confidences after sex | Willow and Oliver

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 25/09/2017
›› Commérages : 17
›› Pseudo : Petit_Biscuit (Cléo)
›› Célébrité : Nico Tortorella
›› Schizophrénie : Tao, Lenny, Chayton, Ozzie, Aymeric.
›› more about me

confidences after sex | Willow and Oliver ✻ ( Mar 10 Oct - 21:55 )

confidences after sex

Willow & OliverIl l’a vu aujourd’hui, il la voit de plus en plus sans qu’ils prévoient de se voir et ce n’est pas forcément pour être tous les deux. Quand il est allé voir le gang pour faire ce qu’il avait à faire, elle n’a pas mis longtemps à les rejoindre. Il avait froncé les yeux mais n’avait rien dit. Il n’avait émis aucune objection à ce qu’elle vienne, pas devant les autres. S’il est là ce n’est pas pour plaisir, ce n’est pas son tempérament, ni son plaisir sadique de s’infliger ça. Pourtant, il est devenu quelqu’un de confiance là-bas, ils savent qu’il est là pour le fric, pas pour les dénoncer. Par contre il a pleine conscience que ce n’est pas une bonne chose de trainer là, ce n’est pas une bonne fréquentation et ça peut gâcher une vie. Il n’a rien dis devant tout le monde mais sans doute a-t-elle senti le regard qu’il avait tout ce temps sur elle malgré qu’il ait tenté de rester discret. Il a mené sa journée comme il l’aurait fait sans sa présence, pourtant il n’était pas serein. Il y avait clairement quelque chose qui le retenait, il n’était pas lui-même quoi qu’Oliver est très peu lui-même quand il est avec eux, sinon il ne viendrait pas. Rien qu’à voir tout ce qu’il lui passe dans la tête quand des choses tournent mal alors que de lui-même il ne ferait pas de mal à une mouche. Pourtant en sortant il n’avait pas tardé à lui envoyer un message, lui disant de le retrouver dans son appartement où elle est déjà venue, où ils se voient parfois pour être plus que de simples amis. Des mais avec un petit truc en plus, du sexe et du bon en plus. Il ne veut pas la voir pour un petit moment intime, il veut lui parler de sa présence dans le gang. Pourtant à peine avait-elle mis un pied dans son appartement qu’ils s’étaient littéralement jeté l’un sur l’autre. Elle était tellement sexy avec son tee-shirt qui lui dessinait parfaitement la taille, elle était attirante avec ce regard qu’il ne pouvait quitter pendant leurs plaisirs charnelles bien qu’ils ne soient un couple et que sentiments interviennent. Alors, ils l’ont fait, de nouveau, sur le canapé de son studio qu’il n’avait pas eu le temps de le déplier comme il le fait quand il veut dormir. Heureusement ce dernier était assez moelleux pour qu’ils ne se cassent pas le dos. Une fois avoir atteint l’apothéose, leurs corps s’étaient séparés, se redressant sur le canapé toujours nus comme un ver, restant malgré lui à ses côtés pendant qu’ils reprenaient tous les deux leurs respirations. Une fois chose faite, il aurait pu faire comme quelques jours en arrière et se lancer pour un second round mais au lieu de cela, sa respiration toujours un peu saccadé, il finit par lui demander en la regardant reprendre elle-même ses esprits. « Qu’est-ce que tu foutais avec le gang tout à l’heure ? » Elle ne lui doit rien, ils n’ont pas l’habitude d’avoir ce genre de conversation durant ce genre de moment ou après le sexe mais ça le travail, il ne veut pas qu’elle soit embarquer dans des affaires dont elle ne pourra pas en sortir indemne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 20/09/2017
›› Commérages : 63
›› Pseudo : lkd /cindy
›› Célébrité : maia mitchell ♥
›› Schizophrénie : Ysaline ( Lindsey M.) , Binky (gigi h.), Olina (vanessa h.) , Jewel (camila m. ), Yara (kat g.) & Posy (Zendaya)
›› more about me

Re: confidences after sex | Willow and Oliver ✻ ( Jeu 19 Oct - 16:40 )


CONFIDENCES AFTER SEX .

Oliver and Willow.
LUCKYRED
Un jeu dangereux  avec Ollie ? Pas vraiment. Pour moi non. Je poserais la question à une autre personne je serais forcément traité de folle dingue. J’assumerais clairement ce statut, de toute façon, je n’ai pas le choix. J’ai confiance en Ollie. Il est un ami, même si je me sers de lui pour obtenir des infos. Je ne suis pas toujours sereine quand je traîne avec le gang. Mais, je fais comme si je ne voyais rien. Ollie n’était pas dans le gang au moment où ma vie a basculé. Alors quand il m’avait envoyé un message pour qu’on se voie dans son appartement, j’avais accepté. Me dirigeant obligatoirement là-bas. Le ‘Ollie’ est exactement le genre de mec qu’on imagine dans un gang avec sa dégaine, sa belle gueule, ses tatouages et compagnie. Mais il cache bien d’autre chose que je ne connais pas forcément, je le sens, mais je ne veux pas le froisser et perdre le pied que j’ai grâce à lui dans le gang. Pour obtenir mes réponses. Parler ? Non. J’avoue que j’aime plutôt assez cette relation qu’on a ensemble. Il ne connait pas ma vie entière, des brides de cette dernière, un peu modifié, ma mère est morte dans un accident. Je ne veux pas  qu’on découvre mon secret, le pourquoi de ma présence, même si je ne sais pas pourquoi je pense pouvoir faire confiance à Oliver. Bref, je ne sais pas, mais son sourire, son corps si bien dessiné, me donne rarement envie de jouer au scrabble avec lui, pourtant c’est un jeu plutôt sympathique à mon goût ! Ou pas. Enfin, je me suis vite retrouvée nue, comme lui, sans aucun vêtement. Laissant notre plaisir charnel prendre le dessus sur le reste. J’oublie tout à chaque fois, prenant le plaisir, oubliant pourquoi je fréquente ce gars. Je n’étais pas forcée de coucher avec lui, mais j’en ai eu envie, tout simplement. Le dernier râle de plaisir, le dernier moment de bonheur, les yeux clos, je mordille ma lèvre, serrant ma main dans la sienne. On ne se quitte rarement des yeux durant l’acte, une impression d’être en osmose comme si son esprit pouvait rentrer en communication avec le mien. C’est presque parfait, trop même. Je viens déposer un baiser contre la peau de son cou, m’aidant presque à récupérer  ma respiration dites normale,  elle devient de moins en moins saccader. Je le regarde alors qu’il vient d’ouvrir la bouche. Je ne sais pas pourquoi, mais sa question me laisse perplexe. Je suis d’ores et déjà sur la défensive. Prenant mon tee shirt pour l’enfiler. « Salut je suis willow ! » Que je réponds une idée bien précise en tête. « Je n’étais pas au courant que j’avais le moindre compte à te rendre … mais si tu veux, je peux partir ! » Une façon de lui faire comprendre que je ne veux pas parler ? Oui, clairement. Je me lève même cherchant le reste de mes affaires, je n’ai pas vraiment le cœur à partir, mais je n’ai pas non plus envie de répondre à ses questions ! Les interrogatoires c’est lui qui doit les subir, pas l’inverse. « Il est où mon soutif ! » Que je lui lance sans même le regarder. « Bouge tes fesses que je récupère mes affaires ! » Je dépose enfin mon regard sur lui. « Quoi, tu es flic ? Non, donc je n’ai pas besoin de te répondre … sinon j’irais coucher avec un flic ! » Je finis par voir la bretelle de mon soutif dépasser de sous ses fesses, je tire dessus pour tenter de le récupérer.



I'm gonna live my life no matter what, we party tonight.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 25/09/2017
›› Commérages : 17
›› Pseudo : Petit_Biscuit (Cléo)
›› Célébrité : Nico Tortorella
›› Schizophrénie : Tao, Lenny, Chayton, Ozzie, Aymeric.
›› more about me

Re: confidences after sex | Willow and Oliver ✻ ( Mar 12 Déc - 22:21 )

confidences after sex

Willow & OliverIl ne comprend pas, il ne comprend pas pourquoi elle traine avec le gang. Elle mérite tellement mieux. S’il le fait lui, c’est qu’il doit de l’argent, beaucoup d’argent et que ça lui permet de rembourser certaines dettes beaucoup plus rapidement qu’il ne le ferait avec un métier plus décent. Il déteste cette vie ici, il déteste ce qu’ils font mais il fait avec et a appris avec le temps à fermer les yeux face à toutes ses choses qu’ils cachent tous. Malgré ça, il reste convaincu qu’il ne fera pas des choses qu’il n’aura pas envie de faire mais aura-t-il toujours le choix de faire ce que bon lui semble. Les gars du gang lui font confiance, ils peuvent, il ne va pas les balancer mais c’est pas pour autant qu’il n’a pas envie de gerber quand il pense à cette vie qu’il a ici, quand il pense au fait qu’il aurait tellement pu mieux tourner. En tout cas elle, cette jeune femme Willow, avec qui il aime passer du temps privilégié avec elle, dans elle, en osmose ou bien même les conversations qu’ils peuvent avoir avant, pendant ou après l’acte, mérite mieux que tout ça. Elle a la vie devant elle et Ollie ne veut pas que tout soit gâché pour il ne sait quelle raison : le gout du risque peut-être ? Il veut lui en parler depuis un moment et l’avoir croiser une nouvelle fois le réconforte dans son idée. Toutefois, quand ils se sont vus, pas la moindre conversation, ils se sont royalement sautés dessus et se sont déchainés. Une fois tout ça passé et leurs esprits revenus à la normal il a craqué, il lui a posé la question adéquate, ce qu’elle n’a pas l’air de bien apprécier. « Tu veux partir pour une simple question ? Je pensais qu’on était potes ! » Dit-il simplement en la regardant prendre ses habits. Oui potes, c’est ce qu’ils sont non ? Et entre potes on peut parler. Il ne bouge pas d’un seul millimètre alors qu’elle se transforme en tornade à la recherche de son soutien-gorge. Il n’avait même pas remarqué qu’il était sous son cul. Finalement, alors qu’elle tire dessus, il finit par l’attraper et le mettre en arrière, la forçant alors à lui faire face, son torse contre son torse, leurs lèvres pas très loin les unes des autres et surtout, son regard ancré dans le sien. Il n’est pas flic non, il ne veut pas lui poser des questions, juste lui montrer que tout cela, ce n’est pas pour elle, lui faire retrouver la raison en somme. « Tu mérites mieux que ce gang ! » Là oui, il crache dessus, ce qu’il n’aurait pas fait face à n’importe quelle autre personne du groupe mais elle n’est pas n’importe qui. « Tout ça, c’est pas sain » Elle a dû le remarquer, il sait qu’elle a de la jugeote. Mais bon, ces mots venant d’un membre de ce gang, c’est assez bizarre mais il ne va pas reprendre ses mots, il assume : elle n’est pas à sa place là-bas. « Je préfère te dissuader avant que tu te retrouves dans des affaires louches ! » Finit-il par lui dire, dans les yeux. C’est pour ça qu’il voulait là voir avant tout, avant que leurs pulsions sexuelles prennent le dessus, avant qu’ils ne s’adonnent l’un à l’autre dans une danse sensuelle à deux, un parfais duo en osmose. Il veut la dissuader de rentrer encore plus dans le groupe avant qu’il ne soit trop tard, avant qu’elle ne soit témoin de choses qu’elle ne veut pas voir, du moins c’est ce qu’il pense, ignorant qu’elle a été témoin de bien pire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 20/09/2017
›› Commérages : 63
›› Pseudo : lkd /cindy
›› Célébrité : maia mitchell ♥
›› Schizophrénie : Ysaline ( Lindsey M.) , Binky (gigi h.), Olina (vanessa h.) , Jewel (camila m. ), Yara (kat g.) & Posy (Zendaya)
›› more about me

Re: confidences after sex | Willow and Oliver ✻ ( Lun 5 Fév - 15:45 )

[quote="Willow Matthews"]

CONFIDENCES AFTER SEX .

Oliver and Willow.
LUCKYRED
J'ai appris à apprécier Oli, je ne pensais pas le considérer comme un ami . Coucher avec lui était prévu, pas que je n'en avais pas envie, faut dire qu'Oli est quand même un gars plutôt séduisant voire beaucoup plus que séduisant. Il est même sexy, il est même très sexy, mais autant dire que ce n'est pas ici le plus important. Attirée par lui ? Oui. Amoureuse de lui ? Non. Enfin, j'espère. Il me tape plus sur les nerfs qu'il ne me donne envie de sourire, même s'il y parvient. Parfois, il serait capable, complétement de me faire oublier parfois pourquoi je me retrouve dans son lit. Ses doigts, ses lèvres, sa langue sont parfaitement doués pour me faire perdre mes moyens, mais une fois le plaisir, le désir passé, ça revient, ça me happe et me tue à la fois. Je me demande encore comment j'ai fini par m'énerver, me lever et avoir envie de partir. Non, en fait je me demande juste ce qui se trame dans sa tête pour qu'il me demande ce que je foutais avec le gang. Parfois, j'ai l'impression qu'il fait comme Mila tentant de me sauver d'un endroit d'où je ne voulais pas être sauvé. Alors, oui la peur collait à mon être, mais peu importe. Ça me convenait certainement surtout si pour ça je pouvais découvrir des preuves accablantes ou autre merde du style contre ces salops ayant tué ma mère. Mais ça Oliver n'en sait rien et cela me va, je ne veux pas tout lui dire, je ne veux pas qu'il connaisse ma vie, je ne veux pas en savoir d'avantage sur lui. Qu'on se réglé mutuellement à coucher ensemble ça me va, qu'il m'aide sans le savoir à mettre en œuvre ce que je prévois, ça me prévoit.   « Oui, car tu n'es ni mon père, ni mon copain ... et encore moins un flic ... donc j'ai pas besoin d'avoir tes questions , tes ordres ou qu'import sur le sujet du gang !» Je fronce un peu les sourcils et je le regarde dans les yeux un instant, espérant avoir droit de récupérer mes affaires. Mais il est chiant et peut être aussi coriace que moi ce qui pour le coup m'exaspère au plus haut point. Je m'efforce d'essayer de chopper mon soutient gorge qu'il tient à l'autre bout de moi, son torse est collé à ma poitrine, mes lèvres sont proches des siennes et je souffle.   « Donne-le-moi …» Je lève les yeux au ciel. «Sérieux et donc tu n'es pas assez bien pour moi si je comprends bien, non ?» Demandais-je du coup. Faut être honnête en même temps. « Et donc qui te dit que je suis une sainte ou que je suis saine moi ... peut être que comparé à ce que je pense j'ai clairement ma place dans ce gang !» Je le regarde et je n'arrive pas à lâcher son regard , puis encore moins à m'éloigner de lui. «Quel style d'affaire louche, je t'écoute !» S'il pouvait me dire ce que j'attendais peut-être que a m'aiderait à quitter ce gang, mais pour le moment, je n'ai pas l'intention de le faire. « C'est dommage que tu sois si con pour gâcher un moment qui aurait pu nous permettre de nous amuser encore un peu !» Je glisse mon doigt le long de son torse, laissant toujours cette même proximité entre nous.  


I'm gonna live my life no matter what, we party tonight.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 25/09/2017
›› Commérages : 17
›› Pseudo : Petit_Biscuit (Cléo)
›› Célébrité : Nico Tortorella
›› Schizophrénie : Tao, Lenny, Chayton, Ozzie, Aymeric.
›› more about me

Re: confidences after sex | Willow and Oliver ✻ ( Mer 7 Fév - 21:52 )

confidences after sex

Willow & OliverOliver n’a pas forcément envie de se prendre la tête avec Willow, il voulait de base juste savoir pourquoi elle ruine à son avenir en trainant avec eux, il n’a rien fait de plus et qualifie son acte même de très positif. Faut croire qu’il doit arrêter de se la jouer gentil, ça ne lui va pas. Il souffle exaspéré. Il se doutait bien qu’elle n’allait pas l’écouter en un claquement de doigt et cesser de trainer avec eux juste parce qu’il a émis l’idée. Toutefois ce n’est pas pour autant qu’elle doit se braquer de la sorte. Ils ne sont peut-être pas ensemble mais ça ne justifie pas qu’elle se braque de la sorte. Décidément il ne comprendra jamais rien aux femmes. Même quand il est plein de bonnes intentions, on lui repose. Faudrait savoir ce que vous voulez. « Je t’ai forcé à faire quoi que ce soit ? Je te donne pas d’ordre, ni au pieu ni ailleurs, c’était qu’une simple question pas besoin de monter sur des grands chevaux ! » Ce n’est pas son style de parler de la sorte, c’est sorti tout seul. Faut dire qu’il est surpris qu’elle s’emporte comme ça pour une simple question. Bon c’est une question car il n’aime pas la voir la bas mais il ne lui a pas non plus interdit d’y aller. Ce sont juste des conseils, des mises en garde. Il ne lui donne pas son soutien-gorge, si elle le veut il va falloir qu’elle patiente ou bien qu’elle arrête de s’emporter de la sorte. Il ne va pas laisser la conversation comme elle est aussi facilement, ça serait mal le connaitre. Mais bon, ils ne se connaissent pas tant que ça après tout non ? « Bah non, tu mérites quelqu’un de bien, qui te respecte ! » Il la respecte mais il ne veut pas être une mauvaise influence, ce qu’il a l’impression d’être. Ils couchent ensemble, ils ne font rien de plus mais ce n’est pas pour autant qu’il ne tient pas à elle. Ce n’est pas son genre de baiser avec des nanas dont il se fout totalement. Il a peut-être l’allure d’un mec qui s’en bas les couilles mais ce n’est pas le cas. « On traine assez ensemble pour savoir que tu n’es pas une sainte nitouche. Ah ouais pourquoi ? Tu veux buter des gars, monter un grand trafic et nous faire porter le chapeau c’est ça ! » Il lève les yeux au ciel. Il ne la prend pas pour quelqu’un d’inoffensif mais bon, elle mérite mieux que tout cela malgré tout. « Des tas de choses, je vais pas te faire un dessin, tu vois comment ils sont ! » Presque tous ont quelque chose à se reprocher, ils ne sont pas blancs comme neige. Il ne va pas lui faire la liste des choses qu’ils ont à se reprocher. Ils n’ont pas toute la journée devant eux. « J’ai rien gâché du tout, je t’ai juste posé une question ! » Dit-il en la regardant dans les yeux. Bon c’est pas une question simple, forcément ça éveille des réflexions mais est-ce qu’ils doivent pour autant se prendre la tête de la sorte. « Et l’un empêche pas l’autre ! » Glisse-t-il. Non pas qu’il soit trop con mais bon, ils peuvent se prendre la tête et continuer leur petit jeu. Ça va même très bien ensemble. « Quand tu t’énerves t’es trop excitante pour que je te laisse partir de toute façon » Il lui prend le poignet pour l’attirer vers elle et l’embrasser, loin d’être doux mais pas non plus à l’inverse en ne la laissant pas libre de ses mouvements.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 20/09/2017
›› Commérages : 63
›› Pseudo : lkd /cindy
›› Célébrité : maia mitchell ♥
›› Schizophrénie : Ysaline ( Lindsey M.) , Binky (gigi h.), Olina (vanessa h.) , Jewel (camila m. ), Yara (kat g.) & Posy (Zendaya)
›› more about me

Re: confidences after sex | Willow and Oliver ✻ ( Mer 28 Mar - 16:30 )


CONFIDENCES AFTER SEX .

Oliver and Willow.
LUCKYRED
Mais c’est quoi ce mec qui finit par me parler du gang après avoir couché ensemble au lieu de ronfler, de redemander un round ? Je ne comprends, puis, il se prend pour qui au fait à croire qu’il peut me dire quoi faire, que dire et avec qui traîner ? Il est personne pour moi. J’exagère un peu. Je ne peux pas nier que j’apprécie le jeune homme, malheureusement même. Après tout, je suis dans ce lit juste pour en découvrir plus sur le gang et les personnes qui y sont, en plus de traîner avec eux. Alors, oui, je prends beaucoup de plaisir avec lui, je n’étais pas obligée de coucher avec lui ou autre, mais l’envie était là, puis j’avoue que les moments à deux, parvenait parfois à me faire oublier pourquoi je faisais tout ça, la douleur et tout. Et ce n’était pas une bonne chose à la fois, alors peut être que ma réaction peut être folle, mais en fait, elle est normale, puis c’est clairement une bonne chose que je décide de partir. « Ouah, t’as quel âge quarante balais pour me sortir ça ! » Je fronce les sourcils et autant dire que mon regard noir pourrait bien le tuer ou le foudroyer sur place, tellement il m’a agacé sans aucune raison. Pinçant mes lèvres, j’inspire une grande bouffée d’air en soufflant. « Non tu m’as pas donné d’ordre, mais t’as aucune question à émettre sur ce que je fais avec le gang, avec ou sans toi, comprit ? » Façon, ce n’est même pas la peine d’épiloguer dix ans, je sais que je vais partir, j’ai aucune envie de rester ici, il m’énerve à un point inimaginable. « Tu me fatigues, je veux partir … façon crois-moi, je n’espérais pas finir ma vie avec toi ! » Un clin d’œil s’offrit au jeune homme, autant dire qu’il n’avait même pas intérêt à essayer de me retenir ou autre chose comme il le fait, car je crois que ma main va finir dans sa face avec perte et fracas. Puis, je n’ai aucune envie de finir avec lui, il est juste une mauvaise distraction en plus pour ce que je me suis donnée comme mission, alors de la merde. « Ouai, c’est exactement ça, j’ai prévu d’aller tuer des gens dans un lycée, car on m’a gonflé, t’es vraiment con, ma parole ! » Lâchais-je. Je ne parlais pas, je hurlais, autant dire que je ne pouvais faire que ça hurler, je ne comprends vraiment pas ce mec. Il critique sa bande et je ne comprends pas, mais tant pis, au moins j’ai encore la preuve qu’ils ne sont que des cons, ou alors je me trompe sur toute l’affaire, mais bon, je ne vais pas essayer d’en savoir plus. « Ouai, en gros tu ne dis rien … donc tu n’as rien à dire, mais tu me casses les couilles ! » Des couilles que je n’ai pas, mais peu importe, je m’en fiche. Je ne veux que récupérer mon soutient gorge. « Bin si en ouvrant ta belle gueule tu as tout gâché ! » Je lui fais limite les yeux doux à l’instant ou je prononce belle gueule, mais je reste plus ou moins loin de lui, en soupirant. Si l’un empêche l’autre pour moi, mais je ne vais pas gaspiller encore ma salive pour lui. Je me sens attirée vers lui, ses lèvres se posant sur moi, j’attrape sa main ou se tient mon soutient gorge et finit par couper le baiser sans même qu’il ne le veuille. Je soupire en le regardant et le poussant sur ton lit. « Non, je n’ai pas envie de m’amuser avec toi … je veux partir ! » Je remets mon soutif et le reste de mes vêtements aussi rapidement que possible. « Pas la peine d’essayer de me revoir, si on se voit tu peux éviter de me parler … c’est fini ! » Je lui fais un clin d’œil. Je trouverais bien de nouvelle façon d’avoir des renseignements après tout, puis il me sert à rien dans le fond.


I'm gonna live my life no matter what, we party tonight.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: confidences after sex | Willow and Oliver ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

confidences after sex | Willow and Oliver

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération