(Sarah) i honestly don't care about you.

 :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/01/2017
›› Commérages : 81
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : alina cutiepie Kovalenko ♥
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

(Sarah) i honestly don't care about you. ✻ ( Sam 30 Sep - 13:43 )



     

Sarah Miller
&
Solveig Blackbird
i honestly don't care about you.

Elle est en colère la rousse, et elle ne décolère pas vraiment. Engager quelqu'un pour sa protection ? Sérieusement ? Il pensait peut-être qu'elle était handicapée, invalidée. Non, il y a juste son père qui traine dans les parages et ce n'est pas franchement la mer à boire. Elle traîne des pieds dans le supermarché, se demande bien ce qu'elle va pouvoir grignoter ce soir avant de sortir à ce stupide vernissage en dehors de la ville, elle tente de repérer des artistes pour la galerie d'art qu'elle n'ouvrira jamais. Solveig a envie d'abandonner cette idée. Mais non, Dean lui dit qu'il faut qu'elle le fasse, qu'elle continue à croire en ses rêves. Ses rêves qui s'amenuisent au fur et à mesure que le temps passe. Elle ne trouve pas de local, elle ne trouve pas d'artistes, Echo n'est plus là pour pouvoir habiller les pièces de ses toiles alors elle se dit qu'elle ferait mieux de ne rien faire du tout. Après tout, elles avaient ouvert leur galerie avec Echo et maintenant qu'elle n'est plus là, elle n'arrivera pas à faire tenir le navire sans elle, elle en est persuadée. Elle ne sait pas ce qui lui donne envie d'abandonner comme ça, mais en ce moment, elle est infiniment triste. Ca passera, ça passe toujours, c'est sûrement la date de l'anniversaire de la mort de sa mère qui approche, le fait qu'elle n'a plus aucune nouvelles de ses frères, et que son père est le plus gros des connards qui peut exister sur terre. Oui, ça doit être ça. Un connard. Mais quoiqu'il en soit, elle a le coeur un peu lourd en faisant ses courses, et elle balance tout ce qu'il faut dans son caddie pour pouvoir avoir le coeur lourd avec des choses bien grasses. Elle est persuadée que Dean la tuerait s'il voyait toutes les choses qu'elle mettait dans son caddie mais elle ne l'avait pas vu depuis trois jours à tout casser, ils avaient tout les deux trop de travail et elle se levait à l'aube quand lui devait dormir, donc ils avaient convenus qu'ils se verraient ce week-end. Elle avait hâte mais en même temps, elle avait peur qu'il se prenne la tête. Et dans une semaine c'était le départ pour Paris alors elle n'avait pas envie que tout s'annule au dernier moment. Non, elle avait vraiment de prendre ce mois de vacances et de pouvoir profiter de Bébé Rachel. Parce qu'elle lui manquait un peu cette tête blonde Mais quoiqu'il en soit, elle se mettait en route pour rentrer chez elle en chantonnant comme elle savait si bien le faire, pour décompresser. Trop de stress tue le stress. Quand elle arrive devant chez elle, elle gare sa voiture dans l'allée de son garage, ôte ses lunettes de soleil et en sortant les courses de sa voiture, elle voit une demoiselle devant chez elle. Elle pense halluciner. Elle se mord la lèvre pour ne pas lui hurler dessus et elle ferme les yeux en sortant les clés de chez elle tout en finissant par avancer. « Je pense que vous vous êtes trompée de maison. » Elle dépose alors ses sachets de courses avant de regarder la brunette « Je n'attends personne. Et je ne vous connait pas. Alors je pense que vous vous êtes trompée de maisons. » Il n'y avait pas d'autres solutions, mais pourtant, elle était bien au bon endroit. Et Solveig allait vraiment tuer Dean.


CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/07/2017
›› Commérages : 274
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Zooey Deschanel
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell)
›› more about me

Re: (Sarah) i honestly don't care about you. ✻ ( Jeu 5 Oct - 20:49 )












Les mains sur les hanches je faisais face à Asher qui n'arrivait pas de s'arrêter de rire depuis 10 minutes maintenant. Il commençait sérieusement à m'énerver, et s'il ne se calmait pas tout de suite je lui balançais un verre d'eau à la figure. « Toi ? Devoir assurer la protection de quelqu'un c'est la chose la plus drôle du monde » Okay, là j'étais vraiment énervée, mais plutôt que de lui balancer de l'eau, je le poussais. Ce qui ne servait à rien au vue de ma force de mouche et cela redoublait même son hilarité. « Tu me saoules Asher » La colère avait fait place au débit et puis voilà, de toute façon quoi que je fasse ou dise il finirait par se moquer de moi, alors je préférais aller dans ma chambre pour me préparer. Il avait tenté de venir s'excuser – quoique c'était un bien grand mot – mais je l'avais envoyé paître. Je n'avais pas besoin qu'il vienne me rappeler à quel point c'était une idée stupide que de faire ça. Moi même j'avais l'impression de faire une immense connerie.
Pourtant quand cet homme, ce Dean Carmichael m'avait téléphoné pour prendre soin de sa sœur, je n'avais pas hésité une seule seconde avant de dire oui. Parce qu'il était inquiet, parce que j'avais trouvé ça touchant et voilà. Puis au fur à mesure de notre conversation, j'avais compris que je m'étais engagé dans un gros merdier. En gros il me demandait d'être la garde du corps de sa sœur. J'avais besoin d'argent et je ne pouvais pas faire la fine bouche pour cracher sur le contrat qu'il me proposait pour ce week-end.

Au moment de partir Asher essayait une nouvelle fois de me parler, j'osais espérer que cette fois il aurait les bons mots. « Tu es sûre que t'as pas besoin d'aide ? » Il avait l'air tellement sérieux que j'aurai pu le croire, mais d'une il travaillait ce soir et de deux il voulait juste en rajouter une couche. « Continue comme ça et je téléphone à ta mère pour lui dire qu'on a rompu parce que je t'ai trouvé au lit avec un homme » Le temps de quelques secondes j'avais réussi à lui retirer son éternelle sourire, et je devais avouer que je me sentais fière. Du bout des doigts je lui envoyais un baiser et lui souhaitais une bonne soirée avant de prendre la poudre d'escampette.
Trouver la maison n'était pas ce qu'il y avait de plus difficile, j'avais même réussir à avoir une place juste devant. Par contre trouver la propriétaire était une autre paire de manche. J'avais beau sonner, elle ne répondait pas. Soit elle m'avait vu et ne voulait pas répondre, soit elle n'était pas là. Je préférais la deuxième option et j'attendais simplement devant chez elle. A un moment elle allait forcément se montrer. C'était effectivement ce qui était en train de se passer et à voir sa tête, elle n'avait pas l'air très heureuse de me voir là. « Je pense que vous vous êtes trompée de maison. » Dean m'avait prévenu que ça ne serait pas facile. « Vous êtes Solveig, donc non je ne me suis pas trompé » Elle voulait la jouer rebelle ? Pas de soucis, j'avais vu pire que ça dans vie, j'avais moi-même connu pire que ça. « Je n'attends personne. Et je ne vous connait pas. Alors je pense que vous vous êtes trompée de maisons. » Elle ne voulait tellement pas de moi qu'elle se répétait dans ses paroles. « Vous n'êtes pas ravie de me voir ici ? Grand bien vous fasse, ça ne m'empêcherait pas de rester. » Je n'allais pas renoncer à mon fric pour une femme qui voulait me mener la vie dur. « Vous voulez me faire comprendre que je suis de la merde. Allez-y, je m'en moque » J'avais eu mon lot d'insultes et de crachats pendant les interrogatoire ou les perquisitions alors ce n'était vraiment pas cette jeune femme qui allait me faire peur. « Maintenant vous avez le choix de me faire rentrer, ou de faire jaser dans le voisinage parce que je ne bougerais pas d'un pouce » Par bien des aspects j'étais l'une des femmes les plus adorables du monde, mais quand il s'agissait du boulot, je me transformais en vraie louve. Même Asher ne m'aurait pas reconnu et aurait été surpris.




lumos maxima



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.


Dernière édition par Sarah Miller le Dim 22 Oct - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/01/2017
›› Commérages : 81
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : alina cutiepie Kovalenko ♥
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: (Sarah) i honestly don't care about you. ✻ ( Mer 11 Oct - 22:49 )



     

Sarah Miller
&
Solveig Blackbird
i honestly don't care about you.

Comment est-ce qu'elle était supposée réagir ? Elle savait que Dean était un peu trop protecteur et elle comprenait. Elle comprenait qu'il avait peur pour sa vie, celle de sa fille quand elle était chez la rousse, mais elle n'avait pas envie d'avoir l'impression que quelqu'un la suivait tout le temps. Elle n'avait pas envie de voir une voiture devant son portail quand elle ouvrirait les volets, quand elle recevrait des amies ou même quand elle partirait faire son jogging. Non, elle ne voulait pas cela et elle avait beau lui hurler dessus par téléphone, elle n'arrivait pas à le faire plier. Il voulait à tout prix qu'elle accepte. Et elle avait fini par lui raccrocher au nez. Deux fois.  Mais il avait rappelé à chaque fois et elle s'excusait. A chaque fois. Elle était trop faible face à lui parce qu'elle l'aimait bien trop. Elle l'aimait d'une force qu'elle ne pouvait pas vraiment contrôler. Même quand il était insupportable, un peu trop con sur les bords, elle l'aimait toujours autant. C'est peut-être ça le grand amour, pardonner toujours à l'autre. Même si elle ne lui avait pas vraiment pardonner l'impardonnable quand elle l'avait quitté et qu'il était venu s'installer ici, elle s'était remise en question et tout allait pour le mieux désormais. Sauf quand elle avait ses crises qu'elle ne comprenait pas vraiment elle-même, quand elle avait envie de le tuer parce qu'il ne mettait pas ses chaussettes dans le panier à linge et qu'elle voulait lui faire plaisir en l'aidant dans les tâches ménagères parce que sa femme de ménage est en vacances. Elle l'aimait en dépit de tout, de leurs disputes, de leurs différences. De tout. « Vous êtes Solveig, donc non je ne me suis pas trompé » Elle haussait un sourcil interrogateur la rousse, ne comprenait pas vraiment ce qu'elle lui voulait. Ah, alors il l'avait vraiment fait. Elle savait son prénom et tout faisait connexion dans son esprit désormais. Elle avait envie de le tuer. « Oui je suis Solveig. Mais je n'ai pas besoin de votre aide, merci, vous pouvez disposé. » Elle récupérait son sachet de courses et s'apprêtait à entrer chez elle, mais la brunette ne semblait pas avoir dit son dernier mot « Vous n'êtes pas ravie de me voir ici ? Grand bien vous fasse, ça ne m'empêcherait pas de rester.  Vous voulez me faire comprendre que je suis de la merde. Allez-y, je m'en moque » Elle rentrait alors chez elle et déposait ses courses sans fermer la porte, quand elle revenait, la brune revenait à la charge « Maintenant vous avez le choix de me faire rentrer, ou de faire jaser dans le voisinage parce que je ne bougerais pas d'un pouce » Elle levait les yeux au ciel et claquait la porte, sans lui répondre, sans répondre à ses attaques. Elle vivait sa vie le temps de cinq minutes avant d'être prise de remords et de rouvrir la porte. « J'ai dit à Dean que je n'avais pas besoin de vous. » Elle lui tend alors une tasse de café encore chaude d'avant qu'elle aille faire ses courses « Je sais que vous ne bougerez pas. Je sais que je n'accepterais pas votre présence ici. Vous ne voulez pas simplement lui dire que vous avez rempli votre contrat ? Il vous paiera de toutes façons. » Qu'elle l'honore ou pas. Si elle ne le fait pas, il risquerait même d'augmenter le prix, ce qui serait beaucoup plus bénéfique pour la demoiselle, mais ça, elle se gardait bien de le lui dire. « Je ne suis pas une enfant. Je n'ai pas besoin d'être protégée. Vraiment. »


CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/07/2017
›› Commérages : 274
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Zooey Deschanel
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell)
›› more about me

Re: (Sarah) i honestly don't care about you. ✻ ( Hier à 20:14 )












Je n'étais déjà pas très à l'aise à l'idée d'avoir accepté ce boulot, mais avec ses réflexions à la con et son rire de paysans, Asher avait réussi à rendre les choses encore pire. En partant de la maison, malgré ma petite victoire, j'étais de mauvaise humeur et un rien aurait suffit à me faire exploser. Ce rien en question était d'attendre une maison vide. Comment je le savais ? Déjà parce qu'il n'y avait pas de voiture, donc en soit c'était un assez bon indice et surtout en frappant je n'avais eu aucune réponse. Alors oui peut-être que la fameuse Solveig n'avait pas voulu m'ouvrir parce qu'elle n'était pas d'accord avec tout ça, mais au final ce n'était même pas ça. Parce qu'en regardant à travers les fenêtres, je voyais bien qu'il n'y avait personne. J'avais testé toutes les fenêtres possible, mais aucun signe de vie. Très bien, je n'avais plus qu'à attendre.
Je n'avais pas eu à attendre très longtemps et comme c'était prévu, l'accueil de Solveig ne fut pas des plus sympas. Selon elle je m'étais trompé de maison et blabla blu. Elle était mignonne, mais ce n'était pas comme ça qu'elle allait réussir à me faire partir. Elle pouvait être la plus désagréable du monde, je resterais ici, quitte à passer la nuit assise devant les marches de sa porte d'entrée, je m'en contrefichais. « Oui je suis Solveig. Mais je n'ai pas besoin de votre aide, merci, vous pouvez disposé. » Et elle a cru que j'étais une bonne à son service pour me parler de la sorte ? Je sentais la moutarde me montait au nez, mais je gardais mon calme. Finalement vivre avec Asher m'avait rendu encore plus patiente qu'avant. « Non, je reste » Ce soir j'allais être la sangsue dont elle n'arriverait pas à se débarrasser. En m'ignorant royalement, elle allait ranger ses courses, tout en restant sur le pas de la porte, je lui parler des deux options qui s'offraient à elle. Pour toute réponse, elle m'avait claqué la porte au nez. Ce n'était pas la première fois que je vivais ce genre de situation, je ne bougeais pas, je ne m'abaissais pas non plus à la supplier de m'ouvrir. Elle avait fais son choix.

Après 5 minutes à regarder les alentours, à discuter avec Catherine et Bernard, la porte s'était ouverte et Solveig était là avec une tasse de café pour moi que je prenais volontiers. « Merci » Il était chaud et cela faisait vraiment du bien. « J'ai dit à Dean que je n'avais pas besoin de vous. » Alors concrètement ça, ce n'était absolument pas mon problème. « Je ne sais pas ce qu'il se passe entre vous et votre copain Solveig, je fais juste ce pour quoi on me paye » Je me rendais compte que ça n'allait absolument pas être de la tarte cette soirée. « Je sais que vous ne bougerez pas. Je sais que je n'accepterais pas votre présence ici. Vous ne voulez pas simplement lui dire que vous avez rempli votre contrat ? Il vous paiera de toutes façons. » Son copain avait du engager des tas de gens, et elle avait du sortir cette phrase à chaque fois, je me demandait combien avec fait ça. Partir et avoir l'argent sans rien faire. « Je suis désolé Solveig, mais ça ne va pas se passer comme ça. Laissez moi dehors si vous ne voulez pas subir ma présence, mais je resterais. » Et j'aurai trop mauvaise conscience de partir et de prendre l'argent de Dean alors que je n'aurai rien fait. « Je ne suis pas une enfant. Je n'ai pas besoin d'être protégée. Vraiment. » Elle pouvait me le répéter autant de fois qu'elle le voulait, mais ça ne changerait pas les choses. « C'est votre copain qu'il faut convaincre, pas moi. » Elle avait sûrement du essayer, mais n'avait pas réussi. « Vous acceptez de me laisser rentrer ? » Si elle ne voulait pas de moi, je n'allais pas m'imposer. Au pire je resterais dans ma voiture. « Vous ne remarquerez même pas ma présence, et vous votre soirée se déroulera comme n'importe qu'elle autre soirée » Je croisais les doigts pour que ma maladresse ne vienne pas se rappeler à moi durant cette soirée. « Et si vous voulez, je suis une excellente cuisinière » Je lui souriais. Je ne savais pas si cela allait fonctionner, mais de toute façon qu'est ce que je pouvais faire de plus pour la convaincre de tolérer ma présence ?




lumos maxima



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: (Sarah) i honestly don't care about you. ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

(Sarah) i honestly don't care about you.

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération