EIRYA ✻ No matter what you know, I'll fix you with my love

 :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 08/09/2015
›› Commérages : 1167
›› Pseudo : HARLEEN. / Marion
›› Célébrité : margot hottie robbie. ♥
›› Schizophrénie : darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

EIRYA ✻ No matter what you know, I'll fix you with my love ✻ ( Lun 25 Sep - 23:24 )



✻ ✻ ✻
If I can't find the cure, I'll fix you with my love no matter what you know, I'll fix you with my love And if you say you're okay, I'm gonna heal you anyway,promise I'll always be there, Promise I'll be the cure

STOCKHOLM ✻ Ils sont arrivés relativement tard hier soir, et heureusement pour Arya et son stress maladif, elle n'a pas eu l'occasion de croiser le père d'Eirik, il était visiblement de sortie. Ou alors, il était déjà endormi mais quoiqu'il en soit, Eirik et elle ne l'ont pas croisés. Dans un sens, cela la rassurait parce qu'elle s'attendait à le voir sur le tarmac de l'aéroport et concrètement, elle n'aurait pas su quoi lui dire, à part peut-être bonjour, en suédois d'après google on dit Hej! parce que c'était l'une des seules choses qu'elle avait retenu de trois jours de tournages. Dire bonjour, merci et au revoir. Alors bon ce n'était pas ça qui allait faire en sorte que Papa Ehrensvard ne la laisse tranquille ou même, qu'il évite de lui parler tout au long de son séjour. Elle allait tout faire pour l'éviter, elle s'en doutait. Rachel lui avait donné des techniques infaillible et elle avait hâte de les mettre en pratique même si pour elle, certaines techniques étaient stupides, mais bon, elle allait bien faire avec. Quoiqu'il en soit, pour le moment, Arya n'arrivait plus à dormir, sûrement suite au jetlag et à ses six heures de moins. Elle se détestait de ne pas avoir un corps qui s'adaptait à chaque pays qu'elle visitait. Elle tournait dans le lit, et soupirait lourdement, elle aurait aimé aller faire un tour, mais non. Une idée lui traversait alors l'esprit et elle marchait à tâtons dans le couloir qui séparait la chambre de la soeur d'Eirik, à celle du blond et elle se faufilait doucement dedans pour s'y engouffrer en souriant. Il ne dormait pas non plus, ce qui tirait un sourire timide à l'avocate. « Je n'arrive plus à dormir... » Elle se mordillait l'intérieur de la joue et venait doucement se glisser dans le lit, se blottissant contre lui déposant ses lèvres doucement sur celle du Suédois pour la première fois depuis l'autre jour. Depuis ce jour-là. C'était étrange la sensation qu'elle avait, toujours la même. Une sensation de légèreté qui la prenait quand elle était près de lui. Elle était heureuse d'être ici avec lui, et elle ne pouvait mettre de date quand à la dernière fois où tout ceci est arrivé. Et puis elle ne sait pas vraiment comment mais au fur et à mesure que les conversations s'enchaînaient, elle trouvait le sommeil, tout contre lui, la tête timidement posée sur son torse et sa main allant et venant sur le bras d'Eirik. Il l'apaisait et elle mentirait si elle disait qu'elle n'était pas heureuse sur le moment. Elle l'était et même bien plus encore.

Il n'y avait que les rayons du soleil qui étaient parvenus à réveiller la belle endormie. Elle ouvrait un oeil, puis l'autre, avant de se rendre compte que les draps ne ressemblaient plus à ceux dans lesquels elle pensait s'être endormie. Elle  se redressait alors un peu et voyait Eirik, à la fenêtre qui regardait le paysage. Elle le regardait avec une tendresse qui n'appartenait qu'à elle « Je suis désolée, je dors depuis longtemps ? » Sûrement. Mais quoiqu'il en soit, elle sortait rapidement du lit, enfilait une paire de chaussette pilou et rejoignait Eirik à sa fenêtre en restant silencieuse. Le silence lui faisait du bien sur le moment. « On va déjeuner ? » Elle ne semblait pas avoir entendu de bruit, ce qui signifierait qu'il n'y avait personne à la maison, tant mieux. Elle sortait alors de la chambre avant de passer dans celle qui est censée être la sienne pour s'habiller un peu plus décemment avec un jean, un petit pull et des baskets et elle se pressait de retrouver Eirik dans la cuisine avec une liste de choses qu'elle voulait absolument visiter « On pourrait aller sur l'île de Skeppsholmen aujourd'hui non ? Ils annoncent du... » Et elle s'arrêtait de parler en se rendant compte que ce n'était pas du tout Eirik mais son père qui se tenait là, occupé à faire elle ne sait trop quoi. Elle le regardait en souriant un peu et elle se mordait une fois de plus l'intérieur de la joue « Désolée, je vous ai prit pour votre fils. » Elle balbutiait ses mots en pensant que tout son plan tombe à l'eau. Elle ferme alors les yeux et quand elle les rouvre Eirik se tient près d'elle Merci dieu Amen « Vous voulez un café tout les deux ? Vous avez dû avoir une nuit plutôt courte. » Arya secouait alors négativement la tête, sentant le rouge qui lui montait aux joues. Puis elle regardait Eirik, et d'un air suppliant, elle finissait par lui demander « Tu veux un café toi ? » Elle espèrait qu'il dise non, pour qu'elle puisse se terrer six pieds sous terre.


unintended choice
J'adore pouvoir sentir ton odeur sur mes vêtements après avoir passé une journée avec toi. Et j'adore le fait que tu sois la dernière personne à qui je veux parler avant de m'endormir... Je suis venu ici ce soir parce que quand on se rend compte que l'on veut passer le reste de sa vie avec quelqu'un, on veut que le reste de sa vie commence le plus tôt possible.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/01/2015
›› Commérages : 856
›› Pseudo : Lully (aline)
›› Célébrité : Alexander Skarsgard
›› Schizophrénie : Cass • Jeremy
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: EIRYA ✻ No matter what you know, I'll fix you with my love ✻ ( Lun 29 Jan - 0:21 )

Les yeux fixés sur le plafond, Eirik tentait vainement de chasser son inquiétude. Il ne parvenait pas à dormir tant il pensait à la blonde qu'il avait amenée ici, à Stockholm, dans la maison de son père. Avait-il bien fait? Le blond n'en était plus bien sûr. Il repensait encore à cette soirée qu'il avaient passé chez elle, et surtout à comment celle-ci s'était terminée, dans les bras l'un de l'autre. Malgré la place qu'avait su se faire Arya dans son cœur, il ne pouvait s'empêcher de continuer de se poser un tas de questions. Questions qu'ils avaient pourtant balayé tous les deux ce soir là. Le suédois lui avait enfin ouvert son cœur, d'une manière qu'elle ne se rend probablement pas compte, et maintenant il l'avait amené dans le seul endroit au monde où il était complètement à nu. Ses secrets n'en seront plus une fois partis d'ici, et il le sait pertinemment. Il regarde autour de lui sa chambre qui se dévoile sous la douce lueur des étoiles et de la lune. Elle comprendra alors, qu'il aime dormir avec les volets ouvert, l’œil toujours rivé vers le ciel, remarquera cette affiche de constellations, ces gribouillis et autres calculs un peu trop savant qui traînent sur son bureau. Bureau sur lequel trône fièrement une photo des deux frères inséparables à l'époque et une autres de la petite famille jadis au complet. Le suédois se rendait bien compte qu'il lui avait proposé de venir un peu sur un coup de tête, il ne regrettait pas, mais appréhendait la signification encore niée que ça avait. Il n'était visiblement pas le seul à ne pas trouver le sommeil, à peine audiblement, telle une petite souris, sa jolie blonde venait d'entrer dans sa chambre le plus naturellement du monde. Étonné mais attendri par son comportement, il l'accepte volontiers dans son lit. "Le décalage horaire ou ...?" ou comme lui les questions par millier? Questions qui venaient d'ailleurs de  voler en éclat dès lors que la blonde se blottissait tout contre lui. Il avoir l'impression qu'il prenait le bon chemin. Celui qu'il évitait absolument, mais celui qui semblait maintenant être nécessaire à ses côtés.

Les deux blonds s'étaient finalement endormis naturellement, comme si ça faisait des années qu'ils aient besoin de l'un l'autre pour s'endormir paisiblement. C'est l'impression qu'il avait désormais, qu'elle soit devenue indispensable, malgré le peu de temps qu'ils aient passé ensemble, chaque moment était  empreint d'un sens bien particulier. Une fois réveillé, Eirik s'extirpait doucement du lit, ne pouvant s’empêcher de checker son téléphone, toujours préoccupé en tant que patron, évidemment. Il regarde distraitement par la fenêtre, pensif, se demandant bien ce que ce voyage à Stockholm signifiait réellement. Après quelques minutes, la blonde derrière lui se réveillait doucement. "Le temps qu'il te fallait" répondait-il gentiment à sa question. Elle lui proposait d'aller manger et ça lui paraissait être une très bonne idée. Il déposait alors son téléphone. "Oui allons-y". Il la laisser aller s'habiller et faisait de même de son côté. Une fois arrivé dans la cuisine, il entendait vaguement Arya parler, ravi d'entendre qu'elle avait déjà brisé la glace avec son père. Arrivé à son niveau, la blonde se figeait et s'excusait auprès de son père qui se retournait vers elle, visiblement fier d'avoir semé le trouble. Eirik pose sa main dans le haut de son dos pour lui signifier sa présence. Incapable de réprimer un sourire amusé, il se dirige vers son père pour l'embrasser avant de le présenter son amie. " Arya, Sigrid. Sigrid, Arya." Oui, oui, elle peut l'appeler Sigrid sans problème, monsieur Erhensvard est du genre ultra social, qu'on se le dise, en somme tout le contraire du blond. Sans plus de fioriture, il leur proposait un café, pour assumer leur courte nuit. Eirik regarde son père, tout à fait conscient du sous entendu de son père. Arya semble complètement désemparée. Peut-être aurait-il du briefer son père, lui demander de ne pas en faire trois caisses, mais ça aurait été vain, de toute façon, plus que ravi de voir enfin une femme à côté de son fils. Eirik comprenait la gêne d'Arya et tentait de répondre comme elle le voulait." Non merci, on avait prévu de déjeuner dehors" Ce n'était pas tout à fait vrai mais soit. "Oh bien sûr. Tu veux montrer la ville à ta chérie je comprend." Si Eirik était en train de boire le café en question il aurait probablement avalé de travers. "Erm. On va y aller hein papa" Qu'il fait, tentant au mieux de masquer le battement que son cœur venait de manquer. Son père sait pertinemment qu'elle est une amie, mais il connait son fils mieux que personne..

Tandis qu'ils retournaient à l'étage pour se préparer, Eirik frappait doucement à la porte de la chambre de sa soeur. "Prévoit un maillot de bain" qu'il lui dit sans plus d'explication. Si l'île de Skeppsholmen était une très bonne idée, il avait surtout très envie de lui montrer son lieu favoris, comme il le lui avait promis au petit Stockholm. Ce n'est qu'une fois installés dans un café du coin pour petit déjeuner qu'il lui révèle le programme de la journée. "J'avais pensé que peut-être on pourrait aller voir tu sais, le double du petit Stockhom? On pourra aller à Skeppsholmen demain si tu veux"



I know the sound of your hear
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 08/09/2015
›› Commérages : 1167
›› Pseudo : HARLEEN. / Marion
›› Célébrité : margot hottie robbie. ♥
›› Schizophrénie : darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: EIRYA ✻ No matter what you know, I'll fix you with my love ✻ ( Jeu 1 Fév - 23:24 )



✻ ✻ ✻
If I can't find the cure, I'll fix you with my love no matter what you know, I'll fix you with my love And if you say you're okay, I'm gonna heal you anyway,promise I'll always be there, Promise I'll be the cure

STOCKHOLM ✻ Être ici faisait le plus grand bien à Arya, elle n'avait jamais mit les pieds en Suède quand bien même elle avait déjà visité plus d'un pays lors de ses tournages, jamais Ô grand jamais, elle n'avait eu l'occasion d'aller à Stockholm, alors toute personne qui connaissait bien Arya Cohen se doutait bien qu'elle était impatiente de visiter. Mais pourtant, son impatience allait de paire avec une petite boule d'inquiètude qui grossissait au fur et à mesure qu'elle y pensait avant de prendre part dans absolument tout son cerveau. Et c'était insupportable comme sensation, sentir la tête qui bourdonne un peu trop, trop de questions qui fourmillent et aucune réponse qui ne vient. A croire qu'elle allait devoir passer sa vie à se poser des questions sur sa relation, ou qu'importe ce qu'ils étaient, avec Eirik. Mais elle savait qu'elle trouverait des réponses avec lui et c'était d'ailleurs pour cela qu'elle avait fini par trouver le chemin de la chambre du suédois. Heureusement pour elle elle ne s'était pas trompé ça aurait été la fin du monde. Elle se demandait tout de même ce qu'elle cherchait quand elle se glissait dans sa chambre parce qu'ils n'avaient dormi ensemble qu'une fois, c'était cette nuit-là et elle se demandait s'il allait la tolérer mais visiblement oui. Puis de toutes façons, elle n'était pas certaine de lui laisser le choix. « Le décalage horaire et puis... j'avais juste envie d'être avec toi. » Elle avait toujours préféré dire les choses et une fois n'est pas coutume, elle ne gardait pas la langue dans sa poche. Elle espérait juste qu'il ne lui en voudrait pas, elle n'avait pas envie de lui mentir ni même de déguiser tout ce qu'elle ressentait. Elle avait envie d'être sincère, et puis c'était tout.

Arya avait toujours eu cette facilité de s'adapter à tout les fuseaux horaires, ou du moins, à ne pas mettre trois ans à vaincre le foutu Jet Lag, et une fois qu'elle était tout contre Eirik, elle se sentait apaisée et elle arrivait facilement à trouver le sommeil. Si bien qu'elle était persuadée s'être endormie en plein milieu d'une phrase et elle avait eu peur qu'il ait fuit quand elle se réveillait et que la place à côté d'elle était vide, mais non. Il était là et la réponse à la dernière question de la blonde lui tirait un petit sourire en coin « Ca c'est parce que j'étais en bonne compagnie. » Elle riait un peu avant de se sortir du lit, motivée comme jamais pour aller découvrir la jolie ville de Stockholm, Eirik approuvait son programme alors elle se pressait, elle n'avait pas envie d'être trop longue et de passer pour une diva. Mais dans la situation actuelle, Eirik était la diva, et elle, et bien, elle était le dindon de la farce. Enfin, même s'il n'y avait pas vraiment farce, elle se sentait un peu stupide d'avoir prit le père d'Eirik pour Eirik et l'homme semblait plutôt amusé de la situation, ce qui n'amusait pas, mais alors pas du tout la blonde. Quand elle sentait la main d'Eirik dans son dos elle sursautait discrètement avant de les regarder, elle était attendrie par cette situation, mais elle ne montrait rien. Elle n'avait pas envie de se donner en spectacle maintenant. Les présentation faites, Arya levait une main discrète vers Sigrid et elle se sentait toujours effroyablement gêné par la présence de son père et elle aurait bien eu besoin d'une Rachel de poche. Arya commençait à se détendre quand Eirik refusait la proposition de son père mais son cœur battait un battement même plusieurs et elle sentait le rouge qui lui montait aux joues quand elle entendait Sigrid lui donnait un surnom. Oh mon dieu. « Oui, allons y. Bonne journée … Sigrid ! » Et elle ne se faisait pas prier pour finalement sortir de la maison, passant une main distraite dans ses cheveux et se mordillant la joue. Elle allait devenir folle.

Heureusement pour elle, elle était seule pour préparer ses affaires pour la journée, et elle manquait d'exploser de rire en voyant une boîte de préservatifs avec un mot marqué dessus « Fais pas trop de folies de ton corps la blonde. » Elle marchait sur la tête, elle allait tué Shane à son retour, et il allait finir émasculer. Elle se le promettait, mais avant qu'elle n'ait le temps d'envoyer un sms, elle entendait Eirik qui toquait et qui lui annonçait de prendre un maillot de bain, elle fronçait un peu les sourcils, étonnée mais elle répondait d'une voix claire « Bien reçu mon capitaine ! » Et ce n'est que dix minutes plus tard qu'ils se décidaient à enfin décoller et Arya mourrait littéralement de faim. Elle se commandait un petit déjeuner qui était typiquement suédois et elle écoutait attentivement le blond en face d'elle qui semblait avoir concocter un programme aux petits oignons. Elle tapait doucement dans ses mains, impatiente. « Oh oui ! J'ai hâte de voir le double du petit Stockholm. Et j'ai mon maillot de bain sur moi. » Histoire qu'il ne pense pas qu'elle allait encore jouer à l'enfant et se balader en petite tenue devant lui. Elle remerciait alors le serveur qui venait d'apporter leurs consommations dans un suédois approximatif et elle sentait ses joues qui s'empourpraient « J'ai l'air d'une cruche hein ? » Il fallait dire qu'elle s'était entraîné pendant une semaine pour pouvoir dire les bases, et c'était assez drôle quand on y pensait, parce que ses voisins ont concrètement dû la prendre pour une tarée. Puis il fallait qu'elle la pose cette foutue question « Est-ce qu'on va beaucoup croiser ton père ? » Elle fermait les yeux avant de reprendre « Non pas qu'il n'est pas sympa, loin de là mais... j'ai peur qu'ils me posent des questions et que je ne sache pas y répondre... » Mais elle attrapait doucement sa main pour entrelacer leurs doigts, elle avait bien entendu comment il l'avait appelé. Et elle ne savait pas mettre un mot sur ce qu'elle avait ressenti, mais ça lui avait fait du bien. Le plus grand bien.


unintended choice
J'adore pouvoir sentir ton odeur sur mes vêtements après avoir passé une journée avec toi. Et j'adore le fait que tu sois la dernière personne à qui je veux parler avant de m'endormir... Je suis venu ici ce soir parce que quand on se rend compte que l'on veut passer le reste de sa vie avec quelqu'un, on veut que le reste de sa vie commence le plus tôt possible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: EIRYA ✻ No matter what you know, I'll fix you with my love ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

EIRYA ✻ No matter what you know, I'll fix you with my love

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération