Who do you think you are ? (Shane)

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/06/2017
›› Commérages : 359
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Michael Fassbender
›› Schizophrénie : Joan Pryce (Italia Ricci) ≈ Asher James (Kevin Love)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Who do you think you are ? (Shane) ✻ ( Mer 5 Juil - 9:14 )



✻ ✻ ✻
Just a young gun with a quick fuse, I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind. Not a yes sir, not a follower, fit the box, fit the mold, have a seat in the foyer, take a number... I was lightning before the thunder.

La journée de Gio a été particulièrement mauvaise. Elle a commencé par la découverte d’un coussin déchiqueté au beau milieu du salon, et s’est achevée par la perte d’un procès. Entre ces deux événements, il y a eu une succession de péripéties qui n’ont fait qu’aggraver les choses. Des cafés renversés, des bugs informatiques, une femme en colère, un frère en crise…  Gio a bien cru qu’il n’allait jamais survivre. L’italien ne peut s’empêcher d’émettre un bruyant soupir de soulagement lorsqu’il se gare devant chez lui, dans l’allée du garage. Il coupe le moteur et observe d’un air un peu absent la belle porte d’entrée rouge. Il y a eu un temps où l’idée de savoir que Gemma l’attendait derrière le faisait sourire. Il n’attendait jamais bien longtemps avant de sortir de sa voiture, presque à la hâte. Il ouvrait la porte avec beaucoup d’entrain, annonçait son retour d’une voix presque chantante. Un baiser, quelques mots d’amour, encore un baiser, un verre de vin sur le canapé, et il ‘avait l’impression d’être le plus heureux des hommes. Ce rituel est mort depuis un long moment, maintenant. Il n’a plus envie de rentrer chez lui. Encore moins en sachant que sa femme lui a pris la tête au téléphone, il n’a pas très bien compris pourquoi. Il était avec un client lorsqu’elle l’a appelé, alors il l’a écoutée se plaindre d’une oreille un peu distraite. Gio avait surtout envie de raccrocher pour mettre un terme à cette situation affreusement gênante. Gemma n’est pourtant pas le genre de femme qui s’énerve facilement, alors il suppose que si elle l’a appelé avec autant de colère dans la voix, il y avait une bonne raison. Quelle qu’elle soit, ça ne lui donne pas envie de rentrer chez lui. Après la journée qu’il vient de passer, il a envie d’être en paix.

Il hésite. A-t-il vraiment le courage de rentrer chez lui pour affronter la tempête ? Ca sera fait, qu’il se dit. Gemma videra son sac, il tentera de riposter avec un peu plus de véhémence, elle se vexera, et ils partiront se coucher sans un mot. Non, il n’a pas le courage. Il veut reposer son esprit, boire un bon verre de whisky et rire des nouvelles mesures stupides du président orange. Gio n’a pas la force de faire face à Gemma. Il sait d’avance qu’il pourrait dire des monstruosités qui dépassent largement sa pensée. Leur mariage ne va pas bien à cause de lui, il ne sait pas si Gemma en a conscience, mais lui oui. En rajouter une couche ne lui semble pas utile. Pas utile du tout. Demain, il sera prédisposé à cette dispute. Pas ce soir, pas maintenant. Et qui sait ? Peut-être que d’ici à demain, Gemma aura oublié d’être énervée. Ca ne peut pas le tuer, d’espérer un peu. Gio redémarre son véhicule et sort de l’allée en prenant bien son temps. A ce stade, ça ne sert à rien de se cacher. Sa femme l’a très certainement entendu arriver, elle n’est pas dupe. S’il n’avait jusque-là aucune idée de ce qui a bien pu mettre Gemma dans un tel état, il lui donne une bonne raison de vouloir être en colère contre lui. Il s’enfuit littéralement de chez lui, dans le plus grand des calmes. Il n’arrive même pas à se sentir désolé. Au contraire, ça le rend presque heureux. Et Gio n’a pas à tergiverser pendant 107 ans avant de savoir où aller. Il s’arrête à l’épicerie la plus proche, achète la bouteille de whisky la plus chère et retourne là où il passe le plus clair de son temps : le cabinet.

En ce moment, tout le monde sait que Gio a du mal. Lorsque lui et Shane ont acheté le cabinet, les deux hommes étaient encore de véritables requins. Ils défendaient leurs clients avec une détermination gargantuesque. De véritables monstres. Aujourd’hui, Gio n’a plus la même rage. Le système l’agace, l’affaiblit. Il se demande si son combat contre les injustices a encore lieu d’être. Il repense à son procès perdu de la journée et ça le mine. Avant de descendre la bouteille à lui tout seul, il se précipite à l’intérieur du cabinet. Shane est un peu comme lui, c’est un bosseur, un acharné. C’est pour ça que leur duo fonctionne aussi bien, qu’ils ont décidé de monter leur affaire. Habituellement, Gio évite de le déranger. Lui-même déteste lorsqu’on l’interrompe alors qu’il travaille sur un dossier. Ce soir, il change la règle. Il se permet de faire irruption dans le bureau de son collègue, non sans frapper. Gio est un homme poli, et il n’a pas spécialement envie de tomber sur un Shane nu pour une quelconque raison. Il passe son bras dans l’ouverture de la porte et agite la bouteille d’alcool en lâchant un petit « C’est moiiiiiii ! » étrangement jovial. Lorsqu’il a le feu vert, il entre dans le bureau en effectuant une petite danse. « Désolé de te déranger. Je t’assure que c’est un cas de force majeur. » Il dépose la bouteille exactement devant lui en haussant légèrement les sourcils. « Dis-moi tout, tu les caches où tes verres ? » Ca, c’est exactement ce dont il a besoin. Une soirée sans prise de tête avec Shane et quelques bons verres de whisky. Bon, il risque d’être dans un état pitoyable à la fin. Peut-être même qu’il sera incapable de rentrer chez lui. Il s’en fiche pas mal, ça l’arrange presque. Il en vient à penser que son bureau serait bien plus confortable que le lit conjugal.

_________________
I WAS LIGHTNING
BEFORE THE THUNDER
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm a professional heartbreaker

❝ Family don't end with blood ❞
I'm a professional heartbreaker
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/06/2015
›› Commérages : 644
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Jack Awesome Falahee
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Ryan Oakley (Chris Wood), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Who do you think you are ? (Shane) ✻ ( Mar 11 Juil - 9:32 )



✻ ✻ ✻
Just a young gun with a quick fuse, I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind. Not a yes sir, not a follower, fit the box, fit the mold, have a seat in the foyer, take a number... I was lightning before the thunder.

Shane commençait peu à peu à sombrer dans la monotonie. Il en avait marre de faire tous les jours la même choses. Se lever, se laver, choisir un costume : un gros tendre. Puis allez dans son salon, dire bonjour à sa gouvernante, la remercier d’avoir fait son déjeuner. Manger. Récupérer ses clés de voiture dans l’entrée et aller au boulot. De là, il exige un énorme cafe noir qu’Arya doit lui ramener et il plonge le nez dans ses dossiers et affaires. Il n’y en a aucune qui lui donne envie de faire des efforts, de passer des heures et des heures à décortiquer des bouquins pour trouver ce léger détail qui fera toute la différence. Dans un excès de colère, il laisse tomber son stylo dorée et se prends la tête dans les mains. Il a mal à la tête. « Aryyyyyya ? » Une tête blonde apparaît devant lui en quelques secondes. « Annule mon premier rendez-vous. J’ai des courses à faire. » La jeune femme ne proteste pas. Elle commence à bien le connaitre. À vrai dire, elle sait même ce qu’il va faire. Sa veste sur les épaules, il marche à grandes enjambées vers l’exposition de photo qui se trouve à un pâté de maisons. C’est un lointain ami de ses parents qui exposent. Parents qui sont bel et bien présente en cette funeste matinée. Il salut les rares personnes qui prennent le temps d’en faire de même. Puis, il se plante avec un magnifique sourire forcé devant eux. « J’espère que vous êtes contents. Vous avez obtenu ce que vous vouliez. Comme toujours. » Il a envie de les applaudir, de les démolir. Il les hait comme jamais il ne les a haïs. Leur rêve à une fois de plus était réalisé. À quel prix ? Shane se retrouve à nouveau seul et désemparé. Toujours incapable de pouvoir apprendre ce qu’est l’amour. « Profitez pendant que vous le pouvez encore. J’vous jure que je vous ferais la peau. » Il a envie d’hurler mais il garde le contrôle de soi-même. Les invités sont plus qu’habitué à ses frasques, à ses coups de gueule. Aujourd’hui, l’avocat n’offre rien de plus que des paroles sèches, acerbes. Des promesses déguisées. Des mots qui, il espère, brisent la confiance de son paternel et de cette pimbèche qui se tient à ses côtés. « La prochaine fois qu’on se croisera, se sera face à un tribunal. » Sur ces grandes lignes,Shane offre un dernier regard emplis de colère et de tristesse à ses parents avant de retourner à ce qu’il sait faire de mieux : boire un scotch et gagner des affaires juridiques.

Il est d’ailleurs dans un dossier dès plus simple quand il entends des petits coups à sa porte de bureau. Il commence à faire tard, il aurait dû rentrer chez lui comme le lui avait conseiller la blonde. Malheureusement, il n’avait pu s’y contraindre. Shane n’avait personne à retrouver chez lui, et il avait encore dans la peau et dans les veines les restes de la vieille. Il avait finit la bouteille de rhum. Il suppose que la gouvernante n’en aura pas achetée une nouvelle. Elle est bien trop apeurée par l’idée qu’il puisse faire une overdose.  « Entrez. » qu’il sort d’une voix lourde et grave. « C’est moiiiiiii ! » Giovanni. Il n’était pas censé être chez lui à l’heure qu’il est ? « Bonsoir, moi. » Qu’il réponds, le nez toujours fourré dans ses papiers, le stylo presque relié à sa lèvre supérieur. Ce soir, il a de l’humour. Et oui, c’est un humour absolument pas drôle. « Désolé de te déranger. Je t’assure que c’est un cas de force majeur. » Shane pose tout sur son bureau, lève le regard vers l’italien et penche légèrement la tête en remarquant la bouteille. « Tu vas vraiment te prendre une cuite parce que tu as perdu cette après-midi ? » Sincèrement, il s’en voulait pour trop peu. Ce n’est pas sa première, ce ne sera pas sa dernière affaires perdues. C’est le but de leur métier : gagner ou perdre. « Dis-moi tout, tu les caches où tes verres ? » Shane souffle, se lève de son bureau pour aller ouvrir une commode où trône dessus quelques boissons : de l’eau plate ou du scotch. Il prends deux verres et tends un au brun. « J’espère au moins qu’il a bon goût. » A peine le whisky dans son verre, qu’il se met à humer les saveurs qui s’en dégagent. Pas mal, pas mal. « C’est quoi le problème ? » D’habitude, c’est toujours lui qui vient demander conseils. C’est étrange que se soit l’inverse. « Je te préviens, je suis un très mauvais choix si tu cherches une épaule sur laquelle pleurer. » Shane a très souvent l’impression que le monde gravité autour de lui. Ses chevilles vont bien. les problèmes des autres, ils ont tendance à lui passer au dessus de la tête. C’est pas faute d’avoir essayé, mais franchement … ça l’agace. « Par contre, je suis très calé en ce qui concerne le sexe. Si t’es venu pour ça, y’a moyen qu’on passe une bonne soirée. » Un petit sourire narquois plane sur ses lèvres alors qui se laisse tomber allègrement sur l’un des fauteuils en cuir qui se trouvent à l’angle de son bureau. Il adore la vue qu’il a, d’ici. L’océan à perte de vue.

_________________

✻ "True love hurts" they said
if i die young, bury me in satin, lay me down on a bed of roses, sink me in the river at dawn, send me away with the words of a love song.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/06/2017
›› Commérages : 359
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Michael Fassbender
›› Schizophrénie : Joan Pryce (Italia Ricci) ≈ Asher James (Kevin Love)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Who do you think you are ? (Shane) ✻ ( Ven 21 Juil - 0:36 )



✻ ✻ ✻
Just a young gun with a quick fuse, I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind. Not a yes sir, not a follower, fit the box, fit the mold, have a seat in the foyer, take a number... I was lightning before the thunder.

Shane, il n’est pas toujours marrant. Accueillir Gio en disant « bonsoir, moi », c’est drôle. Mais insinuer qu’il soit là avec une bouteille de whisky pour oublier l’échec cuisant de son procès, ce n’est pas drôle. Il n’est pas venu ici pour souffrir, okay ? Gio regarde son associé avec désapprobation. « Non. Je vais me prendre une cuite parce que je suis beau et génial, et très heureux de vivre. » Il affiche un grand sourire, digne de celui d’un enfant de cinq ans et demi. Le genre de sourire un peu forcé qui permettrait presque à Shane d’examiner avec beaucoup de précision la dentition du trentenaire. Il dépose sa bouteille sur le bureau de Shane et se laisse tomber sur l’un des fauteuils en cuir, non sans pousser un très long soupir de fatigue. Il est tellement bien là, affalé comme un pacha, que le moindre geste lui demande un effort titanesque. Alors lorsqu’il se redresse pour attraper le verre, Gio grimace légèrement. Il y a deux secondes, Gio ressemblait à un gamin. Maintenant, il a l’allure d’un grand-père. « Je peux pas garantir. » Dit-il à propos de la qualité du whisky. « J’ai pris ce qu’il y avait de plus cher. » De manière générale, les épiceries du coin ne sont pas réputées pour vendre les meilleurs alcools du pays. Gio s’est simplement fié au prix, en se disant que le plus cher aurait forcément une qualité supérieure aux produits vendus à moindre prix. Il n’en sait rien, à vrai dire. L’italien imite son acolyte en humant le liquide brunâtre avant d’en boire une toute petite gorgée. Tous les deux s’accorderont à dire que ce whisky n’est définitivement pas le meilleur qu’ils aient goûté. Mais pour ce qu’ils veulent en faire, Gio se dit que c’est suffisant.

Maintenant qu’ils sont bien installés avec leur bouteille de whisky, l’heure est aux confidences. Mais Gio, il n’aime pas beaucoup parler de ce qui le tracasse. Il est le premier à trouver ses problèmes inintéressants, il ne supporte pas vraiment l’idée d’agacer son entourage avec sa crise existentielle. D’autant plus qu’elle traîne depuis un petit moment, cette crise, et on ne va pas se mentir, personne ne peut rien faire pour lui. C’est à lui seul d’agir comme un homme. « Kinky ! » S’exclame-t-il en haussant les sourcils. « T’es en manque Hollister, c’est pour ça que tu me fais des avances ? » Gio a arrêté de suivre les aventures amoureuses du brun depuis bien longtemps. Il ignore où il en est, si tant est que Shane en soit quelque part. C’est toujours compliqué, les histoires d’amour. Ou alors il est trop vieux pour comprendre, il ne sait pas trop. Lui, il n’a rien vécu de bien fou. Il a rencontré Gemma et le lendemain même, il savait qu’elle deviendrait un jour sa femme. On ne peut pas dire qu’il ait vraiment eu le temps de faire des folies avec son corps. Shane, lui, il profite de son physique avantageux pour collectionner les femmes. Elles tombent comme des mouches ! Ce n’est pas étonnant que Gio se sente perdu. « Mais tu sais, cette épaule elle me paraît quand même très palpable. T’es sûr que je peux pas pleurer dessus ? » Qu’il fait en penchant légèrement la tête sur le côté, comme pour analyser le niveau de confort que son épaule droite pourrait lui conférer. Shane a de la chance. Gio préférerait mourir plutôt que laisser la moindre larme sortir de son corps d’Apollon. Il est encore trop fier pour s’autoriser à fondre en larmes. Mais d’ici à ce qu’il en arrive à ce stade, les poules auront des dents.

« Sinon, le problème, c’est que Gemma m’a cassé les pieds toute la journée et je sais même pas pourquoi. » Gio boit une longue gorgée de son verre. Sa femme l’a vraiment épuisé. « Déjà que j’me sens pas particulièrement heureux d’être marié en ce moment, alors si en plus elle me prend la tête pour une sombre raison… C’est même pas la peine. » Cette réflexion s’adresse plus à lui qu’à Shane. Il s’en veut presque immédiatement d’évoquer son mariage. Il se dit que ce n’est sans doute pas avec son associé qu’il doit parler de tout ça. Gemma est la principale intéressée. « ENFIN BREF. » L’attitude de Gio change radicalement. Sa mine triste disparaît instantanément. Il retrouve son regard rieur et son sourire faussement angélique. Gio prend ses aises, il pose allègrement ses pieds sur le joli bureau de Shane, sans vraiment s’inquiéter des traces qu’il pourra laisser à la fois sur le meuble, mais aussi sur les quelques dossiers qui traînent. Il n’avait qu’à mieux ranger ses affaires, voilà tout. Gio se décharge de toute responsabilité. « Il en est où ton mariage, à toi ? » Nulle part, suppose-t-il. Mais ça lui fait plaisir d’embêter Shane sur le sujet. C’est revigorant. Accessoirement, il saisit l’occasion de se mettre à jour dans la vie mouvementée de son associé. Ce qui n’est pas une mince affaire ! « Est-ce que tu as déjà couché avec Arya ? » Et ça, c’est la question bonus. Elle lui a traversé l’esprit il y a un petit moment, et l’a toujours turlupiné depuis. Ce soir, c’est l’occasion de mettre les points sur les i et les barres sur les t.

_________________
I WAS LIGHTNING
BEFORE THE THUNDER
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm a professional heartbreaker

❝ Family don't end with blood ❞
I'm a professional heartbreaker
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/06/2015
›› Commérages : 644
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Jack Awesome Falahee
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Ryan Oakley (Chris Wood), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Who do you think you are ? (Shane) ✻ ( Mer 26 Juil - 18:36 )



✻ ✻ ✻
Just a young gun with a quick fuse, I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind. Not a yes sir, not a follower, fit the box, fit the mold, have a seat in the foyer, take a number... I was lightning before the thunder.

L'avocat a ses petites manières. S'il s'autorise à rendre des dossiers de divorce, c'est juste parce qu'il apprécie que le couple n'est pas tenu. Il déteste les gossips. Il déteste l'amour. Il déteste le bonheur, presque. Mais bien que l'affaire sur lequel il travaille soit passionnant comme jamais, il ne peut pas laisser son collègue et partenaire boire une bouteille de whisky a lui tout seul. « Non. Je vais me prendre une cuite parce que je suis beau et génial, et très heureux de vivre. » Ah ! Tout s'explique donc. « Beau et génial, ça reste quand même à voir. J'suis pas certain que tout le monde soit d'accord avec ça. » Shane n'est pas d'accord avec ça. Giovanni, beau ? Uh. Nope. Il ne pense pas. Ou, dans un tel cas, ça veut dire qu'on le qualifie bien mieux que par le simple mot beau. Monsieur imbus de sa personne est réveillé. « Le dernier point est une bonne raison de boire ! » Il aimerait bien croisé dans sa vie des personnes vraiment heureuses de vivre. C'est qu'une invention dite par un inculte pour faire croire au monde entier que le bonheur pouvait exister quelque part. Si c'était le cas, le Hollister ne serait pas là à ouvrir une bouteille et à se demander si elle est de bonne qualité ou non. Il a pas envie d'avoir mal à la tête demain. « Je peux pas garantir. » Alors pourquoi avoir acheté si c'est de la merde ? Il a pas d'argent dans le porte monnaie ? Shane va sérieusement devoir appeler son room service secret pour aller lui acheter un whisky digne de ce nom si ça continue ainsi. « J’ai pris ce qu’il y avait de plus cher. » GREAT ! « Désolé de te dire ça, mais tu n'as aucun goût. » Et encore, le terme est assez faible. « Demande de l'aide pour ça, la prochaine fois. » Shane connait de bon marchand. Il pourra lui donner de bons conseils aussi. Néanmoins, malgré que ce whisky lui donne tout sauf envie, il remplie deux verres. Un pour Gio, un pour lui. « Kinky ! » Kin- quoi ? « Ouais, c'est ça. Kinmachin ! » Shane lève son verre et en boit une gorgée non s'en réprimander une petite grimace. Beurk. Il laissera le reste à l'italien et continuera au scotch. « T’es en manque Hollister, c’est pour ça que tu me fais des avances ? » Exactement ! Il acquiesce. « Touché. » Mais qu'il se rassure, le Esposito, Shane a droit à toutes les femmes qu'il désire dans ses draps. Malheureusement, celle qu'il désire le plus vient de le rejeter comme une vieille chaussette qui pue le camembert. Pourquoi était-ce si important qu'il lui ouvre son coeur ? Il ouvrait déjà son pantalon. Ophelia devrait déjà être très satisfaite. « Tu acceptes donc mes avances ? » Tant mieux. Il avait besoin d'un peu de compagnie. Enfin ... Sans sexe par la suite. « Mais tu sais, cette épaule elle me paraît quand même très palpable. T’es sûr que je peux pas pleurer dessus ? » Le Hollister remet sa chemise en place. « N'ose même pas, Esposito. » Shane peut faire quelques sacrifice, tenter d'être un poil plus sociable, mais il ne faut pas non plus le pousser à bout. Anya le forcé parfois à faire des câlins, c'était tout un challenge à surmonter. Alors une personne qui pleure sur son épaule ... Bon dieu, ça bousillerait la soie et il serait obligé de l'envoyer à un pressing pour qu'elle soit laver à haute température. « Sinon, le problème, c’est que Gemma m’a cassé les pieds toute la journée et je sais même pas pourquoi. » Le brun baille. « Pardon.  » Il lui fait signe de continuer et prends une gorgée supplémentaire du délicieux alcool ambré dans son verre. « Déjà que j’me sens pas particulièrement heureux d’être marié en ce moment, alors si en plus elle me prend la tête pour une sombre raison… C’est même pas la peine. » Il lève les yeux au ciel. « Ton histoire est ennuyante à mourir. » Il a déjà assez d'histoire de la sorte avec ces clients. « ENFIN BREF. » Miracle. « Pourquoi tu divorces pas Je connais un très bon avocat qui ne prends pas énormément de caution ... » Lui. « Ca m'évitera de t'avoir dans les pattes une soir de semaine. » Il est même compatissant, il lui offre son plus beau sourire. « Et l'avantage, c'est que tu pourras baiser qui tu veux ! » TIl faut toujours pensé au sexe. C'est un point très important dans la vie d'un homme. Surtout dans celle de Shane. « Il en est où ton mariage, à toi ? » L'avocat pose son verre sur la table basse pour ne pas le lancer dans la pièce. « Mon ... Mariage ? » Il va définitivement frappé son petit frère. Le tuer. L'enterrer loin dans la forêt. « Y'a pas de mariage. » qu'il réponds, d'un ton froid. « Y'aura jamais de mariage. » Est-ce qu'il serait capable de rester toute sa vie auprès d'Ophelia ? Oui. Non, bien sur que non. Il va aller voir ailleurs à un moment donné. Elle l'avait bien souligné, avant de monter dans cette voiture et de partir de sa vie.« Est-ce que tu as déjà couché avec Arya ? » Il hausse un sourcil. « Tu vas pas me dire que t'es pas au courant ? » L'autre cruche de secrétaire, qui avait des vu sur lui depuis le départ, a même raconter des dizaines d'âneries à ce sujet. « Bien-sûr que j'ai déjà couché avec elle. Quel intérêt sinon ? » Bon, d'accord, il avait mordu la poussière juste après. Rachel, sa cousine, lui en avait voulu, et il avait eu la peur de sa vie en pensant qu'Arya était tombé enceinte. Mais maintenant, ça va mieux ? « Tu veux te la faire ? » Shane le déshabille du regard. « Va falloir jouer le grand jeu ... » Et acheter autre chose qu'une bouteille de whisky. « Ramène de la chantilly, elle risque de comprendre le message. » Et si elle le comprends pas, Shane se fera un plaisir de le faire.

_________________

✻ "True love hurts" they said
if i die young, bury me in satin, lay me down on a bed of roses, sink me in the river at dawn, send me away with the words of a love song.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Who do you think you are ? (Shane) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Who do you think you are ? (Shane)

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération