For better and for worse, in both health and disease, i promise to love you until death separates us | Nathan

 :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 13/10/2017
›› Commérages : 38
›› Pseudo : sa.
›› Célébrité : Hilary Burton
›› Schizophrénie : Thomas McAlister
›› more about me

For better and for worse, in both health and disease, i promise to love you until death separates us | Nathan ✻ ( Mar 17 Oct - 3:30 )

Nathan&Ellie
Plongé dans ses pensées, Ellie en oubliait ce qu’elle était en train de faire. Elle brossait le crin de son cheval lentement, le regard dans le vide. Machinalement, mécaniquement, sans réellement faire attention. Elle pensait à son mari, à son couple qui battait de l’aile, à sa vie qui était horrible en ce moment. Malgré son traitement contre la dépression, Ellie peinait à reprendre le dessus, elle était bien trop triste, se sentant trop coupable de la mort de son enfant. Elle ne l’avait jamais dit à personne, mais elle se sentait comme une meurtrière, à ses yeux, elle avait commis le meurtre de son enfant. Et même cette douloureuse pensée, elle ne l’avait pas dit à son mari, et c’était probablement ce qui causait la mort de son couple. Cette chute non prémédité, un coup du destin. Un coup qui l’avait achevé. Un coup qui les tuait à petit feu. A son retour, Ellie refusait tout geste venant de son mari, elle avait des reculs brusques, des cris, des pleurs. Et Nathan avait tout subit, sans jamais rien dire, la soutenant. Et même si aujourd’hui, elle se laissait un peu plus faire, elle ne parvenait pas à être intime avec lui, alors qu’ils n’avaient plus rien à se cacher. Seize années d’amour, balayé par un triste décès. Nathan lui mentait depuis quelques temps, il s’enfonçait chaque jour un peu plus, et Ellie, elle ne disait rien, se contentant d’essayer de croire à ses mots, même si son cœur lui hurlait au mensonge. Elle voulait qu’il lui dise la vérité, simplement. Elle l’accepterait, quel que soit cette amère vérité. Mais elle savait que tout était de sa faute, que sa dépression, ses sautes d’humeur, ses pleurs et ses refus de communiquer faisait fuir son mari. Ellie s’en voulait d’en faire baver autant à son mari, elle le voyait bien s’en aller un peu plus chaque jour. Elle sentait que le vent tournait et que l’ouragan allait tout balayer, mais elle refusait ça, elle ne voulait pas le perdre lui aussi. Jamais. Alors aujourd’hui elle allait faire un effort. Aujourd’hui, elle n’allait pas faire semblant. Et elle lui dirait tout s’il le voulait, et elle espérait qu’il ferait de même. Aujourd’hui, Ellie allait essayer d’être comme avant, elle allait y arriver. Elle mettrait sa fille dans un coin de son cœur, et elle allait aimer son mari comme avant. Elle reprit alors ses esprits, repris la tresse de l’encolure de son cheval, finissait ses soins et refermait la porte de son box. Les travaux d’extérieurs terminés, Ellie fit sortir les chevaux au pré, et rentrait à son tour dans la maison, voulant préparer le diner à son mari. Il était dix-huit heures, et Ellie espérait de tout cœur que ce soir il ne décommanderait pas, que ce soir, il rentrerait à la maison. Elle s’afférait dans la cuisine, mettait les petits plats dans les grands comme on dit, et mitonnait un plat gastronomique à base de poulet pour son mari, le dessert à base de fruits et de chantilly. Elle en avait envie, oh que oui, elle avait envie de retrouver son mari. Elle mit alors le couvert, des bougies sur la table, et retirait les pétales de quelques roses pour ajouter un peu de romantisme à la décoration. Ellie mettait un peu de musique d’ambiance, tamisait la lumière de la salle à manger, fit brûler de l’encens pour parfumer la pièce. Ce soir, elle voulait séduire son mari. Ce soir, elle voulait le retrouver. Pour de bon. Quand elle vit la salle de loin, elle fut heureuse du résultat, un sourire aux lèvres. Elle montait à l’étage, et pris une douche, enfilant la plus belle de ses robes (Ici), et pour la première fois depuis des mois, elle se maquillait. Elle s’apprêtait, bouclais ses cheveux blonds. Elle se faisait belle pour son mari, mais aussi pour elle. Elle se sentait femme de nouveau, et ça lui faisait du bien. Elle enfilait ses talons, mettait des boucles d’oreille, imposait quelques retouches make-up, et quand enfin elle se sentait prête à aller de l’avant, elle entendait le bruit de la porte. La voix habituellement triste de son mari résonnait, pour informer de sa présence. Elle souriait, elle était stressé, de sa réaction, de cette soirée. Elle respirait un bon coup, se donnait tout le courage du monde, puis descendait les escaliers prudemment, se tenant à la rambarde. Ses yeux se posèrent sur son mari, qu’elle accueillait avec un sourire. Et sans rien dire elle s’approchait de lui, passait ses mains autour de son cou, et l’embrassait tendrement. Ellie savourait ce baiser, elle savourait sa présence presque intime avec son mari. Elle se sentait revivre, et elle regrettait même de ne pas avoir fait ça avant. Elle reculait légèrement son visage et enfin, prononçait quelques mots pour l’accueillir convenablement.

« - Bonsoir, tu as passé une bonne journée ? »

"Dans la vie, les choses qui ont le plus de valeur sont celles qui n'ont pas de prix." ( // beerus)


J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/09/2017
›› Commérages : 497
›› Pseudo : Nightbird (Ludiwine)
›› Célébrité : Chad sexy Michael hot Murray
›› Schizophrénie : Olivia Winterfell (Holland Roden) ❄ Alice Fitzsimmons (Katherine McNamara) ❄Sofia Di Lazio (Alicia Vikander) ❄ Juliet Wayland (Alexandra Park)
›› more about me

Re: For better and for worse, in both health and disease, i promise to love you until death separates us | Nathan ✻ ( Mer 18 Oct - 19:09 )

@Ellie Matthews a écrit:
Nathan&Ellie
Journée compliquée, journée remplie de détresse de papiers. Tu n'en pouvais plus. Ton père avait décidé de mettre la société en bourse, d'examiner toutes les options possibles pour une fusion et même si tu ne pouvais pas profiter de ta journée entièrement, tu avais décidé d'être au travail. Tu étais parti tôt ce matin, oubliant même le dossier d'une réunion mais qu'importe, ce soir, tu étais de retour. Plus tôt que d'habitude ? Et oui. Ellie t'avait envoyé un message tout à l'heure, et tu n'avais pas pu lui dire non. Toute la semaine, tu avais fait passer tes soirées avec tes amis pour le repos de ta femme mais pas ce soir, elle se sentait mieux, beaucoup mieux d'après ce que tu voyais. Tu passas la porte, déposant tes affaires et ton manteau au bon endroit avant d'ajouter «  Je suis là ! » mais voilà, ton regard fut perturbé par sa vue, un sourire, lentement, qui s'étira quand elle descendit les marches de l'escalier. Tu souris un peu plus, surtout quand elle vient prendre possession de tes lèvres, tu déposas lentement, avec une certaine prudence, tes mains sur ses hanches délicatement. « Un peu fatiguante, comme tous les jours, et toi ? Tu as pu te reposer encore un peu aujourd'hui ? » demandes-tu à la femme dans tes bras, tu la regardes, pour déposer tes lèvres sur son front lentement. Tu ne peux pas vivre sans elle. Et tu commenças à marcher, ayant pris, précédemment ta petite valise de travail pour la mettre dans ton bureau. « Je dépose ça, et je suis tout à toi » Tu quittes la présence de ta femme, pour sortir les quelques papiers et dossiers importants pour y mettre d'autres dossiers pour demain. Après tout, la journée sera longue. Négociation, contrat à signé. Bref, tout ça quoi. Ainsi quand tu ressorti, tu desserras lentement dans cravate pour avancer jusqu'à la salle à manger et découvrir la pièce, tu souris un peu plus. Elle avait vraiment fait un effort monstre, cela te faisait presque pleurer. « Tu sais ce que c'est le repos chérie ? Sérieusement ? » Tu t'approches d'elle, souriant doucement avant de déposer lentement tes lèvres sur ta joue. « C'est magnifique » dis-tu avant de la quitter une seconde pour passer la porte de la cave et prendre une bouteille de vin « Une petite bouteille avec tout ça ? J'espère que tu n'en as pas pris une ou c'était marqué : Ne pas toucher » Un rire, puis un sourire des plus mignons, comme toujours, surtout quand il s'agit de boisson, d'alcool et de vins, ça oui.
"Dans la vie, les choses qui ont le plus de valeur sont celles qui n'ont pas de prix." ( // beerus)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 13/10/2017
›› Commérages : 38
›› Pseudo : sa.
›› Célébrité : Hilary Burton
›› Schizophrénie : Thomas McAlister
›› more about me

Re: For better and for worse, in both health and disease, i promise to love you until death separates us | Nathan ✻ ( Dim 17 Déc - 9:48 )

Nathan&Ellie
Ellie avait besoin de se sentir aimé, oh que oui elle en avait besoin. Et puis Nathan c’était le seul amour dont elle avait besoin pour ne pas se sentir seule, pour ne pas se sentir sale et meurtrière. Il était le seule dont elle parvenait à accepter la présence depuis tout ça. Elle avait besoin de lui, c’était viscéral, c’était nécessaire, il était la présence bénéfique qui maintenait sa tête hors de l’eau. Et même si elle s’était fait violence, même si elle avait crié, même si elle l’avait repoussé, elle l’aimait tellement intensément, elle l’aimait follement. Nathan est toute sa vie, quoi qu’il arrive. Quoi qu’il fasse en silence, même si ces mensonges la détruisaient à petit feu, elle l’acceptait, car elle savait que sans lui, elle n’était plus. Déjà qu’elle n’était plus grand-chose. Alors ce soir, c’était la seconde chance qu’elle se donnait, qu’elle leur donnait. Elle avait besoin de cette complicité qu’ils avaient eue auparavant, elle avait besoin de lui. Plus que tous les autres jours. Quand elle croisait son regard dans l’escalier, elle comprit alors qu’elle fit mouche. Elle vit briller les yeux de son mari, comme avant, comme depuis toujours. Pour une fois son regard n’était pas éteint, pour une fois, il allait être avec elle, et non ailleurs. Son contact, lui fit du bien, tout comme son baiser sur son front. Elle se sentait bien, pour une fois depuis bien longtemps. Elle prit une bouffée de son parfum, savourant sa présence et elle lui répondait délicatement, caressant ses cheveux à la base de sa nuque.

« - Ma journée fut inhabituelle. J’ai eu besoin d’un souffle nouveau. Besoin de … De te retrouver je crois. »

Ellie n’avait plus l’habitude de se confier à son mari, elle s’était mué dans un silence de plomb, le cœur sans cesse lourd, le poids de la culpabilité l’accablant sans cesse. Mais pas ce soir, ce soir elle avait besoin que tout soit comme avant, elle avait besoin de tourner la page, besoin d’y croire encore. Besoin de son mari. Elle le laissait alors poser ses affaires, rafistolant un peu la décoration. Elle entendit ses pas, et elle se retournait alors subitement, le sourire aux lèvres, les mains dans le dos. Elle sentit en lui un flot d’émotion en voyant tout ça, et elle comprit alors qu’il serait bien à elle ce soir, qu’enfin, ils allaient renoués avec quelque chose qu’ils avaient tous les deux perdus.

« - Je suis contente que ça te plaise. »


C’était la réponse qu’elle lui donnait face à question qu’elle laisserait sans réponse. Du repos, ça faisait des mois qu’elle ignorait ce que c’était, alors aujourd’hui comme demain, elle laissait le repos aux morts, et elle se contenterait de vie, ou du moins d’essayer. Le rire au bord des lèvres, Ellie savourait le baiser de son mari. Elle lui fit un clin d’œil quand il se ramenait avec une bouteille de vin, avant de répondre à sa taquinerie en haussant un sourcil.

« - Hum… Maintenant que tu le dis, je crois que je me suis trompée, je suis blonde après tout. »

Ellie lui tendait deux verres à vin, et le laissais les servir. Elle prit son verre, trinquait avec lui, le dévorant du regard, les yeux pétillant d’un bonheur qu’elle croyait avoir perdue depuis très longtemps. C’était sa bouffée d’oxygène, enfin, elle renouait avec la vie.

« - A nous, à tout ce qui nous reste à construire, à vivre. "

Ellie voulait être positive ce soir, et elle espérait de tout cœur le rester.

"Dans la vie, les choses qui ont le plus de valeur sont celles qui n'ont pas de prix." ( // beerus)


J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: For better and for worse, in both health and disease, i promise to love you until death separates us | Nathan ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

For better and for worse, in both health and disease, i promise to love you until death separates us | Nathan

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération