You have to come •• ANYA

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/09/2017
›› Commérages : 339
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle J'ai deux pseudos, mais vous me retrouverez plus souvent sous le nom de Harmajabb, même sur Twitter d'ailleurs
›› Célébrité : JDM - aka god of the Walking dead and supernatural
›› Schizophrénie : Oups. J'ai craqué ... Je ne suis même pas désolée pour ça !
›› more about me

You have to come •• ANYA ✻ ( Mar 26 Sep - 22:31 )

You have to come
Tony & Anya
Pff…
Si vous me demandez si j’ai bien dormi, faudra éviter.
Nan, j’ai pas beaucoup dormi alors je suis de mauvaise humeur et mieux vaut pas me parler. Depuis que je suis arrivé à Cap Harbor, c’est trop la galère pour trouver un endroit où dormir. Le banc ne fait plus trop l’affaire et le sac ne me suffit plus comme oreiller (pas sûr que vous allez aimer les cassettes) parce qu’il commence sérieusement à geler, l’automne est arrivé et ça va pas être bon. Les places avec une source de chaleur que j’ai repéré sont très bien gardées ou soit inaccessibles avec l’invention pourrie que sont les grilles ! En gros, je galère et je serai bien obligé de partir dans une grande ville à proximité, le temps que l’hiver dure. C’est pas comme si Harley allait revenir, à part pour Noël mais je doute qu’elle veuille le fêter avec Beny, mais on ne sait jamais. En fait, je n’en sais rien, je ne l’ai jamais rencontrée et c’est dur de deviner sa façon de penser.

Plus sérieusement, ça commence à me faire chier et je me suis essuyé une insulte d’un connard qui me disait va chercher du boulot au lieu de trainer ton cul sur le sol de merde avant de détaler à toutes jambes quand il a vu que je m’énervais au point d’être prêt à lui donner un coup de pied au cul. Il a pas tort ce connard, mais j’aimerai bien l’y voir lui. Je n’ai pas la motivation nécessaire pour me chercher du boulot et m’investir totalement dans cette ville, surtout si je n’ai pas un logement ! Ma fierté et ma méfiance refusent les mains tendues ! Ça me ferait entrer dans un cercle très vicieux et ça me ferait de faux espoirs. J’vous explique. En gros, imaginez un Bob (l’éponge hahaha… Sérieux cette émission à sauter les neurones qui passait en prison j’en pouvais plus) qui passe et me voit, il me parle, il essaye de me soutirer les informations et moi je les garde quand même, je ne dis rien, il me donne de l’argent, un sandwich et que sais-je ? … Roh allez. Soyons fous, il me propose de dormir chez lui. Moi tout souriant et tout heureux à l’idée de pouvoir prendre la douche et me raser un peu s’il a un rasoir (sinon les ciseaux suffiront), j’accepte. J’entre chez lui, je me lave dans mon plus grand bonheur, il me propose un canapé-lit voire même un lit (je rêve d’un lit pour être honnête parce que mon dos n’aime pas les bancs enfin quelque chose de moelleux !) et on mange. Forcément, il va vouloir attendre quelque chose de moi : lui raconter mon histoire. Allez, je vais lui dire que j’étais un ancien taulard ? Que je me droguais jeune et buvait beaucoup d’alcool. J’ai pas envie de raconter mon histoire non plus, parce que je sais d’avance quelles seront les réactions et très rapidement ça va finir par partir en vrille ! Tout le monde réagit quand je dis que j’ai fait la prison. Je comprends bien leur réaction, ils ont peur des récidivistes, des voleurs et tout ça. M’enfin le petit Bob devait être conscient de ça, au moins, que je puisse voler des choses de chez lui par exemple et partir, disparaître sans jamais revenir et il ne pourra que s’en prendre à lui même. Je peux très bien mentir, mais je me suis fait la promesse de ne pas le faire et je tiens à tenir mes engagements. Les maisons d’aides pour les Sans-Abris ? Pff… Je préfère largement dormir dans les rues que ça, où les bagarres et les vols ne s’arrêtent jamais et les lits ne sont pas si confortables que ça.

Je soupire et passe la main dans mes cheveux, enlevant le bonnet au passage. Je finis par frotter mes cheveux avant de remettre le bonnet et à peine que je relève mon regard, les lunettes de soleil sur le nez, alors que j’étais confortablement assis sur le carton, par terre… Je vois cette jeune femme, tenant quelque chose dans ses mains que je reconnais comme du café et une petite sucrerie. Je hausse les sourcils de surprise, enfin moins marquée que les autres fois. Parce que ouais, c’est pas la première fois que cette étrange nana vient me voir et me donner un petit déjeuner, ça dure depuis le début de la semaine dernière et c’est … Étrange. Enfin, je l’aime bien cette brune. Elle ne me demande rien, elle me donne gratuitement cela, même si je sais qu’un jour quand ma situation se sera améliorée je lui rembourserai ça, mais je me dis quand même, il y a bien quelque chose derrière… Je tends les bras et me redresse un peu pour prendre mon petit-déjeuner du matin. « Merci. » lui dis-je avec un léger sourire. Quoi ? Faut bien être reconnaissant des fois.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/03/2017
›› Commérages : 182
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : emmy cutiepie rossum
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

Re: You have to come •• ANYA ✻ ( Lun 2 Oct - 12:17 )



     

Anthony Gresham
&
Anya Arsenault
you have to come
Cette nuit c'était le genre de nuit qu'elle détestait, ne pas parvenir à dormir, tourner encore et encore dans son lit jusqu'à trouver une position confortable pour dormir. C'est sûrement pour cela que finalement, elle avait décidé de prendre ses affaires et de finir chez Jaxson. C'était presque devenu une habitude, quand elle n'arrivait pas à dormir, elle finissait chez lui, et il parvenait à calmer ses angoisses. C'était sûrement le seul à pouvoir le faire maintenant. Maintenant que tout était redevenu comme avant. Peut-être qu'elle stressait trop parce qu'elle avait rendez-vous chez son médecin ce matin. Et avant chaque rendez-vous, elle appréhendait qu'on lui dise que l'enfant n'était finalement plus là, qu'il n'était pas viable. Mais Anya ne veut pas ressentir la douleur une seconde fois, elle ne voulait pas se dire qu'elle avait nourri l'espoir d'avoir un enfant et que celui ci ne viendrait finalement jamais au monde. Mais elle faisait attention c'était le principal. Quand elle ouvrait un oeil, elle tapait doucement sur la place froide à côté d'elle, là où Jaxson était supposé être, elle se tourne, ouvre l'autre oeil et constate tristement qu'il n'est pas là. Mais l'odeur de bacon dans la cuisine, lui fait constater qu'il n'est pas parti au travail mais qu'elle n'a juste pas entendu son réveil. Heureusement pour elle, son rendez-vous est en fin de matinée, elle aura le temps de repasser chez elle. Peut-être, elle ne savait pas vraiment, elle attrapait alors une chemise de Jaxson qui traînait dans le coin et l'enfilait pour se diriger dans la cuisine en souriant bêtement. L'odeur du bacon et Jaxson qui cuisine était l'une des meilleures façons de se réveiller le matin, elle en était consciente et elle se demandait comment elle avait fait pour rester tant de temps sans lui. Mais elle se souvenait que c'était lui qui était parti alors elle chassait cette image de sa tête et elle embrassait doucement les omoplates du jeune homme avant d'entourer son corps de ses bras fins pour finir par poser sa tête contre son dos « Ca me fait du bien de te retrouver comme ça. Ca m'avait manqué. » Et elle lui faisait couler son café en chantonnant et elle se jettait dans le canapé après avoir déposé ce qu'il fallait sur la table basse.

Une fois qu'ils ont finit de déjeuner elle reste un peu tout contre Jaxson parce qu'elle n'allait pas le voir ce soir ou du moins, ce n'était pas prévu et elle n'avait pas spécialement envie de partir. Mais elle devait vraiment repasser par chez elle pour se changer, et pour revêtir une tenue plus pratique pour son rendez-vous. Alors elle se pressait un peu, quittait difficilement la douceur des bras de Jaxson pour prendre une douche rapide et s'échappait après avoir embrassé le policier. Passer chez elle n'était pas une mince affaire mais elle tentait de se presser parce que sinon, elle allait être en retard et elle avait encore quelques petits trucs à faire avant de se diriger vers l'hôpital. L'automne étant là, elle se décidait à revêtir une robe et des collants, sortant sa grosse écharpe du placard, elle s'enroulait dedans avant de claquer la porte de son petit appartement qu'elle délaissait bien trop depuis qu'elle était revenue de Paris. Elle ne voulait plus habiter ici, mais elle ne pouvait pas partir #Pasdelogique parce qu'elle aimait quand même cet appartement et ce n'était pas parce qu'elle avait fait le deuil d'une relation qu'elle devait à tout prix déménager. Mais quoiqu'il en soit, elle descendait à la petite boulangerie en bas de chez elle et prenait comme à son habitude, deux croissants et un café. Elle sortait de là-dedans, un sourire aux lèvres et elle avançait, droit devant elle sachant pertinemment où le trouver. Quand elle l'aperçoit, de loin, elle accélère un peu. Elle ne sait pas pourquoi mais sa situation le touche, peut-être parce qu'elle se dit que si elle n'avait pas l'argent nécessaire, elle serait là elle aussi. Elle serait là, assise sur un carton. Si ses parents n'avaient pas eu la bonté de l'aider quand elle avait été en dépression, payant ses factures et toutes les choses qu'elle avait à payer, elle aurait été comme lui. Elle lui tendait alors son petit déjeuner et elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui parle, elle avait prit l'habitude de lui tendre, qu'il lui sourit et qu'elle parte. Mais aujourd'hui, c'était différent. « De rien, ça me fait plaisir. » qu'elle ose répondre en le regardant d'un peu plus près, logeant ses mains dans ses poches. « La nuit n'a pas été trop rude ? Parce qu'elle se doutait qu'il n'avait sûrement pas eu une aussi bonne nuit que la sienne. « N'attendez pas pour le café, il risque d'être froid. Et sinon, je m'appelle Anya Elle préférait cela plutôt qu'il l'appelle l'inconnue. Il lui était inconnu, mais pourtant, elle se doutait qu'une histoire se cachait derrière ce type dont elle s'est prit d'affection. Et elle aurait aimé voulu savoir son histoire, mais ça, elle savait qu'elle pouvait toujours attendre. Après tout, pourquoi se confier à une fille qui pourrait aller colporter tout ses dires ? Sauf qu'Anya n'était pas comme ça et il pouvait lui faire confiance.


CODE BY MAY


    hopeless
    Baby, I'm dancing in the dark with you between my arms Baby, Barefoot on the grass, listening to our favorite song, △ Les attentions qu'ils avaient l'un pour l'autre, cette tendresse dans le regard, tout cela qu'elle avait pris pour une gentille amitié amoureuse, une dernière coquetterie du coeur, était un sentiment beaucoup plus profond. Ces deux-là s'aimaient comme on s'aime à vingt ans. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/09/2017
›› Commérages : 339
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle J'ai deux pseudos, mais vous me retrouverez plus souvent sous le nom de Harmajabb, même sur Twitter d'ailleurs
›› Célébrité : JDM - aka god of the Walking dead and supernatural
›› Schizophrénie : Oups. J'ai craqué ... Je ne suis même pas désolée pour ça !
›› more about me

Re: You have to come •• ANYA ✻ ( Lun 2 Oct - 13:50 )

You have to come
Tony & Anya
Anya.
Okay. Je peux associer son prénom à son visage, ça faisait un bout de temps que je voyais cette brune et je l'appelais par tous les surnoms : l'inconnue, la brune, la brunette, la fille du café et j'en passe. Je ne lui ai jamais parlé, juste un regard surpris et des fois un sourire parce que c'était le minimum à faire. Je ne lui ai jamais dit merci... En gros, je ne lui ai pas adressé la parole, jusqu'à maintenant. Dès que je parle, étrangement ces personnes qui ont un toit, qui ont tout deviennent très bavard ! C'est le cas pour cette femme qui me parle, qui m'a répondu que ça lui faisait plaisir, qui se soucie de mon sommeil ... Question que j'ai réagi en tournant le regard ailleurs parce que non, ça ne fait que de me mettre de mauvaise humeur quand on me pose la question. En fait, je crois que j'aurai dû me la fermer. Maintenant, je crois que je l'ai pour des heures, mais bon ça ferait pas de mal de garder contact un peu avec elle... Surtout pour m'assurer que je vais continuer à avoir un petit-déjeuner, parce que putain... Un croissant et un café, c'est vraiment pas donné. Surtout le croissant, ça faisait longtemps que j'en avais pas mangé et je peux sentir mon estomac réagir. Donc ouais, faut que je lui parle quoi, que je reste un minimum aimable...!

Je pose mes lèvres sur le bord du gobelet pour le café, je bois une petite gorgée, trop brûlant pour l'instant... Mieux vaut que je ne boive pas encore...! "Tony" lui répondis-je. Je ne lui dis pas mon prénom entier, mais bon, j'ai toujours préféré Tony. Je la regarde avec mes lunettes de soleil sur le nez et n'attends pas pour manger le croissant avec appétit. N'ayant pas vraiment mangé depuis ... Hier matin. "J'ai connu pire sinon..." Une pause entre deux bouchées et je vois son regard d'incompréhension, heureusement que j'ai les lunettes parce qu'elle ne voit pas comment je lève les yeux au ciel exaspéré par le fait que je n'étais pas précis. " Les nuits froides. J'ai connu pire. "

electric bird.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/03/2017
›› Commérages : 182
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : emmy cutiepie rossum
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

Re: You have to come •• ANYA ✻ ( Mer 11 Oct - 22:11 )



     

Anthony Gresham
&
Anya Arsenault
you have to come
Anya ne comprenait pas pourquoi elle faisait cela tout les matins, mais elle se sentait mieux quand elle lui offrait son café et son ou ses croissants du matin. Peut-être était-ce parce qu'elle était enceinte qu'elle voulait jouer les mère Théresa mais elle avait besoin de le faire pour soulager sa conscience. Si ça se trouve il ne lui arriverait rien si elle jouait les anges gardiens. La brune avait besoin d'énormément de choses pour se rassurer et ça, c'était sûrement une des meilleures choses qu'elle pouvait faire. Elle ne savait pas comment il prendrait sa question mais elle ne pouvait pas s'empêcher de lui demander, après tout, c'était une question comme une autre et s'il le prenait mal tant pis. Elle partirait simplement avant de mourir de honte sur son lieu de travail. Elle voyait bien qu'elle le gênait et cela lui était presque insupportable. Elle ne savait pas si elle attendait vraiment une réponse en fait. C'était une question purement stupide quand elle y pensait. La nuit n'a pas été rude, c'était comme demander à un aveugle s'il voulait voir. Il fait froid la nuit, ce n'est pas la canicule. Alors forcément que la nuit a été rude. Il lui annonçait son prénom avant de répondre à sa question, ce qui confirmait ses doutes. « Enchanté Tony. » Elle lui offrait un petit sourire en coin avant d'enfoncer ses mains dans ses poches. Et puis Anya ne comprenait pas vraiment ce qu'il avait vécu de pire, son esprit était déjà ailleurs  et elle fronçait les sourcils « Vous avez connu pire ? » Oui, elle ne comprenait pas. Mais tant pis. Elle passerait sûrement pour une vraie cruche. « Oh ! » L'illumination venait de se faire, et elle le regardait encore, son regard se baladant sur lui. « Mais vous ne pouvez pas vous trouver un centre ? Ou du moins, un endroit pour dormir au chaud ? » Oui, elle était un peu inquiète la brune, elle se demandait comment il faisait pour dormir à l'extérieur, et surtout comment il faisait pour ne pas mourir de froid. « Enfin, c'est une question comme une autre, je n'ai pas vraiment envie de vous importuner, mais... je me demande bien comment vous faites. » Et elle était sûre que ce n'était pas encore comme cela qu'il fallait faire, mais cela n'avait pas d'importance. Au moins, elle se renseignait.


CODE BY MAY
[/quote]


    hopeless
    Baby, I'm dancing in the dark with you between my arms Baby, Barefoot on the grass, listening to our favorite song, △ Les attentions qu'ils avaient l'un pour l'autre, cette tendresse dans le regard, tout cela qu'elle avait pris pour une gentille amitié amoureuse, une dernière coquetterie du coeur, était un sentiment beaucoup plus profond. Ces deux-là s'aimaient comme on s'aime à vingt ans. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/09/2017
›› Commérages : 339
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle J'ai deux pseudos, mais vous me retrouverez plus souvent sous le nom de Harmajabb, même sur Twitter d'ailleurs
›› Célébrité : JDM - aka god of the Walking dead and supernatural
›› Schizophrénie : Oups. J'ai craqué ... Je ne suis même pas désolée pour ça !
›› more about me

Re: You have to come •• ANYA ✻ ( Mer 11 Oct - 23:54 )

You have to come
Tony & Anya
Je ricane.
Je secoue la tête avec un sourire pincé quand elle me dit que j'aurai bien pu trouver un centre. Non mais elle ne sait pas ce que c'est être dans un centre, comment on vit là-bas. On n'arrive pas à dormir, il y a trop de bruits et on nous vole les affaires, les gens ne sont pas digne de confiance là-bas et je préfère largement me débrouiller tout seul que d'être aidé par les gens. J'ai pas envie de voir leur pitié au visage, qu'on nous traite comme si on n'était des bons à rien. Ironie de la situation quand on sait que je pensais des SDF comme ça, des bons à rien... Des personnes qui n'ont rien foutu et qui ne savent pas se démerder pour garder une maison, une famille... Qui ne savent pas aligner deux phrases constructives (maintenant je sais pourquoi ils ne peuvent pas : pas assez de nourriture, pas assez d'eau, trop focalisé à arrêter les tremblements, à imaginer ce qu'on pourrait manger...) J'aurai jamais cru que je ferai partie de ces types, putain... Ça me met de mauvaise humeur, encore plus qu'avant. J'aimerai bien l'y voir essayer d'aller, cette Anya, je suis sûr qu'elle ne survivra pas une journée en tant que SDF, les regards que lancent les gens suffiront à la faire craquer. Mon geste de la tête a suffit pour répondre à la question, non non... Si j'avais trouvé un endroit tout chaud, je ne serai pas là et encore moins de mauvaise humeur. Rah quand je repense aux halls des immeubles, c'était parfait... Bonne source de chaleur et je savais bien me caler, me cacher... Mais les gardiens ont fini par connaître ma tête, je me faisais jarter à peine entré. Ils ont leur grille aussi. Le parking n'est pas mieux, c'est l'endroit parfait pour les emmerdes. Les immeubles en construction, c'est encore pire, je me rappelle la dernière expérience. Je lâche un gros soupir face à tout cet casse-tête, je dois quand même me considérer chanceux parce que j'ai un petit-déjeuner et je sais combien ils en baveraient pour ça. Parlant du petit déjeuner, je mange une autre bouchée de mon croissant. Au moins, elle choisit de bons croissants, ça fait tellement du bien que ça détend ma mâchoire. Le goût est tellement agréable...!

Mais ceci dit, si y a un truc que je dois faire remarquer. C'est que je suis quand même dans des conditions de luxe comparés aux premiers jours où je découvrais le "bonheur" d'être à la rue. Je suis devenu plus débrouillard. Je soupire encore une fois quand elle se demande comment je fais. Je dépose mon café à côté de moi et me mets à répondre. Faut que je sois aimable... Que je réponde à sa question ... Comme ça j'aurai le petit déjeuner pour demain, après demain et les autres jours. Le rêve de toute personne vivant à la rue. Allez, c'est pas la mort ... Presque. Putain. Le croissant est bon, faut que je le fasse. " Comme t'connais pas la vie dans les rues. Vais t'expliquer rapido. Pour dormir. Faut éviter les domaines publics à cause des flics... Mais ça m'embête pas plus que ça, se lever vers 2h, 3h quand ils passent, se bouger de là en attendant qu'ils aient fait la ronde pour retourner dormir à la même place. Mais comme les nuits sont de plus en plus froides et qu'empiler les journaux sous mon blouson ne suffisent plus trop, ça commence à être chaud. T'as pas une cigarette ?" Quoi ? On sait jamais.
electric bird.

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: You have to come •• ANYA ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

You have to come •• ANYA

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération