※ i still love you, but you don't care. (caley)

 :: the city of cap harbor :: Pacific Academy School
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
avatar
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING

❝ Family don't end with blood ❞
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/02/2015
›› Commérages : 5267
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Danielle Sweet Panabaker
›› Schizophrénie : riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

※ i still love you, but you don't care. (caley) ✻ ( Lun 30 Oct - 23:12 )



i still love you, but you don't care.
rachel campbell & ryan oakley ※ caley

“ i love you, end of story. ” ― IDK.

Ce weekend avait eut lieu le mariage de son frère, James et de sa belle-sœur, Lauren. Rachel avait attendue ce jour presque toute sa vie et elle avait été plus que ravie que celui-ci arrive enfin ! La cérémonie n'avait rien de gigantesque mais ça avait été selon la brune le plus beau mariage auquel elle avait assisté jusqu'à présent, peut-être parce que celui-ci respirait l'amour à des kilomètres. Rachel avait été choisit pour être demoiselle d'honneur et elle avait adorée sa robe rose pastel. Arya n'avait cesser de lui répéter qu'elle était belle et qu'elle était jalouse de ne pas avoir la même. Malgré toute cette explosion de bonheur, l'esprit de Rachel était ailleurs. Son beau sourire cachait son mal être. La brune avait été déçue. En effet, Ryan devait être son cavalier pour l'occasion sauf qu'il n'est jamais arrivé. Ce n'est pas faute de l'avoir harceler de messages ... Mais rien à faire, il l'avait simplement ignorer. Et elle a eut droit à un magnifique : « Je te l'avais dis ! » de la part d'Arya. La blonde avait certainement raison, les gens ne changent donc jamais ... Si Rachel avait toujours prit la défense de Ryan jusqu'à présent, maintenant elle se demandait si elle ne s'était pas trompée sur toute la ligne. Heureusement que Arya avait été présente au mariage, sinon elle ignore comment elle aurait tenue toute la journée. Le plus triste dans l'histoire c'est qu'elle a apprit quelques jours plus tard de la bouche d'une de ses connaissances que Ryan était à une partie de poker samedi soir avec cette personne, plutôt que de venir à ce mariage avec elle. Très bien. Ryan jouait au mort, Rachel allait faire la même chose. Le peu de fois où le prénom de Ryan s'affichait sur son téléphone, elle supprimait automatiquement les messages sans même prendre la peine de les lire. Rachel se rendait juste à l'évidence que Arya avait eut raison sur toute la ligne. Ryan n'était qu'un poison dans sa vie et Rachel n'avait pas besoin de lui pour être heureuse. C'est du moins ce qu'elle essayait de se persuadée depuis plusieurs jours. Mais ce n'est pas pour autant que Rachel allait s'arrêter de vivre, absolument pas. Certes son cœur était en piteux état en ce moment, mais elle se refusait de revivre encore la même histoire. Aujourd'hui Rachel avait suivit son train de vie habituel. Elle avait été à l'école et le sourire de ses élèves, lui avait donner du baume au cœur. La matinée était passé très vite et celle-ci prit fin au moment où la sonnerie retentit dans l'établissement. C'était la pause repas. Rachel attend que l'ensemble de ses élèves quittent la classe, pour elle-même fermer la porte et aller rejoindre Ness dans la salle des professeurs pour la petite pause réglementaire. Sauf qu'au moment où elle se dirige vers la porte pour sortir de la pièce, elle tombe nez à nez avec Ryan. « Ryan ? Qu'est que tu fais ici ? » Elle sait très bien qu'il déteste cet endroit, du moins l'école en générale alors elle n'arrive pas à comprendre ce qu'il vient faire ici. Elle le voit s'avancer vers elle certainement pour déposer ses lèvres sur les siennes, sauf que la brune tourne la tête au même moment. Désolé, elle ne veut pas de ses baisers. « Désolé je dois aller manger avec Ness, je reprends dans une heure donc je n'ai pas vraiment le temps. » Rachel tente de fuir et n'a aucun remords là dessus. Sauf que Ryan semble vouloir lui parler. Très bien. Rachel dépose donc son sac sur l'un des bureaux de ses élèves et le regarde. « C'était bien ta partie de poker ce weekend ? » Il voulait parler alors autant rentrer directement dans le vif du sujet. « Et si tu te demandes si mon weekend était bien, je peux t'assurer que oui. » Rachel adore les mariages ce n'est pas un secret. « J'ai même eut le temps de réaliser que j'avais le pire petit ami au monde. » Lui. « C'était une erreur de se remettre ensemble, alors si t'es venu pour me faire tes excuses tu peux prendre la porte et partir, parce que j'en ai plus rien à faire de toi. » Au final, tout son entourage avait raison, elle n'aurait jamais du retomber dans les bras de Ryan Oakley. Il n'est doué qu'à la faire souffrir. Et dans ce domaine, il sort toujours vainqueur.


you're all that matters to me, ain't worry about nobody else iIf it ain't you, i ain't myself. you make me complete, you're all that matters to me ( ... ) i'm grateful for your existence. faithful no matter the distance, you're the only girl i see from the bottom of my heart ✻
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/01/2016
›› Commérages : 525
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Chris Godness Wood
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ※ i still love you, but you don't care. (caley) ✻ ( Dim 26 Nov - 18:33 )



i still love you, but you don't care.
rachel campbell & ryan oakley ※ caley

“ i love you, end of story. ” ― IDK.

Sa tête lui faisait encore un mal de chien. Pourtant, ça fait bel et bien trois jours qu'il n'a pas touché à une seule goutte d'alcool. Il est ailleurs, Ryan. Il s'en veut. Lui qui d'habitude n'a aucun remord, voilà qu'il commence à en avoir. Vendredi, il n'aurait pas dû accepter cette soirée poker. Il n'aurait pas dû jouer et encore moins mettre de l'argent en jeu. Il n'aurait pas dû boire à outrance. Il n'aurait pas dû voir rouge quand Devon est venu le chercher. Il n'aurait pas dû s'enever. Il n'aurait pas dû lui hurler dessus, le taper. Il n'aurait rien dû faire. Mais Ryan est con, et en tant que con, il accumule les mauvais choix. Ce vendredi, il n'a même pas pris la peine d'envoyer un SMS a Rachel pour s'excuser de ne pas être venu comme prevu à leur rendez-vous. Il n'en a pas envoyé depuis. Si lui s'en veut, Rachel, quand à elle, doit lui en vouloir plus que nécessaire. Ryan aurait bien demandé conseil auprès de son cousin mais ils se font la gueule. De toute façon, le brun ne veut pas s'excuser. Hors de question qu'il soit le premier à faire un pas alors que la faute, de base, provient du vieux Oakley. Un soupire et un tee-shirt qui fuse du salon à la salle de bain, le brun se change rapidement. Il va user de son charme pour se faire pardonner. L'heure du midi approche et la maîtresse d'école va bientot etre en pause. C'est le bon moment. Contrairement à d'habitude, il opte pour une chemise qui met son torse en valeur et un de ses nouveaux jeans qui lui moule comme il faut ses fesses dodues. Clés de voiture en main, il conduit jusqu'a l'école et se gare sur le parking. Il verifié qu'il a ses papiers dans sa poche de pantalon puis se dirige vers l'entrée. La collegue de la brune l'attends, à croire que c'est fait exprès. Elle lui offre un sourire auquel il réponds, gentiment, par un : « Ouais, salut. » Puis il continue sa route, sans prendre connaissance de ce qu'elle tente de lui expliquer. Il passe par une première classe, se fait marcher sur les pieds par quelques gosses dont il se retient de ne pas les traîter. Il faut absolument qu'il soit poli. Un minimum. C'est pas si compliqué que ça de ne pas dire de gros-mots durant un certain laps de temps. « Putain ! » Ah ... Si. Apparemment ça l'est pour un Oakley. « Regarde où tu marches trou du cul. » Cette tête blonde lui avait foncé dessus, manquant de renverser sa pompote sur lui. Non mais ! Il avait fait des efforts, ce n'était pas pour rien. Enfin ! Il est dans le couloir qui mène à la classe de la Campbell. Toc toc toc ! Le voila. « Ryan ? Qu'est que tu fais ici ? » C'est si surprenant que ca ? « Je viens te rendre visite. » #obvious « Désolé je dois aller manger avec Ness, je reprends dans une heure donc je n'ai pas vraiment le temps. » Elle ne pouvait pas changer ses plans ? « Tu peux manger avec elle demain, non ? Ça revient à la même chose. » Le brun s'approche pour déposer un baiser sur les levres rosées de Rachel mais se prends un vent. Heu ... D'accord ? Elle lui en veux tant que ça de ne pas a etre venu la dernière fois ? « C'était bien ta partie de poker ce weekend ? » Ah ? Merde. Elle sait tout. « Qui te l'a dit ? » Si c'est Devon, il le bute. Rien a foutre que se soit son cousin. Il mérite même plus de connaitre la sensation des rayons du soleil sur sa peau. Il va souffrir. « Et si tu te demandes si mon weekend était bien, je peux t'assurer que oui. » Ryan ne se l'était pas demandé mais il est content de le savoir. « Tu m'en veux ? » C'est triste de lui en vouloir juste pour avoir jouer au poker. Elle peux pas le lui interdir. « J'ai même eut le temps de réaliser que j'avais le pire petit ami au monde. » Comment que c'est pas vrai ! « Le pire petit ami au monde t'a offert un bracelet dernièrement. » Sans le vouloir, sa voix monte, son mal de crâne augmente et sa colere grandit. « C'était une erreur de se remettre ensemble, alors si t'es venu pour me faire tes excuses tu peux prendre la porte et partir, parce que j'en ai plus rien à faire de toi. » Ryan reste muet pendant quelques secondes. Rachel vient de rompre avec lui. C'est une blague. « Tu rompes avec moi parce que j'ai été joué au poker ce week-end ? » C'est débile. Pourtant, c'est exactement ce qu'elle fait. « J'peux au moins m'expliquer ? » Oui ? Non ? Peu importe. Ryan se place devant la porte et empêche la jeune femme de passer. « Je te laisserai pas passer, Rachel. » Et si elle tente d'une autre manière, le brun fera en sorte que ça ne fonctionne pas. « J'vois pas pourquoi tu m'en veux ... » C'est pas comme s'il avait fait une grosse connerie. « J'ai juste été faire une partie poker, comme tu aurais pu aller au cinema avec Arya ! Et moi, j'aurais rien dit et je t'aurais pas fait la gueule pour ça. » Bon, certes. Il aurait dû lui dire que c'etait pour faire cela et non pas lui sortir qu'il était indisponible. « Puis j'ai déjà Devon qui me fait la gueule, c'est largement suffisant. » Si elle s'ajoute, il ne sait pas ce qu'il fera. « Et je suis sûr que tu voulais pas casser, alors viens, on va manger quelque part. »



✻ the blood of stars ran in his veins
Did you say it ? “I love you. I don’t ever want to live without you. You changed my life.” Did you say it ? Make a plan. Set a goal. Work toward it, but every now and then, look around ; Drink it in ’cause this is it. It might all be gone tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING

❝ Family don't end with blood ❞
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/02/2015
›› Commérages : 5267
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Danielle Sweet Panabaker
›› Schizophrénie : riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ※ i still love you, but you don't care. (caley) ✻ ( Lun 27 Nov - 23:30 )



i still love you, but you don't care.
rachel campbell & ryan oakley ※ caley

“ i love you, end of story. ” ― IDK.

Plus le temps passe, plus Rachel est consciente que sa meilleure amie avait raison sur toute la ligne : c'était une stupide erreur de sa part de se remettre avec Ryan. Même son meilleur ami lui avait tenu le même dialogue. Au final qui aime Ryan dans l'entourage de Rachel ? Ce n'est pas faute d'avoir été prévenue, mais Rachel avait voulu écouter son petit cœur et voilà que finalement les mêmes choses se répétaient encore et encore. Il faisait le mort, ne répondait plus à ses messages et mieux encore, il jouait encore à ce stupide jeu. Il n'avait pas comprit la leçon la première fois ? A croire que non ... Et cette fois, Rachel n'a pas envie de se battre. Elle préfère baisser les épaules rapidement plutôt que de continuer à s'investir dans une relation sans avenir. Rachel préfère donc continuer à vivre sa vie plutôt que de se préoccuper de celui qui s'appelle petit-ami. Enfin ce statut est-il encore d'actualité ? Les doutes l'envahissent. Et ceux-ci persistent dès lors que Ryan fait apparition dans sa classe. Qu'est qu'il fait ici ? Il est vivant ? MA-GNI-FI-QUE ! Désolé mais Rachel n'est pas d'humeur aujourd'hui et elle n'a même pas ses règles. « Je viens te rendre visite. » Et bien ça fait une belle jambe à Rachel, elle, elle a d'autres projets beaucoup plus intéressants, notamment déjeuner avec Ness, sa collègue de boulot. « Tu peux manger avec elle demain, non ? Ça revient à la même chose. » Bah non justement. « Demain ce n'est pas aujourd'hui. » Lundi c'est lundi, mardi c'est mardi. Ryan devrait le savoir ça pourtant, c'est de son niveau. En plus d'être froide, Rachel est de mauvaise humeur. Désolé mais elle ne veut pas de son baiser et préfère rentrer directement dans le vif du sujet : le poker. « Qui te l'a dit ? » C'est donc vrai ? Rachel aurait tant aimée entendre de la bouche de Ryan que ce n'était pas possible, qu'il réfute l'information mais ces mots ne sont jamais venus. « Philip. On s'est croisé hier au supermarché et il m'a dit qu'il avait passé sa soirée avec toi samedi soir. » Et c'est de cette façon des plus innocentes qu'il soit, que Rachel avait été mise au courant, malgré elle. Elle qui avait cru que Ryan était malade, elle avait vite déchanté. « Tu m'en veux ? » C'est peu dire, Rachel rit presque jaune. « Il y a de quoi quand même ! » Elle est sûre qu'il avait même oublier l’événement qui avait eut lieu durant le weekend. « Merci de m'avoir planté encore une fois à un mariage. Au moins, cette fois ce n'était pas le nôtre. » Fallait bien que ça sorte à un moment où un autre. « Le pire petit ami au monde t'a offert un bracelet dernièrement. » Et ? « Sous prétexte que tu m'offres un cadeau, ça doit excuser ton comportement ? » La brune fait glisser le bracelet qu'elle a son poignet et lui tend. « Désolé mais je préfère te rendre ton cadeau dans ce cas là. » De toute façon c'était une stupide erreur de se remettre ensemble. Rachel préfère mettre un terme à cette relation avant que ça ne fasse plus mal. « Tu rompes avec moi parce que j'ai été joué au poker ce week-end ? » Oh oui, totalement ! Mais pas uniquement pour ça, non plus.  « J'peux au moins m'expliquer ? » Nope ! Rachel n'en a que faire de ses explications, elle veut quitter sa classe et rejoindre Ness. « Je te laisserai pas passer, Rachel. » Grrrr ! Rachel croise ses bras et boude, voilà ! « J'vois pas pourquoi tu m'en veux ... » Il ne faut pas non plus qu'elle lui fasse un dessin quand même ? « J'ai juste été faire une partie poker, comme tu aurais pu aller au cinéma avec Arya ! Et moi, j'aurais rien dit et je t'aurais pas fait la gueule pour ça. » C'est totalement hors contexte et ça commence à la mettre hors d'elle-même. « Tu me rappelles pourquoi, tu m'as largué il y a trois ans ? Pourquoi ? » La brune insiste bien sur ses mots. « Le poker n'était pas la raison ? » Ça, elle ne l'avait apprit qu'il y a quelques mois. Rachel avait été persuadée durant de longues années que Ryan l'avait largué parce qu'il l'avait trompé, mais il avait rectifier la vérité et elle lui avait pardonné. « Pourquoi tu recommences à faire le con ? » Elle était persuadée que ça allait bien entre eux. Mais encore une fois, elle n'avait rien vu venir ... « Puis j'ai déjà Devon qui me fait la gueule, c'est largement suffisant. » Ah ? Les deux cousins se font la gueule ? C'est une première, enfin la dernière fois qu'ils ont du se prendre la tête ça doit remonter à fort fort longtemps. « Donc Devon à le droit de faire la gueule, mais pas moi ? » Si ça ne tient qu'à ça, elle va appeler le Oakley premier du nom et lui dire que c'est à son tour de faire la tête. « Et je suis sûr que tu voulais pas casser, alors viens, on va manger quelque part. » Rachel va camper sur ses positions. « J'ai plus faim. » Littéralement. Elle se sent tellement mal que son appétit à totalement disparu. « Si je suis sérieuse. » C'est la meilleure chose à faire selon elle. « Je n'ai pas arrêter de convaincre tout le monde que tu avais changé, qu'on faisait des efforts pour se retrouver ... Mais faut s'rendre à l'évidence que rien n'a changé et qu'on est au même point qu'il y a trois ans ... » Et ça risque encore de faire mal. « Autant arrêter maintenant plutôt que de se faire souffrir inutilement ... On sait que ça va mal finir ... » Il lui brisera le cœur une fois encore, elle le détestera encore plus. Alors pour une fois, elle préfère qu'il lui en veuille à elle, plutôt que de sentir son cœur se briser une fois encore. « Je t'aime Ryan, mais je ne peux plus continuer comme ça ... » Bref l'amour c'est trop compliqué et Rachel, elle abandonne.


you're all that matters to me, ain't worry about nobody else iIf it ain't you, i ain't myself. you make me complete, you're all that matters to me ( ... ) i'm grateful for your existence. faithful no matter the distance, you're the only girl i see from the bottom of my heart ✻
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/01/2016
›› Commérages : 525
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Chris Godness Wood
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ※ i still love you, but you don't care. (caley) ✻ ( Jeu 28 Déc - 23:33 )



i still love you, but you don't care.
rachel campbell & ryan oakley ※ caley

“ i love you, end of story. ” ― IDK.

Le Oakley, il a pas hérité du cerveau de ses parents. Ou alors, son cerveau a mal été branché. Il était persuadé que sa petite soirée catastrophique et pokerienne Oui, ça se dit ! n'allait jamais etre découverte. Après tout, il n'y avait que les personnes présentent et Devon qui savaient ce qu'il avait fait. Une erreur. Il devait bien se l'avouer, il se montrait de plus en plus débile. Il a pourtant tout pour être heureux. Une famille qui l'aime et qu'il aime. Des amis qu'il apprécie. Une petite-amie dont tout le monde rêve. Et pourtant Ryan a besoin de foutre le bordel. Il a ce besoin de briser tout ce qui est bien dans sa vie. Raxhel paye actuellement les pots cassés, à son plus grand malheur. Il ne peux en vouloir qu'a lui-même et ses conneries. « Demain ce n'est pas aujourd'hui. » Mais ... Ça revient un peu au meme non ? « Mais moi demain je peux pas, alors se sera aujourd'hui. » Il offre un grand sourire. Autant qu'il en profite avant qu'elle ne l'assomme avec ses nouvelles. Comment a-t'elle pu le savoir ? Il avait tout fait pour cacher ses traces. Même ses poings en sang n'étaient pas visibles. « Philip. On s'est croisé hier au supermarché et il m'a dit qu'il avait passé sa soirée avec toi samedi soir. » Le batard. « Je vais le tuer. Je te jure que je vais le tuer ! » C'est loin d'être des paroles en l'air. Il a deja une belle idée de ce qu'il reserve à Philip. Ce fils de pute. Ce connard. Cet balance. Mais peut-être que la maîtresse d'école ne lui en tient pas rigueur ? « Il y a de quoi quand même ! » Oh ... Apparement, elle semble un peu mécontente. Oopsie. Ryan enclenche le mode : visage d'ange muni d'un sourire de bébé chat. « Merci de m'avoir planté encore une fois à un mariage. Au moins, cette fois ce n'était pas le nôtre. » Eh ! C'est méchant ça. « T'insinues quoi là ? » Qu'il est toujours entrain de la planter ? C'est absolument pas le cas. « Je tiens à préciser que tu m'as prévenu à la dernière minute ! » Il n'a pas d'habits de mariage à disposition directe. Non. Il se bat bien trop souvent quand il est bien habillé. Allez savoir pourquoi. Si bien qu'il doit toujours racheter de nouvelles chemises blanches, de même qu'un beau smoking. Sa garde-de-robe en est dénué. Puis il lui a offert un cadeau en début de semaine dernière, ça devrait facilement l'excuser de cette maladresse. Franchement, on peux pas plus mignon que le Oakley. « Sous prétexte que tu m'offres un cadeau, ça doit excuser ton comportement ? » Oui ! Quoi que ... Si, ça l'excuse. « Tous les mecs offrent pas des cadeaux. » Il est à part. La perle rare de ce monde. Une brute avec un cœur tendre. « Désolé mais je préfère te rendre ton cadeau dans ce cas là. » Quoi ? « J'en veux pas de ton truc. Il est même pas à ma taille t'façon. » Qu'est-ce qu'il ferait avec un bracelet au poignet ? C'est moche. Ça bouge trop. Ça fait du bruit quand sa touche un meuble. Bref. C'est chiant, relou et inutile. « Puis tu l'as accepté alors assume. » Comme elle l'a accepté lui. Elle doit apprendre à faire avec, qu'elle le veuille ou non. Ryan, il fait de son mieux pour calmer ses excès de colere, mais il faut bien admettre qu'il doit combler le vide par autre chose. Le poker, par exemple. « Tu me rappelles pourquoi, tu m'as largué il y a trois ans ? Pourquoi ? » Il lui avait déjà tout expliqué une fois, mais si elle souhaite le ré-entendre, pas de soucis. « Je voulais te faire plaisir pour le voyage de noce et j'ai pas réussi. » Dans les grandes lignes, c'était ça. « Le poker n'était pas la raison ? » Oh. Sa vient de sonner dans son cerveau. « Ah si. » Ça lui avait traversé rapidement l'esprit. Puis finalement il avait craqué et oublié toute cette merde. « Pourquoi tu recommences à faire le con ? » Il sait pas. Enfin ... Si. Mais se serait une honte que de l'avouer. « On s'en fou ... » Rachel va pas lui faire la gueule pour si peu. Elle est conciliante, pas comme Devon. Le Oakley peut tenir face à son cousin mais pas face à la Campbell. « Donc Devon à le droit de faire la gueule, mais pas moi ? » Exactement. Il acquiesce. « Oui. » Il taperait même sur une table avec son poing pour clore la conversation, si celle de la classe n'etait pas aussi fragile et donc cassable. « J'ai frappé Devon alors lui, il a de grandes raisons de ne plus me parler. Pas toi. » et il s'attends à avoir une réaction exagérée de la part de la demoiselle pour avoir osé lever la main sur un membre de sa famille. Mais pour sa defense, il l'avait vraiment tres beaucoup beaucoup enervé et Ryan avait été incapable de garder son sang froid. Il le connaissait suffisament, pourtant, Devon, pour savoir qu'il réagirait de la sorte. « J'ai plus faim. » Mais oui, bien-sûr. « Je te crois pas. » Raxhel n'est pas serieuse. « Si je suis sérieuse. » Tss. Franchement, c'est abusé la. « Je n'ai pas arrêter de convaincre tout le monde que tu avais changé, qu'on faisait des efforts pour se retrouver ... Mais faut s'rendre à l'évidence que rien n'a changé et qu'on est au même point qu'il y a trois ans ... » N'importe quoi. « J'arrête pas de faire des efforts. Je fais que ça ! Je vois pas ce que tu veux de plus. » Elle le connait elle aussi. Elle sait qu'il est incapable de stopper ses ardeurs, de frapper, de faire des conneries. « Autant arrêter maintenant plutôt que de se faire souffrir inutilement ... On sait que ça va mal finir ... » Quoi ? Non. Elle joue sur les mots. « Tu perds la tête. Tu sais plus ce que tu racontes. » C'est vrai. Elle ne pourra pas le laisser tomber comme ça, aussi brutalement. Pas lui. Pas de la sorte. « Je t'aime Ryan, mais je ne peux plus continuer comme ça ... » Et ? Elle va vraiment l'abandonner ? Pour une vulgaire partie de poker ? Le brun ne la quitte pas des yeux. Il patiente, attends. Elle va revenir en arrière, lui dire que ses mots avaient dépassé sa pensee et qu'elle s'excusait pour avoir dit ça. Mais ce moment n'arrive pas. Ni là, ni dans les secondes qui suivent. Il observe la Campbell prendre son sac, son manteau et passer à côté de lui pour longer le couloir. Elle a donc décidé de l'abandonner. Ça le rends triste. Tellement triste. Ça lui montre à quel point c'est un nul et un con. À quel point il ne pense qu'a sa gueule et pas à celles des autres. « RACHEL ! » Son corps se réveille. Enfin, il se mouvoit. La brune est à l'autre bout du couloir. Une cinquantaine de mètre les sépare mais il a l'impression que c'est bien plus. Un gouffre. Énorme. Gigantesque. Un précipice dont le pont pour le traverser s'est à jamais cassé. Impossible à réparer. « Je suis désolé, Rachel. » Il prends conscience des dégâts, irréparables, qu'il vient de comettre. « Je serais jamais l'homme qu'il te faut, l'homme que tu désires ou l'homme parfait que tu aimerais que je sois. » Déjà parce qu'elle vit dans un autre monde que lui, bien meilleur. Mais aussi parce qu'elle est cultivée, intelligente. Elle a aussi des amis qui tiennent tellement à elle qu'ils feraient n'importe quoi pour l'aider ou la protèger. Elle est la bonté incarnée et il est le démon, brute et sauvage. La pomme qu'Adam voulait croquer mais qui lui était interdite. Ryan le sait, maintenant. Il ne sera jamais la bonne personne pour etre à ses côtés. « Epouse-moi. » Ses deux mots sortent comme s'ils étaient tout simplement banals. « Epouse-moi et je te promets que je deviendrais la personne que tu veux. » C'est promis, juré. Il ne peux pas revenir sur ça. « Je voulais pas aller à ce mariage parce que t'as beau tout faire, ta famille me déteste. Ils me pardonneront jamais ce que je t'ai fait subir, mais laisse-moi une dernière chance pour leur prouver qu'ils se trompent. S'il-te-plait. » Le brun fouille dans ses poches de jeans pour en sortir une vieille breloque. « Je voulais récupérer ça, aussi ... » Elle doit le reconnaître, ce collier qu'il lui avait offert lors de leur première année de relation. Un pendentif avec une photo de eux deux qu'il avait mis en gage trois jours avant le mariage. Il avait une histoire ce pendentif. Il représentait leur histoire. Beau et abimé par le temps à la fois.



✻ the blood of stars ran in his veins
Did you say it ? “I love you. I don’t ever want to live without you. You changed my life.” Did you say it ? Make a plan. Set a goal. Work toward it, but every now and then, look around ; Drink it in ’cause this is it. It might all be gone tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING

❝ Family don't end with blood ❞
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/02/2015
›› Commérages : 5267
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Danielle Sweet Panabaker
›› Schizophrénie : riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ※ i still love you, but you don't care. (caley) ✻ ( Ven 19 Jan - 17:55 )



i still love you, but you don't care.
rachel campbell & ryan oakley ※ caley

“ i love you, end of story. ” ― IDK.

Rachel est furieuse contre son petit-ami. Enfin est-il encore son petit ami à l'heure actuelle ? La brune ne sait plus trop quoi penser et cette histoire est en train de lui briser son cœur morceau par morceau, seconde par secondes. Elle en veut à Ryan d'avoir choisit une partie de poker plutôt qu'elle et de l'avoir planté encore une fois à un mariage ... Heureusement, qu'elle avait passer une bonne journée en compagnie des siens. Mais le fait est que maintenant, elle est contrariée et elle lui en veut énormément de l'avoir planter. Alors désolé mais elle n'ira pas manger un morceau avec lui parce qu'il a envie. « Mais moi demain je peux pas, alors se sera aujourd'hui. » C'est un dialogue de sourds, sans fin. « Moi je te dis qu'aujourd'hui je ne peux pas. Donc ça sera un jour, plus tard. » Peut-être dans une semaine, un mois, un an, cinq ans, dix ans ... Rachel ne sait pas, elle est fâchée à cause du poker. Heureusement qu'elle avait vu ce Philip, sinon elle aurait eut l'impression d'être prise pour une conne. « Je vais le tuer. Je te jure que je vais le tuer ! » Trop de violence dans ce corps de Oakley. « Et ça va t'apporter quoi ? » Une mâchoire cassé ? Une lèvre en sang ? Des côtes brisées ? « Tu sais quoi ? Je suis bien contente de l'avoir croiser, parce que sinon jamais je n'aurais été au courant ... » Elle en mettrait sa main à couper. « Le pire c'est que je pensais que tu étais malade. » Sauf que non Monsieur jouait au poker avec ses amis. Bravo la communication dans le couple. Finalement, elle est heureuse de ne pas s’appeler officiellement Madame Oakley. « T'insinues quoi là ? » « Tu as très bien compris ce que j'ai insinuer. » Elle n'a besoin de lui faire un dessin. Il n'a encore planter à un mariage, sauf que heureusement cette fois-ci ce n'était pas le leur. « Je tiens à préciser que tu m'as prévenu à la dernière minute ! » Cet homme à toujours des excuses. « Tu n'as été prévenu la veille pour le lendemain. » Tout ce qu'il va réussir à faire c'est la faire râler encore plus. « Je ne sais même pas pourquoi je continue de parler avec toi, c'est toujours la même chose. » C'est désespérant. Et à force à force Maurice Ryan il pousse le bouchon un peu trop loin. « Tous les mecs offrent pas des cadeaux. » Que disait-elle ? Désespérant c'est vrai. « Tous les mecs ne sont pas idiots. » Or Ryan, il détient la palme en matière de conneries qui pouvaient sortir de sa bouche en un temps record. « J'en veux pas de ton truc. Il est même pas à ma taille t'façon. » « Tu n'auras qu'à le miser lors de ta prochaine partie. » Rachel, elle trouve toujours des solutions. « Puis tu l'as accepté alors assume. » Sauf qu'elle pensait pas qu'en acceptant ce cadeau, il fallait qu'elle pardonne tout les pas de travers que pouvait faire Ryan. Désolé mais ce détail ça n'était pas écrit dans le certificat de garantie à l'intérieur de la boite quand elle l'a ouverte. Bref, elle le gardera et ne le portera plus, voilà. « Je voulais te faire plaisir pour le voyage de noce et j'ai pas réussi. » Il oubli un point primordial dans l'histoire. Le poker ... « Ah si. » Il s'en souvient, c'est bien. « On s'en fou ... » Absolument pas. Hors de question, même. « Moi je ne m'en fout pas. » C'est même super important à ses yeux. « Donc tu vas jouer encore et encore, tu vas perdre à nouveau, tu vas encore une fois me quitter parce que tu seras dans le rouge et ça sera finit ? Et dans trois ans tu reviendras encore et encore ? Et moi je serais encore stupide pour te laisser une nouvelle fois rentrer dans ma vie ? » Rachel, elle a juste peur d'avoir encore le cœur brisé alors elle préfère se protéger et prendre ses précautions. Mais selon Ryan, ce n'est pas suffisant pour qu'elle le boude. Mais Devon oui ça passe ... Parce que ? « J'ai frappé Devon alors lui, il a de grandes raisons de ne plus me parler. Pas toi. » Il l'a frappé ? Rachel ouvre grand ses yeux face à cette annonce, elle est presque abasourdit. « Tu t'es battu avec ton cousin ? Avec Devon ? Non mais c'est de l'abus à ce stade. » Elle n'en revient pas et elle vient même à rire jaune face à toute cette histoire. « Tu te mets tout le monde à dos, toi même ... » Qu'il ne râle pas après s'il est tout seul. De toute façon, Rachel elle ne veut pas rester dans cette pièce avec lui et elle n'a plus faim. Il vient de lui couper l'appétit. Tout comme elle est persuadée que leur relation est totalement vouée à l'échec. « J'arrête pas de faire des efforts. Je fais que ça ! Je vois pas ce que tu veux de plus. » « C'est pas suffit Ryan ... » Alors même si elle l'aime, elle ne peut plus continuer dans cette voie avec lui. « Ça ne fonctionne pas. » Autant voir la vérité en face. « Tu perds la tête. Tu sais plus ce que tu racontes. » C'est lui qui ne veut admettre la vérité. Elle fait mal, elle sait mais c'est la meilleure chose à faire ... Alors Rachel quitte la pièce, essayant de ravaler les quelques larmes qui coulent le long de ses joues en même temps que sa fierté. Elle veut juste rentrer chez elle, avoir un câlin d'Arya et plonger dans son lit et ne plus en sortir ... « RACHEL ! » Le moment de dépression post-rupture ça ne sera pas pour maintenant. Rachel se retourne vers Ryan qui s'avance à grand pas vers elle. Que veut-il encore ? « Je suis désolé, Rachel. Je serais jamais l'homme qu'il te faut, l'homme que tu désires ou l'homme parfait que tu aimerais que je sois. » Il n'a pas tort, mais peut-être qu'elle lui en demande trop, elle ne sait pas. « Épouse-moi. » Pardon ? Elle n'est pas sûre d'avoir bien entendu. « Épouse-moi et je te promets que je deviendrais la personne que tu veux. » Ah ben non, elle avait bien entendu la première fois. « Je voulais pas aller à ce mariage parce que t'as beau tout faire, ta famille me déteste. Ils me pardonneront jamais ce que je t'ai fait subir, mais laisse-moi une dernière chance pour leur prouver qu'ils se trompent. S'il-te-plait. » Elle ne sait pas Rachel, elle est perdue. Il vient de la perdre avec ces deux mots et qu'elle n'arrive même plus à sortir le moindre mot de sa bouche. « Je voulais récupérer ça, aussi ... » La brune laisse tomber son regard vers l'objet que lui tend Ryan. « Mais, mais ... C'est mon collier. » Pas de doute en le regardant de plus près. Mais elle doit faire quoi ? Le prendre ? Laisser Ryan le lui donner ? Mais peut-être qu'il attend une réponse à sa question précédente, enfin ce n'était pas totalement une question en fait. « Je ... Ryan ... » Elle ne sait même pas par où commencer. Elle lui prend une main, puis l'autre tentant de relever le regard vers lui. « Je suis désolé Ryan mais je ne peux pas t'épouser. » Non, elle ne tente pas de lui briser le cœur. « J'en ai envie, mais pas comme ça, pas sur un coup de tête et pas simplement pour qu'on accepte dans ma vie. Je t'aime Ryan, j'ai envie de finir ma vie avec toi, mais je n'ai pas envie de louper des étapes ... Je ne veux pas aller trop vite ... » Parce qu'elle sait que ça va se casser la gueule s'ils vont dans ce sens. « Je veux t'épouser oui, mais pas maintenant. » Donc ce n'est pas totalement un non, c'est juste un oui pour un futur proche. « Tu n'as pas besoin de faire ça pour plaire à mes proches, le plus important dans l'histoire c'est que je t'aime et que tu m'aimes ? » S'il lui dit non, elle perd tout espoir en l'humanité. « Mais si tu veux que ça fonctionne entre nous, plus de mensonges Ryan ... » C'est tout ce qu'elle demande. « Je me fiche de savoir ce que tu joues au poker que tu n'as plus d'argent, je veux juste que tu sois honnête avec moi. » Et ça, ça serait la plus belle preuve d'amour qu'il pourrait lui faire. « T'as encore faim ? » Oui Rachel, elle aime bien passer du coq à l'âne, comme ça.


you're all that matters to me, ain't worry about nobody else iIf it ain't you, i ain't myself. you make me complete, you're all that matters to me ( ... ) i'm grateful for your existence. faithful no matter the distance, you're the only girl i see from the bottom of my heart ✻
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/01/2016
›› Commérages : 525
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Chris Godness Wood
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ※ i still love you, but you don't care. (caley) ✻ ( Jeu 8 Fév - 16:37 )



i still love you, but you don't care.
rachel campbell & ryan oakley ※ caley

“ i love you, end of story. ” ― IDK.

Il ne sait plus vraiment quoi faire pour passer le temps. Son chat ne dort pratiquement toute la journée, Devon ne veux pas lui adresser la parole et Riley n'est pas disponible en ce moment. Alors, d'un commun accord entre son estomac et sa tête, il s'est dit qu'il pourrait inviter sa tendre et merveilleuse petite amie au restaurant. Se serait l'occasion idéale pour lui donner un petit quelque chose qu'il avait eu extrêmement de mal à récupérer. Sauf que tout démarre du mauvais pied. La Campbell ne veut pas et ne peux pas venir avec lui. Elle préfère de loin rester avec sa "pote". « Moi je te dis qu'aujourd'hui je ne peux pas. Donc ça sera un jour, plus tard. » Plus tard ? Mais c'est qu'il a faim le Oakley ! Et c'est maintenant qu'il veut, pas un jour, plus tard. « Tss. » Il a mauvaise foi et il a déjà envie de ruiner les chaises de coups de pieds. Mais pour le bonheur de tout le monde, il se retient. Il a déjà démoli une table la dernière fois qu'il est venu ici, il n'allait pas recommencer. Rachel avait dû trouver une excuse pour le bazar qu'il avait causé, en plus. Mais étrangement, il serait capable de causer une deuxième tempête, là, sur le champs. Il fracasserai aussi le crâne de ce cher Philipp contre un mur pour avoir dévoiler ce qu'il avait fait de son weekend. Ce gars est mort et enterré. « Et ça va t'apporter quoi ? » Il sait pas encore alors il se contente d'hausser les épaules. « Il verra qu'on s'oppose pas à un Oakley. » Et qu'il vaut mieux faire profil bas. C'est lui le chef et puis c'est tout. « Tu sais quoi ? Je suis bien contente de l'avoir croiser, parce que sinon jamais je n'aurais été au courant ... » Alors ça, elle ne peux pas le savoir. « Je te l'aurais peut-être dit plus tard, t'en sais rien ! » C'est pas juste de le traiter de cachottier alors que c'est pas tout à fait le cas. « Genre après tes règles, pour que ça passe comme une lettre à la poste ... » Bizarrement, il pense qu'elle a de l'avance sur sa date, d'ailleurs. Elle semble bien trop remonté contre lui pour une mini-partie de poker. « Le pire c'est que je pensais que tu étais malade. » Eh ! Il a pas menti sur ça. « J'étais malade. Le lendemain. » Ryan avait tellement bu et avait tellement mal au cœur de ce qu'il s'était passé avec Devon qu'il avait vomi toutes ses tripes. Il plaint le toilette d'avoir vécut un moment aussi gênant. Depuis, il est incapable de faire caca dessus. Il est traumatisé.  Par contre, Rachel va peut-être un peu trop loin dans ses insinuations. Il pensait qu'elle ne lui tenait plus rigueur de l’événement passé de lors de leur soit-disant mariage. « Tu as très bien compris ce que j'ai insinuer. » Oui et bien c'est pas gentil du tout de jouer cette carte. Elle devrait être interdite. « Tu n'as été prévenu la veille pour le lendemain. » Rho. Et ? Ca change quoi qu'il soit prévenu longtemps avant ou juste avant ? Il avait pas envie d'y aller. C'est comme ça. « J'aime pas les mariages des autres. C'est mon droit. » Puis il aurait été tout seul pendant toute la cérémonie parce qu'il se doute que Rachel était au côté de son frère. Et mettre un costume et une cravate ? Urgh. Il aurait étouffé à peine les habits sur sa peau. Un Oakley a besoin d'air. S'il pouvait vivre nu, il le ferait. Malheureusement, la ville de Cap Harbor n'autorise pas le naturisme. #Tristesse « Je ne sais même pas pourquoi je continue de parler avec toi, c'est toujours la même chose. » Faux ! Il a pas encore lever les mains en l'air comme un déjanté et n'a encore tapé rien que se soit. « Tu évites une discussion civilisée avec moi, là. » Aussi incroyable que cela peut être, Ryan apprends de nouveau mot chaque jour. « Tous les mecs ne sont pas idiots. » Et tous les mecs ne sont pas des mecs. Les poules mouillés sont une catégories à part. De même que les poules qui sont mouillés, mais c'est une autre histoires qui touchent non plus l'homme et les animaux. Bref. « Si tu le dis. » Il va lui laisser le bénéfice du doute sur cette affirmation, juste parce qu'il ne peux pas demander à Siri de vérifier ce propos maintenant. « Tu n'auras qu'à le miser lors de ta prochaine partie. » HANW ! Mais c'est pas gentil du tout ça, Campbell. Il avait déboursé une somme folle pour ce bracelet, c'était pas pour se retrouver à le miser et perdre encore plus d'argent. Heureusement, Ryan trouve une deuxième solution à ce problème : elle le garde et l'assume. Non meh ! Elle l'a remercié il ne sait plus combien de fois et maintenant, elle veux l'abandonner. Non. Ca ne se passera pas comme ça. « Moi je ne m'en fout pas. » Et voilà, ça recommence. Il roule des yeux et souffle son mécontentement. Ils n'arriveront pas à discuter calmement. « Donc tu vas jouer encore et encore, tu vas perdre à nouveau, tu vas encore une fois me quitter parce que tu seras dans le rouge et ça sera finit ? Et dans trois ans tu reviendras encore et encore ? Et moi je serais encore stupide pour te laisser une nouvelle fois rentrer dans ma vie ? » Nope. « Non, c'est pas comme ça que ça va se passer. » Le brun sait qu'il a des problèmes avec les jeux d'argent, mais il fait de plus en plus attention. Les trois quarts du temps, il en parle à Devon et ce dernier lui fou un claque monumentale pour le remettre dans le droit chemin. Là ... Il a craqué sans faire exprès. Mais la cause était bonne. De un, il participait pas à ce mariage débile; De deux, il récupérait un objet de valeur. « Et j'ai pas perdu tant que ça ... » Juste quelques centaines de dollars sur son compte en banque. Mais c'est pas comme s'il n'avait pas d'argent et qu'il ne pouvait pas se le permettre. Il n'est même pas dans le rouge. « Et je t'ai promis de ne plus t'abandonner. Je tiens mes promesses. » En tout cas, il fait de son mieux pour les tenir. C'était dans ses résolutions de l'année 2018 et, jusqu'ici, il n'avait dérogé à aucunes d'elles. « Tu t'es battu avec ton cousin ? Avec Devon ? Non mais c'est de l'abus à ce stade. » Oui, il s'est battu avec lui. « Eh ! T'es pas censé être dans son camp, je te ferais dire. » C'est Ryan qu'elle aime donc elle doit être team Ryan. #TeamRyan4TheWin « Puis il avait qu'à pas m'énerver aussi ! Et venir m'emmerder. Et me pousser. Et me traiter. Il a été très méchant avec moi. » Ou en tout cas, il avait perçu ce qu'il faisait comme une menace et non comme une aide. Mais pour son excuse, il était bourré. « Tu te mets tout le monde à dos, toi même ... » Mais non  « T'es pas contre moi toi ... » C'est tout ce qu'il compte. Il fait plins d'efforts pour ressembler à l'homme parfait. C'est normal que parfois, il va commettre des bêtises. C'est comme ça qu'il va apprendre. « Ca suffit pas Ryan ... » Mais ... Ca lui brise le coeur d'entendre ça. « Ça ne fonctionne pas. » Et voilà qu'elle le brise une nouvelle fois. Comment est-ce qu'elle peut l'abandonner après tout ce qu'il a fait ? Il s'est excusé. Il a promis d'être gentil avec elle et de l'attendre. Il l'a poussé à rien du tout et elle le jette comme une vulgaire chaussette parce qu'il a eu le malheur d'aller jouer au poker ? Ce Philipp avait intérêt à avoir préparé son testament car le brun n'en fera qu'une bouchée. Néanmoins, malgré son immense tristesse, Ryan trouve le courage de courir après Rachel et de lui expliquer ce qui l'a poussé à aller à cette stupide partie de poker. Il se devait de récupérer son collier. Celui qu'il avait joué avant leur mariage parce qu'il était con et débile à cette époque. Il est toujours con et débile. « Mais, mais ... C'est mon collier. » Oui, c'est le sien et celui à personne d'autre. « Du coup, tu sais maintenant que tu l'avais pas perdu ... » Il était juste tombé entre de mauvaises mains. « Je ... Ryan ... » Oui ? Il ouvre grand les yeux pour profiter de ce moment de magie et il le complète avec une magnifique demande en mariage, absolument pas prévu et absolument pas romantique. Mais qu'importe ? Ils sont fait pour être ensemble, non ? « Je suis désolé Ryan mais je ne peux pas t'épouser. » UH ? Il fait un pas en arrière, supprimer en une fraction de seconde le sourire qu'il a sur les lèvres et sort sa tronche de grumpy cat mélangé à celle de Tristesse de Vice-Versa. Elle vient de refuser ... Il arrive pas à comprendre. C'est la fin de sa vie. « J'en ai envie, mais pas comme ça, pas sur un coup de tête et pas simplement pour qu'on accepte dans ma vie. Je t'aime Ryan, j'ai envie de finir ma vie avec toi, mais je n'ai pas envie de louper des étapes ... Je ne veux pas aller trop vite ... » Ca veut dire quoi ça ? C'est une phrase trop longue pour son cerveau. « Je veux t'épouser oui, mais pas maintenant. » D'accord. « C'est un non quoi. » Autant le dire tout simplement. Il va l'accepter et le digérer. Plus tard. Dans longtemps. « Tu n'as pas besoin de faire ça pour plaire à mes proches, le plus important dans l'histoire c'est que je t'aime et que tu m'aimes ? » Oui, et bien finalement, il n'est plus sûr de rien là. Est-ce qu'elle l'aime vraiment pour avoir refuser de se marier avec lui ? Ou elle croit pas en ses promesses et pense qu'il va encore commettre des conneries aussi débiles les unes que les autres ? « Enfaîte, je m'en fou un peu de tes proches. Je les aime pas. » Et malheureusement, c'est la vérité. Il aime pas grand monde, le Oakley. Mais il en aime suffisamment pour être plus ou moins heureux dans sa vie. « Mais si tu veux que ça fonctionne entre nous, plus de mensonges Ryan ... » Mais il avait pas vraiment menti. Enfin, à moitié. « Mais je t'ai dit que je te l'aurais dit ... Plus tard ! » Alors son mensonge n'aurait pas duré dans le temps. Donc, on peut pas appeler ça un mensonge. « Je me fiche de savoir que tu joues au poker, que tu n'as plus d'argent, je veux juste que tu sois honnête avec moi. » Bon. S'il n'y a que ça. « Okaaaai. » qu'il grogne. « Je te dirais tout. » Ou presque. Y'a des choses qui restent quand même personnels. « T'as encore faim ? » « Non. J'ai plus faim. » Et ceci, même si son ventre hurle comme une poule enragée. D'ailleurs, s'il voudrait bien se taire, se serait sympathique, ça coupe un peu la conversation. « Oh ! Sa mère, ils mangent des friiiiiiii-...  » Les derniers "i" perdent de leur intensité. La cantine est juste derrière Rachel et les enfants ont une énorme portions de frites huileuse dans leurs assiettes. « J'ai pas faim. » Il crève la dalle. « Tu crois que je peux aller m’asseoir sur la mini chaise là-bas et avoir une assiette ? J'suis sûr qu'on ferait pas la différence entre moi et un gamin. » En trente secondes, le tour sera joué. Il s’asseoir, englouti son assiette et en pique dans celle de sa voisine, puis il revient ici, ni-vu, ni-connu. « On a plus le temps d'aller au restaurant vu que tu m'as engueulé et que t'as refusé de m'épouser ... » Ca était les trente minutes les plus courtes de sa vie entière. Tant pis ! Ryan fait demi-tour et retourne dans la classe de la Campbell pour poser ses fesses sur le bureau et partir à la recherche de gâteaux ou bonbons cachés dans les tiroirs. « Bingo ! » Il mets la main sur un paquet de BN. Bon, il y en a que deux, mais c'est déjà pas mal. « J'suis quand même triste que tu es dit non à ma demande en mariage. » Il se devait d'être honnête alors il se montrait tel quel. « Parce que franchement, je suis devenu quelqu'un de très mature, de responsable, de poli. Je suis à l'écoute des personnes. Je suis même généreux quand je fais des cocktails d'alcool avec les clients. Je suis pas super moche non plus et j'ai des tablettes de chocolats plus ou moins voyantes ! » Même qu'il soulève son tee-shirt pour prouver que c'est la vérité. Franchement, avec toutes ces qualités, il ne voit pas ce qu'il la rebute. « Espèce de pétasse, tu vois pas que c'est une conversation privée. Dégage de là où je te démonte ! » qu'il crie sur la jeune femme blonde qui se trouve juste derrière Rachel. Comme il disait, il est mature, responsable, poli et généreux.



✻ the blood of stars ran in his veins
Did you say it ? “I love you. I don’t ever want to live without you. You changed my life.” Did you say it ? Make a plan. Set a goal. Work toward it, but every now and then, look around ; Drink it in ’cause this is it. It might all be gone tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING

❝ Family don't end with blood ❞
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/02/2015
›› Commérages : 5267
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Danielle Sweet Panabaker
›› Schizophrénie : riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ※ i still love you, but you don't care. (caley) ✻ ( Mer 28 Fév - 16:03 )



i still love you, but you don't care.
rachel campbell & ryan oakley ※ caley

“ i love you, end of story. ” ― IDK.

Rachel est déçue, extrêmement déçue par celui qu'elle appelle son petit ami. Elle qui le croyait malade ce weekend, l'avait finalement juste ignorer à cause d'une stupide partie de poker. Et ça, Rachel ne le supporte pas. Ryan ne fait que la décevoir et à force à force, elle perd pied, autant qu'elle perd patience. Heureusement qu'elle avait croisé ce Philip, sinon jamais elle n'aurait été au courant de cette partie clandestine. Forcement quand elle apprend à Ryan toute cette histoire, il est assez furieux, il veut même tuer le fameux Philip. Pauvre homme. « Il verra qu'on s'oppose pas à un Oakley. » Mouai, autrement dit ça ne lui apportera rien hormis la satisfaction de lui coller un poing en pleine figure. « Et la prochaine fois, je viendrais te voir en prison. » D'ailleurs, Rachel est étonnée que cet homme n'a jamais été assez idiot pour se faire prendre et passer des jours derrière les barreaux. A croire que Ryan était finalement assez intelligent pour éviter la case prison. « Je te l'aurais peut-être dit plus tard, t'en sais rien ! » Il ment, elle en est persuadée. « Je le sais Ryan. » Alors qu'il arrête de la prendre pour une dinde un peu, ça commence à la gonfler cette histoire à la Campbell. « Genre après tes règles, pour que ça passe comme une lettre à la poste ... » Elle ne sait pas ce qui la retient de lui envoyer sa chaussure en pleine figure, peut-être le fait que c'est sa paire favorite et qu'elle n'a pas envie de l'abîmer. Elle ne rajoute rien, parce que parler avec Ryan c'est toujours la même histoire : se heurter à un mur et Rachel, elle abandonne. « J'étais malade. Le lendemain. » Donc le jour du mariage, il était en forme. Bravo.  « Bien fait pour toi. » Il n'a eut que ce qu'il mérite. Puis de toute façon, Ryan il a un soucis avec les mariages. Il n'est même pas venu au sien, donc elle aurait du se douter qu'il ne pointerait pas aussi à celui de son frère. « J'aime pas les mariages des autres. C'est mon droit. » Oui c'est son droit, mais il aurait pu le lui dire différemment que de faire le mort pour ne pas y participer. « Oh c'est sûr que le nôtre tu as du beaucoup l'apprécier. » Rachel enfonce le clou encore plus profond, elle lui crache toute cette rancœur qu'elle a assimilé depuis tellement d'année au fond d'elle-même. Elle avait beau dire qu'elle lui avait pardonner, la preuve étant que finalement ce n'était peut-être pas le cas. « Tu évites une discussion civilisée avec moi, là. » Non, il n'y a absolument rien à dire. Toute façon, Ryan est un idiot qui pense juste à l'acheter avec un bracelet qu'elle ne veut plus. Il n'aura qu'à le parier à sa prochaine partie. Cette histoire de poker la rend dingue, peut-être même dans l'excès. Mais c'était à cause de ça la dernière fois qu'ils avaient rompu, alors elle craint juste que ça soit encore la même histoire. A la place de souffrir, Rachel veut juste se protéger et pour cela, elle est même capable de mettre fin à leur relation. Parce qu'elle est persuadée qu'il va encore jouer, encore perdre … Bref un gros cercle vicieux sans fin. « Non, c'est pas comme ça que ça va se passer. » Ah bon ? « Comment ça va se passer alors ? » Elle est curieuse de savoir. La confiance qu'elle pouvait avoir envers Ryan s'est totalement envoler dès lors qu'elle a été au courant de cette soirée. « Et j'ai pas perdu tant que ça ... » Tant mieux pour lui. Rachel ne veut même pas savoir combien il a pu perdre. Tout ce qu'elle retient c'est qu'il n'a pas gagner … « Et je t'ai promis de ne plus t'abandonner. Je tiens mes promesses. » Seulement Rachel, elle a du mal à le croire. « Tu as une drôle façon de le montrer. » Il l'a pourtant abandonner le week-end dernier. Alors il va falloir qu'il revoit ses promesses en carton. Et maintenant, elle apprend qu'en plus il s'est battu avec Devon. De mieux en mieux cette histoire. « Eh ! T'es pas censé être dans son camp, je te ferais dire. » Sous prétexte qu'elle est sa petite amie ? « Je suis dans le camp de qui je veux. » Désolé mais Rachel, elle soutient Devon pour une fois. « Puis il avait qu'à pas m'énerver aussi ! Et venir m'emmerder. Et me pousser. Et me traiter. Il a été très méchant avec moi. » Au final, pas un pour rattraper l'autre. « Tu avais du bien le chercher pour en venir aux mains. » Certes Rachel ne connaît pas Devon comme elle connaît Ryan, mais hormis verbalement, elle ne les avait jamais vu se battre. « En même temps, Ryan qui ne t'énerve pas ? » Cet homme est une boule de nerf ambulante, il veut toujours se battre avec quelqu'un. Rachel devrait l'envoyer consulter. « T'es pas contre moi toi ... » Un peu. Il en est train de la perdre, elle glisse entre ses doigts. Rachel ne veut plus se battre pour une relation vouée à l'échec. Arya a raison, il ne changera jamais. Ils n'auraient jamais du se remettre ensemble, c'était une erreur. Son cœur se brise une fois encore. Elle a mal, terriblement mal. Alors elle préfère fuir, partir loin de lui pour pouvoir souffler et reprendre son souffle. Mais Ryan n'a pas l'air d'avoir dit son dernier mot. Il la rattrape et lui demande sa main. Rachel est surprise par cette demande autant que par le bijou qu'il tient dans sa main. Ce collier, son collier qu'elle n'avait pas vu depuis un grand nombre d'années. « Du coup, tu sais maintenant que tu l'avais pas perdu ... » Non, mais elle ne sait pas ce qui est le pire entre ça et le fait qu'il ait oser le jouer … Mais à la place de dire quoi que se soit, elle se contente de sourire timidement surtout qu'elle lui avoue la seconde suivante qu'elle refuse sa demande en mariage. Ce n'est pas l'envie qui lui manque, seulement, elle ne s'en sent pas capable. Elle aime Ryan, mais elle n'est pas prête à se faire passer la bague au doigt. Du moins pas aujourd'hui, mais peut-être dans un futur proche. « C'est un non quoi. » Pour résumer, c'est ça. « Pour l'instant. » Il n'aura qu'à reposer sa question plus tard, comme les boules magiques. La réponse sera peut-être différente, plus tard, peut-être parce que sincèrement Rachel ne sait pas ce qu'elle veut. Ce qu'elle sait c'est juste qu'elle est amoureuse de Ryan. « Enfaîte, je m'en fou un peu de tes proches. Je les aime pas. » Son explication est totalement illogique dans ce cas. « C'est pourtant toi qui voulait faire ça pour qu'ils t’acceptent enfin. » C'est ce qu'il vient de dire, donc Rachel est un peu perdue maintenant. Il ne les aime pas, mais il veut quand même qu'il l'accepte. C'est compliqué, trop compliqué. Tout ce que désire Rachel maintenant c'est qu'il soit honnête avec elle, juste ça, elle ne demande que ça. « Mais je t'ai dit que je te l'aurais dit ... Plus tard ! » Plus tard ? Dans six moi ? Un an ? C'est trop loin. « N'attend pas la prochaine fois. » Sinon Rachel risque de lui refaire une scène similaire à celle qu'elle vient de faire. « Je te dirais tout. » C'est tout ce qu'elle rêvait d'entendre. Et pour la première fois depuis qu'il est arrivé, elle se met à sourire. « Non. J'ai plus faim. » Ah ? Bah d'accord … Ils ne mangeront pas, elle qui allait lui proposer de partager son repas du midi, tant pis pour lui. « Oh ! Sa mère, ils mangent des friiiiiiii-... » Comme tous les lundi à la cantine. « Tu en veux ? » Elle peut aller demander une portion pour Ryan. « J'ai pas faim. » Bon finalement il n'a pas faim ? Faudrait bien qu'il choisisse au bout d'un moment, Rachel elle est perdue. « Tu crois que je peux aller m’asseoir sur la mini chaise là-bas et avoir une assiette ? J'suis sûr qu'on ferait pas la différence entre moi et un gamin. » Absolument pas, on ne verra pas la différence. Jamais. « Oui c'est sur que vu ta taille, on ne fera vraiment pas la différence. » Il risque d'être prit pour un pédophile en plus. Donc c'est plus sage qu'il reste loin de cette cantine. « On a plus le temps d'aller au restaurant vu que tu m'as engueulé et que t'as refusé de m'épouser ... » Okay, elle aurait du se douter qu'il allait lui en vouloir de lui avoir dit non. Et elle n'a pas finit de l'entendre. La brune suit donc le brun jusqu'à sa classe. Elle le regarde faire intrigué. Que fait-il dans son bureau ? « Bingo ! » Il n'a donc pas oublié ? Cet homme la désespère, autant qu'il arrive à la faire rire. « J'suis quand même triste que tu es dit non à ma demande en mariage. » Ils vont donc avoir cette conversation maintenant ? Il semblerait bien que oui. « Parce que franchement, je suis devenu quelqu'un de très mature, de responsable, de poli. Je suis à l'écoute des personnes. Je suis même généreux quand je fais des cocktails d'alcool avec les clients. Je suis pas super moche non plus et j'ai des tablettes de chocolats plus ou moins voyantes ! » Donc pour toutes ces raisons, elle devrait l'épouser ? Si Rachel allait ouvrir la bouche, elle est coupé dans son élan par un Ryan agressif. « Espèce de pétasse, tu vois pas que c'est une conversation privée. Dégage de là où je te démonte ! » Rachel se retourne et voit que Ness vient de pointer le bout de son nez. La pauvre. Elle devait se demander ce qu'elle faisait, surtout que Rachel n'a pas eut le temps de la prévenir de ce contretemps. « RYAN ! » La brune lui jette un regard plus que noir avant de se précipiter vers son amie, s'excusant et lui expliquant vite fait la situation. Tant pis, elles remettront leur repas du midi à demain. « Tu aurais pu te montrer plus courtois. » Ils sont dans une école, donc les gros mots sont totalement bannis et Ryan il en dit trop à la minute. Puisqu'elle ne déjeune plus avec Ness, elle ne va pas se priver pour manger le sandwich qu'elle s'était fait pour midi. Et parce qu'elle est une petite-amie mignonne, elle offre la moitié au Oakley. « Pourquoi tu tiens tant à ce qu'on se marie ? » Elle finit sa bouchée, avant de reprendre la parole. « Et ce n'est pas vraiment un non, j'ai envie de t'épouser Ryan sauf que je trouve que c'est trop tôt et je n'ai pas besoin d'avoir un anneau au bout du doigt juste pour prouver aux autres que je suis amoureuse de toi. Je le sais et tu le sais, je pense que c'est le plus important. » C'est du moins, la vision des choses de Rachel. « Mais si c'est ce dont tu as besoin pour que tu comprennes à quel point je t'aime, je suis d'accord. » Après tout ce n'est qu'une bague autour du doigt, il l'a déjà et ça serait dommage qu'elle prenne encore la poussière. Et parce qu'elle est certaine qu'il n'a pas comprit ou il veut en venir, Rachel l'explique plus clairement. « Je veux bien t'épouser, Ryan. » Si c'est ce qu'il désire bien évidemment. Elle lui vole même un baiser et efface les miettes de pain sur ses lèvres. Il est trop mignon.


you're all that matters to me, ain't worry about nobody else iIf it ain't you, i ain't myself. you make me complete, you're all that matters to me ( ... ) i'm grateful for your existence. faithful no matter the distance, you're the only girl i see from the bottom of my heart ✻
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 24/01/2016
›› Commérages : 525
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Chris Godness Wood
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ※ i still love you, but you don't care. (caley) ✻ ( Lun 2 Avr - 15:57 )



i still love you, but you don't care.
rachel campbell & ryan oakley ※ caley

“ i love you, end of story. ” ― IDK.

« Et la prochaine fois, je viendrais te voir en prison. » Huhu, non. Il ne s'appelle pas Devon, lui. J'ai un culot monstre quand même pour sortir ça. Certes, ils ont le même nom de famille, mais ça s'arrête là. « Je tape pas à mort. » Ryan fera en sorte que la personne meurt de ses blessures et qu'il puisse dire que c'était lui derrière ses marques sur son corps. Enfin, ce n'est qu'une théorie pour le moment. Il n'a jamais tenté de la mettre en pratique. La peur, surement, qui l'en empêche. Bien qu'il sortira une toute autre excuse. C'est quoi, de toute façon, cette manie de lui dire qu'un jour il finira derrière les barreaux D'abord son cousin, après Holia et maintenant Rachel ... Il a juste quelques soucis de colère mais c'est pas ça qui va lui faire réaliser un meurtre. Faut pas trop exagérer. Comme c'est loin d'être sa faute s'il préfère parfois cacher des choses aux gens qu'il aime. Surtout qu'arrive toujours un moment où il balance les informations. Faut juste se montrer patient. « Je le sais Ryan. » Beh si elle le sait alors. « Tu me connais mal. » Ou trop bien et ça va l'énerver. Comme ça l'a énervé d'être malade le lendemain de sa partie de poker. Il ne faisait que des allers-retours entre son lit et son toilette. Ah, au moins, il a eu le mérite de lire, pour la première fois, le petit cahier présent sur l'étagère. Il n'y avait rien de bien extraordinaire dedans. Mais il sait désormais que Brad Pitt et Angelina Jolie ont demandé le divorce. Il est en retard dans la famous zone. « Bien fait pour toi. » Mais non ! « C'est pas gentil ! J'aurais peut-être pu finir à l'hôpital. » Sans Riley, il aurait pu se déshydraté et mourir même. C'est fou de lui en vouloir autant ! Si Rachel était vraiment amoureuse de lui, elle se montrerait bien plus compréhensive. Là, il a l'impression qu'elle lui jette tous ses défauts et tous ses problèmes à la figure. Il aime pas trop. Il a même rien demandé de tout ça. Lui, il voulait juste pas assisté au mariage de son frère, voilà tout. De toute façon, Ryan, il est pas né pour être dans les mariages. Les smoking, ça colle trop et ça tient trop chaud. « Oh c'est sûr que le nôtre tu as du beaucoup l'apprécier. » Ses yeux se transforment en deux mitraillettes. Son regards est noir de reproche et de colère. « Ne dis plus jamais un truc pareil. » Jusqu'ici, il fait de son mieux pour garder son sang froid. D'ailleurs, al jointure de ses poings est fortement blanchis tant il met de pression. Le Oakley ne craquera pas et ne démolira point quelques chose de la classe de sa petite amie. Enfin, est-ce qu'elle l'ait encore ? De ce qu'il comprends, elle ne veux plus vraiment avoir affaire à lui. « Comment ça va se passer alors ? » Et bien, c'est simple. « Tu vas venir avec moi et tout rentrera dans l'ordre. » Il comprends même pas pourquoi elle lui fait une crise de ce genre. Elle a ses pertes rouges c'est ça ? Heureusement que Ryan n'a pas ça. Il y aurait des meurtres quatre jours par mois avec lui. « Tu as une drôle façon de le montrer. » Pourtant c'est le cas. Il est amoureux de la jeune femme qui lui fait fasse. Il n'a jamais été autant amoureux. « Je suis dans le camp de qui je veux. » ouuuuuuuuh. Elle le fait exprès pour qu'il perde le contrôle de lui-même. « Tu avais du bien le chercher pour en venir aux mains. » Mais même pas ! « Mais c'est lui qui m'a mis en colère, putain. » Ryan se mord la langue pour ne pas aller plus loin dans ses propos et regretter les termes d'oiseau qu'il allait souffler après ce "putain". « En même temps, Ryan qui ne t'énerve pas ? » Beaucoup de monde. « Toi ... La plupart du temps. » Sauf là, quoi. Oh, et la fois où il l'a récupéré dans une la nuit parce que sa voiture était tombé en panne. Ça l'avait mis très en colère de voir un autre homme à ses côtés pour l'aider. Rachel avait toujours trouvé la meilleure façon pour lui parler et le faire parler. Mais aujourd'hui, elle ne voulait pas faire d'effort et Ryan non plus. Elle s'enfuit loin de lui, ne voulant plus entendre parler de son nom. Le Oakley est loin d'avoir donné son dernier mot. Très bien. Il veut bien expliquer pourquoi il a été à cette fichue partie de poker et pourquoi il n'a pas voulu venir au mariage de James et Lauren. Il voulait récupérer un bijou qui lui appartenait et qu'il avait joué des années plus tôt, quand ils étaient sur le point de se marier. D'ailleurs, Ryan, il veux se marier. Il veux que Rachel et lui ne forment véritablement plus qu'un aux yeux du monde. Mais la réponse à sa demande, pas très romantique, n'est pas positive. « Pour l'instant. » Donc c'est un non, pour l'instant, ce qui à ses oreilles continuent d'être une négation. « C'est pourtant toi qui voulait faire ça pour qu'ils t’acceptent enfin. » Il roule des yeux. « Oui, bah la flemme ! » Ryan, il aime pas être sympathique. Après, les gens ils se croient tout permis et il l'appelle en pleine nuit pour demander de l'aide, ou il débarque au Blue Lagoon pour avoir des consommation gratuite. Bref, il a des limites et là, il risque de les franchir. « N'attend pas la prochaine fois. » Il acquiesce, une petite moue boudeuse sur le minois néanmoins. « D'accord. » Mais c'est dommage, parce qu'il pourra plus lui faire de surprise alors qu'il est quand même super fort à ce jeu. Enfin, l'avantage, c'est que Rachel est toujours à sa droite et qu'elle ne bouge plus. La maîtresse d'école a finalement accepté ses excuses et ne semblent plus se séparer de lui. Pour l'instant. « Tu en veux ? » Voilà désormais bien vingt secondes qu'il lorgne sur les frites des gosses. Nooooooon. Il ne va pas aller leur en piquer. Son estomac est un peu tout retourné de toute façon. Mais ... peut-être qu'il pourrait quand même avoir une assiette ? « Oui c'est sur que vu ta taille, on ne fera vraiment pas la différence. » Sérieux ? Ses yeux s'illuminent d'espoir et il fait un pas vers la cuisine. Mais Rachel lui prends la main et son cerveau comprends qu'elle ne faisait que se moquer. Ugh. C'est pas juste. Pas grave. Il fait demi-tour et retourne vers la classe de la Campbell. Il doit bien y avoir quelques gâteaux quelque part. Rachel doit les dissimuler dans un des tiroirs de son bureau. Jackpot. Il a la boîte entre les mains et croque un bout de la pâtisserie. Délicieux. Malheureusement, la première bouchée à peine finie. Il remarque une personne à l'ouverture de la porte et son côté virulent reprends le dessus. Il crache son venin, faisant peur à la petite blonde. Bon, il aurait du attendre avant de dire toutes ses qualités car il vient de montrer son plus gros défaut. « RYAN ! » Quoi ? Il hausse les épaules. « Elle nous espionnait ! » Il allait pas la alisser faire quand même ? « Tu aurais pu te montrer plus courtois. » Il l'a été. « J'ai fait de mon mieux pour dire le moins de gros-mots possibles. » Faut pas pousser pépé dans les orties. « Pourquoi tu tiens tant à ce qu'on se marie ? » Uhm ? Il relève la tête de son gâteau et fronce les sourcils. Bonne question. « Baaaaah ... » Il sait pas. Il n'y a rien qui vient dans son esprit. « J'sais pas moi. » Il veux juste se marier. « Les gars ils vont plus te tourner autour s'ils savent que je suis ton mari, déjà. » Et ça, c'est quand même un point très important. « Puis je suis bien avec toi. Tu me rends meilleur et j'ai pas envie d'être moins meilleur. » Elle le rends intelligent aussi. La dernière fois, il a quand même utilisé des mots super compliqué du genre : ange déchu. « Et ce n'est pas vraiment un non, j'ai envie de t'épouser Ryan sauf que je trouve que c'est trop tôt et je n'ai pas besoin d'avoir un anneau au bout du doigt juste pour prouver aux autres que je suis amoureuse de toi. Je le sais et tu le sais, je pense que c'est le plus important. » Mais ... « Mais si c'est ce dont tu as besoin pour que tu comprennes à quel point je t'aime, je suis d'accord. » D'accord pour ? Il est perdu là. « Je veux bien t'épouser, Ryan. » Sérieux ? « C'EST VRAI ? » Il se lève, agrippe Rachel par les hanches afin de la coller à lui. « Tu veux vraiment bien ? » Voilà, le Oakley est l'homme le plus heureux du monde. « Je t'aime, je t'aime, je t'aime ! » Ryan n'attends pas plus longtemps pour attraper le visage de sa douce entre ses mains et de venir déposer un baiser remplie de tendresse. « Je te promets de devenir une meilleure personne. » Cette promesse, il la tiendra. Vraiment. Ça compte à ses yeux. « Et de te faire une demande en mariage plus belle, aussi. Parce que celle là était toute pourrie. » Faible sourire sur le minois, il sait déjà comment il va s'y prendre. Et maintenant, Rachel ne pourra plus dire non. « Je sais pourquoi je veux t'épouser maintenant. » Il faut qu'elle soit bien installer par contre, pour qu'il puisse continuer. Ryan porte donc la maîtresse délicatement pour qu'elle soit assise sur son bureau. « Déjà parce que je t'aime, mais c'était évident. » Ceux qui se marie sur un coup de tête sont cons. Sauf son cousin. Rily et Devon ne sont pas cons. « Mais aussi parce que si tu disais oui, ça voulait dire que tu me pardonnais. Tu me laisses vraiment une deuxième chance de continuer notre histoire là où on l'avait abandonné, à cause de moi. » Et ça, c'est la plus belle chose qu'elle pouvait lui faire. « Mais tu sais, si le mariage il a lieu dans cinq ans, ça me gêne pas. C'est toi qui décide de ça. Je voulais juste être rien qu'à toi et à personne d'autre. » Et puisqu'il va avoir une bague au doigt pour dire qu'il est fiancé, c'est déjà un bon début.



✻ the blood of stars ran in his veins
Did you say it ? “I love you. I don’t ever want to live without you. You changed my life.” Did you say it ? Make a plan. Set a goal. Work toward it, but every now and then, look around ; Drink it in ’cause this is it. It might all be gone tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING

❝ Family don't end with blood ❞
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/02/2015
›› Commérages : 5267
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Danielle Sweet Panabaker
›› Schizophrénie : riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ※ i still love you, but you don't care. (caley) ✻ ( Dim 29 Avr - 23:41 )



i still love you, but you don't care.
rachel campbell & ryan oakley ※ caley

“ i love you, end of story. ” ― IDK.

Être en couple avec un Oakley ça n'est vraiment pas facile. Je me demande même qui est le pire entre Devon et Ryan, à croire que Riley et Rachel sont kamikazes. Rachel savait très bien qu'en donnant une nouvelle chance à Ryan, il y avait justement des chances qu'elle soit déçue par son comportement. Cependant, elle ne pensait pas que ça lui tomberait dessus aussi rapidement. Comme si ça n'avait pas suffit la première fois, il s'était encore remit à jouer au poker l'abandonnant encore une fois pour un mariage, heureusement ce n'était pas le leur. Forcément Ryan n'est pas heureux d'apprendre que sa petite-amie soit au courant de cette activité. Elle a des yeux et des oreilles partout la Campbell. « Je tape pas à mort. » Peut-être mais le fait est qu'il veut quand même faire la peau à ce Philip, donc ça revient au même. « Arrête de te battre, point. » Rachel veut que Ryan devienne un chaton sans griffes. Elle rêve énormément, elle le sait mais ça lui fait du bien d'avoir un peu d'espoir dans ce monde. « Tu me connais mal. » Elle a envie de rire. Elle le connait mal ? Vraiment ? Il sait très bien qu'elle le connait par cœur justement. Elle ne dira rien hormis lever les yeux vers le ciel. « C'est pas gentil ! J'aurais peut-être pu finir à l'hôpital. » De suite les grands mots. Cet homme est toujours une victime. « Je suis bien curieuse de connaitre l'excuse idiote que tu m'aurais sortit pour m'annoncer cette nouvelle. » Ryan est un bébé dès lors qu'il est malade. Cela devait même ressembler à la fin du monde pour lui c'est certain. « Ne dis plus jamais un truc pareil. » Parce qu'elle avait enfin toucher la corde sensible ? « En même temps tu ne peux t'en prendre qu'à toi même. » C'est de sa faute et uniquement la sienne, s'ils n'étaient pas marier à l'heure actuelle. Rachel, elle en rêvait autrefois. Désormais cela n'était plus qu'un vague souvenir dans ses pensées. Même si elle avait pardonné à Ryan, elle avait toujours un goût amer en bouche. « Tu vas venir avec moi et tout rentrera dans l'ordre. » C'est la solution facile et c'est celle que Rachel refuse de prendre. Elle ne peut pas lui pardonner aussi facilement à chaque fois. « Non. » C'était simple, court et facile à retenir. Ryan devait même le comprendre. Effectivement, Rachel avait décidé d'être chiante aujourd'hui. Ryan avait peut-être raison, elle avait peut-être ses règles. « Mais c'est lui qui m'a mis en colère, putain. » Rachel, elle est #TeamDevon point. « Arrête de faire l'enfant Ryan, j'en gère déjà assez dans la journée, j'ai pas signée pour en avoir un supplémentaire à charge. » Conclusion : Ryan doit grandir un peu dans sa tête parce qu'à force à force, Rachel en a vraiment marre. D'autant plus que ces histoires de colère c'est toujours la même histoire, ce n'est jamais de sa faute. « Toi ... La plupart du temps. » Donc l'autre partie du temps, elle l'énerve ? C'est toujours bon à savoir. Parce qu'elle sait qu'il déteste quand elle fait ça, elle ne trouve rien de mieux à faire que de lever les yeux au ciel, une énième fois. Lasser des problèmes récurrents de Ryan auxquels, Rachel ne veut plus faire face de peur de sentir son cœur se briser une fois encore, elle préfère fuir marquant d'une façon la fin de leur histoire. Sauf que son petit-ami ne l'entend pas de cette oreille et se décide même à lui faire une demande en mariage absolument pas romantique. Franchement avec Devon, ils devraient revoir leur demande en mariage, elles sont toutes les deux ridicules, ça doit être la marque de fabrique des Oakley. Prise de court par cette demande qu'elle n'avait pas vu venir, Rachel ne se sens pas capable d'accepter. Elle est conscience que son refus brise certainement une partie du coeur de son petit-ami, mais elle espère vraiment qu'il sera compréhensif avec elle. « Oui, bah la flemme ! » Cet homme ne sait jamais ce qu'il veut. Rachel ça la désespère un peu plus. « Et après tu oses dire des femmes qu'on ne sait pas ce qu'on veut. » Ryan était donc une femme dans une autre vie, c'était sur. Rachel avait enfin réussit à se calmer et mettre toute sa rancœur dans un coin de son esprit, prête à accorder une nouvelle chance à Ryan. Néanmois, elle aimerait juste que la prochaine fois il lui avoue tout rapidement plutôt que de la faire mariner de cette façon. Plus de mensonges, c'était son nouveau credo et elle espérait vraiment que Ryan allait s'y tenir. Elle en avait besoin. Par contre Ryan lui semblait avoir besoin de manger et c'est pour cette raison qu'ils avaient finit à nouveau dans sa salle de classe, à partager deux vulgaires biscuits. Elle allait avoir faim cet après-midi c'est certain. Et dire qu'elle aurait dû déjeuner de bonnes frites ce midi avec Ness. Bordel, elle avait oublié Ness ... Elle aurait du la prévenir de ce contre-temps et finalement, sa collègue de boulot venait de pointer le bout de son nez en se faisant accueillir comme il se doit par Ryan. « Elle nous espionnait ! » Pas du tout. « Toi tu regardes vraiment trop de films. » Déjà que Grey's Anatomy c'est de l'abus, alors là, il voit le mal partout. « Elle se demandait juste où j'étais vu que je devais déjeuner avec elle et que ça c'est pas fait vu que t'es là. » Si Rachel meurt de faim ou fait un malaise pendant sa classe cet après-midi, ça sera sa faute à lui. « J'ai fait de mon mieux pour dire le moins de gros-mots possibles. » Rachel s'étouffe presque. « Pétasse ce n'est pas un gros mot ? » Il va vraiment finir par s’asseoir au fond de la classe de Rachel afin qu'elle lui apprenne les bonnes manières, à croire que ses parents ont totalement loupé son éducation. « Tu ne peux pas dire ce genre de chose quand on est ici. Imagine ça aurait été le directeur ? » Rachel, elle aurait pointer au chômage le jour suivant. Mais Rachel voulait revenir sur un sujet important : la demande en mariage et pourquoi ça tenait tant à cœur à son petit-ami. « Baaaaah ... J'sais pas moi. » Il ne sait pas pourquoi il veut se marier avec elle ? Finalement elle avait bien fait de dire non. « Les gars ils vont plus te tourner autour s'ils savent que je suis ton mari, déjà. » Donc c'est juste pour un soucis de jalousie ? Voire même d’ego ? « C'est juste pour ça ? » Non vraiment, Rachel elle est déçue par les réponses de Ryan bien trop évasive. Et surtout c'est même pas par amour qu'il veut l'épouser. « Mais tu sais que depuis qu'on est ensemble, il n'y a plus personne qui me tourne autour. » Peut-être parce qu'ils savent que Ryan est son petit-ami ou simplement parce qu'elle n'y prête pas attention. « Puis je suis bien avec toi. Tu me rends meilleur et j'ai pas envie d'être moins meilleur. » Sur ce point là, elle ne peut pas lui faire de reproches. Elle sait très bien qu'il est un homme différent depuis qu'ils sont ensemble, loin du petit con qu'elle connaissait autrefois. On lui avait toujours dit qu'elle avait un effet positif sur lui. Cependant Rachel réalise également que si Ryan désire tant l'épouser c'est certainement parce qu'il doute de ce qu'elle ressent à son égard. Et s'il a besoin d'une preuve de cette envergure pour lui prouver à quel point elle l'aime, elle en est capable de dire oui. « C'EST VRAI ? » Arya elle va certainement râler quand Rachel lui annoncera, mais c'est pourtant la vérité. « Bah oui gros bêta. » Elle n'est pas du genre à balancer des " oui " comme ça, juste pour le plaisir. Elle en avait envie, elle l'aime et elle est obligé de déposer ses lèvres contre les siennes. « Tu veux vraiment bien ? » Elle hoche même la tête. « Je t'aime, je t'aime, je t'aime ! » Cela faisait bien longtemps qu'elle ne l'avait pas vu aussi heureux. Elle est même incapable de prononcer le moindre mot, de toute façon il lui coupe la parole en l'embrassant. « Je te promets de devenir une meilleure personne. Et de te faire une demande en mariage plus belle, aussi. Parce que celle là était toute pourrie. » Donc il va y en avoir une seconde ? « Je reconnais que tu m'as habituée à bien mieux. » Dans ses souvenirs, la première demande en mariage de Ryan était beaucoup plus romantique, ils étaient même dans un autre pays. « En plus tu n'avais même pas de bague. » Rachel, elle aime bien remuer le couteau dans la plaie. « Je sais pourquoi je veux t'épouser maintenant. » Elle est toute ouïe pour cette annonce de la plus grande importance. « Déjà parce que je t'aime, mais c'était évident. » Merci ! C'était ce qu'elle voulait entendre parce que c'était mieux que le " je sais pas " de toute à l'heure, il venait même de monter d'un niveau le Ryan là. Mine de rien, juste ces quelques mots avaient le don de la faire sourire. « Mais aussi parce que si tu disais oui, ça voulait dire que tu me pardonnais. Tu me laisses vraiment une deuxième chance de continuer notre histoire là où on l'avait abandonné, à cause de moi. » La brune tend sa main pour attraper la sienne, la caressant avec son pouce. Il avait de belles paroles qui lui réchauffait le cœur. « Mais tu sais, si le mariage il a lieu dans cinq ans, ça me gêne pas. C'est toi qui décide de ça. Je voulais juste être rien qu'à toi et à personne d'autre. » Cet homme lit dans ses pensées, c'est pas possible. Et parce que parfois les gestes ont plus d'action que les mots, Rachel ne trouve rien de mieux à faire que de déposer ses lèvres contre celle de celui qu'elle peut désormais appeler son fiancé. « Je t'aime. » Elle lui murmure ces trois mots avant de reprendre possession de ses lèvres. Même si elle parvient à quitter ses lèvres, elle décide de ne pas quitter ses bras. « Je sais que c'est toi l'homme de ma vie, je sais qu'un jour je deviendrai ta femme, seulement j'ai envie qu'on prenne notre temps ensemble Ryan et ça me rassure de savoir que c'est ce que tu veux aussi. » Parce qu'elle n'est pas dans l'optique d'organiser un mariage pour l'année à venir. « Tu n'as pas à t'en faire, tu n'es qu'à moi et je n'ai pas l'idée de te partager. » Jamais. Et jusqu'à preuve du contraire, Rachel n'a jamais eut à douter de la fidélité de Ryan. Enfin si, mais c'était un mensonge donc ça ne compte pas. « Mais avant de se marier, tu ne penses pas qu'on devrait penser à autre chose avant ... » Non, elle ne va pas lui proposer de faire un enfant. « S'installer ensemble ça pourrait être une bonne chose. » Ou pas. Ils avaient déjà vécu ensemble par le passé, ça ne serait pas nouveau mais ça pourrait leur permettre de savoir s'ils étaient toujours aussi fait pour la vie en couple, la vie à deux. « Enfin pas de suite de suite, parce qu'il faut que j'en parle avec Arya mais ça peut-être quelque chose qu'on peut envisager dans une futur proche. » Mais pas trop proche non plus.


you're all that matters to me, ain't worry about nobody else iIf it ain't you, i ain't myself. you make me complete, you're all that matters to me ( ... ) i'm grateful for your existence. faithful no matter the distance, you're the only girl i see from the bottom of my heart ✻
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: ※ i still love you, but you don't care. (caley) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

※ i still love you, but you don't care. (caley)

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Pacific Academy School
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération