Let it snow ♪ - w/ Sam

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 31/07/2017
›› Commérages : 37
›› Pseudo : Naachwan
›› Célébrité : Chloe Norgaard
›› more about me

Let it snow ♪ - w/ Sam ✻ ( Jeu 5 Oct - 0:26 )



«Let it snow ♪» Max & Sam

C'était enfin le grand jour. Maxine s'était levée en avance, sautant du lit comme si elle venait de recevoir un coup de taser. A ne pas s'y méprendre, elle était excitée comme une puce et surtout de très bonne humeur, pour cause : Son paternel l'emmenait à la montagne. Maxine n'avait pas pour habitude d'aller en vacances, généralement elle allait à des festivals mais sans plus. Elle n'avait jamais trouver le temps de partir avec sa mère, et au jour d'aujourd'hui peut être qu'elle le regrette un peu. Quoi qu'il en soit aujourd'hui, la jeune femme n'arrivait pas à attendre l'heure à laquelle Sam devait se lever, alors elle avait préparer ses valises en avance, elle les avait déjà mise dans la voiture et elle avait même préparer un petit déjeuner.

Seulement les minutes semblaient être des heures pour la jeune femme, ne désirant plus attendre une seconde de plus, elle se dirigea vers la chambre, montant sur le lit et sautant dessus comme une enfant de cinq ans. « Debout Sam ! Debouuuuuuuuuut ! On va a la montagne aujourd'hui ! » hurlait-elle avant de descendre du lit et de lui retirer la couverture. « Aller lèves toi ! ». De bonne foi malgré tout, elle repartit lui chercher son café afin qu'il digère ce réveil un peu brutal. Elle le posa sur sa table de cheveux avant de s'asseoir à coté de lui, venant lui ébouriffé ses cheveux qui partaient dans tous les sens alors qu'elle l'observait avec des petits yeux de biche. « T'as une de ces têtes au réveil, tu fais peur à voir haha. M'enfin bref ! On est censé partir dans trois heures, trente minutes et dix sept secondes. Ton réveil ne sonnait pas alors je me suis dis autant que je vienne te réveiller moi même. » d'un coté son réveil devait sonner dans une demie heure, mais ça elle l'avait miraculeusement oublié.

« Viens !»
lui dit-elle alors qu'elle tira le bras de ce pauvre Sam qui n'était pas encore bien réveillé. Elle l'emmena dans le salon et lui fit montrer le petit déjeuner qu'elle avait fait pour eux. Bon d'accord, il s'agissait de crêpes mi-grillées, mi-crues, Maxine était assez débrouillarde mais elle n'était pas douée en cuisine. Pourtant elle était fière d'elle, parce que c'était rare qu'elle fasse ce genre de chose pour quelqu'un, et au fond elle espérait qu'il le serait aussi malgré tout, alors elle observait la moindre de ses réactions.



©️ Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 971
›› Pseudo : Criquette
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha+Drav+Ax
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let it snow ♪ - w/ Sam ✻ ( Jeu 5 Oct - 12:31 )

➽ Ce RP se déroule quelques mois plus tard par rapport à la période actuelle, alors que nous sommes déjà en hiver (2017).




Max + Sam    
« Let it snow !»
Sheitane ronronne doucement près de mon oreille, nichée tout contre mon cou, sa position favorite. Ses ronrons et sa chaleur me bercent, si bien que je dors à poings fermés. Je ne t'entends même pas débouler dans ma piaule telle une petite boule d'électricité. En revanche, je sens très bien mon corps secoué sous tes assauts alors que tu bondis sur le lit comme une folle. J'ouvre un œil. Je te regarde, je regarde le chat, le chat me regarde. Lui et moi nous zieutons un instant l'air de dire "Mais what the fuck ?!". Bien que le chat lui, tire une tronche plus revêche que la mienne.

« Debout Sam ! Debouuuuuuuuuut ! On va a la montagne aujourd'hui ! »

Je place un bras en travers de mon visage et t'observe d'un œil torve.

- Appel-moi papa et on verra si ça me donne un peu plus d'entrain à sortir du plumard... dis-je d'une voix pâteuse, sur un ton à demi revêche et à demi amusé de te voir ainsi faire le ouistiti sur mon lit.

« Aller lèves toi ! », insistes-tu.

Je n'ai pas le temps d'arguer que j'ai encore droit à quelques minutes de sommeil que tu files comme une toupie. Ou pour ainsi dire une tornade.

- T'as mis les doigts dans la prise la môme ? dis-je un instant plus tard alors que Sheitane a décidé de décamper et que tu reviens avec du café. Humpf... toi tu sais comment m'amadouer, ajoutais-je en voyant ce dernier posé sur le chevet.
Tu m'ébouriffes un instant les cheveux dans un geste aussi taquin qu'affectueux et un sourire attendri nait au coin de mes lèvres. J'aime bien ce genre de démonstrations de ta part. C'est si rare. Tu me fais des petits yeux de biche alors que tu m'observes. Ton enthousiasme fait plaisir à voir.

« T'as une de ces têtes au réveil, tu fais peur à voir haha. M'enfin bref ! On est censé partir dans trois heures, trente minutes et dix sept secondes. Ton réveil ne sonnait pas alors je me suis dis autant que je vienne te réveiller moi même. »

- Bon sang ! m'exclamais-je soudain en entendant ton décompte. Moi qui croyait qu'il t'avait pris la folie de me réveiller genre dix minutes avant mon réveil.

Je laisse échapper un bâillement.

- Ça va, tu digères bien le fait de m'avoir réveillé une plombe à l'avance ? Vise un peu ma double tronche de pâté de foie là ! râlais-je en choppant l'oreiller de sous ma tête pour me le coller sur le visage. T'as de la chance que je te le balance pas à la figure, arguais-je d'une voix à demi étouffée dans l'oreiller.

« Viens !» insistes-tu en me tirant par le bras. Mon corps pivote en glissant sur les draps. Je remarque que la couette a glissé au sol.

- Mais c'est qu'elle me fout à poil en plus la gosse ! T'as de la chance que j'avais un futal pour une fois.

Ouais parce que d'habitude je dors en caleçon, voir tout nu sauf qu'hier soir, je me suis endormi avec mon pantalon de pyjama en lisant au lit. Quoi qu'il en soit, vilaine môme que tu es, tu me traines à ta suite alors que je manque de me péter la gueule du lit et titube en tentant de retrouver mon équilibre.

- Mais doucement bon sang ! lâchais-je d'une voix toujours aussi pâteuse alors que je me frotte les yeux, ma main toujours dans la tienne. Ce genre de contact est trop rare pour que je m'en défasse si vite. Tu me guides ainsi jusque dans le salon où trône le petit-déjeuner sur la table basse. Un nouveau sourire se glisse sur mes lèvres. Je ne peux m'empêcher de fondre face à cette attention et je te serre alors tendrement un instant entre mes bras.

- T'es pardonnée pour le bordel que t'as semé en me tirant du lit. Merci, t'es adorable d'avoir préparé tout ça, dis-je très touché.

Je m'écarte légèrement en rompant l'étreinte et dépose un baiser affectueux sur ta tempe.

- Juste deux minutes p'tit chat, t'avertis-je en allant d'ores et déjà piquer un bout de crêpe, avant d'aller juste rapidement me passer un coup d'eau sur la figure à la salle de bain histoire d'être un peu plus frais. Tu déroges à mes habitudes, moi qui file immédiatement à la douche dès la sortie du lit en passant par un incontournable brossage de dents même avant le petit dej. Mais tu m'as mis en appétit et j'ai hâte de dévorer tout ça. Je ne fais pas long feu dans la salle de bain, tout juste une minute.

- Max, tu peux ouvrir les fenêtres du salon et de ma piaule steuplait ? beuglais-je à ton attention depuis la salle de bain ouverte. Histoire d'au moins aérer ma chambre pendant qu'on mange. Merde ! Tu pourras aussi récupérer mon café, on l'a laissé là-haut !

De retour au salon, je glisse une main sur ton épaule en passant et m'installe sur le sol, près de la table basse. Ma tasse m'attend gentiment. Le café sent délicieusement bon. Lenny et Ashley sont chez Linc pour la durée de notre séjour depuis hier. Quant à Sheitane, elle est plutôt indépendante, ce qui n'empêchera toutefois pas un de mes frères de passer vérifier le niveau de croquettes et d'eau. En parlant du chat, elle semble vouloir s'installer sur tes genoux.

- Elle aussi t'as pardonné visiblement, t'indiquais-je en la désignant. T'es une vraie bouille d'amour ce matin.

Mon regard se porte sur l'assiette de crêpes. T'en as à demi cramées quelques-unes. Je t'adresse d'ailleurs un regard interrogatif et amusé.

- Comment t'as fait ton compte pour parvenir à en griller ainsi une partie et pas l'autre ? lâchais-je amusé avant de tout de suite ajouter que ça n’empêche en rien que ce soit bon.

Je bois une gorgée de café et déclare combien j'ai hâte moi aussi de me rendre là-bas avec toi et de te présenter à ton grand-père. Telluride est une petite ville magnifique.

- John risque de te sembler sans doute un peu revêche de prime abord, dis-je en parlant de mon père. Mais garde en tête qu'il a secrètement hâte de te rencontrer parce que pour qu'il me l'avoue l'autre jour au téléphone et te prépare une piaule rien que pour toi, crois-moi, il t'aime déjà. De toute façon, lui et moi on est pareils selon mes frangins. Quoi que j'ai plus de facilités à déconner dans mon genre. T'auras cependant tout l'espace pour profiter pour t'éloigner ou avoir ton intimité. La maison est grande.

Terminant de déjeuner et m'apprêtant à me relever, je te demande pour la forme même si ça parait évident.

- Tu t'es déjà douchée, t'es toute prête ? Et obtenant la réponse alors qu'elle saute aux yeux, je déclare alors. Bah tu débarrasses et tu fais la vaisselle pendant que je file à la douche ! dis-je en te tirant la langue accompagné d'un clin d’œil, m'éclipsant aussitôt pour fuir la tâche de débarrasser tout ça. Ah au fait, beuglais-je depuis le couloir, évite de débouler dans la salle de bain à l'improviste, sans quoi tu risques de vraiment me trouver à poil cette fois-ci !

©️ 2981 12289 0


ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 31/07/2017
›› Commérages : 37
›› Pseudo : Naachwan
›› Célébrité : Chloe Norgaard
›› more about me

Re: Let it snow ♪ - w/ Sam ✻ ( Dim 15 Oct - 2:27 )



«Let it snow ♪» Max & Sam

Elle avait tellement l'habitude de l'entendre râler que cela ne lui faisait absolument rien, ça pouvait être l'équivalent d'un bonjour à ses yeux. Heureusement il reprit assez vite une meilleure humeur. Max ne répondit pas lorsque son paternel lui lâchait qu'elle aurait pu l'appeler "papa". Ce n'est pas qu'elle n'en avait pas envie, c'est juste que c'était encore bizarre pour elle, d'ailleurs elle ignore si elle serait capable de le dire.  Quoi qu'il en soit elle préférait déconner avec lui comme à ce moment là, l'entendre grommeler avec ses cheveux en bataille et sa tête de six pieds de long, encore un point commun qu'ils avaient tous les deux, la sale gueule au réveil. « Mais c'est qu'elle me fout à poil en plus la gosse ! T'as de la chance que j'avais un futal pour une fois. » Max fit une grimace de dégout, voir le robinet de son père n'était pas dans ses projets à venir. « Effectivement j'ai de la chance, parce que je crois que je n'aurais pas survécu à une telle horreur »lui répondit-elle histoire de l'embêter un peu.


Un sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu'il vit le petit déjeuner qu'elle avait préparer. Cela mit fit plaisir à la jeune femme arc en ciel qui partit dans la chambre de Sam afin d'ouvrir sa fenêtre et de ramener sa tasse de café comme il lui avait demander et revenir s'installer face à lui pour déguster son café indispensable du matin. Alors que Sheitane vint s'installer sur ses genoux. Max caressait affectueusement la petite chatte qui ronronnait tout en se frottant à elle. Max adorait les animaux, et heureusement d'ailleurs avec les petits bébés de Sam. «Elle aussi t'as pardonné visiblement» qu'il lui disait justement. « C'est parce que je suis irrésistible » lui répondit-elle  en balançant une mèche de ses cheveux en arrière telle une petite prétentieuse.

«Comment t'as fait ton compte pour parvenir à en griller ainsi une partie et pas l'autre ?» La jeune femme haussa un sourcil, faisant la moue. « Attend tu te rend compte que si tu mets trop de pâte ça ne cuit pas et si t'en met pas assez ça part en bouillie ? Du coup je les ai laisser longtemps d'un coté pour être sûre qu'elles tiennes.. mais l'autre coté à pas cuit.. Sérieux faire des crêpes c'est comme les maths, il faut trop faire attention au quantités, ça me soule, j'ai une âme  artiste, je fais les choses au feeling. » Oui oui, tout ce monologue pour des crêpes. Tout ça parce que du coup elle se disait que ce n'était pas parfait et elle se sentait frustrée malgré que Sam lui fasse comprendre que c'était tout de même bon.

« John risque de te sembler sans doute un peu revêche de prime abord. Mais garde en tête qu'il a secrètement hâte de te rencontrer parce que pour qu'il me l'avoue l'autre jour au téléphone et te prépare une piaule rien que pour toi, crois-moi, il t'aime déjà. De toute façon, lui et moi on est pareils selon mes frangins. Quoi que j'ai plus de facilités à déconner dans mon genre. T'auras cependant tout l'espace pour profiter pour t'éloigner ou avoir ton intimité. La maison est grande. » Voila le sujet abordé, celui qu'elle redoutait un peu. Max n'avait rien dit à Sam mais elle craignait d'être considérée comme la bâtarde de la famille, c'est ainsi qu'elle se sentait avec ses grand parents maternels qui n'aimaient pas l'avoir chez eux parce qu'ils avaient peur qu'elle les vole ou saccage leur maison telle une sauvage. Elle tentait de se rassurer avec les paroles de son père mais elle ignorait qu'elle sera leur réaction lorsqu'elle se trouvera en face d'eux. Afin de ne pas inquiéter son père quant à ce qui se passait dans sa petite tête, la jeune femme hocha la tête et sourit légèrement avant de débarrasser la table  et de faire sagement la vaisselle pendant que ce dernier partait à la douche.

« Ah au fait, évite de débouler dans la salle de bain à l'improviste, sans quoi tu risques de vraiment me trouver à poil cette fois-ci ! »  Max leva les yeux au ciel « T'es dégueulasse Sam ! Je ne déboulerais jamais dans la salle de bain quand t'es dedans, je ne tiens pas à être aveugle » lâcha-t-elle de la cuisine. Évidemment elle plaisantait quand à son dégout, bien qu'il était sur qu'elle ne voulait pas le voir à poil, un peu de décence tout de même !

La vaisselle terminée, la jeune femme ne savait que faire étant donné que tout était déjà prêt, alors elle enfila son bonnet et sortit dehors afin de se poser devant la voiture et de fumer sa cigarette. Le soleil se levait petit à petit, éclairant son visage rougit par la fraîcheur du matin. Son petit cœur battait à la chamade à l'idée de rencontrer son autre famille. Comment allaient-ils l’accueillir ? Seront-ils  refroidis par ses cheveux et son style bien à elle ? Que diront-ils du fait que Max appelle Sam par son prénom ? C'était bien l'une des premières fois que Max se souciait de ce qu'elle pouvait dégager à l'égard des autres, comme quoi vivre avec son paternel commençait à la changer petit à petit, et qui sait cela lui permettra peut être de s'ouvrir un peu au monde.



©️ Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 971
›› Pseudo : Criquette
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha+Drav+Ax
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let it snow ♪ - w/ Sam ✻ ( Lun 16 Oct - 11:51 )




Max + Sam    
« Let it snow !»
- Mais c'est qu'elle me fout à poil en plus la gosse ! T'as de la chance que j'avais un futal pour une fois, te lançais-je alors que tu me sors du lit sans délicatesse. Une grimace de dégoût passe sur ton visage. Je pouffe légèrement de rire.

« Effectivement j'ai de la chance, parce que je crois que je n'aurais pas survécu à une telle horreur »

- Hey oh ! me rebellais-je aussitôt. C'est grâce à la contribution du service trois pièces que t'es venue au monde ! fis-je faussement offusqué.

Plus tard, déjeunant au salon, Sheitane ronronne sur tes genoux. Je te glisse qu'elle a du te pardonner ton arrivée tonitruante au réveil. A savoir d'ailleurs que j'ai bien failli me faire griffer la tronche lorsqu'elle a sursauté. Tu argues quant à son pardon que c'est parce que tu es irrésistible, en mimant une attitude prétentieuse.

- Pas faux ! rétorquais-je du tac au tac par rapport à ta petite bouille irrésistible, laquelle a bien souvent raisons de mes râlages intempestifs.
Nous plaisantons autour de tes crêpes qui malgré le résultat improbable de leur cuisson, sont très bonnes.

« Attend tu te rend compte que si tu mets trop de pâte ça ne cuit pas et si t'en met pas assez ça part en bouillie ? Du coup je les ai laisser longtemps d'un coté pour être sûre qu'elles tiennes.. mais l'autre coté à pas cuit.. Sérieux faire des crêpes c'est comme les maths, il faut trop faire attention au quantités, ça me soule, j'ai une âme  artiste, je fais les choses au feeling. »

Je rebondis sur la mention d'artiste juste pour t'embêter.

- Encore un truc que tu tiens de ton père ! Cet homme fabuleux qui lui, a un vrai talent d'artiste, fis-je mine de me gonfler d'égocentrisme un instant, gonflant les biceps pour rouler des mécaniques.

On parle un instant de ton grand-père alors que je tiens à te rassurer avant de nous mettre sur le départ pour chez lui. Tu dois avoir quelque peu la pression j'imagine.
Il est bientôt temps d'aller à la douche pour moi. Je te confie la tâche de débarrasser et de te charger de la vaisselle. D'ailleurs, en me rendant à la salle de bain, je beugle depuis le fond du couloir à ton intention :

« Ah au fait, évite de débouler dans la salle de bain à l'improviste, sans quoi tu risques de vraiment me trouver à poil cette fois-ci ! »  

« T'es dégueulasse Sam ! Je ne déboulerais jamais dans la salle de bain quand t'es dedans, je ne tiens pas à être aveugle »

- Déconne pas la môme ! J'suis pas un vieux croutard squelettique non plus ? dis-je en imaginant une version de moi immonde dans le genre vieux, puant et rabougris. Je me mets à rire tout seul comme un con et me glisse bientôt sous l'eau. Ça fait un bien fou.
Je songe à cet instant de complicité plus tôt. J'adore tellement quand c'est comme ça entre nous. Ce week-end promet vraiment d'être excellent ! C'est sans doute le moment idéal pour parvenir à un tournant dans notre relation, devenir un peu plus proche en tant que père et fille. Rattraper tous ces instants que j'aurais voulu vivre et partager avec toi.
Lorsque je suis prêt, je remarque que tu attends dehors, près de la bagnole.

- J'arrive p'tite bouille, te lançais-je un instant en ouvrant la fenêtre.

Je te rejoins rapidement après ça, vérifiant que tout est ok en faisant un dernier tour des pièces et offrant une papouille au chat à qui j’ai refais le plein de croquettes et d'eau. Je verrouille l'entrée et  passe près de toi pour faire le tour du véhicule, passant une main affectueuse dans tes cheveux.

- C'est parti mon arc-en-ciel !

Je retire finalement ma veste en arrivant à hauteur de la portière conducteur, la balançant sur la banquette arrière. Je te lance un paquet de mini beignets fourrés à divers saveurs, pomme, abricot, chocolat.

- Ça c'est pour la route mais ne tape pas dedans d'un coup. J'en voudrais aussi. Je pose une petite bouteille d'eau dans le vide poches central, mets ma ceinture puis démarre.

- Max, t'as pensé à embarquer ta musique ? demandais-je alors que la veille nous parlions d'écouter ce qui te plaira. J'ai hâte de découvrir un peu plus tes goûts, moi qui adore la musique.

©️ 2981 12289 0


ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 31/07/2017
›› Commérages : 37
›› Pseudo : Naachwan
›› Célébrité : Chloe Norgaard
›› more about me

Re: Let it snow ♪ - w/ Sam ✻ ( Dim 12 Nov - 7:25 )



«Let it snow ♪» Max & Sam


Max ne rebondit pas sur la remarque du service trois pièce de son géniteur. Non parce que c'est drôle d'en parler deux secondes mais il s'agissait tout de même de son père. De plus la capacité de Max à imagine tout ce qu'on lui dit ne l'aidait pas. L'imagine qu'elle avait de ses parents dans un position improbable genre le marteau-piqueur lui donnait envie de recracher son petit déjeuner par les narines. Elle eu même un frisson de dégoût. «Déconne pas la môme ! J'suis pas un vieux croutard squelettique non plus ?» - « Oh bah quand même.. Tu te rapproche de a cinquantaine hein.» Pas spécialement en vérité, elle avait juste dit ça pour le taquiner. Disons juste qu'avec presque vingt ans de différence il est clair qu'elle ne peut pas le voir comme un jeunot au muscles d'acier. Bien évidemment elle considère les personnes avec un tel écart d'âge par rapport à elle comme des vieux,bien qu'elle les ai déjà expérimentés au lit et que ce n'était pas si mal. Enfin ça elle va éviter de le dire à Sam, le malaise que ça mettrait sinon.. Puis elle n'a pas forcément envie qu'il sache tout d'elle, comme ses erreurs passés. La drogue,ses débauches etc.. Pour une fois elle avait envie que quelqu'un la prenne pour une bonne personne.

Elle l'attendait sagement, enchaînant clope sur clope, songeant à son passé,sa famille, son futur surtout. Jusqu'à ce que Sam soit enfin préparé et vienne lui ébouriffer les cheveux. «C'est parti mon arc-en-ciel !» lança-t-il avant de monter dans la voiture. C'était bête mais Max aimait beaucoup ce surnom.Il était certes facile avec la tignasse qu'elle se tapait et d'autres personnes l'ont déjà appelée ainsi, mais avec lui c'était différent, c'était plaisant et ça lui donnait le sourire. Petit sourire qu'elle affichait en montant dans la voiture à son tour et d'attacher sa ceinture. «Ça c'est pour la route mais ne tape pas dedans d'un coup. J'en voudrais aussi.»  lui disait-il en  lui lançant un paquet de mini beignets. « Oh putain tu gère Sam ! » hurla-t-elle presque en prenant un beignet un chocolat qui ne fit pas long feu, comme si elle n'avait pas entendu ce qu'il avait dit juste avant sur le fait de lui en laisser. Cette gosse était un véritable ventre sur patte. Manger était limite son activité favorite, et le pire c'est qu'elle était le genre de personne que tout le monde déteste : Elle ne prenait pas un gramme. " Je ne sais pas de qui je tiens ça mais je le vénère ! " disait-elle tout le temps. Ce n'était sûrement pas de sa mère, elle qui faisait toujours attention à son alimentation.


«Max, t'as pensé à embarquer ta musique ?» demanda Sam. La jeune femme sortit de sa poche une clé USB où elle avait mit pas mal de musiques, assez pour tout le voyage en tout cas. Elle en avait même mit quelques unes juste en pensant qu'elles feraient plaisir à Sam. C'était principalement du rock, du métal etc. Mais il y avait quelques musiques alternatives, des classiques. Et parfois on retrouvait même du Disney au milieu des tubes bien métalleux. Elle était impatiente de voir sa réaction quand ce moment arrivera.  En attendant elle posait ses pieds sur sur tableau de bord et imitait la batterie. « Au fait Sam ? Tu peints non ? » lui demanda-t-elle soudainement, se rappelant qu'il lui avait dit plus tôt qu'il était aussi du genre artistique. «J'ai cru voir quelques esquisse, mais tu m'en a jamais vraiment parler. Et j'pense pas que ça vienne de Morgan, je doute même qu'il s'intéresse à ce genre de chose. »



©️ Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 971
›› Pseudo : Criquette
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha+Drav+Ax
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let it snow ♪ - w/ Sam ✻ ( Mar 21 Nov - 12:43 )




Max + Sam    
« Let it snow !»
- C'est parti mon arc-en-ciel ! te lançais-je en t'ébouriffant les cheveux alors que je passe à côté de toi. Le petit sourire que je discerne sur tes lèvres me réconforte. J'aime quand ça se passe comme ça entre nous. La complicité s'installe peu à peu au fil des jours depuis la première fois qu'on s'est rencontrés. Ça fait encore bizarre de songer à ce jour là. Découvrir qu'on a une môme tout droit sortie de nulle part, ça fait un drôle d'effet. Mais au final, je trouve qu'on s'en sort pas si mal même si c'est parfois tendu.

- Ça c'est pour la route mais ne tape pas dedans d'un coup. J'en voudrais aussi. déclarais-je en te lançant un paquet de mini beignets fourrés à divers saveurs, pomme, abricot, chocolat.
« Oh putain tu gère Sam ! » hurles-tu en laissant échapper ton enthousiasme, des étincelles de gourmandise dans les yeux.

Je pouffe de rire alors que tu engouffres déjà un petit beignet comme pour marquer le fait que tu risques de tout bouffer en un rien de temps.

- Question de ça, t'es pas ma fille pour rien ! relevais-je comme pour souligner qu'on est deux grands gourmands et qu'on ne prend pas forcément beaucoup de poids par rapport à tout ce qu'on peut s'empiffrer le plus gros du temps.
J'hausse toutefois un sourcil en tapotant mon ventre.

- Quoi qu'avec l'âge, j'aurais tendance à devenir un brin bouffi. Surtout au niveau des joues j'ai l'impression, demandais-je ton avis en tournant le visage vers toi en prenant un air débile, les joues gonflées comme un hamster.

Mais trêve de rigolade pour une minute, je finis par te demander si t'as bien pensé à embarquer ta musique avec toi. Tout passe par le partage, c'est quelque chose d'important à mon sens. Tu sors alors une clé USB de ta poche et l'enclenches pour lancer les hostilités. Le premier morceau m'emballe franchement et je prends moi même l'initiative d'augmenter encore un peu plus le volume en tapotant le volant en rythme tandis que toi, tu joues de la batterie sur tes genoux, les pieds posés sur le tableau de bord.

« Au fait Sam ? Tu peints non ? »

- Yep, petite curieuse que tu es, tu n'as même pas été faire un tour complet dans mon atelier depuis le temps ? te glissais-je. Mais je me rappelle alors que depuis l'arrivée de Ash, la petite "chiotte" à Lynch, j’ai pris l'habitude de verrouiller la pièce sauf quand je m'y trouve. Ash est une telle tornade que j’ai peur qu’elle me flingue des toiles. Et à part la fois où je t'avais rapidement montré l'endroit et quelques trucs vite fait, c’est vrai que tu n'as pas eu l'occasion de voir toute l'étendue de mon travail. Ce que je déclare d'ailleurs un instant plus tard.

- C’est vrai que je t'ai jamais vraiment montré ce que je fais vraiment en dehors de la toile qui représente Morgan et quelques clichés aussi.

En effet, ces derniers temps, je m'adonne pas mal à la photographie en délaissant un peu la peinture. Du coup, t'as surtout du voir pas mal de photos dans l'atelier, les toiles étaient rangées dans un coin contre le mur. Il faudrait que j'organise un peu mieux la pièce en question. Morgan m'a déjà demandé pourquoi je n'affichais pas certaines de mes toiles dans la maison. Mais c’est une question de fainéantise doublée de discrétion j'imagine. Je ne suis pas forcément du genre à étaler mon art à travers toute la baraque. Ça me donne l'impression d'être égocentrique comme ces artistes qui ne jurent que par eux-mêmes. Certes je suis fier de mon travail mais pas au point de l'étaler sur chaque mur.
Je réponds donc à ton interrogation .

- Yep t'as du voir les esquisses qui trainaient de ce que j'avais commencé fut un temps avec des toiles représentant une ville imaginaire. Des hauts buildings à moitié en ruines dans une ville déserte un peu à l'image du film Inception ? te décrivais-je en t'interrogeant s'il s'agit de ces toiles-ci.

Puis lorsque j’ai confirmation, je t'évoque ce qui réside dans l'idée de ces toiles en mettant l'accent sur cette ombre qu'on voit au loin, au fond d'une rue. Une ombre fuyante, celle d'une silhouette qui représente mon ex-femme. J'ai imagé la chose comme pour représenter quelque chose qui m'a échappé il y a des années. Cara.

- Dans chaque toile, elle semble se rapprocher pour finalement s'éloigner plus encore. Je ne saurais dire si c'était une bonne idée de me lancer dans cette petite série de tableaux. Ça m'a semblé être un bon exutoire sur l’instant et puis quand j’ai fini par délaisser un temps cette "série", j’ai hésité à m'y re-pencher par la suite.

Je tends bientôt la main en direction du vide poche, t'incitant à pousser un instant tes jambes pour récupérer mes lunettes de soleil à l'intérieur. Mais elles doivent être tout au fond, aussi je te demande de les récupérer pour moi tandis qu'on est arrêtés à un carrefour.

- Tu parlais de Morgan tout-à-l'heure. Tu sais, faut pas se fier à ses airs revêche. Il se donne un genre, il est fier. N'empêche qu'il a bien aimé lorsque j'ai voulu le photographier comme sur les photos que t'as pu voir où il pose devant un fond uni.

J’ai plus de facilités à exposer mes photos dans la maison que mes toiles.

- D'ailleurs, dis-je alors que tu me tends mes lunettes, lesquelles je glisse sur mon nez. J'adorerais faire une séance avec toi. J’ai des idées amusantes de décor ou de poses pour te mettre en scène avec tes cheveux.

La musique passe un instant plus tard à un ovni qui me tire un air de what the fuck. Haussant un sourcil arqué à l'extrême dans ta direction, mon air est aussi interrogateur qu'halluciné.

- Mais c’est quoi ça ???!! T'as pas osé ?! Si t'as osé putain !!! La môme a osé me faire ça ! Tu sors ! dis-je en m'arrêtant soudain sur le bord de la route en faisant attention. Dehors la môme !

Pourquoi cette réaction ?! Non mais attendez, elle a mis une foutue musique de Disneyland sur sa clé usb !!! Elle a osé faire ça merde !! En réalité, je suis juste mort de rire même si je n'aime pas Disney, et je ne peux m'empêcher de pouffer de rire alors que je me penche sur toi pour atteindre la portière de ton côté afin de l'ouvrir comme si j'étais vraiment sérieux en t'incitant à descendre pour avoir osé infliger ça à mes oreilles.

©️ 2981 12289 0


ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Let it snow ♪ - w/ Sam ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Let it snow ♪ - w/ Sam

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération