Hometown. (Tom)

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street :: Heaven Central Park
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/07/2017
›› Commérages : 317
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Italia Ricci
›› Schizophrénie : Giovanni Esposito (Michael Fassbender) ✩ Asher James (Kevin Love)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Hometown. (Tom) ✻ ( Jeu 27 Juil - 1:41 )



✻ ✻ ✻
People, even more than things, have to be restored, renewed, revived, reclaimed, and redeemed; never throw out anyone.

Appuyée contre le chambranle de la porte, une tasse de thé entre les mains, Joan observe son petit-ami se remettre de sa soirée. Elle repense encore et encore à ce que Paul lui a raconté. Bien qu’elle refuse de croire une seule seconde que Peter ait pu la tromper à nouveau, elle ne peut pas s’empêcher d’avoir des doutes. Peter est un menteur né, il s’est déjà joué d’elle par le passé. Rien ne l’empêche de recommencer. Joan est à la fois naïve et aveuglée par l’amour qu’elle lui porte. Il peut la manipuler comme bon lui semble, la garder en laisse pendant encore très longtemps tout en ayant la certitude qu’elle ne se rebellera jamais. La brunette n’est pas assez courageuse pour ça. La vérité l’effraie, alors elle choisit de ne rien savoir. A croire qu’elle se complaît dans son malheur. « C’était bien, hier soir ? » Joan ose déranger son petit-ami. Il relève le regard vers elle, visiblement surpris de l’entendre lui poser la question. Elle fronce les sourcils en voyant la tête qu’il fait. Pour une sombre raison, il lui donne l’impression d’avoir abordé un sujet épineux. « Oui ? » Sa réponse est désagréable. Comme si Joan n’avait pas le droit de s’intéresser à lui ce matin. « Pourquoi ? » La jeune femme hausse les épaules, buvant au passage une gorgée de sa boisson chaude. « Comme ça. J’étais juste curieuse de savoir ce que vous aviez fait. » Il ne répond pas et reporte son attention sur la télévision. Joan attend bêtement une réponse, mais rien. Peter ne lui dit absolument rien. Il préfère l’ignorer. « Je vais courir. » Le ton qu’elle emploie trahit son agacement. Lui, il est surpris. Il semble ne pas comprendre pourquoi, subitement, Joan s’adresse à lui de cette façon. Avant de disparaître dans la chambre, elle ne manque pas de lui lancer un regard des plus noirs.

Joan n’est pas une grande sportive. En dehors du yoga, la jeune femme ne pratique aucune activité physique régulière. Courir ne lui ressemble pas. Elle ne le fait que lorsque Paul ou Ophelia réclame sa compagnie, jamais autrement. Pourtant, ce matin, sa détermination est sans faille. Sans doute cherche-t-elle un moyen de s’éloigner de Peter pendant une heure ou deux. Ca ne peut que lui faire du bien, c’est ce qu’elle se dit. Joan explore littéralement Cap Harbor. Elle emprunte des chemins dont elle ignorait totalement l’existence et découvre de jolis endroits qui la font sourire. Au bout d’une quart d’heure à peine, la brunette se sent déjà beaucoup mieux, plus légère. Elle se laisse guider par sa course, attentive au moindre des battements de son cœur. Son esprit se vide petit à petit, tandis qu’un sentiment de bien-être l’enveloppe progressivement. Jamais elle n’aurait pu croire que le simple fait de courir lui fasse autant de bien. Habituellement, elle ne ressent que douleurs musculaires et puissante envie de rentrer chez elle. Aujourd’hui, c’est différent. Probablement parce que personne ne l’a forcée à sortir de chez elle pour faire un footing. Elle est ici de son plein gré. Joan ralentit le pas lorsqu’elle arrive au parc. Le sourire aux lèvres, elle longe le petit lac situé au beau milieu de cette grande étendue d’herbe, saluant avec un peu trop d’entrain les quelques personnes qu’elle croise. Le chant des oiseaux et les cris des enfants lui sont agréables. Joan se croirait en plein rêve. Elle se sent apaisée et il y a bien longtemps qu’elle ne s’était pas sentie ainsi. Elle n’a pas envie de rentrer tout de suite, alors elle décide de se poser sur un banc. Son regard balaye cette scène quasi idyllique digne d’un tableau de Seurat.

Parmi toutes les personnes que son regard croise, une silhouette retient plus particulièrement son attention. Une jeune photographe accroupie dans l’herbe qui semble capturer les mouvements de l’eau et du vent qui s’engouffre dans les arbres. Joan plisse les yeux et se concentre davantage sur la jeune femme en question. Elle doit attendre plusieurs minutes avant que celle-ci ne se redresse sur ses deux jambes. D’un mouvement de tête, elle dégage les quelques mèches de cheveux rebelles venus lui obstruer la vue. Enfin, Joan est capable de mettre un nom sur cette personne. Tom. Elle sourit en la voyant de retour à Cap Harbor. Joan hésite. Elle est tiraillée entre l’envie de laisser Tom en paix, et celle d’aller prendre de ses nouvelles. Se mordillant la lèvre inférieure, elle reste assise sur son banc durant de longues secondes. Puis finalement, elle cède à sa seconde envie. Il y a eu une époque où Joan se sentait proche de Tom, ce qui est un argument suffisant pour justifier le fait qu’elle se dirige actuellement en sa direction. « Hey. Salut toi. » Joan affiche un mince sourire tandis qu’elle se rapproche de Tom. Elle conserve néanmoins une certaine distance. Peut-être que Tom n’a pas envie de la voir, elle n’en sait rien.

_________________
;
I'M NOT FLAWLESS, but I gotta diamond heart
Revenir en haut Aller en bas

Hometown. (Tom)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street :: Heaven Central Park
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération