EIRYA ✻ No matter what you know, I'll fix you with my love

 :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 08/09/2015
›› Commérages : 1059
›› Pseudo : HARLEEN. / Marion
›› Célébrité : margot hottie robbie. ♥
›› Schizophrénie : darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

EIRYA ✻ No matter what you know, I'll fix you with my love ✻ ( Lun 25 Sep - 23:24 )



✻ ✻ ✻
If I can't find the cure, I'll fix you with my love no matter what you know, I'll fix you with my love And if you say you're okay, I'm gonna heal you anyway,promise I'll always be there, Promise I'll be the cure

STOCKHOLM ✻ Ils sont arrivés relativement tard hier soir, et heureusement pour Arya et son stress maladif, elle n'a pas eu l'occasion de croiser le père d'Eirik, il était visiblement de sortie. Ou alors, il était déjà endormi mais quoiqu'il en soit, Eirik et elle ne l'ont pas croisés. Dans un sens, cela la rassurait parce qu'elle s'attendait à le voir sur le tarmac de l'aéroport et concrètement, elle n'aurait pas su quoi lui dire, à part peut-être bonjour, en suédois d'après google on dit Hej! parce que c'était l'une des seules choses qu'elle avait retenu de trois jours de tournages. Dire bonjour, merci et au revoir. Alors bon ce n'était pas ça qui allait faire en sorte que Papa Ehrensvard ne la laisse tranquille ou même, qu'il évite de lui parler tout au long de son séjour. Elle allait tout faire pour l'éviter, elle s'en doutait. Rachel lui avait donné des techniques infaillible et elle avait hâte de les mettre en pratique même si pour elle, certaines techniques étaient stupides, mais bon, elle allait bien faire avec. Quoiqu'il en soit, pour le moment, Arya n'arrivait plus à dormir, sûrement suite au jetlag et à ses six heures de moins. Elle se détestait de ne pas avoir un corps qui s'adaptait à chaque pays qu'elle visitait. Elle tournait dans le lit, et soupirait lourdement, elle aurait aimé aller faire un tour, mais non. Une idée lui traversait alors l'esprit et elle marchait à tâtons dans le couloir qui séparait la chambre de la soeur d'Eirik, à celle du blond et elle se faufilait doucement dedans pour s'y engouffrer en souriant. Il ne dormait pas non plus, ce qui tirait un sourire timide à l'avocate. « Je n'arrive plus à dormir... » Elle se mordillait l'intérieur de la joue et venait doucement se glisser dans le lit, se blottissant contre lui déposant ses lèvres doucement sur celle du Suédois pour la première fois depuis l'autre jour. Depuis ce jour-là. C'était étrange la sensation qu'elle avait, toujours la même. Une sensation de légèreté qui la prenait quand elle était près de lui. Elle était heureuse d'être ici avec lui, et elle ne pouvait mettre de date quand à la dernière fois où tout ceci est arrivé. Et puis elle ne sait pas vraiment comment mais au fur et à mesure que les conversations s'enchaînaient, elle trouvait le sommeil, tout contre lui, la tête timidement posée sur son torse et sa main allant et venant sur le bras d'Eirik. Il l'apaisait et elle mentirait si elle disait qu'elle n'était pas heureuse sur le moment. Elle l'était et même bien plus encore.

Il n'y avait que les rayons du soleil qui étaient parvenus à réveiller la belle endormie. Elle ouvrait un oeil, puis l'autre, avant de se rendre compte que les draps ne ressemblaient plus à ceux dans lesquels elle pensait s'être endormie. Elle  se redressait alors un peu et voyait Eirik, à la fenêtre qui regardait le paysage. Elle le regardait avec une tendresse qui n'appartenait qu'à elle « Je suis désolée, je dors depuis longtemps ? » Sûrement. Mais quoiqu'il en soit, elle sortait rapidement du lit, enfilait une paire de chaussette pilou et rejoignait Eirik à sa fenêtre en restant silencieuse. Le silence lui faisait du bien sur le moment. « On va déjeuner ? » Elle ne semblait pas avoir entendu de bruit, ce qui signifierait qu'il n'y avait personne à la maison, tant mieux. Elle sortait alors de la chambre avant de passer dans celle qui est censée être la sienne pour s'habiller un peu plus décemment avec un jean, un petit pull et des baskets et elle se pressait de retrouver Eirik dans la cuisine avec une liste de choses qu'elle voulait absolument visiter « On pourrait aller sur l'île de Skeppsholmen aujourd'hui non ? Ils annoncent du... » Et elle s'arrêtait de parler en se rendant compte que ce n'était pas du tout Eirik mais son père qui se tenait là, occupé à faire elle ne sait trop quoi. Elle le regardait en souriant un peu et elle se mordait une fois de plus l'intérieur de la joue « Désolée, je vous ai prit pour votre fils. » Elle balbutiait ses mots en pensant que tout son plan tombe à l'eau. Elle ferme alors les yeux et quand elle les rouvre Eirik se tient près d'elle Merci dieu Amen « Vous voulez un café tout les deux ? Vous avez dû avoir une nuit plutôt courte. » Arya secouait alors négativement la tête, sentant le rouge qui lui montait aux joues. Puis elle regardait Eirik, et d'un air suppliant, elle finissait par lui demander « Tu veux un café toi ? » Elle espèrait qu'il dise non, pour qu'elle puisse se terrer six pieds sous terre.


Revenir en haut Aller en bas

EIRYA ✻ No matter what you know, I'll fix you with my love

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération