Aurora ❄ It all starts with the colors

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/07/2017
›› Commérages : 535
›› Pseudo : Nightbird
›› Célébrité : Alexandra sexy Park
›› Schizophrénie : Olivia Winterfell (holland roden) ❄ Alice Fitzsimmons (Katherine McNamara) ❄ Sofia D Lazio (Alicia Vikander) ❄ Nathan Matthews (Chad Michael Murray)
›› more about me

Aurora ❄ It all starts with the colors ✻ ( Mar 10 Oct - 11:59 )



It all starts with the colors
( Aurora et Juliet )

Tu inspectes les tables, tu regardes les tissus, tu ajustes même les assiettes, mais rien ne va. Ce n’est pas les bonnes couleurs, ce n’est pas les bons tissus, ce n’est pas ce que tu veux et quand tu regardes Aurora à tes côtés, elle regarda sa liste. « Ils n’ont pas de couleur rose pâle. C’est une blague.. » Dis-tu en te plaignant. Ses derniers temps, tu avais mis toute ton énergie dans cette soirée, soirée d’affaire de ton père qui réussissait plus de vingtaine d’homme d’affaires. Disons que cela te permettait de penser à l’évènement et aucunement à Luke ou même Mila. Tu ne voulais pas penser à eux, tu voulais tout faire pour réussir ce diner important, mais la décoration te mettait sur les nerfs, alors tu commences à parler « Soit on fait, une nappe blanche avec des couleurs plus flashs telles que le bleu ou le vert. Ou soit on part sur une nappe plus foncée avec des couleurs plus clairs sur les assiettes. Tu en penses quoi ? » Tu regardes Aurora qui est à tes côtés, elle a toujours de bonnes idées pour organiser les réceptions, encore plus quand vous travaillez ensemble, et sérieusement, tout cela est débile. Pourquoi ton père t’a demandé de le faire alors qu’il a de nombreuses assistantes prêtes à tout pour lui. Mais tu sens que c’est pour te faire penser à autre chose alors tu en profites. Mais voilà, te voilà face à un dilemme et tu surenchéris « Ou alors, on met une nappe claire avec des couleurs plus claires … » Prononces-tu. Enfin bon, cela faisait deux heures que tu fais dresser une table à chaque fois à la dame du magasin pour choisir celle qui sera parfaite pour ce soir là. Mais comment dire que c’est agaçant de ne pas trouver…

code by hanska.


The heart has its reasons that reason ignores
~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/04/2017
›› Commérages : 214
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : Jenna-Louise cutie Coleman
›› Schizophrénie : Devon Oakley (Sebastian Stan) ✻ Luke Durbeyfield (Tom Austen) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Shelley Hennig) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Aurora ❄ It all starts with the colors ✻ ( Mer 18 Oct - 16:36 )


it all starts with the colors
So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but ... I'll be there for you, when the rain starts to pour. I'll be there for you, like I've been there before. I'll be there for you, 'cause you're there for me too ... No one could ever know me. No one could ever see me. Seems you're the only one who know what it's like to be me. Someone to face the day with make it through all the mess with. Someone I'll always laugh with even at my worst, my best with you, yeah.


Aurora Callahan était curieusement de bonne humeur ce matin. Elle s'était levée tôt pourtant et comme chaque fois, elle avait maudit son foutu radio-réveil, qu'elle faisait pourtant sonner tous les matins. Oui, elle était un peu contradictoire comme personne. Quoi qu'il en soit, elle était de bonne humeur et ce même malgré le fait qu'elle n'ait pas trouvé son thé préféré pour le petit-déjeuner. Elle avait laissé un message sur la table à ce sujet pour la femme de ménage, au cas où elle l'aurait déplacé, ne sait-on jamais. Bref. Douchée, maquillée, coiffée et impeccablement habillée, comme d'habitude, la jeune femme avait quitté son domicile, avec un grand sourire plutôt surprenant. Et vous vous demandez pourquoi ? Peut-être parce qu'elle avait un rencard, incessamment sous peu. Bon, elle n'allait pas s'affoler non plus. Le pompier qu'elle avait rencontré lui plaisait, mais elle n'était pas du genre à faire des plans sur la comète. Pas du tout du tout son genre même. Mais cela faisait longtemps que la jeune femme ne s'était pas lancée dans un petit jeu de séduction et c'était grandement plaisant à ses yeux. Et pour le reste, elle était aussi drôlement contente de voir une de ses amies, Juliet aujourd'hui. Toutes les deux devaient voir la décoration de la soirée que Juliet organisait pour son père et pour laquelle Aurora avait accepté de l'aider. Après tout, le père d'Aurora était invité, raison de plus pour Aurora d'accepter. Pourtant, en arrivant sur place, il était vite devenu une évidence pour miss Callahan que son amie n'était pas d'aussi bonne humeur qu'elle. Pourtant, sa propre humeur ne semblait pas s'assombrir pour autant. Elle ne disait rien, écoutant Juliet pester contre les matières, les couleurs, les formes. Aurora, elle, consultait sa liste. Nappes : pas check. Sets de table : pas check. Décoration : pas check. Vaisselle: pas check. Comprenant que Juliet était probablement de mauvais poil et qu'elle n'était pas concentrée sur leur mission du jour, elle frappa dans ses mains, réclamant un petit peu d'attention. Oui, Aurora était la reine du drama et elle se sentait aussi comme étant le centre du monde. Voilà, tout en modestie chez les Callahan. « Allô la terre, Aurora Callahan lance un appel pour retrouver l'esprit créatif de Juliet Wayland », souffla-t-elle sur le ton de la plaisanterie. Plus sérieusement, il arrivait aux deux jeunes femmes de ne pas être d'accord et il arrivait également que l'une ou l'autre peste quand elles ne trouvaient pas ce qu'elles voulaient. Mais elle avait l'impression que ce n'était pas tant le manque d'inspiration qui agaçait Juliet. Aurora décida donc de lui communiquer ses idées. « Et si on partait dans un style un peu français, provençal ? Une nappe blanche, sans motif. Des sets de table olives, lavandes ou lilas. Et de la vaisselle fleurie ou dorée. Un centre de table composé de fleurs dans les tons blancs et rosés. Et puis peut-être des bougeoirs, des chandeliers et divers accessoires dorés ? », proposa-t-elle. C'était peut-être un peu cliché mais d'un autre côté, on était à Cap Harbor, alors ce n'était pas tant cliché que cela ici. Enfin bon. Aurora avait conscience que sans une petite mise au point et une petite discussion, la jeune femme ne serait pas concentrée sur leur mission du jour. Aurora lui adressa un sourire bienveillant. Parce que oui, environ deux fois par an, Aurora était capable de faire preuve de bienveillance. « Et si tu me disais plutôt pourquoi tu es de mauvais poil ? On dirait moi … pratiquement tous les jours de l'année », souffla-t-elle, tentant de plaisanter pour que Juliet puisse se détendre.




LOST AND INSECURE
Stop and stare, I think I'm moving but I go nowhere. Yeah, I know that everyone gets scared but I've become what I can't be. Stop and stare you start to wonder why you're here not there and you'd give anything to get what's fair. But fair ain't what you really need oh, can you see what I see ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/07/2017
›› Commérages : 535
›› Pseudo : Nightbird
›› Célébrité : Alexandra sexy Park
›› Schizophrénie : Olivia Winterfell (holland roden) ❄ Alice Fitzsimmons (Katherine McNamara) ❄ Sofia D Lazio (Alicia Vikander) ❄ Nathan Matthews (Chad Michael Murray)
›› more about me

Re: Aurora ❄ It all starts with the colors ✻ ( Jeu 19 Oct - 10:49 )



It all starts with the colors
( Aurora et Juliet )

Tu es bonne a rien. Voilà le terme exact que tu avais envie d'hurler à toi même pour te ressaisir, pour te remettre dans le droit chemin. Pour éviter de t'en faire tout un plat, pour t'éviter de t'énerver face à ton amie ou même face aux vendeuses, mais c'est déjà trop tard, tu pestes déjà, tu engueules les couleurs, tu pètes un câble pour les formes d'assiettes. Tu soupires. Mais te voilà de nouveau sur la terre quand tu entends Aurora, et tu fronces les sourcils doucement « Oui quoi ?  » dis-tu alors que tu as juste entendu ton nom et prénom. Tu soupires alors pour t'asseoir sur l'un des fauteuils présents à côté de toi. Et tu t'imagines la décoration que Aurora te donne. Un classique frenchy. Ca pourrait le faire, c'est une décoration neutre qui va avec tout, en plus, des nombreux invités sont des européens, et tout cela sera à leur gout. Qui n'aime pas le côté Frenchy, français, et french kiss. Mise à part ta mère bien sur. « Sets de table lilas. Pour aller avec les assiettes fleuris avec les accessoires dorés/blancs pour aller avec les assiettes mais aussi les murs qui sont de couleurs dorées, or.. » prononces-tu avant de te relever. Juliet Wayland est de retour. Aurora t'avait sortit indirectement de cette zone de meurtre que tu avais envie de commettre et c'était parfait. Ainsi, tu souris à la jeune femme, en notant les deux styles de tables que vous veniez de proposer en quelques secondes. Mais tu t'arrêtas d'écrire quand tu l'entends et tes yeux se lèvent vers la miss Callahan. « Je suis pas de mauvais poil. Et toi pourquoi es-tu si ... Heureuse de vivre ? Raconte moi tout » Mais tu allais devoir passer un deal avec elle, tu le sens, ça se sent ces choses-là donc tu décides de prendre les devants avant de regarder autour de toi pour voir si il y n'avait pas des petits accessoires dorés ou blancs « Tu me racontes et je te raconte, ça te va ? » Allez, faisons ça, après tout, tu n'avais rien à perdre et elle non plus. Sauf peut-être un long récit de vingt minutes d'explication pour toi ... Ou plus ... Aie, aie, aie ...

code by hanska.


The heart has its reasons that reason ignores
~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/04/2017
›› Commérages : 214
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : Jenna-Louise cutie Coleman
›› Schizophrénie : Devon Oakley (Sebastian Stan) ✻ Luke Durbeyfield (Tom Austen) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Shelley Hennig) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Aurora ❄ It all starts with the colors ✻ ( Mer 25 Oct - 17:20 )


it all starts with the colors
So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but ... I'll be there for you, when the rain starts to pour. I'll be there for you, like I've been there before. I'll be there for you, 'cause you're there for me too ... No one could ever know me. No one could ever see me. Seems you're the only one who know what it's like to be me. Someone to face the day with make it through all the mess with. Someone I'll always laugh with even at my worst, my best with you, yeah.


Aurora était une personnalité plutôt caractérielle. Elle avait toujours assumé cette part d'elle-même et bien souvent, elle en rajoutait. Mais malgré ses mauvais côtés, Aurora était toutefois une bonne amie. Elle était prête à tout pour ceux qu'elle aimait. Et Juliet faisait partie de ces gens qu'elle appréciait. Elle avait apprit à la connaître suffisamment pour remarquer que quelque chose n'allait pas, suffisamment également pour que cette information ait de l'importance à ses yeux. La jeune femme se demandait comment s'y prendre pour aborder le sujet avec son amie. Comment, sans mettre les pieds dans le plat, ce qui était en temps normal sa spécialité. Elle avait décidé de parler chiffons avec la jeune femme et donc de rester concentrée sur leur objectif : la décoration de la salle. Après tout, l'avis d'Aurora, c'était qu'il fallait toujours rester digne, qu'importait les circonstances. Elle adressa donc un sourire bienveillant à Juliet, avachie sur son fauteuil. Elle allait se ressaisir, Aurora en était certaine. Elles étaient pareilles aprèse tout. Elles étaient toutes les deux la bonne image de leur famille. Elles étaient les jeunes femmes souriantes, accompagnant leurs pères, pour offrir une touche de fraîcheur à leur image stricte, dure et implacable. Après les propositions de la brune, Juliet sembla en effet se ressaisir, ou au moins rebondir sur les idées qu'elle avait proposé. « Je vois que cette idée semble te séduire », finit-elle par dire, avec un sourire. Elle caressa entre ses doigts le tissu de la nappe près de laquelle elles se trouvaient, avant de reporter son regard vers Juliet. « Il nous faut absolument des serviettes en tissu. Sinon, tout le côté chic de la décoration sera totalement détruit », ajouta-t-elle en fronçant les sourcils. Il n'y avait rien qu'elle puisse détester plus qu'une serviette en papier. Enfin si, la liste était longue. Mais disons que pour les serviettes, elle détestait purement et simplement le papier. C'était désagréable entre les doigts, ça rappait désagréablement les lèvres. Enfin bon. De toute façon, elles avaient les moyens de faire une décoration qualitative. Cherchant finalement à aborder le sujet qui fâchait, Aurora se lança et posa sa question. Immédiatement, Juliet lui parut sur la défensive et Aurora leva les yeux au ciel. « Pas de mauvais poil, c'est ça », marmonna-t-elle. Mais Juliet contre-attaqua rapidement et ce fut autour de la Callahan d'être sur la défensive. A croire qu'elles n'étaient pas amies pour rien. « Je ne suis pas plus heureuse de vivre que d'habitude. Et puis j'ai toutes les raisons du monde d'être heureuse de vivre je te signale. Plus précisément, des raisons à plusieurs 0 », souffla-t-elle. Non, Aurora n'était pas du genre à penser que l'argent pouvait faire le bonheur. Par contre, elle disait à qui voulait l'entendre qu'elle était heureuse parce qu'elle était riche. C'était sa manière à elle de cacher son malheur aux yeux des autres. Mais la jeune femme était curieuse. Alors elle finit par céder à la proposition de Juliet. « Bon d'accord », concéda-t-elle. Même si en soit, elle n'avait pas tant de raisons que ça d'être de bonne humeur. « J'ai très bien dormi. J'ai décidé de me lancer un nouveau défi, à savoir prendre des cours de danse. Je suis très contente de te voir aujourd'hui. Oh et, j'ai un rencard cette semaine », expliqua-t-elle, plaçant son rendez-vous avec Jay en fin de liste, pour y donner moins d'importance. En vérité, elle était plus qu'impatiente d'arriver à ce rencard et de voir où cette soirée pourrait les mener. « Bon tu vas me dire pourquoi t'es mal lunée ? », demanda-t-elle, pour changer de sujet, en fouillant dans les accessoires dorés, pour choisir des tours de serviette.




LOST AND INSECURE
Stop and stare, I think I'm moving but I go nowhere. Yeah, I know that everyone gets scared but I've become what I can't be. Stop and stare you start to wonder why you're here not there and you'd give anything to get what's fair. But fair ain't what you really need oh, can you see what I see ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/07/2017
›› Commérages : 535
›› Pseudo : Nightbird
›› Célébrité : Alexandra sexy Park
›› Schizophrénie : Olivia Winterfell (holland roden) ❄ Alice Fitzsimmons (Katherine McNamara) ❄ Sofia D Lazio (Alicia Vikander) ❄ Nathan Matthews (Chad Michael Murray)
›› more about me

Re: Aurora ❄ It all starts with the colors ✻ ( Lun 30 Oct - 11:53 )



It all starts with the colors
( Aurora et Juliet )

Tu n'avais aucune envie de te tuer, encore moins de te suicider, ce n'était mais alors pas prévu du tout au programme. Loin de là. Mais plus les minutes passèrent dans ce foutu magasin, plus tu avais envie de le faire sérieusement. Mais à quo bon ? A quoi bon penser que la suicide allait tout changer ? Moins de problèmes avec ta mère, moins de problèmes avec Luke, mariage annulé, envie de meurtre évadée.. Non en fait, le suicide ça règle tout, absolument tout .. Tu lèves tes yeux vers elle, avant de sourire en coin « Moi qui pensait à de vulgaire serviette en papier blanche, moche qui se brise en un petit déchirement .. » ajoutes-tu avec un peu d'humour. Première phrase positive de la journée mais voilà que tes yeux se posent sur une autre table, tu la regardes avant de lever les yeux vers Aurora « Ou tu as ce style là regarde ? En blanc, or, argent.. C'est sympa aussi .. » Style Frenchie ou l'autre. Et volà que tu hésites, voilà que tu réfléchis sérieusement. Tu dois être enceinte .. Ce n'est pas possible, tu veux tout changer, tout refaire, tout modifier, tout déchirer. Tu lèves néanmoins les yeux vers Aurora, cette dernière te confirme qu'elle n'est pas de mauvais poil. Mais qu'elle est heureuse, expliquant bien sur son mode d'emploi. « Je t'ai jamais vu aussi ... Souriante .. Il doit bien y avoir quelque chose .. » . Et tu décides de l'écouter. Tu déposes ton carnet à côté, pour croire tes bras avant d'écarquiller les yeux, grandement. Mon dieu.   « Tu as un rencard... ?! Toi ?! » Quoi ? Bon okay c'est pas la seule chose que tu es retenu ça va. « Prendre des cours de danse pour ton rancard ? Ou juste pour le plaisir ?  » Et tu la taquines, autant le faire bien ? Et bien sur, tu as envie de parler de tout cela, donc tu poses des questions, tu fais durer la chose « Woah .. Tu vas réellement avoir un rencard, je suis tellement heureuse pour toi. Et aussi très étonné .. Il est aveugle non ? Ou désespéré ? Bon aller raconte mo tout, comment ça se fait que tu es un rencard ? C'est qui d'ailleurs ? Il habite où ? Métier ? Age ? Habitude sexuelle ? C'est important de savoir si tu peux te le faire le premier soir » dis-tu pour te défendre, un peu beaucoup même.. Mais elle perd pas le nord la petite, et tu soupires doucement, baissant ton regard vers le carnet pour le reprendre en main. « Je crois que j'ai fait la plus belle erreur de ma vie, en acceptant d'épouser William.. » En même temps, dis comme ça, c'est sur que y'a de quoi être mal luné. Mais elle savait comment cela s'était passé, elle savait aussi légèrement que tu n'étais pas amoureuse de lui mais, elle allait aussi savoir que tu avais revu Luke.. « Et en prenant mon poste la semaine dernière à l'entreprise, j'ai découvert que Luke y travaillait aussi .. Et on a du s'engueulé violemment .. Très violemment. Je crois que j'ai même du le gifler aussi.. Mais ce n'est pas de ma faute... » Ajoutes-tu pour ta défense avant de soupirer « Je sais pas quoi faire sérieusement.. Je retourne la chose dans ma tête, j'ai l'impression que j'ai merdé quelque part.. » termines-tu avant de lever les yeux vers Aurora..

code by hanska.


The heart has its reasons that reason ignores
~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/04/2017
›› Commérages : 214
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : Jenna-Louise cutie Coleman
›› Schizophrénie : Devon Oakley (Sebastian Stan) ✻ Luke Durbeyfield (Tom Austen) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Shelley Hennig) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Aurora ❄ It all starts with the colors ✻ ( Sam 4 Nov - 22:10 )


it all starts with the colors
So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but ... I'll be there for you, when the rain starts to pour. I'll be there for you, like I've been there before. I'll be there for you, 'cause you're there for me too ... No one could ever know me. No one could ever see me. Seems you're the only one who know what it's like to be me. Someone to face the day with make it through all the mess with. Someone I'll always laugh with even at my worst, my best with you, yeah.


Aurora, elle avait toujours eu des goûts de luxe. Elle était née dans la richesse, elle avait passé son existence à jouir de la richesse. Alors, elle aimait tout ce qui brillait. Elle aimait la qualité. Elle aimait tout ce qui coûtait de l'argent aussi. Elle avait la valeur de l'argent, parfois, sur certaines choses. Si elle estimait qu'un objet ne valait pas son prix, elle le laisserait à sa place. Mais elle savait aussi qu'elle avait la possibilité de dépenser sans compter. Alors quand Juliet lui parla de serviettes en papier, elle ne put s'empêcher de grimacer. « Ma chérie, est-ce que t'es cognée la tête ? Parce que je crois bien t'avoir entendue prononcer les mots maudits que sont serviette en papier », répondit-elle, presque choquée. Enfin, Juliet avait l'air de plaisanter, ce qui la rassura. Enfin, elle espérait qu'elle plaisantait. Elle ne pouvait quand même pas avoir perdu son bon goût en si peu de temps, n'est-ce pas ? « Beaucoup plus tape à l’œil, mais très joli aussi. Tout dépend du thème de ta soirée », approuva la jeune femme. Elle était contente que Juliet se réveille. Si elle était venue ici aujourd'hui, c'était pour discuter décoration avec elle, pas pour discuter mauvais goût. Et pourtant, la décoration ne semblait plus faire partie des sujets les plus importants de leur conversation. Aurora était de bonne humeur, Juliet était de mauvaise humeur. Et forcément, ce changement dans le comportement de l'une et de l'autre, amenait son lot de questions. « Oh je t'en prie, je souris tout le temps ! Je ne paierais pas régulièrement une fortune en blanchiment des deux pour ne pas sourire », rétorqua-t-elle, comme si cette simple excuse expliquait tout. En plus, c'était vrai. Aurora souriait souvent. Bon c'était surtout des sourires faux, mais la jeune femme souriait quand même. Alors Juliet était quand même gonflée de prétendre le contraire. Mais curieuse de savoir ce qui n'allait pas dans la vie de Juliet, Aurora accepta de lui dire pourquoi elle était de si bonne humeur. Et face à la réaction de son amie, elle lui frappa le bras avec son carnet. « Quoi ? C'est si surprenant que ça que je puisse avoir un rencard ? », questionna-t-elle. Aurora aimait bien aller à des rencards. En général elle se foutait totalement du mec et ça ne donnait rien. Mais elle aimait bien être invitée à manger. Ça la flattait. « Ma chérie, règle numéro 1 : on ne fait jamais rien pour un homme, ceux sont les hommes qui font des choses pour nous », répondit-elle. Non, elle n'allait pas se mettre à la danse pour un homme. Surtout que de ce qu'elle en savait, pour séduire Jay, elle ferait mieux de se mettre à la Pole Danse qu'à la Salsa. « Bah merci, dis tout de suite que je ne mérite pas d'avoir un homme dans ma vie », répondit-elle en boudant. Mais la jeune femme ne bouda pas bien longtemps. Elle était le centre de l'attention, Juliet buvait ses paroles et elle adorait ça. « Il s'appelle Jay, il est pompier, il m'a sauvé de la mort quand j'étais coincée dans un ascenseur », raconta-t-elle sur un ton dramatique. Ben quoi ? Elle en rajoutait à peine. L'ascenseur avait tremblé, il aurait pu se décrocher, ils auraient pu mourir. Merde quoi. « Par contre je ne connais ni son âge, ni son adresse et je ne l'ai pas questionné sur ses préférences sexuelles espèce d'obsédée », s'exclama-t-elle. Et pour la peine, Juliet eut droit à un deuxième coup de carnet contre son bras. Ça lui apprendrait à se moquer d'elle. La seule personne autorisée à se moquer d'Aurora, c'était Aurora elle-même. Maintenant que Juliet avait ses réponses, c'était au tour d'Aurora de la cuisiner. Et ce que la jeune femme lui révéla lui fit ouvrir grand la bouche de surprise. « Mais … Vous aviez l'air de former le couple idéal », s'exclama-t-elle, choquée. Là c'était elle qui tombait de haut et elle avait besoin de s’asseoir. Elle dévisageait Juliet et la laissait s'expliquer. « Wow … Je … Tu es toujours amoureuse de ton ex ? », demanda-t-elle. Elle en apprenait des choses aujourd'hui. Elle, elle galérait à obtenir un rencard et Juliet avait deux hommes à ses pieds. Jalousie ! Enfin bon d'un autre côté, vu la complexité de la relation, elle ne voulait pas deux hommes. « Est-ce que tu es heureuse avec William ? Ou est-ce que tu es plus heureuse avec ce Luke ? », demanda-t-elle. Personnellement, Aurora, elle était heureuse avec une carte bancaire. Mais la première étape à la résolution des questions de Juliet, c'était de savoir qui la rendait le plus heureuse.




LOST AND INSECURE
Stop and stare, I think I'm moving but I go nowhere. Yeah, I know that everyone gets scared but I've become what I can't be. Stop and stare you start to wonder why you're here not there and you'd give anything to get what's fair. But fair ain't what you really need oh, can you see what I see ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/07/2017
›› Commérages : 535
›› Pseudo : Nightbird
›› Célébrité : Alexandra sexy Park
›› Schizophrénie : Olivia Winterfell (holland roden) ❄ Alice Fitzsimmons (Katherine McNamara) ❄ Sofia D Lazio (Alicia Vikander) ❄ Nathan Matthews (Chad Michael Murray)
›› more about me

Re: Aurora ❄ It all starts with the colors ✻ ( Dim 19 Nov - 17:43 )



It all starts with the colors
( Aurora et Juliet )

Ce diner va être l'horreur. Celui des films d'horreurs que tu as l'habitude de regarder quand tu t'ennuies. Alors pour rigoler. La blague de serviette en papier. Parce que d'une part, c'est horriblement moche et inutiles d'avoir ce genre de choses. Et puis, qui a osé créée ça. Tu la regardes, visage choqué, bien sur, avec une petite moue   « Arrête, c'est magnifique les serviettes en papier. » faux ! Parce que tu as horreur de ce genre de choses, et encore plus de ce genre de ressentis sur la peau. C'est pire que de devoir être présente à une pièce de théatre de simples pauvres. Mais ce n'est que ton avis après tout. Tu passes ta main dans tes cheveux, en réfléchissant. Elle a raison. Tu n'avais toujours pas d'idées du thème. C'était un rendez-vous dinatoire. Un rendez-vous avec des personnes qui viennent du monde entier. Et bien sur, tu ne peux pas choisir un thème plus qu'un autre. Tu soupires.   « Rappelle moi qu'il faut plus jamais que je me lance dans une décoration de pièces sans avoir des idées » ajoutes-tu à la jeune femme. Alors que tu sais très bien tu vas le refaire, très rapidement, malheureusement pour toi. Mais voilà, la discussion part sur sa bonne humeur et bien sur, tu souris un peu plus. Elle ? sourire ? Quelques fois, ça va. Mais pas autant qu'aujourd'hui. Tu as l'impression qu'elle rayonne plus qu'elle ne le devrait alors bien sur, tu veux des explications. Le pourquoi du comment elle est comme ça. Et puis tu découvre la raison. Tu souris. Un homme. Aurora et un homme. Tu ne sais pas si tu dois pleurer ou rire, en fait. Mais ça te fait très plaisir. « Bien sur que si tu mérites un homme. Mais chérie. Tu mérites le meilleur qui soit. Pas n'importe qui.. » Et tu refuses qu'elle sorte avec n'importe qui d'ailleurs. Et c'est partit, elle parle de son Jay. « Woah.. Te sauver de la mort ? C'et l'homme de ta vie, c'est obligé. Pompier en plus, il doit être bien mis alors » petit sourire en coin, alors qu'elle te lance sa remarque, tu fais l'ange. Tu n'es pas comme ça. C'est vrai. Non mais oh. Si elle prend du plaisir avec une étoile de mer, normal que ça marche pas .. « Il va falloir que j'enquête alors pour tout connaitre. Comme toujours.. Tu abuses. Tu as pas une photo de ton sauveur ? Ou un réseau socail ? » Quoi ? Un numéro même. Attendez. Tu aurais demandé toi. Même si ton coeur est censé être pris par quelqu'un d'autre, du moins c'était ce que tu pensais . Parce que malheureusement, suite à tes révélations, tu avais l'impression de le trahir. Tu t'assois sur ce fauteuil, en soupirant légèrement, tu ne sais pas si c'est le fait de le dire à haute voix qui te fait du bien ou le fait de te sentir mieux, maintenant que tu t'es confié. « William est mon meilleur ami, je crois que j'ai accepté de l'épouser pour lui faire plaisir à lui.. » Et dire que le mariage commençait déjà à se préparer. Tu flippais déjà. Tu avais peur de te retrouver devant toutes ses personnes et sortir ce fameux non de cette bouche, alors que tu ne voulais pas lui faire de mal. Tu soupires doucement « Amoureuse de Luke ? » Tu rigoles doucement « Non .. Bien sur non ..Bien sur que .. Peut-être .. Je sais pas Au'.. Je sais pas du tout en fait.. » lâches-tu par honte, mais qu'est que tu pouvais te faire à t'avouer ce genre de chose... Tu savais qu'en plus, ta mère avait décidé d'avancer la date du mariage et depuis ce jour, c'était pire.. Finalement, ton regard sur Aurora, tu réfléchis à sa question. Tes yeux se posent sur ta bague que tu tournes doucement avant de pincer tes lèvres ensuite. Tu n'en sais rien du tout en fait, tu ne sais pas du tout .. Tu soupires doucement « Je sais pas.. Tu crois que je suis horrible ? Je dois faire du mal aux deux.. Je suis horrible mon dieu .. » lâches-tu avant de te relever pour prendre ton carnet. Mais, il fallait que tu te ressaisisses et tout de suite.. « Je crois que je vais faire ton idée, style frenchy avec des décorations françaises mais pas trop quand même.. Le juste milieu quoi.. » dis-tu pour changer de sujet, c'est ce qu'il te fallait, sinon tu allais te morfondre toute l'après-midi..
code by hanska.



The heart has its reasons that reason ignores
~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/04/2017
›› Commérages : 214
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : Jenna-Louise cutie Coleman
›› Schizophrénie : Devon Oakley (Sebastian Stan) ✻ Luke Durbeyfield (Tom Austen) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Shelley Hennig) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Aurora ❄ It all starts with the colors ✻ ( Jeu 23 Nov - 17:54 )


it all starts with the colors
So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but ... I'll be there for you, when the rain starts to pour. I'll be there for you, like I've been there before. I'll be there for you, 'cause you're there for me too ... No one could ever know me. No one could ever see me. Seems you're the only one who know what it's like to be me. Someone to face the day with make it through all the mess with. Someone I'll always laugh with even at my worst, my best with you, yeah.


Aurora n'avait jamais aimé les gens tristes. Elle se lassait bien trop vite de les écouter pleurnicher et elle avait souvent très envie de les secouer pour les convaincre de se bouger les fesses. Elle n'aimait donc pas le moins du monde voir Juliet dans un état aussi déplorable. Elle avait envie de lui faire cracher le morceau sur la raison pour laquelle elle n'allait pas bien. Et si possible, elle voulait retrouver sa copine habituellement si drôle et pleine de joie de vivre. Il y avait peut-être de l'espoir, en fin de compte, si Juliet plaisantait sur les serviettes en papier. Parce qu'elle ne pouvait que plaisanter, Aurora ne tolérerait jamais un tel manque de goût et de classe. « Les serviettes en papier, c'est fait pour les gens qui n'ont pas les moyens de s'acheter des serviettes en tissu. Ou pour ceux qui n'ont absolument pas de goût », rétorqua-t-elle en grimaçant. Totalement arrogant comme commentaire, mais rien de surprenant venant de la part d'une jeune femme qui était née avec une cuillère en argent dans la bouche. Aurora ne s'était probablement jamais de la vie essuyée la bouche avec une serviette en papier, pas plus qu'elle n'avait un jour mangé avec des couverts en inox. Et puis quoi encore ? « Il ne faut plus jamais que tu te lances dans la décoration d'une pièce sans avoir d'idée », répéta Aurora en hochant la tête. Quoi que … Ce n'était pas bien grave si elle n'avait pas d'idées. Parce que, de l'avis d'Aurora, ce qui était le plus important dans la vie, c'était de s'entourer des bonnes personnes. « Enfin, il ne faut plus jamais que tu te lances dans la décoration d'une pièce sans idée sans m'en avoir parlé avant », corrigea-t-elle. Oui, parfaitement, c'était elle, la bonne personne dont elle devait s'entourer. Aurora n'était pas bonne à grand-chose, à part à dépenser de l'argent et à insulter les SDF, mais elle était bonne en organisation d’événements. Juliet aurait du le savoir. Quelle façon de la sous-estimer, franchement ! Tout comme elle la sous-estimait en pensant qu'elle ne pouvait pas avoir de rencard. Pour le coup, Aurora avait presque envie de la planter là et de partir bouder. « Ma chérie, tu as vraiment cru que je poserai mon regard sur n'importe qui ? », demanda-t-elle en levant le menton. Non, jamais. Aurora ne choisirait jamais le plus beau, pas plus qu'elle ne choisirait le plus riche ou le plus intelligent. Aurora choisirait un homme qui la ferait se sentir spéciale, un homme attentionné, un homme respectueux. Pour l'instant, Jay lui paraissait respectueux, poli et il l'avait supporté malgré son comportement plus que limite à son égard. Ça ne faisait que des bons points pour lui. « Bon peut-être que j'exagère un peu. Mais on ne sait jamais. La cabine aurait pu se décrocher et j'aurais vraiment pu mourir », affirma-t-elle. Parce que c'était son genre de dramatiser et qu'elle aimait bien se dire que Jay lui avait sauvé la vie. Au moins, ça lui donnait une raison de marquer son esprit. Il était l'homme qui l'avait sauvé, il n'était pas n'importe qui. « Et je dois avouer qu'il est plutôt séduisant », concéda-t-elle. Aurora était toujours dans la retenue. Jay était bien plus que séduisant. Face au sourire complice de Juliet, elle finit par sourire à son tour. « Et dans son uniforme, il a un joli petit cul », acheva-t-elle avec un sourire. Ben quoi ? Elle était sûre qu'il n'avait rien manqué de la vue, quand elle était remontée de la cabine avec son collègue, donc elle avait le droit de mater ses fesses. C'était un juste échange de procédé. « Non je n'ai pas de photo et non je ne l'ai pas espionné sur les réseaux sociaux. Et pas question d'enquêter, tu risquerais de tomber sous son charme », prévint-elle. Bon, en vérité, Aurora l'avait cherché sur les réseaux sociaux, mais elle n'avait rien trouvé. Elle se demandait s'il n'avait pas menti sur son nom. Mais Aurora perdit son sourire, lorsqu'elle entendit l'histoire de Juliet. La pauvre chérie, elle n'était pas dans une situation facile. « Ma chérie, c'est très bien de vouloir lui faire plaisir, mais qui te fait plaisir à toi ? », demanda-t-elle en lui prenant la main. C'était rare de voir Aurora compatissante. Mais elle ne pouvait concevoir un mariage sans amour. Un mariage, c'était la plus belle preuve d'amour qu'on pouvait faire à un homme, elle ne pouvait pas se marier par dépit. Aurora, face aux hésitations de la jeune femme, ne put s'empêcher de hausser les sourcils. « Tu ferais peut-être bien d'être sûre avant d'accepter d'en épouser un autre, tu ne crois pas ? », demanda-t-elle. Ça lui paraissait totalement logique. Peut-être que c'était Luke, son véritable amour. Aurora n'en savait rien. Elle ne l'avait jamais rencontré. C'était certes un connard d'avoir laissé tomber Juliet, mais elle ne connaissait pas ses raisons. « Je ne sais pas … Tu crois que ce Luke t'aime toujours ? », demanda-t-elle ? Elle adressa un sourire à Juliet, pour lui redonner un peu de courage. « Tu n'es pas horrible. Des fois, il n'y a pas de logique dans ce que le cœur veut. Ce qu'il ne faut surtout pas, c'est que tu te rendes malheureuse en restant avec quelqu'un si tu ne l'aimes pas. Il faut que tu sois sûre de ce que tu veux pour ne blesser personne », finit-elle par dire. Aurora, elle aimait bien William. C'était le gendre idéal. Mais il fallait de la passion dans un couple, ça ne servait à rien. Juliet ne devait pas choisir le confort et la facilité, elle devait choisir l'homme qui comblerait son cœur. Constatant cependant que la jeune femme voulait se reprendre, Aurora n'insista pas d'avantage. « Parfait. Maintenant que ceci est décidé, on devrait aller déjeuner », proposa-t-elle. Aurora, toujours partante pour aller manger.




LOST AND INSECURE
Stop and stare, I think I'm moving but I go nowhere. Yeah, I know that everyone gets scared but I've become what I can't be. Stop and stare you start to wonder why you're here not there and you'd give anything to get what's fair. But fair ain't what you really need oh, can you see what I see ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Aurora ❄ It all starts with the colors ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Aurora ❄ It all starts with the colors

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération