Viens on s'en va avec ma cape rouge! ♠ Trixie

 :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 10/10/2017
›› Commérages : 12
›› Pseudo : Trucpau - Pauline
›› Célébrité : Dave Franco
›› Schizophrénie : Edern McAndrews ◘ (Luke Evans)
›› more about me

Viens on s'en va avec ma cape rouge! ♠ Trixie ✻ ( Dim 22 Oct - 17:25 )




Viens on s'en va avec ma cape rouge !

Trixie & Mike

J’ouvris les yeux dans l’espoir de me trouver autre part qu’ici, et non… Je me trouve toujours dans cet hôpital de la mort qui tue. Je soupire et appuie sur le bouton pour appeler une infirmière. Je m’ennuie déjà et il n’est que tôt ce matin. Je la vois arriver en soupirant, la même que cette nuit. Je l’ai bien fait chier cette nuit, je l’avoue mais là, j’ai besoin d’aller faire pipi et je n’ai pas le droit de me lever sans avoir quelqu’un pour m’aider à me lever et attendre que je retourne gentiment dans mon lit. Je lui fais un grand sourire et un geste de la main avant de déplacer ma jambe valide sur le bord du lit ainsi que l’autre plâtrée provisoirement. Je pose mes fesses sur le bord du lit et hausse les sourcils en charmant la douce infirmière qui prend mon bras en levant les yeux au ciel. Je rigole et la remercie avant de me retrouver seul dans la salle d’eau pour me soulager. J’attends plus longtemps que prévu, me regardant dans le miroir. J’ai encore de sales égratignures au visage et un beau cocard à l’œil gauche. Pas facile de pouvoir conquérir le cœur de cette vieille infirmière aigrie. Je lâche un soupir et inspecte mon dos qui comporte des éraflures à cause du choc. Je suis le seul à pouvoir les voir, ainsi que les infirmières mais tout cela me rappelle à quel point j’ai eu de la chance de rester envie. Mais je sais que je ne suis pas sorti d’affaire encore, je dois subir des tests à cause de mes commotions cérébrales, puis je dois aussi subir une opération de la jambe dans le mois. Ca n’a pas pu se faire avant car j’étais trop faible, mais à présent que je vais mieux, ça ne devrait pas tarder. Du coup je poireaute tous les jours dans ce lit dans l’espoir qu’on vienne me voir pour me dire que l’opération va avoir lieu et que dans un mois je serais sorti. Mais ça n’arrive jamais. Alors que je baisse ma blouse, j’entends l’infirmière toquer et perdre patience. Je rigole et lui ouvre la porte en tirant la chasse d’eau. « J’avais besoin de faire plus que pipi en fait. » Dis-je avec un grand sourire et lui attrapant le bras pour ne pas me casser la figure. Je rejoins mon lit et m’allonge en lâchant un soupir d’aise de rencontrer le moelleux du matelas. Mine de rien, c’est un sacré avantage ici les lits, ils sont parfaits pour moi et je ne me plains pas comme celle qui se trouve dans la chambre à côté car ça lui donne des douleurs au dos. Pauvre mamie. Je vois l’infirmière s’en aller et me mettre en garde de ne pas appeler pour rien cette fois-ci. Je soupire comme un gosse et attrape la télécommande et je fais tomber le vase en même temps. Oups. Ma maladresse ne m’a pas quittée, elle. Je penche la tête sur le côté en voyant l’eau gouter au fur et à mesure et les plantes au sol. Elle a bien dit qu’il ne fallait pas que j’appelle pour rien, alors je ne fais rien. Je me contente d’allumer la télé et de zapper histoire de tomber sur un programme intéressant. Alors que j’augmente le son, je vois une nouvelle infirmière débarquer. Et je la reconnais, elle s’appelle Trixie et ce n’est pas la première fois que je la vois, c’est elle qui m’a soigné à plusieurs reprises ces derniers mois. « Salut ! Ca va ? J’ai fait tomber le pot de fleur tout à l’heure mais l’autre aigrie m’a dit de ne pas vous déranger pour rien, alors désolé car tu vas devoir nettoyer. » Dis-je en la regardant quelques secondes avant de mettre mon nez de nouveau sur l’émission qui passe. « Tu viens pour regarder la télé avec moi et débattre sur qui de superman ou batman est le meilleur héros de tous les temps ? Pour ma part, c’est superman. » Je souris et je suis vraiment heureux de la voir car cette fille apporte une fraîcheur que l’autre vieille aigrie n’apporte pas. C’est plutôt le contraire. Puis je sais qu’elle ne me reconnaît pas non plus et je sais également qu’elle ne sait pas que je bosse ici, en dessous, dans le même hosto qu’elle. Mais ça, c’est qu’un détail.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 18/07/2017
›› Commérages : 72
›› Pseudo : Lydia
›› Célébrité : Alycia Debnam-Carey
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Viens on s'en va avec ma cape rouge! ♠ Trixie ✻ ( Sam 4 Nov - 11:55 )




Viens on s'en va avec ma cape rouge !

Mike & Trixie

Me voilà à l’hôpital pour une nouvelle journée de stage. Je me suis rendue dans les vestiaires, histoire de troquer mes vêtements de villes contre cette tenue blanche identique chez toutes les infirmières. Des chaussures confortables pour marcher des heures dans les couloirs. Et des cheveux nouer parfaitement pour éviter les accidents. Aucun bijou, que ça soit sur les oreilles au cou ou sur les poignets. C’est devenu une habitude maintenant, je n’ai plus besoin d’y réfléchir, je fais ces gestes automatiquement. Je lave mes mains, avant de sortir des vestiaires. Je me rends dans le service dans lequel je suis admise en ce moment à l’aide de cet énorme ascenseur. Je salue des personnes qui rentrent avec moi avec un sourire et un bonjour très poli. Je sors une fois à mon étage, avançant rapidement jusqu’à la salle de repos, ou je laisse ma farde qui contient mes fiches de présences ainsi que mes notes prises pour le rapport que je vais devoir écrire. « - Bonjour, vous allez bien ? » Dis-je en saluant ma superviseuse ainsi que la collègue de nuit qui a terminé et qui est sur le point de partir. J’entends un bout de leur conversation. Et je comprends très rapidement qu’elles parlent de monsieur Hamilton, qui occupe la chambre au bout du couloir. Apparemment, il aurait encore fait des siennes cette nuit. Bon après, ça dépend aussi des interprétations de chacune. Ce n’est pas ma première année et encore moins mon premier stage en hôpital. Je ne suis pas obligée de suivre une personne durant toute la journée, je peux également avoir mes propres patients. Et Mike en fait partie. Du moins, je m’en occupe assez souvent. Sans doute que c’est plus facile pour les professionnels. Puis elles écoutent tellement leurs collègues qu’elles ne prennent même pas la peine de se rendre compte elles-mêmes. Je ne m’attarde pas dans la salle. C’est mal vu et puis je préfère encore faire mon boulot plutôt que d’attendre que le temps passe. Je décide de lui rendre visite en premier lieu. Pour moi ça n’est pas une corvée bien au contraire. Je frappe à la porte puis entre dans la chambre, avançant vers lui, je constate en effet le vase. J’entends ses mots. « - Bonjour. Moi ça va bien et toi ? En tout cas tu m’as l’air bien en forme. Même si visiblement tu n’as pas beaucoup dormit cette nuit. » Je fais références à ce que j’ai entendu, surtout à propos de la sonnette. Je secoue doucement la tête, avant de relever le vase, ainsi que les fleurs pour les remettre dedans. Ca n’est pas suffisant, mais je n’ai pas les outils nécessaires que pour ramasser le reste. Je fais donc demi-tour ouvrant la porte. Voyant la femme de ménage non loin, je l’interpelle. « - Désolée de déranger. Est-ce que tu pourrais m’amener de quoi éponger de l’eau ? » Je la laisse d’abords terminer de faire sa chambre. Je retourne auprès du patient sans attendre, elle viendra ensuite. Je viens à ses côtés, levant les yeux sur la télévision quelques secondes. « - Pour moi c’est superman qui l’emporte également, je pense qu’il n’y aura pas de débat. Même si Batman est un très bel homme. Mais je suis essentiellement venue pour voir comment tu allais. Même si je le voulais. Je ne pourrai pas passer la journée à regarder la télévision avec toi. » Il y a d’autres patients, d’autres choses à faire. Il n’est pas le centre d’attention, même s’il en demande beaucoup depuis qu’il est ici. Mais je le trouve amusant. Au moins ça change un peu et ça met de l’ambiance. « - L’assistante logistique ne devrait pas tarder à venir amener ton petit déjeuné. Essaie de manger au moins un peu cette fois. Les médicaments l’estomac vide ça n’est pas du tout conseiller. » J’observe son visage attentivement. Il est toujours bien marqué au niveau de l’œil, mais il va devoir attendre un certain temps avant que ça ne disparaisse complètement. Tout comme les égratignures.
Revenir en haut Aller en bas

Viens on s'en va avec ma cape rouge! ♠ Trixie

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération