Comme on se retrouve → Binky

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 63
›› Pseudo : Petit_Biscuit (Cléo)
›› Célébrité : Nick Jonas
›› Schizophrénie : Tao (Steven M), Chayton (Matt L), Ozzie (Stephen A)

Comme on se retrouve → Binky ✻ ( Jeu 27 Juil - 17:56 )

Comme on se retrouve
Binky & Lenny

Un stage d’été de soccer. Lenny en fait vraiment depuis des années, depuis qu’il sait courir derrière un boulot en tout cas. Il y a quelques fois où il a dû en louper quelques-uns pour diverses raisons qui n’étaient pas de son ressort mais le reste du temps, c’est avec plaisir qu’il y va. La saison est terminée avec les vacances et il joue uniquement à la fac depuis son arrivée donc c’est une occasion pour lui de continuer à jouer et pas seul. Il ne peut pas se permettre de ne pas s’entrainer pendant deux mois. Alors, quand on lui a proposé un stage sportif pendant quelques temps, forcément il n’allait pas refuser. Ça serait mal le connaitre. Il était même tout excité de s’y rendre. Il l’a su au dernier moment, il n’a pas eu le temps de faire des aux revoir mais ce n’est pas bien grave étant donné que ce n’est que quelques temps et les téléphones sont acceptés dans le camp, bien qu’ils le sont uniquement le soir puisque c’est un stage où on se donne à fond dans le sport. Lenny lui ça ne le dérange pas, il a toujours eu uniquement le soccer dans la tête. Toutefois, il ne veut pas non plus penser qu’à ça, ne pas sortir et ne se lever que pour enfiler ses chaussures et son short pour aller s’entrainer. Pour être au meilleur de ses performances il faut avant tout qu’il soit bien dans sa tête. C’est un équilibre à avoir, voilà pourquoi il y a des années il a eu des périodes de creux où il n’arrivait plus à mettre le moindre but. Enfin bref, à peine arrivé il veut donc déjà faire la connaissance de ceux qui seront ses voisins durant tout ce séjour. Lenny est le genre de mec sociable donc il ne pense pas avoir du mal à se faire des potes ou du moins de bonnes connaissances. C’est important, tout comme l’importance d’avoir des coéquipiers de confiance. Certaines personnes pensent que c’est bête de penser comme ça mais pour Lenny c’est une base à avoir. On ne peut pas se donner à fond si on joue avec des gens qu’on déteste. Peu importe, une fois ses affaires défaites et mis dans les placards, il décida d’aller frapper à la première porte, c’est-à-dire le bungalow dont la porte d’entrée et directement face à sa propre porte. Alors que la porte s’ouvrit après quelques minutes, Lenny commença son speech « Salut c’est le voi… » il n’eut même pas le temps de finir sa phrase qu’il fut sans voix. « Binky ? » Ca pour une surprise, c’en est une. Il ne l’a pas vu depuis la fameuse nuit où il avait découvert son secret, dont il n’en a parlé à personne évidement. Alors la voir en dehors de la ville, à partager le même pallier… Autant dire qu’il ne l’avait pas vu venir.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 67
›› Pseudo : LKD
›› Célébrité : GIGI SEXUAL HADID
›› Schizophrénie : ysaline la jolie brunasse ,Jewel la bimbo, Olina la maman qui travail ,Yara la femme qui est partie, Posy la petite amoureuse et Willow la rebelle.

Re: Comme on se retrouve → Binky ✻ ( Lun 4 Sep - 16:07 )

Comme on se retrouve
Binky & Lenny
 

Le foot n’est plus forcément mon seul sport vu que j’excelle dans le monde de la course. J’adore courir, que ce soit après la victoire ou encore après un ballon. Je n peux pas nier que j’adore courir, mais en tout point le sport. Je suis une sportive, les seuls mois de ma vie, voir année où je n’ai pas été sportive c’était quand j’étais enceinte et complétement déprimé... Enceinte puis fausse couche dû à l’accident. Cela n’avait pas vraiment aidé pour le coup à me laisser en forme, mais le sport ainsi que mes proches furent ce qui m’avait aidé à reprendre pied et prendre à nouveau ma vie en main. Malheureusement, ce n’était pas simple, surtout qu’il fallait que j’oublie Lenny pour ça, c’était la meilleure des choses à faire autant le dire. Enfin, maintenant j’ai reparlé avec lui, faut dire la dernière fois que je l’ai vu il était dans un état lamentable au vu de l’état de sa jumelle. C’est compliqué, je ne sais pas ce qu’est le lien les unissant, mais je sais que je me sens déjà assez mal quand mes frères ne vont pas bien et je sais que pour eux c’est la même chose, alors je sais exactement imaginer qu’il ne pouvait pas sourire, même si se comporter ainsi n’allait pas aider sa sœur à mieux aller. J’avais finalement passé une bonne soirée avec lui, presque à renouer, à caresser le passé, un passé douloureux mais ancré de beaux moments. Je suis dans un petit bungalow, la chaleur est très intense, j’ai chaud autant dire que les températures n’aide pas à courir et tout, mais quand on aime les sports on fait avec, on fait moins de chose, mais on le fait. Je le sais qu’on ne va pas faire que courir derrière un ballon, car moi je suis aussi là pour l’entraînement de running. Je pourrais aussi dire de cheer, car c’est le cas, mais c’est plus un délire pour faire plaisir à Sio qu’autre chose que je suis entrée dans l’équipe de cheer. Remuer mes fesses de cette façon n’est pas forcément ce que je préfère, mais ça me va plutôt bien aussi. J’entends toquer à la porte de la chambre que je partage avec une autre fille, un peu folle sur les bords, mais plutôt sympa. Je me demande même si ce n’est pas elle qui a déjà oublié ses clefs, du moins je suis persuadée de l’avoir vu partir avec, mais bon. Je vais ouvrir la porte et me retrouver face à cette personne me fait éclater de rire. « Tu me suis où c’est moi qui devient parano ? » Que je demande en plongeant mon regard dans le sien. « Laisse-moi deviner te manque des pâtes mixé ? » Je me moque un peu de lui, oui c’est Lenny qui se tient devant moi et j’étais loin d’imaginer qu’il serait dans les parages, mais le foot c’est sa vie … et ce fût sans doute c que j’avais à lui reprocher quand j’ai perdu le bébé. Bref, je n’allais pas penser à cela. « Alors, tu veux quoi exactement ? Te présenter … » Je ris un peu. Non méchamment. « Dommage je te connais déjà … » Je le regard croissant mes bras sous ma poitrine en fixant son regard. Bien évidemment, je préfère ne pas songer à ce que je pense qu’il sait, car.. Sinon je serais trop mal.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 63
›› Pseudo : Petit_Biscuit (Cléo)
›› Célébrité : Nick Jonas
›› Schizophrénie : Tao (Steven M), Chayton (Matt L), Ozzie (Stephen A)

Re: Comme on se retrouve → Binky ✻ ( Sam 14 Oct - 15:39 )

Comme on se retrouve
Binky & Lenny
 

Quand il le peut, Lenny part en stage d’été de sport. Il en fait tout le reste de l’année donc certains penseraient qu’il profiteraient des vacances pour faire la fête et faire toutes les choses qu’il ne peut pas faire quand il a des matchs et des entrainements sous peu. Mais bon, le stage d’entrainement ne dure pas toutes les vacances, il pourra suffisamment en profiter et ce n’est pas non plus comme s’il se restreint tant que ça. De plus il ne veut pas perdre du muscle ou encore être rouillé quand il reprendra les entrainements plus intenses lors de la rentrée. Il ne faut pas du sport uniquement pour les cours, il en fait car c’est un moyen de décompresser, de se donner à fond et par la même occasion de penser à autre chose. Ça l’a beaucoup aidé ces dernières années et il sait aussi qu’il en a besoin. Le soccer sera toujours une part importante de sa vie, il le sait même si ce n’est pas tout le temps positif mais il ne compte pas revenir là-dessus. Il voulait bien commencer la semaine, faire des rencontres, se mélanger comme il le fait à chaque fois, il était bien loin de se douter qu’il ne ferait pas face à un ou une inconnue en allant toquer à une porte. Il aurait dû s’en douter, les séjours sportifs, c’est aussi quelque chose que son ex apprécie, ils se sont quand même rencontrés de cette façon à la base. Il n’est pas pour autant blasé de la voir là et ça se remarque à la manière dont il a le sourire aux lèvres. « Ouais j’ai appris que tu venais donc j’ai pris le bungalow en face » dit-il ironiquement. Non s’ils se retrouvent voisins ça relève uniquement du hasard. Ou au signe, ça dépend des croyances de chacun. Il eut finalement une grimace en entendant ses mots. « Mince, moi qui pensait que tu aurais oublié » Les pates mixées, ça doit être une horreur, quoi que bien assaisonné, ça peut être bon même s’il n’ira pas tenter de lui-même. Il lui sourit, un sourire sincère. Les choses vont un peu mieux depuis quelques temps et il ne va pas s’en plaindre. Alors, il lui tend la main, tout en la regardant dans les yeux. « Je suis Lenny… » Il lui offre un sourire avant de baisser sa main. « ‘Malheureusement’ ? C’est pourtant une chance de me connaitre » Il n’est pas prétentieux ni vantard dans la vie de tous les jours, juste blagueur « Je ne pensais pas qu’on se verrait ici, même si quand on y réfléchit bien ça n’a rien de bien étonnant » Ils aiment tous les deux le sport et considérant leurs passés… »  Mais ça me fait plaisir ! » Dit-il avec autant d’honnêteté qu’il sait en faire preuve. « Tu as quelque chose de prévu ou ça te tente d’aller faire un tour avec moi ? » Rien d’officiel, juste faire le tour, connaitre du monde et voir les installations, comme il l’aurait sans doute fait seul mais cette fois c’est en compagnie de Binky si elle le veut bien. Il la questionne alors du regard, voudra-t-elle faire ça avec son ex petit ami même si les choses semblent aller mieux depuis qu’elle a pris soin de lui alors qu’il allait au plus mal ? Toutes les cartes sont entre ses mains, Lenny n’a aucun contrôle sur la suite des évènements.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 67
›› Pseudo : LKD
›› Célébrité : GIGI SEXUAL HADID
›› Schizophrénie : ysaline la jolie brunasse ,Jewel la bimbo, Olina la maman qui travail ,Yara la femme qui est partie, Posy la petite amoureuse et Willow la rebelle.

Re: Comme on se retrouve → Binky ✻ ( Sam 14 Oct - 22:00 )

Comme on se retrouve
Binky & Lenny
 

Le sport, le foot avait été le point d notre rencontre avec Lenny. Une histoire d’adolescent, qui nous a suivi jusqu’à une grossesse, mais tout avait fini par partir en cacahuète à vrai dire. Le voir ici, cogner à ma porte me fait étrange et surtout c’est plutôt une bien belle ironie. Je pensais être tranquille avec des personnes ne connaissant pas mon passé. Mais, c’était sans compter sa présence apparemment. Je le regardais levant les yeux au ciel et secouant la tête.   «   Autant dire que ça m’étonnerait même pas de toi … et de ta façon de poursuivre les filles !  » Je ris un peu, tout en tentant d’être sérieuse, mais c’est compliqué avouons-le. Les pâtes mixées, je crois qu’elles seront gravées dans mon esprit à tout jamais. Rien que d’imaginer de manger ce style de mixture, j’en ai la nausée, aussi troublant que les nausées de grossesse. Je secoue la tête négativement. Oublier ça, c’est impossible, ou alors j’ai l’esprit qui ne tourne pas à l’endroit et tout le monde aurait oublié cela ? Peut-être, mais ça me gêne pas plus que ça.   «   Raté.  »  Je finis par lui demander ce qu’il veut … et au final il se présente. Je crois que j’ai le choix entre fuir ou jouer le jeu. Mais si je veux autre chose, je fais comment ? Aucune idée. Je n’ai pas notre destin en main, malheureusement. «   Non c’est vrai, ce n’est pas si étonnant de se retrouver dans un tel endroit !  » Une vague de bon souvenir vient me frapper en me faisant sourire. De bonne chose sont présente dans ses souvenirs. Notre rencontre, notre histoire. La fin laisse à désirer, nous meurtrie encore, mais on vit, on fait avec. Comme tout le monde. On est humains, mais nous nous sommes déjà assez débattu et détruit comme ça. «   Plaisir partagé … alors on va dire que je vais te suivre !  » Que je lui dis en souriant fermant la porte de mon bungalow. «   On va part là ?  » Je ne lui laisse pas trop le choix, allant en direction du lac, qui ne se tient pas trop loin des stades d’entraînement. L’endroit c’est carrément la campagne, mais c’est mignon, carrément reposant. Ça m’éloigne de mes cours, de mon travail, sauf de Lenny que je pensais éviter en partant. Mais le destin ou la malchance, même si je pense plus au destin pour le coup. «   Alors comment elle va ?  » Que je lui demande à propos de sa sœur, je sais comme elle va on parle, mais je veux le savoir de lui. «   Et toi, ça va mieux ?  » Oui, je m’inquiète quand même un peu pour lui, il n’est pas n’importe qui, même si mon cœur s’est brisé par sa faute. On arrive au lac, alors que je vois des balançoires et que je cours en leur direction pour me poser sur l’une d’elle pour laisse mes jambes décollé vers le ciel, ayant carrément abandonné Lenny sur le chemin.   «   Tu te fais vieux et long !  » Que je lui balance en le voyant marcher tout en souriant sans savoir s’il se moque intérieurement de mon comportement.


LUCKYRED


Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 63
›› Pseudo : Petit_Biscuit (Cléo)
›› Célébrité : Nick Jonas
›› Schizophrénie : Tao (Steven M), Chayton (Matt L), Ozzie (Stephen A)

Re: Comme on se retrouve → Binky ✻ ( Mer 7 Fév - 22:35 )

Comme on se retrouve
Binky & Lenny
 

Lenny ne peut s’empêcher d’exploser de rire quand elle dit qu’il est du genre à poursuivre les filles. Il peut les faire souffrir malgré lui mais c’est tout. Il n’est pas franchement connu pour faire du mal aux filles et ce n’est pas demain la veille qu’il va s’y mettre. « Bah oui, je suis danger en leur présence, tout le monde me fuit à la fac ! » Dit-il au second degré. Il a de l’humour même pour se dénigrer tout seul. On peut rire de tout selon lui. Il fait une grimace, il préfère ne pas relancer le sujet de nouveau, c’est un crime contre la nature. Il sourit. Oui, leur histoire a commencé dans ce genre d’endroit pour la simple et bonne raison qu’ils adorent ça tous les deux alors ça serait bizarre que ça ne soit plus le cas. Il sourit, il repense au passé, ils étaient bien à l’époque, ils étaient jeunes, insouciants… ça lui parait tellement loin tout ça. « C’est parti alors ! » Il est content qu’elle ait accepté même s’il ne sait pas où elle l’emmène. Sans doute qu’elle non plus d’ailleurs mais c’est pour connaitre les alentours alors il ne se plaint pas. Ca a l’air naturel entre eux pour le moment. « Elle va bien, elle a retrouvé sa langue, elle n’arrête pas de parler quand je l’ai au téléphone, ce qui est assez souvent ! » Même avant ils passaient du temps au téléphone, ils ne sont pas jumeaux pour rien mais beaucoup plus depuis cet épisode. Elle l’appelle plus et lui est plus disponible, prenant le temps de l’écouter et de lui dire qu’il est là pour elle si elle en a besoin. « Ça va mieux, enfin je me rend compte que j’ai été égoïste ! » D’où le fait qu’il fasse des efforts pour être présent pour sa sœur aujourd’hui. Il a eu peur qu’il lui arrive quelque chose, beaucoup plus qu’il ne le pense alors forcément, ça ouvre les yeux ce genre de chose. Il la voit courir, ce qui le fait rire au fond car en ayant vu les balançoires, il sait très bien pourquoi. Il a toujours aimé ce côté d’elle, ce côté grand enfant qui ne le cache pas. Elle est véritable, elle est vraiment elle. Mais bon, est-ce pour autant qu’il va courir ? Non, pas vraiment. « Et oh ! » Il n’est pas vieux, il est encore en pleine forme. « T’es pas censé m’encourager ? Parce que tu suivrais les matchs que tu encourages tu saurais que je suis toujours en forme ! » Bon, il ne va pas dire que durant un match il ne s’est jamais tourné pour la regarder alors qu’il aurait dû être concentré. Mais bon, même s’il la trouve sexy en uniforme, il la trouve encore plus belle quand elle joue au foot, on voit à quel point elle aime ça, mais une fois encore, il ne risque pas de le dire. Arrivant vers les balançoires, il s’assit sur l’une d’elles et se balancent légèrement. « Au fait, comment est ta vie à Cap Harbor ? Je me rends compte qu’on n’en a pas beaucoup discuté ! » Pourtant ils se sont vus plusieurs fois et ont beaucoup discutés mais leurs vies actuelles ? Il se rend compte qu’il ne sait pas grand-chose. Si ça se trouve elle a un copain qui va lui en foutre une, si ça se trouve elle repart même dans trois mois. Il ne sait rien et ça fait bizarre de le réaliser que maintenant.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 67
›› Pseudo : LKD
›› Célébrité : GIGI SEXUAL HADID
›› Schizophrénie : ysaline la jolie brunasse ,Jewel la bimbo, Olina la maman qui travail ,Yara la femme qui est partie, Posy la petite amoureuse et Willow la rebelle.

Re: Comme on se retrouve → Binky ✻ ( Lun 26 Fév - 18:07 )

Comme on se retrouve
Binky & Lenny
 

Je rigole à mon tour secouant la tête. « Ça m’étonne pas à vrai dire … » Quoi que si ça m’étonne que cela soit vrai. Mais il faut dire que moi je le fuis à l’université alors forcément c’est sans doute pour ça que je ne fais pas trop de réflexion, car je fais exactement ça. Je dois être en réalité l’une des seules à le fuir, il est devenu l’une des stars de l’université, comme tous ceux faisant du sport, même les filles le sont comme moi. Même si je fais aussi du cheer pour ma part en plus de la course. Je viens d’accepter de faire un tour avec Lenny. C’est plutôt une chose ordinaire pour beaucoup, mais ça fait longtemps que j’ai tracé un trait sur Lenny, un trait sur nous. Mais c’est plus compliqué que tout cela. C’est tout de même l’homme qui a fait de moi la femme que je suis maintenant. Plus forte, triste aussi, mais ça je passe outre. Enfin, j’ai accepté de marcher avec lui, de profiter un peu. J’oublie sans doute le temps de cette ballade. « Je suis contente de savoir qu’elle va mieux … enfin je t’avoue qu’on parle aussi encore beaucoup … » Oui avec sa sœur on n’a presque jamais cessé de parler, on est juste devenu plus distante. Et encore je suis sûre que cela ne vient que de moi et de personne d’autre. Je suis plutôt contente de la suite. Il avoue qu’il a réalisé être égoïste. C n’est pas rien. C’est ainsi que notre dispute nous menant à notre perte est arrivé. Il avait prévu des choses pour lui, m’oubliant moi et le bébé sur la route .Et c’était une chose qu’il ne pouvait pas arriver. Au final le lac est devant nous et je le regarde rigolant un peu plus. Je vais sur les balançoires presque automatiquement comme une enfant. Ça me fait du bien d’être une enfant, d’être insouciante quelques temps. « On n’est pas dans un match et je suis encore moins là pour t’encourager comme toutes les cheers qui bave sur toi … je dois être la seule à ne pas … » Puis je ravale mes mots, mais je trouve que c’est trop tard de le faire maintenant ? Oui, je devrais lui dire les choses. « Le faire.. » Ajoutais-je. Surtout que c’est un mensonge éhonté. Je le sais. J’en suis consciente. Mais c’est ainsi. Je continue de me balancer alors qu’il me rejoint commençant à se balancer. Je pense à nous avant, à nous quand on était jeune et amoureux. À cet instant mon cœur se brise sans que je ne puisse dire ouf ou autre chose à vrai dire. « Elle est bien ma vie à Cap Harbor … je n’ai rien à dire de plus que ça. Je me concentre sur mes études et tout … » Je le sais que la dernière fois qu’il m’a vu c’était en compagnie de ma best et de son frère avec qui elle essaye de me mettre, même si cette histoire à l’air de lui être passé, heureusement. « Et toi , comment tu te sens ici ? Tu dois collectionner les filles ? » Pourquoi je demande ça ? Je n’en sais rien, mais voilà. Je le regarde et détourne le regard en direction du ciel et de mes jambes.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 63
›› Pseudo : Petit_Biscuit (Cléo)
›› Célébrité : Nick Jonas
›› Schizophrénie : Tao (Steven M), Chayton (Matt L), Ozzie (Stephen A)

Re: Comme on se retrouve → Binky ✻ ( Dim 15 Avr - 18:09 )

Comme on se retrouve
Binky & Lenny
 

Parler avec Binky semble tellement simple aujourd’hui. Ca n’a pas toujours été le cas mais à cet instant il se sent paisible à cette idée. Elle le connait suffisamment pour ne pas qu’il ait besoin de sortir la moindre carapace. Il est le vrai Lenny avec elle-même s’il garde un peu de retenu car ils sont quand même des ex et leur relation n’a pas toujours été toute rose, bien au contraire. « J’en reviens pas qu’elle m’ait caché ça ! » Il dit ça en riant, ce qui montre bien qu’il n’est pas en colère ou quoi que ce soit. Il est juste surpris, mais d’un côté il est content qu’elles aient gardés contact. Au moins elles savaient toutes les deux à qui parler si jamais. S’asseyant sur la balançoire à coté, il regarde Binky lors de sa remarque. C’est ce qu’il aimait chez elle, entre autre. Elle n’était pas qu’une Cheer s’étant inscrite pas seulement pour la danse mais aussi pour la popularité et la proximité avec les garçons. Non Binky c’était une sportive dans l’âme, une dure à cuire. Il se souvient facilement des courses qu’ils avaient fait, des heures passés sur des terrains de foot comme de basket, à s’affronter, à se chercher et à se trouver aussi. Les séances de sport se terminaient souvent en séances de bécotage mais le fait d’y penser lui met un stop. Penser au passé ok mais pas à ce genre de chose. Il se rend compte qu’il ne l’a pas oublié, ni elle, ni ses sentiments mais ils doivent faire leur vie chacun de leur côté. Sans doute est-ce que les choses seraient plus simples. « Il va falloir qu’on voit si t’es là pour m’encourager ou me battre » son soulagement de sourcil est uniquement là pour lancer un défi. Peut-être pas maintenant mais à travers ce stage ils auront l’occasion de le faire. Il ne fait pas allusions à celles qui bavent sur lui. D’ordinaire ça pourrait gonfler son égo mais bon, à force, il s’en fiche. Elles aiment le physique, pas la personne qu’il est. « Seulement tes études ? Tu n’es plus avec… je sais plus son nom ! » Il était resté avec en tête le fait qu’ils étaient en rencart alors pour lui les choses doivent être pliées, ils doivent être ensembles. « Ca va, l’équipe est top ainsi que le programme de sport. » C’est ce qui compte le plus dans sa vie, c’est d’ailleurs pour ça qu’il est venu à Cap Harbor. Il rigole à sa question, il ne sait ni pourquoi il rigole, ni pourquoi elle pose la question. « Pas tant que ça, j’ai pas le temps puis je n’arrive pas à avoir de relation sérieuse… » Pas depuis eux. Il baisse le regard, il espère qu’elle ne le remarquera pas. Il ne veut pas revenir là-dessus. Il veut changer de sujet et une idée lui traverse l’esprit. « Il va falloir qu’on profite de ce stage pour se lancer des défis, tu te souviens ? Un jour un défis ! » Avant c’était des défis d’adolescents amoureux mais là les choses différentes, ils sont non seulement plus vieux et la relation a changé. « Enfin je veux dire des défis sportifs hein… » Il semble que c’est important de le préciser. Au cas où. Il la regarde, attendant de voir ce qu’elle en pense même si ça veut dire passer du temps tous les jours en dehors des séances de prévues.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 67
›› Pseudo : LKD
›› Célébrité : GIGI SEXUAL HADID
›› Schizophrénie : ysaline la jolie brunasse ,Jewel la bimbo, Olina la maman qui travail ,Yara la femme qui est partie, Posy la petite amoureuse et Willow la rebelle.

Re: Comme on se retrouve → Binky ✻ ( Lun 23 Avr - 16:04 )

Comme on se retrouve
Binky & Lenny
 

JJe ris un peu. Je peux comprendre qu’il soit surpris, je le serais si j’apprenais que l’un de mes frères avait gardé contact avec lui après tout ce qu’on aurait pu vivre. Enfin, je souris et le regarde. « Tu l’aurais su, tu aurais fait quoi ? » Déjà à elle je répondais et pas à lui, c’est plutôt compliqué en fait, mais peu importe. Autant dire que ce n’est pas une chose à laquelle je suis censée parler. Puis, je suis là à parler avec Lenny du fait que je ne suis pas une fille de plus qui bave sur lui tout au contraire. Je ne dis pas qu’il est moche, tout au contraire, il est beau, intelligent … bref on va éviter de passer en revu tout cela, hein. Alors, pour le coup, je veux juste dire que moi je ne suis pas prête à tout pour coucher avec lui … même dans mon esprit je me torture bêtement, je suis vraiment conne. « Te battre … toujours te battre ! Jamais t’encourager ! » Je pince la langue tout en rigolant. Ça me fait du bien de rire, même si je n’aurais pas pensé qu’avec Lenny c’était une chose possible, autant dire que je n’imaginais pas du tout ça. Je rigole un peu. « Ouah tu es doué pour savoir si je suis célibataire … mais dans le fond ça ne te regarde pas, pas vrai ? » Que je demande en souriant tout en venant croiser mes bras sous ma poitrine. Je l’écoute et je continue de sourire. « Ouai, le programme de sport est pas mal … pour l’équipe y a pas de gros lourds dedans ! » Lâchais-je amusée. Je fixe le ciel suite à ma propre question, car au final je fais exactement la même chose que lui dans le fond. Enfin, je l’observe en l’écoutant tout en souriant. « Je vois donc tu es célibataire qui s’amuse pas forcément … » Un peu comme moi, mais je n’en dis rien, après tout cette infos n’est pas réellement utile, pas vrai ? Je continue mes mouvements tout en souriant. « Oui je me souviens ! » Puis il ajouter défis sportifs, ce que j’avais compris n’imaginant pas les anciens qui étaient des défis pour se séduire nous et notre adolescence. « Ça me va … mais tu es prêt pour perdre ? » Que je demande. Puis je réfléchis un instant. « Ok, premier défis, on se fait une course jusqu’à la bouée ! » Je pointe la bouée qui se tient au milieu du lac. « On voit qui gagne d’ici à là-bas ? » Je le regarde et je commence à ôter mon tee shir, mais je vais garder mon short. Je me retrouve en brassière devant lui puis je le regarde. « À trois ! » Je commence à compter pour qu’on commence à courir et à se lancer dans l’eau.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Comme on se retrouve → Binky ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Comme on se retrouve → Binky

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération