Fais pas chier, sale gosse ! [Sam + Morgan]

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 865
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha+Drav+Ax
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Fais pas chier, sale gosse ! [Sam + Morgan] ✻ ( Sam 29 Juil - 17:31 )




Morgan + Sam  
« Fais pas chier, sale gosse ! »
Foutue nuit de merde !! J'ai littéralement la rage après mon môme ! Vous voulez savoir pourquoi ?! Ce sale gosse, ouais toi Morgan, c'est bien de toi qu'on parle, m'a cassé les oreilles toute la nuit. La musique à plein volume à plusieurs reprises et moi qui n'arrivant pas à fermer l’œil, me suis tout de même relevé deux fois pour l'inciter à baisser, à savoir qu'à la deuxième tentative, j’ai juste débranché la chaine hifi. Mais tu crois que ça l'aurait calmé entre ça et mes gueulantes ? Bien sûr que non ! J'ai bien manqué de me relever une troisième fois lorsqu'il a remit ça mais je crois que la chaine hifi aurait volé par la fenêtre et quant au gamin, j'suis pas certain que j'aurais pas fait pareil avec.

Quand je suis furax, inutile de chercher à comprendre. D'ailleurs, on sait de qui Morgan tient entre son mauvais caractère et ses provocations. Seulement tu vois, y'a des moments où je suis fier que mon môme soit de la même trempe que moi et ait tant de caractère à revendre sans compter sur sa répartie, mais à d'autres, j'ai juste envie de lui clouer son claque merde par une bonne paire de claques. Tout môme, il y a échappé. C’est d'ailleurs un peu ça qu'il me reproche. Pas que je lui ai évité les torgnoles, mais que je n'ai pas été assez présent dans sa vie pour n'avoir ne serait-ce que l'occasion de lui en filer. Je crois qu'il aurait préféré ça à mon absence. Humpf ... tu vois à force de m'accuser de n'avoir jamais été là quasiment, je finis par le croire. Pourtant, j’ai pas décidé que sa mère et lui partent vivre au japon lorsque Cara a été mutée là-bas quelques années plus tôt. Je m'y suis d'ailleurs rendu plusieurs fois pour lui rendre visite. Et j'ai pas demandé non plus à ce que Cara un beau jour avant tout ça, décide que mon métier ne lui convenait plus de par mes absences répétées alors qu'à la base, ça faisait déjà partie du pack Hemsworth. Merde! J’ai toujours exercé ce foutu métier ! Elle savait à quoi s'attendre, non ? J'étais là les week-end et parfois dans la semaine mais tout de même bien plus rarement que désormais. En effet, depuis quelques années, je ne pars plus forcément sans cesse sur les routes pour des semaines entières.

Quoi qu'il en soit, je n'ai pas été totalement absent mais Morgan a fini par tellement me ressasser ces reproches que j’ai fini par y croire. J'aurais aimé lorsqu'il venait en vacances aux US, pouvoir me libérer du boulot, au lieu de ça, il y avait des jours où j'étais forcément sur les routes. Mais va expliquer ça à une bourrique pareille ! Il est aussi entêté que moi quand il veut. Et sans doute bien plus casse burnes que je ne l'ai jamais été par contre. Parce que dans le genre, il m'en joue pas mal. Les tensions nourrissent la plupart de notre quotidien, quand je suis là. Morgan semble s'appliquer à s'attirer des emmerdes ou s'amuser à nombre de provocations pour me faire chier ou pour attirer mon attention, en diraient d'autres. J’ai beau savoir tout ceci, ça n’en demeure pas moins simple à gérer même s'il nous arrive parfois de partager de bons moments. Mais c'est encore trop rare, bien trop rare.

Mon fils c'est ma fierté malgré tout. Je ne sais toutefois sans doute pas assez le lui montrer. En même temps il a le don de me faire sortir de mes gonds plus vite qu’une trainée de poudre à canon qu'on enflamme. Et le bordel qu'il a mené hier soir ne m'a pas fait lever du bon pied ce matin. Je suis littéralement à cran quand je me réveille des quelques pauvres heures où j’ai réussi à trouver le sommeil. C’est drôle mais ce matin, une idée particulièrement vicieuse si je puis dire, me trotte dans l'esprit. Morgan me reproche d'être trop pris par mon job ? Ok ! Je devrais sans doute lui montrer les choses d'une autre manière histoire de lui ancrer bien profond dans le crâne que mon travail n'a rien d'une partie de plaisir et que si je pouvais rentrer parfois plus tôt à la maison, j’en serais le premier ravi.

D'un pas lourd et assuré, je décide après ma douche d'aller tirer le môme hors du lit. Ouais, quelque soit son âge, c’est "le môme". Et tant pis pour l'heure, il est quatre heures et demi du mat, ça ne va pas le tuer de se lever tôt pour une fois. Malgré ma mauvaise nuit et ma mauvaise humeur, je le choppe par les pieds pour le dégager de sa zone de confort et de son précieux sommeil.

- Debout fils ! dis-je en le faisant ainsi atterrir sur le sol. Si t’en as eu assez de me casser les burnes toute la nuit, c'est à mon tour ! Tu prends des affaires si tu veux pour la route mais today, je t'embarque avec moi au boulot ! Et rechigne pas parce que je te porte comme un sac à patates pour te balancer dans la remorque du camion si tu fais ta mauvaise tête, capito ?!

Je quitte la pièce en jetant un regard en arrière.

- Magnes-toi le cul Morgan, t'as pas le choix de toute façon !



© 2981 12289 0

_________________
ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/07/2017
›› Commérages : 234
›› Pseudo : Nightbird
›› Célébrité : Alex sexy hogh hot Andersen
›› Schizophrénie : Olivia Winterfell (holland roden) ❄ Alice Fitzsimmons (Katherine McNamara) ❄ Sofia D Lazio (Alicia Vikander)
›› more about me

Re: Fais pas chier, sale gosse ! [Sam + Morgan] ✻ ( Sam 29 Juil - 18:00 )


Fais pas chier, sale gosse
( Samuel et Morgan )

Gros moment de faiblesse hier soir, tu as révisé. Tu as révisé quoi ? Ta mécanique. Chose dont les vacances scolaires t’ont appris c’est de ne pas te faire chier. Et donc bien sur, tu as tout relu, bouquins sur bouquins, musique fort ou non, cela te détendait et tu faisais des fiches, et des fiches. Bon, ton père avait du te faire chier deux ou trois fois à la suite avant de débrancher ta chaine, mais tu avais soufflé fortement, prenant sur toi parce qu’il bossait le lendemain et toi aussi. Mais finalement, c’est tard que tu avais repris le chemin des bras de Morphée. Tes révisions ne t’avaient que détendu, cela t’évitait de penser à ta mère ou même à n’importe qui d’autre en fait. Tu étais très bien comme ça. Le réveil de ton père plus fort que d’habitude t’arriva jusqu’aux oreilles, alors que tu remis correctement ton oreiller sous ta tête pour pouvoir profiter des quelques dernières heures de sommeil avant ton service au garage. Un travail qui t’avait donné fil à retord mais dont tu étais fier puisque tu ne l’avais pas eu grâce à ton père et encore moins grâce à tes oncles. Néanmoins rapidement, tu te retrouvas par terre, face à ton paternel alors qu’il te demande de bouger, tu lèves les yeux au ciel. « Ecoute Sam, je suis méga heureux que tu penses à moi à quatre heures du mat. Vraiment ça fait super plaisir, j’en bande presque mais là, casse pas les steaks, je bosse dans cinq heures okay ! Va à ton taff, reviens demain et on en reparlera de cette soudaine envie de passer du temps avec moi. » Sauf que tu te recouches dans ton lit pour pouvoir essayer de te rendormir mais manque de bol, sa deuxième remarque arrive à tes oreilles et tu souffles une nouvelle fois « Pour une fois que je te dis de te casser, soit cool et fait le putain ! » ajoutes-tu en balançant ton oreiller sur la porte. Mais c’est trop tard, t’es réveillé, donc tu te lèves enfilant un t-shirt alors que tu as simplement un jogging. Tu manques, comme toujours, de te casser la figure dans les escaliers avant d’arriver dans la cuisine où ton père te regarde. « Qu’est que t’as ? T’as pas aimé la musique d’hier soir ? C’est le groupe préféré de maman, tu devrais le savoir, t’étais marié avec elle pendant au moins dix ans ! » sors-tu alors que tu avances dans la cuisine, mains dans les poches en baillant comme une carpe. Tu te prends une tasse de café bien chaud en profitant pour bailler une nouvelle fois avant de le regarder, tu fronces les sourcils « Par contre, c’est quoi ce nouveau délire de vouloir m’emmener avec toi ? T’as cru que je pouvais poser des jours comme ça ? Je te rappelle juste que t’as pas voulu me payer mes études donc faut que je bosse et vu que j’ai pas envie d’en demander à maman, sinon elle sera là par le premier avion, je bosse okay. Donc retourne faire mumuse avec ton camion ou ton truc, je m’en fous, mais laisse moi au moins bosser un peu » dis-tu avant de souffler dans ta tasse pour boire le café qu’il y avait à l’intérieur mais ton père n’avait pas l’intention de te laisser là, non, à en croire son regard, tu souffles une nouvelle fois « Arrête de me mater comme Sam, j’ai l’impression que tu vas me tuer et ça m’arrangeait si ça pouvait m’éviter de voir ta tête juste ce matin sérieux. En plus, il est quatre heures du matin, tu t’es cru chez oncle Linc à vouloir être aussi matinal. Je suis sur que même lui se lève plus tard.. » termines-tu avant de poser ta tasse dans l’évier, une fois vide et tu commenças bien sur, à retourner dans ta chambre pour te rendormir.
code by hanska.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 865
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha+Drav+Ax
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Fais pas chier, sale gosse ! [Sam + Morgan] ✻ ( Mer 2 Aoû - 8:15 )





Morgan + Sam
« Fais pas chier, sale gosse ! »
Ta réaction se fait savoir sans tarder alors que je te tire brusquement du lit.

« Ecoute Sam, je suis méga heureux que tu penses à moi à quatre heures du mat. Vraiment ça fait super plaisir, j’en bande presque mais là, casse pas les steaks, je bosse dans cinq heures okay ! Va à ton taff, reviens demain et on en reparlera de cette soudaine envie de passer du temps avec moi. »

- Jolie répartie fils mais ça ne marche pas.

Tu rejoins dans le même temps ton plumard pour t'y affaler tandis que j'ajoute sur un ton insistant et sans appel :

- Magnes-toi le cul Morgan, t'as pas le choix de toute façon !

« Pour une fois que je te dis de te casser, soit cool et fait le putain ! »

Tandis que je quitte la pièce en tirant la porte derrière moi, j'entends l'impact d'un oreiller qui vient la heurter. S'il n'était pas si tôt, je te l'aurais sans doute fait bouffer histoire de chahuter un peu. C'est un court instant plus tard que j'entends le bruit de tes pas dans l'escalier. Je demeure un instant surpris qu'il n'ait pas été plus difficile de te convaincre. Je te lance un regard alors que tu débarques avec ta jolie tronche de pâté de foie caractéristique du matin, vêtu d'un jogging et d'un t-shirt.

« Qu’est que t’as ? T’as pas aimé la musique d’hier soir ? C’est le groupe préféré de maman, tu devrais le savoir, t’étais marié avec elle pendant au moins dix ans ! »

- Fais pas chier dès le matin Morgan ... soupirais-je alors que tu te montres décidément incisif dès le réveil.

Le café est prêt et tu t'en sers une tasse en t'orientant quelque peu au radar. Je m'installe sur l'un des tabouret haut et ajoute un sucre à mon café. La fenêtre est grande ouverte et l'on entend les chiens jouer dehors. Tu fronces un instant les sourcils en m'adressant un regard ensommeillé et peu amen.

« Par contre, c’est quoi ce nouveau délire de vouloir m’emmener avec toi ? T’as cru que je pouvais poser des jours comme ça ? Je te rappelle juste que t’as pas voulu me payer mes études donc faut que je bosse et vu que j’ai pas envie d’en demander à maman, sinon elle sera là par le premier avion, je bosse okay. Donc retourne faire mumuse avec ton camion ou ton truc, je m’en fous, mais laisse moi au moins bosser un peu »

- Tu te fous de ma gueule là ?! J'en ai pas financé une grande partie ? Sans doute un truc de plus que tu te plais à occulter, pas vrai ? lançais-je, quelque peu revêche. Je ne prends même pas la peine de rebondir sur le reste. Je connais ton patron et je sais qu'il n'y aura pas de problème avec ça.

Lynch débarque à l'intérieur, bientôt suivie d'Ashley. Je passe une main dans le pelage épais de la grande tandis que Ash sautille après mes jambes en réclamant d'y grimper. Elle commence à prendre de sacrés proportions la petite ! Je pose un regard appuyé sur toi en sirotant mon café.

« Arrête de me mater comme Sam, j’ai l’impression que tu vas me tuer et ça m’arrangerait si ça pouvait m’éviter de voir ta tête juste ce matin sérieux. En plus, il est quatre heures du matin, tu t’es cru chez oncle Linc à vouloir être aussi matinal. Je suis sur que même lui se lève plus tard.. » déclares-tu en allant poser ta tasse dans l’évier.

Je ne relève pas tes propos puis t'interpelle alors que tu sembles reprendre la direction de ta piaule.

- Hep hep ! Pas si vite sale gosse ! Demi tour. Je t'ai déjà dit que t'avais pas le choix. Direction la douche et me force pas à t'y trainer par la peau du cul ... .


Je termine ma tasse puis me charge de filer à manger aux chiens. Je vais squatter la salle de bain de l'étage histoire de me débarbouiller une dernière fois le visage et me brosser les dents puis je vais poser quelques affaires dans le camion.

- C'est bon, t'es prêt ? te demandais-je une fois de retour à l'intérieur. Je m'allume une clope et choppe mes clés. Les chiens ont accès au jardin à l'arrière grâce à une trappe. Cependant, Deeklan va passer s'en occuper et sans doute les promener. En t'attendant, je griffonne un mot pour Cassandra, la voisine, qui est plus qu'une voisine depuis quelques mois désormais. Étant donné qu'elle habite à côté, je prends cinq minutes pour aller déposer ma petite attention pour elle directement dans sa boite aux lettres.
Lorsque je te retrouve, je retire ma veste, il fait déjà chaud de bon matin. Ça annonce une journée caniculaire. On est partis ? demandais-je afin qu'on se mette enfin sur le départ.


© 2981 12289 0




_________________
ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/07/2017
›› Commérages : 234
›› Pseudo : Nightbird
›› Célébrité : Alex sexy hogh hot Andersen
›› Schizophrénie : Olivia Winterfell (holland roden) ❄ Alice Fitzsimmons (Katherine McNamara) ❄ Sofia D Lazio (Alicia Vikander)
›› more about me

Re: Fais pas chier, sale gosse ! [Sam + Morgan] ✻ ( Mer 2 Aoû - 15:48 )


Fais pas chier, sale gosse
( Samuel et Morgan )

«   En même temps, je tien mon caractère de merde qui ?» sous entendu bien sur, de lui. Mais tu t'évites de le prononcer et encore, tu te vois mal lui dire, déjà qu'il en encaisse pas mal avec toi. Alors ça en plus, ça le tuer le pauvre. Et finalement tu descends parce que tu n'as pas envie de le faire crier ce matin et tu veux dormir. Si réellement cela ne tenait qu'à toi, tu aurais fermer ta porte à clef mais la gueule difficile du matin de ton père te fait même rire, alors autant en profiter. Tu humectes tes lèvres alors qu'il te dévisage et commence à t'enchainer. « Fais pas le mec fort Sam, je sais que tu m'aimes. Et moi, j'aime te faire chier. D'ailleurs en parlant ça, faut qu'on parle de la voisine, depuis quand elle ramasse le courrier ?  » lâches-tu. Enfin, tu avais deja vu la voisine mettre le courrier qui ne lui était pas adressé dans la boite aux lettre mais le prendre ? Ah non, jamais. Mais bon, le connaissant, il allait tomber les deux pieds dans le plat. Et puis, bon, il s'occupe pas de ta vie privée, mais tu ne t'occupes pas de la sienne. Mais si il couche avec la voisine, c'est cool pour lui quoi. Tu fronces les sourcils alors que tu penches la tête sur le côté quand il te parle du financement, tu secoues la tête. « Ah ouais ? T'es généreux ? Tu te fous de moi ? Moi qui croyait que maman avait décidé de me payer les 50%, manque de bol, elle en a payé que 25. Dommage. Et d'ailleurs, pourquoi tu me l'as jamais dis au lieu de faire ta tête de con quand je t'en ai parlé ? T'aurais pu faire un effort sérieux Sam. T'abuse » T'aimes pas payer d'argent parce que ta mère pense que tu manques de beaucoup de choses et ton père pense le contraire. Donc tu n'en parles jamais. Bien sur tes oncles aiment bien te donner un petit billet parce que tu les aides ou une connerie comme ça, mais c'est tout. Finalement la discussion s'arrête parce que les deux chiens de ton père se ramène et tu ne trouves pas mieux que de rire en voyant ton père fait le papa. Tu en lèves même les yeux au ciel. «  Je te savais pas aussi ... Paternel .. Avec les chiens  » lâches-tu avec une petite rancœur. Il n'a jamais été réellement comme ça avec toi. Disons que quand il était là avec maman, c'était engueulade sur engueulade. Alors tu lui en veux beaucoup, ça s'est sur mais tu ne lui montres pas, tu enlèves simplement toutes les expressions de ton visage et ta voix était froide quand tu lui avais fait cette remarque, bien que quelques secondes plus tôt, elle était plutôt blagueuse et directe, comme toujours. Mais finalement, tu souffles pour quitter la pièce alors que tu l'entends encore gueuler et un autre soufflement sort de ta bouche «   Tu permets. Je suis en pyjama. T'as cru que j'allais en pyjama à ton taff. Tu me prends pour qui ? Et puis, c'est pas comme si on partait dans une heure ou deux hein ! Et de toute manière, besoin de réponses, j'ai pas envie de savoir ! » lâches-tu avant de remonter, tu en profites pour rentrer dans ta chambre pour choisir un t-shirt et un jean des plus simples et prendre ton téléphone. Tu passes par la case douche rapidement pour te réveiller, envoyant un message de maladie à ton patron rapidement avant de quitter la salle de bain et ainsi descendre en direction de la cuisine. Tu pris un autre café, bien long et grand. Tu regardes ton téléphone pour continuer de boire ton café alors que tu fronces les sourcils. « Pourquoi est-ce que tu parles tout seul ?  » lâches-tu à ton père alors que tu finis ta tasse et te voilà déjà dehors. « C'est bon, je suis là, no stress. Tu me dois juste une matinée de repos c'est tout.  » Tu montes alors dans le camion, claquant la porte derrière toi, pour poser ton coude contre la fenêtre et tu regardas dehors. Tu n'avais pas envie de parler, ni même de lui parler, ni même de le regarder. Et tu avais bien fais exprès de regarder le paysage à chaque fois qu'il allait ouvrir la bouche. Au moins c'était plus simple. Mais finalement ton téléphone vibra et tu regardas rapidement la personne qui venait de te répondre. Ton patron. Et bien sur, cela ne lui posait pas de soucis. Alors tu soufflas pour regarder ton père. « Pourquoi cet élan soudain de passer du temps avec ton fils ? C'est pas comme si on passait déjà toute la nuit ensemble et tous les matins ensemble, sans parler des vacances ? » demandes-tu à Sam alors que tu tournas la tête vers le paysage rapidement.
code by hanska.


Dernière édition par Morgan Hemsworth le Mer 2 Aoû - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 865
›› Pseudo : Clairinette
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha+Drav+Ax
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Fais pas chier, sale gosse ! [Sam + Morgan] ✻ ( Mer 2 Aoû - 17:10 )




Morgan + Sam  
« Fais pas chier, sale gosse ! »
« Ah ouais ? T'es généreux ? Tu te fous de moi ? Moi qui croyait que maman avait décidé de me payer les 50%, manque de bol, elle en a payé que 25. Dommage. Et d'ailleurs, pourquoi tu me l'as jamais dis au lieu de faire ta tête de con quand je t'en ai parlé ? T'aurais pu faire un effort sérieux Sam. T'abuse »

- T'aurais refusé tout net si t'avais su, rien que pour me faire chier, j'me trompe ? rétorquais-je alors que je pensais que Cara t'avais mis au courant. De toute façon t'es pas censé tout savoir.

Lynch et Ash débarquent bientôt et viennent me réclamer de l'attention.

«  Je te savais pas aussi ... Paternel .. Avec les chiens  »

- Quoi ? Tu veux des papouilles toi aussi ? m'amusais-je en notant toutefois la note de rancœur dans le ton de ta voix. Je répliquerais bien autre chose mais ça ne ferait qu'envenimer un peu plus la situation. Je te connais trop bien, tu es foutu d'en rajouter des tonnes. Je note cependant que tu sembles dire que je ne me suis jamais montré affectueux avec toi mais tu dois avoir la mémoire courte ou ne retenir que ce qu'il y a de négatif entre nous. Ça ne devrait plus m'étonner et je n'ai pas envie de me battre pour le moment sur ce sujet. Je me demande toutefois si t'as vraiment pas souvenir de nos moments câlins. En même temps, ça n'a peut-être marqué que moi étant donné la difficulté que c'était parfois de pouvoir te serrer dans mes bras et surtout t'y garder. Je me rappelle quelques soirées où par miracle, tu terminais blotti contre moi en regardant un film dans le salon ou certains matins où tu trouvais prétexte à venir te réfugier dans mon lit tôt le matin quand il t'arrivait d'être malade. Cependant, depuis l'adolescence tu nourris cette rancœur envers moi et ce brin d'agressivité qui m'amène difficilement à tout élan d'affection ou lorsque je m'y prête, je me heurte parfois à un mur. Rien n'est simple entre nous, pas vrai ?
Tandis que tu quittes la cuisine, je t'interpelle.

- Hep hep ! Pas si vite sale gosse ! Demi tour. Je t'ai déjà dit que t'avais pas le choix. Direction la douche et me force pas à t'y trainer par la peau du cul ... .

«   Tu permets. Je suis en pyjama. T'as cru que j'allais en pyjama à ton taff. Tu me prends pour qui ? Et puis, c'est pas comme si on partait dans une heure ou deux hein ! Et de toute manière, besoin de réponses, j'ai pas envie de savoir ! »

Je te regarde avec un air sceptique l'espace d'un instant.

- C’est justement ce que je t'incite à faire, prendre une douche. Qu'est-ce que t'as pas compris là-dedans ?! T'as tellement la tête dans le cul ce matin que tu captes rien de ce que je te dis pour être à ce point à côté de la plaque ?!

Quoi que je me demande si c'est pas moi qui trop impulsif, ai réagi trop vite en ne captant pas que tu me rétorquer tout simplement de te laisser le temps d'aller récupérer ton change pour la douche. Ça ne serait pas la première fois qu'on se prend de gueule parce que j'interprète mal tes propos. Tandis que tu te laves, je m'occupe et prépare quelques trucs que je vais mettre dans le camion. A mon retour, je te demande si tu es prêt et tu m'adresses une nouvelle pique qui me passe au-dessus comme la plupart.

- On est partis ?

« C'est bon, je suis là, no stress. Tu me dois juste une matinée de repos c'est tout.  » argues-tu alors que tu me rejoins. Réplique face à laquelle je réponds par un doigt d'honneur fièrement dressé à ton attention.

Yep, je suis le père de l'année, je sais ! Mais ce genre de geste est coutumier entre nous et ça relève d'au moins ça d'intérêt dirons-nous entre nous, comme si ça traduisait finalement avec une certaine ironie, quelque chose d'affectueux.
Une fois à bord, le silence s'installe. Ton regard s'égare sur le paysage. Tu finis par soupirer avant de tourner la tête vers moi.

« Pourquoi cet élan soudain de passer du temps avec ton fils ? C'est pas comme si on passait déjà toute la nuit ensemble et tous les matins ensemble, sans parler des vacances ? »
dis-tu en détournant tout aussi rapidement la tête pour replonger dans la contemplation du paysage.

- C’est tendancieux ce que tu dis là, fis-je remarquer avec un sourire en coin en rebondissant sur le  "toutes les nuits qu'on passe ensemble" . T'es décidément pas bien réveillé, soulignais-je en me penchant pour récupérer mon paquet de clopes et en tirer une de ce dernier. Abaissant la vitre de mon côté, je l'allume et en tire une bouffée, prenant tout mon temps pour te répondre. Quant à cet élan comme tu dis, tu m'as tellement cassé les burnes hier soir que c'est une sorte de petite revanche, dis-je pour plaisanter. Non plus sérieusement, t'es tout le temps en train de me reprocher de bosser, de rentrer tard, de pas être assez là pour toi depuis que t'es môme et ça a fini par me gonfler. Du coup, j’ai pensé que m'accompagner dans ma tournée te montrerais un peu pourquoi je reviens éreinté la plupart du temps, entre les kilomètres que j’ai dans les pattes, la fatigue liée à la conduite sans compter le chargement et déchargement des marchandises et lorsqu'au passage, tu ne tombes pas sur des clients à la con qui te pètent les couilles pour une broutille.

Il fait encore quasiment nuit dehors, il est à peine six heures et quart mais le soleil commence déjà de percer peu à peu. Nous passons par l’entrepôt afin que j’aille justement m'occuper de charger le camion avec le matériel en question et tandis que nous arrivons, je te lance.

- Tu sais, y'a un moment où faudra mettre de côté ta foutue rancœur et enfin songer à avoir un peu plus de plomb dans la caboche. Discuter posément ça peut aider.

J'entame une marche arrière pour me caler contre le quai de chargement puis descend du camion dans un bond souple. Inutile que tu viennes m'aider maintenant, t'es encore trop dans le pâté, autant y aller doucement et te laisser le temps d'émerger. Toutefois plus tard quand il fera enfin jour sur les coups de 6h30-7h pour mon premier client, ce sera pour les livraisons que je te demanderais un coup de main histoire que tu te fasses une idée de ce que c'est.



© 2981 12289 0

_________________
ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Fais pas chier, sale gosse ! [Sam + Morgan] ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Fais pas chier, sale gosse ! [Sam + Morgan]

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération