May we never go to hell but always be on our way. (Lys)

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 25/07/2017
›› Commérages : 462
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Taron Egerton
›› Schizophrénie : Giovanni Esposito (Michael Fassbender) ≡ Joan Pryce (Italia Ricci) ≡ Eliza Nelson-Riley (Natalie Portman)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

May we never go to hell but always be on our way. (Lys) ✻ ( Sam 28 Oct - 12:21 )



✻ ✻ ✻
A little party never killed nobody, so we gon’ dance until we drop. A little party never killed nobody, right here, right now’s all we got.

Comme d’habitude, Asher a loupé le réveil. Et comme d’habitude, arriver en retard au travail ne l’inquiète pas plus que ça. Il est persuadé que tout le monde s’en fiche, que sa présence est appréciée, mais pas forcément primordiale. Généralement, personne ne tente de le joindre. Asher est désormais un spécimen connu. On sait comment il fonctionne et ce qu’il est capable de faire – ou de ne pas faire. Alors on le laisse gentiment vivre, pour son plus grand bonheur. En revanche, Sarah, elle, en souffre. Parce qu’après une folle nuit de garde, elle aurait probablement aimé profiter de sa journée de repos sans être réveillée par un Asher déguisé en Jul. À peine réveillée, elle l’observe avec incrédulité. Lunettes de soleil sur le nez et casquette sur le haut du crâne, Asher joue les rappeurs. Le plus beau reste encore son short trop large, laissant apparaître son boxer rose bonbon, et cette nouvelle mode chaussettes-claquettes. En voyant sa colocataire apparaître dans la cuisine, le jeune homme affiche un grand sourire et continue son show dans le plus grand des calmes. « TCHIKITAAAAA ! » Qu’il hurle avec un peu trop d’enthousiasme. « Elle a l'regard qui tue, Tchikitaaaaaa ! Cheveux longs comme Nikitaaaaa ! Si elle me quitte pas, j'la quitte pas, TCHIKITA, TCHIKITAAAA ! » C’en est trop. Agacée, Sarah éteint rageusement la musique, jetant au passage un chiffon en direction d’Asher. « TU PEUX PAS FAIRE COMME TOUT LE MONDE ET TRAVAILLER UN PEU DANS TA VIE ? » Logiquement, il devrait se sentir menacé. Du moins, il ne devrait pas soutenir son regard en éclatant de rire. C’est ce qui est insupportable, avec Asher. Plus on s’énerve, plus il se marre. « J’ai pas entendu mon réveil. » Explique-t-il calmement en haussant les épaules. « Je m’en tape ! Dégage de là ! » Et sur ces paroles emplies d’amour, elle disparaît dans sa chambre, non sans claquer la porte derrière elle.

Quitte à être en retard, autant poussé le bouchon le plus loin possible. Avant de partir, Asher prend le temps de laver son corps d’athlète et de choisir de beaux vêtements, parfaitement accordés. Naturellement, il ne s’est pas gêné pour chanter, obligeant Sarah à capituler. Elle ne peut rien contre lui, Asher est sans l’ombre d’un doute un adversaire redoutable. « WHEN I DIE, YEAH YOU KNOW, I’LL BE READY TO GO ! » Affalée dans le canapé, un coussin serrée contre elle, Sarah regarde son colocataire avec noirceur. Elle le hait. Elle le hait si fort qu’elle pourrait précipiter sa mort. « Je vais te donner une bonne raison de mourir, moi. » Qu’elle marmonne à son intention. Il rit, attrape ses affaires et se rapproche d’elle pour déposer un baiser sur son front. « Sois sage. Je rentre bientôt ! » C’est ce qu’il croit. L’ouragan Asher finit par laisser place à un vent de tranquillité. Sarah soupire, puis ferme les yeux pour se laisser tomber sur le côté dans le canapé. L’appartement lui paraît plus vivable, maintenant qu’il n’y a plus Asher. De son côté, le jeune homme rejoint son lieu de travail en propageant un peu de bonne humeur autour de lui. Même s’il peut paraître énervant pour certaines personnes, c’est toujours agréable de le croiser au beau milieu d’une rue. Il chante, il danse, il est heureux de vivre et ça se voit. Malheureusement, sa joie se dissipe lorsque Claire, sa supérieure, le sermonne. « T’es en retard et j’te rappelle que nous a promis un article pour ce soir. Bouge-toi le cul. » Il a envie de glousser, mais pour des raisons évidentes, ne le fait pas. Il s’installe derrière son bureau et allume son ordinateur. Mais un article, ça ne se rédige pas en cinq minutes. Surtout quand aucun travail n’a été fait en amont.

A 18h00, il voit ses collègues quitter le bureau à la hâte. Le week-end les attend à bras ouverts. Asher, lui, n’a toujours pas écrit un seul mot. Il a beau fixé son écran avec intensité, l’article ne se rédige pas tout seul. La jeune femme à la tête de la start-up ne le lâche pas d’une semelle, elle veut cet article. Attendre avec Asher ne la dérange pas le moins du monde, et ça, c’est contrariant. Une heure plus tard, après avoir fait semblant d’avancer un peu sa mission du jour, il s’étire et lâche un énorme soupir de fatigue. « J’ai besoin d’une pause. » Il sort consciemment son téléphone de sa poche, le posant bien en évidence sur son bureau. « J'vais pisser. » En laissant son portable au bureau, il laisse à Claire la preuve qu’il n’en a pas pour longtemps. Mais Asher, c’est un garçon malin. Il s’éclipse en douce et quitte son poste sans une once d’hésitation. Il se fait la promesse de revenir, mais plus tard. Pour le moment, son ventre le guide jusqu’à la pizzeria la plus proche. Il est sur le point de demander une table lorsqu’il aperçoit sa sœur, en compagnie d’un charmant garçon. « Tout compte fait, je viens de repérer des amis. J’vais me joindre à eux. » Il adresse un sourire poli à la charmante serveuse et se dirige ensuite vers Lys d’un pas décidé. « Bonsoir vous deux. J’espère que j’vous dérange pas. » Il tire une chaise et s’installe avec eux, sans se soucier de savoir s’il interrompt quelque chose ou non. « J’peux me joindre à vous ? J’suis le frère de Lys, enchanté. » Dit-il en tendant une main vers l’homme. « Tu m’avais pas dit que t’avais un chéri. Il s’appelle comment ? » Emmerder son monde est définitivement l’une de ses spécialités. Lys va le détester, il le sait. Mais cette pensée glisse littéralement sur les rails de son indifférence.


TODAY I GOT A MILLION, tomorrow I don't know
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/02/2017
›› Commérages : 210
›› Pseudo : celia /lelie25
›› Célébrité : Adelaide Kane
›› Schizophrénie : oui j'avoue
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: May we never go to hell but always be on our way. (Lys) ✻ ( Sam 11 Nov - 20:36 )



La semaine s'était plutôt bien passée, Lys était désormais en week end, elle pouvait se détendre et profiter un peu même si profiter, elle le fait assez souvent. Ce soir, la jeune femme venait d'ailleurs de se préparer pou un rendez-vous, elle avait rencontré un type en boîte de nuit il y a de ça, deux semaines maintenant et ce dernier lui avait donné rendez-vous. Elle avait donc acceptée, même si elle n'attendait rien de ce rendez-vous, si elle pouvait simplement s'amuser ça lui allait. Elle avait prévu sa tenue dès le matin, une robe en dentelle bleu nuit, avec une touche de blanc. Il ne s'agissait pas d'une grande robe de soirée, mais elle était quand même parfaite pour ce genre de soirée. Elle pourra de ce fait, en mettre plein la vue aux autres femmes qu'elle rencontrera. Etre la plus belle, c'était quelque chose qui lui plaisait même si elle n'est pas non plus superficielle.  Lys venait donc de se prépare pour sa soirée, elle avait prit un taxi pour venir dans ce bar. Elle comptait repartir avec le taxi, car la connaissant, elle allait boire comme il fallait, et ne sera pas capable de rentrer en voiture, ou peut-être que son pseudo rencart, acceptera de la raccompagner, ou d'aller chez lui. Elle entra dans le bar et repéra tout de suite son rencart. Elle le salua avec un charmant sourire, ignorant les regards des autres femmes présentent qui la dévisageait.

Asher & Lys
may we never go to hell but always be on our way.


En tout cas son camarade pour la soirée était très élégant, c'était appréciable de le regarder, il était de bonne humeur et son parfum sentait vraiment très bon.  comment vas tu ? ajouta la jolie brune, qui était contente de le revoir   je suis contente de te revoir ! tu as passé une bonne semaine? curieuse, même si sa question était sobre. Alexy lui répondit en souriant et ils discutèrent en sirotant leur premier verre.

Tout se passait bien, jusqu'à ce qu'un individu s'incrusta près du bar. Un individu que Lys connaissait bien, elle aurait d'ailleurs préféré ne pas le voir. C'était Asher, oui Asher, son frère aîné, celui qu'elle ne supportait pas vraiment, celui qui l'agaçait au plus au point. Le frère qui avait essayé de lui faire du mal plus d'une fois quand elle était petite..Lys savait qu'il allait rester là toute la soirée, pour l'emmerder comme il savait si bien le faire. Seulement ce soir Lys n'avait pas envie de jouer. Lys leva les yeux au ciel, il commençait fort et ça avait le don de l'exaspérer. Alexy souriait,mais il ne devrait pas entrer dans le jeu de son frère... effectivement c'est un de mes frères, le plus chiant je dirais.affirma Lys en observant son frère.  tu comptes rester là longtemps ? ne t'inquiète pas Alexy, on ira autre part...crois moi c'est mieux expliqua gentiment Lys à son rencart.  mon cher frère va nous gâcher toute la soirée et ce ce serait dommage...dit elle en faisait une moue légèrement désolé avant de jeter un regard froid à asher.


holland


And they say that a hero can save us. Im not gonna stand here and wait I'll hold onto the wings of the eagles Watch as they all fly away
He saw the darkness in her beauty


(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 25/07/2017
›› Commérages : 462
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Taron Egerton
›› Schizophrénie : Giovanni Esposito (Michael Fassbender) ≡ Joan Pryce (Italia Ricci) ≡ Eliza Nelson-Riley (Natalie Portman)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: May we never go to hell but always be on our way. (Lys) ✻ ( Lun 20 Nov - 18:17 )



✻ ✻ ✻
A little party never killed nobody, so we gon’ dance until we drop. A little party never killed nobody, right here, right now’s all we got.

Le fait qu’Asher ait récemment gagné l’oscar du frère le plus chiant de Cap Harbor, ce n’est pas un hasard. Il le mérite, cet award. Un peu plus chaque jour, il s’évertue à devenir le frère le plus insupportable qui puisse exister sur cette planète, il y met tout son cœur et tout son oxygène. C’est une cause qu’il chérit par-dessus tout. Dès qu’une occasion se présente, il la saisit sans y réfléchir à deux fois. Lys et Nolan ne peuvent pas compter sur lui, c’est une triste vérité. Asher n’a rien du grand frère protecteur auquel tout le monde s’attend. Qu’il soit l’aîné de la famille ou non, il s’en fiche. S’il a envie de se comporter comme le pire des abrutis, il le fait. Et généralement, il le fait bien. Ce soir encore, il place la barre relativement haut. Les deux bras posés sur la table, il se sent très à l’aise. Son regard navigue entre sa sœur, bien évidemment ravie de le voir, et le jeune homme qui dine en sa compagnie. Lui, il semble plutôt perplexe. Sans doute n’était-il pas prêt à rencontrer le frère de Lys aussi tôt. Ce qui peut se comprendre. « Et celui qu’elle préfère ! » Ajoute-t-il à voix basse à l’intention du garçon, en complément de ce que Lys vient de dire à son sujet. S’il compte rester là longtemps ? A priori, oui. Asher n’a jamais été pressé dans sa vie – sinon, ça se saurait. D’autant plus qu’il préfère largement rester ici, loin de sa supérieure et de son ordinateur. Il se sent plus en sécurité. « Oh, Alexy ! Joli p’tit nom. Moi c’est Asher. » Il tend une main chaleureuse au jeune homme, tout sourire. Hésitant, il la saisit et la serre, sans rien dire. « I’n’faut pas qu’ches glaines i cantent pus fort que’ch’co ! » (1) Pour ceux qui l’ignorent encore, Asher est un bouffon bilingue. Heureusement que Lys et Alexy ne le comprennent pas, parce que cette réplique est sacrément sexiste. « ALEXY ! RESISTE, PROUVE QUE TU EXISTES ! NE LAISSE PAS MA SŒUR TE MENER PAR LE BOUT DU NEZ. C’est sa spécialité. Si tu la laisses faire une fois, tu resteras son esclave jusqu’à la fin de tes jours. Après, j’dis ça, j’dis rien. » Lys avait vu juste : Asher va probablement gâcher leur soirée. Du moins, c’est son objectif. Mais avec un peu de chance, Alexy va devenir le meilleur ami d’Asher, et Lys n’aura plus qu’à rentrer chez elle, bredouille. Ce qui, en soit, serait aussi une victoire pour Asher. « Bon, ça vous dit pas qu’on commande quelque chose de plus fort que de la bière ? » Il n’attend pas leur réponse et interpelle un serveur pour demander trois shooters de vodka à la violette – c’est ce qu’il préfère. « Désolé de m’incruster, mais vous savez ce qu’on dit… I vaut miu péter in société qué d’mourir tout seul ! » (2) Asher s’esclaffe seul, sans accorder la moindre importance aux regards meurtriers de sa sœur. « Dis-moi, Alexy, tu fais quoi dans la vie ? » Demande-t-il sur un ton désormais plus sérieux. « Lys a une préférence pour les hommes riches. Elle m’a toujours dit que son rêve était de se marier avec un vieux milliardaire près à clamser. Comme ça hop, ils se marient, le type crève et elle hérite de tout. Mais tu m’as l’air plutôt jeune, en fait. Surprenant. » Intérieurement, il jubile. Lorsque le serveur arrive avec les trois shooters, Asher se frotte les mains. Il est un peu trop en forme, ce soir.

(1) Il ne faut pas que les poules chantent plus fort que le coq ! -> le mari ne doit pas se faire mener par son épouse.
(2) Plus on est de fous plus on rit.


TODAY I GOT A MILLION, tomorrow I don't know
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: May we never go to hell but always be on our way. (Lys) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

May we never go to hell but always be on our way. (Lys)

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération