I'm sorry I dragged you into this [Eirik]

 :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/07/2017
›› Commérages : 455
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Zooey Deschanel
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ∞ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ∞ Pio Esposito (Aaron Tveit) ∞ Martin Palmer (Ben Barnes) ∞ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester)
›› more about me

I'm sorry I dragged you into this [Eirik] ✻ ( Ven 29 Sep - 9:42 )












Une fois n'était pas coutume, quand j'avais des problèmes stylistiques j'allais voir Mila. D'habitude je prenais la peine de lui téléphoner, mais là mon instinct me disait qu'elle était chez elle et qu'elle n'attendait que moi. Armée de plusieurs robes sorties de mon armoire, j'avais roulé jusqu'à chez elle. En arrivant j'avais frappé à la porte pour faire illusion et je débarquais comme une fleur dans le salon où je trouvais ma meilleure amie. Je laissais tomber mes housses dans le fauteuil le plus proche avant de faire la même chose avec moi même et de prendre le verre de vin qu'elle avait en main et de le finir sans aucune honte. « J'ai besoin de ton aide. Samedi Asher me force à aller au mariage de sa cousine » La situation était très critique. Comme à son habitude mon cher colocataire m'avait prévenu à la dernière minutes et maintenant je devais faire au mieux. « Refuse ? » Alors oui c'était ma première idée, mais comme j'étais faible ça n'avait pas fonctionné. « J'ai voulu inventé une excuse ou une mission, mais Asher m'a dit qu'on poserait trop de question si j'étais pas là » Et cela avait suffit à me convaincre à accepter de l'accompagner.   « Okay, fait moi voir tes robes » Voilà l'un des nombreuses raison pour lesquelles Mila était la femme de ma vie. Elle avait envie de dire plein de chose, mais mon appel au secours était pour l'instant plus important. Je savais que plus tard elle me dirait le fond de sa pensée.
Mon petit défilé personnel pouvait commencé, sans aucune pudeur, je me déshabillais devant Mila pour enfiler les robes les unes après les autres sans oublier de faire une défilé. J'étais à moitié à poil dans son salon et on avait pris encore aucune décision.  « De mon sens, ça va se jouer entre la bleue et la rouge. Essaye encore une fois les deux pour que je puisse faire le bon choix. » Avec un soupir, je reprenais la robe bleue pour la mettre et je tournais sur moi même. « Je vais écouter le conseil d'Asher et y aller en pyjama si ça continue » Sans que je m'y attende, Mila me balançait un coussin à la gueule. Okay je l'avais bien mérité. '  « Tu n'osera jamais faire ça, et définitivement tu dois mettre la bleue, tes yeux sont encore plus merveilleux avec. » Elle n'avait pas tort sur ce point. J'étais capable de faire beaucoup de chose, mais pas de me promener à poil, ni d'aller à un mariage en pyjama. « Merci pour tout. Tu es ma sauveuse. » J'allais l'embrasser et la serrer dans mes bras. De loin cela pouvait ressemblait à une tentative d'étouffement, mais c'était juste la démonstration de mon amour. « Tu restes manger avec moi, et on se commande des sushis ? » Elle me prenait par les sentiments, c'était mal, j'avais envie de craquer, mais je n'avais pas terminer mes missions aujourd'hui. Il me restait même la plus importante. « Uurg, j'aimerais bien, mais je dois voir Eirik. Je dois lui avouer que j'ai suivi sa copine » Autant dire que ce n'était pas une tâche des plus facile, mais j'avais tout prévu. « On remet ça à demain ? » Je ne lui laissait pas vraiment le choix de toute façon. « Oui tu sembles avoir beaucoup de choses à me raconter » Je lui tirais la langue parce qu'elle avait raison et qu'elle me connaissait trop bien.  Un dernier bisou et je reprenais mes robes avec moi.

Je faisais un rapide saut à la maison pour ranger toutes mes robes et mettre la bleue de côté pour la montrer à Asher demain matin. Ce soir il travaillait donc je ne pouvais pas me pavaner devant lui, mais je ne manquerait pas de le faire demain. En attendant, j'avais une mission bien plus délicate qui m'attendait. Avant qu'il ne puisse découvrir la vérité, je devais avouer à Eirik que j'avais suivi Arya plus tôt dans la semaine pour essayer d'en apprendre plus sur elle. Je ne savais absolument pas comment il allait le prendre, mais une chose en moi me disait qu'il n'allait pas être ravi. Alors pour éviter tout mouvement d'humeur et pour surtout essayer de le mettre de bonne humeur, je prenais une bouteille de vin dans mon sac. Un dernier coup d'oeil dans le miroir, un dernier au revoir à Yoko et j'étais prête à partir à rendre visite à Eirik.
Encore une fois, en arrivant devant sa porte, je frappais pour le plaisir, mais je rentrais avant qu'il n'ait pu venir m'ouvrir. Il était dans la cuisine. Je posais rapidement ma bouteille de vin sur la table avant d'aller l'embrasser sur la joue et de le regarder en souriant. Le problème étant que si je continuait comme ça, il allait trouver ça très bizarre. « J'espère que tu n'avais rien de prévu ce soir, parce que j'ai bien l'intention de rester » La présence de la bouteille en disait long de toute façon. « Je viens pas uniquement pour tes beaux yeux » Qui étaient aussi incroyablement bleus que les miens. Il était trop blond pour être mon frère caché, mais ça aurait pu. « J'ai quelque chose à t'avouer » Et pour mieux faire passer la pilule, je sortais deux verres pour qu'il puisse nous servir. C'était dingue comme on pouvait avoir l'attention d'un homme en disant ce genre de phrase.




lumos maxima



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.


Dernière édition par Sarah Miller le Sam 17 Fév - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/01/2015
›› Commérages : 856
›› Pseudo : Lully (aline)
›› Célébrité : Alexander Skarsgard
›› Schizophrénie : Cass • Jeremy
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: I'm sorry I dragged you into this [Eirik] ✻ ( Mar 13 Fév - 21:54 )


the truth should come first ✻ Le bout du stylo tambourine contre son carnet avant d'y poser quelques notes abstraites. Comme à son habitude, le blond ramenait toujours du boulot à la maison, incapable de consacrer son temps à autre chose que le boulot, la pâtisserie et de temps à autre les étoiles. Comme un vieux pansement, il aime reprendre ses calculs, ses théories et ses observations du cosmos. Comprendre l'univers, c'était pourtant son but dans la vie,  celui qu'il s'était donné pour honorer la mémoire de son frère. Celui qu'il a abandonné il y a de ça six ans. Il lui arrive de regretter et d'entrer dans une phase de nostalgie parfois un peu difficile à balayer. Un passé qui semble vouloir s'imposer à lui de plus en plus souvent, et de plus en plus durement chaque fois. Incapable de se concentrer sur ce qu'il est sensé faire, le suédois ne fait que penser à son ancienne vie, comme il a l'habitude de la considérer. Le problème étant que toute cette histoire lui fait inévitablement penser à sa femme. Son ex femme, qui est la raison pour laquelle cette vie n'est plus la sienne. S'il adore sa vie à Cap Harbor, il ne peut nier qu'il aurait aimé rester à Stockholm. Avoir la force de passer outre, de lui pardonner. Ou de simplement passer à autre chose sans avoir à lui pardonner, mais de pouvoir faire face. Comme d'habitude son cerveau tourne beaucoup trop vite, et il se pose bien trop de questions. Sa femme se matérialise presque sous ses yeux et la scène tourne en boucle dans son esprit, comme si ça pouvait l'aider à changer quelque chose. Le blond sent son cœur s’accélérer et la rage monter dans ses veines. Il ne sait pas bien s'il est en colère contre elle ou contre lui même mais avant qu'il ne s'en rende compte, son bras s’élançait et sa tasse explosa contre le mur du salon. Le fracas de la porcelaine qui se brisait une seconde fois, s'éparpillant sur le sol le fit revenir brusquement à la réalité.

Les coudes sur la table et le visage enfoui dans ses mains, un grondement sourd s'échappe des lèvres du suédois. Habituellement beaucoup trop calme, la colère a tendance à s'exprimer un peu trop violemment alors il tentait de se calmer un instant, massant instinctivement son visage pour détendre ses traits et évacuer ces pensées envahissantes. Un jolie blonde s'impose alors à lui. Comme la signification de la solution à ces maux. Il n'osait pas encore fonder ses espoirs en elle. Principalement parce qu'il n'avait plus envie d'avoir de l'espoir et il savait bien qu'elle aussi. Et c'est certainement pour cette raison que ces deux brisés ne cessent de se tirer l'un vers l'autre. Fatigué de réfléchir, Eirik se lève brusquement, manquant de peu de renverser sa chaise, ignorant le cadavre de porcelaine à quelques mètres de là. Se dirigeant vers la cuisine, la dernière chose qui occupe son esprit un peu plus efficacement que le reste. Il s'affaire à la préparation d'un gâteaux suédois. La thérapie fonctionne tandis qu'il se concentre sur ses préparations, nettoyant chaque recoin de son esprit de pensées parasite. Ne se rendant même pas compte que son esprit divaguait encore en suède par le choix de sa recette.

Peu de temps après, une main s'écrasait sur sa porte d'entrée, un son qu'il reconnaîtrait parmi mille. Une délicatesse qui n'appartenait qu'à une personne, si bien qu'il ne bougea pas de la cuisine. Il la connaissait par cœur  et quelques secondes après la brune la plus rayonnante qu'il ne connaisse faisait son apparition dans sa cuisine, comme si elle était chez elle. Elle l'était un peu en quelque sorte. Maintenant qu'il ne vivait plus avec son meilleur ami et qu'il avait enfin décidé de vivre seul, elle avait vite compris qu'elle ne dérangeait personne en se pointant quand bon lui semblait. Il remarquait sans peine la bouteille qu'elle avait emmené avant que ses lèvres ne se déposent sur sa joue avec toute la bonne humeur de la terre. Il fronçait les sourcils une demie seconde avant de se laisser attendrir par la meilleure amie la plus pétillante qu'il ne puisse avoir. Celle qui ne manque jamais d'éclairer son chemin qui s'assombri quelques fois. "J'ai bien compris, bonsoir charmante demoiselle" lui répond-il gentiment. Plutôt ravi en fait d'avoir un peu de compagnie pour l’empêcher de sombrer et de rejoindre son verre de whisky. "Je crois que je l'ai senti venir" il lui indique la préparation du regard.  "T'as de la chance qu'il y ait de quoi manger mais je vais peut-être finir par devoir te donner la clé" Parce qu'elle entre ici comme chez elle, et qu'en plus il y a toujours de quoi manger... Malheureusement, sa joie est de courte durée, son visage se durci. Il reconnait le ton de sa brune qui ne lui pressage rien de bon. Elle a quelque chose à lui avouer? Le blond acquiesce en silence, se contentant pour le moment d'ouvrir la bouteille et de les servir.  "Je t'écoute" Il se dirige vers le salon, l'invitant silencieusement à s'asseoir et déballer son sac, ignorant ostensiblement la tasse au sol. "T'as encore fait une bêtise?" Qu'il lui demande doucement, habitué à ce que sa meilleure amie soit probablement la fille la plus maladroite qu'il connaisse. Son visage restait impassible comme souvent, mais surtout parce qu'il ne savait pas s'il devait s'inquiéter ou non...



I know the sound of your hear
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/07/2017
›› Commérages : 455
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Zooey Deschanel
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ∞ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ∞ Pio Esposito (Aaron Tveit) ∞ Martin Palmer (Ben Barnes) ∞ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester)
›› more about me

Re: I'm sorry I dragged you into this [Eirik] ✻ ( Hier à 17:06 )












J'avais l'impression que ma journée ressemblait à un marathon et malheureusement c'était loin d'être terminée. Essayer autant de robe chez Mila m'avait pompé une partie de mon énergie. Si je ne m'étais pas changé 100 fois alors je ne l'avais pas fait 1 fois. Entre mes robes, celle que Mila pensait qu'elle pourrait me convenir j'avais fait le défilé d'un dressing entier et heureusement pour moi on avait fini par trouver la bonne. Je ne savais pas pourquoi je me donnais autant de mal pour ce mariage alors qu'Asher m'avait prévenu à la dernière minute. Peut-être parce que malgré tout je voulais faire bonne impression. Aux yeux de toute sa famille on était un couple incroyablement mignon et adorable, si je venais avec n'importe quelle robe sur le dos j'aurai pu écorné cette image et ce n'était absolument pas mon but. Le fait que je sois incroyablement stressée par rapport à tout ça ne m'aidait pas non plus à faire des choix.
En tout cas le mariage me paraissait presque une étape facile à franchir par rapport à ce que je m'apprêtais à faire. Alors je n'allais pas non plus au devant de la mort, je n'étais pas folle, mais il fallait que j'avoue à Eirik que potentiellement j'avais peut-être suivi Arya en début de semaine et que potentiellement aussi cela c'était terminé autour d'un café. En tout cas elle était vraiment charmante. Je savais qu'il allait m'en vouloir d'avoir pris ce genre d'initiative, mais c'était aussi un peu de sa faute aussi. Quand il me parlait d'elle, il restait étonnamment vague et pourtant il avait toujours un sourire que je ne lui reconnaissait pas, alors oui tout cela avait attisé ma curiosité naturelle. Même si j'allais au devant d'un grand danger, je préparais minutieusement mon coup en rentrant rapidement à la maison pour prendre une bouteille de vin. J'étais presque déçu qu'Asher ne soit pas là pour reculer le moment où j'irai parler à Eirik. Avec Asher dans le coin, j'aurai pu lui faire voir la robe que j'avais choisi, lui demander son avis que je n'aurai sans doute pas écouté et ce genre de chose. Mais non, il n'était pas là donc je me contentais juste de tout poser dans ma chambre, d'accrocher la robe à un cintre au dessus de mon armoire et repartir aussitôt. Je laissais quand même un petit mot à Asher pour lui dire où j'étais. Il n'était pas du genre à s'inquiéter parce que je ne rentrais pas, mais on ne savait jamais.

En arrivant chez Eirik, je ne prenais même pas le peine d'attendre qu'il vienne m'ouvrir la porte. Depuis que son pote était parti, j'avais un pris mes aises et j'entrais ici comme dans un moulin. Un jour j'allais apprendre à être patiente. En tout cas j'étais contente de le voir et je m'empressais d'aller l'embrasser. "J'ai bien compris, bonsoir charmante demoiselle" Un jour j'allais vraiment finir par le croire à force qu'il me répète que j'étais charmante. « Oui pardon bonsoir !! Mais je t'ai embrassé sur la joue alors ça compte un peu comme une salutation » Ou peut-être pas, en tout cas j'étais déjà contente qu'il n'ai rien de prévu et que je puisse rester chez lui. "Je crois que je l'ai senti venir" Si en plus il était en train de préparer à manger c'était parfait. « Qu'est ce que tu prépares de bon ? » Qu'on commence par ce genre de civilité m'allait très bien, je n'avais pas envie de me faire engueuler tout de suite.  "T'as de la chance qu'il y ait de quoi manger mais je vais peut-être finir par devoir te donner la clé" Ce n'était pas une mauvaise idée en soi. « Tu crois ? Parce que je viens seulement quand t'es là du coup la porte est toujours ouverte. » Puis j'étais capable de perdre la clé, alors peut-être qu'il fallait éviter. « A moins que tu veuilles me donner la clé pour que je vienne faire ton ménage quand t'es pas là ? Si c'est ça, faut pas compter sur moi » Je faisais déjà le ménage chez moi et je trouvais que c'était bien suffisant. Le faire chez les autres non merci.
Même si parler de tout et de rien me semblait être le plan parfait pour passer une bonne soirée, ma conscience m'interdisait de continuer plus longtemps et donc oui j'avais quelque chose à lui avouer. Tout d'un coup Eirik avait perdu son sourire.  "Je t'écoute" Alors qu'on se dirigeait dans le salon, je remarquais la tasse en mille morceau. Peut-être que j'allais finir comme elle un jour. « Qu'est ce qui lui est arrivé ? » J'étais curieuse. Peut-être qu'elle était juste tombé, ou peut-être que non. Je ne savais pas. "T'as encore fait une bêtise?" Je m'offusquais 3 secondes face à sa phrase. Je ne faisais jamais de bêtises. C'était faux. « Pourquoi tout de suite ça serait moi qui ait fait une bêtise ? » Après tout ça aurait pu être Asher, ou même James. Bien que le plus à même de faire des bêtises c'était peut-être Julian. « Déjà je n'ai tué personne, ce qui devrait grandement te rassurer. » Je trouvais que c'était important de le préciser. J'essayais un peu d'humour avant de dire la vérité. « En réalité, il est possible que j'ai rencontré Arya cette semaine. » Après est ce que c'était important de dire que je l'avais suivi dans la rue ? De mon avis non ce n'était qu'un détail.




lumos maxima



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: I'm sorry I dragged you into this [Eirik] ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

I'm sorry I dragged you into this [Eirik]

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération