fait la promesse de s’intéresser davantage à la vie des membres de sa famille. Tous les membres de sa famille. Parents, frères, sœurs mais aussi cousins. Surtout ses cousins. Ce sont des êtres énigmatiques que Gio peine à comprendre. Il a beau y mettre tout son cœur, Sofia et Matthias s’entêtent à rester dans leur bulle de mystère. Ils mériteraient que Gio soit un peu plus curieux. Pourtant, lorsqu’il s’assoit aux côtés de Sofia ce soir, il sait d’avance qu’il sera incapable de lui poser la moindre question. Sa cousine s’adresse en lui, pensant probablement qu’il s’agit de son frère, et Gio affiche un grand sourire. Le genre de sourire faussement innocent qui dénote surtout de la moquerie. « Coucou. » Dit-il. Elle est surprise, il n’a aucun mal à le voir sur son visage. S’il n’aime pas jouer les curieux, Gio adore prendre le rôle du moralisateur. Il est le plus vieux de tous, alors évidemment, il se sent obligé d’adopter la posture du sage un peu lourd. Ce soir, il décide d’obéir aux volontés de Sofia. Il lève les deux mains en l’air, signe de sa capitulation. Même si dans le fond, le combat n’a jamais commencé. « D’accord. J’accepte le verre. » Il interpelle le barman et demande la même chose que sa cousine. « Alors, t’as passé une bonne journée ? » Demande-t-il tout en observant le barman lui servir son verre de whisky. Boire en compagnie de sa cousine, ce n’est probablement pas le meilleur plan de l’année. Au lieu d’empêcher la catastrophe, il encourage presque sa cousine à consommer de l’alcool. « J’suppose que t’attendais ton frère ? » Gio ne sait pas trop ce qu’il fait là, pourquoi il engage la conversation. Il est juste là et quelque part, lui aussi il a besoin de whisky. On dit que l’alcool délie les langues. Qui sait ? Peut-être qu’à la fin de la soirée, ils se retrouveront allongés au beau milieu de la route, les yeux larmoyants, à se plaindre de leur petite vie respective. Peut-être qu’ils lâcheront tout ce qu’ils ont sur le cœur, sans aucun filtre.

_________________
I WAS LIGHTNING, before the thunder
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 30/06/2017
›› Commérages : 444
›› Pseudo : Nightbird
›› Célébrité : Alicia Bandass Vikander
›› Schizophrénie : Olivia Winterfell (Holland Roden) ❄ Alice Fitzsimmons (Katherine McNamara) ❄ Juliet Wayland (Alexandra Park) ❄
›› more about me

Re: Giovanni ❄ One two three drink with me ? ✻ ( Lun 10 Juil - 21:00 )


One two three drink with me ?
( Giovanni et Sofia )

Pas que tu n'appréciais pas ton très cher cousin, mais depuis quelques jours, c'était habituel d'être là et tu avais cru que Matthias t'avait fait suivre. Ton frère jumeau pouvait être très ... Fatiguant quand il voulait et ça, tu t'en étais très rapidement rendu compte. Un souffle sortit de ta bouche alors que tu lui proposes un verre. Enfin, tu lui affirmes qu'il doit prendre un verre. Toi et ta manière de parler laisse à désirer quelques fois malheureusement. Tu pinces tes lèvres néanmoins quand il décide de s'asseoir. Ton regard sur le barman, il lui sert le fameux whisky, bien que l'homme à tes côtés, décide de te questionner. « Difficile, très difficile. » Tu profites d'un instant de faiblesse pour boire le liquide qui se trouve dans ton verre et tu en bois une gorgée mais c'était bien plus difficile que tu ne l'aurais cru finalement. « J'ai cru qu'elle n'allait jamais finir même en fait » avoues-tu avant de tourner la tête vers ton cousin qui venait de recevoir son verre, tu le regardas. Tu avais toujours fais la femme forte dans la famille, parce qu'ujne femme faible, est une femme qui n'a pas sa place à la table des Di Lazio. Donc, un petit sourire en coin et tu lui trinquas avec lui. « Et toi mon très cher cousin ? Une journée difficile ? Ou tu as décidé de remplacer Matthias dans le rôle du père chiant et moralisateur. Bien que je trouve la situation plutôt drôle actuellement » Toi et tes remarques, impossible à faire enlever de ta bouche. Mais tu le regardas, alors que ton coude était posé sur la table, et ton verre dans la main. Après tout, tu avais beau être flic, la famille était quand même importante à tes yeux et même si Gio était là pour "par le plus grand des hasards" il était là. Ne jamais sous estimer la famille, ça non, tu l'avais appris depuis pas mal de temps maintenant, malheureusement ..

code by hanska.

_________________
i want to believe
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lady Gio ‹ oh you shake it up baby

❝ Family don't end with blood ❞
Lady Gio ‹ oh you shake it up baby
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/06/2017
›› Commérages : 664
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Michael Fassbender
›› Schizophrénie : Joan Pryce (Italia Ricci) ≈ Asher James (Kevin Love)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Giovanni ❄ One two three drink with me ? ✻ ( Jeu 20 Juil - 0:15 )



✻ ✻ ✻
All that I want is to wake up fine. Tell me that I'm alright, that I ain't gonna die... All that I want is a hole in the ground. You can tell me when it’s alright for me to come out. Hard times, gonna make you wonder why you even try. Hard times, gonna take you down and laugh when you cry. These lives, and I still don't know how I even survive...

Vont-ils vraiment échanger des banalités autour d’un verre ? Apparemment. Un léger rire lui échappe, tandis qu’il trinque avec sa cousine. Il boit une première gorgée de son verre. L’alcool glisse dans sa gorge tout en créant une délicieuse sensation de brûlure. C’est tellement agréable, tellement apaisant. Gio n’est pas alcoolique, mais il comprend ceux qui le sont. Un bon verre de whisky peut soigner bien des maux. Il suppose que sa cousine est là pour ça. Pour faire taire les douleurs psychologiques qui lui grignotent le cerveau. Il n’en sait rien, en réalité. Ce ne sont que des suppositions, comme toujours. Il se laisse tenter par une seconde gorgée, puis repose son verre sur le comptoir. « J’avais pas du tout prévu de jouer le rôle du père chiant et moralisateur. » Avoue-t-il en toute sincérité. Sa venue ici est totalement fortuite. Gio n’avait pas envie de rentrer chez lui tout de suite, alors il s’est garé devant ce bar sans grand espoir. Sofia s’est trouvée sur sa route par le plus grand des hasards. Matthias aurait pu lui demander de surveiller sa sœur, effectivement. Il s’agit même d’un scénario plus crédible que la réalité. Pourtant, les deux cousins ne se sont pas parlé depuis plusieurs jours. « C’est pas une entourloupe. J’t’assure que c’est vrai. » Il se sent obligé de se justifier, parce qu’il voit bien que Sofia peine à le croire. Ce qui est sans doute parfaitement normal. « Si tu veux savoir, ma journée ne valait probablement pas mieux que la tienne. Elle était pas forcément difficile, mais elle était pas non plus hyper joyeuse. » L’Italien affiche désormais une petite moue. Toutes ses journées se ressemblent. C’est de là qu’elle vient, sa crise existentielle. Il ne supporte plus la routine, il a envie de s’échapper. Mais quand on a un travail stable, une femme et une grande maison, il ne suffit pas simplement de claquer la porte. C’est plus compliqué que ça et c’est pour ça que Gio soupire aussi fort. Plus il y pense, plus ça le fatigue. « Qu’est ce qui te ferait le plus plaisir, là, maintenant ? » Il pose la question sans prévenir, de façon assez soudaine. Gio n’a pas envie de passer la soirée ici à s’apitoyer sur son sort. Il n’est pas bon à ce jeu-là. Quant à Sofia, il savait déjà qu’il allait être incapable de prendre la fonction du psychologue avec elle. Même s’il l’avait voulu, il est à peu près certain qu’elle aurait refusé de lui expliquer exactement ce qui la tourmente. La soirée se serait incontestablement terminée en énorme dispute familiale. Gio n’est pas tellement préparé à ce genre de scénario. L’italien lui a aussi (presque) promis de ne pas jouer les moralisateurs. Alors au lieu de s’attarder sur la raison qui les a tous les deux amenés dans ce bar ce soir, il se dit que trouver une occupation, aussi folle soit-elle, peut être une bonne idée. C’est pour ça qu’il lui pose cette question. Pour oublier ce qui les tracasse et rattraper leur journée respective jusqu’alors bien triste.

_________________
I WAS LIGHTNING, before the thunder
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 30/06/2017
›› Commérages : 444
›› Pseudo : Nightbird
›› Célébrité : Alicia Bandass Vikander
›› Schizophrénie : Olivia Winterfell (Holland Roden) ❄ Alice Fitzsimmons (Katherine McNamara) ❄ Juliet Wayland (Alexandra Park) ❄
›› more about me

Re: Giovanni ❄ One two three drink with me ? ✻ ( Mer 26 Juil - 11:38 )


One two three drink with me ?
( Giovanni et Sofia )

Pas que tu n'apprécies pas ton cousin. Non, bien au contraire. Pour toi, la famille c'est sacré, la famille c'est la vie, la famille, à la vie à la mort. Mais disons que depuis quelques semaines, tu es distante avec cette famille, compliquée avec cette famille. Pour cause. Cela va faire six mois que tu te morfonds et tu as l'impression d'être détruite de l'intérieur. Tu pinces tes lèvres à sa remarque. « Génial, merci Gio. Avoir déjà un frère qui joue le rôle du père c'est déjà insupportable alors un couple de gay, je ne sais même pas si je pourrais supporter. » Toujours dans le sarcasme, les remarques et les plaisanteries, mais tu as toujours été comme ça non ? Tu prends ton verre, vidant une gorgée de ton breuvage alors qu'il t'exposa sa journée. Il était avocat, tu étais flic, vous deviez bosser ensemble, mais tu le voyais tellement rarement que cela te faisait quand même de la peine. Tu haussas doucement les épaules avant de pencher la tête sur le côté « Qu'est qu'il t'es arrivé pour qu'elle ne soit pas si joyeuse que ça ? Je pensais que les avocats avaient des vies professionnelles tellement heureuses. Ca doit être cool d'enfoncer des gens à cause de leur crime non ? » lâches-tu finalement alors que tu regardes ton regard. Ce n'était pas méchant, c'était juste une question avec un ton de voix normal, semblable encore aux mêmes tons de voix que tu as l'habitude d'avoir pour plaisanter et rire. Mais tu trinquas avec ton cousin, bien que ton verre soit presque vide et le sien presque plein. Les opposés s'attirent mais se délivrent un jour de leur emprise. Tu te rends alors compte que tu viens de t'enfiler ton troisième verre et tu ne ressens encore pas l'effet de l'alcool dans tes veines, tu insultes intérieurement ton sang. Toi qui voulait être bien pour cette fin de soirée. Tu termines ton verre pour entendre la question de Gio, tu fronces les sourcils. « Ce qu'il me ferait plaisir, là maintenant ? » Tu es très étonnée, tu ne sais pas quoi répondre .. Serrer Antonio dans tes bras .. Dire à ta Mama que tu l'aimes malgré ce qu'elle a fait .. Embrasser ta mère .. Manger une crêpe, chinois ou même américain.. Tout se bouscule dans ta tête légèrement alors que tu regardes ton verre finalement. Et ta première parole n'est surement pas la meilleure « Diner. J'ai faim. J'ai pas mangé et j'avais rien dans le frigo pour manger.. » Qu'est que tu peux être bête des fois. Tu ravales un reniflement et même quelques perles qui se sont incrustées dans tes yeux, pour tourner la tête vers Gio qui est à côté de toi « Et toi ? Dis moi tout. Qu'est qui te ferait le plus plaisir, là maintenant ? » dis-tu en tournant également ton corps vers le sien. Tu souris en coin en voulant attendre sa réponse.
code by hanska.

_________________
i want to believe
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lady Gio ‹ oh you shake it up baby

❝ Family don't end with blood ❞
Lady Gio ‹ oh you shake it up baby
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/06/2017
›› Commérages : 664
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Michael Fassbender
›› Schizophrénie : Joan Pryce (Italia Ricci) ≈ Asher James (Kevin Love)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Giovanni ❄ One two three drink with me ? ✻ ( Ven 4 Aoû - 13:57 )



✻ ✻ ✻
All that I want is to wake up fine. Tell me that I'm alright, that I ain't gonna die... All that I want is a hole in the ground. You can tell me when it’s alright for me to come out. Hard times, gonna make you wonder why you even try. Hard times, gonna take you down and laugh when you cry. These lives, and I still don't know how I even survive...

Gio lève les yeux au ciel, émettant un rire forcé marqué par l’agacement qu’il éprouve. Sofia n’est définitivement pas une personne agréable ce soir. « Cesse donc d’être aigrie. » Il lui lâche ça sur un ton relativement léger, plutôt plaisantin. Il n’a absolument pas le courage de chercher la petite bête, surtout pas après sa journée. Bien qu’il n’ait rien vécu de dramatique ou de bouleversant, il n’a pas non plus le sentiment d’avoir passé une bonne journée. Il dévisage sa cousine alors qu’elle évoque une vie heureuse. Elle a probablement raison. Les avocats gagnent bien leur vie, après tout. Beaucoup pensent encore que l’argent fait le bonheur. Gio y a cru. L’illusion n’a pas duré bien longtemps. « T’as un avis bien particulier sur les avocats, ma grande. » Il sourit un peu. Gio, c’est un amoureux de la justice. Alors quand il se retrouve face à un criminel, il fait preuve de méchanceté, parfois de rage. Mais de là à dire qu’il les enfonce, peut-être pas. Il fait ce qui lui semble être juste. « J’fais juste mon travail. » Qu’il dit en haussant les épaules. « Exactement comme toi ! » Il se permet de lui toucher le bout du nez, amusé. Il esquive inconsciemment sa première question. C’est probablement mieux ainsi. Même si Gio avait voulu se plaindre, il n’aurait pas trouvé grand-chose à dire de sa journée ordinaire. De toute façon, il est en quête de joie. Rien n’empêche les deux cousins de rester assis à ce bar et d’enchaîner les verres jusqu’à ce qu’ils soient suffisamment ivres pour se rouler par terre. Mais Gio est un homme raisonnable, ce soir. Il se convainc qu’ils ne peuvent se libérer de leurs humeurs grises qu'en faisant quelque chose d’extraordinaire. Le problème, c’est que Sofia, elle a juste envie de manger. Ce n’est pas bien fou. D’un autre côté, la question telle qu’elle était posée n’attendait pas nécessairement une réponse folle. Alors il arque un sourcil, et réfléchit à son tour. « Danser la macarena sur ce bar. » Gio ne se fait pas prier. Il termine son verre d’un trait, et grimpe sur sa chaise haute pour ensuite atteindre le bar sous les regards surpris des barmans. « Woh. Tu parais minuscule vue d’en haut ! » Il adresse un clin d’œil amusé à sa cousine, et c’est sur le rythme de la musique d’ambiance qu’il effectue la chorégraphie. Même si ce n’est pas la musique originale, Gio parvient à accorder ses pas de danse à la musique. Tout en se déhanchant avec style, naturellement. « Je sens que t’as envie de danser avec ton cousin adoré. » Sans grand espoir, Gio lui tend une main. Lui et Sofia pourraient former un duo exceptionnel, si elle acceptait de jouer le jeu. L’italien lui lance ce sourire plein de malice qui le caractérise tant. « Après ça, promis, on va manger. » Il pose la condition d’une danse seulement. Il ne demande pas la lune, Gio. Ce n’est pas son genre.

_________________
I WAS LIGHTNING, before the thunder
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 30/06/2017
›› Commérages : 444
›› Pseudo : Nightbird
›› Célébrité : Alicia Bandass Vikander
›› Schizophrénie : Olivia Winterfell (Holland Roden) ❄ Alice Fitzsimmons (Katherine McNamara) ❄ Juliet Wayland (Alexandra Park) ❄
›› more about me

Re: Giovanni ❄ One two three drink with me ? ✻ ( Jeu 14 Sep - 10:25 )


One two three drink with me ?
( Giovanni et Sofia )

Et voilà qu’il se fout de toi, il rigole, il rigole, c’est pas une blague, il rigole réellement et ça te fait souffler en fait Tu n’en reviens pas qu’il est rendu là pour essayer de te mettre en colère. Mais bon, sa phrase est acceptable, t’es d’une humeur aigrie ce soir et tu risques de l’être jusqu’à ce que ça passe. Pour combien de temps sérieusement ? Tu n’en sais rien, tu n’arrives à aller bien. Mais voilà bien sur que ça parle boulot, parce que parler boulot ça te détente et ça ne t’énerve en rien, bien au contraire, tu observes ton cousin avant de sourire en coin « J’ai un avis bien tranché sur la chose effectivement, même si je sais que tu n’es pas comme ça et que tu ne le seras jamais. Parce que je te connais un minimum quand même Gio » tu tournes tes yeux vers ton verre pour le boire une nouvelle fois, tu ne comptes pas le nombre de verres auquel tu es rendue et heureusement pour toi. « Moi c’est différent, je les enfonce bien profond dans leurs crimes pour qu’il m’avoue leurs pêchés et quand c’est vrai, je les livre à la justice. Et le plus intéressant, le plus drôle c’est quand ils sont faibles, c’est amusant à voir » Bon, tu as du le faire deux ou trois fois depuis le début de ta carrière et tu ne comptes pas le refaire, les gens deviennent fous à force et la dernière fois, tu as bien failli te faire attaquer par le témoin donc bon, évitons quoi. Son geste, tu revois Matthias te le fait quand tu étais petite, il était encore plus insupportable qu’aujourd’hui, saleté de jumeau. Mais voilà la question qu’il te posa, était tellement évidente pour toi, que ta réponse fut sans doute la plus moche de tous les temps. Une faim de loup, surtout avec les verres d’alcool dans le sang que tu pouvais avoir. A sa réponse finalement, à sa propre question que tu avais retourné, tu fronças les sourcils pour souffler « Gio, tu ne vas .. » mais si, il était bien sur le bar à faire la danse, tu souffles une nouvelle fois. Tu enlèves ton verre, pour éviter qu’il le martyrise avant de sourire légèrement « Normal, je dois faire un mètre cinquante de moins que toi »   tu rigoles légèrement, alors lui, impressionnant à voir et à comprendre. Mais voilà, tu termines ton verre d’une traite, enfin. Tu vois le barman commencer à vouloir te resservir alors que tu retournes ton verre comme pour lui indiquer que c’était fini pour toi. Tu avais faim. Et les paroles de Gio ne t’arrange pas. L’enfoiré, tu vas le tuer. Tu grimaces à la chose, te décidant à monter, malgré tes talons sur le bar pour commencer à danser avec lui. Qu’est que tu ne ferais pas pour manger. Tu commenças alors à chanter, danser, en riant légèrement alors que Gio se dandinait légèrement lui aussi. Tu sautas au bout moment, jouant de tes bras, de tes hanches pour danser alors que bien sur cette dernière se termina, tu regardas ton cousin « Je te déteste » dis-tu avant de poser ta main sur le comptoir et de sauter pour descendre. Hop, un jeu d’enfants. Tu le regardas alors pour payer les verres que vous aviez pris tous les deux et maintenant, manger « Rappelle moi ce que tu m’as promis. De diner, aller go, c’est moi qui offre Bon, tu avais tellement faim que peut-être ce que tu prendrais, ça serait parfait T’as même le droit de choisir, quelle chance tu as » ajoutes-tu, mettant ta veste en cuir pour quitter le fameux bar, direction le premier restaurant sur place ou à emporté que vous croiserez, à moins que monsieur à des gouts plus particuliers.
code by hanska.

_________________
i want to believe
when virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lady Gio ‹ oh you shake it up baby

❝ Family don't end with blood ❞
Lady Gio ‹ oh you shake it up baby
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/06/2017
›› Commérages : 664
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Michael Fassbender
›› Schizophrénie : Joan Pryce (Italia Ricci) ≈ Asher James (Kevin Love)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Giovanni ❄ One two three drink with me ? ✻ ( Hier à 17:29 )



✻ ✻ ✻
All that I want is to wake up fine. Tell me that I'm alright, that I ain't gonna die... All that I want is a hole in the ground. You can tell me when it’s alright for me to come out. Hard times, gonna make you wonder why you even try. Hard times, gonna take you down and laugh when you cry. These lives, and I still don't know how I even survive...

Gio est un homme imprévisible enfermé dans une vie ordinaire, bien trop morose pour lui. On le connait sérieux et droit dans ses bottes. Parce qu’il est avocat, et son métier l’oblige à être ainsi. La justice n’est définitivement pas quelque chose que l’on prend à la rigolade. Au-delà du travail, sa vie toute entière est carrée, réglée au centimètre près. En plus d’une belle carrière, Gio possède une grande maison, un magnifique jardin, une femme patiente et un chien loyal. Il n’y a aucune place pour le fun et l’imprévisibilité. Alors quand il s’autorise à relâcher la pression, on le dévisage comme une véritable bête de foire. On se demande ce qu’il lui arrive, s’il ne deviendrait pas un peu fou. On va même jusqu’à supposer que c’est son travail qui lui retourne le cerveau. Pourtant, les personnes les plus proches de lui le connaissent. Le Giovanni qui se dandine actuellement sur le comptoir du bar, c’est le vrai. Celui qui s’est forcé à rentrer dans un moule qui ne lui correspond plus du tout. La question se pose de savoir s’il lui a déjà correspondu. Ce soir, il relâche la pression dans le plus grand des calmes. Philosopher sur sa fonction et celle de sa cousine ne l’intéresse pas des masses. D’où son simple « hmhm » en guise de réponse. Il veut que Sofia se détende aussi. Même si la jeune italienne se montre réticente au départ, il finit par la corrompre avec de la nourriture. La nourriture marche à tous les coups. Il lui attrape la main avec fermeté et l’entraîne dans sa danse endiablée. A cet instant précis, il n’a qu’eux. Les autres clients ne sont que des figurants, faisant quasiment partie du décor. Gio éclate de rire, ravi de voir sa cousine jouer le jeu avec un minimum d’entrain. A vrai dire, il ne sait pas s’il est plus surpris qu’amusé ou l’inverse. Il ne pensait pas que Sofia accepterait son stupide marché et pourtant… Il la sent heureuse, légère. À son grand désarroi, la musique prend fin et la danse avec. D’une moue un peu triste, il regarde sa cousine redescendre sur terre, tandis qu’il reste debout sur le bar quelques secondes de plus. « Non, tu m’aimes. » Rétorque-t-il avec amusement. « Et de tout ton petit cœur. » Gio consent à retrouver le sol à son tour, non sans lancer un regard empli d’excuses aux barmans. Ils s’en fichent. Des clients qui prennent leur comptoir pour une piste de danse, sur un coup de tête, c’est fréquent. Son visage s’illumine lorsqu’elle propose de payer le dîner. Non pas que l’argent soit un problème pour lui, mais l’idée d’avoir un repas gratuit le rend particulièrement jouasse. « J’me croirais presque à Noël, dis-donc ! » Gio est malgré tout poli, alors c’est lui qui règle la boisson. Il ne sait pas combien de verres Sofia a bu exactement, alors dans le doute, il dépose quatre billets de dix dollars sur le bar, pourboire inclus. L’alcool, c’est cher. Il se saisit de sa veste ensuite, et suis Sofia à l’extérieur du bar. L’air frais de Cap Harbor l’agresse un peu. Peu importe la saison, Gio a constamment froid. Il est habitué à son soleil d’Italie, le moindre petit vent le fait frissonner. Il passe un bras autour des épaules de Sofia et la rapproche un peu plus contre lui. « J’ai déjà repéré un restaurant italien à deux pas de là. » Qu’il dit en souriant. Quitte à bien manger, autant manger italien. C’est sa devise. Il guide donc la jeune femme jusqu’audit restaurant. « Alors, qu’est-ce que tu faisais dans ce bar ? T’as un chagrin d’amour à oublier ? » Il demande ça sur un ton un peu moqueur mais dans le fond, la vraie réponse l’intéresse.

_________________
I WAS LIGHTNING, before the thunder
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Giovanni ❄ One two three drink with me ? ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Giovanni ❄ One two three drink with me ?

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération