It's a beautiful lie ! [Asher]

 :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/07/2017
›› Commérages : 339
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Zooey Deschanel
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ∞ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ∞ Pio Esposito (Aaron Tveit)
›› more about me

It's a beautiful lie ! [Asher] ✻ ( Dim 8 Oct - 21:32 )












Nous étions enfin arrivée à cette date primordiale pour la cousine d'Asher, mais aussi primordiale pour Asher et moi. Notre faux couple allait être soumis à une épreuve à laquelle je n'étais absolument pas prête. Autant passer mes journées du dimanche chez ses parents ça ne me dérangeait absolument pas, mais autant être invitée au mariage de sa cousine, cela ne me plaisait pas du tout. Surtout quand je n'avais eu qu'une semaine pour me préparer. Depuis qu'Asher m'avait mis au pied du mur la semaine dernière je n'avais fait que le maudire en courant chez Mila pour qu'elle m'aide à choisir ma robe. Grâce à son expertise, on en était arrivée à la conclusion que je devais mettre ma robe bleue. C'était une robe toute simple, avec le haut du buste en dentelle bleue transparente, mais cette couleur avait l'avantage de faire ressortir mes yeux. Etre la plus belle n'était pas ce dont j'avais envie, mais pour un mariage je ne pouvais m'empêcher de faire des efforts. Même ma coiffure avait subi un changement de look, et assise dans la salle de bain, j'avais essayé de faire quelque chose de structurée tout en restant très simple. Je m'étais battue avec moi même et surtout avec Asher qui trouvait que je prenais beaucoup trop de temps à me préparer et que si je continuais on allait arriver en retard.
C'était un homme et il n'arrivait pas à comprendre pourquoi j'avais besoin d'autant de temps dans la salle de bain pour me préparer. 20 minutes après sa dernière intervention, j'étais enfin prête et je descendais dans le salon où je retrouvais un Asher complètement avachi dans le canapé devant un programme quelconque. Pour avoir toute son attention, je me plaçais devant la télé et je tournais sur moi-même. « Est ce que je suis assez bien habillée ? C'est pas trop simple pour un mariage ? » La semaine était passé tellement rapidement que je n'avais pas eu le temps de me poser des questions, mais maintenant que le mariage était là, c'était tout autre chose. « C'est un test grandeur nature. On fait quoi si quelqu'un s'aperçoit qu'on joue la comédie » Pour aujourd'hui c'était certainement ma plus grande hantise. Me faire passer pour la petite amie d'Asher était une chose, mais je n'avais pas envie qu'on découvre le pot aux roses. Cela engendrerais trop de question, et je me sentirais mal pour Asher. « On peut vraiment plus inventer d'excuse ? » Asher s'était levé du canapé pour me faire face et malgré mon regard implorant il n'avait pas cédé. Urg. « En tout cas tu es très élégant » Je ne le voyais pas souvent en costume, mais cela lui allait vraiment bien.

* * *

En arrivant à l'église, je fus époustouflé par la majesté du lieu et surtout par le nombre de personnes présentes. La cousine d'Asher avait invité toute la ville ? Si c'était le cas, il n'y avait personne que je connaissais. Hormis les parents d'Asher, dont justement la maman nous faisais signe pour qu'on puisse prendre place à ses côtés. Je me sentais terriblement mal à l'aise et en même temps j'étais contente de voir Maman James, parce qu'elle était tout simplement adorable avec moi. En nous excusant auprès des autres convives, on avait réussi à se glisser jusqu'à ses parents et prendre place et s’asseoir. En guise de bonjour, elle me prenait la main dans les siennes. « J'attends avec impatience le moment où ça sera votre mariage Sarah » Hahaha, qu'est ce que je devais répondre à ça ? Je regardais Asher avec toute la détresse du monde pour finalement reporter mon regard sur sa mère. « Pour ça, il faudra attendre que votre fils se décide enfin » Je ne voyais pas ce que je pouvais répondre de plus à cette question. De ma main libre je posais ma main sur la cuisse d'Asher et la serrais le plus fort possible. « Ne me fait pas trop attendre quand même mon amour » Je savais que je ne lui faisais pas mal, mais j'aurai aimé pouvoir. Puis je me voyais mal dire à sa mère que tout ceci n'était qu'une farce pour qu'elle arrête d'embêter son fils.
Heureusement pour nous, la cérémonie commençait. Toute mon attention s'était focalisé sur les mariés, je ne pensais à rien d'autre qu'à cet amour qu'il partageait et je me sentais jalouse parce que je voulais exactement la même chose. Au moment des consentements et des échanges de vœux, je n'avais pas pu empêcher les larmes de couler. Ils avaient l'air tellement vrais et sincère, que j'avais presque envie de croire que l'amour pouvait toujours exister.
En sortant de l'église pour acclamer les mariés, j'avais toujours les larmes aux yeux, et je me sentais toute tourneboulée.

* * *

L'avantage de ce mariage, c'était que tout se trouvait à proximité.  Après l'église nous n'avions eu qu'à faire 5 minutes de voiture pour être arrivée. Notre trajet fut étonnement silencieux avec Asher. J'étais trop perdu dans mes pensées, et lui je ne savais pas trop. Pour autant en entrant dans la salle, je n'avais pu retenir un waouuu d’émerveillement. « Ta cousine a fait un boulot de malade, c'est vraiment magnifique » Et même plus que ça. Elle et son marie avait tout fait à la main et ils pouvaient vraiment être fiers d'eux. « C'est tout à fait le genre de choses que j'aurai voulu pour mon mariage » En même temps je n'aurai aucun pouvoir sur mon mariage parce que Mila s'était mise en tête de tout organiser. Malheureusement pour elle, j'allais certainement finir vieille fille.
Sans trop de peine, Asher et moi on avait réussi à trouver notre place, pour l'instant nos voisins de table n'était pas encore là et une fois assis, je profitais de ce semblait de calme pour glisser ma main dans celle d'Asher. Je ne faisais pas ça pour que tout le monde puisse croire à notre couple, je le faisais parce que là tout de suite, j'avais besoin de courage et de réconfort. J'avais besoin savoir que ce soir tout se passerait bien malgré toute la mascarade de notre couple. « J'ai le droit de taper la prochaine personne qui vient nous demander la date de notre mariage ? » Que la mère d'Asher le fasse, okay ça passait, je trouvais même ça normal. Mais des gens que je ne connaissais pas, non c'était pas possible. « Je te préviens tout de suite, je ne vais faire aucun effort pour attraper le bouquet » Fallait pas déconner non plus. Je ne voulais pas donner aux gens de quoi jacasser encore plus sur Asher et moi. « Je te prévins aussi, qu'il est possible que je danse très bizarrement » M'entendre chanter, il avait l'habitude. Me voir danser c'était tout autre chose, je faisais absolument n'importe quoi et cela me convenait très bien, mais forcément ce n'était rien de conventionnel.




lumos maxima



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.


Dernière édition par Sarah Miller le Jeu 9 Nov - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 25/07/2017
›› Commérages : 462
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Taron Egerton
›› Schizophrénie : Giovanni Esposito (Michael Fassbender) ≡ Joan Pryce (Italia Ricci) ≡ Eliza Nelson-Riley (Natalie Portman)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: It's a beautiful lie ! [Asher] ✻ ( Dim 5 Nov - 0:57 )



✻ ✻ ✻
Took your heart, took your hand, promise you all that I had. Hoping that you understand, I'm far from a perfect man. 'Cause honey it's been a hard year, it seems like we're going nowhere. You're crying inside your bedroom, baby I know it's not fair. Lay with me, for one more night, I promise you, I'll make it right. I'll make it up to you.

Gracieusement étalé dans le canapé, Asher attend plus ou moins patiemment que Sarah sorte de la salle de bain. Lui, il est prêt depuis au moins une heure. Il aurait aimé que Sarah soit aussi rapide. Pour une raison qui lui échappe, cependant, enfiler une robe et appliquer un peu de maquillage semble être un processus extrêmement long et délicat. Il a beau râler, sa colocataire n’en fait qu’à sa tête. Ash est sur le point de presser un peu Sarah lorsqu’elle lui montre le résultat de plusieurs heures de travail. Dans un premier temps, il est tenté de bouder parce qu’elle l’empêche de voir la suite de son dessin-animé. Mais il se ravise très vite lorsqu’il prend conscience de la métamorphose de Sarah. « Oh… Wow ! » D’aussi loin qu’il se souvienne, il n’avait jamais vu sa pseudo petite-amie aussi bien habillée, aussi jolie. « C’est parfait ! » Qu’il dit pour la rassurer. « T’es parfaite. » Pour une fois, Asher est sincère. Il éteint la télévision et se lève vivement du canapé, plus déterminé que jamais à affronter ce mariage. Sarah essaye une dernière fois d’amadouer Asher, sans succès. « Ils n’y verront que du feu et… Non. On peut pas inventer d’excuse. J’te promets que ça va être top ! On aura du champagne et de la bouffe gratuite. En plus, t’auras la chance et le privilège de me voir danser, et on va dormir dans le même lit. Trop hâte ! » Il hausse les sourcils, conscient que ces derniers arguments ne sont pas les meilleurs qui soient. Lui aussi, aimerait pouvoir éviter ce mariage. Principalement par peur de revivre le sien. Malheureusement, ne pas y assister rendrait sa famille particulièrement insupportable. Il préfère souffrir une bonne fois pour toutes et être tranquille ensuite. « Je sais bien ! Tu peux tomber amoureuse de moi si tu veux, je t’y autorise. » Il lui adresse un clin d’œil et lui attrape le bras. Aussi idiot que cela puisse paraître, il se sent en confiance aux côtés de Sarah. Faire face à sa famille et aux méchants souvenirs qui le dérangent parfois l’effraie un peu moins en la sachant avec lui.

Après un bref passage à l’hôtel, le faux couple se rend à la cérémonie religieuse. Sarah semble être sur un petit nuage, s’émerveillant à peu près toutes les deux secondes et demi. Maman James casse l’ambiance en questionnant Sarah sur un éventuel mariage à venir. Asher ne peut pas s’empêcher de fusiller sa mère du regard. Il ne comprend toujours pas son obsession pour les mariages parce que, petit un, elle a choisi de divorcer et, petit deux, elle était là lorsqu’Asher était au fond du gouffre à cause de son ex-femme. Le mariage est un sujet sensible et d’ailleurs, il aurait aimé pouvoir louper cet événement aujourd’hui. « Ouais. » Qu’il fait simplement, légèrement mal-à-l’aise. Il s’assoit, non sans pousser un gros soupir d’exaspération. Heureusement pour lui, la cérémonie ne tarde pas à commencer, ce qui empêche sa mère de se montrer plus curieuse qu’elle ne l’est déjà. Le mariage se poursuit dans une salle finement décorée. De nouveau, Sarah s’extasie devant tant de beauté, complimentant au passage le cousine du jeune homme. Lui, la décoration, elle ne l’émoustille pas tant que ça. Son aversion pour le mariage y est pour beaucoup, naturellement. « Notre mariage sera encore mieux. » Dit-il en souriant. Ensemble, ils s’installent aux places qui leur sont réservés, attendant calmement que les autres invités arrivent. Asher joue distraitement avec les couverts, se mordillant l’intérieur de la joue. Il a hâte de pouvoir boire et oublier pourquoi ils sont là. Il a hâte que tout ce cirque se termine. Au moment où il s’y attend le moins, Sarah attrape sa main. Surpris, il l’observe en fronçant les sourcils, osant à peine répondre à son geste. Il met du temps, avant de comprendre qu’elle cherche surtout du réconfort. Finalement, il presse très légèrement sa main dans la sienne. Tout en affichant un grand sourire, il se penche vers elle. « Oui, tu peux. Y’a des chances pour que je te prête main forte ! » Parce que mine de rien, lui aussi, ça l’énerve. Heureusement qu’elle est là. C’est ce qu’il se dit, pour la énième fois depuis qu’ils ont quitté Cap Harbor. Elle n’a pas envie d’attraper le bouquet, et promet de danser bizarrement. Ça lui va. « Merci d’être là. Vraiment. » Tout en délicatesse, il embrasse sa joue, sous les regards attendris des cousins venus prendre place à leur table. Asher regrette presque aussitôt ce baiser et se rassoit correctement, adressant deux beaux doigts d’honneur à sa famille. Ils le méritent.

« N’empêche, je pensais pas que tu retomberais amoureux aussi vite. » Lâche subitement l’une des cousines d’Asher, qui se trouve être la sœur de la mariée. « Ah. » Dit-il simplement, se concentrant très fort sur le contenu de son assiette. « Mais c’est super, hein ! » Ca l’agace. Il n’a pas envie de parler de Jenna, surtout pas devant Sarah. Alors de façon pas du tout subtile, il change de sujet. Du fond du cœur, il remercie sa mère pour lui avoir appris à cuisiner. Grâce à elle, il peut critiquer la cuisson de la viande en toute connaissance de cause. « Je pense qu’on devrait boire plus, aussi. » La personne gentille qu’est Asher ressert un peu de vin à tout le monde, y compris aux gens qui refusent. Surtout aux gens qui refusent. À la fin du repas, on ne va pas se mentir, Asher est bien allumé comme il faut. Il rigole pour tout et n’importe quoi, chante dès qu’on lui en donne l’occasion, et peine parfois à suivre la conversation. Mais il essaye, et juste pour ça, il mériterait une médaille. « Tu sais quoi Sarah ? » Il se tourne vers elle, le regard pétillant. « T’es la femme la plus fabuleuse du pays. J’peux pas dire de la terre, parce que je connais pas toutes les femmes de la terre. Je connais pas toutes les femmes du pays non plus MAIS EH OH. ACCEPTE MON COMPLIMENT, SARAH JAMES. » L’animateur de la soirée interrompt Asher pour annoncer le lancer du bouquet. « SARAH ! C’EST NOTRE AVENIR QUI EST EN JEU. » Si on se pose la question, il a déjà oublié ce qu’elle a lui dit un peu plus tôt. Sinon, il ne serait pas en train de la pousser vers le troupeau féminin en furie. Elles sont toutes prêtes. Asher n’est pas loin, il encourage sa supposée petite-amie de tout son petit cœur.


TODAY I GOT A MILLION, tomorrow I don't know
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/07/2017
›› Commérages : 339
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Zooey Deschanel
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ∞ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ∞ Pio Esposito (Aaron Tveit)
›› more about me

Re: It's a beautiful lie ! [Asher] ✻ ( Jeu 9 Nov - 18:04 )












Je savais que j'abusais du temps d'Asher, je savais aussi qu'il m'attendais comme une larve devant la télé à essayer de me précipiter, mais malheureusement pour lui ça ne fonctionnait pas. D'une parce qu'il fallait que je fasse des efforts pour être présentable au mariage de sa cousine et deux, ça m'aidait un peu à canaliser mon stress par rapport à cette journée. Quand enfin j'avais décidé de descendre, je n'étais pas déçue de sa réaction. C'était tout bête, mais son "waou" m'avait vraiment fait plaisir. Pourtant je m'inquiétais de savoir si c'était assez bien pour le mariage de sa cousine. « T’es parfaite. » Je n'aurai pas été jusque là et pourtant je m'empourprais un peu face à son compliment. "Merci" Malgré tout, je reprenais bien vite mes esprits pour lui demander une dernière fois si on ne pouvait pas annuler. Je savais que non, mais je tentais ma chance quand même. « Ils n’y verront que du feu et… Non. On peut pas inventer d’excuse. J’te promets que ça va être top ! On aura du champagne et de la bouffe gratuite. En plus, t’auras la chance et le privilège de me voir danser, et on va dormir dans le même lit. Trop hâte ! » Etonnament, je n'étais pas aussi emballé que lui à l'idée de partager une nouvelle fois son lit. D'après ses dires, c'était la dernière chambre qui restait, du coup c'était ça ou rien. Je préférais ça. Même si Asher était chiant quand il dormait, au moins on aura un lit moelleux. "Si tu bois trop, et que t'es malade, tu dors dans la baignoire" Ou la douche, mais en tout cas je ne m'occuperais pas de lui. Parce que je ne voulais pas entière faire ma râleuse aujourd'hui, à mon tour je lui faisais un compliment sur sa tenue. « Je sais bien ! Tu peux tomber amoureuse de moi si tu veux, je t’y autorise. » Je rigolais à sa connerie. "Quelle chance j'ai si tu m'y autorise. Je vais y réfléchir hein" Ceci dit, si cela arrivait, ça arrangerait grandement nos affaires et on aurai plus de soucis à se faire. Mais ça n'arriverait pas.
 
Si pendant la cérémonie j'étais sur un petit nuage devant tant d'amour et de bonheur, pour Asher c'était tout le contraire. Surtout qu'avant le début de la cérémonie sa mère avait posé la question qui fache. Il avait répondu machoire serré, mais heureusement Maman James ne s'était rendu compte de rien. Le reste de la cérémonie c'était merveilleusement bien passé et maintenant je m'émerveillait devant la beauté de la salle. Je ne savais pas si elle avait fait appel à quelqu'un pour la décoration et les tables, en tout cas c'était magnifique, vraiment tout ce qui me plaisait et naturellement j'en faisais part à Asher. « Notre mariage sera encore mieux. » Sauf qu'il n'y aura pas de mariage. "Tu sais que Mila se chargera de tout pour notre mariage ?" On savait tout les deux que c'était quelque chose qui ne se produirait pas, mais on était dans une salle ou n'importe qui pouvait nous entendre, alors il fallait jouer le jeu.
Rapidement on avait trouvé notre table et même s'il n'y avait personne à convaincre, j'avais glissé ma main dans celle d'Asher parce que j'étais une petite chose fragil et que j'avais besoin de courage. J'en profitais aussi pour lui demander l'autorisation de taper ceux qui me poserait encore la question de notre future mariage. « Oui, tu peux. Y’a des chances pour que je te prête main forte ! » Alors ça c'était chouette et je lui offrais mon plus beau sourire. Je le prevenais aussi que danser normalement ce n'était pas fait pour moi et qu'il était hors de question que j'aille attraper le bouquet. « Merci d’être là. Vraiment. » Il ne m'avait pas vraiment laissé le choix, mais dans tout les cas je serais venue avec lui aujourd'hui. "C'est normal Asher. On est une équipe après tout et je ne pouvais pas t'abandonner dans cet enfer." Il m'embrasse doucement la joue. En soi cela n'avait rien de surprenait, ça aurait pu être un moment juste entre nous, mais il avait fallut que ses cousins arrivent à ce moment précis, et Asher distribuait des doigts d'honneur de bonne grâce à notre table. La repas promettait d'être long.
 
Avant de vraiment pouvoir profiter du repas, les mariés et les témoins avaient fait un petit discours. Les mariés pour nous remercier, les temoins pour raconter des histoires plus ou drôles, et plus où moins émouvante. Personellement je ne l'ai connaissait pas donc ça me touchait pas plus que ça, en tournant la tête vers Asher, je pouvais en déduire qu'il était dans le même état d'esprit. Je commençais à sérieusement avoir faim, quand les serveurs arrivaient, c'était aussi ce moment qu'avait choisi la cousine d'Asher pour lui parler de nous. Comme quoi elle ne pensait pas qu'il tomberait aussi rapidement amoureux. J'imaginais qu'elle faisait allusion à son ex-femme. A sa manière de répondre, Asher n'avait pas envie de continuer sur ce sujet. Moi personnellement je n'avais rien à dire non plus. Devant notre silence elle affirmait quand même que c'était une bonne chose et Asher préférait critiquer le repas. « Je pense qu’on devrait boire plus, aussi. » Ou pas. En tout cas il se fichait pas mal de l'avis des autres et resservait d'office tout le monde. "D'accord c'est moi qui conduit, mais n'en profite pas trop, je suis trop petite pour te porter" Ou alors je pouvais le traîner à terre, mais pas sûre qu'il apprécierait. Parce qu'il avait décidé de n'en faire qu'à sa tête, il balayait mon petit avertissement d'un geste de la main. Grand bien lui fasse. « Tu sais quoi Sarah ? » Je le regarde en souriant. "Non, mais tu vas me le dire" La soirée avait bien avancé et Asher est complètement bouré. « T’es la femme la plus fabuleuse du pays. J’peux pas dire de la terre, parce que je connais pas toutes les femmes de la terre. Je connais pas toutes les femmes du pays non plus MAIS EH OH. ACCEPTE MON COMPLIMENT, SARAH JAMES. » Ses cousins nous regardaient amuser par Asher et cette déclaration. Je posais ma main sur la sienne et serrait un peu ses doigts. « Je sais pas si je mérite autant de compliment. Merci mon chéri » L'alcool allait le mener dans une direction que je ne maîtrisais absolument pas. « Tu sais que t'es pas mal aussi dans ton genre » Je n'étais pas saoule, mais malgré tout ses défauts, Asher était quelqu'un sur qui je pouvais compter. On aurait pu en rester là, mais l'animateur annonça le lancer du bouquet. Je regardais Asher et je sentais qu'il allait faire une connerie. « SARAH ! C’EST NOTRE AVENIR QUI EST EN JEU. » Sans que je puisse y faire grand-chose, il me pousser au milieu de toutes ses femmes trop excité à l'idée d'attraper le bouquet de la mariée. « Asher non, tu sais que je veux pas faire ça. Ca ne rime à rien et tu le sais » que je lui chuchotais, mais ça n'avait aucun effet sur lui et il m'abandonnait pour prendre place sur le côté. Maintenant que tout le monde m'avait vu je ne pouvais plus me défiler.
La mariée avait enfin lancée son bouquet. A l'inverse de toute les femmes, je ne faisais aucun effort pour l'avoir, je ne poussais si ne sautait dans tout les sens. Mais à croire que j'étais maudite parce qu'il m'arriva dans les mains. J'avais envie de m'enfuir. Tout le monde me regardait attendant ma réaction. « Ouiiiii je vais me marier » J'avais le droit de pleurer ? Faussant compagnie à tout le monde, je tirais Asher par la bras et trouvais un coin à l'abri des oreilles indiscrète et je le fusillais du regard. « Mais ça va pas la tête ? Quand je t'ai dit que je voulais pas attraper le bouquet, t'as entendu le contraire ? » J'étais furieuse contre lui. « Je te jure que si tu me demande en mariage ici, je t'assassine » Avec son taux d'alcoolémie mes menaces ne l'affectaient pas. Passant une main sur mon visage j'essayais de ma calmer tout en contemplant ce stupide bouquet. « Nous invitons les futurs époux Asher et Sarah à venir sur la piste de danse pour une danse  unique en son genre. » Oh non, tout mais ça. Je soufflais un bon coup pour faire redescendre ma colère et affichait la mine ravie d'une personne qui venait d'attraper le bouquet.
Main dans la main, Asher et moi étions sur la piste de danse, seul face à toute cette assemblée. Le pire ? La chanson que l'animateur avait mis en notre honneur était l'une de mes préférés. Me réfugiant dans les bras d'Asher je profitais de ce moment, occultant tout ce que ce bouquet allait engendrer dans l'esprit de sa mère. Après tout, ce n'était qu'un bouquet, pas une demande en mariage, je n'avais pas à m'inquiéter. Je relevais le regard vers lui pour lui sourire.





lumos maxima



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.


Dernière édition par Sarah Miller le Lun 13 Nov - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 25/07/2017
›› Commérages : 462
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Taron Egerton
›› Schizophrénie : Giovanni Esposito (Michael Fassbender) ≡ Joan Pryce (Italia Ricci) ≡ Eliza Nelson-Riley (Natalie Portman)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: It's a beautiful lie ! [Asher] ✻ ( Dim 12 Nov - 21:22 )



✻ ✻ ✻
Took your heart, took your hand, promise you all that I had. Hoping that you understand, I'm far from a perfect man. 'Cause honey it's been a hard year, it seems like we're going nowhere. You're crying inside your bedroom, baby I know it's not fair. Lay with me, for one more night, I promise you, I'll make it right. I'll make it up to you.

Sans surprise, Asher a oublié de boire avec modération. A-t-il seulement envisagé de boire avec modération ? La question mérite d’être posée. En grand fêtard qu’il est, son comportement était prévisible. Bien qu’il soit encore à des années lumières du coma éthylique, Asher est loin d’avoir les idées claires. Pour sa défense, ses cousins l’ont implicitement encouragé à boire. Parler de son ex-femme était tout, sauf judicieux. Asher n’a pas encore totalement oublié ce chapitre-là de sa vie. Parce que si les douleurs physiques que Jenna lui a indirectement infligées ont bel et bien disparu depuis longtemps, les souffrances morales persistent encore par moment. Asher n’est pas alcoolique. Boire pour oublier, ça ne lui ressemble pas. Il serait même le premier à se moquer de ceux qui adoptent naïvement cette pratique. Dans le cas présent, l’alcool rend simplement sa famille un peu plus supportable. L’inconvénient, c’est que l’alcool le transforme en un Asher incontrôlable et peut-être un peu insupportable. Pour le moment, il se contente de couvrir Sarah de compliments. Il le fait en toute spontanéité, sans se soucier de devoir jouer un rôle. A ses yeux, la brune est effectivement une femme fabuleuse. Le simple fait qu’elle soit avec lui aujourd’hui le prouve assez largement. « Pas mal ? » Demande-t-il en faisant la moue. « C’est tout ? » Il s’attendait à un vrai compliment, lui. Pas un truc tout pourri qui ne fait même pas plaisir. Asher n’a cependant pas le temps de pleurer. On annonce le lancer du bouquet et aussitôt, il force Sarah à participer. L’alcool peut possiblement lui avoir fait oublier deux ou trois petits détails. Comme par exemple le fait que sa charmante fausse petite-amie n’ait absolument pas envie de participer à cette stupide tradition. Est-ce qu’il lui laisse le choix ? Pas vraiment. « Non je sais pas ! Tu peux le faire, bébé ! » Une fois certain qu’elle ne se défilera pas, Asher se range sagement sur le côté, non sans encourager Sarah en hurlant des mots d’amour. « VAS-Y MON AMOUR ! NIQUE-LES TOUTES ! » Mémé James ne manque pas de lui donner une petite tape derrière la tête, par ailleurs.

La cousine d’Asher lance le bouquet, ce dernier fend les airs sous les regards impatients des invités, tout le monde retient son souffle. Le hasard fait bien les choses, puisque Sarah est celle qui réceptionne le bouquet. Si cette victoire semble la déconcerter, Asher en est plus qu’heureux. Le voilà qu’il sautille sur place, beuglant à qui veut l’entendre que sa future femme, c’est la meilleure. Asher prend la chose un peu trop à cœur. C’est presque comme si pendant deux secondes, sa vie avait été en jeu. Sarah le ramène sur Terre en lui tirant violemment par le bras. « MEH ! » Qu’il fait, un peu surpris. Il n’aime pas la voir en colère. Alors il encadre son joli visage de ses deux grandes mains et l’oblige à le regarder droit dans les yeux. « Pardon. T’as vraiment dit que tu voulais pas attraper le bouquet ? Me souviens plus. » Il ricane bêtement, fier de lui. « Respire, belle brune. J’vais pas te demander en mariage. » Ou peut-être que si. On ne va pas se mentir, Asher en serait parfaitement capable. « ON VA SE MARIEEEEEER ! » Et voilà. Comme promis, il ne fait aucune demande en mariage. Il saute cette étape et part du principe que lui et Sarah vont effectivement se marier. Un jour. Dans la tête de notre homme, ces mots n’ont absolument pas le moindre sens. Tout ce qu’il dit ce soir compte pour du beurre. Du moins, dans son monde à lui. Sans doute que dans le monde de Madame James, tout est bien différent. Asher et Sarah sont invités à danser ensemble, sur l’une des chansons préférées de la jeune femme. Tout sourire, Asher accepte ce slow. Tandis que Sarah se réfugie dans ses bras, il pose ses mains dans le bas de son dos pour la garder tout contre lui. Et à ce moment précis, il est véritablement l’homme le plus heureux du monde. Il ne la lâche pas du regard. Parce que mine de rien, elle est plutôt belle.

Si Sarah semble un peu tendue, ce n’est pas du tout le cas d’Asher. Il profite de cette danse en toute simplicité, sans se soucier de toutes ces paires d’yeux actuellement rivées sur eux. Il est tellement bien qu’il en vient à chanter, juste pour Sarah. « You held my heart in your hand while it was still beating. And maybe this true romance is getting the better of you and me. But nothing people can say is gonna stand in my way, 'cause this is where we belong. » Le pire, dans l’histoire, c’est qu’il sait chanter. Un talent qu’il n’avait encore jamais eu l’occasion de lui montrer. Asher baisse la tête et pose doucement son front contre celui de Sarah, fermant les yeux. Il continue de chanter à voix basse, se laissant littéralement emporter par l’instant. « So take a look around, it’s so magnificient this love of ours. It’s something brilliant, so close your eyes again and hope the fireworks never end. » D’un point de vue extérieur, le couple qu’ils forment est plus que crédible. Sans vraiment s’en rendre compte, il rapproche encore un peu plus Sarah de lui. Et puis tout naturellement, il penche son visage vers le sien. Leurs lèvres se frôlent durant de longues secondes, jusqu’à ce qu’Asher décide finalement d’embrasser sa partenaire. Ce n’est pas la première fois qu’ils s’embrassent. Ils ont déjà dû le faire une ou deux fois auparavant pour rendre leur couple crédible. En revanche, ce baiser est différent. Parce qu’il est vrai, il ne fait pas partie de leur comédie. Ce n’est qu’une fois la chanson terminée qu’il se rend compte de son acte. Alors il rompt doucement le baiser et observe Sarah, sans savoir quoi faire. « Oh mes chéris ! Vous étiez si beaux, je vous ai filmés du début à la fin ! Venez donc boire une coupe de champagne avec moi ! » Il est sonné. Littéralement sonné. Il ne sait plus comment ses jambes fonctionnent, ni même comment il s’appelle. Il ne sait pas s’il doit accepter la proposition de sa mère, ou juste rester là, au beau milieu de la salle. Il n’était pas prêt.


TODAY I GOT A MILLION, tomorrow I don't know
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/07/2017
›› Commérages : 339
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Zooey Deschanel
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ∞ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ∞ Pio Esposito (Aaron Tveit)
›› more about me

Re: It's a beautiful lie ! [Asher] ✻ ( Lun 13 Nov - 19:00 )












En tant normal je savais faire des compliments, mais de toute façon Asher était tellement bourré que demain il aurait déjà tout oublié, tout comme il avait oublié que je n'avais pas envie d'attraper le bouquet de la mariée. Il était même d'accord avec moi. Finalement ce n'était peut-être pas les invités que j'allais taper ce soir, mais Asher. Malgré toutes mes protestations il m'avait envoyé au milieu de cette assemblée de femme en fureur. Je n'étais pas à ma place et s'il n'y avait pas eu tout ce monde, je lui aurai fait un joli doigt. Le même qu'il avait fait à ses cousins plus tôt dans la journée. Malheureusement je ne pouvais pas. Il avait beau m'encourager et me dire des mots doux, pour l'instant je le détestais royalement. Le seul petit plaisir qui m'était offert, c'était de voir sa grand mère le tapait derrière la tête parce qu'il s'était montré un tantinet vulgaire dans ses encouragements.
Par rapport à toutes les autres filles présentes pour ce fameux lancé, j'étais certainement celle qui faisait preuve du plus grand manque de motivation et pourtant c'était dans mes bras que le bouquet était arrivé. Asher réagit bien avant moi en sautant sur place et en hurlant. Je n'avait pas le choix de faire croire que j'étais la femme la plus heureuse du monde. Pas trop longtemps non plus. En tirant Asher par le bras pour que je puisse passer ma colère dessus discrètement, il était redescendu sur terre. Enfin pas trop non plus. Présentement j'avais vraiment envie de le tuer. En tout cas s'il me faisait une demande en mariage, je n'hésiterai pas une seule seconde. Ses mains de part et d'autre de mon visage, je n'ai pas d'autre choix que de le regarder. « Pardon. T’as vraiment dit que tu voulais pas attraper le bouquet ? Me souviens plus. » Il se foutait de ma gueule en plus ? S'il continuait comme ça, j'allais lui faire passer l'envie de boire. "Tu vas dire quoi à ta mère quand il n'y aura aucune demande ni aucun mariage ?" Parce que faire semblant c'était bien sympa, mais là ça prenait beaucoup trop d'ampleur pour moi, et Asher ne semblait pas s'en rendre compte. « Respire, belle brune. J’vais pas te demander en mariage. » Pourquoi je n'arrivais pas à le croire ? « ON VA SE MARIEEEEEER ! » Voilà, voilà. Ce n'était pas une demande à proprement parlé, mais à mon sens j'avais le droit de le tuer. Malheureusement pour moi et heureusement pour lui, on nous demandait sur la piste de danse.

Au son de la musique je me réfugie dans les bras d'Asher et lui souris. C'est l'une de mes chansons préférée et c'était peut-être le moment idéal pour essayer de profiter tout simplement et d'oublier tout ce qui venait de se passer. Au fur et a mesure de la musique j'arrive à me détendre un petit peu. Et je le suis complètement en attendant Asher chanter. « You held my heart in your hand while it was still beating. And maybe this true romance is getting the better of you and me. But nothing people can say is gonna stand in my way, 'cause this is where we belong. » Il chante juste pour moi et il chante bien, tellement bien que j'en ai presque le souffle coupé. Asher James est un homme plein de mystère. Comme lui, je me laisse complètement emporté par le moment, nous sommes dans une bulle et rien n'est en mesure de venir l'éclater. C'est notre moment et je l'apprécie énormément. So take a look around, it’s so magnificient this love of ours. It’s something brilliant, so close your eyes again and hope the fireworks never end. » Son front contre le mien, je ferme les yeux, me laissant complètement emporter par Asher et sa voix. Nous sommes proches, très proches l'un de l'autre, et naturellement nos lèvres s'effleurent pendant quelques secondes avant de se trouver. Contrairement à nos précédent baisers, celui là n'était pas calculé, il n'était pas là pour que tout le monde puisse croire à notre couple. Non, ce soir c'était pour nous. La chanson ayant pris fin, Asher avait mis fin à notre baiser aussi. C'était aussi notre bulle qui venait d'éclater, revenant à la réalité, je me mordait la lèvre. Tout cela n'avait pas été un rêve, c'était vrai et les applaudissement de tout le monde n'aidait pas vraiment à reprendre pied. J'allais parler au moment de l'arrivée de maman James. « Oh mes chéris ! Vous étiez si beaux, je vous ai filmés du début à la fin ! Venez donc boire une coupe de champagne avec moi ! » Je regardais Asher dans l'espoir qu'il réagirait, qu'il parlerait à sa mère, mais de toute évidence il n'était pas encore revenu sur terre. « Merci beaucoup Madame James, mais je crois qu'on a besoin de prendre l'air pour nous remettre de nos émotions. Promis on vient vous voir après » Doucement je prenais la main d'Asher et lui pressait légèrement les doigts pour qu'il réagisse un minimum. « Tu viens chéri. » Se rendre dehors n'était pas chose aisée avec tout ces gens qui voulaient nous féliciter. Après de nombreux sourires et des remerciements nous étions enfin parvenus dehors. Sa main toujours dans la mienne, je le guidais jusqu'à un banc à l'écart, profitant du calme de la nuit je me sentais encore sur un nuage « Asher tu vas bien? » Il n'avait pas dit un mot depuis la fin de notre danse et je devais avouer que je m'inquiétais un peu. « Merci d'avoir rendu cette chanson encore plus spéciale à mes yeux. » J'avais toujours aimé cette chanson, je la trouvais magique et surtout magnifique. Entendre Asher l'a chanté, même un tout petit peu, avait suffit à en faire quelque chose de spéciale. Maintenant en l'entendant je penserais immédiatement à Asher. « Tu m'avais caché que tu savais aussi bien chanté. » On pourrait presque faire des duos à la maison. Voire même des trios si Julian acceptait de chanter avec nous. « T'as encore beaucoup de talent caché comme ça ? » Je ne savais pas si on devait parler de notre baiser, ou même du bouquet. J'attendais de voir sa réaction. Parce que jusqu'à présent il était beaucoup trop calme et ce n'était pas normal.





lumos maxima



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 25/07/2017
›› Commérages : 462
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Taron Egerton
›› Schizophrénie : Giovanni Esposito (Michael Fassbender) ≡ Joan Pryce (Italia Ricci) ≡ Eliza Nelson-Riley (Natalie Portman)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: It's a beautiful lie ! [Asher] ✻ ( Jeu 23 Nov - 23:41 )



✻ ✻ ✻
Took your heart, took your hand, promise you all that I had. Hoping that you understand, I'm far from a perfect man. 'Cause honey it's been a hard year, it seems like we're going nowhere. You're crying inside your bedroom, baby I know it's not fair. Lay with me, for one more night, I promise you, I'll make it right. I'll make it up to you.

Le temps de quelques minutes, Asher s’autorise à ne plus jouer la comédie. Il oublie toute cette histoire de faux couple et offre à Sarah un vrai moment de complicité. Lui-même est à peine conscient de ce qu’il fait, aucun de ses actes n’est calculé à l’avance. Il se laisse simplement emporté par la musique, faisant complètement abstraction des dizaines de paires d’yeux qui l’observent, lui et Sarah. Il sent cette sorte de bulle se former autour d’eux, pour progressivement les garder prisonniers. Le baiser qui suit est aussi spontané que naturel. Il est aussi différent de tous ceux qu’ils avaient partagé jusqu’à présent. Asher n’a pas embrassé Sarah pour convaincre qui que ce soit de leur couple. Il l’a embrassée parce qu’il en avait envie, et cette envie, il n’a pas cherché à la réprimer une seule seconde. Pour autant, ça n’empêche pas le jeune homme d’être surpris par son geste, voire choqué – d’où son expression figée. On lui a souvent répété qu’un baiser n’était jamais innocent, qu’il signifiait forcément quelque chose. Mais quoi ? Depuis son divorce avec Jenna, il s’est précautionneusement tenu à l’écart des femmes. Ce soir, il a l’impression d’avoir laissé Sarah empiéter sur son terrain et c’est peut-être ça qui le déstabilise. Le simple fait d’avoir partagé un vrai moment de douceur avec une femme qu’il apprécie. Lorsque sa mère vient les déranger (pour la millionième fois depuis le début de la journée), Sarah prend les devants. Elle cerne rapidement l’état psychologique d’Asher et choisit finement ses mots pour faire comprendre à Madame James que ce n’est pas le moment de discuter mariage et enfants. Spectateur de la scène, il reprend contenance quand la brunette lui attrape la main pour l’emmener à l’extérieur, loin de cette étrange ambiance. Il la suit sans rechigner.

Il s’assoit gentiment sur le banc et daigne enfin ouvrir la bouche lorsque Sarah s’inquiète de son silence inhabituel. C’est vrai que, de manière générale, un Asher silencieux est un Asher malade. « Oui. » Répond-t-il simplement, les deux mains l’une contre l’autre. Il va bien, il n’était simplement pas préparé à ce baiser impromptu. C’est un peu comme faire le Space Mountain en étant persuadé d’en connaître chaque looping, avant de finalement réaliser que des rénovations ont eu lieu. On se retrouve alors dans un HYPERspace Mountain amélioré, qui n’a plus rien à voir avec celui de nos souvenirs, et quand le tour est fini, on décède parce qu’on n’était visiblement pas prêt à autant de sensations. Asher, c’est ce qu’il vient de vivre. Voilà pourquoi le garçon réclame quelques minutes supplémentaires pour se remettre de ses émotions. Il est momentanément indisponible. Sarah a beau le remercier, le complimenter ou le questionner, il ne réagit toujours pas. Asher réfléchit. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il en est capable ! Il est assez intelligent pour savoir que cette discussion est importante. Il s’attend (bêtement, peut-être) à ce que Sarah veuille comprendre ce qui lui a traversé l’esprit. Elle vient quand même de lui avouer quelque chose : la chanson Magnificent est encore plus spéciale qu’elle ne l’était déjà pour elle. Que doit-il comprendre ? Qu’elle tient énormément à lui ? Qu’elle attendait ce baiser avec impatience ? En tout cas, Sarah semble beaucoup moins perturbée que lui. Ce qui le perturbe davantage. Sourcils froncés, il fixe Sarah avec des yeux de merlan frit. « C’est compliqué, la vie. » Qu’il fait en soupirant. Il plonge alors son visage dans ses mains, toujours en réfléchissant intensément sur le sens de son existence.

« Je serais prêt à devenir gay pour Stephen Curry, mais en vrai je rêve d’épouser Lady Gaga. Je suis amoureux de Van Gogh et oui, ok, vu comme ça, j’ai une vie amoureuse très complexe. Je déteste la neige, mais j’aime beaucoup le chocolat, alors je pense qu’un jour, on devrait inventer la neige en chocolat. Et voilà. Je sais que c’était pas ta question, mais peu importe. » Il hausse les épaules, sans trop savoir s’il doit sourire ou garder un visage neutre. Dans le doute, il grimace. « Pourquoi j’ai rendu la chanson encore plus spéciale à tes yeux ? » Asher, il ose tout. Il a envie de savoir ce que Sarah entendait par là, pour être certain de ne pas avoir envoyer de mauvais signaux. « T’sais, j’suis désolé de t’avoir embarqué là-dedans. Si ça t’soûle et que t’as envie de tout arrêter, j’comprendrais. Ma famille t’adore mais j’peux aussi leur dire qu’on a rompu parce que… Parce que… Bah parce qu’on a pas la même couleur préférée et que ça crée souvent des conflits, donc c’est pénible, donc la séparation c’est mieux. » Et là, nous avons un Asher qui panique. Il a peur d’être allé trop loin, d’avoir fait naître quelque chose qui n’aurait jamais dû naître. Asher, parfois, il préférerait largement se retrouver au concours d’aérobie de 1988. Ca lui paraît plus simple.


TODAY I GOT A MILLION, tomorrow I don't know
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: It's a beautiful lie ! [Asher] ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

It's a beautiful lie ! [Asher]

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération