CASSIAN ✻ Give me good times, give me love, give me laughs.

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 26/12/2016
›› Commérages : 195
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : jeremy allen white
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

CASSIAN ✻ Give me good times, give me love, give me laughs. ✻ ( Sam 19 Aoû - 22:59 )



     

Adrian Dawkins
&
Cassiopée Redwyne
give me good times, give me love, give me laughs

Adrian il a dû mal à se lever ce matin, son œil le fait souffrir, il a bien dû se battre hier soir, il ne se souvient pas. Il  ne se souvient pas comment il est rentré non plus, mais quand il voit sa soeur, endormie dans le fauteuil en face de lui, elle comprend rapidement. C'est elle qui est venu le chercher. Il est seize heures, il ne sait même pas à l'heure à laquelle il est rentré mais en tout cas, sa tête ne lui fait pas du bien, ça cogne là-haut et il sait qu'il a encore forcé sur la bouteille. Il soupire, se tire du lit et se presse pour aller allumer la cafetière et doucement, il vient réveiller sa soeur en souriant un peu « Réveille toi la belle au bois dormant. &raquo Et lorsqu'elle s'étire, il a le temps de lui ramener un café. « Tu as encore trop bu hier soir Adrian. » Il lui intime alors de se taire et sent son coeur qui se serre un peu. Demain, cela fera trop longtemps que sa mère est partie. Et il sait qu'il a toujours envie de crever à ce moment-là. A cette période de l'année, il a envie de crever, de rejoindre sa mère. On ne 'en remet jamais vraiment et lui, malgré tout le temps qui est passé, il ne s'en remet toujours pas. Et doucement, il se dirige vers la cuisine, il regarde son téléphone, demande à Cassiopée s'il peut passer la soirée chez elle. Parce qu'il a besoin de la voir, il sait qu'il ne va pas bien et il sait qu'elle est la seule personne qui peut le comprendre en ce moment. Il est passé à autre chose, il ne sait pas vraiment ce qu'il ressent pour la brune mais il se sent bien avec elle. Ce n'est pas comme Lissa, ce n'est pas comme ave Reagan, ce n'est pas électrique. Avec Cassiopée, c'est simple. C'est sans prises de tête, comme si c'était la première relation du blond. Mais il ne sait pas si ça durera, il ne veut plus s'impliquer à ce point dans une relation, il ne veut pas se retrouver encore avec le coeur en mille morceaux. Lorsque le film qu'ils avaient lancés avec Lou se termine, il boit une gorgée de vodka cachée dans une bouteille d'eau et il embrasse la tempe de sa soeur « Je vais chez Cassiopée. Je rentre demain matin. Je t'aime p'tite soeur. » Et il dévale les escaliers. Mais avant, il y a le Silverlake, avant, il fait un arrêt pour boire un coup qui se transformera en plusieurs coups, un shot, puis deux, puis trois. Et il a le coeur qui s'retourne encore une fois. Mais il attrape son téléphone et voit qu'il est temps pour lui d'y aller. Il ne veut pas être en retard -même s'il va l'être comme d'habitude- et il marche dans la nuit noire, regarde les étoiles en soupirant. Est-ce qu'elle va mieux là-haut ? Non certainement pas. Il entre alors dans la maison de Cassiopée et il la retrouve dans la cuisine et doucement, il embrasse sa nuque en la prenant dans ses bras « Tu m'as manqué. » Tu m'as manqué quand je forçais sur la bouteille, tu m'as manqué ce matin au réveil et ses mains se glissent doucement le long de la taille de la brunette « On se boit un verre ? » Encore un s'il te plaît, laisse moi m'enivrer encore un peu avant de te retrouver comme à l'accoutumée.

CODE BY MAY


J'crois qu'j'suis juste un génie du mal
Mes nuits sont blanches, mes idées noires, c'est comme chaque fois qu'j'ai arrêté d'boire, et qu'les journées sont plus qu'des gueules de bois.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/06/2016
›› Commérages : 125
›› Pseudo : Lully (aline)
›› Célébrité : Gal Gadot
›› Schizophrénie : ›› Eirik
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: CASSIAN ✻ Give me good times, give me love, give me laughs. ✻ ( Mar 5 Déc - 22:43 )


La fatigue gagne la brune. Elle était plutôt contente de retrouver Adrian ce soir. Bien qu’elle n’aurait pas été contre se jeter dans le lit et mourir de fatigue à peine passé le pas de la porte. Mais un peu de compagnie n’est pas de refus ce soir. Cass a repris le travail depuis quelques mois mais quoi qu’elle en dise elle n’a plus la même capacité.  Elle met un point d’honneur à ne pas laisser sa jambe dicter ses journées et l’empêcher d’être aussi efficace qu’auparavant. Le fait est que ça lui demande beaucoup plus d’énergie. Sa jambe reste fragile. Son muscle n’a pas récupéré l’entièreté de ses capacités, et les journées passées debout ne sont pas pour lui faciliter la tâche. La plupart du temps elle traine sous l’eau chaude pour détendre ses muscles et c’est la première chose qu’elle fait en rentrant. L’eau qui coule sur son corps l’apaise et lui fais oublier un instant la fatigue. Ses pieds tapotent dans l’eau, heureux d’être enfin à la maison. Elle profite Cass, de ce petit moment en tête à tête avec elle-même. Pour se retrouver et se détendre, profiter du calme de la solitude. Après avoir trainé beaucoup trop longtemps sous l’eau, la brune se met à l’aise. Elle aurait pu être tentée de s’apprêter pour accueillir Adrian mais ce n’était pas son genre et il le sait très bien. Cass elle veut préfère passer des soirées tranquilles à se pelotonner contre un peu de chaleur humaine en regardant un bon film. C’est ce qu’elle apprécie avec lui, la simplicité. Ils se comprennent comme ça et s’en accommodent. C’est sans prise de tête, l’un comme l’autre accepte ce que l’autre lui donne sans être exigeant en retour. Cass s’emmitoufle dans un plaid après avoir allumée deux trois bougies. A la télé, elle se contente de zapper sans trop savoir quoi regarder. Machinalement ses doigts parcourent les blessures qui ont marqué sa cuisse. C’est devenu une habitude, elle qui met souvent des shorts une fois chez elle a pris l’habitude de triturer sa peau abimée. Peut-être pour la lisser. Peut-être pour mieux l’accepter.

Le sommeil l’emporte, Cass fini par s’endormir sur le canapé. Alors elle oublie un instant, tandis que la pénombre semble amener l’apaisement. Pendant quelques minutes, jusqu’à ce que ces images s’imposent à elle. Encore et toujours les même, comme un vieux film qui tourne en boucle, qui saute et qui grésille. Elle aurait voulu tourner la page mais c’est quand elle voit le plafond au-dessus d’elle s’écrouler qu’elle se réveille dans un sursaut. Fatiguée de ce même cauchemar, lassée de ne pas savoir reprendre le dessus. Cass traine sa carcasse boiteuse jusqu’à la cuisine après avoir jeté un cup d’œil à l’horloge. Le mieux serait de préparer quelques bricoles à manger avant qu’Adrian n’arrive. C’est quand l’air embaume d’une odeur qui fait saliver que Cass sent des bras l’enserrer accompagnés d’un souffle chaud au creux de son cou. Elle sursaute, surprise de ne pas l’avoir entendu arriver. « Toi aussi » souffle-t-elle en se retournant pour se lover dans ses bras. Ca lui faisait toujours du bien de se retrouver dans ses bras. La brune relevait le regard vers lui et constatait qu’il n’avait pas l’air d’être dans un bon jour. La mine fatiguée, les traits tirés et les yeux rouges. « Dure journée ? » Elle fronce les sourcils, marche sur des œufs en allant chercher une bouteille. « Juste un ok ? » Sinon elle risque de finir par terre avec la fatigue. « Tiens » elle porte à sa bouche une de ces bouchés tout juste tiède qu’elle vient de faire. « T’as vu comme c’est fait avec amour ? » La brune amène la bouteille, les verres et les plats dans le salon aidée par Adrian avant de s’installer avec lui. Est-ce qu’elle devait lui dire qu’il avait l’air au bout de sa vie ou est-ce qu’elle est simplement sensée lui faire passer un bon moment et se contenter d’être là pour lui ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 26/12/2016
›› Commérages : 195
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : jeremy allen white
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

Re: CASSIAN ✻ Give me good times, give me love, give me laughs. ✻ ( Mar 26 Déc - 23:44 )



     

Adrian Dawkins
&
Cassiopée Redwyne
give me good times, give me love, give me laughs

C'est les vapeurs qui enivrent le cerveau du blond mis il est ehureux de retrouver Cassopée ce soir. Au moins, il ne sera pas seul Au moins, il n'aura pas besoin de s'occuper avec une bouteille de whisky, malheureusement, il ne sera pas là pour sa soeur. Et il sait qu'elle a besoin de lui, mais il a besoin de se retrouver, de la retrouver pour ne pas sombrer dans des abysses aussi foncées que son cœur.   Son coeur est dans le brouillard, depuis qu'elle est partie et il n'y a que Cassiopée qui offre un peu de clarté dans ce monde trop sombre, dans son monde trop sombre. Il est heureux qu'elle soit dans sa vie et il ne changerait sa vie pour rien au monde sur le moment. Il ne voudrait pas être ailleurs, dans un autre appartement, il ne voudrait avoir personne d'autre que Cassiopée contre lui. Il est heureux avec elle, même si c'est compliqué de comprendre, même si c'est compliqué parfois, il l'aime bien. Ce n'est pas aussi fort que Lissa et Reagan mais elle le fait se sentir bien et c'est tout ce qui compte. Avec elle, il peut être lui même. Rien que lui même. Pas quelqu'un d'autre, pas un pantin qu'on manipulerait à a guise. Il voit bien qu'elle est épuisée quand il la rejoint et ses mains se glissent automatiquement dans le dos de sa brune,dos qu'il caresse avec tendresse. Même s'il était encore bien trop alcoolisé, il n'avait pas envie dela décevoir, il n'avait pas envie de voir le dégoût dans ses yeux alors il tentait de faire bonne figure, mais la mine fatiguée et les yeux rougis le trahissait. Il la regardait alors qu'il s'éloignait et il lui répondait avant de sourire un peu « Oui dure journée si on peut appeler cela comme ça. » Il n'avait pas envie de lui avouer qu'il avait encore bu plus que de raisons. Mais pourtant c'était le cas, il avait trop bu, il savait qu'il avait un problème mais pourtant, il s'en fichait éperdument. « Oui juste un. » Même s'il savait qu'il allait sûrement se resservir par la suite. Comme d'habitude de toutes façons. Il souriait quand elle lui tendait une bouchée toute chaude et il sentait son coeur qui battait un peu plus rapidement et il avalait l'amuse-bouche avant de sourire « En fait, je ne suis venu que pour manger et boire un coup. Parce que j'avais la flemme de me faire à manger. » Il riait un peu devant la moue boudeuse de Cassiopée et il embrassait son nez avec tendresse avant de filer dans le salon avec tout ce qu'il fallait. Doucement, il entrelaçait la brunette avant de déposer ses lèvres sur les siennes avec une tendresse qui n'appartenait qu'à lui. « J'avais besoin de toi ce soir... » Est-ce qu'il devrait lui dire ? Peut-être pas. Peut-être que oui. Ses lèvres s'attardaient contre la peau de la nuque de Cassiopée et tendrement il parsemait son cou puis il se recule « Je sais que je suis con, je sais que j'suis pas le meilleur type de la terre mais t'es quelqu'un d'important dans ma vie. » Mais il n'est pas amoureux, il éprouve une profonde affection pour la brune mais ça s'arrête là. « T'es celle qui m'empêche de sombrer dans cette vie qui m'a retiré ma mère trop tôt. Ca va faire trop d'années qu'elle est partie dans quelques jours. Et grâce à toi, ça passe un peu mieux... » Et il reprend ses lèvres avec tendresse e désir. Il ne peut pas faire autrement. Parce qu'i ne veut pas trop de questions, mais il sait qu'elles sont arriver. Bien trop vite, bien trop tôt.

CODE BY MAY


J'crois qu'j'suis juste un génie du mal
Mes nuits sont blanches, mes idées noires, c'est comme chaque fois qu'j'ai arrêté d'boire, et qu'les journées sont plus qu'des gueules de bois.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/06/2016
›› Commérages : 125
›› Pseudo : Lully (aline)
›› Célébrité : Gal Gadot
›› Schizophrénie : ›› Eirik
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: CASSIAN ✻ Give me good times, give me love, give me laughs. ✻ ( Lun 22 Jan - 0:11 )

S'il y a bien une chose que Cass apprécie tout particulièrement, ce sont les visites, plus ou moins surprises d'Adrian. Bien qu'elle vive seule, Cassiopée n'a jamais accepté cette solitude, elle la subit, en souffre parfois d'ailleurs. Mais bien heureusement elle peut compter sur ces quelques personnes toujours prêtes à lui tenir compagnie. Bien qu'elle meure de fatigue, Cass n'aurait pas pu décliner la demande d'Adrian. Parce qu'elle a besoin aussi de sa présence, autant que lui a besoin de la sienne. Elle ne parvient toujours pas à trouver le sommeil la brune. Hantée par ses démons, elle appréhende la tombée de la nue. A tel point que la fatigue est devenue persistance. Si persistante qu'en attendant impatiemment la venue d'Adrian, la brune tombe tout de même de sommeil dans le canapé, comme si celui-ci la rattrapait malgré elle. Elle aurait pu ne pas se réveiller avant la venue du jeune homme, mais comme à chaque fois que ses yeux se ferment, les mêmes images atroces tournent en boucle. Tourmentée et désemparée, la jeune femme ouvre le yeux et ce redresse avec difficulté. Ce cauchemar laisse toujours sa trace. Cette sensation poisseuse qui lui colle a la peau et le sentiment de mal-être qui s'enracine pendant plusieurs minutes. Préparer quelques douceurs pour l'arrivée d'Adrian restait une solution plus agréable que de rester écroulée sur le canapé, secouée par un souvenir qui refuse de lui laisser la paix. Heureusement, il ne voyait plus le temps passer, concentrée sur sa tâche, n'entendant pas le jeune homme pénétrer dans la maison qu'elle avait encore une fois oubliée de fermée, étourdie comme elle est. Elle sursaute tandis qu'il l'enserre de ses bras chaleureux et son cœur s'apaise en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Étrangement, elle est toujours étonnée de la douceur de ces gestes, de cette tendresse qui ne semblait appartenir qu'à lui, mais qui dans une certaines mesure semblait presque décalée. Cassiopée l'avait trouvé un peu rustre lors de leur première rencontre, mais elle avait finit par comprendre que ce n'était que le reflet d'une douleur qui tentait de cacher. Peut-être que c'est pour ça d'ailleurs, qu'il se sont trouvé. Deux écorchés en quête d'un peu de réconfort. Il lui demandait un verre. Elle hésitait un instant, un peu réticente à la vue de ses yeux rougis. Il avait déjà bu, Cassiopée pouvait le sentir à son haleine mais elle n'avait pas l 'autorité nécessaire pour le lui refuser. Elle se contenterait de rester vigilante. Il s'hasarda à une touche d'humour et Cassiopée fit mine boudeuse. "Je peux au moins me réjouir à l'idée que tu préfère ma nourriture à moi". C'était déjà une bonne nouvelle, elle n'était pas si piètre cuisinière que ça.

Andran l'enlaçait, elle se serrait tout contre lui, soulagée de se retrouver dans ses bras plutôt qu'assaillie par ses cauchemars. Son ton est grave et dénotent avec la douceur de ses lèvres contre sa peau, comme s'il voulait se faire pardonner d'avance ce qu'il semblait vouloir lui dire, Cassiopée se crispait. "Quelque chose ne va pas?" Les sourcils froncés, elle l'interroge du regard, ces quelques mots a la fois dénigrants pour lui et valorisant pour elle l'inquiètent. La suite lui laissait quand à elle un gout amère, un creux se formait dans son ventre tandis qu'il; ignorait ses yeux et scellait ardemment sa bouche à la sienne. Il veut la faire taire, elle le sait. Elle se tait. Tourmentée par ces quelques mots et cette confidence qu'il venait de lui faire. Il a besoin d'elle se soir, comme beaucoup d'autre soirs où leurs souffles se mêlent plus que les discours ne se font entendre. Cass l'embrasse a son tour en un accord tacite. Peut-être qu'elle devrait simplement se taire pour le moment, l'aider à aller mieux avant d'essayer de sonder quoique ce soit.Ses bras ses ressentent un peu plus autour de lui "Je suis là Adrian." Son étreinte est plus que sincère, son visage se love au creux de son cou, y déposant quelques baisers, humant cette odeur qui est la sienne.  Ses interrogations lui brûlent les lèvres, pourquoi ne lui a-t-il jamais dit pour sa mère? Ne lui fait-il pas confiance? Ne sont-ils pas assez intimes pour qu'il ne se livre à elle? Elle se sent blessée et honteuse de ressentir ça face à l'épreuve par laquelle il semble passer. "Viens là" Cassiopée l’entraîne jusqu'au canapé où ils s'installent et reste au creux de ses bras. Ses lèvres se posent sur les siennes. "T'es aussi quelqu'un d'important dans ma vie." Et grâce à lui ça passe un peu mieux aussi..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: CASSIAN ✻ Give me good times, give me love, give me laughs. ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

CASSIAN ✻ Give me good times, give me love, give me laughs.

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération