Cause space is just a word made up by someone who’s afraid to get too close ✻ OPHELANE

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
I'm a professional heartbreaker

❝ Family don't end with blood ❞
I'm a professional heartbreaker
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/06/2015
›› Commérages : 644
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Jack Awesome Falahee
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Ryan Oakley (Chris Wood), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Cause space is just a word made up by someone who’s afraid to get too close ✻ OPHELANE ✻ ( Jeu 20 Juil - 19:47 )



Cause space is just a word made up by someone who’s afraid to get too close
OPHELANE ☽ I know you know you’re scared. Your heart, your mind, your soul, your body they won’t be careful. But I guess that you don’t know me cause if I want you babe ain’t going backwards, won’t ask for space. Cause space is just a word made up by someone who’s afraid to get too close.


Boire. C'est devenu son échappatoire depuis quelques temps maintenant. Il a pris une décision qui allait lui coûter quelque conséquences. Il devait y faire face. Mais le brun était loin d'être suffisamment fort pour arriver à cela. Lui qui disait et proclamer de tout son être qu'aucune femme n'arriverait à le mettre mal-à-l'aise, à le rendre ivre d'amour, à le rendre faible ... Il en était loin  le Hollister. Loin de savoir qu'un jour, Cupidon lui enverrait une flèche en pleine poitrine pour pas dire dans les fesses. Il l'a même pas ressenti, de prime abord, cette nouvelle sorte de joie, de compassion, de sentiments. Il lui aura fallu briser entièrement un coeur et le reconstruire pour comprendre ce que son corps, ce que son coeur tentait de lui faire comprendre depuis des mois. Il est amoureux. Shane Hollister est amoureux. Désespérément amoureux. Et au moment même où il le comprends, au moment même où il a l'opportunité d'enfin tout avouer, de mettre un terme à cette souffrance qu'il s'offre à lui-même : il échoue. Lamentable. C'est ce qu'il est. Parce qu'il est absolument pas foutu d'avouer ce qu'il veut. Il a peur à la première difficulté. Il met fin à une relation qui le rendait, pour la première et unique fois : heureux. Tout ça pour quoi ? Parce qu'il a le malheur d'avoir des parents de merde, bien trop attaché à la porte monnaie et à leur réputation plutôt qu'à son bonheur. Parce qu'il a le malheur d'avoir une femme qui le veut, qui veut même devenir sa femme alors qu'il ne ressent que de la haine pour elle. Parce qu'on ne lui a jamais appris ce que c'était l'amour, dans le fond, et que quand il y fait face, c'est le parfait inconnu qu'il contemple. « Shane ... Eh oh ! SHANE HOLLISTER ! » L'avocat relève la tête vers la blonde qui est devant lui. « Un soucis ? » Elle vient de lui crever  un tympan. Well done Cohen. « Ca fait dix minutes que je te parle ! » Oui, et ? Il fait un signe de main pour qu'elle continue. « Tu n'as rien entendu de ce que j'ai dit. Tu mérites d'être privée des muffins de Rachel pendant au moins une semaine. » Oh. Il a peur. Ou pas. « Et bien ... J'étais dans mes pensées. Ça devait pas être très intéressant. » A tel point que le Hollister avait finit par presque s'endormir sur son bureau durant le long monologue. « Espèce de con ! Tu devrais arrêter de boire. T'es pathétique d'agir de la sorte. » Ok, Cohen. Il a pas demander de leçon de moral. « Dégage de mon bureau. » qu'il souffle avant de se lever et d'aller s'offrir un nouveau verre de scotch. Mais comme toujours, Arya n'en fait qu'à sa tête. Elle revient deux secondes après avoir quitter la pièce. « Quoi encore ? » En gage de réponse, elle lève avec fierté son majeur. « Tu m'étonnes qu'elle t'ai jetée, t'agis comme un lâche. » Ses doigts se resserrent autour de son verre en cristal. « Elle te rends heureux Shane, alors va lui dire au lieu de boire et ruminer. J'en ai marre de devoir aller te chercher des bouteilles ! » Sur ces mots, elle se retourne, lance ses cheveux en arrière et marche d'un pas décidé jusqu'à son bureau. Le brun pose son verre sur le buffet, prends sa veste entre les mains ainsi que ses clés et se dirige droit vers la sortie sans offrir un seul regard. Arya a raison pour une fois, il se doit d'être honnête avec Ophelia et il compte bien l'être. Il se souvient de ce moment qu'ils avaient eu, seuls, sur les balançoires de l'école. Elle lui avait dit qu'elle adorait pour ne pas dire aimer le Shane tout simple : sans argent, sans prétention, sans rien comme bagage. C'est ce qu'il allait lui offrir. Son poing tape sur la porte d'entrée. Il est limite tellement en stress qu'il est presque persuadé que des gouttes de sueur vont perler sur son front. Il est tout sauf glamour et élégant. Mais il ne veut pas qu'on le traite de lâche. « Urhm. Je viens voir Ophelia. » C'est sa soeur qui lui ouvre. Elle ne semble surprise de le voir, mais poliment, elle le laisse entrer et l'informe que la plus jeune des Rhodes est dans sa chambre. Parfait, il connait le chemin. « Je peux entrer ? » Il ne tape pas à la porte étant donné qu'elle est entre-ouverte. « Ophelia ... » Ce prénom sonne comme une gourmandise dont on ne peut se passer. « J'ai certaines choses à t'avouer. » Enfin, peut-être pas au pluriel finalement. « Bordel, qu'est-ce que tu fous ? » Il ne tient plus derrière cette porte, alors il la pousse. Il avait pas pensé que la brune serait entrain de s'habiller. Heureusement, cette vue ne le dérange pas. « Tu vas quelque part ? Tu ... T'es déjà passé à autre chose ? » Pourquoi porter une aussi belle robe autrement ? Pourquoi se faire aussi jolie ? Elle ne pouvait pas savoir sa visite. Il arrive trop tard ? Pitié, non.

_________________

✻ "True love hurts" they said
if i die young, bury me in satin, lay me down on a bed of roses, sink me in the river at dawn, send me away with the words of a love song.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 14/04/2015
›› Commérages : 1570
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Rebecca Beautiful Breeds
›› Schizophrénie : lissa valentine ✻ rachel campbell ✻ liv burrows ✻ riley emerson ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Cause space is just a word made up by someone who’s afraid to get too close ✻ OPHELANE ✻ ( Sam 29 Juil - 14:42 )



cause space is just a word made up by
someone who’s afraid to get too close.
ophelia rhodes & shane hollister ※ ophelane

“ J'ai pas besoin de toi, pas besoin de tes bras ton image reflète ce que j'aime pas. ” ― Joyce Jonathan

Depuis qu'elle a quitté Shane, Ophelia tente de continuer à vivre en gardant le doux sourire sur ses lèvres, mais plus le temps passe plus elle se rend compte que la chose est difficile. Son cœur souffre encore une fois, à croire qu'il n'est bon qu'à ça. A force, il devrait être habituer à ce genre de sensation, les chagrins d'amours chez Ophelia Rhodes c'est courant, trop courant justement. Mais comme d'habitude, la brune essaye de se faire une raison et d'aller de l'avant. A quoi bon ressasser le passé et continuer à se faire mal ? Le prénom de Shane vient donc s'ajouter à la liste des ex de la brune. Un homme de plus. Il ne sera pas le dernier. Il n'était pas fait pour elle. Elle mérite mieux. Ils étaient trop différents. Tant de phrases types qu'elle n'arrêtait pas d'entendre depuis qu'elle avait annoncé sa rupture à ses proches. Dans un sens, ils n'ont certainement pas torts. Alors pourquoi ça fait aussi mal ? Pourquoi ? Ophelia essaye de comprendre, mais ne trouve pas une solution rationnelle à son problème. Qu'elle sache, Shane n'a jamais été amoureux d'elle. Après tout, il n'a jamais réussit à le lui avouer après plusieurs mois de relation. C'est donc que l'amour qu'elle lui portait n'était pas réciproque ? Sinon, il aurait eut le cran de le lui dire ? C'est l'idée qu'elle essaye de se faire rentrer dans la tête et qu'elle a du mal à digérer. La brune en est même venue à regretter l'épisode Shane de sa vie. Sans sa présence dans sa vie, elle serait à l'heure actuelle mariée et vivrait des jours heureux avec Julian. Soyons honnête, ils seraient encore fiancés et Ophelia n'y mettrait toujours pas du sien dans ce mariage. Pour éviter de penser à Shane, Ophelia s'occupe énormément. Quand elle n'est pas au SB, elle est à la salle de sport et quand elle n'est pas à la salle de sport, elle est avec son groupe d'ami. Elle a d'ailleurs passé les deux derniers après-midi chez Paul à l'admirer se servir de son Thermonix et a apprécier chaque gourmandise qui en est sortie. Quant au weekend dernier, elle avait regardé en compagnie de Joan, la dernière saison de Supernatural qu'elle avait de retard. Qu'on se le dise, Supernatural ça devient trop long. Trop de saisons, tue la saison. Si aujourd'hui, Ophelia pensait pouvoir passer une soirée tranquillement chez elle, c'était mal connaitre sa sœur. A peine avait-elle franchit le seuil de la porte qu'une Grace sauvage venait de lui tomber dessus, au sens figuré bien évidement. « Tu tombes bien, j'avais besoin de toi. Tu ne fais rien ce soir ? » Et le bonjour, il s'est perdu en cours de route ? « Baaaaah ... » Elle avait surtout prévu de se reposer et de se caler devant le film du soir ou peut-être d'aller rendre visite à Joan, elle ne sait pas encore. « Parfait ! Tu seras ma cavalière ! » Ah non, pas encore ! « Hors de question que j'aille encore avec toi dans un mariage. » Tout ça uniquement pour voir ce dont la concurrence est capable. « Ça tombe bien, il n'est pas question de mariage. Je ne savais pas ce que tu voudrais mettre donc je t'ai préparée trois tenues sur ton lit. » Evidemment qu'elle ne savait pas, elle n'avait pas prévue de bouger. « Je suis vraiment obligé ? » Et ça c'est la question qu'elle n'aurait pas du poser. Grace vient de rentrer dans un monologue interminable lui expliquant le pourquoi du comment pendant au moins cinq bonnes minutes. « Très bien, je vais prendre une douche et je me prépare. » Ah qu'est qu'elle ne ferait pas pour sa sœur ? La jeune Rhode s'exécute donc et plus d'une dizaine de minutes plus tard, elle regagne sa chambre afin de choisir sa tenue. Hum ? Elle n'arrive pas à se décider, peut-être qu'avec un peu de musique ça ira mieux. Une fois sa playlist sélectionner, Ophelia opte finalement pour la première chose qui lui passe sous la main, réfléchissant surtout à comment cela peut-il se mettre. Elle est si concentrée dans sa tâche qu'elle ne prête pas attention à la voix extérieure qui l'appelle. Elle sursaute même quand la porte de sa chambre s'ouvre et laisse apparaître : Shane ? Mais qu'est qu'il fout ici ? Gênée, elle est presque obligée de tenir sa robe avec ses mains, de peur qu'elle tombe au sol, ce qui est idiot vu qu'elle est attachée. « Tu vas quelque part ? Tu ... T'es déjà passé à autre chose ? » Il n'a pas le droit de débarquer chez elle et de l'agresser de questions, c'est elle qui doit les poser, pas l'inverse. « Qu'est que toi, tu fais là surtout ? » C'est la question à un million du jour dont Ophelia est curieuse de connaitre la réponse. « Tu venais récupérer quelque chose ? J'étais pourtant sûre que tu n'avais rien laissé ici. » Sinon pourquoi serait-il ici ? « Et pour répondre à ta question, je sors avec Grace. » Et elle ne sait toujours pas quoi mettre, de toute évidence ça ne sera pas cette robe. Absolument pas. « Je pensais que tu me connaissais assez pour savoir que ce n'est pas mon genre de passer aussi rapidement d'une histoire à l'autre. » Désolé, on ne s'appelle pas tous Shane Hollister. « Natasha va bien ? Je l'ai croisée la dernière fois en allant faire trois courses. » Désolé mais Ophelia a toujours cette histoire en travers de la gorge. Puis si elle l'a croisé à Cap Harbor, c'était certainement pour venir voir Shane, sinon que ferait une blonde dans cette ville ? Ophelia daigne enfin lever le regarde vers Shane et c'est atroce comme sensation, elle veut arracher le cœur de sa poitrine pour ne plus jamais ressentir ça. Elle a beau le nier, elle l'a toujours dans la peau. « Pourquoi tu rends ça encore plus difficile ? » Pourquoi ? « Je ne sais pas ce que tu es venu chercher ici, mais tu ne trouveras rien. »  Ses yeux se ferment un instant, avant qu'elle ne se retourne pour lui tourner le dos. « Pars, s'il te plait. » La brune l'implore presque. Elle en a marre, marre de souffrir inutilement de la sorte. Elle a d'autres choses à penser, premièrement à comment enlever cette robe ? Pourquoi, elle ne veut pas descendre ? Pourquoi ? Elle va se mettre à pleurer, c'est juste insupportable comme situation. Pourquoi diable est-il encore ici ?

_________________

    if you're ready, heart is open i'll be waiting, come find me. if you're searching for forever i'll be waiting, come find me. i can see you, you're in the darkness blinding lights right where your heart is. iIf you're ready, heart is open i'll be waiting, come find me.
Revenir en haut Aller en bas

Cause space is just a word made up by someone who’s afraid to get too close ✻ OPHELANE

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération