THOMAS ✻ pursuit of happiness

 :: postcard for far away :: Sometimes they back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/10/2016
›› Commérages : 119
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : lily collins
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), anya arsenault (e. rossum) , lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

THOMAS ✻ pursuit of happiness ✻ ( Mer 11 Oct - 22:34 )

« Je soooooors ! » Bird, une jolie robe sur le dos, un maquillage un peu trop poussé, regarde son frère et son colocataire qui sont tout les deux dans le canapé, à regarder ce qui semble être un match de football américain. Elle aurait presque envie de les prendre en photos tant cette situation est improbable. Elle ne se rend pas compte de la chance qu'elle avait de les trouver ainsi, et pour une fois dans sa vie, elle était heureuse. Elle allait voir Thomas. Thomas il avait réussi à lui faire oublier Alaska, et elle avait réussi à lui faire croire, qu'elle n'avait pas l'âge qu'elle avait, ce qui était une première pour la jeune Roth-Spiegelman. Elle était bien avec Thomas et elle n'échangerait sa place pour rien au monde. Il y avait bien cette demoiselle qui traînait dans les parages, mais Bird savait qu'elle n'avait aucun soucis à se faire, c'était sa meilleure amie et elle, elle avait sûrement conquérit le cœur du jeune homme d'une autre façon. Ce soir, ils avaient prévu de regarder un film tout les deux, avec une pizza. Bird lui avait ramener du tiramisu qu'elle avait fait, et elle était plutôt fière de ne pas l'avoir raté. « Tu vas ou ? » Théo la regarde de haut en bas, un regard désapprobateur sur le visage. Elle sait qu'il n'aime pas quand elle est en robe mais elle avait fait un effort pour Thomas. « Je vais chez Thomas. » Mais elle avait déjà perdu ll'attention de son frère qui était trop absorbé par son écran de télévision. Bon. Elle attrapait son sac à main, posait délicatement le tiramisu dedans, vérifiait aussi qu'elle n'avait pas oublié sa brosse à dents, son maquillage et une culotte propre sait-on jamais et elle se mettait en route, sautillant sur le chemin du bus avant de s'enfoncer dedans, les écouteurs vissés dans les oreilles, la musique un peu trop à fond. Quand elle arrivait à son arrêt, elle s'arrêtait à la petite épicerie du coin, achetés un pack de bières et se dirigeait vers chez Thomas, sortant le double de clés qu'il lui avait donné au cas où si elle en avait assez d'être avec son frère ou bien si elle en avait assez d'entendre Matthias chantait le générique de Bob l'éponge à tue-tête. Elle entrait alors doucement dans l'appartement et entendait le bruit de la douche coulait, elle s'annonçait alors « Je suis en avance désolééééé ! » Et elle prenait ses aises dans la cuisine, mettant le tiramisu au frigo ainsi que les bières. Une fois tout cela fait, elle s'installait dans le canapé en soupirant. Elle avait vraiment eu une journée pas facile et puis, faire la fermeture au bar hier soir l'avait achever. Elle avait vraiment besoin de voir Thomas et heureusement pour elle, il avait répondu qu'il était disponible ce soir. Quand il sortait de la salle de bain, un sourire éclairait ses lèvres et elle se sentait bien. « Tu fais une drôle de tête, ça va ? » Elle se levait pour le prendre dans ses bras et timidement, elle posait ses lèvres sur les siennes « Tu me fais peur avec ta tête, t'es sûr que ça va ? » Elle voyait bien qu'il était inquiet, elle voyait même la ride de lion qui se formait au niveau de son front, et elle savait que ça n'augurait vraiment rien de bon. Malheureusement pour elle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 17/04/2017
›› Commérages : 99
›› Pseudo : SA.
›› Célébrité : Sam Claflin
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: THOMAS ✻ pursuit of happiness ✻ ( Ven 27 Oct - 7:31 )

Bird&Thomas
« No woman, no cry. »
Une journée ménage, une journée comme les autres après tout. Une journée qui devait se goupiller normalement, et non prendre des allures de tornades. Pourtant c’était ce qui s’était passé, et je n’en démordais pas. J’étais en rage, en colère qu’elle me mente de la sorte, ne supportant nullement le mensonge. J’avais démarré ma journée par envoyer un sms à Bird, ma petite femme, pour lui souhaiter une bonne journée, un café à la main. Aujourd’hui, la caserne m’avait laissé un moment de répit, tout à fait propice à voir sa copine. C’était donc tout gentiment que je l’avais invité passé une soirée à l’appartement, menaçant Alec d’une rouste s’il ne décampait pas vite. Hilare, le gars me tendait une capote, avant de s’enfuir en courant. Ouais ! Allez file gamin avant que je t’en colle une. Je fis une moue, puis rangeait la capote dans la poche de mon jogging, au cas où, puis me retournais face au désastre de cet appartement. On aurait dit qu’un ouragan était passé par là, je soupirais, puis m’armait d’un torchon, d’un sac poubelle et d’une éponge prêt à tout nettoyer dans cette porcherie. Je balançais carton de pizza, morceau de frite, canettes vides, feuilles volantes, débris de verre. Tout y passait, je m’improvisais en fée du logis, aérant au passage, car il y régnait une odeur de fauve en cage. Puis je passais l’aspirateur, passait un coup de toile, et m’attardais à ranger ma chambre, un bon gros reggae dans les oreilles. Bob Marley chantait rien que pour moi, et c’est tout naturellement que je chantais en duo avec lui « No woman, no cry, eh eh ! », alors que je me dandinais au rythme de la musique, l’aspirateur s’emballait, et semblait incapable d’aspirer. Je fronçais les sourcils, attrapait l’objet qui ennuyait cette machine, et y regardait de plus près. Je n’avais jamais vu ce portefeuille, pourtant l’odeur qu’il dégageait était familière, on aurait dit le parfum de Bird. Je n’étais pas du genre à fouiller, mais je voulais être sûre qu’il était à elle, alors j’ouvris le dit objet, et tombais nez-à-nez avec sa carte d’identité, son minois me fit sourire, mais son âge beaucoup moins. Les bras m’en tombaient, la colère emplissait mon esprit quand le calcul se faisait à la vitesse de la lumière. Bird avait seize ans, et ça elle s’en était bien cachée ! Ils étaient bien loin ses vingt ans ! Je rageais dans mon coin, posant l’objet de malheur sur la commode, continuant mon ménage, fulminant, crachant de la fumée par les oreilles, pestant contre tout. J’avais une sainte horreur du mensonge, et encore plus sur l’âge, j’étais presque passible de prison en sortant avec elle, et elle ne s’en rendait pas compte. Je bâclais le ménage, et enfilait mes baskets pour aller courir, et me défouler tant la colère emplissait mon esprit. J’avais besoin de comprendre, et qu’elle s’explique, mais ça attendrait ce soir. Alors j’entreprenais un marathon de plusieurs heures de course, avec un arrêt express pour manger un casse dalle, et quand la luminosité déclinait doucement, je tapais un sprint jusqu’à la baraque pour prendre une douche bien mérité. Je n’arrivais pas à me calmer, et encore moins lorsque j’entendis la porte s’ouvrir, et la voix claire de Bird résonner. Je sortais de la douche, mettait une serviette autour de la taille, et ouvrit la porte pour lui faire face, la mine déconfite. Son baiser ne me fit ni chaud, ni froid, pas plus sa tenue très féminine. Elle camouflait bien son âge ce qui m’ennuyait beaucoup. Elle me mentait ouvertement, et semblait ne pas s’en cacher. Je lui rendais vaguement son baiser, fronçant les sourcils, puis lui tendait l’objet du crime en question. Acide.

« - Tu as oublié ça la semaine dernière. Tu te serais pas un peu foutue de ma gueule ? »

"pursuit of happiness " ( // beerus)



   
I CAN LIVE UNDERWATER

   
When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/10/2016
›› Commérages : 119
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : lily collins
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), anya arsenault (e. rossum) , lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

Re: THOMAS ✻ pursuit of happiness ✻ ( Mer 22 Nov - 14:09 )



     

Thomas McAlister
&
Bird Roth-Spiegelman
pursuit of happiness

Bird n'était pas du genre à vouloir à tout prix obtenir ce qu'elle désire mais il était vrai qu'elle avait craqué sur Thomas et qu'elle s'en voulait un peu de lui mentir de la sorte. Mais il lui faisait du bien, parce qu'il lui permettait d'oublier la douleur qui régnait dans son coeur quand elle pensait un peu trop à son Alaska qui était parti, qui avait rejoint les anges il y a de cela un petit bout de temps maintenant. Mais la douleur était toujours là, vive, plaie ouverte qui ne demandait qu'à être panser. Elle aurait voulu en parler à Thomas, mais elle ne savait même pas s'il était pour ou contre les relations de même sexe, alors elle ne voulait pas gâcher ses chances avec le jeune homme. Quoiqu'il en soit, elle était plus qu'heureuse de le rejoindre ce soir, au moins, elle ne s'endormirait pas avec le générique de Bob l'éponge dans la tête et puis, elle dormirait bien. Quand elle dormait seule, il n'était pas rare qu'elle fasse des cauchemars, qu'elle se sente mal parce qu'elle rêvait d'Alaska et elle n'aurait surtout pas Théo qui débarquerait en catastrophe dans sa chambre pour savoir ce qu'elle avait, et qui lui demanderait de parler de ce qu'elle avait ressenti, du cauchemar qu'elle avait fait. C'étai toujours le même. Alaska qui se tenait là devant elle et qui lui demandait de la serrer dans ses bras une dernière fois. Et quand elle essayait, la jeune Roth-Spiegelman, elle n'entourait que du vide, que de l'air. Alaska était un fantôme. Son fantôme, symbolisant son passé. Et même si elle savait que son passé resterait toujours là, elle n'en voulait plus vraiment. Elle en avait juste assez. Assez d'être accroché à une personne qui n'était plus là: Elle avait l'impression de connaître le chemin pour chez Thomas par coeur. Elle aurait pu y aller les yeux fermés. Elle avait regardé son téléphone plus que de raisons aujourd'hui, tentant de faire défiler l'heure un peu plus rapidement. Comme si cela allait servir, comme si, si elle regardait l'heure tout le temps, elle allait avancer à sa guise. Mais non, l'heure avait passé bien trop lentement et Bird en avait eu assez, c'était d'ailleurs pour cela qu'elle était arrivé un peu en avance. Elle aurait dû se douter qu'il n'était pas prêt, même s'il n'aimait pas vraiment les gens en retard, là elle était vraiment en avance. Quand elle le voyait sortir de la salle de bain avec uniquement une serviette de la taille, elle ne pouvait s'empêcher de sourire. Mais moins, quand elle le voyait en colère. Ou du moins, énervé. Elle fronçait les sourcils et attrapait le porte feuille qu'il lui tendait. Ah il était donc là. « Ah je le cherchais merci ! » Puis la fin de sa phrase venait seulement de communiquer avec son cerveau alors elle haussait un peu les sourcils « Pourquoi est-ce que je me serais foutue de ta gueule au juste ? » Puis elle se souvenait leur conversation, l'âge qu'elle s'était elle-même donnée et elle sentait le rouge qui lui montait aux joues. Elle n'avait pas prévu ça du tout. « Thomas écoute... Ce n'est pas ce que tu crois. » Elle ne voulait pas lui expliquer, mais elle allait sûrement être obligée de le faire, et puis la plaie se rouvrait, Alaska revenait et Bird se reculait un peu pour le détailler « Je te laisse t'habiller, je t'explique après. » Il lui fallait le temps de trouver ses mots. Le temps de trouver les mots qui feraient qu'il comprenne, même si elle était presque sûre qu'il ne le ferait pas.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: THOMAS ✻ pursuit of happiness ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

THOMAS ✻ pursuit of happiness

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Sometimes they back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération